Aller au contenu

Victimisation et relation amoureuse

Messages recommandés

renard79 Membre 3212 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

J'aimerais comprendre pourquoi c'est si difficile de rester en couple à notre époque ?
A l'époque de nos parents, grands parents, les gens restaient toute leur vie en couple avec la même personne.

C'est quoi qui a changé ?

Comme on dit souvent, le plus dur, ce n'est pas de se mettre en couple, c'est d'y rester...

Je remarque que les séparations sont souvent liés à un problème de confiance...
L'adultère, c'est ce qui explique souvent une séparation mais il y a une autre cause dont on parle moins mais qui n'est pas moins importante.
Je veux parler de la victimisation et de cette perpétuelle façon de se plaindre.

Je comprends que l'on puisse se plaindre, comme par exemple se retrouver au chômage et c'est tout notre capital confiance qui s'évapore...
Ou alors ça peut tout simplement être un problème avec soi-même, parce qu'on se trouve tout simplement gros ou qu'on a des soucis avec notre famille...

Au final, quelque soit le problème de confiance, cela mène souvent à la rupture dans un couple...

Cela m'amène à penser qu'à l'époque de nos parents grands parents, les gens se victimisaient moins, ce qui explique la longévité dans les couples d'antan...

Personnellement je n'ai jamais voulu me mettre en couple car je l'avoue, j'ai peur de la séparation, surtout si il y a des enfants au milieu...
Je vois autour de moi des gens enchaîner les relations amoureuses, ou des gens qui pratiquent la garde alternée...
Tout ça ne me donne vraiment pas envie d'être en couple...

Mais pour revenir sur cette histoire de confiance, je ne pourrai pas supporter de vivre avec quelqu'un qui a coutume de se plaindre pour des choses futiles...

Je sais que j'ai aussi grandi dans cette idée de me victimiser mais heureusement pour moi, cela fait bien longtemps que j'ai arrêté de me victimiser, donc c'est pour ça que je ne pourrai pas supporter de vivre avec quelqu'un qui a l'habitude de se victimiser.

Je conçois tout à fait qu'on puisse être confronté à des problèmes, à des malheurs, à des injustices mais je trouve qu'à notre époque, les gens se victimisent trop facilement, donc cela entraîne une perte de confiance, d'abord pour soi-même mais aussi dans le couple...
Je trouve ça vraiment dommage de vivre à une époque où les gens se séparent parce qu'ils cultivent l'esprit de victimisation alors qu'en fait, si on prend un peu de recul, il ne faut pas grand chose pour être heureux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Isadora. Membre 1761 messages
Mother of kittens‚ 32ans
Posté(e)

Hello, 

Je trouve cela un peu spécifique, comme motif de rupture. J'ai lu plusieurs articles et livres sur la précarité de nos relations actuellement, et personne n'évoquait, à mon souvenir, la « victimisation ». D'ailleurs, personnellement, je ne pense pas l'avoir rencontrée. J'imagine donc que c'est ton destin à toi. 

Mais ouais, c'est la merde. Là, en revanche, tu n'es pas le premier que j'entends sur le thème du jamais en couple, j'ai trop d'amis divorcés, ça fait peur.

Qui sait, peut-être que tout le monde se dit cela ?… 

Modifié par Isadora.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
renard79 Membre 3212 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, Isadora. a dit :

Hello, 

Je trouve cela un peu spécifique, comme motif de rupture. J'ai lu plusieurs articles et livres sur la précarité de nos relations actuellement, et personne n'évoquait, à mon souvenir, la « victimisation ». D'ailleurs, personnellement, je ne pense pas l'avoir rencontrée. J'imagine donc que c'est ton destin à toi. 

Mais ouais, c'est la merde. Là, en revanche, tu n'es pas le premier que j'entends sur le thème du jamais en couple, j'ai trop d'amis divorcés, ça fait peur.

Qui sait, peut-être que tout le monde se dit cela ?… 

Je ne connais pas ta situation mais est ce que tu pourrais te mettre avec quelqu'un qui passe son temps à se plaindre ? Perso je finirai par craquer...

Je me souviens, quand j'étais ado, jeune adulte, j'avais l'art de me victimiser et c'est ce qui m'empêchait de trouver l'amour...

Après, j'ai eu ce problème avec le féminisme que je ne peux pas supporter car justement, je fais un lien direct entre féminisme et victimisation...

C'est pour ça que j'ai dit aussi que je conçois tout à fait qu'il y ait des injustices, mais je ne pourrai pas accepter quelqu'un qui se victimise trop souvent pour des choses futiles...

Et pour cette peur liée aux divorces, c'est un vrai fait de société... C'est stupide d'avoir peur de ça car chaque personne, chaque histoire est différente mais faut croire que la tendance est vraiment aux ruptures amoureuses... Y en a qui font avec et tant mieux pour eux mais y en a comme moi qui sont peut-être un peu trop old school, attaché encore au mode de vie de nos parents... Vivre une garde alternée, je vivrai ça comme un échec...

Modifié par renard79

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isadora. Membre 1761 messages
Mother of kittens‚ 32ans
Posté(e)
il y a 1 minute, renard79 a dit :

Je ne connais pas ta situation mais est ce que tu pourrais te mettre avec quelqu'un qui passe son temps à se plaindre ?

 

Bah personnellement, je n'ai pas tellement de personnes qui passent leur temps à se plaindre, dans mon entourage… Non pas qu'elles n'existent pas, mais simplement je les ai écartées, quand la dose de négativité devenait trop étouffante, trop… gluante. ^^ Après, des gens qui ont des soucis, il y en a dans mon entourage mais ils ne se plaignent pas. Ils déplorent des choses qu'ils ont de bonnes raisons de déplorer, ils se mobilisent pour des causes diverses et variées, ils font aller, etc. Je veux juste renvoyer un genre de message d'espoir : on peut se faire un entourage pas trop déprimant. 

Après, plus personnellement encore, j'ai plutôt un problème avec les personnes qui ne veulent pas construire. Panne de vitalisme, peur de revivre des événements difficile, impression que papillonner, c'est vachement bien. Tu vois, chacun sa croix. Je remarque aussi que ça évolue en fonction de moi ; on attire les gens qui sont comme nous, on supporte ou pas, on remet des sous dans la machine ou pas. 

D'ailleurs, as-tu remarqué que, toi-même, tu te plaignais ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Panem&Circenses Membre 3271 messages
Forumeur alchimiste‚ 153ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, renard79 a dit :

C'est quoi qui a changé ?

La société.

 

Il y a 5 heures, renard79 a dit :

il ne faut pas grand chose pour être heureux...

La santé, un travail non subi, un minimum d'argent, une vie sociale (et sexuelle) épanouie pas grand chose, quoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 8106 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Nos parents et grands parents restaient ensemble par force souvent : ça se faisait pas de divorcer. Les femmes ne travaillaient pas pour la plupart, donc restaient parce quelles n'avaient pas le choix. Mes grands mères se seraint bien tirées, je crois, car leur vie n'étaient pas drôle. Maintenant les femmes peuvent dire merde et partir, et ne supportent pas ce qu'ont supporté les femmes avant. La confiance est essentielle dans un couple: l'adultère, c'est la trahison.

Maintenant, ne pas construire un couple par peur des plaintes de l'autre, ça j'ai jamais vu. Isadora a raison: toi même, là, tu te plains pas un peu ?

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
renard79 Membre 3212 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Isadora. a dit :

Bah personnellement, je n'ai pas tellement de personnes qui passent leur temps à se plaindre, dans mon entourage… Non pas qu'elles n'existent pas, mais simplement je les ai écartées, quand la dose de négativité devenait trop étouffante, trop… gluante. ^^ Après, des gens qui ont des soucis, il y en a dans mon entourage mais ils ne se plaignent pas. Ils déplorent des choses qu'ils ont de bonnes raisons de déplorer, ils se mobilisent pour des causes diverses et variées, ils font aller, etc. Je veux juste renvoyer un genre de message d'espoir : on peut se faire un entourage pas trop déprimant. 

Après, plus personnellement encore, j'ai plutôt un problème avec les personnes qui ne veulent pas construire. Panne de vitalisme, peur de revivre des événements difficile, impression que papillonner, c'est vachement bien. Tu vois, chacun sa croix. Je remarque aussi que ça évolue en fonction de moi ; on attire les gens qui sont comme nous, on supporte ou pas, on remet des sous dans la machine ou pas. 

D'ailleurs, as-tu remarqué que, toi-même, tu te plaignais ? 

Étant un homme, je me plains des femmes qui cultivent l'art de se victimiser...

C'est un peu le but de mon sujet en fait lol mais ce n'est pas un sujet sur moi, c'est un sujet pour expliquer les ruptures fréquentes dans les couples...

@BELUGA dit que sa grand mère aurait bien aimé quitter son grand père...

Donc voilà là on est pile dans le sujet, à savoir que les femmes se plaignent à juste raison ou non...

En gros, qu'est-ce qui est le mieux ? Préserver son couple ou fuir au moindre problème ? Et pourquoi avoir accepté le mariage au début pour ensuite s'apercevoir que ce n'est pas ce qu'on voulait ?

(Désolé je dois y aller, je vais être en retard au taf mais j'aurai bien aimé développer encore)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 8106 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
à l’instant, renard79 a dit :

@BELUGA dit que sa grand mère aurait bien aimé quitter son grand père...

Donc voilà là on est pile dans le sujet, à savoir que les femmes se plaignent à juste raison ou non...

En gros, qu'est-ce qui est le mieux ? Préserver son couple ou fuir au moindre problème ? Et pourquoi avoir accepté le mariage au début pour ensuite s'apercevoir que ce n'est pas ce qu'on voulait ?

(Désolé je dois y aller, je vais être en retard au taf mais j'aurai bien aimé développer encore)

Rassurez vous: il y a pléthore d'hommes qui se plaignent à grands cris ...:smile2:

Ma grand mère était "coincée" par le fait qu'elle n'avait aucun moyen de subsistance si elle partait: tout était fait pour que les femmes ne puissent partir dans cette ancienne société. Quand à accepter le mariage, à l'époque, elles n'avaient pas beaucoup le choix: les parents s'en chargeaient. Là aussi, tout était fait dans la société pour que les femmes acceptent sans rechigner. Ce n'est plus le cas de nos jours, heureusement. Ce qui change la donne. Elles sont maîtresses de leurs destins. Et si elles s'emmerdent avec un mec, elles partent. 

Pourquoi on se marrie ?: j'en sais rien, parce que lier sa vie à quelqu'un, en étant sûr que ça marche, il faut être sacrément joueur pour le faire. Mais plein de gens y parviennent. Quand on a partagé des galères et des supers moments avec quelqu'un, en plus de valeurs communes, d'enfants mis au monde et élevés, on n'a pas envie de foutre tout en l'air pour des conneries. Il faut se poser la question: feuille de papier, deux colonnes, une pour les +, une pour les - et on totalise chaque colonne....Souvent en plus, les conneries pour lesquelles on serait tenté de partir sur le coup ne tiennent pas la route..

On préserve un couple qui "tient": les deux protagonistes savent, même inconsciemment, qu'ils resteront même si ça "pète". A l'inverse, un couple "fragile", cassera pour pas grand chose. Là aussi, les deux membres du couple savent que ça n'ira pas, même s'ils refusent de se l'avouer. 

Bon c'est pas tout ça, j'ai du désherbage qui m'attend...:)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 7868 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)

La société moderne permet davantage qu'avant l'autonomie. Les femmes s'émancipent. Mais l'ére du patriarcat persiste encore. Depuis la Révolution, les femmes ne doivent plus porter le nom du chef de famille, signe de propriété. Mais l'usage est le plus fort.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isadora. Membre 1761 messages
Mother of kittens‚ 32ans
Posté(e)

Après, si l'objet du topic est de dire qu'il y a plus de divorces parce que les femmes émettent clairement leurs plaintes quand ça ne va pas, ça ne va pas. Il y a beaucoup de critères qui entrent en jeu dans ce phénomène. L'épanouissement personnel dans le couple est aujourd'hui considéré comme plus important, on tolère moins les violences conjugales et les adultères, l'idéal du couple romantique est plus ancré dans les mentalités, les modes de vie ont changé… 

En somme, il y a plus de raisons d'accuser le couplé quand ça ne va pas, certes, mais il y a aussi plus d'attentes envers le conjoint, plus d'attentes notamment en termes de respect et, surtout, c'est légalement, moralement et financièrement possible de se quitter. 

On a donc le mobile et l'occasion. 

J'ajouterais, à propos du mariage d'amour romantique, qu'il présente un gros inconvénient par rapport au mariage plus ou moins arrangé. La validation du candidat par la famille et le milieu est atténuée, ce qui donne plus d'importance à des critères comme le sex-appeal (voir Eva Illouz, Pourquoi l'amour fait mal), le charisme, l'attirance et beaucoup moins d'importance à des critères qui, au long terme, me semble être de bien meilleurs prédicteurs de la réussite du couple, comme les croyances religieuses, la classe sociale, l'âge, et surtout le projet. Quand on se marie en établissant clairement un projet auprès de sa belle-famille, on s'engage un poil plus que quand on se met avec quelqu'un parce qu'il ou elle a de beaux yeux. C'est très réac mais je trouve que ça fonctionne. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 3449 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Certaines personnes (hommes et femmes), en couple et au-delà, peuvent être nombrilistes au mépris de l'empathie et de la modestie. C'est-à-dire être très exigeantes vis-à-vis de leur entourage, sans tellement chercher à être agréables elles-mêmes avec cet entourage. Comme si seul leur propre intérêt comptait. Mais sans finalement vraiment contribuer à ce que leur entourage se dépasse, plutôt en le blâmant abusivement de ne pas être tout à fait tel qu'elles souhaiteraient qu'il soit ou qu'il fasse (aussi déraisonnables leurs attentes soient-elles). Au point d'être parfois envahissantes ou entravantes par cette victimisation égoïste, voire ingrate, possiblement jusqu'au point de rupture.

Modifié par sirielle
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 941 messages
Forumeur accro‚ 35ans
Posté(e)

tu te victimises en te faisant victime de la victimisation des femmes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paul hochon Membre 1726 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a 55 minutes, sirielle a dit :

Certaines personnes, en couple et au-delà, peuvent être nombrilistes au mépris de l'empathie et de la modestie. C'est-à-dire être très exigeantes vis-à-vis de leur entourage, sans tellement chercher à être agréables elles-mêmes avec cet entourage. Comme si seul leur propre intérêt comptait. Mais sans finalement vraiment aider leur entourage à se dépasser, plutôt en le blâmant abusivement de ne pas être tout à fait tel qu'elles souhaiteraient qu'il soit ou qu'il fasse (aussi déraisonnables leurs attentes soient-elles). Au point d'être parfois envahissantes ou entravantes par cette victimisation égoïste, voire ingrate, possiblement jusqu'au point de rupture.

En te lisant j'imagine Bacri.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 3449 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 27 minutes, Paul hochon a dit :

En te lisant j'imagine Bacri.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
renard79 Membre 3212 messages
Forumeur alchimiste‚ 40ans
Posté(e)

Intéressantes vos interventions...

Est ce qu'au final on peut conclure que finalement, les couples ne sont pas faits pour durer?

Pourtant, quid des noces d'or, de platine etc..??? Y en a bien qui ont réussi pourtant... Mais il faut croire qu'à notre époque, cela arrivera de moins en moins...

Je ne sais plus qui disait ça mais en effet, la société de consommation y a joué un rôle important... On prend, on jette, on fait un peu comme on veut...

C'est peut être ça au final qui nous différencie les uns des autres... Cette société de marché s'est transposée aux relations humaines... Cela est vrai en amour mais aussi en amitié...

Mais du coup, on perd l'essence même de ces notions qui, à la base, sont des notions nobles, morales, éthiques... Si on trahit ou on se fait trahir, c'est qu'au fond l'amitié ou l'amour n'avait jamais vraiment existé...

Et j'irai même encore plus loin en disant qu'aujourd'hui, les gens se servent de ces valeurs pour arriver à leurs fins... On aimerait donc par intérêt???

Si c'est ça, ça veut donc dire que l'amour et l'amitié n'ont plus lieu d'être... On glisse quand même sur un terrain dangereux... C'est difficile de prendre du recul car nous ne sommes qu'au début j'ai l'impression... Est ce qu'avec les générations futures, tout cela va empirer? Du coup, on peut vraiment faire le lien avec la crise systémique actuelle où que cette société de marché vit ses derniers instants... Il faudrait donc croire que nous sommes dans une période de transition de notre civilisation vers une autre civilisation...

Et juste pour revenir sur cette notion de victimisation, cela rejoint parfaitement l'idée de l'éternel(le) insatisfait(e), de celui ou celui qui veut toujours mieux...

Et pourquoi j'ai le sentiment que c'est un problème + féminin? Parce que pour les femmes, devenir financièrement indépendante, c'est, semble t'il une victoire pour elle, d'où cette impression qu'il y a + de femmes que d'hommes qui veulent continuer avec cette société de marché...

svp les femmes, ne vous méprenez de ce constat... Ce ne sont que des impressions mais si on veut élever le débat, je pense qu'il faut quand même admettre qu'il y a une part de vérité dans ce que je dis...

 

Modifié par renard79

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 33285 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, renard79 a dit :

Est ce qu'au final on peut conclure que

Il y a autant de conclusions à tirer qu'il y a de couples sur terre tant les facteurs de séparations, comme de longues durées, sont différents.

Ajouter à cela, de grands changements comme les religions, les péchés, adultères et compagnie, peur de la punition de l'église. Le divorce avait un coût. Les enfants devaient avoir deux parents. Le regard des autres.

Des évolutions utiles : la libération des femmes (1969) et les mouvements féministes, l'IVG, etc.

Dans un couple il faut dialoguer, faire des concessions .. partager, pas toujours facile dans une époque où l'on pousse à l'individualisme !

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Isadora. Membre 1761 messages
Mother of kittens‚ 32ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, renard79 a dit :

svp les femmes, ne vous méprenez de ce constat... Ce ne sont que des impressions mais si on veut élever le débat, je pense qu'il faut quand même admettre qu'il y a une part de vérité dans ce que je dis...

Soit tu établis un fait et tu sors les statistiques, soit tu émets une opinion et tu admets qu'on puisse ne pas la partager. 

Je ne vois pas, sinon, en quoi le fait d'élever le débat passerait par l'adhésion aveugle à tes avis. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 3449 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

On peut considérer que les couples sont faits pour durer dans le sens où ils sont faits pour se plaire l'un l'autre, mais pas forcément exclusivement en revanche. Cependant les ruptures/séparations peuvent avoir d'autres causes que la mésentente, telle que la situation géographique par exemple. 

Et la victimisation excessive peut aussi consister à surévaluer sa dépendance à l'autre, y compris en cas de rupture ou d'adultère/infidélité entre autres. La victimisation féminine peut sembler plus apparente car elle sert souvent à bénéficier d'avantages sociaux, alors que la victimisation masculine consiste souvent plus à tirer des avantages au sein du couple, dans un cadre donc plus intime. De plus il faut tenir compte aussi de la victimisation pensée, ne se traduisant pas forcément par des paroles, mais pouvant conduire à des actes. Et si on se réfère par exemple aux crimes passionnels, ils sont plus souvent le fait d'hommes (s'estimant par exemple victimes d'abandon ou de délaissement). Car la surpossessivité aussi (et pas seulement l'évanescence), masculine ou féminine, peut conduire à la victimisation démesurée, à la sensiblerie égocentrique, à la sévérité, de par les attentes excessives qu'elle implique.

Modifié par sirielle
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boubakar Membre 232 messages
Forumeur activiste‚ 25ans
Posté(e)

Salut tout le monde,
Je dirais que de nos jours, le manque de confiance est la principale raison de rupture. Je connais beaucoup de couples qui se sont séparés à cause de cela et c’est aussi lié à Facebook. Il y a un manque de communication, tout le monde reste scotché à son téléphone à naviguer sur le Net.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paul hochon Membre 1726 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Le 29/04/2019 à 11:12, Isadora. a dit :

 

J'ajouterais, à propos du mariage d'amour romantique, qu'il présente un gros inconvénient par rapport au mariage plus ou moins arrangé. La validation du candidat par la famille et le milieu est atténuée, ce qui donne plus d'importance à des critères comme le sex-appeal (voir Eva Illouz, Pourquoi l'amour fait mal), le charisme, l'attirance et beaucoup moins d'importance à des critères qui, au long terme, me semble être de bien meilleurs prédicteurs de la réussite du couple, comme les croyances religieuses, la classe sociale, l'âge, et surtout le projet. Quand on se marie en établissant clairement un projet auprès de sa belle-famille, on s'engage un poil plus que quand on se met avec quelqu'un parce qu'il ou elle a de beaux yeux. C'est très réac mais je trouve que ça fonctionne. 

par rapport au mariage plus ou moins arrangé  ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité