Les manifestations étudiantes sont-elles crédibles ?

Les manifestations étudiantes sont-elles crédibles ?   48 membres ont voté

  1. 1. Qu'en pensez-vous ?

    • OUI
      18
    • NON
      30

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Les manif. existent dans le cas d'une rupture totale de dialogue entre les dirigeants gouvernementaux (le gouvernement entend mais n'écoute pas) et la France.

Si le dialogue n'est pas rompu entre les dirigeants et les Français, la manifestation n'a pas lieu d'exister. Mais dans le cas du CPE, c'est unilatéralement que la proposition a été entendu, pas du coté des étudiants. C'est uniquement le rapport de force (la pression de la rue ) qui a redistribué la donne. Face à un gouvernement autiste seule les manifs. peuvent lui montrer l'autre coté de leur proposition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

De toute manière, manifester ne résoud rien. On tape sur des casseroles, on tient son petit ballon dans la main, on agite des pancartes et on scande des slogans plus ou moins vulgaires. Ca ne dénotte pas un grand sens de proposition.

Le CPE ! Peut être était-ce une mesure inutile, je n'en sais rien. Ce qui est sûr, c'est que le chômage des jeunes n'est pas apparu subitement en janvier-mars 2006. Où sont les groupes de réflexion des adeptes de la manifestation pour proposer au Gouvernement (l'actuel, ceux passés, ceux à venir) des solutions à mettre en oeuvre ? ;) Nulle part !

Alors on peut critiquer le Gouvernement (c'est toujours facile voire amusant) mais à sa décharge, il est dans l'action lui (je parle du Gouvernement avec un grand G, quel qu'il soit). Il n'a pas le temps d'attendre des propositions qui n'existent pas. Il essaie donc d'enclencher ses propres solutions. Il procède d'une majorité parlementaire que les Français élisent pour 5ans. Respectons ce mandat jusqu'à son terme. Parallélement, que tous ceux qui le désirent émettent des propositions et les soumettent aux différents partis. Il sera tant de choisir aux législatives à venir !

Les manif. existent dans le cas d'une rupture totale de dialogue entre les dirigeants gouvernementaux (le gouvernement entend mais n'écoute pas) et la France.

Si le dialogue n'est pas rompu entre les dirigeants et les Français, la manifestation n'a pas lieu d'exister. Mais dans le cas du CPE, c'est unilatéralement que la proposition a été entendu, pas du coté des étudiants. C'est uniquement le rapport de force (la pression de la rue ) qui a redistribué la donne. Face à un gouvernement autiste seule les manifs. peuvent lui montrer l'autre coté de leur proposition.

De quelle France parles-tu ? La France, elle s'exprime lors des élections. Les manifestants ne détiennent pas sa pensée et la représentent encore moins. Ceux qui contestent la légitimité indépassable de l'élection ne sont pas de vrais démocrates.

La Loi dépend d'un Parlement ELU par tout le corps électoral, pas des revendications même de centaines de milliers de manifestants !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Encore une fois, je ne remets pas en cause le système parlementaire pour décider d'une loi.

Mais le CPE n'est pas venu de nulle part : il a été réfléchi, un projet de loi vient d'une réflexion, d'une analyse pertinente des problèmes. On ne porpose pas n'importe quoi en projet de loi, enfin, j'espère que ce n'es pas ta vision de la gouvernance.

Bref, sur le CPE, c'est celà qui n'a pas été fait. On a présenté une loi gadget, préjudiciable, et l'on a jamais cherché à écouter l'avis des premiers intéressés, des experts en la matière, leurs critiques.... au contraire, on a fait la sourde oreille, et on a joué le forcing.

... je suis désolé, je ne vois rien d'honorable dans cette démarche.

Oui, le gouvernement est dans l'action : il ne doit donc pas être dans l'attente de proposition, mais il doit faire les siennes, écouté les avis, les critiques,être réactifs et ouverts.

Ecrire une loi sur un bout de table, dans son coin, sans tenter de voir les avis de certains contradicteurs, c'est du n'importe quoi. C'est le B.A BA de connaître les points faibles d'une mesure, pour savoir si elle vaut tout de même le coup ou non.

Sinon, complétement d'accord avec Dredi.

Et puis une question : vous contestez que les étudiants (et autres) ait manifestés (ils en ont le droit, non ?), ou plutôt que le gouvernement ait eu la faiblesse de céder, trahissant l'électorat en se reniant ?

Pour le coup des "anti-CPE, alter-CPE", c'est pas très logique.

La situtation n'était pas "Bonjour, on cherche un contrat pour lutter contre le chômage des jeunes ,vous proposez quoi ? Parce que si rien, nous on met le CPE ?"

Mais : "Bonjour, voilà, on a crée un truc, c'est le CPE, c'est contre le chômage des jeunes, c'est super, c'est comme ça".

C'est un petit peu comme si je me proposais de te foutre une gifle Kira Yamato (je suis pas un violent, c'est juste un exemple), que tu me disais "holà, non", et que je te demande de trouver une alternative, alors !

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

De quelle France parles-tu ? La France, elle s'exprime lors des élections. Les manifestants ne détiennent pas sa pensée et la représentent encore moins. Ceux qui contestent la légitimité indépassable de l'élection ne sont pas de vrais démocrates.

La Loi dépend d'un Parlement ELU par tout le corps électoral, pas des revendications même de centaines de milliers de manifestants !

La loi dépend d'un Parlement ET d'une Assemblée Nationnale. Or il ne peut pas y avoir de débat car les chambres là sont toutes du même coté politique.

Qui oserait donner un bâton pour se faire taper dessus?

Face à cette classe politique devant laquelle il n'y a que très peu de débats, la manifestation est la seule qui démocratiquement (tout le monde peut et ne peut y participer s'il ne sent pas toucher) propose un contre-pouvoir.

Pour le CPE, il n'y a eu de table ronde que lorsque le gouvernement a vu que le mouvement ne s'effondrait pas. Avait-il invité auparavant les associations d'étudiants et autre organisation pour en discuter?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

;)

Tu carricatures un peu mes propos ! ;)

D'abord, le CPE ce n'était pas un crime contre les jeunes ! On ne les envoyait pas à Drançy ! Entre le CPE et le chômage que préférer ? C'est un choix ! Car les manifestants de janvier-mars qui ont quitté la fac, où sont-ils aujourd'hui ? Pour beaucoup, à l'ANPE sans doute ! C'est une victoire à la Pyrrhus pour eux !

Ensuite, quand tu dis que la loi était mal ficelée "aux yeux des spécialistes", d'où tires-tu cela ? Tu sais un projet de loi, ça ne s'élabore pas sur un coin de table ! C'est un travail sérieux qui est sanctionné par le Conseil d'Etat, c'est à dire par des juristes au top du top. Je doute que les syndicalistes soient des "spécialistes" qui leur arrivent à la cheville ! Ce n'est donc pas techniquement que la loi était "mal ficelée" mais éventuellement politiquement ! Mais le Gouvernement est seul juge de sa politique (avec le Parlement bien sûr) jusqu'aux élections ! Et l'opposition peut toujours saisir le Conseil Constitutionnel !

Alors après, oui on a le droit de manifester (mais pas de bloquer les facs) mais personnellement je trouve ça inutile et contraire au bon fonctionnement des institutions. Servez vous de votre carte d'électeur plutôt que d'user vos godillots sur les pavés ! ;)

De quelle France parles-tu ? La France, elle s'exprime lors des élections. Les manifestants ne détiennent pas sa pensée et la représentent encore moins. Ceux qui contestent la légitimité indépassable de l'élection ne sont pas de vrais démocrates.

La Loi dépend d'un Parlement ELU par tout le corps électoral, pas des revendications même de centaines de milliers de manifestants !

La loi dépend d'un Parlement ET d'une Assemblée Nationnale. Or il ne peut pas y avoir de débat car les chambres là sont toutes du même coté politique.

