Aller au contenu

Blocage des dépôts de carburants.


Messages recommandés

PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je viens de faire le plein et déjà plein de monde..

Les agriculteurs en colère. 

J'étais  à la station quand france info conseillait de faire le plein.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
ouest35 Membre 5 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, PASCOU a dit :

Je viens de faire le plein et déjà plein de monde..

Les agriculteurs en colère. 

J'étais  à la station quand france info conseillait de faire le plein.

 

Ah ah ... au moins un souci de moins pour moi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, ouest35 a dit :

Ah ah ... au moins un souci de moins pour moi !

Vélo  ouest ou gambettes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 10 074 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

J'ai décidé ce matin de remplir le réservoir de mon Kangoo ex-de-la-Poste; mon fils l'empruntant souvent pour son boulot. Les pompes à carburant du Centre Leclerc de ma commune étaient encore en panne. Tout est pourri, dans ce supermarché. Tant pis, on verra bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, pila a dit :

J'ai décidé ce matin de remplir le réservoir de mon Kangoo ex-de-la-Poste; mon fils l'empruntant souvent pour son boulot. Les pompes à carburant du Centre Leclerc de ma commune étaient encore en panne. Tout est pourri, dans ce supermarché. Tant pis, on verra bien.

Tu peux aller ailleurs...moi j'étais  sur la réserve  .

Ce sont encore les petits pénalisés. 

Tout le monde ne peux pas mettre 100 euros de plein.

Et ceux qui n'ont pas de CB.

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 743 messages
Forumeur forcené‚ 69ans
Posté(e)

Les grévistes de la SNCF ont plusieurs guerres de retard. Plutôt que de ne pas faire rouler les trains, ils auraient bloqué les pompes à essence, ils auraient eu plus de chances de gagner!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, hybridex a dit :

Les grévistes de la SNCF ont plusieurs guerres de retard. Plutôt que de ne pas faire rouler les trains, ils auraient bloqué les pompes à essence, ils auraient eu plus de chances de gagner!

Jai eu la même  reflexion et les chômeurs et les pauvres etc..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 5 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, PASCOU a dit :

Vélo  ouest ou gambettes?

gambettes et bus quand gambettes font de la résistance ! vélo j'ai abandonné il y a 3 ans ça me manque j'allais plus loin mais pour les parties ville dangereux pour les mamies ! ! ! Et comme j'ai encore envie d'emmieller le monde un moment je ne prends pas de risques :D

Sinon pour plus loin cars et ma chère SNCF :rolle:

Modifié par ouest35

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 56 minutes, ouest35 a dit :

gambettes et bus quand gambettes font de la résistance ! vélo j'ai abandonné il y a 3 ans ça me manque j'allais plus loin mais pour les parties ville dangereux pour les mamies ! ! ! Et comme j'ai encore envie d'emmieller le monde un moment je ne prends pas de risques :D

Sinon pour plus loin cars et ma chère SNCF :rolle:

Bien, de toutes façons apparemment ça ne devrait pas trop avoir d'incidence pour l'instant et moins de voiture, plus de vélo!:)

Mais ça reste un coup pourri que Macron avec  Total ont fait sur l'huile de palme et court- circuiter nos agriculteurs.

 

Modifié par PASCOU

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pales Membre 12 468 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
Le 10/06/2018 à 11:14, PASCOU a dit :

Je viens de faire le plein et déjà plein de monde..

Les agriculteurs en colère. 

J'étais  à la station quand france info conseillait de faire le plein.

 

Bjr Pascou

Ben justement,une fois encore nous tombons dans notre propre jeux

A savoir ici "Faire le Plein par nécessité" 

C'est justement ce qu'il ne faudrait pas Faire

Il y a des Stocks a devoir liquider a prix fort,et le moyen serais de créer la Pénurie

Car tout le monde sait que c'est le Manque qui fait la Cherté,et Créer la demande de 'Consommer par Obligation" 

C'est mon Avis

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/06/11/les-agriculteurs-bloquent-treize-raffineries-et-depots-de-carburants_5312827_3244.html

Des agriculteurs bloquent treize raffineries et dépôts de carburant

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs dénoncent la concurrence de l’huile de palme dans les biocarburants face à la filière colza française. Les blocages pourraient durer trois jours.

Le Monde | 11.06.2018 à 09h40 • Mis à jour le 11.06.2018 à 10h20

 
Des agriculteurs bloquent la bioraffinerie de la Mède (Bouches-du-Rhône), lundi 11 juin.  

Des agriculteurs protestaient lundi 11 juin au matin devant treize raffineries et dépôts de carburant dans toute la France pour dénoncer les « incohérences du gouvernement » et les importations de produits agricoles qui ne respectent pas les critères français et européens, dont l’huile de palme utilisée dans les biocarburants. Les syndicats redoutent en effet la concurrence de ce produit importé de l’autre bout du monde sur le marché des agrocarburants face à la filière colza française.

« Nous avons entre soixante-dix et cent soixante personnes sur treize sites, et un quatorzième va être bloqué à partir de 9 h 30, celui de Donges, dans la Loire-Atlantique », a annoncé lundi matin à l’Agence France-Presse Christiane Lambert, présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), premier syndicat agricole français, qui est à l’origine du mouvement avec le syndicat des Jeunes Agriculteurs (JA) pour trois jours reconductibles.

 

« L’organisation est faite pour durer », car « le dialogue est rompu » avec le gouvernement, explique Damien Greffon, président de la FRSEA d’Ile-de-France, devant le dépôt de carburant de Grigny (Essonne), où des agriculteurs ont déversé de grandes quantités de fumier, de terre et de pommes de terre pour bloquer les accès, sous les yeux de CRS.

Lire aussi :   La FNSEA dénonce la concurrence de l’huile de palme dans les biocarburants

Travert dénonce des « blocages illégaux »

« Nous ne sommes pas contre les importations (…), mais nous voulons (…) que les importations soient faites à normes égales, sinon l’agriculture française va disparaître », estime pour sa part Samuel Vandaele, secrétaire général des JA, qui manifeste à Grandpuits, en Seine-et-Marne, devant une raffinerie Total.

Jusqu’à 300 000 tonnes par an d’huile de palme, produit hautement controversé car accusé de favoriser la déforestation en Asie du Sud-Est, doivent être importées pour alimenter la bioraffinerie Total de la Mède (Bouches-du-Rhône), qui doit démarrer cet été. L’agriculture française peut fournir davantage d’huile de tournesol ou d’huile de colza, mais plus chères.

Nécessitant jusqu’à 650 000 tonnes de matières premières par an, la bioraffinerie de la Mède utilisera aussi d’autres huiles, dont 50 000 tonnes de « colza français », a promis au début de juin le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Inacceptable pour les agriculteurs qui ont fait leurs comptes. « Avec La Mède, nous allons perdre 400 000 hectares de colza sur 1,5 million d’hectares au total », explique Samuel Vandaele. L’accès à ce site symbolique est bloqué depuis dimanche soir par plusieurs dizaines d’agriculteurs.

Lire aussi :   La France donne son feu vert à une raffinerie de Total qui va accentuer la déforestation

Dénonçant des « blocages illégaux », le ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a déclaré lundi matin sur RTL que le gouvernement « ne reviendra[it] pas » sur l’autorisation donnée à Total d’importer de l’huile de palme.

« Je souhaite que, demain, Total et les entreprises agricoles qui produisent des biocarburants puissent se mettre d’accord sur une base de prix, sur un contrat, qui permettra d’offrir des débouchés à la filière colza française, a ajouté M. Travert. Les producteurs de colza ne doivent pas être les parents pauvres des filières sur les biocarburants. »

Le ministre de l’agriculture a enfin estimé qu’il faudrait « trouver une réponse européenne à ce sujet », « nous devons travailler, pour protéger les frontières européennes des aliments ou des produits qui ne correspondent pas aux standards sanitaires qui sont les nôtres ».

Pas de pénurie à craindre

Le mouvement des agriculteurs est observé avec intérêt par les associations environnementales, d’ordinaire opposées à la FNSEA dans les dossiers phytosanitaires. Les paysans espèrent aussi le soutien de consommateurs en dénonçant les effets sur le contenu des assiettes d’accords commerciaux internationaux, comme le CETA, signé avec le Canada, et l’accord Union européenne-Mercosur en cours de négociation.

Les agriculteurs demandent la réintroduction dans la loi alimentation, examinée à partir du 26 juin au Sénat, d’un amendement sur l’interdiction d’importer toute denrée produite en utilisant des substances phytosanitaires interdites dans l’Union européenne.

Ils souhaitent aussi que le gouvernement renonce à son contingent d’importation d’huile de palme, et réclament un allégement du coût du travail salarié de saisonniers « qui est 27 % plus élevé qu’en Allemagne et 37 % plus qu’en Italie », selon Mme Lambert. La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs seront reçus mardi par le ministre de l’agriculture.

Une pénurie de carburant n’est pas à craindre dans l’immédiat, la France comptant sept raffineries en activité et deux cents dépôts de carburant. De plus, l’Etat dispose de stocks stratégiques pour trois mois.

il y a 1 minute, Pales a dit :

Bjr Pascou

Ben justement,une fois encore nous tombons dans notre propre jeux

A savoir ici "Faire le Plein par nécessité" 

C'est justement ce qu'il ne faudrait pas Faire

Il y a des Stocks a devoir liquider a prix fort,et le moyen serais de créer la Pénurie

Car tout le monde sait que c'est le Manque qui fait la Cherté,et Créer la demande de 'Consommer par Obligation" 

C'est mon Avis

 

Bjr Pales,

oui mais là j'étais sur la réserve et sur la route de la station...j'ai donc fait le plein comme toujours.

On verra c'est un coup pourri pour nos agriculteurs à qui on demande de produire pour total et ensuite on les laisse tomber.

Surtout que l'on vient d'interdire la consommation de l'huile de palme, tout et son contraire telle est la devise du "charlot" qui dirige!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pales Membre 12 468 messages
Forumeur alchimiste‚ 68ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, PASCOU a dit :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/06/11/les-agriculteurs-bloquent-treize-raffineries-et-depots-de-carburants_5312827_3244.html

Des agriculteurs bloquent treize raffineries et dépôts de carburant

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs dénoncent la concurrence de l’huile de palme dans les biocarburants face à la filière colza française. Les blocages pourraient durer trois jours.

Le Monde | 11.06.2018 à 09h40 • Mis à jour le 11.06.2018 à 10h20

 
Des agriculteurs bloquent la bioraffinerie de la Mède (Bouches-du-Rhône), lundi 11 juin.  

Des agriculteurs protestaient lundi 11 juin au matin devant treize raffineries et dépôts de carburant dans toute la France pour dénoncer les « incohérences du gouvernement » et les importations de produits agricoles qui ne respectent pas les critères français et européens, dont l’huile de palme utilisée dans les biocarburants. Les syndicats redoutent en effet la concurrence de ce produit importé de l’autre bout du monde sur le marché des agrocarburants face à la filière colza française.

« Nous avons entre soixante-dix et cent soixante personnes sur treize sites, et un quatorzième va être bloqué à partir de 9 h 30, celui de Donges, dans la Loire-Atlantique », a annoncé lundi matin à l’Agence France-Presse Christiane Lambert, présidente de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), premier syndicat agricole français, qui est à l’origine du mouvement avec le syndicat des Jeunes Agriculteurs (JA) pour trois jours reconductibles.

 

« L’organisation est faite pour durer », car « le dialogue est rompu » avec le gouvernement, explique Damien Greffon, président de la FRSEA d’Ile-de-France, devant le dépôt de carburant de Grigny (Essonne), où des agriculteurs ont déversé de grandes quantités de fumier, de terre et de pommes de terre pour bloquer les accès, sous les yeux de CRS.

Lire aussi :   La FNSEA dénonce la concurrence de l’huile de palme dans les biocarburants

Travert dénonce des « blocages illégaux »

« Nous ne sommes pas contre les importations (…), mais nous voulons (…) que les importations soient faites à normes égales, sinon l’agriculture française va disparaître », estime pour sa part Samuel Vandaele, secrétaire général des JA, qui manifeste à Grandpuits, en Seine-et-Marne, devant une raffinerie Total.

Jusqu’à 300 000 tonnes par an d’huile de palme, produit hautement controversé car accusé de favoriser la déforestation en Asie du Sud-Est, doivent être importées pour alimenter la bioraffinerie Total de la Mède (Bouches-du-Rhône), qui doit démarrer cet été. L’agriculture française peut fournir davantage d’huile de tournesol ou d’huile de colza, mais plus chères.

Nécessitant jusqu’à 650 000 tonnes de matières premières par an, la bioraffinerie de la Mède utilisera aussi d’autres huiles, dont 50 000 tonnes de « colza français », a promis au début de juin le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Inacceptable pour les agriculteurs qui ont fait leurs comptes. « Avec La Mède, nous allons perdre 400 000 hectares de colza sur 1,5 million d’hectares au total », explique Samuel Vandaele. L’accès à ce site symbolique est bloqué depuis dimanche soir par plusieurs dizaines d’agriculteurs.

Lire aussi :   La France donne son feu vert à une raffinerie de Total qui va accentuer la déforestation

Dénonçant des « blocages illégaux », le ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a déclaré lundi matin sur RTL que le gouvernement « ne reviendra[it] pas » sur l’autorisation donnée à Total d’importer de l’huile de palme.

« Je souhaite que, demain, Total et les entreprises agricoles qui produisent des biocarburants puissent se mettre d’accord sur une base de prix, sur un contrat, qui permettra d’offrir des débouchés à la filière colza française, a ajouté M. Travert. Les producteurs de colza ne doivent pas être les parents pauvres des filières sur les biocarburants. »

Le ministre de l’agriculture a enfin estimé qu’il faudrait « trouver une réponse européenne à ce sujet », « nous devons travailler, pour protéger les frontières européennes des aliments ou des produits qui ne correspondent pas aux standards sanitaires qui sont les nôtres ».

Pas de pénurie à craindre

Le mouvement des agriculteurs est observé avec intérêt par les associations environnementales, d’ordinaire opposées à la FNSEA dans les dossiers phytosanitaires. Les paysans espèrent aussi le soutien de consommateurs en dénonçant les effets sur le contenu des assiettes d’accords commerciaux internationaux, comme le CETA, signé avec le Canada, et l’accord Union européenne-Mercosur en cours de négociation.

Les agriculteurs demandent la réintroduction dans la loi alimentation, examinée à partir du 26 juin au Sénat, d’un amendement sur l’interdiction d’importer toute denrée produite en utilisant des substances phytosanitaires interdites dans l’Union européenne.

Ils souhaitent aussi que le gouvernement renonce à son contingent d’importation d’huile de palme, et réclament un allégement du coût du travail salarié de saisonniers « qui est 27 % plus élevé qu’en Allemagne et 37 % plus qu’en Italie », selon Mme Lambert. La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs seront reçus mardi par le ministre de l’agriculture.

Une pénurie de carburant n’est pas à craindre dans l’immédiat, la France comptant sept raffineries en activité et deux cents dépôts de carburant. De plus, l’Etat dispose de stocks stratégiques pour trois mois.

Bjr Pales,

oui mais là j'étais sur la réserve et sur la route de la station...j'ai donc fait le plein comme toujours.

On verra c'est un coup pourri pour nos agriculteurs à qui on demande de produire pour total et ensuite on les laisse tomber.

Surtout que l'on vient d'interdire la consommation de l'huile de palme, tout et son contraire telle est la devise du "charlot" qui dirige!

J'ai bien compris mon Ami Pascou

Je dis tout simplement,que nous en sommes "Responsables" car "Coupables" de marcher a ce qu'on nous fait faire c'est a dire comme tu le dis des Charlots ,a nous "monter" l'un contre l'autre............. Docilement Corvéable-ment et Malléables-ment a Volonté

Rien de plus;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaetane Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 69ans
Posté(e)

on peut comprendre leur réaction, mais si cela devait persister, ce serait aussi pénalisant que la sncf pour les travailleurs du quotidien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, Gaetane a dit :

on peut comprendre leur réaction, mais si cela devait persister, ce serait aussi pénalisant que la sncf pour les travailleurs du quotidien.

Oui, mais des promesses non tenues ce n'est pas sérieux non plus..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaetane Membre 54 messages
Forumeur en herbe‚ 69ans
Posté(e)

je les soutiens tout à fait et je comprends mieux leur lutte que celle des cheminots qui commence quelque peu à s'effriter !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gattaca Membre 552 messages
Forumeur forcené‚ 58ans
Posté(e)

Si Xavier Belin le syndicaliste homme d'affaires ( cherchez l'erreur )  n'avait pas fait miroiter tout et n'importe quoi à des cultivateurs idolâtres incapables de réaliser ce que peut être un marché de dupes, on n'en serait pas là. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierrot89 Membre 1 177 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ce conflit est généré par l'utilisation d'huile de palme pour synthétiser du bio ester incorporable au diesel jusqu'à 5 % maximum.

Il y a là une alliance curieuse entre la FNSEA (qui défend les intérêts financiers des agriculteurs) et des écologistes (lutte contre la déforestation et détournement d'une nourriture).

Ces bio combustibles issus de pantes alimentaires (huiles de colza, palme, arachide... et/ou de plantes sucrières : betteraves, cannes, ou amidonnées...) sont condamnés au profit de biocarburants de deuxième génération (déchets agricoles) et plus tard de troisième génération : action de microorganismes sur le CO2 en présence de rayonnements ultra violets ou énergétiques pour former des molécules à potentiel énergétiques.

Il est scandaleux lorsque environ 1 milliard d'humains soufrent de la faim d'utiliser des aliments pour remplir son réservoir de voiture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 24 264 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

https://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2018/06/12/la-fnsea-continue-les-blocages-de-raffineries-en-attendant-de-rencontrer-le-ministre_5313411_1656968.html

 

Il y a 7 heures, Pierrot89 a dit :

Ce conflit est généré par l'utilisation d'huile de palme pour synthétiser du bio ester incorporable au diesel jusqu'à 5 % maximum.

Il y a là une alliance curieuse entre la FNSEA (qui défend les intérêts financiers des agriculteurs) et des écologistes (lutte contre la déforestation et détournement d'une nourriture).

Ces bio combustibles issus de pantes alimentaires (huiles de colza, palme, arachide... et/ou de plantes sucrières : betteraves, cannes, ou amidonnées...) sont condamnés au profit de biocarburants de deuxième génération (déchets agricoles) et plus tard de troisième génération : action de microorganismes sur le CO2 en présence de rayonnements ultra violets ou énergétiques pour former des molécules à potentiel énergétiques.

Il est scandaleux lorsque environ 1 milliard d'humains soufrent de la faim d'utiliser des aliments pour remplir son réservoir de voiture.

Il est surtout scandaleux que des pays qui ont du pétrole ont des peuples qui crèvent de faim!

Ou du gaz....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité