Aller au contenu

Messages recommandés

Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)

Salut à tous,

Je me demande la raison pour laquelle la musique classique est si mal aimée dans notre société.

Les gens n'écoutent plus que pop, rock, metal, jazz, variétés, etc. mais n'accordent plus la moindre attention à la plus noble des musiques, qui est aussi beaucoup plus originelle et a connu bon nombre de véritables génies (Mozart, Schubert, etc.).

Pourtant la musique classique est connue pour avoir de nombreux effets positifs sur le corps et la santé, et notre société adore ce genre de choses, quand une activité ou quoi que ce soit a des vertus et qu'elle peut les mettre en avant pour faire en la promotion.

Les goûts musicaux sont-ils largement subordonnés aux effets de mode (ce que je crois de plus en plus fort) ?

Ecoutez vous de la musique classique (tout le temps, parfois, souvent, jamais), et pour quelle raison ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pila Membre 17734 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

J'ai eu la chance d'être en 1968-1970 dans une classe expérimentale en primaire. Avec un maitre très sympa, nous avions chaque jour 1h30 environ de solfège, chant, flûte, écoute de Musique Classique. Je n'ai "viré" dans la Variété, Rock et autres styles qu'à la fin de mon adolescence.

Je me souviens que nous avons écouté avec ce maitre du Mozart, Beethoven, Bach, Bartok, M.A. Charpentier, Purcell,Hayn et quelques autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 10601 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, pila a dit :

J'ai eu la chance d'être en 1968-1970 dans une classe expérimentale en primaire. Avec un maitre très sympa, nous avions chaque jour 1h30 environ de solfège, chant, flûte, écoute de Musique Classique. Je n'ai "viré" dans la Variété, Rock et autres styles qu'à la fin de mon adolescence.

Je me souviens que nous avons écouté avec ce maitre du Mozart, Beethoven, Bach, Bartok, M.A. Charpentier, Purcell,Hayn et quelques autres.

Tiens, pas une insulte. C'est mieux. Continuez.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zera Membre 6374 messages
Brindille‚ 33ans
Posté(e)

J'en écoute de temps en temps. J'écoute un peu de tout. Il y a des musiques dans n'importe quel style musical qui me touchent plus que d'autres en fonction de mon état d'âme.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Quasi-Modo a dit :

Salut à tous,

Je me demande la raison pour laquelle la musique classique est si mal aimée dans notre société.

Les gens n'écoutent plus que pop, rock, metal, jazz, variétés, etc. mais n'accordent plus la moindre attention à la plus noble des musiques, qui est aussi beaucoup plus originelle et a connu bon nombre de véritables génies (Mozart, Schubert, etc.).

Pourtant la musique classique est connue pour avoir de nombreux effets positifs sur le corps et la santé, et notre société adore ce genre de choses, quand une activité ou quoi que ce soit a des vertus et qu'elle peut les mettre en avant pour faire en la promotion.

Les goûts musicaux sont-ils largement subordonnés aux effets de mode (ce que je crois de plus en plus fort) ?

Ecoutez vous de la musique classique (tout le temps, parfois, souvent, jamais), et pour quelle raison ?

J aime beaucoup mais trop fragilisant. On se sensibilise trop. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)

J'ai dans l'idée que la véritable beauté est atemporelle et ne dépend ni du lieu, ni de l'époque.

Je trouve donc excessivement frustrant de constater que les goûts musicaux et donc l'expérience esthétique soit subordonnée aux effets de mode et donc au conformisme.

Peut-être finalement que les gens n'ont aucun goût et suivent aveuglément les tendances.

Souvent les adolescents râlent quand l'autoradio joue de la musique ancienne et qu'on ne leur met pas la bonne station comme Skyrock ou NRJ. Et les adultes restent eux-même souvent bloqués sur le style musical qui était en vogue durant leur jeunesse.

Peut-être que ce qui gâche le plaisir esthétique c'est justement la crainte du ridicule ou la moquerie. Cela empêche d'accéder à la beauté d'un morceau de musique classique, et en général c'est un obstacle à l'élévation spirituelle en général.

Modifié par Quasi-Modo
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 58 minutes, Quasi-Modo a dit :

J'ai dans l'idée que la véritable beauté est atemporelle et ne dépend ni du lieu, ni de l'époque.

Je trouve donc excessivement frustrant de constater que les goûts musicaux et donc l'expérience esthétique soit subordonnée aux effets de mode et donc au conformisme.

Peut-être finalement que les gens n'ont aucun goût et suivent aveuglément les tendances.

Souvent les adolescents râlent quand l'autoradio joue de la musique ancienne et qu'on ne leur met pas la bonne station comme Skyrock ou NRJ. Et les adultes restent eux-même souvent bloqués sur le style musical qui était en vogue durant leur jeunesse.

Peut-être que ce qui gâche le plaisir esthétique c'est justement la crainte du ridicule ou la moquerie. Cela empêche d'accéder à la beauté d'un morceau de musique classique, et en général c'est un obstacle à l'élévation spirituelle en général.

Pour parler prosaïquement si vous écoutez du bach du debussy ou du Vivaldi tout un week-end et que le lundi vous croisez une bande de wesh en mode on baise vos sœurs ou bebert qui trouve humoristique que son pet fasse du bruit, le choc est violent.

Je prends la musique classique comme une bulle voluptueuse à user de temps en temps, surtout depuis que je me suis offert un système hi fi.

Puis il y a la vie en commun à gérer aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Constantinople a dit :

Pour parler prosaïquement si vous écoutez du bach du debussy ou du Vivaldi tout un week-end et que le lundi vous croisez une bande de wesh en mode on baise vos sœurs ou bebert qui trouve humoristique que son pet fasse du bruit, le choc est violent.

Je prends la musique classique comme une bulle voluptueuse à user de temps en temps, surtout depuis que je me suis offert un système hi fi.

Puis il y a la vie en commun à gérer aussi.

Je ne comprends pas non plus pourquoi le rap le plus trash et vulgaire a fini par se hisser au sommet des hits parade. Mais j'ai ma petite idée, car les médias télévisés et radiophoniques tournent en boucle sur les mêmes titres et visent avant tout les adolescents pour lesquels la crainte du ridicule et se sentir intégré dans un groupe reste une priorité. Or souvent les goûts musicaux vont permettre de fédérer le groupe de copains ou de copines, ou en tout cas ils sont un élément parmi d'autres.

Et n'ayant pas encore eu l'esprit formé à d'autres aspects plus nobles ils prennent la vulgarité la plus crasse ainsi que les réactions de dégoût et rejet qu'elles suscitent pour de la subversion. Et on sait à quel point la subversion et la révolution plaît aux adolescents. Le succès de l'antiracisme est aussi passé par là, les groupes de reggae accoustique et autres étaient imbibés de politique et d'antiracisme déjà à mon époque, et sincèrement nous n'en étions pas pleinement conscients.

Je me demande parfois si la musique n'est pas l'instrument idéologique caché des enjeux politiques à venir. Car la différence entre l'art et la politique est parfois ténue, surtout dans les groupes écoutés par les adolescents.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, Quasi-Modo a dit :

Je ne comprends pas non plus pourquoi le rap le plus trash et vulgaire a fini par se hisser au sommet des hits parade. Mais j'ai ma petite idée, car les médias télévisés et radiophoniques tournent en boucle sur les mêmes titres et visent avant tout les adolescents pour lesquels la crainte du ridicule et se sentir intégré dans un groupe reste une priorité. Or souvent les goûts musicaux vont permettre de fédérer le groupe de copains ou de copines, ou en tout cas ils sont un élément parmi d'autres.

Et n'ayant pas encore eu l'esprit formé à d'autres aspects plus nobles ils prennent la vulgarité la plus crasse ainsi que les réactions de dégoût et rejet qu'elles suscitent pour de la subversion. Et on sait à quel point la subversion et la révolution plaît aux adolescents. Le succès de l'antiracisme est aussi passé par là, les groupes de reggae accoustique et autres étaient imbibés de politique et d'antiracisme déjà à mon époque, et sincèrement nous n'en étions pas pleinement conscients.

Je me demande parfois si la musique n'est pas l'instrument idéologique caché des enjeux politiques à venir. Car la différence entre l'art et la politique est parfois ténue, surtout dans les groupes écoutés par les adolescents.

Bien sûr que si

Le rap est une musique haineuse et agressive qui accompagne la mentalité racaille. Les influences africaines s sur la musique donne un côté lascif destiné souvent à coller à une ambiance soit de soirée de tel ou tel type de drogues, soit de danses sensuelles. 

Il n y a qu en france où il y a un tel monopole. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marine10 Membre 2900 messages
Forumeur alchimiste‚ 74ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Quasi-Modo a dit :

Salut à tous,

Je me demande la raison pour laquelle la musique classique est si mal aimée dans notre société.

Les gens n'écoutent plus que pop, rock, metal, jazz, variétés, etc. mais n'accordent plus la moindre attention à la plus noble des musiques, qui est aussi beaucoup plus originelle et a connu bon nombre de véritables génies (Mozart, Schubert, etc.).

Pourtant la musique classique est connue pour avoir de nombreux effets positifs sur le corps et la santé, et notre société adore ce genre de choses, quand une activité ou quoi que ce soit a des vertus et qu'elle peut les mettre en avant pour faire en la promotion.

Les goûts musicaux sont-ils largement subordonnés aux effets de mode (ce que je crois de plus en plus fort) ?

Ecoutez vous de la musique classique (tout le temps, parfois, souvent, jamais), et pour quelle raison ?

Il y a longtemps, j'ai dit une fois que seule la musique classique m'ouvrait les portes du paradis. Des adeptes du rap et de la musique badaboum se sont moqués de moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 11828 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Quasi-Modo a dit :

Salut à tous,

Je me demande la raison pour laquelle la musique classique est si mal aimée dans notre société.

Considérée comme trop "bourgeoise"? Trop difficile d'accès? Démodée?

Citation

Les goûts musicaux sont-ils largement subordonnés aux effets de mode (ce que je crois de plus en plus fort) ?

Oui je le crois aussi mais pas pour toutes les musiques.

Citation

Ecoutez vous de la musique classique (tout le temps, parfois, souvent, jamais), et pour quelle raison ?

Presque tous les jours...pourquoi? Bah j'ai été élevée dedans, en quelque sorte...;)

Je n'écoute pas que ça, mais beaucoup ça.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)
Le 22/03/2020 à 15:12, Constantinople a dit :

Bien sûr que si

Le rap est une musique haineuse et agressive qui accompagne la mentalité racaille. Les influences africaines s sur la musique donne un côté lascif destiné souvent à coller à une ambiance soit de soirée de tel ou tel type de drogues, soit de danses sensuelles. 

Il n y a qu en france où il y a un tel monopole.

Le rap dans son esprit est vraiment à la fois bête, sale et méchant.

Même si on trouvera bien entendu des exceptions lorsque les paroles sont stylisées, poétiques, et que les propos ont du sens.

Car non seulement les texte sont sexistes, racistes, vulgaires et violents, mais ils ne contiennent aucun message subversif, mais font bien au contraire l'apologie du capitalisme (sexe/prostitution ou filles faciles, bling-bling, grosses voitures, argent, individualisme forcené, etc.).

Ce que je vais dire est cynique, mais il est mieux pour les occidentaux que les jeunes de banlieue fument des joints et s'éclatent sur du rap qui va les abêtir et les imbiber des valeurs hyper-capitalistes participant à leur propre exclusion, plutôt que s'ils se mettaient à se plonger dans leur religion et tomber dans un rigorisme fanatique infiniment plus dangereux.

Le 22/03/2020 à 15:39, marine10 a dit :

Il y a longtemps, j'ai dit une fois que seule la musique classique m'ouvrait les portes du paradis. Des adeptes du rap et de la musique badaboum se sont moqués de moi.

Dans la musique classique ce sont les instruments seuls tandis que dans le rap voir le slam ce sont des paroles seules (ou alors minimaliste avec un rythme fait de basses, monocorde et répétitif durant tout le morceau). Les amateurs de rap ont tendance à oublier que la véritable musique se passe aisément des paroles ou du sens que leur compositeur a souhaité y mettre pour qu'on puisse l'apprécier. Qui n'a jamais apprécié une musique sans saisir le sens des paroles ? Je dirais même que c'est l'essentiel à comprendre tandis qu'un rap sans parole n'a vraiment aucun intérêt.

Le 22/03/2020 à 15:48, chanou 34 a dit :

Considérée comme trop "bourgeoise"? Trop difficile d'accès? Démodée? 

Oui je le crois aussi mais pas pour toutes les musiques.

Presque tous les jours...pourquoi? Bah j'ai été élevée dedans, en quelque sorte...;)

Je n'écoute pas que ça, mais beaucoup ça.

Mais avant d'apprécier la beauté d'une oeuvre quelle qu'elle soit, ou même la beauté d'une personne, allez-vous d'abord vous demander si elle est à la mode ? Les beaux paysages sont beaux depuis les origines de l'humanité, comme typiquement les couchers de soleil. Je veux dire que l'expérience esthétique est simultanée (ou presque) à la perception et qu'on ne fait généralement pas exprès de trouver ceci ou cela beau ou belle. Donc j'en déduis ou bien que les gens sont embourbés dans leur routine qui fait qu'ils n'écoutent que les musiques dont ils sont familiers, ou bien qu'ils se laissent détourner par les modes du moment par crainte du ridicule.

Lors du succès du film Amélie Poulain, les musiques de Yann Tiersen constituant la bande son ont eu un succès énorme, et je crois bien que c'était assez unique comme situation pour de la musique classique dans l'époque contemporaine. Signe que par les modes les gens pourraient encore s'y intéresser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, Quasi-Modo a dit :

Le rap dans son esprit est vraiment à la fois bête, sale et méchant.

Même si on trouvera bien entendu des exceptions lorsque les paroles sont stylisées, poétiques, et que les propos ont du sens.

Car non seulement les texte sont sexistes, racistes, vulgaires et violents, mais ils ne contiennent aucun message subversif, mais font bien au contraire l'apologie du capitalisme (sexe/prostitution ou filles faciles, bling-bling, grosses voitures, argent, individualisme forcené, etc.).

Ce que je vais dire est cynique, mais il est mieux pour les occidentaux que les jeunes de banlieue fument des joints et s'éclatent sur du rap qui va les abêtir et les imbiber des valeurs hyper-capitalistes participant à leur propre exclusion, plutôt que s'ils se mettaient à se plonger dans leur religion et tomber dans un rigorisme fanatique infiniment plus dangereux

je suis capitaliste et je ne fantasme pas sur le bling bling, les putes, et les vies de dealeurs. Je ne vois pas le rapport.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Constantinople a dit :

je suis capitaliste et je ne fantasme pas sur le bling bling, les putes, et les vies de dealeurs. Je ne vois pas le rapport.

Il ne s'agit même pas de capitalisme mais de la société actuelle en général et de la tendance libérale en particulier. Le bling-bling et l'exhibition de grosses voitures dans des clips où on va répéter à l'auditeur qu'il n'est qu'un jaloux (ou un lécheur de vitrines pour prendre l'expression de 50 cents : a window shopper) et que c'est pour cette raison qu'il le déteste, il me paraît évident que cela fait la promotion du capitalisme et de l'hyper-consommation, fût-ce indirectement. La drogue et les filles faciles c'est aussi une logique libérale d'hyper-consommation, puisque c'est le seul système qui permet d'entrevoir une jouissance individuelle presque sans entraves. C'est en appelant aux plus bas instincts et aux plus viles tentations que le rap fait du rabattage des jeunes de banlieue vers les valeurs dominantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Quasi-Modo a dit :

Il ne s'agit même pas de capitalisme mais de la société actuelle en général et de la tendance libérale en particulier. Le bling-bling et l'exhibition de grosses voitures dans des clips où on va répéter à l'auditeur qu'il n'est qu'un jaloux (ou un lécheur de vitrines pour prendre l'expression de 50 cents : a window shopper) et que c'est pour cette raison qu'il le déteste, il me paraît évident que cela fait la promotion du capitalisme et de l'hyper-consommation, fût-ce indirectement. La drogue et les filles faciles c'est aussi une logique libérale d'hyper-consommation, puisque c'est le seul système qui permet d'entrevoir une jouissance individuelle presque sans entraves. C'est en appelant aux plus bas instincts et aux plus viles tentations que le rap fait du rabattage des jeunes de banlieue vers les valeurs dominantes.

En afrique vous avez des chefs de guerre qui veulent les femmes, les grosses bagnoles, les bagues en or. Je crois pas que ce soit lié au libéralisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Constantinople a dit :

En afrique vous avez des chefs de guerre qui veulent les femmes, les grosses bagnoles, les bagues en or. Je crois pas que ce soit lié au libéralisme.

Certes mais nous pourrions attendre autre chose d'un artiste qui habituellement se veut subversif en défendant des valeurs différentes. Pour peu qu'on trouve des valeurs dans l'analyse du phénomène rap elles sont complètement compatibles avec le système actuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, Quasi-Modo a dit :

Certes mais nous pourrions attendre autre chose d'un artiste qui habituellement se veut subversif en défendant des valeurs différentes. Pour peu qu'on trouve des valeurs dans l'analyse du phénomène rap elles sont complètement compatibles avec le système actuel.

Je ne trouve pas. Elles sont compatible avec une certaine culture banlieusarde extra européenne favorisée par le socialisme. Moi je regarde mon entourage, libéral, capitaliste, et la culture dealeur ne nous fait pas fantasmer, bien au contraire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Constantinople a dit :

Je ne trouve pas. Elles sont compatible avec une certaine culture banlieusarde extra européenne favorisée par le socialisme. Moi je regarde mon entourage, libéral, capitaliste, et la culture dealeur ne nous fait pas fantasmer, bien au contraire.

Je comprends ce que tu veux dire, mais il faut voir à quel public s'adresse principalement le rap pour mieux comprendre. Peu importe. Le plus surprenant dans le phénomène rap c'est qu'alors que la trame instrumentale est inexistante ou réduite au minimum (comme je le disais ce sont souvent des rythmes de basse répétitifs) nous sommes obligés de porter notre attention sur les paroles qui pour autant n'en sont pas plus attrayantes mais utilisent un français approximatif, des rimes parfois très imparfaites, et des propos vulgaires faisant douter du fait que l'auteur du texte soit véritablement lettré. Un désastre artistique, si on rappelle que l'art cherche avant tout à provoquer une expérience esthétique agréable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 14306 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, Quasi-Modo a dit :

Je comprends ce que tu veux dire, mais il faut voir à quel public s'adresse principalement le rap pour mieux comprendre. Peu importe. Le plus surprenant dans le phénomène rap c'est qu'alors que la trame instrumentale est inexistante ou réduite au minimum (comme je le disais ce sont souvent des rythmes de basse répétitifs) nous sommes obligés de porter notre attention sur les paroles qui pour autant n'en sont pas plus attrayantes mais utilisent un français approximatif, des rimes parfois très imparfaites, et des propos vulgaires faisant douter du fait que l'auteur du texte soit véritablement lettré. Un désastre artistique, si on rappelle que l'art cherche avant tout à provoquer une expérience esthétique agréable.

Il faut croire que le public vers qui cela s'adresse aime ces rythmes minimalistes et le décorum aggressif du rap. Je ne crois pas que lui faire écouter du vivaldi va le changer de nature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 13769 messages
Chercheur de ciel‚ 35ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Constantinople a dit :

Il faut croire que le public vers qui cela s'adresse aime ces rythmes minimalistes et le décorum aggressif du rap. Je ne crois pas que lui faire écouter du vivaldi va le changer de nature.

Oui, quand on sait ce qui se cache derrière c'est assez effrayant. Car la provocation et les aspects faussement subversifs ou artistiques ne sont qu'un prétexte de vitrine pour faire passer ce qui n'est que violence, haine et recherche de domination de l'autre. Il est remarquable qu'à ma connaissance du moins, ce milieu soit très masculin, et que les rares femmes rappeuses sont souvent moins populaires, ou font du rap à destination des femmes de façon privilégiée, et ne viennent pas des quartiers populaires mais plutôt du milieu bourgeois bobo.

Un autre aspect dérangeant selon moi est que le rap va être intrinsèquement clivant, donc non universel, car en général il y a une opposition entre NOUS (les victimes du système qui ont des problèmes et attendent dans l'ombre) et EUX (les bourreaux ou les collabos du système qu'il faudrait déboulonner). Je crois que c'est le seul style de musique qui va s'adresser de façon privilégiée à un groupe de personnes qu'il va opposer à un autre groupe de personnes au sein de la même société.

C'est vraiment un style de musique à part, mais dans le pire sens du terme (si on peut appeler cela de la musique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×