Aller au contenu

Pourquoi.


Messages recommandés

ThePassionate Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚ ans
Posté(e)

Pourquoi est ce si dure d'oublier quelque, on a beau se dire qu'il n'est peut être pas fait pour nous et pourtant on est obsédé. On y pense matin et soir, mais aussi dans nos rêves. On essaye de le remplacer, ça ne marche pas, on essaye de l'ignorer, ça ne marche pas, on le critique et révèle tout ses défauts, ça ne marche toujours pas. Alors comment ? comment faire pour arrêter ce martyr? ça peut durer des mois. 

  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
lunabo Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 48ans
Posté(e)

une certaine incomplétude nous définit tous. Une relation offrira cette impression d'y palier.  La femme aime l'amour puis finit par aimer l'homme, et ce dernier aime la femme puis l'amour. Je répète un mot lu une fois dans un dictionnaire de citation. Y-a-t-il une différence dans cette action d'aimer entre les deux sexes ? Je pense qu'il y a une différence. Aussi, je ne pourrais pas parler en représentant de la gente féminine. Du mien côté, cette amour perdu, j'ai toujours eu cette impression de trahison., d'abandon, puis, dans un second temps, de libération. Après, tout dépend qui largue. Si vous larguez, en principe, vous savez pourquoi. Si on vous largue, vous vous retrouvez du mauvais côté. Après, penser à un amour, ne pas parvenir à l'oublier, je pense ceci indique encore une attache forte. Aussi, bien garder en tête qu'il faut jouer à deux cette partition, sous peine de ne pas avoir de quoi se réjouir très souvent. L'amour=regarder à deux dans la même direction. Encore une citation lue quelque part. Après, je ne sais pas vraiment si mon mot s'insère dans la discussion. Comme en amour, à chacun et chacune  de participer comme il le pourra.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit pois Membre 34 096 messages
Petit pois errant‚ 87ans
Posté(e)

ça peut durer des mois, oui, mais le temps finira par amoindrir, faire accepter, puis oublier cette douleur.

La solution n'est que dans l'acceptation, "l'accueil" de la douleur, et le renoncement.

Mais que regrette t'on, souvent ? Ce qui n'est plus ou ce qui aurait pu être ? Une réalité ou une projection ?

 

 

 

"J'oublierai ton nom 
De mille façons 
Et cette certitude 

Me fait plus mal encore 
J'aimais cette blessure 
C'était toi encore ............./

/...........J'oublierai ton nom 
De mille façons 
Pour les mêmes raisons qui m'ont fait t'aimer 
Parce qu'il fallait bien vivre avant d'oublier"............

  • Like 3
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 160 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

"Il n'est rien qui imprime si vivement quelque chose en notre souvenance, que le désir de l'oublier." Montaigne

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 125 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, ThePassionate a dit :

Pourquoi est ce si dure d'oublier quelque, on a beau se dire qu'il n'est peut être pas fait pour nous et pourtant on est obsédé. On y pense matin et soir, mais aussi dans nos rêves. On essaye de le remplacer, ça ne marche pas, on essaye de l'ignorer, ça ne marche pas, on le critique et révèle tout ses défauts, ça ne marche toujours pas. Alors comment ? comment faire pour arrêter ce martyr? ça peut durer des mois. 

Des mois ?  ou plutot des années, parfois de longues années.

La recette la plus courante c'est d'oublier quelqu'un dans les bras d'une autre personne, et plus efficace encore, dans les bras de plusieurs personnes pour apprendre a ne plus s'attacher, prendre les relations a la légère, avec dérision.

On a en fait deux alternatives:

-Oublier trés vite la souffrance en s'étourdissant et en s'oubliant soi-meme

- Approfondir cette souffrance pour évoluer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 11 193 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

"La Nostalgie camarade..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 622 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)

L'amour très intense dont tu parles sûrement dans ce poste est chimique, c'est donc ton corps qui par soucis de reproduction à une certaine (très lointaine) époque devait trouver des partenaires, mais rassure toi s'il ne t'apporte aucune affection par des mots ou des actes tu t'en éloigneras au fil du temps car cette passion s'estompe et si l'amour et l'attachement qu'un couple construit normalement n'est pas là pour prendre la relève, tout s'arrête. C'est une certitude.

Courage à toi, c'est douloureux mais le temps arrange tout il paraît. :fleur:

  • Like 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 107 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Naluue a dit :

L'amour très intense dont tu parles sûrement dans ce poste est chimique, c'est donc ton corps qui par soucis de reproduction à une certaine (très lointaine) époque devait trouver des partenaires, mais rassure toi s'il ne t'apporte aucune affection par des mots ou des actes tu t'en éloigneras au fil du temps car cette passion s'estompe et si l'amour et l'attachement qu'un couple construit normalement n'est pas là pour prendre la relève, tout s'arrête. C'est une certitude.

Courage à toi, c'est douloureux mais le temps arrange tout il paraît. :fleur:

Bonjour Naluue, bisous

Pour une fille de 16 ans tu es vraiment intellectuellement très mature, j'apprécie beaucoup.

Effectivement tout ça ne relève principalement de la chimie, ensuite de facteur psychologique, et intellectuel, lire ou relire Baruch Spinoza dans l'Éthique.

De toute façon la souffrance n'est aussi qu'un moyen de progresser, car quand c'est facile personne ne bouge et personne ne se pose de questions, notre espèce à une tendance à se laisser aller s'abandonner. Dans l'adversité pour s'en sortir là on reflechi, là on se bouge, on avance on progresse on évolue.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 125 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

A quoi ça sert de dire que c'est chimique ? A rien du tout, sinon a nous tirer encore un peu plus vers le bas.

Il n'est pas totalement impossible en effet que tout soit d'origine chimique, meme la plus haute spiritualité, mais alors une fois persuadé de cela que fait-on ?

Adieu toutes les belles choses, bonjour l'enfer.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 622 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, hell-spawn a dit :

A quoi ça sert de dire que c'est chimique ? A rien du tout, sinon a nous tirer encore un peu plus vers le bas.

Il n'est pas totalement impossible en effet que tout soit d'origine chimique, meme la plus haute spiritualité, mais alors une fois persuadé de cela que fait-on ?

Adieu toutes les belles choses, bonjour l'enfer.

 

Pourquoi tu vois ça d'une manière si négative ? 

Chimique ou non ce n'est pas grave, ça reste beau quand ça marche, et c'est prouvé ce que je dis il s'agit d'hormones qui nous rendent littéralement accro à la personne un certain temps. Ça n'empêche la passion et les sentiments je ne vois pas où est le problème. J'ai dis cela dans le but de lui faire comprendre que sans attachement sa s'estompera, pas pour en faire un drame.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ThePassionate Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚ ans
Posté(e)
Le 15/06/2018 à 10:29, Naluue a dit :

L'amour très intense dont tu parles sûrement dans ce poste est chimique, c'est donc ton corps qui par soucis de reproduction à une certaine (très lointaine) époque devait trouver des partenaires, mais rassure toi s'il ne t'apporte aucune affection par des mots ou des actes tu t'en éloigneras au fil du temps car cette passion s'estompe et si l'amour et l'attachement qu'un couple construit normalement n'est pas là pour prendre la relève, tout s'arrête. C'est une certitude.

Courage à toi, c'est douloureux mais le temps arrange tout il paraît. :fleur:

Tu as tout à fait raison. C'est exactement ça, merci du fond du coeur.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 125 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)
Le 16/06/2018 à 13:23, Naluue a dit :

Chimique ou non ce n'est pas grave, ça reste beau quand ça marche

Rien que le sentiment, ou l'idée, du beau relève d'autre chose que de la chimie.

Si les sentiments ne sont produits que par le chimique, les hormones, ou la tyrannie du gène, ils ne valent rien et tout est dérisoire, nous ne sommes que des pantins, des instruments.

Et le mieux que l'on puisse faire dans l'existence c'est de prendre conscience de cet état de fait, et en tirer les conséquences ( selon que l'on est faible ou fort).

Mais qui a le courage, l'intelligence et la force d'aller jusqu'au bout des conséquences ?

 

Pour etre cohérent il faut ne pas croire que tout est chimique.

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naluue Membre 622 messages
Forumeur forcené‚ 16ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, hell-spawn a dit :

Rien que le sentiment, ou l'idée, du beau relève d'autre chose que de la chimie.

Si les sentiments ne sont produits que par le chimique, les hormones, ou la tyrannie du gène, ils ne valent rien et tout est dérisoire, nous ne sommes que des pantins, des instruments.

Et le mieux que l'on puisse faire dans l'existence c'est de prendre conscience de cet état de fait, et en tirer les conséquences ( selon que l'on est faible ou fort).

Mais qui a le courage, l'intelligence et la force d'aller jusqu'au bout des conséquences ?

 

Pour etre cohérent il faut ne pas croire que tout est chimique.

Tu comprends très mal ce que je te dis. 

Tout n'est pas chimique, relis mon premier commentaire et tu comprendras peut-être.

Drôle de façon de voir les choses, en quoi ce qui se passe dans notre corps est dérisoire ou faux... L'amour ce ne sont pas des fées qui te lancent un sort magique à ton réveil, c'est physique, c'est ton cerveau, ton corps, et je vois vraiment pas le rapport avec des pantins ou la tyrannie. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 107 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
Le 16/06/2018 à 08:52, hell-spawn a dit :

A quoi ça sert de dire que c'est chimique ? A rien du tout, sinon a nous tirer encore un peu plus vers le bas.

Il n'est pas totalement impossible en effet que tout soit d'origine chimique, même la plus haute spiritualité, mais alors une fois persuadé de cela que fait-on ?

Adieu toutes les belles choses, bonjour l'enfer.

Bonjour Swam, poigne de mains

Allons bon tu respire tout le monde connais le mécanisme ça gêne en rien pour vivre tu manges déjà tu as le goût tout ça c'est de la chimie, avec sensation agréable c'est important ce plaisir de la table, ensuite tu digère, l'acide chlorhydrique agit sur ton alimentation, toute ta vie c'est de la chimie et de la physique, tout ça est normal et faudrait que l'amour s'en échappe alors que ce n'est que ça de la physico chimie , comme des phénomènes  psychologiques élémentaires. Soit un peu raisonnable accepte la vie comme elle est, l'enfer c'est l'empire des morts là ou il n'y a plus de vie, ou plutôt celle de la transformation, la transmutation, ce n'est en rien la vie, l'enfer, la vie c'est de la physico-chimie ne t'en déplaise.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petit pois Membre 34 096 messages
Petit pois errant‚ 87ans
Posté(e)
il y a 25 minutes, Promethee_Hades a dit :

Allons bon tu respire tout le monde connais le mécanisme ça gêne en rien pour vivre tu manges déjà tu as le goût tout ça c'est de la chimie, avec sensation agréable c'est important ce plaisir de la table, ensuite tu digère, l'acide chlorhydrique agit sur ton alimentation, toute ta vie c'est de la chimie et de la physique, tout ça est normal et faudrait que l'amour s'en échappe alors que ce n'est que ça de la physico chimie , comme des phénomènes  psychologiques élémentaires

Bien vu ! Et ces mécanismes n'empêchent en rien pourtant d'aimer/de préférer tel parfum et pas tel autre et d'apprécier plus certains aliments jusqu'à en adorer ou en détester d'autres...comme en amour :) De même, sur ces mêmes bases physico-chimiques, un jour tu ne supportes plus une odeur ou tu ne peux plus avaler un met auparavant apprécié....comme cela peut arriver en amour.f-0-165.gif?w=550

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 107 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, hell-spawn a dit :

Rien que le sentiment, ou l'idée, du beau relève d'autre chose que de la chimie.

Si les sentiments ne sont produits que par le chimique, les hormones, ou la tyrannie du gène, ils ne valent rien et tout est dérisoire, nous ne sommes que des pantins, des instruments.

Et le mieux que l'on puisse faire dans l'existence c'est de prendre conscience de cet état de fait, et en tirer les conséquences ( selon que l'on est faible ou fort).

Mais qui a le courage, l'intelligence et la force d'aller jusqu'au bout des conséquences ?

 

Pour être cohérent il faut ne pas croire que tout est chimique.

Bien oui hélas pour toi, l'idée de beau relève partiellement de la chimie de notre organisme après il est essentiellement du à la mathématique, ou la géométrie, pour les agréments de ce qui est agréable, même jouissif cela peut aussi dépendre de facteur chimique essaye de faire l'amour avec une très forte carence en rétinol et calciférol il n'y a plus d'orgasme, enfin celui ci est transformé en une très violente douleurs insupportable. J'ai connu ça suite à une chimio, j'ai vue d'autres personnes ayant eu des chimio qui m'ont raconté avoir vécu la même chose, suffit de prendre un peu d'huile de foie de morue pour que tout rentre dans l'ordre. Toute notre pensée, notre idéation est régit parfois pour quelques microgramme de substance chimique. Et dans certain cas ça va plus loin pour des bactéries en moins. Tout comme l'action de la lumière les couleurs combien de maladies psychique sont du à des manques de lumière solaire, pour les sons c'est tout pareils.  Après évidemment pour la vie psychique je ne la conteste pas mais celle ci n'est possible que dans un corps harmonieux ou règne un équilibre, et ou les phénomènes physico-chimique peut permettre toutes les envolées possible.

Du fait même de notre incarnation, nous sommes tous tributaires des lois ce celles ci, que ça te plaise pas c'est une chose, mais tu n'aura jamais de bonheur psychique si ne ne veux pas l'admettre.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 107 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)

Bon ben là c'est absolument HS, mais mon bonheur est de croiser à une heure bien matinale une très agréable, merveilleuse jeune femme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 125 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

L'esprit doit toujours dominer la matière, sans quoi il n'y a plus d'esprit.

Et cela reste vrai meme si l'esprit est une construction de la matière.

 

Dire que tout est chimique et l'accepter c'est ne pas aller jusqu'au bout des conséquences.

Mais qui est capable d'aller jusqu'au bout des conséquences ? ( Dans la littérature il y a le personnage de Kirilov chez Dostoievski ).

Ainsi on peut trouver des personnes qui soutiennent le tout et son contraire comme par exemple que tout est chimique et qu'ils sont des vieilles ames ayant eu de multiples incarnations et qu'il leur arrive a l'occasion de sortir de leur corps.

 

De toute façon il y a ce que l'on appelle l'émergence, 1+1 >2, la vie est plus qu'un assemblage sophistiqué de molécules, de meme que la conscience est plus que du génie génétique, le tout plus que la somme de ses parties.

L'amour plus que la réunion de deux individualités.

 

Les gens se veulent trop raisonnables et avisés aujourd'hui ( surtout les femmes ), on ne pense plus qu'a son épanouissement personnel, au bien etre de son petit moi, tout ça se fait au détriment de la passion et du sentiment.

Aimer c'est etre capable d'oser nager en eaux profondes la ou on n'a pas pied.

Les rares fois ou mon regard s'arrete sur un couple qui a vraiment l'air de s'aimer je cherche l'erreur.

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maelys13 Membre 618 messages
Forumeur forcené‚ 22ans
Posté(e)

J’ai lu quelque part que c’était également à une « routine » qu’on s’était attachée. Lorsqu’on stoppe une relation, on ressent un grand vide, puisqu’une personne qu’on aimait par-dessus tout nous a quittés, et qu’on ne trouve rien à faire pendant notre « temps libre ». C’est peut-être pour ça qu’on a toujours comme conseil : essaye de trouver quelque chose à faire. Vous en pensez quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boubakar Membre 115 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Salut,

Oublier une personne qu’on aime toujours, c’est quelque chose de difficile, mais pas d’impossible ! Il faut tourner la page définitivement, cela démontre ton envie d’aller de l’avant. L’on dit que le temps guérit les blessures, mêmes les plus profondes, alors sois patient. Il faut que tu te rappelles pourquoi tu veux oublier cette personne, cela t’aidera à faire face à cette situation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité