Aller au contenu

Tocqueville et révolution francaise

Noter ce sujet


Messages recommandés

Nouveau 24ans Posté(e)
roxanne84 Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 24ans
Posté(e)

Bonjour à tous et à toutes,

Nouvelle sur ce forum je me permet de poster un sujet qui je sais n'est pas vraiment de la philosophie mais j'aimerais tout de meme avoir un avis de votre pars et votre vision des choses. 

Je suis tombé sur ce passage dans le livre de Tocqueville "l'ancien régime et la révolution" : Fouillez toutes les annales de l'histoire, vous ne trouverez pas une seule révolution politique qui ait eu ce meme caractère; vous ne la trouverez que dans certaines révolutions religieuses. Aussi c'est à des révolutions religieuses qu'il faut comparer la révolution francaise, si l'on veut se faire comprendre à l'aide de l'analogie". 

j'ai du mal à comprendre la position de tocqueville sur la l'ancien régime et la révolution. De plus, de quelles révolutions religieuses parle-t-il ? 

Je vous remercie d'avance et serais ravie de pouvoir en débattre avec vous 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Enchantant Membre 11 256 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 37 minutes, roxanne84 a dit :

Je suis tombé sur ce passage dans le livre de Tocqueville "l'ancien régime et la révolution" : Fouillez toutes les annales de l'histoire, vous ne trouverez pas une seule révolution politique qui ait eu ce meme caractère; vous ne la trouverez que dans certaines révolutions religieuses. Aussi c'est à des révolutions religieuses qu'il faut comparer la révolution francaise, si l'on veut se faire comprendre à l'aide de l'analogie". 

Du peu que je sais sur la révolution française, c’est que quelques années successives de mauvaises récoltes ont eu des conséquences directes sur le développement de la faim et de la misère, or dans ces cas là le peuple gronde et prétend que cela ne peut durer plus longtemps.

Le mouvement au départ de la révolte était purement symbolique puisqu’il s’agissait d’occuper la Bastille, cette prison de l’ancien régime pratiquement vide. Je ne crois pas que la majorité de l’époque en 1789 souhaitait renverser la monarchie, mais aspirait tout simplement a plus de justice, de liberté, d’égalité.

Mais la succession des évènements abouti à ce résultat, c'est à dire le renversement de la monarchie.

Tocqueville peut être, par analogie à cette espérance folle et légitime des révolutionnaires, fait le lien avec la croyance religieuse ou chacun prie pour que ses vœux les plus chers soient exaucés ?

Il ne faut jamais oublier que l’esprit d’une époque est spécifique et n’est pas entièrement transposable à une autre époque, bien que certaines similitudes puissent toujours exister avec des évènements récents.

Quelques bribes de mes souvenirs scolaires... :D

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • January a modifié le titre en Tocqueville et révolution francaise
Nouveau 24ans Posté(e)
roxanne84 Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 24ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Enchantant a dit :

Du peu que je sais sur la révolution française, c’est que quelques années successives de mauvaises récoltes ont eu des conséquences directes sur le développement de la faim et de la misère, or dans ces cas là le peuple gronde et prétend que cela ne peut durer plus longtemps.

Le mouvement au départ de la révolte était purement symbolique puisqu’il s’agissait d’occuper la Bastille, cette prison de l’ancien régime pratiquement vide. Je ne crois pas que la majorité de l’époque en 1789 souhaitait renverser la monarchie, mais aspirait tout simplement a plus de justice, de liberté, d’égalité.

Mais la succession des évènements abouti à ce résultat, c'est à dire le renversement de la monarchie.

Tocqueville peut être, par analogie à cette espérance folle et légitime des révolutionnaires, fait le lien avec la croyance religieuse ou chacun prie pour que ses vœux les plus chers soient exaucés ?

Il ne faut jamais oublier que l’esprit d’une époque est spécifique et n’est pas entièrement transposable à une autre époque, bien que certaines similitudes puissent toujours exister avec des évènements récents.

Quelques bribes de mes souvenirs scolaires... :D

 

Merci pour votre réponse.

Il est en effet intéressant de voir cet aspect la. Je n'avais pas remarqué ce point de vue.

J'avais plutôt relevé le coté universelle d'une révolution religieuse en ce sens que lors d'une révolution religieuse ( prenons l'exemple du catholicisme), le catholique est détaché de sa nature propre, il devient l'homme avec un grand H indépendement de son statut, de son origine et de sa fonction. Il devient Homme puisque la révolution à lieu devant Dieu. Je pense que Tocqueville semble comparer ce détachement des hommes lors de la révolution francaise pour devenir un seul Homme. Une seule masse qui se soulève de manière naturelle. Au lieu de l'Homme, peut être parle-t-il de Citoyen. La révolution francaise semble alors se détacher des révolutions politiques habituelles qui ont souvent pour but un interet précis et immédiat, et pour belligérants une institution en place et un groupe de personnes défini. La Rf ne semble plus opposer une institution à un peuple précis mais comme vous l'avez dit, semble plutôt être la cause, d'une volonté intense universelle d'exaucer ses voeux les plus chers.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Enchantant Membre 11 256 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a une heure, roxanne84 a dit :

Il est en effet intéressant de voir cet aspect la. Je n'avais pas remarqué ce point de vue.

Relisant ce matin la phrase de Tocqueville, il n’est pas interdit de penser non plus, qu’il place la révolution française sur un piédestal historique inimaginable et inconcevable, et qu’il évoque le religieux ici pour amplifier son propos, comme pourrait le faire un politique dans l’envolée lyrique de son discours ?

Il est vrai aussi que cette révolution a marqué durablement les esprits, justement par cette réaction violente, non seulement contre la monarchie, mais aussi contre le clergé catholique, en nationalisant et saccageant tous les biens de l’église.

Incontestablement le coup de tonnerre de la révolution française, hérissait le poil de toutes les monarchies européennes de l'époque, qui se coalisèrent et se liguèrent toutes contre elle, quelques décennies plus tard, avec la France de Bonaparte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×