Aller au contenu

La liberté, c'est regarder sa fatalité en face et se dire

Noter ce sujet


Don Juan

Messages recommandés

Membre, 152ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 036 messages
Forumeur accro‚ 152ans‚
Posté(e)
Citation

La liberté, c'est regarder sa fatalité en face et se dire : je t'ai bien matée ma connasse.

Cordialement, Fraction

Particulièrement pour vous @Fraction si vous pouviez développer çe me ferait grand plaisir.

Mais pour tout le monde aussi.

 

Nord.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 55ans Posté(e)
landbourg Membre 1 671 messages
Forumeur accro‚ 55ans‚
Posté(e)

Ouais fait chier la liberté c trop de boulot ,  c volatile et c beaucoup de solitude. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 036 messages
Forumeur accro‚ 152ans‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, landbourg a dit :

Ouais fait chier la liberté c trop de boulot ,  c volatile et c beaucoup de solitude. 

Tu es fatigué @landbourg ?

 

Ouest.

Modifié par Don Juan
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
InstantEternité Membre 1 134 messages
Baby Forumeur‚ 40ans‚
Posté(e)
il y a une heure, Don Juan a dit :

Particulièrement pour vous @Fraction si vous pouviez développer çe me ferait grand plaisir.

Mais pour tout le monde aussi.

 

Nord.

Je pense que ce que la phrase signifie c'est : Bien qu'on sait et on connaît les causes de nos problèmes existentiels et autres et que ce sont là des problèmes dont il n'y a aucune solution, ce sont des fatalités, néanmoins nous avons tout de même le choix et la liberté de les considérer telles qu'elles sont, de les regarder en face. C'est la seule chose qu'on puisse faire en face des problèmes tel que la mort et tout autres problèmes sans issus.

Si vous voulez un exemple, c'est comme lorsqu'on a la tête en-dessous de la guillotine et que le dernier acte de résistance qu'on puisse faire c'est de regarder le bourreau droit dans les yeux... Voyez-vous ?!

@Fraction nous en dira peut-être plus.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 153ans Posté(e)
hell-spawn Membre 13 426 messages
Maitre des forums‚ 153ans‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Don Juan a dit :

Particulièrement pour vous @Fraction si vous pouviez développer çe me ferait grand plaisir.

Mais pour tout le monde aussi.

 

Nord.

ça ressemble fort a l'Amor Fati de Nietzsche.

A moins que ce ne soit du détachement a la mode bouddhiste mais " ma connasse" me rend sceptique :hum:

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 45ans Posté(e)
Fraction Membre 3 033 messages
Forumeur expérimenté‚ 45ans‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Don Juan a dit :

Particulièrement pour vous @Fraction si vous pouviez développer çe me ferait grand plaisir.

Mais pour tout le monde aussi.

 

Nord.

Bonjour,

Désolé, j’ai l’alcool impudique, à la limite de la niaiserie.

Mais je sais m’arrêter, je connais mes limites : je ne bois jamais le verre que je vais vomir.

Ce que le Fraction d’hier a probablement voulu dire, c’est que la condition humaine est l’adversaire le plus redoutable.

Et que s’approprier son destin est le défi le plus ambitieux.

Mais ça commence par l’autodiscipline : l’Etat peut tout acheter, tout conquérir, sauf lui-même.

 

Tous les verbes de l’homme sont immanents à son verbe être : même votre « faire » est immanent à votre « être ».

Si bien que c’est en sachant devenir que votre condition pourra le mieux vous sourire.

Et la croyance participe fondamentalement à l’être.

 

La magie de la vie n’est pas un faire, c’est un être.

La magie n’est pas industrialisable, elle n’est pas reproductible, c’est un "one-shot" circonstanciel.

C’est la blague géniale que vous improvisez spontanément après que votre interlocuteur vous ait tendu une perche inconsciente.

La magie doit toujours laisser la place au doute, à l’hypothèse interprétative, faute de traumatisme hallucinatoire.

La conscientiser est paradoxal, et la formaliser est toxique.

 

« Mater sa condition » c’est faire force d’exclusion envers votre néant propre qui vous oppresse en permanence, sans obsession, mais par un opportunisme systématique, comme Archimède.

Le néant propre est majoritairement une tarification stabilisatrice, un coût subjectif, car la gratuité est excessivement entropique et chronophage.

Mon démon à moi est un mouton, fonctionnaire, il est aux 35h et aujourd’hui, il est en RTT : il est endogène, or ce que votre esprit a invoqué ne peut pas vous faire grand mal.

Mais mater sa condition c’est avant tout croire en soi, malgré les forces du doute, car le doute de soi est une transgression causale.

Votre finance, vos amours, votre santé, peuvent être localement entropique, mais votre être est strictement néguentropique, c’est-à-dire que tant que ses dimensions essentielles, hormonales par exemple, ont de l’énergie, il ne peut pas régresser.

Et si votre compagne devient régressive, le destin cherchera une fenêtre pour l’exclure (c’est une image).

Cordialement, Fraction.

  • Merci 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 036 messages
Forumeur accro‚ 152ans‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, Fraction a dit :

Bonjour,

Désolé, j’ai l’alcool impudique, à la limite de la niaiserie.

Mais je sais m’arrêter, je connais mes limites : je ne bois jamais le verre que je vais vomir.

Ce que le Fraction d’hier a probablement voulu dire, c’est que la condition humaine est l’adversaire le plus redoutable.

Et que s’approprier son destin est le défi le plus ambitieux.

Mais ça commence par l’autodiscipline : l’Etat peut tout acheter, tout conquérir, sauf lui-même.

 

Tous les verbes de l’homme sont immanents à son verbe être : même votre « faire » est immanent à votre « être ».

Si bien que c’est en sachant devenir que votre condition pourra le mieux vous sourire.

Et la croyance participe fondamentalement à l’être.

 

La magie de la vie n’est pas un faire, c’est un être.

La magie n’est pas industrialisable, elle n’est pas reproductible, c’est un "one-shot" circonstanciel.

C’est la blague géniale que vous improvisez spontanément après que votre interlocuteur vous ait tendu une perche inconsciente.

La magie doit toujours laisser la place au doute, à l’hypothèse interprétative, faute de traumatisme hallucinatoire.

La conscientiser est paradoxal, et la formaliser est toxique.

 

« Mater sa condition » c’est faire force d’exclusion envers votre néant propre qui vous oppresse en permanence, sans obsession, mais par un opportunisme systématique, comme Archimède.

Le néant propre est majoritairement une tarification stabilisatrice, un coût subjectif, car la gratuité est excessivement entropique et chronophage.

Mon démon à moi est un mouton, fonctionnaire, il est aux 35h et aujourd’hui, il est en RTT : il est endogène, or ce que votre esprit a invoqué ne peut pas vous faire grand mal.

Mais mater sa condition c’est avant tout croire en soi, malgré les forces du doute, car le doute de soi est une transgression causale.

Votre finance, vos amours, votre santé, peuvent être localement entropique, mais votre être est strictement néguentropique, c’est-à-dire que tant que ses dimensions essentielles, hormonales par exemple, ont de l’énergie, il ne peut pas régresser.

Et si votre compagne devient régressive, le destin cherchera une fenêtre pour l’exclure (c’est une image).

Cordialement, Fraction.

Merci, c'est aussi parfait que ce que j'en attendais.

 

Est.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
landbourg Membre 1 671 messages
Forumeur accro‚ 55ans‚
Posté(e)

Fatigué ? Non indifférent. Au sud du Nord peut-être?@Don Juan

 

 

 

Modifié par landbourg
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 036 messages
Forumeur accro‚ 152ans‚
Posté(e)
il y a 21 minutes, landbourg a dit :

Fatigué ? Non indifférent. Au sud du Nord peut-être?@Don Juan

Faut se reposer un peu quand-même. :)

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 16 607 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonjour

les apparences ne sont que l'illusion du réel qui lui même , n'est que le reflet des apparences déformées par la raison .

comme la raison du plus fort n'est pas forcément la meilleur , elle fait loi sans être raisonnable .

la fatalité n'est que le carrefour ou se rencontre des événements qui ne pouvaient faire autrement .

mais rien n'est écrit à l'avance et tout semble être en devenir ?

une petite brise légère et vagabonde , flânant par ci par la au gré des vallées et des monts , ne laisse augurer une tempête furieuse et monstrueuse qui ravagera ailleurs une paisible campagne indolente  assoupie et innocente et qui ne savait que des causes ignorées pouvait produire des effets cataclysmiques dont beaucoup ne se relèveront .

 

bonne soirée   

  • Like 2
  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 036 messages
Forumeur accro‚ 152ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, le merle a dit :

bonjour

les apparences ne sont que l'illusion du réel qui lui même , n'est que le reflet des apparences déformées par la raison .

comme la raison du plus fort n'est pas forcément la meilleur , elle fait loi sans être raisonnable .

la fatalité n'est que le carrefour ou se rencontre des événements qui ne pouvaient faire autrement .

mais rien n'est écrit à l'avance et tout semble être en devenir ?

une petite brise légère et vagabonde , flânant par ci par la au gré des vallées et des monts , ne laisse augurer une tempête furieuse et monstrueuse qui ravagera ailleurs une paisible campagne indolente  assoupie et innocente et qui ne savait que des causes ignorées pouvait produire des effets cataclysmiques dont beaucoup ne se relèveront .

 

bonne soirée   

C'est-y pas poétique ça !

C'est prophétique sûrement. :)

 

Ouest.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
lysiev Membre 5 361 messages
Forumeur vétéran‚ 54ans‚
Posté(e)

Etons  nous vraiment libre de notre destin ?

Moi je pense que notre destin est tracé depuis notre conception. Nous n'avons juste la liberté du choix de la route à prendre qui nous y conduira.

Donc fatalement nous ne pouvons pas aller outre notre destin.

Certains auront des épreuves à passer, d'autres auront un chemin sans embûche, d'autres ce chemin sera qu'une croix à porter... 

Voilà ce que cela me fait penser.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Don Juan Membre 2 036 messages
Forumeur accro‚ 152ans‚
Posté(e)
Il y a 20 heures, Don Juan a dit :

Mais mater sa condition c’est avant tout croire en soi, malgré les forces du doute, car le doute de soi est une transgression causale.

Comment entendre, dans ce qui est votre sens de ces mots : Avant tout croire en soi ?

Comment une personne courante peut se représenter en quoi consiste "coire en soi" ?

Est-ce une question d'optimisme simple, de foi, donc de confiance, de lâcher prise, ou une sorte de philosophie de la vie ?

Qu'elles en sont les applications en chaque jour, chaque pensée, chaque acte ?

 

Est

Il y a 13 heures, lysiev a dit :

Etons  nous vraiment libre de notre destin ?

Moi je pense que notre destin est tracé depuis notre conception. Nous n'avons juste la liberté du choix de la route à prendre qui nous y conduira.

Donc fatalement nous ne pouvons pas aller outre notre destin.

Certains auront des épreuves à passer, d'autres auront un chemin sans embûche, d'autres ce chemin sera qu'une croix à porter... 

Voilà ce que cela me fait penser.

 

Il se peut qu'il y ait une forme de sagesse dans ce que vous pensez.

Est

Modifié par Don Juan
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Blaquière Membre 14 498 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 13 heures, lysiev a dit :

Etons  nous vraiment libre de notre destin ?

Moi je pense que notre destin est tracé depuis notre conception. Nous n'avons juste la liberté du choix de la route à prendre qui nous y conduira.

Donc fatalement nous ne pouvons pas aller outre notre destin.

Certains auront des épreuves à passer, d'autres auront un chemin sans embûche, d'autres ce chemin sera qu'une croix à porter... 

Voilà ce que cela me fait penser.

 

Je connaissais pas cette conjugaison, mais Bon Dieu que je l'adore !

J'ai ton

Téton

Laiton

Etons

Zétons

Tétons !

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Blaquière Membre 14 498 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 21 heures, Fraction a dit :

 même votre « faire » est immanent à votre « être ».
 

Ça c'est un truc de féniant !

 

"C’est la blague géniale que vous improvisez spontanément après que votre interlocuteur vous ait tendu une perche inconsciente."

 

Bon, je sors !

:)

 

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 45ans Posté(e)
Fraction Membre 3 033 messages
Forumeur expérimenté‚ 45ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Blaquière a dit :

Ça c'est un truc de féniant !

 

"C’est la blague géniale que vous improvisez spontanément après que votre interlocuteur vous ait tendu une perche inconsciente."

 

Bon, je sors !

:)

 

 

Bonjour, 

Oui le "faire" est immanent à "l'être".

La relativité nous enseigne que l'univers n'est pas en 2019.

C'est vous, c'est moi, qui sommes en 2019.

Notre galaxie n'est pas une spirale, mais un complexe hélicoïdal qui inclut la dimension du temps.

 

Vous êtes réfractaire à la notion de magie.

Je ne peux pas vous le reprocher.

Je n'ai que ma bonne foi pour moi : je suis en osmose environnemental depuis 2001, j'interagis inconsciemment avec mes environnements, avec une plasticité inouïe.

La vie, c'est le meilleur des laboratoires : le plus légitime, le plus éloquent, et le plus intelligent.

Cordialement, Fraction.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
lysiev Membre 5 361 messages
Forumeur vétéran‚ 54ans‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, lysiev a dit :

Sommes nous vraiment libres de notre destin ?

Moi je pense que notre destin est tracé depuis notre conception. Nous n'avons juste la liberté du choix de la route à prendre qui nous y conduira.

Donc fatalement nous ne pouvons pas aller outre notre destin.

Certains auront des épreuves à passer, d'autres auront un chemin sans embûche, d'autres ce chemin sera qu'une croix à porter... 

Voilà ce que cela me fait penser.

 

Voilà j'ai corrigé mon énorme erreur, c'est vraiment impardonnable de faire des  fautes ,

j'espère qu'il n'y en pas d'autres, il y aurait bien quelqu'un pour me le signaler, je me fais pas de soucis pour cela :smile2:

hélas cette correction ne paraîtra dans mon premier post. :cray:

Mais bon on a bien compris mes propos , c'est l'essentiel.:)

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 54ans Posté(e)
lysiev Membre 5 361 messages
Forumeur vétéran‚ 54ans‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Don Juan a dit :

 

Il se peut qu'il y ait une forme de sagesse dans ce que vous pensez.

Est

Qui sait , tout est possible, il paraît :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 37 864 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)
Il y a 15 heures, lysiev a dit :

Etons  nous vraiment libre de notre destin ?

Moi je pense que notre destin est tracé depuis notre conception. Nous n'avons juste la liberté du choix de la route à prendre qui nous y conduira.

Donc fatalement nous ne pouvons pas aller outre notre destin.

Certains auront des épreuves à passer, d'autres auront un chemin sans embûche, d'autres ce chemin sera qu'une croix à porter... 

Voilà ce que cela me fait penser.

 

Je ne suis pas si pessimiste: dans chaque existence, il y a une part de bonheur, d'émerveillement, de joie de vivre que j'ai pu déceler aussi  bien chez l'enfant ou l'adulte lourdement handicapés ou éprouvés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×