Aller au contenu

Connaissez-vous des mots anciens ?

Messages recommandés

sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Il existe des mots qui n'ont plus cours hormis dans les vieux livres et qu'on ne trouve plus dans le dictionnaire. Dommage : c'était de jolis mots. Pourquoi ne pas les ressusciter ?

Si vous en connaissez, de ces mots, offrez-leur une seconde chance : ce sujet leur est dédié !

Par exemple :

Plessis = entrelacement. C'était un lieu entouré d'un plessis, souvent un potager ou un jardin de curé avec une bordure en osier tressé.

Besson,ne = anciennement jumeau, jumelle.

Nocher = celui qui dirigeait une embarcation pour traverser un fleuve.

Nautonier = personne qui conduisait un bateau, une barque.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Talon 1 Membre 5 844 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)

Onques : jamais

Aucuns : certains

Navré : blessé au combat

Enjouir : se réjouir. C'est dingue les R qu'on a ajoutés. Non, pas rajoutés.

Bougette : budget. La bougette était une sacoche pendue à la ceinture et qui battait la cuisse au rythme des pas. Les Anglais nous l'on empruntée, cette bougette, qui est devenu budget et revenue chez nous sous cette forme.

Imposteur : qui crée un nouvel impôt.

Officialité : tribunal religieux.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 29 601 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 45 minutes, sovenka a dit :

Il existe des mots qui n'ont plus cours hormis dans les vieux livres et qu'on ne trouve plus dans le dictionnaire. Dommage : c'était de jolis mots. Pourquoi ne pas les ressusciter ?

Si vous en connaissez, de ces mots, offrez-leur une seconde chance : ce sujet leur est dédié !

Par exemple :

Plessis = entrelacement. C'était un lieu entouré d'un plessis, souvent un potager ou un jardin de curé avec une bordure en osier tressé.

Besson,ne = anciennement jumeau, jumelle.

Nocher = celui qui dirigeait une embarcation pour traverser un fleuve.

Nautonier = personne qui conduisait un bateau, une barque.

Très bon sujet, ça permet de mieux comprendre notre langue.

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Colybris Membre 3 052 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
il y a 42 minutes, sovenka a dit :

Plessis = entrelacement. C'était un lieu entouré d'un plessis, souvent un potager ou un jardin de curé avec une bordure en osier tressé.

Tiens dans le département voisin , le 49, il y a deux châteaux que j'ai visité il y a quelques années,  le Plessis-Macé et le Plessis-Bourré. J'ai là quelques éléments d'explication de leur dénomination.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 37 minutes, Colybris a dit :

Tiens dans le département voisin , le 49, il y a deux châteaux que j'ai visité il y a quelques années,  le Plessis-Macé et le Plessis-Bourré. J'ai là quelques éléments d'explication de leur dénomination.

Oui souvent ces noms de lieux étaient des mots qui avaient un sens autrefois.

On retrouve par exemple plusieurs Essarts = le terrain essarté, défriché, et puis la noue = terre grasse et humide, mais les termes n'ont pas complètement disparu de nos dictionnaires. En Bourgogne il y a un village qui s'appelle Nuits (on a aussi en France Nuits-Saint-Georges, célèbre pour son vin) qui est la forme régionale de noue.

Luiselier = fabricant de cercueils (de luisel, ancien mot pour désigner le linceul, et par la suite le cercueil).

Coussiège = banc ménagé dans l'embrasure d'une fenêtre, souvent en pierre et intégré à la maçonnerie.

 

f14f5a335f3dcb84d75bccfd58d68943.jpg

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 909 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Colybris a dit :

Tiens dans le département voisin , le 49, il y a deux châteaux que j'ai visité il y a quelques années,  le Plessis-Macé et le Plessis-Bourré. J'ai là quelques éléments d'explication de leur dénomination.

Comme ce département c’est le mien, je voulais faire une petite blague avec Le Plessis Bourré en précisant bien que cela n’avait rien à voir avec la région viticole !

Pour ce qui est de Nautonnier, j’avais pensé dans le domaine de la gaudriole, que sonautonnier aurait pu être un sourd qui conduisait un bateau de pêche ?

P’taing j’ai pas pu me retenir... (je m'excuse auprès de sovenka):wub:

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 20 674 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, sovenka a dit :

Il existe des mots qui n'ont plus cours hormis dans les vieux livres et qu'on ne trouve plus dans le dictionnaire. Dommage : c'était de jolis mots. Pourquoi ne pas les ressusciter ?

Si vous en connaissez, de ces mots, offrez-leur une seconde chance : ce sujet leur est dédié !

Par exemple :

Plessis = entrelacement. C'était un lieu entouré d'un plessis, souvent un potager ou un jardin de curé avec une bordure en osier tressé.

Besson,ne = anciennement jumeau, jumelle.

Nocher = celui qui dirigeait une embarcation pour traverser un fleuve.

Nautonier = personne qui conduisait un bateau, une barque.

Besson est devenu un nom de famille!

Plessis est le nom de pas mal d'endroits!

 

Il y a 2 heures, Talon 1 a dit :

Onques : jamais

Aucuns : certains

Navré : blessé au combat

Enjouir : se réjouir. C'est dingue les R qu'on a ajoutés. Non, pas rajoutés.

Bougette : budget. La bougette était une sacoche pendue à la ceinture et qui battait la cuisse au rythme des pas. Les Anglais nous l'on empruntée, cette bougette, qui est devenu budget et revenue chez nous sous cette forme.

Imposteur : qui crée un nouvel impôt.

Officialité : tribunal religieux.

Pas disparus donc, juste changés d'orthographe ou tout simplement de sens!

à l’instant, Enchantant a dit :

Comme ce département c’est le mien, je voulais faire une petite blague avec Le Plessis Bourré en précisant bien que cela n’avait rien à voir avec la région viticole !

Pour ce qui est de Nautonnier, j’avais pensé dans le domaine de la gaudriole, que sonautonnier aurait pu être un sourd qui conduisait un bateau de pêche ?

P’taing j’ai pas pu me retenir... (je m'excuse auprès de sovenka):wub:

J'habite en Sarthe, mais mes racines sont dans le 49!

Juste en passant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 909 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Morfou a dit :

J'habite en Sarthe

j'avais noté ce détail dans un coin de ma mémoire!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 20 674 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Enchantant a dit :

j'avais noté ce détail dans un coin de ma mémoire!:)

Mais mon coeur est toujours dans le 49!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maelys13 Membre 706 messages
Forumeur forcené‚ 22ans
Posté(e)

J'en connaissais, mais j'oublie toujours, lol

Je n'ai pas une très bonne mémoire..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 12 181 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
il y a une heure, Morfou a dit :

Mais mon coeur est toujours dans le 49!

Mieux vaut; vu l'amabilité des gens du 72 !!!  :hehe: Au moins en Bretagne, si on se traine une tête de con au début envers

l' "Etranger", la curiosité l'emporte vite et le dialogue s'installe. 

Un robin : un roturier, un "gueux".

Expression : "Trois quart d'heure passés midi".

Carrossier : celui qui construit des carrosses.

Jean-foutre : bon à rien.

Les gens d'armes. La première véritable institution militaire d'Etat date de Charles VII (15ème siècle).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 20 674 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, pila a dit :

Mieux vaut; vu l'amabilité des gens du 72 !!!  :hehe: Au moins en Bretagne, si on se traine une tête de con au début envers

l' "Etranger", la curiosité l'emporte vite et le dialogue s'installe. 

Un robin : un roturier, un "gueux".

Expression : "Trois quart d'heure passés midi".

Carrossier : celui qui construit des carrosses.

Jean-foutre : bon à rien.

Les gens d'armes. La première véritable institution militaire d'Etat date de Charles VII (15ème siècle).

 

Jean-foutre, c'est toujours d'actualité!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eugène.K Membre 340 messages
Forumeur survitaminé‚ 55ans
Posté(e)

Zyva, keuf, téci ..oups pardon, je m'a gouré ;-)

Eustache  : petit couteau à manche de bois.
Eventiller:  se dit d'un oiseau qui bat des ailes en restant à la même place dans l'air.
Nègue-chien ou noie-chien : petit bateau pour chasser le gibier d'eau.
Niquer : gagner d'un premier jet de dés en amenant le point annoncé.
Noème (philo) : idée au sens général, produit de l'intelligence.
Noergie : activité de l'intelligence.
Noologie : science qui embrasse l'étude de l'esprit humain.
Nunnation : son nasal; prononciation d'un tel son.
Nycthémère : dans le langage médical, espace de temps comprenant un jour et une nuit, soit 24 heures.
Obsécrer : supplier.
Obvie: se dit de l'acception la plus naturelle d'un mot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

moult = beaucoup

un hanap = sorte de gobelet en métal pour boire

un carroi = un carrefour

la vergne = l'aulne (vergne vient du gaulois verno)

les blaques = les chênes blancs (oh coquin de sort !), et la blaquière est le lieu où il en pousse.

la mesnie = désigne les gens qui vivent ensemble dans la même maison, la maisonnée

le mesnil = domaine rural

le feurre = la chaume

abacteur = voleur

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eugène.K Membre 340 messages
Forumeur survitaminé‚ 55ans
Posté(e)

Hale-avant : mitaine de grosse toile à l'usage des pêcheurs.

Hamuleux/euse : qui est garni de petits poils crochus comme des hameçons.

Happelourde: fausse pierre  qui a l'éclat d'une pierre précieuse.  Cheval de belle apparence mais sans vigueur.

Hardier: pâtre , berger.

Haussebecquer: moquer, tourner en ridicule.

Heimatlos: apatride.

Hircin: qui tient du bouc , ou s'y rapporte.

Hirudiniculteur: éleveur de sangsues.

Janotisme :vice de langage consistant à intervertir les membres de la phrase et à produire ainsi des amphibologies ridicules.

Joliveté :  s'est dit pour trait d'esprit.

Léontine : longue chaîne de montre à l'usage des dames.

Mariole : au moyen-âge , figurine représentant la vierge.

Misonéisme : haine de la nouveauté, du changement.

Moucharabieh: grillage de bois très serré placé à l'avant d'une fenêtre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 20 674 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, sovenka a dit :

moult = beaucoup

un hanap = sorte de gobelet en métal pour boire

un carroi = un carrefour

la vergne = l'aulne (vergne vient du gaulois verno)

les blaques = les chênes blancs (oh coquin de sort !), et la blaquière est le lieu où il en pousse.

la mesnie = désigne les gens qui vivent ensemble dans la même maison, la maisonnée

le mesnil = domaine rural

le feurre = la chaume

abacteur = voleur

Moult, il m'arrive de m'en servir!

il y a une heure, Eugène.K a dit :

Hale-avant : mitaine de grosse toile à l'usage des pêcheurs.

Hamuleux/euse : qui est garni de petits poils crochus comme des hameçons.

Happelourde: fausse pierre  qui a l'éclat d'une pierre précieuse.  Cheval de belle apparence mais sans vigueur.

Hardier: pâtre , berger.

Haussebecquer: moquer, tourner en ridicule.

Heimatlos: apatride.

Hircin: qui tient du bouc , ou s'y rapporte.

Hirudiniculteur: éleveur de sangsues.

Janotisme :vice de langage consistant à intervertir les membres de la phrase et à produire ainsi des amphibologies ridicules.

Joliveté :  s'est dit pour trait d'esprit.

Léontine : longue chaîne de montre à l'usage des dames.

Mariole : au moyen-âge , figurine représentant la vierge.

Misonéisme : haine de la nouveauté, du changement.

Moucharabieh: grillage de bois très serré placé à l'avant d'une fenêtre.

Mariole, a aujourd'hui une autre signification...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Tout le vocabulaire de l'habillement :

Tout le monde a entendu parler plus ou moins du vertugadin, cette armature en métal ou en jonc portée sous la jupe pour lui donner sa forme. Le vertugadin tonneau était un boudin placé en-dessous du niveau de la taille.

Les faveurs étaient le nom donné à des rubans dont les femmes pouvaient se servir aussi pour nouer les poils de leur pubis, et qu'elles offraient au chevalier qui les portait ensuite sur lui pour les exhiber fièrement. D'où l'expression : avoir les faveurs de quelqu'un.

La basquine est un corsage muni d'une pièce en bois lui donnant de la rigidité, porté au-dessus de la chemise et lacé dans le dos. Le nom vient de Basque car les femmes basques avaient cet accessoire dans leur costume traditionnel (lequel s'est répandu en Espagne, puis en France).

basquine-590x229.png

*

La grand gourgandine était un corset s'ouvrant sur le devant par des lacets, plus pratique quand la dame faisait un malaise. Une pièce d'étoffe ornementée appelée pièce d'estomac pouvait se placer dessus pour cacher les lacets si les bords du corps de robe ne se rejoignaient pas.

L'attifet était un ornement couvrant la tête et permettant de maintenir les coiffures dites en raquette.

54988084.jpg

 

Les hommes portaient des chausses -sorte de bas allant des hanches jusqu'aux pieds, et par dessus des hauts-de-chausses n'allant pas en-dessous du genou et qui prirent en fonction des modes le nom de grègues, trousses, etc.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Le goupil, c'était le renard avant le best-seller !

Le leu pour le loup.

Le brun pour nommer l'ours sans le nommer, parce qu'en parler c'est l'appeler.

La haquenée : le cheval ou la jument docile chevauchée par les femmes et les enfants.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Bientôt la fête des morts :

feu les morts, les feus morts

feu les mortes, les feues mortes

feu/feus/feue/feues est un adjectif qui signifie défunt(s,e,es) et reste invariable quand il est placé avant l'article ou le possessif :

Feu sa bagnole fut menée au garage. Mais : sa feue bagnole fut menée au garage.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 1 170 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Les épingles : nom donné aux pots-de-vin du temps de Henri IV. Avec ça, ça y allait !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité