Aller au contenu

L'ego, c'est quoi pour vous ?

Messages recommandés

Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'ego est ce qui rend l'être humain esclave, prisonnier, empêtré et malheureux.

Si on le rapporte aux religions et à la croyance en Dieu, l'ego est Satan qui vous possède, même si aucune religion ne vous le dira.

L'être humain représenté avec de chaque côté sur ses épaules : un diable et un ange, l'ego et le soi, démon ou ange, c'est un choix qui change irrémédiablement les destinées de chacun : écouter le mauvais ou écouter le bon.

Heureux ceux qui font le bon choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Panem&Circenses Membre 2 250 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Swannie a dit :

L'ego, c'est quoi pour vous ?

Des petites briques en plastique.

  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Les hommes naissent ego.

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 1 195 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, Swannie a dit :

L'ego est ce qui rend l'être humain esclave, prisonnier, empêtré et malheureux.

 

bonjour Swanie,

il y a quelque années,dans une autre discussion, une personne avait dit: l'amour est une victoire sur l'égo. Je trouve effectivement que l'égo est un frein pour beaucoup de choses.

Par exemple pour le pardon, il est difficile de pardonner parce que nous somme vexé, alors que le pardon est libérateur et il peut changer complètement un chemin de vie .

Oui, je dirais que l'égo est une cause de  souffrance et d'échec .

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 2 975 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

A mon sens l'ego représente l'importance qu'on donne à soi-même. Je crois qu'il est nécessaire de lui accorder de la considération, mais modérément quand-même.

Modifié par sirielle
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 844 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)

Mais l'ego est le produit de la conscience de soi. Tout est basé sur son principe. Si j'ai de l'empathie, c'est parce que je ressens la même chose qu'un autre sans subir son infortune. Sans ego, nous serions comme les plantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Bon, serieusement, l'ego... Rare sont ceux qui pourraient dire de quel concept ils parlent lorsqu'ils parlent d'ego. Ego au sens oriental? religieux?  Philosophique? Psy?

Modifié par ping

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, ping a dit :

Les hommes naissent ego.

égaux oui, ego non, même si c'est un jeu de mot :). L'ego se forme et grandit, pour plus de compréhension sur ce que j'écris, penser à l'image du petit diable et de l'ange sur chaque épaule, et au départ, il est pas bien méchant, quand on est tout petit enfant, l'ego, mais il le devient en grandissant.

Il y a 2 heures, bouddean a dit :

bonjour Swanie,

il y a quelque années,dans une autre discussion, une personne avait dit: l'amour est une victoire sur l'égo. Je trouve effectivement que l'égo est un frein pour beaucoup de choses.

Par exemple pour le pardon, il est difficile de pardonner parce que nous somme vexé, alors que le pardon est libérateur et il peut changer complètement un chemin de vie .

Oui, je dirais que l'égo est une cause de  souffrance et d'échec .

salut bouddean, oui l'amour est une victoire sur l'ego, le petit ange gagne le combat.

En effet, une personne qui ne sait pas pardonner et qui plus est, ne le souhaitera pas, s'enferme dans un carcan de souffrance, elle s'inflige à elle-même beaucoup de mal qui finit souvent en maladie, car tout ce qui est mal s'imprime et finit par s'exprimer physiquement, l'ego est un tueur à petit feu. Le pardon fait un bien fou, énorme, et on le ressent parfaitement, il libère et change radicalement la vie, il rend heureux. Si on s'aime suffisamment soi-même (pas de manière narcissique évidemment), on trouve le chemin du pardon pour pouvoir survivre puis vivre enfin, librement, sans ce boulet d'ego.

il y a 43 minutes, sirielle a dit :

A mon sens l'ego représente l'importance qu'on donne à soi-même. Je crois qu'il est nécessaire de lui accorder de la considération, mais modérément quand-même.

Lui apporter de la considération en tant qu'outil, aide, mais dès lors que c'est lui le dominant et non le dominé, c'est l'esclavage.

il y a 38 minutes, Talon 1 a dit :

Mais l'ego est le produit de la conscience de soi. Tout est basé sur son principe. Si j'ai de l'empathie, c'est parce que je ressens la même chose qu'un autre sans subir son infortune. Sans ego, nous serions comme les plantes.

Totalement erroné. Plus j'aurai d'empathie, plus cela montre que l'ego est dominé et non dominant.

Sans ego dominant, nous sommes libres, heureux, en paix, le vrai soi n'est plus dominé par l'ego, il est dominant. Penser que ce n'est pas possible est précisément une projection de l'ego. Penser que nous serions comme les plantes, idem, parce que l'ego est le menteur, le trompeur, l'illusionniste.

il y a 14 minutes, ping a dit :

Bon, serieusement, l'ego... Rare sont ceux qui pourraient dire de quel concept ils parlent lorsqu'ils parlent d'ego. Ego au sens oriental? religieux?  Philosophique? Psy?

ego au sens humain, tout simplement, à partir de son propre vécu, chacun.

Modifié par Swannie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
à l’instant, Swannie a dit :

égaux oui, ego non, même si c'est un jeu de mot :). L'ego se forme et grandit, pour plus de compréhension sur ce que j'écris, penser à l'image du petit diable et de l'ange sur chaque épaule, et au départ, il est pas bien méchant, quand on est tout petit enfant, l'ego, mais il le devient en grandissant.

 

L'ego est un complexe crée par des constructions mentales. C'est une image ( fausse et incomplète) de soi. L'ego n'est pas un ennemi, à condition de ne pas trop "gonfler" et s'hypertrophier. Quel que soit le moyen que l'on utilise, c'est en partant à la connaissance de soi que l'on identifie ce qui participe de l'ego, et que l'on devient un peu mieux armé pour eviter son inflation, en quelque sorte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, ping a dit :

L'ego est un complexe crée par des constructions mentales. C'est une image ( fausse et incomplète) de soi. L'ego n'est pas un ennemi, à condition de ne pas trop "gonfler" et s'hypertrophier. Quel que soit le moyen que l'on utilise, c'est en partant à la connaissance de soi que l'on identifie ce qui participe de l'ego, et que l'on devient un peu mieux armé pour eviter son inflation, en quelque sorte.

En effet, l'ego provient du mental, c'est là qu'il se forme, que se forme la fausse image de soi au détriment de la vraie.

C'est en en effet aussi en cheminant vers la connaissance de soi qu'on l'identifie alors, par le travail sur soi. C'est la grande remise en question de soi, et si le travail est bien fait, persévérant, l'ego est de + en + démasqué, puis jugé pour ce qu'il est vraiment, alors il commence à se faire plus petit, il sait qu'il ne peut plus tromper si facilement désormais.

Il y a un passage très difficile, un moment où on a l'impression (trompeuse, elle vient encore de l'ego) qu'il est impossible de vivre sans car sans aucune défense envers les autres. Puis on comprend malgré tout qu'il faut qu'il diminue pour que "je" grandisse, le vrai soi, il est même possible de dire qu'à ce stade, on accouche du vrai soi, on le met enfin au monde, et l'enfantement n'est donc pas sans "douleurs".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sirielle Membre 2 975 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 50 minutes, Swannie a dit :

Lui apporter de la considération en tant qu'outil, aide, mais dès lors que c'est lui le dominant et non le dominé, c'est l'esclavage.

Tout dépend de la façon dont l'égo s'épanouit à mon avis. S'il tend à exister aux dépends des autres effectivement, mais si au contraire il s'assure de s'harmoniser à ce et ceux qui l'environnent, que c'est ainsi qu'il conçoit sa réussite, sa domination peut rester équitable et nourrir des ambitions personnelles saines.

Modifié par sirielle
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, sirielle a dit :

Tout dépend de la façon dont l'égo s'épanouit à mon avis. S'il tend à exister aux dépends des autres effectivement, mais si au contraire il s'assure de s'harmoniser à ce et ceux qui l'environnent, que c'est ainsi qu'il conçoit sa réussite, sa domination peut rester équitable et nourrir des ambitions saines.

L'ego est un réactionnaire, il ne sait pas rendre heureux ceux qu'il domine, il les rend systématiquement malheureux dans un domaine ou un autre. 

Une domination équitable sous-entendrait, pour reprendre l'image de départ, que le petit diable agirait tour à tour en concertation avec le petit ange et qu'ils seraient donc d'accord ensemble. Or l'ego cherche par tous les moyens trompeurs à avoir raison sur lui, et non seulement trompeurs mais infiniment sournois, puisque certains parviennent à se donner bonne conscience par son moyen et pensent alors avoir pris la décision dictée par le petit ange alors qu'elle est celle du petit diable. Les ambitions recherchées seraient alors tout autant trompeuses et ne sauraient mener vers le bonheur durable, si tant est que le but de la vie serait de tendre justement vers une vie de paix et de bonheur intérieurs, ambition saine. Tout le reste passe, pas ça. 

Je ne suis pas en train de dire qu'avoir vaincu l'ego assure une vie parfaite, mais quoiqu'il arrive alors, nous savons qu'il y a une raison précise dont nous avons connaissance ensuite, c'était seulement un terrain à travailler et nous le comprenons alors lorsqu'il l'a été.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eugène.K Membre 340 messages
Forumeur survitaminé‚ 55ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Swannie a dit :

L'ego est ce qui rend l'être humain esclave, prisonnier, empêtré et malheureux.

Si on le rapporte aux religions et à la croyance en Dieu, l'ego est Satan qui vous possède, même si aucune religion ne vous le dira.

L'être humain représenté avec de chaque côté sur ses épaules : un diable et un ange, l'ego et le soi, démon ou ange, c'est un choix qui change irrémédiablement les destinées de chacun : écouter le mauvais ou écouter le bon.

Heureux ceux qui font le bon choix.

Je vais essayer de ne pas dire de bêtises hein, mais c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup en ce moment.


L'ego est inhérent à notre condition humaine,  ça c'est évident; il est là pour nous rassurer et tôt ou tard quand on vit en société l'ego agit et inter-agit avec d'autres egos. On peut le constater  même ici sur ce forum, et dans la réalité il n'est qu'à observer un ado pour le voir pleinement à l'œuvre. L'homme se construit en essayant de s'affirmer, et à défaut, de paraître.


L'associer à Satan, c'est quelque chose que j'ai été tenté de faire, mais je n'en suis plus si sûr. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet , mais je ne voudrais pas trop m'étendre sinon j'y passe la journée :( .

Cela dit, ce que je peux dire, c'est que lorsque j'ai décidé de le regarder en face (le mien évidemment) et de m'en rendre maître, il y a eu une réaction que je n'hésiterai pas à qualifier de violente (intérieurement ) mais je poursuis la lutte quand même ;-)


Beaucoup de choses sont rattachées à l'ego:  le mental , les pensées qui s'imposent et qu'on ne maîtrise plus, etc...
Si on regarde  à l'échelle planétaire ce que peut produire l'ego, on trouvera probablement les guerres , l'accaparation  et l'accumulation de richesses, les inégalités, la cupidité, l'envie , la jalousie, l'orgueil, la vanité etc....ça doit à peu près correspondre aux dix commandements non ? :o°


Je suis en partie d'accord avec toi Swannie, mais en partie seulement .
Que l'on puisse vivre sans ego, je n'y crois pas, mais être conscient de ses effets et (essayer au moins de) s'en rendre maître, il me semble non seulement que c'est possible, mais que c'est le devoir de tout homme. Seulement il est beaucoup plus facile de s'attaquer à celui du voisin qu'au sien, et c'est là il me semble et ça rejoint peut-être ce que tu dis, c'est là que  l'homme se réalise, dans la maîtrise et la connaissance de soi.
Là où je suis pleinement d'accord avec toi , c'est que l'ego nous trompe oui... puisqu'il nous ment à nous-même pour remplir son rôle protecteur....et quand on se ment à soi-même , mentir aux autres n'est plus qu'une formalité ;-)

Modifié par Eugène.K
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Ni s'en rendre maître,et encore moins esperer le vaincre. Les anciens orientaux avaient une image pour illustrer ce qu'est l'ego. La poupée Daruma. C'est une petite poupée plombée à sa base qui se remet toujours droite, quoi que tu fasses. Ainsi est l'égo, il se remet toujours sur ses pattes quoi que l'on fasse. Quelle solution alors pour eviter que ça soit lui qui prenne les rennes de notre existence? Et bien c'est un travail permanent d'identification et de vigilance consciente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, Eugène.K a dit :

Je vais essayer de ne pas dire de bêtises hein, mais c'est un sujet qui m'intéresse beaucoup en ce moment.
L'ego est inhérent à notre condition humaine,  ça c'est évident; il est là pour nous rassurer et tôt ou tard quand on vit en société l'ego agit et inter-agit avec d'autres egos. On peut le constater  même ici sur ce forum, et dans la réalité il n'est qu'à observer un ado pour le voir pleinement à l'œuvre. L'homme se construit en essayant de s'affirmer, et à défaut, de paraître.


L'associer à Satan, c'est quelque chose que j'ai été tenté de faire, mais je n'en suis plus si sûr. Il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet , mais je ne voudrais pas trop m'étendre sinon j'y passe la journée :( .

Cela dit, ce que je peux dire, c'est que lorsque j'ai décidé de le regarder en face (le mien évidemment) et de m'en rendre maître, il y a eu une réaction que je n'hésiterai pas à qualifier de violente (intérieurement ) mais je poursuis la lutte quand même ;-)


Beaucoup de choses sont rattachées à l'ego:  le mental , les pensées qui s'imposent et qu'on ne maîtrise plus, etc...
Si on regarde  à l'échelle planétaire ce que peut produire l'ego, on trouvera probablement les guerres , l'accaparation  et l'accumulation de richesses, les inégalités, la cupidité, l'envie , la jalousie, l'orgueil, la vanité etc....ça doit à peu près correspondre aux dix commandements non ? :o°


Je suis en partie d'accord avec toi Swannie, mais en partie seulement .
Que l'on puisse vivre sans ego, je n'y crois pas, mais être conscient de ses effets et (essayer au moins de) s'en rendre maître, il me semble non seulement que c'est possible, mais que c'est le devoir de tout homme. Seulement il est beaucoup plus facile de s'attaquer à celui du voisin qu'au sien, et c'est là il me semble et ça rejoint peut-être ce que tu dis, c'est là que  l'homme se réalise, dans la maîtrise et la connaissance de soi.
Là où je suis pleinement d'accord avec toi , c'est que l'ego nous trompe oui... puisqu'il nous ment à nous-même pour remplir son rôle protecteur....et quand on se ment à soi-même , mentir aux autres n'est plus qu'une formalité ;-)

Déjà, t'inquiète, quant à "essayer de ne pas dire de bêtises" : il est bien mieux et enrichissant de parler de l'ego à partir de notre propre vécu et donc de ce que l'on en sait personnellement chacun, plutôt que de recopier par ci par là ce qui se dit sur l'ego sur le net ou ailleurs :) 

J'ai eu aussi ma période de doute quant à l'associer au diable, puis je l'ai souvent imagé aussi comme un serpent tortueux et rusé, donc j'ai gardé le principe, le serpent dont on écraserait la tête sous le talon pour qu'il se taise, ayant compris combien il est malin, etc. le souffleur de mauvaises pensées et des actes qui en découlent par excellence.

Vivre sans ego, je me suis probablement mal faite comprendre, il est toujours là, mais vaincu, il passe du stade de dominant au stade de dominé, il n'est plus aux commandes, ce n'est plus lui qui prend les décisions. Alors quand j'ai écrit "vivre sans", c'est cela que je voulais dire plus exactement. 

Hé oui, le mensonge à soi-même, lorsque l'ego domine, est monnaie quotidienne...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, ping a dit :

Ni s'en rendre maître,et encore moins esperer le vaincre. Les anciens orientaux avaient une image pour illustrer ce qu'est l'ego. La poupée Daruma. C'est une petite poupée plombée à sa base qui se remet toujours droite, quoi que tu fasses. Ainsi est l'égo, il se remet toujours sur ses pattes quoi que l'on fasse. Quelle solution alors pour eviter que ça soit lui qui prenne les rennes de notre existence? Et bien c'est un travail permanent d'identification et de vigilance consciente.

Les anciens orientaux n'ont pas poussé suffisamment loin leur combat, la poupée de plomb peut parfaitement tomber et rester couchée, c'est ce que l'ego fait croire, qu'il est invincible.

Le travail permanent d'identification et de vigilance consciente, que j'ai appelé le travail sur soi, évolue, à force de persévérance et de volonté à vouloir vivre sainement, à connaître la vrai vie (car avec l'ego dominant, c'est de la survie).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kid_Ordinn Membre 3 763 messages
Forumeur discret‚ 56ans
Posté(e)
Citation

L'ego, c'est quoi pour vous ?

Ce qui empêche le monde d'évoluer dans le bon sens...Le "bon sens" serait de vivre ensemble,avec les autres et non au-dessus.

La société fait tout pour favoriser l'égoïsme,marcher sur les autres pour progresser.

Pour ceusses qui auraient la patience de regarder ces 8 minutes de vidéo...

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 844 messages
Talon 1‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Swannie a dit :

Plus j'aurai d'empathie, plus cela montre que l'ego est dominé et non dominant.

Et vous croyez que faire le bien est naturel ? Quand on le fait, c'est pour notre propre satisfaction, pour satisfaire notre ego. D'ailleurs, c'est pour ça qu'on a inventé la politesse : pour éviter les confrontations. Vive l'ego ! Personne ne peut vivre pour quelqu'un d'autre. Vous confondez ego et narcissisme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ping Membre 6 305 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)
il y a 37 minutes, Swannie a dit :

Les anciens orientaux n'ont pas poussé suffisamment loin leur combat, la poupée de plomb peut parfaitement tomber et rester couchée, c'est ce que l'ego fait croire, qu'il est invincible.

Le travail permanent d'identification et de vigilance consciente, que j'ai appelé le travail sur soi, évolue, à force de persévérance et de volonté à vouloir vivre sainement, à connaître la vrai vie (car avec l'ego dominant, c'est de la survie).

Il sait aussi faire croire qu’il est vaincu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 5 576 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, Talon 1 a dit :

Et vous croyez que faire le bien est naturel ? Quand on le fait, c'est pour notre propre satisfaction, pour satisfaire notre ego. D'ailleurs, c'est pour ça qu'on a inventé la politesse : pour éviter les confrontations. Vive l'ego ! Personne ne peut vivre pour quelqu'un d'autre. Vous confondez ego et narcissisme.

Vous confondez altruisme et empathie. Certains altruistes agissent en effet pour leur propre satisfaction, ils ne le font pas dans le réel but d'aider les autres, mais d'acquérir une réputation de "bonne personne" pour satisfaire leur ego. Quant au narcissisme, c'est de l'ego.

il y a 9 minutes, ping a dit :

Il sait aussi faire croire qu’il est vaincu...

Quand il est vaincu, ça ne peut pas être lui qui le fait croire, c'est votre état d'être qui vous le démontre : vous n'êtes plus esclave mais libre, la vraie liberté, et vous le voyez, le constatez, le vivez, associée à la paix, la joie (les véritables), etc. ce que vous ne connaissiez pas "avant".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité