Aller au contenu

Y a t'il une limite a la souffrance physique car le corps humain et un capteur donc il y a une I0= de souffrance comme un diode?


Messages recommandés

Extrazlove Membre 1811 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Bonjour a tous le monde,

Y a t'il une limite a la souffrance physique car le corps humain et un capteur donc il y a une I0= de souffrance que en peux ressentir comme pour un diode?

Modifié par Extrazlove

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Niou Membre 9573 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, Extrazlove a dit :

Y a t'il une limite a la souffrance physique car le corps humain et un capteur donc il y a une I0= de souffrance que en peux ressentir comme pour un diode?

Oui, si cette limite est dépassée, on meurt. La mort vient abréger nos souffrances. Mais cette limite peut être très loin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Extrazlove Membre 1811 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
il y a une heure, Niou a dit :

Oui, si cette limite est dépassée, on meurt. La mort vient abréger nos souffrances. Mais cette limite peut être très loin.

Je pense pas  que c'est  la rage du dent surtout celle de la naissance du dent dans l'enfance ou avoir très mal sur plusieurs dent une grande infection .

Un I1 plus grand que I0= la mal terrible du dent ni qu'une illusion de notre esprit pour gonfler I0.

et si on arrive a un certain limite IM=I0+I1 ca conduit a la Mort et la destruction du capteur corps.

Modifié par Extrazlove

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3807 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Niou a dit :

Oui, si cette limite est dépassée, on meurt. La mort vient abréger nos souffrances. Mais cette limite peut être très loin.

Non non, si cette limite est dépassée, on s'évanouit. A part en se brisant la nuque en tombant on ne meurt pas de douleur. C'est ce qui la cause qui peut nous tuer, la douleur elle n'est que le signal.

https://www.caminteresse.fr/sciences/est-il-possible-de-mourir-de-douleur-1191002/

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Extrazlove Membre 1811 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, cricket a dit :

Non non, si cette limite est dépassée, on s'évanouit. A part en se brisant la nuque en tombant on ne meurt pas de douleur. C'est ce qui la cause qui peut nous tuer, la douleur elle n'est que le signal.

https://www.caminteresse.fr/sciences/est-il-possible-de-mourir-de-douleur-1191002/

Oui mais il y a des humains qui pense que c'est possible que un corps ressent une douleur infini et la science confirme que non ils n'ont pas raison car le corps et un capteur qui peux ressentir la douleur qu a un certain niveau la douleur de l'enfance de naissance du dent et tout douleur supérieur ni qu'un illusion de votre cerveau qui vous ramène si ca dure vers Im la mort.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 11834 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, Extrazlove a dit :

Bonjour a tous le monde,

Y a t'il une limite a la souffrance physique car le corps humain et un capteur donc il y a une I0= de souffrance que en peux ressentir comme pour un diode?

La douleur n'est pas une grandeur mesurable car on ne peut pas définir l'égalité ni la somme de deux douleurs tant pour soi-même qu'entre deux personnes.

Donc parler dela douleur comme on parle de la bande passante d'une diode est une stupidité. ( une de plus ?) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 3709 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)

La limite de la souffrance physique, c'est de lire plus d'un sujet d'Extrazlove par jour. :hum:

  • Like 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 27538 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, Répy a dit :

La douleur n'est pas une grandeur mesurable car on ne peut pas définir l'égalité ni la somme de deux douleurs tant pour soi-même qu'entre deux personnes.

Donc parler dela douleur comme on parle de la bande passante d'une diode est une stupidité. ( une de plus ?) 

EH, je n'en suis pas sûre parce qu'à l'hôpital, on te demande aux urgences, d'évaluer la douleur que tu ressens sur une échelle de 1 à 10 

 

Il y a 10 heures, Niou a dit :

Oui, si cette limite est dépassée, on meurt. La mort vient abréger nos souffrances. Mais cette limite peut être très loin.

Il y a parfois encore un seuil avant la mort car le corps se défend comme il peut, jusqu'à la dernière extrémité: c'est le coma.

il y a 17 minutes, Condorcet a dit :

La limite de la souffrance physique, c'est de lire plus d'un sujet d'Extrazlove par jour. :hum:

Extrazlove essaie de comprendre, avec un langage et des concepts très personnels et  "bien à lui. C'est toujours mieux que  de rester ignorant dans son coin.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 27538 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Le coma, je vois plutôt ça comme un fusible qui saute, pour préserver l'essentiel c'est à dire  le circuit électrique tout entier. L'antichambre, la salle d'attente de la mort en quelque sorte, bien qu'on ait vu du monde en sortir.

www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_808_comas.htm

Modifié par querida13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 17595 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
il y a 20 minutes, querida13 a dit :

Le coma, je vois plutôt ça comme un fusible qui saute, pour préserver l'essentiel c'est à dire  le circuit électrique tout entier. L'antichambre, la salle d'attente de la mort en quelque sorte, bien qu'on ait vu du monde en sortir.

www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_808_comas.htm

ça fait peur 

cocktail d'hypnotisants, morphiniques ou curares

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 11834 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 42 minutes, querida13 a dit :

EH, je n'en suis pas sûre parce qu'à l'hôpital, on te demande aux urgences, d'évaluer la douleur que tu ressens sur une échelle de 1 à 10 

Cette question ne donne qu'une réponse "subjective" et pas "scientifique".

Pour le même événement douloureux deux personnes donneront des chiffres différents c'est le cas pour une luxation de l'épaule qui produit le même traumatisme chez toules les personnes.

et de plus pour espérer être soigné le plus rapidement possible le patient peut exagérer l'estimation de sa douleur !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3807 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)
il y a 49 minutes, querida13 a dit :

EH, je n'en suis pas sûre parce qu'à l'hôpital, on te demande aux urgences, d'évaluer la douleur que tu ressens sur une échelle de 1 à 10 

Oui mais comme tu le dis c'est un ressenti, c'est subjectif et pas toujours fiable pour évaluer la gravité de notre état. Ça reste utile pour savoir si le patient a besoin d'être soulagé rapidement, ou si les soins l'ont apaisés. 

Bon en général vu que les gens ne se roulent pas par terre de douleur pour rien et qu'il est rare d'avoir une douleur intense sans cause potentiellement grave, on se dépêche de trouver le problème quand on nous annonce un 10...

Ça ne veut pas dire qu'un 10 annoncé est le maximum qu'il a pu ou pourra encaisser dans sa vie, juste que là à cet instant ça lui est insupportable. 

 

 

Modifié par cricket

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 27538 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Ah, alors là, il serait  bien utile d'avoir un petit capteur accroché à notre machine qui indiquerait lorsqu'on est dans le rouge au niveau douleur et fatigue! Inventeurs, courez à vos inventions!

On appellerait ça la diode d'Extrazlove!

Ce serait un sorte de détecteur à algogènes, à bradykinine, à sérotonine et prostaglandines.

Un petit topo bien intéressant sur la génèse de la douleur et sur sa gestion médicamenteuse:

lecerveau.mcGill.ca/flash/d/d_03/d_03_m/d_03_m_dou/d_03_m_dou.htlm/

 

 

Modifié par querida13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 11834 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 22 minutes, stvi a dit :

ça fait peur 

cocktail d'hypnotisants, morphiniques ou curares

en anesthésie chirurgicale on utilise toujours un cocktail de molécules qui ajoutent leurs effets.

- Il faut enlever la conscience : type somnifère

- enlever la douleur profonde : type morphine

- diminuer le tonus musculaire : type curare.

Bien sûr c'est le schéma général mais les spécialistes savent nuancer les dosages selon le type d'opération l'âge et la masse du patient, ses fragilités cardiaques ou rénales....

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3807 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, Répy a dit :

et de plus pour espérer être soigné le plus rapidement possible le patient peut exagérer l'estimation de sa douleur !

Si on part du principe qu'il ment aussi, c'est un peu facile. ^^

Même sans exagérer volontairement on peut donner des notes hautes tout simplement à cause de la panique ou de la fatigue, bref de la détresse réelle. C'est censé être l'expression de son ressenti pas un diagnostic, s'il dit que c'est un 10 alors c'est un 10, ça ne se discute pas. 

 

 

Modifié par cricket

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 3709 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)
il y a 52 minutes, cricket a dit :

Si on part du principe qu'il ment aussi, c'est un peu facile. ^^

Même sans exagérer volontairement on peut donner des notes hautes tout simplement à cause de la panique ou de la fatigue, bref de la détresse réelle. C'est censé être l'expression de son ressenti pas un diagnostic, s'il dit que c'est un 10 alors c'est un 10, ça ne se discute pas. 

Je parie qu'une fois évoluées, les lois sur l'euthanasie feront que les gens n'oseront plus dire 10. :hum:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 8683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Samson aurait pu répondre à ta question (sans jeu de mots...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 27538 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Oui mais il aurait fallu lui hausser le son et monter le volume...^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 17595 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, Répy a dit :

Cette question ne donne qu'une réponse "subjective" et pas "scientifique".

Pour le même événement douloureux deux personnes donneront des chiffres différents c'est le cas pour une luxation de l'épaule qui produit le même traumatisme chez toules les personnes.

et de plus pour espérer être soigné le plus rapidement possible le patient peut exagérer l'estimation de sa douleur !

il y aura aussi une disconnexion suivant le degré de perception de la douleur pour certains ... par expérience je sais qu'une légère douleur estimée à 5 ou 6 sur l'échelle des douleurs peut entraîner une perte de connaissance chez les plus "douillets" ... 

ça leur enlève toute capacité à être torturé ....  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité