Aller au contenu

La conscience nous dégoute t-elle de nos instincts primaires ?

Messages recommandés

Fumolow Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 27ans
Posté(e)

Salut tout le monde =)
C'est mon premier post, alors n'hésitais si jamais certaines choses ne vont pas ;)

Pensez-vous que nos instincts primaires nous poussent à la violence, mais que de part notre conscience ou humanité nous nous dégoutons de notre propre nature ?

Aujourd'hui je vous propose de débattre autour d'un extrait vidéo de la série Rick et Morty. J'aurais tellement d'extrait à débattre mais difficile d'en trouver, j'ai trouver celui-ci qui est à mon sens intéressant.
https://www.youtube.com/watch?v=g2A-3gCsIs4

Pour situer le contexte, le vieil homme est un scientifique bourré qui a découvert comment voyager à travers l'espace-temps. Il découvre ainsi d'autres univers et d'autres dimensions car la série se passe sous ces deux hypothèses à la fois. C'est quelqu'un qui a vu toutes sortes de choses en se baladant et qui a donc une certaines visions globales des choses qui parait assez déshumanisé. Le petit, Morty, et le petit fils de Rick, du moins de ce qu'on sait. C'est un gamin assez banale mais qui dans les situations inconnus se révèle intéressant à comprendre.

Dans cet extrait les deux atterrissent sur une planète qui pratique la purge, ce que connait déjà Rick l'ayant vu dans d'autres monde. Le principe de la purge est un monde qui vit en Paix toute l'année, sauf une nuit durant laquelle "ils purgent" ^^ Rick fait part à Morty, face à son refus de regarder un peu comment se passe la purge, qu'il renie ses instincts primaires que nous avons tous. Mais par la suite à la fin de l'extrait, Rick finit par vomir des atrocités qu'il vient de voir.

Pensez-vous aussi que nos instincts primaires nous poussent à la violence, mais que de part notre conscience ou humanité nous nous dégoutons de notre propre nature

Peace tout le monde 2764.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
querida13 Membre 23 070 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Peut être faut il se demander quel étage de notre cerveau domine ? Si c'est le reptilien, il est fort possible que l'on soit enclin à suivre ses instincts primitifs et que les satisfactions immédiates de ses pulsions dominent dans l'immédiat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 944 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

Il n'y a pas d'instinct primaire chez l'humain, mais comme tu penses qu'il n'y a pas de distinction entre lui et l'animal, parce que tu dois être darwinien, tu commets cette erreur grossière. Le potentiel et l'instinct se sont pas la même chose. Si l'humain n'est pas éduqué à marcher par exemple, jamais il ne marchera. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 424 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Fumolow a dit :

Pensez-vous aussi que nos instincts primaires nous poussent à la violence, mais que de part notre conscience ou humanité nous nous dégoutons de notre propre nature

La nature n'a pas le mal pour but. JJ Rousseau dit que si quelqu'un dort sur le bord du chemin, le promeneur ne le tuera pas. C'est la société qui pousse à la violence, parce que les hommes sont en concurrence et qu'ils luttent l'un contre l'autre quand ils désirent la même chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 430 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
Il y a 22 heures, Talon 1 a dit :

La nature n'a pas le mal pour but. JJ Rousseau dit que si quelqu'un dort sur le bord du chemin, le promeneur ne le tuera pas. C'est la société qui pousse à la violence, parce que les hommes sont en concurrence et qu'ils luttent l'un contre l'autre quand ils désirent la même chose.

Vous voulez dire que les hommes n'étaient pas violents avant LA société ?

Ou voulez-vous dire que les hommes ont commencé à être violents lorsqu'ils se sont mis à vivre en groupe?

cependant, l'homme a toujours vécu en groupe social, était-ce une société pour vous ? Et dans ce cas était-ils déjà violent ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 430 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
Le 23/07/2018 à 06:21, Maroudiji a dit :

Il n'y a pas d'instinct primaire chez l'humain, mais comme tu penses qu'il n'y a pas de distinction entre lui et l'animal, parce que tu dois être darwinien, tu commets cette erreur grossière. Le potentiel et l'instinct se sont pas la même chose. Si l'humain n'est pas éduqué à marcher par exemple, jamais il ne marchera. 

"Tu dois être Darwinien", qu'est-ce que ça veut dire ?

Darwin n'aurait dit que des bêtises  ?

Si l'enfant humain ne voit pas ses parents marcher, il ne saura pas marcher comme eux, c'est vrai. mais s'il est élevé par des singes, il marchera comme les singes, s'il est élevé par des loups, il trottera comme les loups, c'est vrai ! Et alors ? Pensez-vous que ce soit différent pour les autres animaux ? Si c'est le cas, détrompez-vous, un animal qui n'est pas élevé par les siens finit par ignorer bien des choses quant à lui-même et à l'espèce à laquelle il appartient. On pourra même considérer qu'il n'appartient pas vraiment à une espèce, qu'il est un sujet isolé. À cet endroit, point de différences entre l'animal et l'homme, je sens chez vous beaucoup d'animalité, ou d'animosité, appartiendriez-vous à la même espèce que moi-même?

Les animaux les plus gros mangent souvent les plus petits, ou en tous les cas, mangent avant les plus petits, sur cela Darwin n'aura pas dû se tromper.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 1 034 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

ça se place ou l'égo , dans l'instinct primaire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 430 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
il y a une heure, bouddean a dit :

ça se place ou l'égo , dans l'instinct primaire ?

Votre définition de l'ego?

Si je vous le demande, c'est parce que je ne considère jamais pour acquis que les autres donnent le même sens aux mots, même lorsque nous lisons la définition ensemble dans le même dico, nous ne pensons pas le mot de la même façon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 424 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Don Juan a dit :

Vous voulez dire que les hommes n'étaient pas violents avant LA société ?

Ou voulez-vous dire que les hommes ont commencé à être violents lorsqu'ils se sont mis à vivre en groupe?

cependant, l'homme a toujours vécu en groupe social, était-ce une société pour vous ? Et dans ce cas était-ils déjà violent ?

Du fait qu'ils vivent en société, ils sont violents de nature. Un ermite ne se bat avec personne. Ils sont d'autant plus violents si on touche à leur droit de propriété. Si on tue un parent de quelqu'un, sa vengeance sera suscitée par ce qui semble un vol. Dans certaines peuplades, l'assassin remplace la victime dans la famille lésée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 430 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Talon 1 a dit :

Du fait qu'ils vivent en société, ils sont violents de nature. Un ermite ne se bat avec personne. Ils sont d'autant plus violents si on touche à leur droit de propriété. Si on tue un parent de quelqu'un, sa vengeance sera suscitée par ce qui semble un vol. Dans certaines peuplades, l'assassin remplace la victime dans la famille lésée.

Un ermite ne se bat avec personne du fait qu'il est seul... "Jolie" observation dont vous tirer votre définition de la non-violence, je suppose.

Pardonnez- moi, je décroche devant tant d'esprit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cilanse Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)
il y a une heure, Talon 1 a dit :

Du fait qu'ils vivent en société, ils sont violents de nature. Un ermite ne se bat avec personne. Ils sont d'autant plus violents si on touche à leur droit de propriété. Si on tue un parent de quelqu'un, sa vengeance sera suscitée par ce qui semble un vol. Dans certaines peuplades, l'assassin remplace la victime dans la famille lésée.

"Du fait qu'ils vivent en société", entendez-vous cela par "Du fait qu'ils vivent en groupe" ? Ou "Du fait qu'ils vivent dans telle société" ? En ce cas, qu'est-ce que la société pour vous ? Un ermite abritera suffisamment de violence à lui tout seul pour s'emboucaner dans sa montagne s'il ne fait pas de travail pour comprendre et apprivoiser sa violence.

A la deuxième partie de votre message, nous penchons dans l'injustice. Le sentiment d'injustice serait-ce la cause de tant de violence ? Le fait est que nous considérons bien des choses injustes, et qu'elles sont autant de choses qui prétextent notre violence. 

Pour vous, la non-violence réside-t-elle dans le fait d'être seul ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 424 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
il y a 30 minutes, Cilanse a dit :

"Du fait qu'ils vivent en société", entendez-vous cela par "Du fait qu'ils vivent en groupe" ? Ou "Du fait qu'ils vivent dans telle société" ? En ce cas, qu'est-ce que la société pour vous ? Un ermite abritera suffisamment de violence à lui tout seul pour s'emboucaner dans sa montagne s'il ne fait pas de travail pour comprendre et apprivoiser sa violence.

A la deuxième partie de votre message, nous penchons dans l'injustice. Le sentiment d'injustice serait-ce la cause de tant de violence ? Le fait est que nous considérons bien des choses injustes, et qu'elles sont autant de choses qui prétextent notre violence. 

Pour vous, la non-violence réside-t-elle dans le fait d'être seul ?

Si l'on n'apprend pas la violence, par l'exemple surtout, on ne l'est pas naturellement. Si les lois et la politesse ont été crées pour la vie en société, c'est bien pour éviter les confrontations. Mais dès que les hommes sont en groupe, une insulte est cause de violence; moins en tête-à-tête. "La chute est plus pénible que le coup". Montaigne

Montesquieu explique l'origine des duels. Le noble va en guerre casqué, le visage protégé. Le manant y va visage découvert. Gifler un noble, c'est le traiter comme un manant. La violence suit.

"L'amour-propre est un ballon chargé de grêle qui éclate à la moindre piqûre." Voltaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 1 034 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Don Juan a dit :

Votre définition de l'ego?

Si je vous le demande, c'est parce que je ne considère jamais pour acquis que les autres donnent le même sens aux mots, même lorsque nous lisons la définition ensemble dans le même dico, nous ne pensons pas le mot de la même façon.

Oui, mon idée était qu'il y a les besoins et que l'instinct est l'automatisme qui nous fait agir pour assouvir ces besoins, même quand il n'y en a pas besoin .

Comme le chat qui chasse et tue les oiseaux alors qu'il n'a pas faim, il ne peut pas s'en empêcher, c'est son instinct de chasseur qui est le plus fort .

L'égo, on peut le froisser ou le flatter, et lorsqu'il est froissé, cela provoque la plupart du temps une réaction violente et incontrôlée,alors qu'il n'y en aurait pas besoin, c'est pourquoi je me posais la question de savoir si l'égo pouvait se classer dans les instincts primaires, l'égo est il un genre d'instinct de survie ?

c'est quoi votre définition de l'égo à vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 430 messages
Forumeur survitaminé‚ 63ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, bouddean a dit :

Oui, mon idée était qu'il y a les besoins et que l'instinct est l'automatisme qui nous fait agir pour assouvir ces besoins, même quand il n'y en a pas besoin .

Comme le chat qui chasse et tue les oiseaux alors qu'il n'a pas faim, il ne peut pas s'en empêcher, c'est son instinct de chasseur qui est le plus fort .

L'égo, on peut le froisser ou le flatter, et lorsqu'il est froissé, cela provoque la plupart du temps une réaction violente et incontrôlée,alors qu'il n'y en aurait pas besoin, c'est pourquoi je me posais la question de savoir si l'égo pouvait se classer dans les instincts primaires, l'égo est il un genre d'instinct de survie ?

c'est quoi votre définition de l'égo à vous ? 

Pour moi l’ego est une construction mentale, pas un instinct. C’est une pensée du « moi », une construction qui va se développer au fur et à mesure de notre vie comme on pourra retoucher une tableau autant de fois qu’il nous plaira. Un peinture est une représentation, ce qui lui donne son importance à nos yeux est contenu dans tous les mécanismes de l’affect qui nous lie à elle. Lorsque l’attachement à cette représentation est fort, on engage des moyens forts pour la défendre, si l’on est plus capable de cet engagement, on peut voir nos forces faiblir et notre attachement à la vie diminuer, c’est la raison pour laquelle l’ego est souvent confondu avec un instinct, pourquoi pas celui de la survie, mais celui de la mort n’est pas loin dans ce cas, juste sur l’autre face de la pièce.

J’ai pu observer cette construction mentale du « moi » chez beaucoup d’espèces, elle a probablement des formes variées par leur complexité d’élaboration, chaque espèce disposant d’un potentiel mental qui lui est propre, comme elle peut être différente d’un individu à l’autre.

Nous n’avons rien d’autre à protéger que notre idée du moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cilanse Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Talon 1 a dit :

Si l'on n'apprend pas la violence, par l'exemple surtout, on ne l'est pas naturellement. Si les lois et la politesse ont été crées pour la vie en société, c'est bien pour éviter les confrontations. Mais dès que les hommes sont en groupe, une insulte est cause de violence; moins en tête-à-tête. "La chute est plus pénible que le coup". Montaigne

Montesquieu explique l'origine des duels. Le noble va en guerre casqué, le visage protégé. Le manant y va visage découvert. Gifler un noble, c'est le traiter comme un manant. La violence suit.

"L'amour-propre est un ballon chargé de grêle qui éclate à la moindre piqûre." Voltaire

Sauf le respect que je vous dois (Brassens), je ne vous ai pas demandé de citer Pierre Paul ou Montaire. Ce que j'aimerais connaître, autant qu'il est possible de connaître un individu, c'est vous. Mais vous semblez être bien loin. J'ai du mal à vous cernez en tant que personne. Auriez-vous la crainte de dévoiler votre pensée ? N'avez-vous aucune pensée construite ? C'est en tout cas ce que vous semblez astucieusement suggérer.

La violence nous habite, de par la part animal et prédatrice de nous.  Nous naissons plein de violence. Certes, des lois ont été instaurées pour, en partie, mettre un couvercle sur notre violence. Bien que retenue, elle est loin d'être contenue, car elle est chez la plupart d'entre nous en constante ébullition. Ce que vous dites dans votre troisième phrase, c'est que le nombre crée plus de violence que l'individualité, c'est bien ça ? 

Montesquieu ne fait qu'expliquer un schéma de duel régi par des règles précises, non point l'origine.

Quant à ce que Voltaire nomme l'amour-propre, j'appelle ça la suffisance.  

Modifié par Cilanse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 1 034 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Don Juan a dit :

 

J’ai pu observer cette construction mentale du « moi » chez beaucoup d’espèces, elle a probablement des formes variées par leur complexité d’élaboration, chaque espèce disposant d’un potentiel mental qui lui est propre, comme elle peut être différente d’un individu à l’autre.

 

J'étais partis à penser que c'était l'égo du chat qui le poussait à continuer de chasser alors qu'il n'en a pas besoin:

-Comment ça, moi le chat, ce fabuleux chasseur, arrêter de chasser et me rassasier de ces infâmes croquettes :D.

 

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 11 481 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Fumokow a écrit : " Pensez-vous que nos instincts primaires nous poussent à la violence, mais que de part notre conscience ou humanité nous nous dégoutons de notre propre nature ?"

Pas tout le monde.

Pour ma part, j'ai parfois des envies de meurtre. J'ai trois ou quatre personnes que j'aimerais bien zigouiller. Mais ma Conscience me dit de ne pas le faire.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 424 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
il y a 54 minutes, Cilanse a dit :

Auriez-vous la crainte de dévoiler votre pensée ? N'avez-vous aucune pensée construite ? C'est en tout cas ce que vous semblez astucieusement suggérer.

Votre compréhension est fortement limitée. Vous vous admirez au point de croire que votre pensée sort de vous comme la sueur ? On comprend ce qu'on apprend. Cessez de vous admirer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 614 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

La conscience nous fait seulement prendre conscience de ce que nous sommes, instincts primaires y compris.

Et c'est en reconnaissant qui nous sommes que nous pouvons nous dépasser, évoluer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 1 034 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 18 heures, Don Juan a dit :

 

J’ai pu observer cette construction mentale du « moi » chez beaucoup d’espèces, elle a probablement des formes variées par leur complexité d’élaboration, chaque espèce disposant d’un potentiel mental qui lui est propre, comme elle peut être différente d’un individu à l’autre.

Nous n’avons rien d’autre à protéger que notre idée du moi.

En fait, je suis en train de me dire que mon égo peut aussi me pousser à refuser mes instincts primaires :

Comment, moi un être humain,je me laisserais manipuler par de vulgaires besoins !

ça m'étonnait aussi de ne pas avoir un égo surdimensionné :D ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité