Aller au contenu

Pourquoi cette fuite de méthane en Antarctique est préoccupante ?


Messages recommandés

yourself91 Membre 1563 messages
Forumeur alchimiste‚ 115ans
Posté(e)

De grandes quantités de méthane (CH4) seraient stockées dans les fonds marins de l'Antarctique. Avec le réchauffement climatique, les chercheurs craignent que ce puissant gaz à effet de serre s'échappe. Et justement, ils viennent de découvrir une toute première fuite active de méthane dans la mer de Ross.

Le méthane, caché dans les océans et les sédiments marins, est retenu par les microbes qui le consomment. Ce sont justement eux qui révèlent la présence d'une fuite. En mer de Ross, les chercheurs en ont trouvé une cascade de 70 mètres de long sur 1 mètre de large dans une zone étudiée depuis 60 ans. Les chercheurs estiment que cette fuite est active depuis 2011.

source

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
querida13 Membre 30776 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Vite un dispositif pour le récupérer et le commercialiser!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LAKLAS Membre 8449 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

On est foutus.... !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
elbaid Membre 2467 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

il suffit de mettre un bouchon..... pffff sont pas inventif les types .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 14437 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, yourself91 a dit :

De grandes quantités de méthane (CH4) seraient stockées dans les fonds marins de l'Antarctique. Avec le réchauffement climatique, les chercheurs craignent que ce puissant gaz à effet de serre s'échappe. Et justement, ils viennent de découvrir une toute première fuite active de méthane dans la mer de Ross.

Le méthane, caché dans les océans et les sédiments marins, est retenu par les microbes qui le consomment. Ce sont justement eux qui révèlent la présence d'une fuite. En mer de Ross, les chercheurs en ont trouvé une cascade de 70 mètres de long sur 1 mètre de large dans une zone étudiée depuis 60 ans. Les chercheurs estiment que cette fuite est active depuis 2011.

source

Le méthane dans les sédiments marins de l'Antarctique n'est pas plus important que dans d'autres fonds marins.

La profondeur de ces sédiments fait qu'ils sont dans la zone où la température est constante à 4°C. Donc s'il y a un dégagement de méthane ce n'est pas à cause d'un réchauffement océanique qui ne peut être que superficiel.

Si du méthane arrive à la surface, cela veut dire que ces sédiments ont été brassés. La seule chose qui a pu se produire est une avalanche sousmarine qui a fait dévaler ces sédiments vers les grands fonds. La cause ne peut être que sismique.

N'oublions pas que la cordillière des Andes se poursuit en Antarctique et qu'il y a même des volcans en Antarctique. D'ailleurs les rejets d'eau chaude d'origine volcanique contribuent à découper la calote glaciaire en rejetant des icebergs. Devant ces immenses icebergs le journaliste non géologue accuse les eaux chaudes d'origine humaine. Pourtant le réchauffement de l'océan arctique est insignifiant face aux chalumeaux découpeurs venant des failles volcaniques !

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 8538 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

La crainte de rétroaction positive réchauffement/GES est plutôt du coté du méthane du permafrost.

Concernant le méthane marin ce n'est pas un risque de moyen terme (fin du siècle), mais de long terme où un emballement cataclysmique est envisageable (température océanique de plusieurs degrés, montée des eaux de plusieurs mètres).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lycan77 Membre 10769 messages
Forumeur alchimiste‚ 0ans
Posté(e)
Le 25/07/2020 à 09:43, yourself91 a dit :

De grandes quantités de méthane (CH4) seraient stockées dans les fonds marins de l'Antarctique. Avec le réchauffement climatique, les chercheurs craignent que ce puissant gaz à effet de serre s'échappe. Et justement, ils viennent de découvrir une toute première fuite active de méthane dans la mer de Ross.

Le méthane, caché dans les océans et les sédiments marins, est retenu par les microbes qui le consomment. Ce sont justement eux qui révèlent la présence d'une fuite. En mer de Ross, les chercheurs en ont trouvé une cascade de 70 mètres de long sur 1 mètre de large dans une zone étudiée depuis 60 ans. Les chercheurs estiment que cette fuite est active depuis 2011.

source

 

Dis moi pas qu'c'est pas vrai !   :mef2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
auie Membre 40 messages
Forumeur balbutiant‚ 43ans
Posté(e)

Faux, la fuite de méthane ne change absolument rien au climat, tout comme l'augmentation de la teneur en CO2.

http://pensee-unique.fr/doutes.html

https://contreveritesclimatiques.wordpress.com/

http://www.science-climat-energie.be/2019/02/14/le-rechauffement-climatique-dorigine-anthropique/

vidéos :
Il n’y a pas de réchauffement de Vincent Courtillot (25 min.)
https://www.youtube.com/watch?v=dPpMdr9VqUY

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×