Aller au contenu

Le sens du timing

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Quelqu'un m'a dit un jour au cours d'une conversation:

"L'important n'est pas tant ce qu'on dit, mais le moment où on le dit. Ce n'est pas la forme qui compte, mais le bon timing"

Sur  le coup, j'ai failli tout nier en bloc, mais j'ai enregistré l'info parce que je ne pouvais pas l'analyser et en extraire son essence de façon satisfaisante. J'ai alors testé, et je peux appliquer cette phrase quasiment à chaque situation. Je ne dis pas que c'est une vérité, je ne pense pas que la vérité existe, mais c'est un point de vue tout à fait logique et pertinent il me semble, non?

Qu'en dites-vous?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 45
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 15

  • 8

  • 6

  • 5

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Il y a une chose que ce discours me fait réaliser, que je me suis retenu d'écrire dans ma réponse, c'est qu'une vérité à laquelle on accède veut toujours pour elle-même l'éternité, comme il est dans l

C'est bien parce que nous ne savons que mentir que la vérité n'existe pas, d'ailleurs c'est encore un mensonge de dire qu'elle n'existe pas comme ce le serait de maintenir qu'elle existe.

Bonsoir, En des temps hyperactifs et hypersensibles, les vérités de basse tension n'ont pas cours, évidemment. On ne se demande pas "qui suis-je, ou vais-je ?" en des temps festifs, lorsque

Invités Posté(e)
Invité narcejo Invités 0 message
Posté(e)

On peut tout dire, mais faut pas rire.

Toutes les vérités sont pas bonnes à dire.

Si dans la vie y avait que ce qui nous intéresse, elle sera trop belle, on pourrait pas apprécier.

On voit mieux ses ennemis que ses amis.

Etc.

Pour les trucs de comptoir déjà entendus.

Il y a un temps pour tout.

Le temps c'est de l'argent.

Je crois que la thématique du sujet c'est la morale ? 

Son origine, etc.. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 1 minute, narcejo a dit :

On peut tout dire, mais faut pas rire.

Toutes les vérités sont pas bonnes à dire.

Si dans la vie y avait que ce qui nous intéresse, elle sera trop belle, on pourrait pas apprécier.

On voit mieux ses ennemis que ses amis.

Etc.

Pour les trucs de comptoir déjà entendus.

Il y a un temps pour tout.

Le temps c'est de l'argent.

Je crois que la thématique du sujet c'est la morale ? 

Son origine, etc..

Ho non, pas du tout, enfin je ne sais pas en réalité: je ne fréquente pas les comptoirs, et je suis assez inculte pour ce qui est d'une certaine culture populaire apparemment. Non, vraiment, c'était au cours d'une conversation sur...(je suppose que le sujet de conversation n'est pas très important?), et nous n'étions pas du tout au bar, c'était tout à fait sérieux et respectueux. Je te dis que sur le coup j'ai pensé: "c'est débile" et puis au final, j'ai revu mon jugement et je trouvais ça pas con au final

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 725 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Ambre Agorn a dit :

Quelqu'un m'a dit un jour au cours d'une conversation:

"L'important n'est pas tant ce qu'on dit, mais le moment où on le dit. Ce n'est pas la forme qui compte, mais le bon timing"

Sur  le coup, j'ai failli tout nier en bloc, mais j'ai enregistré l'info parce que je ne pouvais pas l'analyser et en extraire son essence de façon satisfaisante. J'ai alors testé, et je peux appliquer cette phrase quasiment à chaque situation. Je ne dis pas que c'est une vérité, je ne pense pas que la vérité existe, mais c'est un point de vue tout à fait logique et pertinent il me semble, non?

Qu'en dites-vous?

Bonsoir,

En des temps hyperactifs et hypersensibles, les vérités de basse tension n'ont pas cours, évidemment.

On ne se demande pas "qui suis-je, ou vais-je ?" en des temps festifs, lorsque tout le monde s'éclate : ça casse l'ambiance.

Mais la basse tension met en lumière des vérités inaudibles et imperceptibles pour les animaux féroces, et les ego dominants et obtus.

 

Je regrette, vous connaissant un peu, de vous voir dénier l'existence même de la Vérité.

La Vérité existe, elle a même une forme.

Cette existence, cette forme, ne sont pas causales, mais logiques et conceptuelles.

La Vérité n'est pas qu'un ensemble de propositions dissociées, et toutes égales entre elles.

La Vérité est structurée et hiérarchisée.

Je dirais même qu'a posteriori, elle a des aspects anthropomorphes.

Cordialement, Fraction.

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 152ans Posté(e)
hell-spawn Membre 11 814 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
il y a 48 minutes, Ambre Agorn a dit :

Quelqu'un m'a dit un jour au cours d'une conversation:

"L'important n'est pas tant ce qu'on dit, mais le moment où on le dit. Ce n'est pas la forme qui compte, mais le bon timing"

Sur  le coup, j'ai failli tout nier en bloc, mais j'ai enregistré l'info parce que je ne pouvais pas l'analyser et en extraire son essence de façon satisfaisante. J'ai alors testé, et je peux appliquer cette phrase quasiment à chaque situation. Je ne dis pas que c'est une vérité, je ne pense pas que la vérité existe, mais c'est un point de vue tout à fait logique et pertinent il me semble, non?

Qu'en dites-vous?

Disons qu'il y a quelque chose que l'on appelle la réceptivité.

On pourra dire un truc trés pertinent et trés profond qui passera complètement a coté pour certaines personnes a un moment donné de leur vie, et qui prendra tout son sens a un moment ultérieur ( ce qui est tout aussi valable pour les choses stupides qui peuvent paraitre pertinentes a l'instant t de la vie des gens )

Le timing est la a mon avis

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 2 heures, Ambre Agorn a dit :

Qu'en dites-vous?

J'attends le bon moment pour y penser.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, hell-spawn a dit :

Disons qu'il y a quelque chose que l'on appelle la réceptivité.

On pourra dire un truc trés pertinent et trés profond qui passera complètement a coté pour certaines personnes a un moment donné de leur vie, et qui prendra tout son sens a un moment ultérieur ( ce qui est tout aussi valable pour les choses stupides qui peuvent paraitre pertinentes a l'instant t de la vie des gens )

Le timing est la a mon avis

Tout ça est censé être intuitif, mais c'est pas ce que je remarque, les gens parlent aux morts dans les cimetières, même si c'est trop tard, un mort n'est jamais réceptif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Fraction a dit :

Bonsoir,

En des temps hyperactifs et hypersensibles, les vérités de basse tension n'ont pas cours, évidemment.

On ne se demande pas "qui suis-je, ou vais-je ?" en des temps festifs, lorsque tout le monde s'éclate : ça casse l'ambiance.

Mais la basse tension met en lumière des vérités inaudibles et imperceptibles pour les animaux féroces, et les ego dominants et obtus.

 

Je regrette, vous connaissant un peu, de vous voir dénier l'existence même de la Vérité.

La Vérité existe, elle a même une forme.

Cette existence, cette forme, ne sont pas causales, mais logiques et conceptuelles.

La Vérité n'est pas qu'un ensemble de propositions dissociées, et toutes égales entre elles.

La Vérité est structurée et hiérarchisée.

Je dirais même qu'a posteriori, elle a des aspects anthropomorphes.

Cordialement, Fraction.

Attendez, attendez! Partez pas si vite, j'ai pas tout compris!

Qu'est-ce que vous appelez une "vérité de basse tension" (même si j'en ai une vague idée)? Vous mettez en opposition l'hypersensibilité à la possibilité d'accès à une vérité de basse tension, c'est ça?

En fait, j'ai l'impression que, suivant les points de vue, le niveau de conscience ou de compréhension, tout peut paraître vrai, et qu'il suffit de changer un seul paramètre et cette vérité peut paraître fausse. La vérité a une forme? Vous semblez dire que la vérité est plus ou moins "pure"? Plus elle est haute dans une certaine hiérarchie et plus elle prend forme? La vérité serait quelque chose qui serait, non pas un point de vue ou un autre, mais tous à la fois?

il y a 28 minutes, riad** a dit :

Tout ça est censé être intuitif, mais c'est pas ce que je remarque, les gens parlent aux morts dans les cimetières, même si c'est trop tard, un mort n'est jamais réceptif.

Oui, mais parler à un mort, c'est surtout se parler à soi-même. Du coup ce n'est ni trop tard, ni forcément débile, c'est juste une façon comme une autre de se parler à soi-même. Du coup ce n'est pas le mort qui est ou non réceptif, c'est celui qui parle qui est en même temps celui qui reçoit.

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, hell-spawn a dit :

Disons qu'il y a quelque chose que l'on appelle la réceptivité.

On pourra dire un truc trés pertinent et trés profond qui passera complètement a coté pour certaines personnes a un moment donné de leur vie, et qui prendra tout son sens a un moment ultérieur ( ce qui est tout aussi valable pour les choses stupides qui peuvent paraitre pertinentes a l'instant t de la vie des gens )

Le timing est la a mon avis

Je voyais même ça plus loin. Parce que, oui, dire à quelqu'un qu'il lui faudrait tondre sa pelouse quand il est en train d'opérer un patient à cœur ouvert, on comprends bien que ça ne le fait pas vraiment. Mais l'erreur ne vient pas seulement à celui qui aurait dû recevoir, mais aussi à celui qui qui choisit son moment pour parler. C'est un manque de réceptivité, mais je dirai que c'est surtout un manque de discernement pour celui qui décide de parler. Et il me semble qu'au final, l'erreur vient surtout de celui qui décide de parler, si ce n'est toujours que l'erreur vient de lui. La personne qui veut se faire comprendre doit mettre tout en œuvre pour que son action, ses paroles, soient le plus efficaces possibles, et s'il n'y a personne à ce moment de prêt pour recevoir, il fait erreur quand au moment choisi pour parler.

Peut-être que le défi c'est justement de savoir quand parler pour que le moment utilisé pour parler soit mis à profit le mieux possible. Pour cela il faut une rencontre entre un récepteur et un émetteur. Tout le monde pouvant être potentiellement un récepteur, et non pas tout le monde un émetteur, il est important pour l'émetteur de s'assurer d'avoir le récepteur, non?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 152ans Posté(e)
hell-spawn Membre 11 814 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Ambre Agorn a dit :

Je voyais même ça plus loin. Parce que, oui, dire à quelqu'un qu'il lui faudrait tondre sa pelouse quand il est en train d'opérer un patient à cœur ouvert, on comprends bien que ça ne le fait pas vraiment. Mais l'erreur ne vient pas seulement à celui qui aurait dû recevoir, mais aussi à celui qui qui choisit son moment pour parler. C'est un manque de réceptivité, mais je dirai que c'est surtout un manque de discernement pour celui qui décide de parler. Et il me semble qu'au final, l'erreur vient surtout de celui qui décide de parler, si ce n'est toujours que l'erreur vient de lui. La personne qui veut se faire comprendre doit mettre tout en œuvre pour que son action, ses paroles, soient le plus efficaces possibles, et s'il n'y a personne à ce moment de prêt pour recevoir, il fait erreur quand au moment choisi pour parler.

Peut-être que le défi c'est justement de savoir quand parler pour que le moment utilisé pour parler soit mis à profit le mieux possible. Pour cela il faut une rencontre entre un récepteur et un émetteur. Tout le monde pouvant être potentiellement un récepteur, et non pas tout le monde un émetteur, il est important pour l'émetteur de s'assurer d'avoir le récepteur, non?

C'est surtout dans les grandes douleurs que l'on voient les personnes qui savent quand il faut parler et quand il faut se taire.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, hell-spawn a dit :

C'est surtout dans les grandes douleurs que l'on voient les personnes qui savent quand il faut parler et quand il faut se taire.

Est-ce que tu pourrais développer, s'il te plaît? Comment le fait d'être dans la posture de douleur donne ce savoir de quand parler? Je ne remet pas en doute ce que tu dis, mais je tente de comprendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 152ans Posté(e)
hell-spawn Membre 11 814 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Ambre Agorn a dit :

Est-ce que tu pourrais développer, s'il te plaît? Comment le fait d'être dans la posture de douleur donne ce savoir de quand parler? Je ne remet pas en doute ce que tu dis, mais je tente de comprendre.

Ce n'est pas cela qu'il fallait comprendre, vous inversez les rôles.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
à l’instant, hell-spawn a dit :

Ce n'est pas cela qu'il fallait comprendre, vous inversez les rôles.

Excusez-moi alors, je n'ai pas compris! On peut recommencer? !

Vous voulez dire que, dans les grandes douleurs (décès d'un proche, perte de faculté physique, pression, harcèlement, viol, etc.?) qu'un "spectateur" extérieur aura la faculté de savoir quand parler?

(excusez-moi si je vous semble un peu "bouchée", j'ai le cerveau lent! :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 152ans Posté(e)
hell-spawn Membre 11 814 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Ambre Agorn a dit :

Excusez-moi alors, je n'ai pas compris! On peut recommencer? !

Vous voulez dire que, dans les grandes douleurs (décès d'un proche, perte de faculté physique, pression, harcèlement, viol, etc.?) qu'un "spectateur" extérieur aura la faculté de savoir quand parler?

(excusez-moi si je vous semble un peu "bouchée", j'ai le cerveau lent! :)

Il y a des personnes qui savent trouver les mots justes, ou alors quand il faut se taire, devant les grandes douleurs.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, hell-spawn a dit :

Il y a des personnes qui savent trouver les mots justes, ou alors quand il faut se taire, devant les grandes douleurs.

Ha! Merci je comprend mieux.

Il faut que j'y réfléchisse: j'ai commencé par écrire que j'étais d'accord, puis j'ai corrigé et j'ai ajouté des nuances pour enfin effacer et trouver que je ne savais pas!

J'y reviendrai, merci! :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 22 994 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Ambre Agorn a dit :

Quelqu'un m'a dit un jour au cours d'une conversation:

"L'important n'est pas tant ce qu'on dit, mais le moment où on le dit. Ce n'est pas la forme qui compte, mais le bon timing"

Sur  le coup, j'ai failli tout nier en bloc, mais j'ai enregistré l'info parce que je ne pouvais pas l'analyser et en extraire son essence de façon satisfaisante. J'ai alors testé, et je peux appliquer cette phrase quasiment à chaque situation. Je ne dis pas que c'est une vérité, je ne pense pas que la vérité existe, mais c'est un point de vue tout à fait logique et pertinent il me semble, non?

Qu'en dites-vous?

Bonjour Ambre Agorn, poigne de mains

Il en va de même d'une invention il faut qu'elle tombe juste au moment ou elle est dans l'air du temps, ni avant ni après.

Effectivement le temps çà une importance, mais comme la vérité n'est pas absolue, mais relative, au contexte au milieu etc...

Va dire une chose même super importante à un moment ou la personne n'est pas apte à entendre, elle entendra rien, elle restera dans ses songes. Va dire une chose même super futile, à une personne qui veut entendre cette chose, elle dévorera tes paroles.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Ambre Agorn Membre 1 606 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Promethee_Hades a dit :

Bonjour Ambre Agorn, poigne de mains

Il en va de même d'une invention il faut qu'elle tombe juste au moment ou elle est dans l'air du temps, ni avant ni après.

Effectivement le temps çà une importance, mais comme la vérité n'est pas absolue, mais relative, au contexte au milieu etc...

Va dire une chose même super importante à un moment ou la personne n'est pas apte à entendre, elle entendra rien, elle restera dans ses songes. Va dire une chose même super futile, à une personne qui veut entendre cette chose, elle dévorera tes paroles.

Bonsoir Promethee_Hades,

au point de dire que ce qui est dit n'a aucune importance? Le défit serait donc de déceler ce que l'autre veut entendre au moment "t", car ce sera alors la seule chose qu'il pourra entendre? Est-ce que ça sous-entend aussi que, quoi qui se passe, c'est toujours celui qui cherche qui trouve, et non celui qui a qui peut donner? Comment savoir si l'autre peut entendre, si c'est le bon moment? Si l'on veut avoir une idée de ce bon moment, ne doit-on pas d'abord prendre conscience de la qualité de sa propre réceptivité? Car, comment connaître une telle circonstance si on ne peut recevoir ou percevoir une telle information?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 22 994 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Ambre Agorn a dit :

Bonsoir Promethee_Hades,

au point de dire que ce qui est dit n'a aucune importance? Le défit serait donc de déceler ce que l'autre veut entendre au moment "t", car ce sera alors la seule chose qu'il pourra entendre? Est-ce que ça sous-entend aussi que, quoi qui se passe, c'est toujours celui qui cherche qui trouve, et non celui qui a qui peut donner? Comment savoir si l'autre peut entendre, si c'est le bon moment? Si l'on veut avoir une idée de ce bon moment, ne doit-on pas d'abord prendre conscience de la qualité de sa propre réceptivité? Car, comment connaître une telle circonstance si on ne peut recevoir ou percevoir une telle information?

Je me souviens, j'étais jeune a un collègue de travail au restaurant , la discutions viens sur les enfants handicapé, bon pour lui c'était simple, des inutiles dont on ne pouvait rien faire. Je reconnais que je suis dur sur la question, mais rien a voir avec cet homme, j'avais envie de lui sauter à la gorge par son manque total d'humanité et quoi que je dise, j'avais tord il voulait rien entendre. J'ai quitté ce boulot de cons, les années passent et un jour je le recroise alors qu'il était en vacances à Fréjus, là son discours sur les enfants handicapé avait changé, complétement changé il en avait deux.

Tu as le type qui est plein au as, qui pète dans la soie brodé d'or, tu lui parle de personne qui souffre elle va te clamer des fainéants, ne voulant rien savoir sur ces personnes. Des années plus tard, tu es avec un prefet ou un député tu inspecte le cash de Nanterre; et tu vois le type qui fut plein aux as et qui maintenant est SDF. C'est curieux comme il a changé d'audition.

Oui il faut un timming, que les conditions soit là

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 56ans Posté(e)
eriu Membre 3 997 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Bonjour 

Tous ont exprimé des réalités , je rajouterais pour ma part que selon de quoi il s'agit le timing ne sert à rien . Si tu exprimes un reproche , ou un fait qui va mettre l'autre face à une contradiction de sa part par exemple , ou lui mettre le nez dans une manipulation avérée . Quel que soit le moment et la façon dont tu diras les choses , ça n'ira pas si la personne ne l'accepte pas ... 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 725 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 14 heures, Ambre Agorn a dit :

Attendez, attendez! Partez pas si vite, j'ai pas tout compris!

Qu'est-ce que vous appelez une "vérité de basse tension" (même si j'en ai une vague idée)? Vous mettez en opposition l'hypersensibilité à la possibilité d'accès à une vérité de basse tension, c'est ça?

En fait, j'ai l'impression que, suivant les points de vue, le niveau de conscience ou de compréhension, tout peut paraître vrai, et qu'il suffit de changer un seul paramètre et cette vérité peut paraître fausse. La vérité a une forme? Vous semblez dire que la vérité est plus ou moins "pure"? Plus elle est haute dans une certaine hiérarchie et plus elle prend forme? La vérité serait quelque chose qui serait, non pas un point de vue ou un autre, mais tous à la fois?

Bonjour,

Ce que je dis n’engage que moi.

Ce que j’appelle une « vérité de basse tension », j’aurais pu l’appeler « vérité nocturne » et là vous auriez peut-être vu où je veux en venir.

Il s’agit de vérités qui ne se diffusent pas à une heure de grande écoute, mais plutôt en deuxième partie de soirée, à « 40 mots / minute » au lieu de 120.

 

La Vérité en tant que forme conceptuelle dépend du contexte cosmologique auquel on l’applique.

Ici, je l’applique à une cosmologie qu’on pourrait qualifier de totipotente, c’est-à-dire d’une éloquence sans limite.

 

La Vérité est la prise mâle de la véracité, sa positivité (d’ordre logique et non physique).

Or comme toute positivité, elle est insaisissable en soi.

Et la véracité est indissociable des notions.

Aussi, on ne peut envisager la Vérité sans son moyen de lecture et d’interprétation.

C’est un peu comme si la pertinence référençait de droit les propositions vraies.

C’est donc le dimensionnement des notions qui joue le rôle de système de références, et de forme générale.

Il est à noter que la véracité est une notion récursive, c’est-à-dire qu’elle se référence elle-même : je "crois croire" systématiquement, et mon doute de vérité reste une véracité.

Cordialement, Fraction

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×