Aller au contenu

En avant vers le monde d’avant


Messages recommandés

Globure Membre 629 messages
Forumeur forcené‚ 48ans
Posté(e)

À quoi ressemblera l’après-pandémie ? Les politiques déployées pour faire face à la crise sanitaire ont accéléré les tendances de fond qui traversaient les sociétés et inquiétaient les populations : incertitude, précarité, machinisme dévorant, désincarnation des rapports humains. Pour l’essentiel, cette transition vers le capitalisme numérique aura été pilotée par l’État.

...

Car il n’est pas certain que nous ayons tiré les enseignements de cet interrègne forcé. Ce virus, auquel on a fait porter la promesse d’une commune humanité, a-t-il vraiment rapproché les êtres de par le monde, à la faveur de notre communion dans cette souffrance planétaire ? Tous ces hommes et ces femmes malades en même temps de la même maladie, de l’Inde à la Guadeloupe, de Tourcoing au Cap, de Vesoul à Los Angeles, ont-ils permis que soient redistribués par miracle des milliers de lits d’hôpitaux et de médecins du Nord vers le Sud et de l’Ouest vers l’Est ? Le mouvement continue au contraire de suivre le sens opposé. Le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, la Belgique ou l’Italie siphonnent les médecins formés dans les anciens pays du bloc de l’Est ou au sud de la Méditerranée. Ainsi, « la Roumanie a perdu plus de 50 % de ses médecins entre 2009 et 2015, et l’exode continue, avec 10 % de ses médecins qui quittent annuellement le pays. La Slovaquie, elle, aurait perdu plus de 25 % de ses personnels médicaux depuis 2004.

...

Pour le « big business », copieusement soutenu par les subsides publics et le délestage de ses coûts de main-d’œuvre — laquelle main-d’œuvre est mise au chômage, comme aux États-Unis, ou secourue par des mesures de chômage partiel prises en charge par la collectivité, comme en France —, la dernière heure n’a semble-t-il pas encore sonné. L’indice Dow Jones, qui synthétise la valeur boursière des trente plus importantes sociétés américaines, avait chuté de 35 % du 21 février au 20 mars 2020 (une ambiance de fin du monde) ; il s’est considérablement redressé depuis, battant même des records historiques en décembre, consolidant une progression de + 70 % en cinq ans.

....

Dans ce casino qui, en dépit du confinement, reste ouvert jour et nuit, les valeurs technologiques tiennent la corde. L’indice Nasdaq a progressé de 43 % durant les douze derniers mois. Il vaut la peine de resserrer encore la focale de cette boule de cristal pour voir le « monde d’après » qu’elle nous promet. Sur l’année 2020, l’action Google gagne 32 %, Facebook 36 %, Amazon 79 %, Apple 82 %, Zoom 515 % (en dépit d’une baisse de 30 % après les annonces de succès des tests portant sur les projets de vaccin). Le 10 décembre 2020, l’action Airbnb, à peine introduite en Bourse au prix de 68 dollars, bondit à 145 dollars (soit + 113 %), preuve sans doute que notre besoin de « nous rapprocher », en Boeing, par des city trips chez l’habitant (lui-même parti vaquer à ses propres affaires), ne succombera pas au virus. La veille, l’introduction en Bourse de l’action DoorDash, une société spécialisée dans la livraison de repas et de courses à domicile, prenait le même ascenseur (+ 86 %)...

...

 

https://www.monde-diplomatique.fr/2021/01/CORDONNIER/62635

Modifié par Globure
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Talon 1 Membre 13859 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, Globure a dit :

À quoi ressemblera l’après-pandémie ?

Le principal, c'est d'être encore là pour l'observer.

Quand l'incendie dévore la maison, vous cherchez un architecte pour la future ?

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 58672 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Globure a dit :

À quoi ressemblera l’après-pandémie ? Les politiques déployées pour faire face à la crise sanitaire ont accéléré les tendances de fond qui traversaient les sociétés et inquiétaient les populations : incertitude, précarité, machinisme dévorant, désincarnation des rapports humains. Pour l’essentiel, cette transition vers le capitalisme numérique aura été pilotée par l’État.

...

Car il n’est pas certain que nous ayons tiré les enseignements de cet interrègne forcé. Ce virus, auquel on a fait porter la promesse d’une commune humanité, a-t-il vraiment rapproché les êtres de par le monde, à la faveur de notre communion dans cette souffrance planétaire ? Tous ces hommes et ces femmes malades en même temps de la même maladie, de l’Inde à la Guadeloupe, de Tourcoing au Cap, de Vesoul à Los Angeles, ont-ils permis que soient redistribués par miracle des milliers de lits d’hôpitaux et de médecins du Nord vers le Sud et de l’Ouest vers l’Est ? Le mouvement continue au contraire de suivre le sens opposé. Le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, la Belgique ou l’Italie siphonnent les médecins formés dans les anciens pays du bloc de l’Est ou au sud de la Méditerranée. Ainsi, « la Roumanie a perdu plus de 50 % de ses médecins entre 2009 et 2015, et l’exode continue, avec 10 % de ses médecins qui quittent annuellement le pays. La Slovaquie, elle, aurait perdu plus de 25 % de ses personnels médicaux depuis 2004.

...

Pour le « big business », copieusement soutenu par les subsides publics et le délestage de ses coûts de main-d’œuvre — laquelle main-d’œuvre est mise au chômage, comme aux États-Unis, ou secourue par des mesures de chômage partiel prises en charge par la collectivité, comme en France —, la dernière heure n’a semble-t-il pas encore sonné. L’indice Dow Jones, qui synthétise la valeur boursière des trente plus importantes sociétés américaines, avait chuté de 35 % du 21 février au 20 mars 2020 (une ambiance de fin du monde) ; il s’est considérablement redressé depuis, battant même des records historiques en décembre, consolidant une progression de + 70 % en cinq ans.

....

Dans ce casino qui, en dépit du confinement, reste ouvert jour et nuit, les valeurs technologiques tiennent la corde. L’indice Nasdaq a progressé de 43 % durant les douze derniers mois. Il vaut la peine de resserrer encore la focale de cette boule de cristal pour voir le « monde d’après » qu’elle nous promet. Sur l’année 2020, l’action Google gagne 32 %, Facebook 36 %, Amazon 79 %, Apple 82 %, Zoom 515 % (en dépit d’une baisse de 30 % après les annonces de succès des tests portant sur les projets de vaccin). Le 10 décembre 2020, l’action Airbnb, à peine introduite en Bourse au prix de 68 dollars, bondit à 145 dollars (soit + 113 %), preuve sans doute que notre besoin de « nous rapprocher », en Boeing, par des city trips chez l’habitant (lui-même parti vaquer à ses propres affaires), ne succombera pas au virus. La veille, l’introduction en Bourse de l’action DoorDash, une société spécialisée dans la livraison de repas et de courses à domicile, prenait le même ascenseur (+ 86 %)...

...

 

https://www.monde-diplomatique.fr/2021/01/CORDONNIER/62635

Ah! Le monde qui ne rêve  que du nouveau  monde pro Biden.

Les suicides ne sont pas côtés en bourse, dommage si chez les commerçants restaurants petits commerces  ça  crève  le plafond.

 

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Globure Membre 629 messages
Forumeur forcené‚ 48ans
Posté(e)

@PASCOU  Citer l'intégralité du post initial ne sert strictement à rien, si ce n'est me harceler comme tu le fais depuis ce matin et encombrer inutilement . 

D'autre part, pour faire du hs, tu peux retourner sur un de tes sujets, la tolérance de chacun a des limites .

 

 

Modifié par Globure
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 4182 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Globure a dit :

@PASCOU  Citer l'intégralité du post initial ne sert strictement à rien, si ce n'est me harceler comme tu le fais depuis ce matin et encombrer inutilement . 

D'autre part, pour faire du hs, tu peux retourner sur un de tes sujets, la tolérance de chacun a des limites .

 

 

Le problème au delà de la maltraitance que tu prétends subir, c'est que tu proposes un sujet très intéressant mais personne n'a encore essayé d'argumenter sérieusement sur ce qui touche le coeur du fonctionnement de nos sociétés.

La bourse fonctionne en paris sur l'avenir et elle reste indispensable à l'économie mondiale parce que des capitaux sont investis en grande quantité pour permettre l'activité économique potentielle à grande échelle. Evidemment les dérives de ce système sont multiples essentiellement par sa déconnexion de l'économie réelle et par l'égoïsme qu'elle permet chez les financiers.

Cette pandémie peut placer l'humanité à la croisée des chemins : on peut continuer à faire des paris sur l'avenir par des investissements déconnectés des ici et maintenant et ce carburant à foison nous entraînera sûrement à grande vitesse dans le mur du marasme écologique puis économique. Ou on ne veut plus ce genre de pari mais sans ces investissements l'économie mondiale s'effondrerait.

La seule solution serait une instance régulatrice pour mieux connecter l'économie réelle et les exigences écologiques avec les investissements. Cela ne pourra se faire qu'avec l'accord de tous les pays et leurs intérêts restant tellement divergents que ce ne peut être qu'une utopie. Alors continuons à investir individuellement dans cette utopie.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Globure Membre 629 messages
Forumeur forcené‚ 48ans
Posté(e)

Certes, mais cela ne revient il pas, de manière concrète, à toujours miser sur un tissu associatif exhangue ?

Modifié par Globure

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lowy.. Membre 408 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

"Cette crise est effrayante, notamment parce qu’elle revêt plusieurs aspects nouveaux et inédits : urgence médicale planétaire provoquée par un virus que nous ne saisissons toujours pas totalement et catastrophe écono- mique que nous nous infligeons à nous-mêmes, car elle est la riposte indispensable pour enrayer la propagation du virus.

Et pourtant, à mesure que le temps passe, on s’aperçoit aussi que l’aspect le plus affligeant de cette crise n’a pour ainsi dire absolument rien de nouveau : les différences spectaculaires en termes de contagion et d’issue de la COVID-19 semblent traduire les inégalités économiques existantes. L’incroyable disproportion entre la valeur apportée par les « travailleurs essentiels » à la société et leurs maigres rémunérations découle de l’incapacité bien connue du marché à apprécier à sa juste valeur ce qui a réellement de l’importance.

L’acceptation béate de la désinformation et de le la mé- sinformation sur le virus était à prévoir, compte tenu de la montée du populisme et de la méfiance croissante envers les experts depuis une décennie. Il ne faut pas non plus s’étonner de l’absence de riposte internationale correcte- ment coordonnée, étant donné l’apologie de la politique du « repli sur soi » dans le monde ces dernières années.

La crise est donc une révélation en un sens beaucoup plus littéral : elle concentre notre attention collective sur les nombreuses injustices et défaillances qui existent déjà dans notre vivre ensemble. Si certains étaient auparavant aveugles à ces carences, il leur est désormais difficile de ne pas les voir.

À quoi ressemblera le monde après la COVID-19 ? Nombre des enjeux auxquels nous serons confrontés au cours des dix prochaines années seront simplement des versions plus ex- trêmes de ceux auxquels nous nous heurtons déjà aujourd’hui. Cette fois, le monde n’apparaîtra que vraiment différent si, au sortir de la crise, nous nous décidons à agir pour relever ces défis et susciter un changement radical."

https://www.imf.org/external/pubs/ft/fandd/fre/2020/06/pdf/en-quoi-le-monde-sera-t-il-different-apres-la-COVID-19.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 71872 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 48ans
Posté(e)

 

Il y a 8 heures, Globure a dit :

Facebook 36 %,

 

Assez logique . Avec insta sur ma ville c’était une des plateformes où les petits commerçants ont pu mettre en place un click and collect 

 

Il y a 8 heures, Globure a dit :

 

Zoom 515 %

C’est sûr que la crise covid à montrer la pertinence de cette plateforme. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 11624 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, CAL26 a dit :

 

La seule solution serait une instance régulatrice pour mieux connecter l'économie réelle et les exigences écologiques avec les investissements. Cela ne pourra se faire qu'avec l'accord de tous les pays et leurs intérêts restant tellement divergents que ce ne peut être qu'une utopie. Alors continuons à investir individuellement dans cette utopie.

 

L'ancien monde, même s'il résiste encore, ne pourra plus s'opposer longtemps à la réalité climatique sous peine de disparaitre.

Il suffirait d'appliquer votre idée à l'Europe pour créer une synergie mondiale. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×