Aller au contenu

Le ras-le-bol des professionnels de la photographie


Messages recommandés

Invité Gaïa
Invité Gaïa Invités 0 message
Posté(e)

LE RAS-LE-BOL DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIEarton14705-f7396.jpg

Tandis que les rencontres de la photographie d’Arles viennent de commencer, une lettre ouverte destinée à la ministre de la Culture a pour objectif d’attirer son attention sur les conditions d’exercice de plus en plus difficiles des métiers de la photographie en France.

Signée par de nombreux photographes indépendants, agences et collectifs, cette lettre ouverte demande avant tout un «  soutien concret par le biais d’aides à la création et à la production pour les photographes » comme peuvent en bénéficier l’audiovisuel (CNC), le théâtre (subventions) ou encore la musique française (quotas). 
Manifestement, les signataires en ont - à raison - gros sur le cœur et estiment que la situation actuelle, où « de plus en plus de lieux ou d’événements ne prévoient aucun droit d’auteur pour les photographes », alors que les autres postes allant du « menuisier qui construit les cimaises au directeur du lieu ou du festival le sont » n’est pas acceptable.

Suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
micro-onde Membre 4 900 messages
son et lumière‚ 144ans
Posté(e)

Ilservearienléfotograf:dev: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 764 messages
©‚ 101ans
Posté(e)

Comme je plains ces professionnels.. Ils sont exploités par les agences et de l'autre côté, travailler pour les particuliers c'est à coup de lance pierre parce qu'aujourd'hui beaucoup trop de gens sont persuadés de "faire de la photo" aussi bien qu'un pro :(

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 12 minutes, January a dit :

Comme je plains ces professionnels.. Ils sont exploités par les agences et de l'autre côté, travailler pour les particuliers c'est à coup de lance pierre parce qu'aujourd'hui beaucoup trop de gens sont persuadés de "faire de la photo" aussi bien qu'un pro :(

 

C'est ça il faut batailler dur pour se faire une place, une bonne partie ont un métier "alimentaire" à coté. 

Dans tout les cas de figure faut s'accrocher pour gagner sa vie simplement avec ça. 

Je me dis même que les photographes les plus heureux ou qui se font le plus plaisir, sont ceux qui font ça pour eux et non de façon professionnelle.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 33 764 messages
©‚ 101ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Gaïa a dit :

Je me dis même que les photographes les plus heureux ou qui se font le plus plaisir, sont ceux qui font ça pour eux et non de façon professionnelle.

C'est bien possible..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 22 994 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

De plus avec l'informatique et la photo numérisée, les tirages et la vente de pellicules ne les fait plus vivre, c'est effroyable le nombre d'emplois que ça a déjà tué l'informatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr Wolfe Membre 5 548 messages
Serial shooter‚ 51ans
Posté(e)

Il n'y a rien à attendre de l'état... à part favoriser les boites de prod privées de leurs potes, ils ne savent rien faire...

C'est sur que le progrès technique n'a pas aidé le métier:

- entre ceux qui se disent "pro" avec un kit à 500 balles et sont incapables de sortir une photo propre sans la retoucher pendant 2 plombes

- les banques d'images alimentées par des mecs heureux de toucher quelques cents à chaque utilisation et qui ont complètement tué les commandes passées avant par les entreprises

- la multiplication des écrans "nomades" sur smartphones, tablettes, et le développement des réseaux "sociaux" (qui font tout pour devenir associal) qui font que quasi plus personne ne regarde un vrai tirage papier

- les systèmes entièrement automatisés pour les prises de vues industrielles/production...

etc etc etc...

 

Quand on aime la photo, qu'on veut en faire son métier et le faire bien, faut pas avoir des goûts de luxe et aimer manger des pâtes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 339 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je dirais que c'est aussi la faute à la "médiocritasation" du public face aux arts. On nous donne de la merde à écouter, à regarder, à bouffer parce-qu'on en redemande. A partir de là on ne peut pas s'attendre à ce que les gens sachent distinguer une belle photo d'une simple image. 

  • Like 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuck Them All Membre 3 136 messages
Superspermatozoïde‚
Posté(e)

Ils n'ont qu'à changer de métiers.

Photographe, c'est comme cordonnier, horloger, ce sont des métiers qui fonctionnent que pour une classe particulière, et qui diminuent chaque année un peu plus... Par exemple aux USA, on est passé de 30 000 horlogers à 3 000 en 30 ans. Pourquoi ces métiers disparaissent ?

Cordonnier : Aujourd'hui, les gens achètent majoritairement des chaussures bas de gamme, ce qui fait qu'il revient plus cher de réparer sa chaussure plutôt que d'en acheter une nouvelle paire... 

Horloger : Là aussi, 90% des montres viennent de la Chine et non de la Suisse comme on pourrait le penser. Ainsi ces montres ne sont donc pas réparables et finissent à la poubelle. Pour les montres made in Switzerland, faire réparer une montre coûte chère et les gens les mettent souvent au fond du tiroir sans les faire réparer. Ensuite, les grandes marques tel que Rolex, le groupe Swatch (Oméga, Longines etc...) ne distribuent plus leurs pièces chez les petits horlogers à cause des abus (par exemple des horlogers qui mettaient un mouvement chinois dans une Rolex en faisant payer un max son travail au client, ceci était nuisible à l'image des grandes manufactures), donc si vous avez un problème vous devez désormais retourner votre montre directement à la fabrique ou à une boutique du même nom ce qui revient plus cher mais garantit le sérieux de la réparation.

Photographe : C'est sans doute le métier le plus impacté des trois, car tout le monde a la possibilité de faire de belles photos, même avec un simple smartphone. Alors oui si on agrandit une photo elle ne sera pas aussi belle qu'une photo d'amateur qui a juste un smartphone mais à quoi bon ??? Puisque que l'on ne tire plus les photos sur papier, et que les gens vont prendre du temps et du plaisir à passer toute une soirée à regarder un film ou à écouter de la musique, mais pas à regarder des photos. Tout au plus des anciennes photos, car autrefois elles étaient plus rares mais maintenant, c'est trop simple de photographier. Même les photos artistiques n'inspirent plus car le support de la photo est trop simple, ce n'est pas comme un tableau, ou une sculpture qui en jette avec un matériau plus spécifique, une photo c'est simplement du papier... Même les reporters en bavent, car une photo ça se trafique et lorsque que l'on voit quelque chose d'improbable, on a toujours un doute sur l'origine de cette photo... Et malheureusement avec le net et les médias, une photo originale ne reste pas longtemps dans l'ombre.

Quand j'étais en 3ème et qu'un élève avait dit à la prof que plus tard il voulait devenir photographe, tout le monde a rigolé... Déjà à l'heure du non numérique ce métier n'était pas pris au sérieux, et oui on avait l'image du mec qui glandait et se promenait  toute la journée en prenant des photos. Alors maintenant, celui qui me dit : "Je veux être photographe". Je lui répondrai : "Oui tu veux devenir chômeur quoi ! T'as pas d'ambitions dans la vie ?" 

Modifié par Fuck Them All

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 339 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, Fuck Them All a dit :

Ils n'ont qu'à changer de métiers.

Photographe, c'est comme cordonnier, horloger, ce sont des métiers qui fonctionnent que pour une classe particulière, et qui diminuent chaque année un peu plus... Par exemple aux USA, on est passé de 30 000 horlogers à 3 000 en 30 ans. Pourquoi ces métiers disparaissent ?

Cordonnier : Aujourd'hui, les gens achètent majoritairement des chaussures bas de gamme, ce qui fait qu'il revient plus cher de réparer sa chaussure plutôt que d'en acheter une nouvelle paire... 

Horloger : Là aussi, 90% des montres viennent de la Chine et non de la Suisse comme on pourrait le penser. Ainsi ces montres ne sont donc pas réparables et finissent à la poubelle. Pour les montres made in Switzerland, faire réparer une montre coûte chère et les gens les mettent souvent au fond du tiroir sans les faire réparer. Ensuite, les grandes marques tel que Rolex, le groupe Swatch (Oméga, Longines etc...) ne distribuent plus leurs pièces chez les petits horlogers à cause des abus (par exemple des horlogers qui mettaient un mouvement chinois dans une Rolex en faisant payer un max son travail au client, ceci était nuisible à l'image des grandes manufactures), donc si vous avez un problème vous devez désormais retourner votre montre directement à la fabrique ou à une boutique du même nom ce qui revient plus cher mais garantit le sérieux de la réparation.

Photographe : C'est sans doute le métier le plus impacté des trois, car tout le monde a la possibilité de faire de belles photos, même avec un simple smartphone. Alors oui si on agrandit une photo elle ne sera pas aussi belle qu'une photo d'amateur qui a juste un smartphone mais à quoi bon ??? Puisque que l'on ne tire plus les photos sur papier, et que les gens vont prendre du temps et du plaisir à passer toute une soirée à regarder un film ou à écouter de la musique, mais pas à regarder des photos. Tout au plus des anciennes photos, car autrefois elles étaient plus rares mais maintenant, c'est trop simple de photographier. Même les photos artistiques n'inspirent plus car le support de la photo est trop simple, ce n'est pas comme un tableau, ou une sculpture qui en jette avec un matériau plus spécifique, une photo c'est simplement du papier... Même les reporters en bavent, car une photo ça se trafique et lorsque que l'on voit quelque chose d'improbable, on a toujours un doute sur l'origine de cette photo... Et malheureusement avec le net et les médias, une photo originale ne reste pas longtemps dans l'ombre.

Quand j'étais en 3ème et qu'un élève avait dit à la prof que plus tard il voulait devenir photographe, tout le monde a rigolé... Déjà à l'heure du non numérique ce métier n'était pas pris au sérieux, et oui on avait l'image du mec qui glandait et se promenait  toute la journée en prenant des photos. Alors maintenant, celui qui me dit : "Je veux être photographe". Je lui répondrai : "Oui tu veux devenir chômeur quoi ! T'as pas d'ambitions dans la vie ?" 

Les gens font des images, pas de la photo. Au même titre qu'un mec qui va s'acheter une boîte à rythme pour faire boum boum qui ne fera pas de musique. Une photo c'est de la technique et de la théorie, cadrer est un art en soi auquel il faut ajouter un travail de lumière. Pour faire simple la différence entre une photo de smartphone et une photo pro c'est la différence entre ta vidéo de kermesse et la liste de Schindler de Spielberg. Est-ce ta vidéo va intéresser d'autres personnes que ta famille ? Non. 

  • Like 3
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 362 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Je comprends l'amertume des photographes. Ils ne disparaîtront pas totalement, mais ne resteront actifs, à la longue, que les professionnels d'élite. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuck Them All Membre 3 136 messages
Superspermatozoïde‚
Posté(e)
il y a 20 minutes, Crabe_fantome a dit :

Les gens font des images, pas de la photo. Au même titre qu'un mec qui va s'acheter une boîte à rythme pour faire boum boum qui ne fera pas de musique. Une photo c'est de la technique et de la théorie, cadrer est un art en soi auquel il faut ajouter un travail de lumière. Pour faire simple la différence entre une photo de smartphone et une photo pro c'est la différence entre ta vidéo de kermesse et la liste de Schindler de Spielberg. Est-ce ta vidéo va intéresser d'autres personnes que ta famille ? Non. 

Même les professionnels utilisent de moins en moins les photographes et les imprimeurs. Je vois dans notre société, la photographe qui photographie nos produits c'est une collègue de boulot (qui n'est pas photographe de métier), et la plupart des impressions se font dans la société (pourtant personne n'est imprimeur de métier). La grande photographie n'est plus utilisée que pour certaines fonctions / certaines cibles spécifiques comme la mode, l'art... Alors oui il y toujours des photographes et je ne dis pas que le métier est en fin de vie, mais il faut reconnaitre que le numérique a fortement remplacé la photographie, même chez les nombreux professionnels. Si ils se plaignent de leur condition, c'est qu'ils sont trop nombreux sur le marché. Il faut dire aussi que beaucoup de photographes se disent professionnels et ne le sont pas. 

Modifié par Fuck Them All

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 339 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Fuck Them All a dit :

Même les professionnels utilisent de moins en moins les photographes et les imprimeurs. Je vois dans notre société, la photographe qui photographie nos produits c'est une collègue de boulot (qui n'est pas photographe de métier), et la plupart des impressions se font dans la société (pourtant personne n'est imprimeur de métier). La grande photographie n'est plus utilisée que pour certaines fonctions / certaines cibles spécifiques comme la mode, l'art... Alors oui il y toujours des photographes et je ne dis pas que le métier est en fin de vie, mais il faut reconnaitre que le numérique a fortement remplacé la photographie, même chez les nombreux professionnels. Si ils se plaignent de leur condition, c'est qu'ils sont trop nombreux sur le marché. Il faut dire aussi que beaucoup de photographes se disent professionnels et ne le sont pas. 

Nous sommes d'accord sur le constat. Reste que si vous aviez fait un test entre les photos de ta collègue et des photos professionnelles vous auriez pu voir la différence. Après de quoi on parle aussi ? Si c'est photographier un objet ou un lieu destiné à rester en interne, oui y a aucun intérêt à payer un pro. Si en revanche vous cherchez à capter une clientèle, faut taper au dessus. Comme pour un logo ou un site internet ou un flyer, tu peux faire ça toi même mais ce sera moche. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fx. Membre 2 395 messages
Faux positif‚ 46ans
Posté(e)

Comme la profession est morte depuis au moins vingt ans je trouve le coup de gueule quelque peu tardif.

Modifié par fx.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuck Them All Membre 3 136 messages
Superspermatozoïde‚
Posté(e)
il y a une heure, Crabe_fantome a dit :

Nous sommes d'accord sur le constat. Reste que si vous aviez fait un test entre les photos de ta collègue et des photos professionnelles vous auriez pu voir la différence. Après de quoi on parle aussi ? Si c'est photographier un objet ou un lieu destiné à rester en interne, oui y a aucun intérêt à payer un pro. Si en revanche vous cherchez à capter une clientèle, faut taper au dessus. Comme pour un logo ou un site internet ou un flyer, tu peux faire ça toi même mais ce sera moche. 

Pas forcément non. Un photographe, un designer, un imprimeur etc... Ne sont en rien obligatoire. Aujourd'hui les entreprises ont souvent de bons logiciels et de bonnes imprimantes , de bons appareils photos, le tout récent,  et la plupart des entreprises peuvent se débrouiller sans. Ces métiers restent utiles pour des choses spécifiques, par exemple de l'impression 3D, même de la photographie 3D, pour la plupart des choses une entreprise peut se débrouiller sans. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crabe_fantome Membre 28 339 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Fuck Them All a dit :

Pas forcément non. Un photographe, un designer, un imprimeur etc... Ne sont en rien obligatoire. Aujourd'hui les entreprises ont souvent de bons logiciels et de bonnes imprimantes , de bons appareils photos, le tout récent,  et la plupart des entreprises peuvent se débrouiller sans. Ces métiers restent utiles pour des choses spécifiques, par exemple de l'impression 3D, même de la photographie 3D, pour la plupart des choses une entreprise peut se débrouiller sans. 

Je ne dis pas qu'ils sont indispensables, mais quand Sony, la sncf, Harley Davidson, mc do etc veulent faire évoluer leur logo, il faut bien que ce soit des pro... Idem pour réaliser leur publicité parce-que l'image peut chiante ou repoussante. Ils cherchent l'appétance, ils embauchent des pro payés à prix d'or pour réaliser un spot qui donne envie de boire un coca, de manger mc do ou d'acheter une tv Sony. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité