Aller au contenu

Formation : Assistant(e) sexuel(le)


Messages recommandés

Fuck Them All Membre 10917 messages
Membre ++‚ 37ans
Posté(e)

Quatrième formation certifiante à l’accompagnement sensuel et l’assistance sexuelle des personnes en situation de handicap

Enseignement francophone 2020

 

De nombreuses personnes sont privées d’accessibilité au plaisir corporel sexué du fait d’une situation de handicap ou de dépendance.
L’accompagnement sensuel et l’assistance sexuelle ont pour but de répondre à la demande de femmes et d’hommes confrontés à des obstacles majeurs pour entrer en relation avec un ou une partenaire ou pour avoir accès à leur propre corps

 

Cet état de fait vous interpelle et vous avez envie de vous impliquer ? Vous souhaitez avoir des informations plus complètes avant de vous engager ? Notre week-end préalable vous permettra de mieux comprendre l’essentiel de l’activité d’accompagnement et d’assistance sexuelle, de connaître l’esprit de la formation et de l’association. Pour vivre cette première étape, il suffit de répondre aux prérequis énoncés ci-dessous et d’être accepté par le comité de pilotage.
L’ensemble du parcours se fait dans le respect de chaque candidat ou candidate et en toute confidentialité.

 

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Acquérir les savoirs, savoir-faire et savoir-être nécessaires à l’accompagnement sensuel et l’assistance sexuelle de personnes en situation de handicap
  • Etre capable de mettre en œuvre ces compétences en respectant la charte éthique de l’association Corps Solidaires (disponible sur https://corps-solidaires.ch/charte-des-assistantes-et-assistants-sexuels/)
  • Distinguer clairement cette pratique de ses autres activités professionnelles et de sa vie personnelle

 

CONTENUS

 
Apports théoriques :

  • Approche du handicap : modèle social et/ou médical, notion de situation de handicap
  • Connaissance générale des différentes formes de handicaps (physique, mental, psychique dont troubles du spectre autistique, handicap sensoriel, pluri et polyhandicap)
  • Éléments de sexologie spécialisée (répercussion des différents handicaps sur la santé sexuelle et l’exercice de la sexualité)
  • Pluralité des orientations sexuelles
  • Accueil de la diversité des attentes : les hommes, les femmes, les autres genres, personnes très âgées
  • Le bénéficiaire et son entourage (institution, famille…), la conscience du cadre et des limites
  • Prévention des IST (infections sexuellement transmissibles)
  • Information sur les sex-toys
  • Apports juridiques, informations institutionnelles et associatives
  • Démarche éthique et code de déontologie

 

Apports pratiques

  • Pratique de la communication verbale (jeux de rôle, dynamique de groupe)
  • Pratique de la communication non verbale (massage sensuel, donner-recevoir des gestes sensuels et/ou érotique, écoute et conscience corporelle)
  • Principes de déplacement sécuritaire du bénéficiaire
  • Pratique de détente corporelle guidée auprès d’une personne avec spasticité musculaire
  • Première pratique d’assistance sexuelle auprès d’un ou d’une bénéficiaire en situation de handicap (suivie d’une supervision)
  • Travail sur ses motivations, élaboration de l’engagement

 

METHODE

  • L’essentiel de la formation se déroule sous forme de séminaires en résidence
  • Les pratiques alternent avec les apports théoriques et les témoignages, dans un cadre sûr qui permet le partage et la confiance
    • Entre les séminaires, des réunions à distance (skype ou autre média) facilitent les échanges en groupe. Un travail personnel est également demandé (fiches de lecture, documents audio ou vidéo, présentation d’un portfolio à usage interne au groupe de formation).
  • La formation se termine par une certification Corps Solidaires

 

DUREE et LIEU

Les regroupements se font principalement en Suisse romande (Canton de Vaud ou de Genève), avec éventuellement un séminaire en France (à Lyon).

  • 12 jours répartis sur une année en 4 séminaires de 3 jours
  • 120 heures (dont travail personnel)

 

 

Dates du séminaire préalable :
24, 25 et 26 avril 2020

 

 

FORMATEURS

Le comité de pilotage est constitué de :

Judith AREGGER (responsable de la formation)
Présidente de l’association Corps Solidaires, assistante sexuelle certifiée en 2009 par l’association SEHP (Sexualités et Handicaps Pluriels), diplômée en sexologie clinique et communication multilingue, formatrice d’adultes dans le médico-social en Suisse

Claudine DAMAY
Assistante sexuelle certifiée en 2009 par SEHP, présidente de Corps solidaires de 2009 à 2019

Pascal PRAYEZ
Docteur en psychologie clinique, formateur-consultant en milieu sanitaire et social en France, certifié en assistance sexuelle par SEHP en 2009, auteur de livres consacrés au toucher et à la juste distance en relation d’accompagnement

Alice VIGNE
Assistante sexuelle certifiée en 2015 par Corps Solidaires

Sheila WAREMBOURG
Diplômée en sexologie et santé publique, créatrice en 2000 du service « Accompagnement à la Vie Affective et Sexuelle » de l’ONG Handicap International, aujourd’hui formatrice indépendante « Handicap et Sexualité » au sein d’établissements médico-sociaux en France et à l’étranger.

Le comité de pilotage fait également intervenir des personnes concernées par le handicap qui apportent leur propre regard, expertise ou témoignage.

 

COÛT

Séminaire préalable : 250 CHF
Formation : 1000 CHF (paiement en une ou deux fois sur l’année de formation)
Sauf exception, l’hébergement en pension complète est compris.

 

INSCRIPTION

Pré-candidature
La formation est ouverte à toute personne répondant aux critères de sélection, quel que soit son champ d’activité professionnelle, travailleuse et travailleur du sexe inclus.
Les critères de sélection sont les suivants :

  • Jouir d’un état de santé compatible avec l’activité
  • Bénéficier d’un permis de travail en règle (personnes non-suisses ou non-UE)
  • Avoir des ressources financières suffisantes pour ne pas dépendre de l’assistance pour vivre
  • Accepter de parler de cette décision à sa ou son éventuel partenaire.

Après un premier contact par mail ou téléphone, nous vous demanderons un CV et une lettre de motivation détaillée.

 

Suite de la procédure de candidature :
Les personnes candidates sont entendues en entretien, puis invitées à déposer un dossier complet en vue d’accéder au séminaire préalable qui finalise la sélection.

Dès le processus de sélection, l’association Corps Solidaires met l’accent sur l’accompagnement individuel de chaque candidate et candidat, dans le respect de son cheminement et en toute confidentialité.

 

 

formation @ corps-solidaires.ch *
Téléphone : +41 (0) 21 624 66 00

https://corps-solidaires.ch/formation/

 

Qu'en pensez-vous ? Devons-nous faire la même chose en France ? 

 

Modifié par Fuck Them All
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Gouderien Membre 19296 messages
Obsédé textuel‚ 68ans
Posté(e)

Voilà un métier bien sympathique!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'ours 5785 Membre 3376 messages
Ursidé bien léché‚ 69ans
Posté(e)

On appelle cela, formation de péripatéticienne. :smile2:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 12084 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)

Ça coute combien le service? parce que j'ai souvent des migraines qui me rendent incapable d'accéder à mon corps.
 

  • Haha 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 12409 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Ecole pour les "branleurs de manchots" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 3275 messages
Oiseau de nuit‚ 39ans
Posté(e)

Je savais que cette activité existait, des articles de journaux et des émissions de télé en ont parlé il y a longtemps.

Des assistants sexuels pour des personnes qui du fait de leur handicap, ne parviennent pas à se construire une relation amoureuse. Pourquoi pas ? Oui pourquoi pas, après tout le sexe fait partie de notre corps, de notre vie d'adulte, c'est un besoin. On pourrait alors considérer le travail de l'assistant sexuel comme de simples massages mais allant jusqu'à déclencher un orgasme. Me vient néanmoins cette question : si le but est le bien-être ne pourrait-il produire l'effet inverse si le patient tombe amoureux de son assistant ? Ces assistants ont-ils leur truc à eux pour épanouir leurs patients qui en contrepartie, s'engagent à ne pas s'attacher affectivement à eux ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×