Qui oserait donner un bâton pour se faire taper dessus?

Face à cette classe politique devant laquelle il n'y a que très peu de débats, la manifestation est la seule qui démocratiquement (tout le monde peut et ne peut y participer s'il ne sent pas toucher) propose un contre-pouvoir.

Pour le CPE, il n'y a eu de table ronde que lorsque le gouvernement a vu que le mouvement ne s'effondrait pas. Avait-il invité auparavant les associations d'étudiants et autre organisation pour en discuter?

Il n'y a pas lieu de distinguer "le Parlement ET l'Assemblée Nationale" puisque l'Assemblée et le Sénat SONT le Parlement ! Les 2 chambres procèdent de l'élection (elles sont pas nommées par Chirac ou Villepin lol). Suffrage direct pour l'Assemblée, indirect avec système des grands électeurs pour le Sénat. Et les grands électeurs, ce sont les maires et conseillers généraux qui ont été élus. Tu vois, finalement, tout procède du peuple.

De plus, ce n'est pas parce que les 2 chambres sont de la même couleur politique que ça bloque le système. D'abord, même en cas de discordance, l'Assemblée nationale a le dernier mot (et pas le Sénat). De plus, l'opposition peut toujours présenter des amendements et, surtout, déférer devant le Conseil Constitutionnel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Tu le sais très bien trop d'amendement et hop...49.3

Les 2 chambres etant de même couleur politique mais élues à des moments différents et donc à un certain moment il n'y a plus d'opposition soit à l'une ou à l'autre.

Le CPE s'était une période de 2 ans et après...le mauvais patron (pas le bon qui a reconnu les capacité de la personne en essai) pouvait le viter et en reprendre un dans les même conditions. Vois-tu le progrès? D'autant plus qu'en 2 ans le dossier du personnel en CPE avait le temps d'êtrehyper préparé encas de recours au prud'homme.

Crois-tu aussi que nos hommes politiques auraient bien voulu l'appliquer à eux-même?

2 ans à l'essai et si ce qu'ils ont annoncé n'est pas conforme, hop... viré. Biensur pour enclencher des réformes il faut plus de temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Je l'ai dit, je ne défends pas particulièrement le CPE mais les prérogatives du Parlement, seul habilité à faire la Loi.

En revanche, tu as raison et comme je l'ai indiqué plus haut, je suis pour la suppression du 49.3 et la fixation d'un nombre maximal d'amendements !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je l'ai dit, je ne défends pas particulièrement le CPE mais les prérogatives du Parlement, seul habilité à faire la Loi.

En revanche, tu as raison et comme je l'ai indiqué plus haut, je suis pour la suppression du 49.3 et la fixation d'un nombre maximal d'amendements !

Ce qui est triste dans tout ca, c'est qu'il y ai toujours autant de jeunes au chomages, alors que la solution au chomage existe et est applique dans les autres pays comme l'angleterre, les etats unis, l'australie, le japon, la suede, etc...

Mais en France, on est tombee dans la paralysie la plus totale et les reformes necessaires pour permettre a tous de pouvoir travailler et d'avoir un avenir ne passerons jamais parce que les syndicalistes s'y opposeront toujours et qu'il y aura toujours des moutons de panurges naifs et stupides pour les suivres. Faut pas oublier que le fond de commerce des syndicalistes, c'est precisement un haut niveau de chomage. Si celui baisse, leurs adherents baissent aussi ainsi que leur pouvoir et leurs privileges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)
Pour le coup des "anti-CPE, alter-CPE", c'est pas très logique.

La situtation n'était pas "Bonjour, on cherche un contrat pour lutter contre le chômage des jeunes ,vous proposez quoi ? Parce que si rien, nous on met le CPE ?"

Mais : "Bonjour, voilà, on a crée un truc, c'est le CPE, c'est contre le chômage des jeunes, c'est super, c'est comme ça".

C'est un petit peu comme si je me proposais de te foutre une gifle Kira Yamato (je suis pas un violent, c'est juste un exemple), que tu me disais "holà, non", et que je te demande de trouver une alternative, alors !

;)

En effet, la situation, cétait :"Bonjour, voilà, on a crée un truc, c'est le CPE, c'est contre le chômage des jeunes, c'est super, c'est comme ça"

Seulement, quand je jouais sur le préfixe, deux choses étaient prisent en compte :

1) être "alter" (traduction : autre(ment)) indique qu'il y a derrière l'action faite une certaine réflexion et connaissance du sujet pour/contre lequel on combat, donc, a posteriori, une considération plus intéressée de la part des parties auxquelles on s'oppose (entre autres, Villepin).

On est alors loin de la critique facile (qui est inintéressante _ose dire le contraire ;) ), ainsi que d'une situation en "Statu Quo" (=c'est à dire qu'on est content, le CPE est retiré, mais en ce qui concerne le boulot et les jeunes, on est toujours dans le caca);

2) la lutte contre le CPE a été aussi engagé par des syndicats, qui eux ont pouvoir de faire évoluer les choses plus que des manifestations ! Donc, il auraient trouvé une alternative, il y a des chances pour qu'elle eût été prise en compte par le gouvernement (car il en est ainsi en France, il me semble). En outre, des partis politiques (à l'instar du PC) ont pris ouvertement part à la contestation. Cependant (fidèle à eux mêmes :D ) ils ont rien proposés. Et ils font de la politique ! C'est grave. ;)

Une alternative aurait été proposé (attention, une alternative viable ET dans le sens du gouvernement en place !) aurait sans doute jouie d'une attention !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GIGNette84 Membre 3 163 messages
Droit au but , accessoirement co@ch minceur :)‚ 29ans
Posté(e)
Voilou, au niveau du sondage, l'équilibre est rétabli :D

Sinon, et bien j'ai votée "OUI", c'est certains que l'exemple des manif' contre le CPE nous ont montré que la majorité des manifestant ne savaient méme pas pourquoi ils protestaient, et a part dire des mots qu'ils avaient pécher dans des discours de gauche ( précarité, insécurité de l'emploi, esclavagisme... etc...), y'avais plus personne.

Il n'empéche cependant qu'il est évident que l'on ne peut pas mettre tout le monde dans le méme sac, de plus, en ce qui me conserne, j'ai manifestée lorsque j'étais en premiére contre "la loi Fillon" et méme si on a pas vraiment gagné, je crois que l'on étais crédible. ;)

Peux tu m'expliquer ce que tu reprochais à la loi Fillon qui avait pour but d'essayer d'enrayer le déficit de la caisse des retraites ? ;)

;) Je lui reprochée essentiellement, son désir de supprimé les TPE en classe de terminale, TPE qui je le rappel rapporté bon nombre de point pour le bac, point que je n'ai pu avoir!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

L'organisation du cursus ne doit pas être pensée dans le but de "rapporter des points" mais dans celui d'acquérir des connaissances ! Les TPE étaient une vaste farce !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
On est alors loin de la critique facile (qui est inintéressante _ose dire le contraire ;) ),

Ben je l'ai affirmé, et argumenté dans un autre post ...

Ensuite, tu dis que ni syndicats, ni partis n'ont proposé quelquechose .. est-ce bien vrai ?

Comme je l'ai dit, cette affaire du CPE s'est finit sur la promesse d'une discussion entre partenaire il me semble.

Je n'ai pas d'autres infos à ce sujet, personnellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

On peut comparer le CPE, qui n'est pas appliqué,pour les jeunes ce que le CNE est pour les plus vieux. D'après le magasine "Usine Nouvelle" paru courant 1er semestre 2006 le CNE ne poura créer, à terme, que 70.000 embauches réelles.

Biensur c'est mieux que rien.Mais pour le cas du CPE qui est presque comparable, quel serait la réelle quantité de Nouvelle Embauche?

Les manifs le prouvent bien; le projet n'était pas sérieux. C'était juste un moyen de précariser les jeunes.

Si réellement le jeune, en vue de sa première embauche , n'était pas compétent la période d'essai de 1 ou 2 mois suffit. Pas besoin d'attendre 2 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
On peut comparer le CPE, qui n'est pas appliqué,pour les jeunes ce que le CNE est pour les plus vieux. D'après le magasine "Usine Nouvelle" paru courant 1er semestre 2006 le CNE ne poura créer, à terme, que 70.000 embauches réelles.

Biensur c'est mieux que rien.Mais pour le cas du CPE qui est presque comparable, quel serait la réelle quantité de Nouvelle Embauche?

Les manifs le prouvent bien; le projet n'était pas sérieux. C'était juste un moyen de précariser les jeunes.

Si réellement le jeune, en vue de sa première embauche , n'était pas compétent la période d'essai de 1 ou 2 mois suffit. Pas besoin d'attendre 2 ans.

Un jeune en premier emplois ne peu pas etre juger competent en 1 ou 2 mois pour la bonne raison qu'il n'a pas encore toutes les competences. La seule chose qui puisse etre juger en 2 mois c'est la qualite des connaissances theoriques de base, Pour ce qui est de savoir si ce jeune est capable d'acquerir les autres competences pratique et de juger son reel niveau c'est beaucoup plus long. Ceratinement pas 2 ans mais au moins 6 mois voir Un ans dans ceratins cas. Pour une entreprise, prendre un jeune diplome est un pari sur l'avenir, il y a une part de risque non negligeable surtout pour les petites entreprises. Un employeur cherchera toujours a minimiser la prise de risque et se tournera donc plus facilement vers une personne avec experience.

Le CPE etait fait pour diminuer la prise de risque et par consequent faciliter l'embauche. La periode d'essai aurais du etre ramener a un ans maximum avec l'obligation a l'employeur d'expliquer le cas echeant l'arret du contrat au terme de la periode d'essai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Comme dit le proverbe "Quant on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage". En 1 an on peut emmagasiner des petites erreurs (pas bien dérangeantes mais quelques unes quant même). Et l'employeur malhonnête (pas celui qui en quelques mois sait reconnaître les compétences de son futur employé) peut expliquer que ces tout petits rien font déborder le vase.

Il existe déjà des contrats de travail différents, suffisament souple pour tout le monde; alors pourquoi en recréer un autre. Pour cette période d'essai il existe aussi des CDD.

Seules les manifestations ont pu faire valoir illégitimité morale de ce texte, une sorte de précarisation ou dans le plus mauvais des cas, le potentiel du nouvel embauché le serai réellement embauché au bout de 2 ans et à chaque jour passé dans l'entreprise (dans laquelle il s'investit) pourrait être le dernier durant le contrat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Seules les manifestations ont pu faire valoir illégitimité morale de ce texte, une sorte de précarisation ou dans le plus mauvais des cas, le potentiel du nouvel embauché le serai réellement embauché au bout de 2 ans et à chaque jour passé dans l'entreprise (dans laquelle il s'investit) pourrait être le dernier durant le contrat

Si ce que tu disais etait vrai, alors cela signifierait que les francais auraient plus de chance de vivre avec un bon salaire et une meilleur securite de l'emploi que les pays comme l'angleterre, les USA, le japon, l'australie, etc...

Tu peux me dire combien de jeunes diplomes en France peuvent se permettre de faire des projets a long terme tel que achetter une voiture a credit ou encore s'achetter un appartement ou une maison?? A moins d'avoir des parents tres riche, y a aucune chance. Pourtant, ici en Angleterre, les jeunes apres etre sorti de l'ecole, trouve un boulots et commence deja par economiser en vue d'achetter un appart ou une maison. A 30 ans la plupars des jeunes que je connais ont deja achetter leur baraque. Et tiens toi bien, ici comme dans la grande majorite des pays qui ont un chomage faible, la securite de l'emploi tu te l'assures avec ton talent et travail, pas avec un stupide contrat.

Ce qui est immorale, ce sont des gamins manipulees par des syndicalistes vereux. Je ne vois pas ce qu'il y a d'immorale a se faire apprecier par son dur travail. C'est le monde a l'envers!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GIGNette84 Membre 3 163 messages
Droit au but , accessoirement co@ch minceur :)‚ 29ans
Posté(e)
L'organisation du cursus ne doit pas être pensée dans le but de "rapporter des points" mais dans celui d'acquérir des connaissances ! Les TPE étaient une vaste farce !

Je suis pas d'accord, les TPE c'étaient et c'est tjrs puisque du coup Fillon a revu son projet et a mis les TPE en premiére, un maniére de nous faires apprendre des choses de maniére plus ludique, et plus agréable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)
Si ce que tu disais etait vrai, alors cela signifierait que les francais auraient plus de chance de vivre avec un bon salaire et une meilleur securite de l'emploi que les pays comme l'angleterre, les USA, le japon, l'australie, etc...

Tu peux me dire combien de jeunes diplomes en France peuvent se permettre de faire des projets a long terme tel que achetter une voiture a credit ou encore s'achetter un appartement ou une maison?? A moins d'avoir des parents tres riche, y a aucune chance. Pourtant, ici en Angleterre, les jeunes apres etre sorti de l'ecole, trouve un boulots et commence deja par economiser en vue d'achetter un appart ou une maison. A 30 ans la plupars des jeunes que je connais ont deja achetter leur baraque. Et tiens toi bien, ici comme dans la grande majorite des pays qui ont un chomage faible, la securite de l'emploi tu te l'assures avec ton talent et travail, pas avec un stupide contrat.

Ce qui est immorale, ce sont des gamins manipulees par des syndicalistes vereux. Je ne vois pas ce qu'il y a d'immorale a se faire apprecier par son dur travail. C'est le monde a l'envers!

Les pays que tu cites ont une approche differente que la notre. Tu peux être embauchée là-bas rien que par le feeling de l'employeur, si la motivation est là. Deplus les horaires de travail vont aussi de paire avec le salaire, ce qui n'est pas reconnu en France. Tous les politiques français demandent la reconnaissance du fruit du travail mais ce ne sont pas eux qui rémunèrent. Alors effectivement si tu te tapes des 45 ou 50 heures de travail par semaine ça banque...

Pour ce qu'il en est du chomage, il faut faire la part des choses : il y a une différence entre chomeur et sans emploi.

Du jour au lendemain (en exagérant) le chomage peut passer de 9% à 0. Il suffit de ne plus les recenser. Je ne connais pas le mode de calcul du chomage dans les pays précités mais en France 8 catégories sont présentes: suivant les souhaits d'emploi voulu, la durée sans emploi, la durée hebdomadaire, etc... et seule la categorie 1 de ces 8 est comptabilisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
New comer Membre 1 001 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Si ce que tu disais etait vrai, alors cela signifierait que les francais auraient plus de chance de vivre avec un bon salaire et une meilleur securite de l'emploi que les pays comme l'angleterre, les USA, le japon, l'australie, etc...

Tu peux me dire combien de jeunes diplomes en France peuvent se permettre de faire des projets a long terme tel que achetter une voiture a credit ou encore s'achetter un appartement ou une maison?? A moins d'avoir des parents tres riche, y a aucune chance. Pourtant, ici en Angleterre, les jeunes apres etre sorti de l'ecole, trouve un boulots et commence deja par economiser en vue d'achetter un appart ou une maison. A 30 ans la plupars des jeunes que je connais ont deja achetter leur baraque. Et tiens toi bien, ici comme dans la grande majorite des pays qui ont un chomage faible, la securite de l'emploi tu te l'assures avec ton talent et travail, pas avec un stupide contrat.

Ce qui est immorale, ce sont des gamins manipulees par des syndicalistes vereux. Je ne vois pas ce qu'il y a d'immorale a se faire apprecier par son dur travail. C'est le monde a l'envers!

Je ne suis pas sûr que la France soit grandement à critiquer en ce qui concerne sa politique de l'emploi. Les USA sont toujours restés à 12% de chomeurs quelque soit le gouvernement en place. Les gens travaillent certes aux US mais combien de ces personnes qui travaillent vivent en dessous du seuil de pauvreté? Combien de ces personnes n'ont pas de sécurité sociale? C'est tout de même ce qu'il y a de plus effarant dans ce pays! Je ne suis pas sûr que ce soit le modèle le plus enviable.

Ton travail, tu peux le perdre pour une raison ou pour une autre, et si tu n'en retrouves pas, là tu es dans la merde. (Mais à ce qu'on dit l'Angleterre à de très belles solutions pour pallier le problème ;) ) Ce sont des choses qui arrivent tous les jours. Si les anglais et les américains sont satisfaits de leurs modèles, tant mieux pour eux! Mais il ne convient pas forcément à la France.

Il est légitime d'aspirer à quelque chose de mieux (que ce que le gouvernement propose) et c'est souvent ce que les manifestants expriment. Que leur représentativité et leur légiimité soient usurpées ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dîtes, mais je ferai tout pour que vous puissiez le dire " !!!!! (ça c'est de la phrase juste et réfléchie).

Oui, mais, désolé, là aussi on pourrais appliquer cette phrase au comportement du gouvernement ...

Je pense qu'il y a une chose qui t'echappe: le president actuel ainsi les deputes sont des personnes qui sont eluent de maniere democratique.

Les representant des differentes factions syndicales sont-elles elues de maniere democratique par l'ensemble de la population francaise? Non.

Lorsque l'on fait le choix d'un president et de deputes, on fait le choix d'avoir des leaders qui vont decider pour nous ,pendant toute la duree de leur mandats, quels sont les meilleurs choix en matiere de lois, de budgets, militaires, etc.. Par consequent, le premier ministre en proposant sa loi sur le CPE etait bien plus legitime que les pentins qui defilaient dans la rue sous la houles des leaders syndicaux, leaders syndicaux qui ne sont pas eux, je le repette, des representant legitime du peuple francais dans son ensemble.

Avec la crise du CPE, ce n'est pas la democratie qui a triomphee mais bien plutot une minorite qui a reussi a imposer sa volonte a une majorite.

Comme le rappelle la constitition française, le principe de la république est : "gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.".

Personne ne peux prétendre disposer de la volonté du peuple pour agir :

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice.

Si vraiment Vilepin estimait qu'il avait plus de légitimité démocratique, il pouvait faire passer sa loi par référendum.

Une victoire à ce référendum aurait montré la légitimité de la loi sur le CPE sans contestation possible.

Mais Villepin a préférer reculer. Peut être pensaient il que le peuple au nom duquel il agissait n'aurait pas été d'accord avec sa décision ?

En revanche, là, je ne suis pas d'accord : la majorité, aujourd'hui, c'est à partir de 31 000 001 voix pour un tel truc (tu me comprends, c'est en supposant qu'il y ai 62 000 000 d'électeurs).

Seulement, le mouvement anti-CPE, c'était quoi ? 100 000 personnes ? 1000 000 / 2000 000 de personnes, on est loin d'une majorité de français.

Déjà les grands parents qui ont connus des périodes de boulots intenses, alors le CPE, tu y pense bien ...

Ce n'est pas une majorité que j'ignore, mais une minorité (par rapport à la population totale bien sûr).

Dans ce cas, pourquoi Villepin n'a pas fait passer sa loi par référendum ?

C'était la meilleure façon d'asseoir la légitimité démocratique de cette loi.

Visiblement, vu ce que tu nous dit, tu dois penser que Villepin aurait facilement gagné ce référendum (les opposants étant selon toi trèsminoritaires).

Au passage, tu te trompes sur le nombre d'électeurs : en 2002 il n'y en avait que 29 495 733 votant (pour 41 194 689 inscrits)

Voir les chiffres là :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/doss...1/resultat1.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant