Aller au contenu

Puérilité inefficiente de la carotte et du bâton

Messages recommandés

Fraction Membre 2347 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Bonjour,

Si les hommes répondaient de la logique de la carotte et du bâton, il y a bien longtemps qu’ils seraient devenus des esclaves.

Il suffirait de lâcher les chiens quand la règle du jeu n’est pas respectée, et de lâcher les putes quand elle l’est.

Non, cette méthodologie est une fausse bonne idée pseudo-libérale.

Le libéralisme authentique résulte d’une responsabilisation individuelle et collective.

Passé un certain âge mental, le sujet s’implique naturellement dans son œuvre et dans son comportement et leurs externalités.

 

La communication lubrifiée insinue sa contrainte même dans les esprits les plus obtus.

La peur et l’espoir, crédibles et raisonnables, sont des causalités qui structurent la cohérence du rêve et du cauchemar.

C’est une projection mentale qui permet d’anticiper les effets du comportement.

Le problème de toute communication, c’est qu’elle ne doit pas être perçue comme telle, même par les mauvais esprits.

Le meilleur des mentalismes c’est la sincérité, et la meilleure technique de drague c’est « surtout pas de technique ».

Parce que le surjeu est un tue-l’amour honteux.

 

La carotte et le bâton répondent d’une mathématique arithmétique.

C’est avoir peu de considération pour la nature humaine.

Alors que la responsabilisation est une équation différentielle, équation qui est la clé de transposition des moteurs stabilisés.

 

« _ Pour t’offrir ta liberté, j’ai besoin que tu deviennes responsable.

_ Certes, mais pour devenir responsable, j’ai besoin d’exercer ma liberté. »

 

Avec son homothétique, vous comprendrez mieux :

« _ Pour obtenir un emploi, tu as besoin d’expérience.

_ Certes, mais pour obtenir de l’expérience, encore me faudrait-il trouver un emploi. »

 

Voilà l’essence de l’équation différentielle qui ne demande qu’à mûrir, alors que le châtiment et la récompense sont régressifs.

Bien entendu, un tel système n’est ni viable ni pérenne avec une population infantile qui n’aspire qu’à se plaindre et à en jouer le moins possible.

Or, il existe des personnalités infantiles dans toute société.

Mais je perçois jour après jour que la population française est plus adulte qu’on ne le laisse croire.

Cordialement, Fraction

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Solatges Membre 5962 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Fraction a dit :

Mais je perçois jour après jour que la population française est plus adulte qu’on ne le laisse croire.

Pourtant, elle est encore bien sensible aux châtiments corporels, comme le montre l'efficacité de la répression des "troubles".

 

J'ajoute que notre système interne est fait pour rechercher le plaisir (plus ou moins sublimé et abstrait) et éviter la douleur.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 67196 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)

N'y a-t-il pas confusion entre :

La carotte ou le bâton (1948) origine anglaise, carotte suspendue à un bâton et maintenue devant le nez de l'animal par la personne qui le monte et tient le bâton.

et

La carotte et le bâton (1966) métaphore française qui peut aboutir à une punition...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2347 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 17 heures, Solatges a dit :

Pourtant, elle est encore bien sensible aux châtiments corporels, comme le montre l'efficacité de la répression des "troubles".

 

J'ajoute que notre système interne est fait pour rechercher le plaisir (plus ou moins sublimé et abstrait) et éviter la douleur.

Bonsoir,

Le couple plaisir-douleur est une animation basique qui remonte à la nuit des temps. 

Cependant, la verticalisation de l’être s’érige en déontologie, susceptible de court-circuiter cet appétit viscéral.

C’est le sacrifice, la tolérance, la discipline.

Les êtres dépourvus de cette verticalité ont tous un prix, et leur liberté aussi.

Quel est le vôtre ?

 

Si je vous invite à redimensionner votre perception de l’humanité (de l’arithmétique vers le différentiel) c’est aussi pour vous indiquer que l’esprit reconnait des valeurs supérieures à lui-même.

Des valeurs sur lesquelles même le despotisme de la survie n’a pas de prise, et la menace de mort est vaine.

Des valeurs froides qui n’ont pas d’équivalent plaisir ni d’équivalent argent.

Et c’est cette folie apragmatique qui constitue le salut de l’homme, sans quoi il serait aliénable.

Cordialement, Fraction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solatges Membre 5962 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 29 minutes, Fraction a dit :

la verticalisation de l’être s’érige en déontologie

Les animaux horizontaux sont aussi capables d'abnégation. (Fourmi, chien, etc.)

Le plaisir de rester honnète peut parfois surpasser celui d'être corrompu. Ce qui n'est pas incompatible avec mes propos précédents.

Je suis d'accord avec le reste de ce post, sauf que la plupart des hommes restent bien aliénables.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2347 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a 28 minutes, Solatges a dit :

Les animaux horizontaux sont aussi capables d'abnégation. (Fourmi, chien, etc.)

Le plaisir de rester honnète peut parfois surpasser celui d'être corrompu. Ce qui n'est pas incompatible avec mes propos précédents.

Je suis d'accord avec le reste de ce post, sauf que la plupart des hommes restent bien aliénables.

 

Le chien est un animal social qui a la faculté de reconnaître une hiérarchie.

Je ne vois pas ce qui vous fait dire qu'il est horizontal.

Quant à la fourmi, elle est génétiquement tributaire de la reine, donc de la fourmilière.

Sa verticalité, son abnégation, et son sacrifice sont illusoires, fort de ce tribut.

 

Si vous souhaitez envisager un plaisir vertical, il vous faudra le refroidir et le formaliser.

Il existe aussi un orgasme tautologique, évidentiel, lorsqu'une théorie se vérifie.

Il existe aussi un sentiment du devoir accompli a posteriori.

Mais il serait présomptueux de leur imputer la suffisance de leur aval.

Devoir n'est pas vouloir.

Modifié par Fraction
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solatges Membre 5962 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, Fraction a dit :

Le chien est un animal social qui a la faculté de reconnaître une hiérarchie.

Je ne vois pas ce qui vous fait dire qu'il est horizontal.

La direction de sa colonne vertébrale ?

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2347 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Le 04/01/2021 à 18:17, Solatges a dit :

La direction de sa colonne vertébrale ?

Bonsoir,

Là, nous digressons, mais j'aime bien parler des chiens, tant leur nature a quelque chose de semblable à la nôtre.

 

Les chiens ont reconnu les hommes, et ils les ont aimés.

C'est cette reconnaissance et cet amour qui a fait leur salut.

Puis, les hommes ont sélectionné les chiens, avec cet amour et cette reconnaissance canins comme vecteur directeur.

Les hommes et les chiens sont entrés en symbiose, réciproquement profitable.

 

Les hommes sont responsables de la nature des chiens, même jusqu'à la monstruosité agressive de leur comportement.

Les chiens sont redevables de la volonté des hommes, même jusqu'à la monstruosité soumise de leur évolution.

 

Le husky est un chien de traîneau, le chihuahua est un chien de traînée.

Et pourtant, chacun de ces chiens reste digne dans sa chair, mais jusqu'à quel degré de subordination et de monstruosité ?

Cordialement, Fraction

Modifié par Fraction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr_Fox Membre 12139 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)

On peut inscrire cette réflexion dans un constat plus large qui est que les systèmes politiques s'organisent selon un effet de balancier.

A un point de l'histoire, une tendance forte émerge, cette tendance fait l'objet d'une perception subjective généralisée selon laquelle elle serait un genre de solution universelle. Son application systématique finit tôt ou tard par devenir le problème et non la solution.

Je résume souvent cela à l'idée qu'un outil a un domaine d'application en dehors duquel il devient inopérant ou contre-productif.

La carotte et le baton ont un domaine d'application, lequel n'est pas universel. Dans le même genre il y a "le poison est la dose".

Et je me demande si nous sommes encore très loin d'inventer le fil à couper le beurre, mais j'ai noté qu'il est important de souvent formaliser les bases sans quoi on a tôt fait de les oublier.

La carotte ou le bâton, cette formule est tellement mieux dans Narcos formulée par Pablo Emilio Escobar Gaviria et ce me semble plus juste pour notre temps. Plata o plombo.

 

 

Modifié par Mr_Fox

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19431 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Le 04/01/2021 à 16:39, Fraction a dit :

Bonsoir,

Le couple plaisir-douleur est une animation basique qui remonte à la nuit des temps. 

Cependant, la verticalisation de l’être s’érige en déontologie, susceptible de court-circuiter cet appétit viscéral.

C’est le sacrifice, la tolérance, la discipline.

Les êtres dépourvus de cette verticalité ont tous un prix, et leur liberté aussi.

Quel est le vôtre ?

je ne vois pas ce couple que tu nommes plaisir douleur de la même façon que toi ...c'est pour moi un couple récompense  punition qui peut très bien se comprendre aussi par récompense et absence de récompense et idem pour la punition ... 

 l'idéal c'est de vivre dans le monde de carotte carotte avec lequel on fait avancer un "esclave" par récompenses successives , ou dans le cas de chefs d'entreprises la perspective d'une récompense toujours plus élevée 

si quelqu'un vit dans le monde de carotte , il devient gilet jaune 

si on fait vivre quelqu'un dans le monde bâton ce sera un univers de punitions  

on peut passer facilement d'un monde à l'autre ... mais opposer l'un à l'autre est une carricature ... 

si on prend le cas des chiens , on les éduque avec cette alternative ... le mien n'a que des qualités et il ne fonctionne que par récompenses ... surtout pas de punitions ... 

 

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19431 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, Mr_Fox a dit :

Plata o plombo.

pardonne moi , mais cette alternative plata o plomo ( argent ou plomb) n'est destinée qu'aux policiers qui s'il refusaient l'argent avaient droit au plomb des balles , ce n'est qu'un résumé de "la carotte ou le bâton " ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solatges Membre 5962 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 1 minute, stvi a dit :

si quelqu'un vit dans le monde de carotte , il devient gilet jaune 

si on fait vivre quelqu'un dans le monde bâton ce sera un univers de punitions  

on peut passer facilement d'un monde à l'autre ... 

 

D'ailleurs les GJ évoluent das un univers de punition (Justice, châtiments corporels).

Je n'aime pas qu'on fasse de la psy à 2 sous avec les mouvements populaires. Les GJ étaient et restent majoritairement des travailleurs non syndiqués.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19431 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, Solatges a dit :

D'ailleurs les GJ évoluent das un univers de punition (Justice, châtiments corporels).

Je n'aime pas qu'on fasse de la psy à 2 sous avec les mouvements populaires. Les GJ étaient et restent majoritairement des travailleurs non syndiqués.

c'est du deuxième degré , mais je savais bien que cela aller interpeller ... je ne vois pas ce que le syndicalisme vient faire la dedans ...

ce sont le plus souvent  des personnes qui voudraient juste avoir des conditions de vie meilleures , qui bien sûr passent majoritairement  par un salaire plus élevé .... 

le seul problème qui saute aux yeux c'est qu'ils se trompent d'adresse ... c'est l'employeur qui  donne les carottes moins l'état même si 40% des revenus des personnes à ressources faibles proviennent de la solidarité ... 

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2347 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a 55 minutes, Mr_Fox a dit :

On peut inscrire cette réflexion dans un constat plus large qui est que les systèmes politiques s'organisent selon un effet de balancier.

A un point de l'histoire, une tendance forte émerge, cette tendance fait l'objet d'une perception subjective généralisée selon laquelle elle serait un genre de solution universelle. Son application systématique finit tôt ou tard par devenir le problème et non la solution.

Je résume souvent cela à l'idée qu'un outil a un domaine d'application en dehors duquel il devient inopérant ou contre-productif.

La carotte et le baton ont un domaine d'application, lequel n'est pas universel. Dans le même genre il y a "le poison est la dose".

Et je me demande si nous sommes encore très loin d'inventer le fil à couper le beurre, mais j'ai noté qu'il est important de souvent formaliser les bases sans quoi on a tôt fait de les oublier.

La carotte ou le bâton, cette formule est tellement mieux dans Narcos formulée par Pablo Emilio Escobar Gaviria et ce me semble plus juste pour notre temps. Plata o plombo.

 

 

Bonsoir,

Oui, le trafic de cocaïne est pro-business.

Il augmente le PIB au-delà de nos espérances.

Mais il fait exploser les neurones de nos enfants comme des popcorns.

Aussi, nous devons nous interroger sur le bienfondé réel du PIB.

 

Nous ne sommes pas en Amérique latine, et nous avons encore le choix.

Le choix d'une civilisation saine et stable.

Pablo Escobar ne tiendrait pas dix minutes face à un Procureur de la République français.

Parce que l'âme française n'a que faire du profit.

C'est son pire défaut, mais c'est d'abord sa plus grande qualité.

Cordialement, Fraction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solatges Membre 5962 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
à l’instant, stvi a dit :

le seul problème qui saute aux yeux c'est qu'ils se trompent d'adresse

Et dire qu'ils l'auraient compris si tu leur avait expliqué !

Ils souhaitent une vie meilleure, les gueux ? Quel culot !

Mais ils sont loin d'être tous salariés (d'où ma mention des syndicats) et que pas mal d'entre eux sont des petit patrons.

Le problème des GJ, c'est le problème de toute la société française : la disparition programmée de la classe moyenne.

Les révoltés sont des gens qui travaillent mais que leur travail ne nourrit plus.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19431 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 57 minutes, Solatges a dit :

Le problème des GJ, c'est le problème de toute la société française : la disparition programmée de la classe moyenne.

Les révoltés sont des gens qui travaillent mais que leur travail ne nourrit plus.

si je te donne la progression du niveau de vie tu vas dire que c'est trafiqué ( le niveau de vie médian des personnes en emploi progresse de 1,3% en 2018 et leur taux de pauvreté est quasi stable (+0,2 point) à 8,4%)

et la classe moyenne est toujours bien là ... Ce sont plutôt les besoins qui augmentent .. reste à savoir si c'est légitime ou pas ... la classe moyenne c'est la France périphérique chassée des banlieues par les nouveaux arrivés .. en France périphérique les besoins sont plus élevés , pavillons, moyens de transport etc.. 

une paie ne suffit pas , le couple travaille et lorsqu'il y a des compressions de personnel c'est le drame  ... ce n'est pas moi qui le dit c'est Christophe Guilluy.... 

maintenant si tu péfères les version facebook je n'y peux rien ... 

 

 

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solatges Membre 5962 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
à l’instant, stvi a dit :

maintenant si tu péfères les version facebook je n'y peu rien ...

Je n'ai pas facedebouc. Sortez donc de votre dongeon, messire. Vos courtisans ne vous disent peut-être pas tout.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr_Fox Membre 12139 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)

 

Il y a 1 heure, stvi a dit :

pardonne moi , mais cette alternative plata o plomo ( argent ou plomb) n'est destinée qu'aux policiers qui s'il refusaient l'argent avaient droit au plomb des balles , ce n'est qu'un résumé de "la carotte ou le bâton " ... 

C'est précisément l'alternative de la carotte et du bâton dans son contexte d'application, mais la suite de l'histoire montre ce qui se passe lorsqu'on utilise cette alternative de manière systémique pour utiliser un terme à la mode. Ou comme je l'indiquais en dehors d'un domaine d'application.

il y a une heure, Fraction a dit :

Bonsoir,

Oui, le trafic de cocaïne est pro-business.

Il augmente le PIB au-delà de nos espérances.

Mais il fait exploser les neurones de nos enfants comme des popcorns.

Aussi, nous devons nous interroger sur le bienfondé réel du PIB. 

 

Nous ne sommes pas en Amérique latine, et nous avons encore le choix. 

Le choix d'une civilisation saine et stable. 

Pablo Escobar ne tiendrait pas dix minutes face à un Procureur de la République français. 

Parce que l'âme française n'a que faire du profit. 

C'est son pire défaut, mais c'est d'abord sa plus grande qualité. 

La modèle de société proposé par Pablo Escobar est celui de la carotte et du bâton, et comme tous les grands hommes il est allé jusqu'au bout de ses ambitions, jusqu'à l'absurde et aux dépends du pays entier.

Le choix d'une civilisation saine et stable a été fait par d'autres, ça date de Pompidou ou peut-être de Mai 68. Il a été décidé que la France serait un pays sans âme et une annexe des USA. Au début on était privilégiés et respectés dans cet accord et après la chute de  l'URSS comme tout le reste on est devenus des larbins à qui tout droit de penser était refusé. C'était la fin de l'histoire et on devait se plier à la vérité TOTALE. Il n'y avait plus à discuter DIEU avait parlé. Et DIEU était Wall Street. Tout puissant il pouvait nous détruire en une fraction de seconde, il fallait donc devancer ses désirs pour obtenir la carotte, éviter le bâton.

Un procureur de la République française relâcherait sans délai Pablo Escobar, ce pauvre pauvre migrant victime de discrimination. Parce que sa religion en tant que mondialiste est que la mixité est nécessairement bonne et qu'elle est la seule bonne chose de l'univers. Parce qu'il fait la même chose, il devance les désirs de son Dieu et quel Dieu respecte les lois ?

La libre circulation des biens et des personnes est la SEULE vérité. Une âme française postulerait une culture française donc locale, donc contraire à la volonté divine. Contraire à la Vérité.

On a la carotte et le bâton parce qu'on a un Dieu primitif et puéril.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 2347 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, Mr_Fox a dit :

 

C'est précisément l'alternative de la carotte et du bâton dans son contexte d'application, mais la suite de l'histoire montre ce qui se passe lorsqu'on utilise cette alternative de manière systémique pour utiliser un terme à la mode. Ou comme je l'indiquais en dehors d'un domaine d'application.

La modèle de société proposé par Pablo Escobar est celui de la carotte et du bâton, et comme tous les grands hommes il est allé jusqu'au bout de ses ambitions, jusqu'à l'absurde et aux dépends du pays entier.

Le choix d'une civilisation saine et stable a été fait par d'autres, ça date de Pompidou ou peut-être de Mai 68. Il a été décidé que la France serait un pays sans âme et une annexe des USA. Au début on était privilégiés et respectés dans cet accord et après la chute de  l'URSS comme tout le reste on est devenus des larbins à qui tout droit de penser était refusé. C'était la fin de l'histoire et on devait se plier à la vérité TOTALE. Il n'y avait plus à discuter DIEU avait parlé. Et DIEU était Wall Street. Tout puissant il pouvait nous détruire en une fraction de seconde, il fallait donc devancer ses désirs pour obtenir la carotte, éviter le bâton.

Un procureur de la République française relâcherait sans délai Pablo Escobar, ce pauvre pauvre migrant victime de discrimination. Parce que sa religion en tant que mondialiste est que la mixité est nécessairement bonne et qu'elle est la seule bonne chose de l'univers. Parce qu'il fait la même chose, il devance les désirs de son Dieu et quel Dieu respecte les lois ?

La libre circulation des biens et des personnes est la SEULE vérité. Une âme française postulerait une culture française donc locale, donc contraire à la volonté divine. Contraire à la Vérité.

On a la carotte et le bâton parce qu'on a un Dieu primitif et puéril.

 

Bonjour,

Là, vous faites la même erreur, largement latine, que beaucoup font : vous moralisez le causal.

 

Le leadership américain n'est pas gratuit : avoir 10 porte-avions est un investissement géopolitique, avec très peu de retour sur investissement.

On est à la limite de l'altruisme.

Ensuite, "business is business" : avoir un monopole et ne pas en abuser est causalement transgressif.

Plutôt que de jalouser les américains, plutôt que de dire "non, pas toi", mieux vaudrait-il un "j'ai mieux que toi" plus loyal et plus conventionnel.

On ne pirate pas le siège social d'un concurrent, mais on surenchérit, on fait une offre.

Oui, les USA abusent parfois de leur position dominante, mais le livre noir de l'abus de pouvoir américain est ridiculement vierge par rapport à l'équivalent européen des trois siècles précédents.

Cordialement, Fraction

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr_Fox Membre 12139 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Fraction a dit :

Bonjour,

Là, vous faites la même erreur, largement latine, que beaucoup font : vous moralisez le causal.

  

Le leadership américain n'est pas gratuit : avoir 10 porte-avions est un investissement géopolitique, avec très peu de retour sur investissement.

 On est à la limite de l'altruisme.

Ensuite, "business is business" : avoir un monopole et ne pas en abuser est causalement transgressif.

Plutôt que de jalouser les américains, plutôt que de dire "non, pas toi", mieux vaudrait-il un "j'ai mieux que toi" plus loyal et plus conventionnel.

On ne pirate pas le siège social d'un concurrent, mais on surenchérit, on fait une offre.

Oui, les USA abusent parfois de leur position dominante, mais le livre noir de l'abus de pouvoir américain est ridiculement vierge par rapport à l'équivalent européen des trois siècles précédents.

Cordialement, Fraction

 

Le dollar notre monnaie votre problème. Pour l'amérique l'argent est gratuit.

Et il n'y a pas "leadership" c'est le contraire, ce qu'il y a c'est totalitarisme. Interdiction d'être autre chose, interdiction d'être quelque chose. Avant 1990 il y avait leadership. Mais depuis il y a eu la FIN DE L'HISTOIRE.

Il n'y a pas non plus de jalousie vis à vis des USA, mais trahison de nos gouvernants. Des traitres c'est tout ce qu'ils sont, et ça c'est sérieusement causal, tellement qu'il est interdit de s'en expliquer.

Il est structurellement interdit d'être mieux que le modèle puisqu'il est structurellement interdit d'être autre chose qu'une tentative pitoyable de les singer en adoration face au modèle indépassable qu'ils constituent. Ce modèle étant par nature indépassable, l'égaler est impossible. Telle est la structure TOTALITAIRE.

Quant aux abus des siècles précédents, ils ne constituent pas une justification de l'interdiction qui m'est faite d'exister.

Ce qui se passe a des raisons parfaitement nettes. La trahison des élites est totale parce qu'en faisant leurs études ou ils les font ils sont contraints d'embrasser la carrière de traire bien avant d'entrer en politique ou dans la presse.

Ces postes ne leurs sont disponibles que parce qu'ils sont déjà reconnus comme traitres. Ainsi le risque de liberté de pensée est jugulé bien en amont de toute prise de décision. 

Ce qui se passe à Washington témoigne du même problème, même s'il est moins grave aux USA qu'ici.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×