Aller au contenu

J'ai peur de l'abandon


lika

Messages recommandés

Nouveau, 24ans Posté(e)
lika Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 24ans‚
Posté(e)

Bonjour, 

Depuis que je suis petite, j'ai peur de l'abandon. Lorsque ma mère avait deux minutes de retard pour aller me chercher en primaire, j'éclatais en sanglots en pensant qu'elle ne reviendrait jamais. Je ne sais pas d'ou ça vient, mais j'ai réellement peur de la solitude. Par la suite, ça ne me posait plus tellement de problème, jusqu'au lycée où j'ai eu des problèmes avec un ami qui m'a brisé le cœur et laissé tomber. Et depuis, c'est la décadence. Surtout en ce moment, ou je me sens seule plus que jamais. Ça fait un an que j'ai trois personnes qui sont les plus importantes de ma vie ; ma sœur jumelle, mon copain et ma meilleure amie. Mais ma meilleure amie commence à avoir de plus en plus d'amis, elle voit mon ami qui m'a totalement détruite, bref, elle a moins de temps pour moi. Je sais que je n'ai pas à contrôler qui elle voit, mais on ne se parle plus et on se voit à peine. Et lorsqu'on se voit, je me rends compte qu'on ne fait rien d'extraordinaire, elle ne fait que me parler de ce qu'elle fait avec ses autres amis et ses exploits sexuelles avec son copain, j'ai l'impression qu'on a plus de "moment à nous". Je me compare sans cesse à ses autres amis, j'ai l'impression de ne pas être aussi amusant qu'eux. Du coup, je me sens en décalage avec elle alors je me renferme et je n'arrive plus à me confier à elle. 

Je n'arrive pas à faire confiance aux autres, même à mon copain. Je doute constamment sur tout et avec tout le monde. Je suis devenue quelqu'un que je ne supporte pas, je doute de tout, je suis tout le temps en colère contre tout et tout le monde et je fais de nombreuses crises d'hystérie. C'est pourtant bien ce comportement qui me ferra finir toute seule, donc j'essaie de me contrôler, de subir, mais je suis au plus mal. Personne n'arrive à me rassurer, je passe des heures à me prendre la tête toute seule. J'imagine que tout cela vient du fait que je n'ai pas du tout confiance en moi, j'ai toujours pensé que les gens étaient ami avec moi, car il y a ma meilleure amie ou quelqu'un d'autre avec moi. Je pense être un peu jalouse de ma meilleure amie, elle sort tous les soirs avec pleins de gens, elle sympathise avec tout le monde. J'aimerais essayer de me faire de nouveaux amis et sortir plus souvent en groupe, mais je ne me trouve pas intéressante alors je n'ose pas.

On a chacun notre personnalité, je le sais, mais j'aimerais bien évoluer car pour le moment ma réalité, c'est : "sans elle, je suis ennuyeuse, tout le monde la demande tout le temps, et moi personne ne cherche à me voir". Et c'est pareil avec mon copain, dès qu'il ne peut pas avoir du temps pour moi, je fais des horribles crises de panique et d'angoisse en pensant qu'il me trouve nulle et qu'à son tour, il trouve de moins en moins de temps pour moi. Le problème vient de moi, je le sais, mais je n'arrive pas à savoir ce qui cloche chez moi et comment résoudre cette angoisse. Devrais-je aller voir un psychologue ? Faire plus de sport ? 

J'ignore comment me "libérer" et réussir à faire ma vie sans me demander chaque seconde si je vais perdre tout le monde du jour au lendemain... J'aimerais me faire confiance, prendre conscience que je ne suis peut-être pas si ennuyeuse et surtout réussir à contrôler mes émotions et cette colère qui ne se calme pas... Quelqu'un aurait-il un conseil ? 

Merci d'avance. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

Ne t'inquiète pas outre mesure, tout cela est assez courant et bien plus répandu qu'on l'imagine (mais c'est un sujet tabou, les gens n'aiment généralement pas que l'on évoque les sentiments de solitude, l'abandon.. qu'ils éprouvent pour la plupart...)

Psychothérapie TCC au plus vite + lectures orientées sur "l'abandonnite" (sentiment d'abandon) + cultiver l'altruisme (plus on pense aux autres et moins on pense à soi...) et ça va se régler assez vite, avec du travail et de la détermination !

Bon courage !!

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, 24ans Posté(e)
lika Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 24ans‚
Posté(e)

Je me suis trompée de catégorie, je suis désolée je viens tout juste de m'inscrire alors désolée pour la gêne occasionnée. 

il y a 3 minutes, LinusVanPelt a dit :

Bonjour,

Ne t'inquiète pas outre mesure, tout cela est assez courant et bien plus répandu qu'on l'imagine (mais c'est un sujet tabou, les gens n'aiment généralement pas que l'on évoque les sentiments de solitude, l'abandon.. qu'ils éprouvent pour la plupart...)

Psychothérapie TCC au plus vite + lectures orientées sur "l'abandonnite" (sentiment d'abandon) + cultiver l'altruisme (plus on pense aux autres et moins on pense à soi...) et ça va se régler assez vite, avec du travail et de la détermination !

Bon courage !!

 

Merci beaucoup pour ton conseil ! :) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 21 minutes, lika a dit :

 (...) ma sœur jumelle, (...)

Il est peut-être là le noeud du problème. Ta peur excessive de l'abandon, ta tendance à te sous-estimer et à te comparer aux autres, ton besoin permanent d'être rassurée, tu me donnes l'impression de chercher désespérément ta place parmi les autres, cette quête est peut être liée à votre gémellité. Je ne dis pas que ça explique tout mais je pense qu'il y a à creuser dans cette voie, ça en vaut la peine. Tu peux le faire seule, mais un psychologue t'y aiderait plus rapidement. Il suffit parfois de prendre conscience de certaines choses - des choses qui ont tellement fait partie de ton quotidien que tu ne les vois plus, mais qui t'ont forgée - il suffit d'en prendre conscience pour ensuite trouver le moyen de mieux les vivre et de s'apaiser.

Courage, tu vas y arriver ;-)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 242 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Je vais vous donner le secret pour ne plus craindre d'être abandonnée : SOYEZ UTILE. Comme l'air.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

"Mais au bout du compte

On se rend compte

Qu'on est toujours tout seul au Monde..."

Starmania (je crois).

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
shyiro Membre 15 570 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, lika a dit :

Bonjour, 

Depuis que je suis petite, j'ai peur de l'abandon. Lorsque ma mère avait deux minutes de retard pour aller me chercher en primaire, j'éclatais en sanglots en pensant qu'elle ne reviendrait jamais. Je ne sais pas d'ou ça vient, mais j'ai réellement peur de la solitude. Par la suite, ça ne me posait plus tellement de problème, jusqu'au lycée où j'ai eu des problèmes avec un ami qui m'a brisé le cœur et laissé tomber. Et depuis, c'est la décadence. Surtout en ce moment, ou je me sens seule plus que jamais. Ça fait un an que j'ai trois personnes qui sont les plus importantes de ma vie ; ma sœur jumelle, mon copain et ma meilleure amie. Mais ma meilleure amie commence à avoir de plus en plus d'amis, elle voit mon ami qui m'a totalement détruite, bref, elle a moins de temps pour moi. Je sais que je n'ai pas à contrôler qui elle voit, mais on ne se parle plus et on se voit à peine. Et lorsqu'on se voit, je me rends compte qu'on ne fait rien d'extraordinaire, elle ne fait que me parler de ce qu'elle fait avec ses autres amis et ses exploits sexuelles avec son copain, j'ai l'impression qu'on a plus de "moment à nous". Je me compare sans cesse à ses autres amis, j'ai l'impression de ne pas être aussi amusant qu'eux. Du coup, je me sens en décalage avec elle alors je me renferme et je n'arrive plus à me confier à elle. 

Je n'arrive pas à faire confiance aux autres, même à mon copain. Je doute constamment sur tout et avec tout le monde. Je suis devenue quelqu'un que je ne supporte pas, je doute de tout, je suis tout le temps en colère contre tout et tout le monde et je fais de nombreuses crises d'hystérie. C'est pourtant bien ce comportement qui me ferra finir toute seule, donc j'essaie de me contrôler, de subir, mais je suis au plus mal. Personne n'arrive à me rassurer, je passe des heures à me prendre la tête toute seule. J'imagine que tout cela vient du fait que je n'ai pas du tout confiance en moi, j'ai toujours pensé que les gens étaient ami avec moi, car il y a ma meilleure amie ou quelqu'un d'autre avec moi. Je pense être un peu jalouse de ma meilleure amie, elle sort tous les soirs avec pleins de gens, elle sympathise avec tout le monde. J'aimerais essayer de me faire de nouveaux amis et sortir plus souvent en groupe, mais je ne me trouve pas intéressante alors je n'ose pas.

On a chacun notre personnalité, je le sais, mais j'aimerais bien évoluer car pour le moment ma réalité, c'est : "sans elle, je suis ennuyeuse, tout le monde la demande tout le temps, et moi personne ne cherche à me voir". Et c'est pareil avec mon copain, dès qu'il ne peut pas avoir du temps pour moi, je fais des horribles crises de panique et d'angoisse en pensant qu'il me trouve nulle et qu'à son tour, il trouve de moins en moins de temps pour moi. Le problème vient de moi, je le sais, mais je n'arrive pas à savoir ce qui cloche chez moi et comment résoudre cette angoisse. Devrais-je aller voir un psychologue ? Faire plus de sport ? 

J'ignore comment me "libérer" et réussir à faire ma vie sans me demander chaque seconde si je vais perdre tout le monde du jour au lendemain... J'aimerais me faire confiance, prendre conscience que je ne suis peut-être pas si ennuyeuse et surtout réussir à contrôler mes émotions et cette colère qui ne se calme pas... Quelqu'un aurait-il un conseil ? 

Merci d'avance. 

- peut etre que ton manque de confiance en toi et ta peur d'etre abandonnée, viendrait que tu aurais reçu peu d'affection de la part de tes parents ? 

- il est curieux que tu arrives à tres bien analyser ton gros defaut qui te rend difficilement supportable et donc augmente le risque à ce que les personnes à qui tu t'attaches pourraient vraiment finir par te quitter, sans arriver à controler ta pulsion de crises ... 

Sois patiente et tolerante avec les gens qui comptent pour toi, n'essaies pas de les forcer à faire ce qu'ils ne veulent pas faire, ou à devenir ce qu'ils ne sont pas ... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
Naluue Membre 1 012 messages
Forumeur expérimenté‚ 20ans‚
Posté(e)

@lika

Bonsoir à toi,

Ce que tu me dis me fait penser à moi il y a un peu plus d'un an, ça peut venir de l'enfance mais aussi d'autres éléments. J'étais avec une copine incroyable physiquement et parfaitement entourée, littéralement vie de rêve sous tous les angles, et je maudissais aller chez elle parce que je me sentais médiocre, comme avec tout le monde je me forçais à faire de l'autodérision en permanence pour que les autres ne m'oublient pas. 

Puis j'ai changé de lycée, de camarades, j'ai arrêté d'aimer en vint une personne, j'ai coupé mes cheveux (c'est bête), et toute la confiance que j'avais perdu depuis longtemps, la jalousie maladive que je m'étais créée par amour sont en grande partie parti, fini de se comparer aux autres. 

Je pense que tu côtoies une personne qui de toute évidence même si tu l'apprécies ne te permet pas de t'épanouir, tu restes bloquée là à te comparer et te sous-estimer. Je te conseille des changements radicaux, bien que souvent les circonstances ne si prêtent pas ce n'est pas impossible. 

Je ne sais pas si ce que je te dis sera utile, mais il y aura toujours des gens pour t'aimer, pour te pousser plus haut, je te souhaite de vite les rencontrer ; mais aussi n'oublie pas, tu n'as pas besoin de la confirmation du monde pour être une magnifique personne. :fleur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

51Qufo4xiyL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 15 heures, Talon 1 a dit :

Je vais vous donner le secret pour ne plus craindre d'être abandonnée : SOYEZ UTILE. Comme l'air.

Je ne suis pas certain que ce soit systématiquement vrai : quand on est utile, on est UTILISé, tant qu'on sert... après utilisation -bien souvent - poubelle...

Bien évidemment, je n'en fais pas une généralité.

Je pense plutôt qu'il faut apprendre à s'aimer, ne pas dépendre des autres, vivre par soi-même et puis dominer son ego en cultivant l'altruisme et la bienveillance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 242 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Etre utile est bon pour les autres, mais d'abord pour soi-même. C'est valorisant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
shyiro Membre 15 570 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, LinusVanPelt a dit :

Je ne suis pas certain que ce soit systématiquement vrai : quand on est utile, on est UTILISé, tant qu'on sert... après utilisation -bien souvent - poubelle...

Bien évidemment, je n'en fais pas une généralité.

Je pense plutôt qu'il faut apprendre à s'aimer, ne pas dépendre des autres, vivre par soi-même et puis dominer son ego en cultivant l'altruisme et la bienveillance.

Ce n'est pas faux ... mais c'est surtout le caractere/comportement de la personne qui compte le plus ...

J'ai eu l'occasion de connaitre certaines personnes qui ont des caracteres/comportements difficile à supporter dans leur quotidien, meme dans des activités d'amusement ça finit par se disputer souvent ... Et pourtant en cas de besoin elles sont disponible pour venir en aide ... Avec de telles personnes, quand on est dans le besoin et puisqu'elles sont disponible à aider, on ne refuse pas leur aide ... Puis apres le besoin passé, qui voudrait gacher son temps à s'engueuler avec elles dans des activités quotidiens en leur compagnie ? De telles personnes ne sont pas conscientes mais elles provoquent l'ingratitudes face à leurs services rendus, à cause de leurs comportement difficile à supporter ... D'une part, si de telles ont à la fois des caracteres dégreables dans le quotidien, et ne veulent meme pas proposer leur aide en cas de besoin, personne ne daignerait les frequenter meme succintement ...

A l'inverse il y a des personnes qui ont des comportements/caracteres agreables dans le quotidien, mais en cas de besoin on ne peut pas trop compter sur leur aide ... De telles personnes, grace à leur caractere aimable dans le quotidien, favorise à les frequenter pour des activités d'amusements, et à tolerer leurs peu de disponibilité à aider en cas de besoin ... Mais en cas de grand besoin, si elles decoivent vraiment, ça peut aussi casser durablement ... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 9 heures, shyiro a dit :

Ce n'est pas faux ... mais c'est surtout le caractere/comportement de la personne qui compte le plus ...

J'ai eu l'occasion de connaitre certaines personnes qui ont des caracteres/comportements difficile à supporter dans leur quotidien, meme dans des activités d'amusement ça finit par se disputer souvent ... Et pourtant en cas de besoin elles sont disponible pour venir en aide ... Avec de telles personnes, quand on est dans le besoin et puisqu'elles sont disponible à aider, on ne refuse pas leur aide ... Puis apres le besoin passé, qui voudrait gacher son temps à s'engueuler avec elles dans des activités quotidiens en leur compagnie ? De telles personnes ne sont pas conscientes mais elles provoquent l'ingratitudes face à leurs services rendus, à cause de leurs comportement difficile à supporter ... D'une part, si de telles ont à la fois des caracteres dégreables dans le quotidien, et ne veulent meme pas proposer leur aide en cas de besoin, personne ne daignerait les frequenter meme succintement ...

A l'inverse il y a des personnes qui ont des comportements/caracteres agreables dans le quotidien, mais en cas de besoin on ne peut pas trop compter sur leur aide ... De telles personnes, grace à leur caractere aimable dans le quotidien, favorise à les frequenter pour des activités d'amusements, et à tolerer leurs peu de disponibilité à aider en cas de besoin ... Mais en cas de grand besoin, si elles decoivent vraiment, ça peut aussi casser durablement ... 

 

Je suis assez d'accord avec toi.

Je me souviens de personnes que j'ai (modestement) aidées et qui ne me l'ont jamais...pardonné !

Je ne sais plus quel auteur à écrit : "on ne pardonne jamais à quelqu'un qui vous a rendu service"

J'ai longtemps été assez désarçonné par cette réaction : en y réfléchissant, je pense que pour accepter d'être aidé, il ne faut pas avoir une trop mauvaise image de soi, sinon, il y a une espèce de renforcement du sentiment d'infériorité, de dépendance, qui finit par entrainer de l'animosité... ça me semble maintenant d'une logique implacable...

Mais bon, se faire cracher dessus par quelqu'un qu'on a - sincèrement et sans arrières pensées (si toutefois c'est possible) - aidé ; c'est pas toujours facile à digérer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 24ans Posté(e)
bloodreina Membre 73 messages
Baby Forumeur‚ 24ans‚
Posté(e)

alors, d abord bonjour "j'ai peur de l'abandon" c'est un sujet compliquer. 

Il y a plein de raison pour lesquelles on peut souffrir de l'abandon.

Un manque d'affection, une sensibilité particulière, une defaite amicale, une rupture.... 

Pour ne pas avoir peur de l'abandon il faut d'abord comprendre que la solitude peut egalement etre un atout, pas toujours un sentiment negatif et refouler. Faudrait que tu te comprenne toi meme. Et apres tu trouvera la source de ton probleme 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Doctor feel good, 57ans Posté(e)
brooder Membre 5 283 messages
57ans‚ Doctor feel good,
Posté(e)

A la base, il y a la peur de manquer.

Dans notre société d'abondance, on est presque obligé de gaspiller.

Plaques tout et fais le tour du monde, good luck :hi:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, SaXo, 102ans Posté(e)
saxopap Membre 7 173 messages
102ans‚ SaXo,
Posté(e)

 

Le 24/06/2018 à 13:11, lika a dit :

Bonjour, 

Depuis que je suis petite, j'ai peur de l'abandon. Lorsque ma mère avait deux minutes de retard pour aller me chercher en primaire, j'éclatais en sanglots en pensant qu'elle ne reviendrait jamais. Je ne sais pas d'ou ça vient, mais j'ai réellement peur de la solitude. Par la suite, ça ne me posait p............................ Quelqu'un aurait-il un conseil ? 

Merci d'avance. 

Tu sais lika, je trouve formidable qu'autant de personnes aient répondu à ton message. J'espère que cela te redonne foi en la nature humaine.

Je dis cela car il me semblait utile que tu relèves ce fait. L'humanisme et la compassion ne sont pas morts comme certain le disent, pense à cela et puise sans modération la force de toutes ces personnes qui t'ont répondues avec beaucoup de justesse.

Le 24/06/2018 à 17:30, shyiro a dit :

- il est curieux que tu arrives à tres bien analyser ton gros defaut ........

Oui shyiro, une tres forte idée. Comprendre, rester curieux,  sont les meilleurs moyens de progresser.

Le 24/06/2018 à 17:30, shyiro a dit :

Sois patiente et tolerante avec les gens qui comptent pour toi, n'essaies pas de les forcer à faire ce qu'ils ne veulent pas faire, ou à devenir ce qu'ils ne sont pas ... 

 

Oui, encore une formidable idée. Bravo pour cela shyiro.  

Juste un petit outil de plus à ajouter dans ta boite à outils lika: Donner, c'est être généreux, altruiste etc...

NE PAS DONNER:   c'est être seul.     profite de ta vie sans réserve, remets toi en question, doute, raisonne, souffre, ( et fait ce que nos précédents intervenants te conseillaient: psy etc..).   mais surtout, aimes les gens, ils te le rendrons , je te l'assure. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité CLIC
Invités, Posté(e)
Invité CLIC
Invité CLIC Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir

peut être je prend mon cas pour une généralité, toutefois j'ai l'impression qu'on a tous quelque part peur d’être abandonné !

Bon c'est vrai on en devient pas tous hystérique. certaines personnes savent mieux canaliser leurs émotions; mais cela s'apprend, fait toi aider !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Morfou Membre 48 463 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Le 24/06/2018 à 13:11, lika a dit :

Bonjour, 

Depuis que je suis petite, j'ai peur de l'abandon. Lorsque ma mère avait deux minutes de retard pour aller me chercher en primaire, j'éclatais en sanglots en pensant qu'elle ne reviendrait jamais. Je ne sais pas d'ou ça vient, mais j'ai réellement peur de la solitude. Par la suite, ça ne me posait plus tellement de problème, jusqu'au lycée où j'ai eu des problèmes avec un ami qui m'a brisé le cœur et laissé tomber. Et depuis, c'est la décadence. Surtout en ce moment, ou je me sens seule plus que jamais. Ça fait un an que j'ai trois personnes qui sont les plus importantes de ma vie ; ma sœur jumelle, mon copain et ma meilleure amie. Mais ma meilleure amie commence à avoir de plus en plus d'amis, elle voit mon ami qui m'a totalement détruite, bref, elle a moins de temps pour moi. Je sais que je n'ai pas à contrôler qui elle voit, mais on ne se parle plus et on se voit à peine. Et lorsqu'on se voit, je me rends compte qu'on ne fait rien d'extraordinaire, elle ne fait que me parler de ce qu'elle fait avec ses autres amis et ses exploits sexuelles avec son copain, j'ai l'impression qu'on a plus de "moment à nous". Je me compare sans cesse à ses autres amis, j'ai l'impression de ne pas être aussi amusant qu'eux. Du coup, je me sens en décalage avec elle alors je me renferme et je n'arrive plus à me confier à elle. 

Je n'arrive pas à faire confiance aux autres, même à mon copain. Je doute constamment sur tout et avec tout le monde. Je suis devenue quelqu'un que je ne supporte pas, je doute de tout, je suis tout le temps en colère contre tout et tout le monde et je fais de nombreuses crises d'hystérie. C'est pourtant bien ce comportement qui me ferra finir toute seule, donc j'essaie de me contrôler, de subir, mais je suis au plus mal. Personne n'arrive à me rassurer, je passe des heures à me prendre la tête toute seule. J'imagine que tout cela vient du fait que je n'ai pas du tout confiance en moi, j'ai toujours pensé que les gens étaient ami avec moi, car il y a ma meilleure amie ou quelqu'un d'autre avec moi. Je pense être un peu jalouse de ma meilleure amie, elle sort tous les soirs avec pleins de gens, elle sympathise avec tout le monde. J'aimerais essayer de me faire de nouveaux amis et sortir plus souvent en groupe, mais je ne me trouve pas intéressante alors je n'ose pas.

On a chacun notre personnalité, je le sais, mais j'aimerais bien évoluer car pour le moment ma réalité, c'est : "sans elle, je suis ennuyeuse, tout le monde la demande tout le temps, et moi personne ne cherche à me voir". Et c'est pareil avec mon copain, dès qu'il ne peut pas avoir du temps pour moi, je fais des horribles crises de panique et d'angoisse en pensant qu'il me trouve nulle et qu'à son tour, il trouve de moins en moins de temps pour moi. Le problème vient de moi, je le sais, mais je n'arrive pas à savoir ce qui cloche chez moi et comment résoudre cette angoisse. Devrais-je aller voir un psychologue ? Faire plus de sport ? 

J'ignore comment me "libérer" et réussir à faire ma vie sans me demander chaque seconde si je vais perdre tout le monde du jour au lendemain... J'aimerais me faire confiance, prendre conscience que je ne suis peut-être pas si ennuyeuse et surtout réussir à contrôler mes émotions et cette colère qui ne se calme pas... Quelqu'un aurait-il un conseil ? 

Merci d'avance. 

Je vais dire une grosse sottise : cette amie, inconsciemment vous n'en seriez pas un tout chtit peu amoureuse?

Je croyais que les jumeaux/jumelles ne se sentaient jamais seuls, et pour cause...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×