Aller au contenu

Qu'est ce qu'être cinéphile ?


Messages recommandés

Imaginaerum Membre 949 messages
Forumeur accro‚ 150ans
Posté(e)

Suite à un échange sur un autre topic, je me suis dit que cette question pouvait intéresser d'autres personnes.

Etre cinéphile se résume-t-il à aimer regarder des films ?

ou bien s'agit-il également de connaissances sur le cinéma (techniques, histoires du cinéma, connaissances des réalisateurs, des acteurs....) ? 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Imaginaerum Membre 949 messages
Forumeur accro‚ 150ans
Posté(e)
à l’instant, pila a dit :

http://www.cnrtl.fr/definition/cinéphile

Celui qui regarde des films et/ou regarde des films et a beaucoup de connaissances sur le Cinéma. Non ?

C'est bien la question et je crois que chacun peut avoir son avis sur cette définition. Pour ma part, jusqu'ici, j'ai toujours considéré les cinéphiles comme des personnes ayant des connaissances techniques sur le cinéma (et que j'envie beaucoup) ce que je différenciais de moi, qui aime juste regarder des films. En ce moment, je trouve avoir de plus en plus des goûts limités et très discutables. D'où mes questionnements sur cette partie du forum en espérant en apprendre plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 12 817 messages
Forumeur alchimiste‚ 59ans
Posté(e)

Ah ! La Technique ! Quand ma nièce sera dans le Métier (si elle y arrive), j'en saurai plus si la Vie me laisse un peu de temps (elle est dans une école avec option spécialisée pour être monteuse).

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 1 797 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Imaginaerum a dit :

Suite à un échange sur un autre topic, je me suis dit que cette question pouvait intéresser d'autres personnes.

Etre cinéphile se résume-t-il à aimer regarder des films ?

ou bien s'agit-il également de connaissances sur le cinéma (techniques, histoires du cinéma, connaissances des réalisateurs, des acteurs....) ?

Je ne sais pas ce que ça veut dire cinéphile, mais je sais ce que c'est que cinéphobe, il y a quelques années, j'ai épousé une femme sentimentale, pour lui faire plaisir j'ai accepté de regarder Twilight avec elle, c'était l'horreur, une expérience extrêmement douloureuse pour moi, après quelques années de thérapie je m'en suis sorti, mais je peux toujours pas voir des scènes romantiques dans les films, quant à ma femme il y a maintenant tout un étage entre mon pc et le sien, chacun regarde ce qui lui plait.
 

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 35 613 messages
chouineur chronique‚ 100ans
Posté(e)

Aller souvent au cinéma. Regarder beaucoup de films. A voir des connaissances sur le cinéma et  surtout aimer ça 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
janacek2 Membre 240 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Bonjour Imaginaerum.

Perso je ne donnerai pas mon avis qui dans l'absolu n'a aucun intérêt mais ta question renvoie à cet ancien topic ( ce qui est valable pour l'art pictural, l'est tout autant pour la musique, le cinéma ou pour tout autre art...) :

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 401 messages
Forumeur survitaminé‚ 44ans
Posté(e)

Stricto sensu le cinéphile est celui qui aime le cinéma et comme le dit Janacek2, il en va de cet art particulier comme de tous les autres. Apprécier avec sa sensibilité est suffisant pour nous faire aimer une forme d'expression et si l'esthète peut trouver une valeur ajoutée dans le décodage et l'interprétation, les références et l'analyse, il s'agit là d'une jouissance plus intellectuelle que sensuelle, ce qui sous ma plume n'est absolument pas une critique, les deux sont légitimes et cumulatives.

Il y aura toujours de fat obtus pour traiter de brutes ceux qui ne peuvent (ou ne veulent) voir dans l'art qu'une pure sensualité tout comme on trouvera éternellement des parnassiens étroits pour taxer de snobs ceux qui intellectualisent, et donc trahissent, un plaisir qui selon eux devrait rester intact et charnel.

C'est l'ombre du vieil antagonisme du Dionysiaque et de l'Apollinien qui ressurgit, hédonistes contre épicuriens, chacun défendant son paradigme avec la férocité d'une mère protégeant ses petits. Tous connaissent le gout du sang et la soif qui les tenaille ne les abandonnera plus.

Personnellement je ne vois aucune incompatibilité à jouir de plusieurs sources de plaisir, à mâtiner d'intellect ce qui nait comme émotion. En littérature je puis apprécier les sentiments bruts que me procurent un texte autant que je peux jubiler de la richesse du vocabulaire, de la complexité du style ou encore des références à d'autres œuvres. Bien qu'ayant de solides connaissances en cinéma, les outils me manquent pour approfondir mes analyses et mieux apprécier le cadrage, la photographie ou la mise en scène. Je le déplore, certes, car j'y perds une source de satisfaction plus raffinée mais je ne méprise pas ceux qui le peuvent, bien au contraire je les admire et les envie. Et si je me sais moins compétent en matière de cinéma, pour autant je ne me considère pas moins cinéphile qu'eux.

Modifié par épixès
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boubakar Membre 150 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Coucou à tous,

Pour ma part, je décrirais un cinéphile comme étant quelqu’un qui serait complètement accro au cinéma ; l'un des plus grands fans de film. Logiquement un vrai cinéphile saura tout sur cet univers, notamment la sortie des films et il suivra même les festivals reliés au cinéma, par exemple, la cérémonie des oscars, entre autres.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaeticiaM Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)

Un cinéphile est un amateur de cinéma, quel que soit le genre ou l’organisation. Il ne fait pas que regarder un film, il se permet de le critiquer. C’est aussi quelqu’un ayant une connaissance approfondie des techniques de production cinématographique. Un cinéphile est un passionné qui pourra distinguer les films moyens de ceux qui sont exceptionnels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crève Membre 506 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

décoder un film, son message, sa portée, les thèmes chers à chaque réalisateur, mais aussi l'histoire du cinéma, les grands succès, le cinéma engagé, le cinéma populaire, celui qui plait aux critiques, quels sont les meilleurs coups des grands réalisateurs, si le film est manqué ou pas, s'il est innovant, s'il renouvelle la thématique dans laquelle il s'inscrit, avec quel acteur les réalisateurs aiment travailler (par exemple, on constate que Scorcese travaillait avec De Niro dans la première partie de sa carrière, puis avec Dicaprio après), est-ce que le scénario tient debout (bonjour l'Odieux Connard !) ? est-ce que la musique habille les scènes avec élégance ? est-ce que par rapport aux moyens qu'il a, le réalisateur a su mettre à profit son talent ? par exemple, certains films forcent le respect parce qu'ils ont eu un petit budget, et pourtant savent nous tenir en haleine, nous impressionner autant, voire plus, que ceux qui ont coûté 10 fois plus. quels sont les réalisateurs prometteurs ? comment les acteurs-rices gèrent leur fin de carrière, dans quels rôles se reconvertissent-ils ? mais aussi tout l'aspect technique, les effets spéciaux sont-ils réussis ? innovants ? on sait par exemple que James Cameron a fait breveter un nouveau système de caméra pour Titanic. est-ce que les plans sont innovants, inédits. par exemple Tarantino a innové sur un plan dans Une Nuit en enfer. est-ce que le film adapté d'un roman, est fidèle ? prend des libertés nécessaires ? est-ce qu'un film historique respecte son matériau (l'histoire) ? 

autant d'aspects, de questions qu'un cinéphile doit maîtriser. aussi bien technique, que critique, que culturel. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Slkpax Membre 1 224 messages
Slkpax‚ 150ans
Posté(e)
Le 11/12/2018 à 01:58, épixès a dit :

Stricto sensu le cinéphile est celui qui aime le cinéma et comme le dit Janacek2, il en va de cet art particulier comme de tous les autres. Apprécier avec sa sensibilité est suffisant pour nous faire aimer une forme d'expression et si l'esthète peut trouver une valeur ajoutée dans le décodage et l'interprétation, les références et l'analyse, il s'agit là d'une jouissance plus intellectuelle que sensuelle, ce qui sous ma plume n'est absolument pas une critique, les deux sont légitimes et cumulatives.

Il y aura toujours de fat obtus pour traiter de brutes ceux qui ne peuvent (ou ne veulent) voir dans l'art qu'une pure sensualité tout comme on trouvera éternellement des parnassiens étroits pour taxer de snobs ceux qui intellectualisent, et donc trahissent, un plaisir qui selon eux devrait rester intact et charnel.

C'est l'ombre du vieil antagonisme du Dionysiaque et de l'Apollinien qui ressurgit, hédonistes contre épicuriens, chacun défendant son paradigme avec la férocité d'une mère protégeant ses petits. Tous connaissent le gout du sang et la soif qui les tenaille ne les abandonnera plus.

Personnellement je ne vois aucune incompatibilité à jouir de plusieurs sources de plaisir, à mâtiner d'intellect ce qui nait comme émotion. En littérature je puis apprécier les sentiments bruts que me procurent un texte autant que je peux jubiler de la richesse du vocabulaire, de la complexité du style ou encore des références à d'autres œuvres. Bien qu'ayant de solides connaissances en cinéma, les outils me manquent pour approfondir mes analyses et mieux apprécier le cadrage, la photographie ou la mise en scène. Je le déplore, certes, car j'y perds une source de satisfaction plus raffinée mais je ne méprise pas ceux qui le peuvent, bien au contraire je les admire et les envie. Et si je me sais moins compétent en matière de cinéma, pour autant je ne me considère pas moins cinéphile qu'eux.

   Je touche ma casquette de tweed anglais, jubilatoirement surpris par votre profonde prose. Bref, si je ne me trompe, la philo a a voir avec vous. un pavé dans le chemin. Une boussole? Un regard perçant. Culture et Art de mener ses mots comme des bêtes rétives que l'on a appris à dompter. Opposer hédonisme (Juste en passant!) et épicurisme, le fun pour... Un prof de philo, un philosophe madré culturellement blindé, un être sauvage qui met ses atouts sur la table au milieu d'autres sauvageons qui sévissent ici.  Que le mystère soit de votre ministère.

 

   Slkpax

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Slkpax Membre 1 224 messages
Slkpax‚ 150ans
Posté(e)
Le 02/12/2018 à 15:18, pila a dit :

Celui qui regarde des films et/ou regarde des films et a beaucoup de connaissances sur le Cinéma. Non ?

  Bien sur, mais comme vous l'avez dit plus loin, se pose la question de la technique cinématographique.

 Analyser plan par plan et pouvoir définir tous les mouvements de caméra, les arrière plans bref, la grammaire:Analyse.

 La question culturelle: Se souvenir et mettre en correspondance ou en opposition diverses scènes de divers films. Analyse.

 

  S'émouvoir, haïr, aimer, pleurer, sursauter, se prendre d'affection pour des acteurs, des réalisateurs, tout simplement

 est-ce être cinéphile ou cinéphage?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie Vaillant Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Perso, je dirais les deux ! Un cinéphile est en effet quelqu’un qui aime regarder des films, mais est également un passionné du cinéma. Il peut aussi s’intéresser à l’organisation et n’a pas vraiment de préférence pour un genre cinématographique en particulier. Cinéphile signifie surtout l’amour pour le ciné !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Slkpax Membre 1 224 messages
Slkpax‚ 150ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Marie Vaillant a dit :

Perso, je dirais les deux ! Un cinéphile est en effet quelqu’un qui aime regarder des films, mais est également un passionné du cinéma. Il peut aussi s’intéresser à l’organisation et n’a pas vraiment de préférence pour un genre cinématographique en particulier. Cinéphile signifie surtout l’amour pour le ciné !

 

   L'amour pour le ciné.

   C'est en sorte une déclaration d'amour et une conclusion .  Vous avez le sens de la synthèse. 

   "Le cinéma, c'est la vie mais en mieux"  Godard.

   ça  fait plaisir.

   Slkpax

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 559 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

etre cinéphile ce n'est pas un niveau de connaissance ou un degré de passion, mais être capable de distinguer les époques, les genres, les techniques, la patte personelle du réalisateur, et les situer dans le contexte. Bref, comprendre quand un film apporte un "plus", comme je sais pas, comprendre en le visionnant la première fois la scéne de la salle de bain d'hitchcock que celle ci a été la porte d'entrée du gore qui n'existait pas auparavant, ou au contraire, etre capable de voit même si un film a un cahier des charges parfaitement rempli pourquoi il est "paresseux", c'est à dire qu'il ne renouvelle rien ni n'a de spécificité mais se contente de cocher toutes les cases des effets (scénaristiques, de réalisation, de jeu d'acteur, etc) ce qui dénote d'un film où la studiio n'a voulu prendre absolument aucun risque.

C'est là qu'on différencie les réalisateurs mercenaires, qui remplissent un cahier des charges et point barre même si ils peuvent être objectivement bons ( du genre Top Gun, dirty dancing, etc) et des films ou des réalisateurs tentent des choses qui soient passent ou cassent. On peut donc être cinéphile à n'importe quel niveau pourvu qu'on soit capable de noter ce genre de différences, c'est ça qui distingue le mec qui va trouver un film "bon" qu'il soient tristement conformiste aux canons en vigueur à l'instant T ou mauvais même si le mec à sorti ses trippes en prenant le risque de déplaire à l'oeil habitué à certains critéres qui ronronnent. Je sais pas si j'ai été clair, mais c'est comme ça que je le vois.

Un mec peut aller au ciné une fois par semaine et ne pas etre cinéphile, et vice versa, ne regarder que quelques films dans l'année et l'être, c'est un peu comme le vin : si tu bois la villageoise tous les jours tu es moins amateur de vin qu'un mec qui va boire une bouteille une fois dans le mois en choisissant un viticulteur qui sort une bouteille avec sa typicité et est capable d'apprécier ce qui fait de cette bouteille quelque chose d'unique.

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Slkpax Membre 1 224 messages
Slkpax‚ 150ans
Posté(e)
Le 13/01/2019 à 12:14, Constantinople a dit :

C'est là qu'on différencie les réalisateurs mercenaires, qui remplissent un cahier des charges et point barre même si ils peuvent être objectivement bons ( du genre Top Gun, dirty dancing, etc) et des films ou des réalisateurs tentent des choses qui soient passent ou cassent.

  Oui, les grands studios versus les indépendants (Sundance) . Le hic c'est que les Majors, qui ne sont souvent que des distributeurs "Peuvent être objectivement bons" et les indépendants pas forcément. Mais le ciné, c'est Byzance.

  Slkpax

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Constantinople Membre 11 559 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Slkpax a dit :

  Oui, les grands studios versus les indépendants (Sundance) . Le hic c'est que les Majors, qui ne sont souvent que des distributeurs "Peuvent être objectivement bons" et les indépendants pas forcément. Mais le ciné, c'est Byzance.

  Slkpax

 

Sundance est un festival pas un studio, mais oui, les majors sont allergiques aux prises de risques, par ex c'est les studios canal qui ont financé le mullholand drive de Lynch qui semblait bancal et pas vendable aux grands studios américains. Aprés il y a les gars comme Mel Gibson qui montent leur boite de production pour être complétement libres et arrivent à nous donner des films aussi couillus et beaux que Apocalypto (avis personnel).

Modifié par Constantinople

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marie Vaillant Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

Perso, je dirais les deux ! Un cinéphile est en effet quelqu’un qui aime regarder des films, mais est également un passionné du cinéma. Il peut aussi s’intéresser à l’organisation et n’a pas vraiment de préférence pour un genre cinématographique en particulier. Cinéphile signifie surtout l’amour pour le ciné !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité