La diffamation et l'injure en politique

Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)

Avez-vous comme moi remarqué la banalisation de la diffamation et de l'injure (spécialement dans le débat politique)?

La moindre des choses ne serait-elle pas, entre personnes responsables, de s'interdire l'injure ainsi que la diffamation?

Que nous vaut cette tolérance plus ou moins partagée sur ce sujet, la discussion politique étant devenue pour un certain nombre l'occasion de déstabiliser ou de façon générale atteindre à la réputation de X ou Y (qu'il soit connu ou inconnu)?

Ne devrait-on pas exiger de nos politiciens, journalistes ou autres commentateurs connus ou inconnus qu'ils aient un dialogue ou une stratégie exempte de ces tentatives là?

Rappel sur la distinction entre diffamation et injure :

Citation

 

Une diffamation est une allégation ou imputation (accusation) d'un fait non avéré qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération d'une personne. C'est-à-dire que l'auteur des propos accuse sa victime d'avoir commis tel ou tel fait précis. Le fait en question peut faire l'objet, sans difficultés, d'une vérification et d'un débat contradictoire. Il est possible de répondre par oui ou non à la question « Untel a-t-il commis le fait » ?

Le fait en question peut être la commission d'une infraction pénale, la falsification d'un diplôme...

Il y a diffamation même si elle est faite sous forme déguisée ou dubitative ou si elle est insinuée. Par exemple, si l'auteur emploie le conditionnel. Elle est également caractérisée si elle vise une personne non expressément nommée mais identifiable (si on donne sa fonction par exemple).

Si l'accusation n'est pas un fait vérifiable, elle relève de l'injure.

 

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32079

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
BadKarma Membre 5 771 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...".‚ 54ans
Posté(e)

Quand le champ politique en est réduit à sa plus simple expression et devient une coquille vide de tout pouvoir, viennent alors les temps de l' invective injurieuse et de l' accusation diffamatoire en préludes à la barbarie de la loi du plus fortement dévoyé...

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
italove Membre 778 messages
Forumeur accro‚ 52ans
Posté(e)

Depuis trois semaines, je ne regarde plus la TV et ne lis les journaux, plus de politique, plus de débats de journaleux  je suis en vacances et je m'en porte comme un charme. Les propos de certains m'énerve plus au point.

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)
il y a 19 minutes, BadKarma a dit :

Quand le champ politique en est réduit à sa plus simple expression et devient une coquille vide de tout pouvoir, viennent alors les temps de l' invective injurieuse et de l' accusation diffamatoire en préludes à la barbarie de la loi du plus fortement dévoyé...

Exact, je pense aussi que c'est bien lié au fait que le vivre-ensemble soit presque devenu une coquille vide.

Bien que la diffamation ou l'injure aient existé de tous temps, le phénomène semble s'aggraver.

Mais peut-être devrait-on au contraire penser que le débat politique doit être plus libre que le débat classique, et vouloir le délester de ce type d'accusations?

Il n'est pas toujours simple de faire le distinguo entre une injure/diffamation et une argumentation (quand on connaît les sensibilités de certains!).

il y a 10 minutes, italove a dit :

Depuis trois semaines, je ne regarde plus la TV et ne lis les journaux, plus de politique, plus de débats de journaleux  je suis en vacances et je m'en porte comme un charme. Les propos de certains m'énerve plus au point.

Comme je te comprends. On dirait bien que le débat politique se résumera désormais à ce genre de choses.

Comment peut-on penser qu'un politicien pourrait s'asseoir à une table de négociation et trouver des compromis dans ces conditions?

L'injure ou la diffamation en politique est quand même grave quand elle est à ce points là systématique, puisque le dialogue est le meilleur moyen de préserver la paix sociale et de trouver des compromis. La violence c'est presque exclusivement le fruit d'une absence ou d'un échec du dialogue.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Erneste Membre 673 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, Quasi-Modo a dit :

Avez-vous comme moi remarqué la banalisation de la diffamation et de l'injure (spécialement dans le débat politique)?

La moindre des choses ne serait-elle pas, entre personnes responsables, de s'interdire l'injure ainsi que la diffamation?

Que nous vaut cette tolérance plus ou moins partagée sur ce sujet, la discussion politique étant devenue pour un certain nombre l'occasion de déstabiliser ou de façon générale atteindre à la réputation de X ou Y (qu'il soit connu ou inconnu)?

Ne devrait-on pas exiger de nos politiciens, journalistes ou autres commentateurs connus ou inconnus qu'ils aient un dialogue ou une stratégie exempte de ces tentatives là?

 

Et concrètement, tu fais ça comment ? :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Erneste a dit :

Et concrètement, tu fais ça comment ? :|

C'est vrai, et c'est toute la question, qui est donc à traiter dans ce sujet, je suis pas tout seul à penser ici quand même! ;)

Est-ce que promouvoir une loi plus dure ne va pas multiplier les condamnations et les procès, et donc parasiter encore plus les campagnes politiques? Dans le fond, l'accusation de diffamation ne peut-elle également être une forme de diffamation? Difficile à dire, mais personne n'a l'air de faire d'effort du côté des politiques ou des journalistes à ce niveau là.

Par ailleurs ne pourrait-on pas ajouter, dans les circonstances aggravantes ou les cas particuliers décrits par la loi, la diffamation à l'égard d'une catégorie d'électeurs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 11 627 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
Il y a 17 heures, Quasi-Modo a dit :

Que nous vaut cette tolérance plus ou moins partagée sur ce sujet, la discussion politique étant devenue pour un certain nombre l'occasion de déstabiliser ou de façon générale atteindre à la réputation de X ou Y (qu'il soit connu ou inconnu)?

ça s'explique par le glissement de notre société vers les extrêmes ...alors que celles ci ne représentaient que 10 à 15 pour cent il y a seulement une vingtaine d'année,on arrive aux trente pour cent et plus aujourd'hui,surtout si on y rajoute les islamistes   ....à idées simplistes ,comportement simplistes et dangereux pour la démocratie ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Erneste Membre 673 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Je sais pas, à titre tout à fait personnel j'ai pas envie de vivre dans un monde où on ne pourrait plus traiter les gens de staliniens ou de nazis, ce serait triste, à la limite du fascisme, même, si je puis me permettre. :D

Puis il resterait toutes ces pulsions agressives qu'on ne pourrait plus canaliser de cette manière là. Résultat: l'anarchie dans les rues, on brûlerait des vieux et on éventrerait des gosses. Personne ne veut en arriver là, hein ?

Non, non, je n'exagère rien. :sleep:

Enfin, tu restes un idéaliste, hein ? 

On devrait te donner pour gage de ne plus utiliser les termes "faudrait" et "devrait" pendant un temps donné, sûre que ça te ferait tout drôle.:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, stvi a dit :

ça s'explique par le glissement de notre société vers les extrêmes ...alors que celles ci ne représentaient que 10 à 15 pour cent il y a seulement une vingtaine d'année,on arrive aux trente pour cent et plus aujourd'hui,surtout si on y rajoute les islamistes   ....à idées simplistes ,comportement simplistes et dangereux pour la démocratie ...

Soyons pas trop partials quand même : les extrêmes ne sont-ils pas régulièrement la cible de diffamations ou d'injures? A l'heure actuelle le constat me semble partagé parmi tous les partis politiques! ;)

il y a 2 minutes, Erneste a dit :

Je sais pas, à titre tout à fait personnel j'ai pas envie de vivre dans un monde où on ne pourrait plus traiter les gens de staliniens ou de nazis, ce serait triste, à la limite du fascisme, même, si je puis me permettre. :D

Puis il resterait toutes ces pulsions agressives qu'on ne pourrait plus canaliser de cette manière là. Résultat: l'anarchie dans les rues, on brûlerait des vieux et on éventrerait des gosses. Personne ne veut en arriver là, hein ?

Non, non, je n'exagère rien. :sleep:

Enfin, tu restes un idéaliste, hein ? 

On devrait te donner pour gage de ne plus utiliser les termes "faudrait" et "devrait" pendant un temps donné, sûre que ça te ferait tout drôle.:)

Après je m'interroge, dans la mesure où le nazisme ou le stalinisme sont bel et bien des mouvements identifiables, ce serait facile si la personne avait raison de pouvoir le démontrer... ;))

Sinon de façon générale il me semble que les partis qui seraient anti-républicains sont interdits en France. Le nazisme et le stalinisme étant anti-républicains, c'est clairement déjà douteux à la base.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)

Après à la rigueur il est possible de noyer le poisson dans le cas d'une diffamation, surtout à l'heure des hoaxs et autres informations plus ou moins faussées sur des faits qui circulent sur internet. Quelqu'un peut se tromper de bonne foi quand il pense énoncer un fait, même si c'est pas très professionnel de la part d'un journaliste ou d'un politique.

Toute erreur pourrait finalement mal tourner sur un plateau TV, ce qui me paraîtrait abusif là aussi.

Ce qui est surtout intolérable à mon sens ce sont les injures, puisqu'elles sont totalement impertinentes dans le débat politique. Elles n'apportent rien sinon de l'animosité réciproques entre les familles politiques.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 11 627 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, Quasi-Modo a dit :

Soyons pas trop partials quand même : les extrêmes ne sont-ils pas régulièrement la cible de diffamations ou d'injures? A l'heure actuelle le constat me semble partagé parmi tous les partis politiques! ;)

partagé ...je n'y crois pas ,quels responsables politiques se sont pris des baffes ou des œufs ,ou de la farine sinon ceux des partis traditionnels ... et qui étaient les agresseurs sinon des furies extrémistes ,gonflés à bloc par leurs responsables politiques ...

ils préparent une société de rupture entre des braillards et les 70% de Français qui n'en peuvent plus de cette haine ... 

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
itsmeagain Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, stvi a dit :

partagé ...je n'y crois pas ,quels responsables politiques se sont pris des baffes ou des œufs ,ou de la farine sinon ceux des partis traditionnels ... et qui étaient les agresseurs sinon des furies extrémistes ,gonflés à bloc par leurs responsables politiques ...

ils préparent une société de rupture entre des braillards et les 70% de Français qui n'en peuvent plus de cette haine ... 

c est vrai que c est "tres recent" toute cette violence !! vous avez quel age ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, stvi a dit :

partagé ...je n'y crois pas ,quels responsables politiques se sont pris des baffes ou des œufs ,ou de la farine sinon ceux des partis traditionnels ... et qui étaient les agresseurs sinon des furies extrémistes ,gonflés à bloc par leurs responsables politiques ...

ils préparent une société de rupture entre des braillards et les 70% de Français qui n'en peuvent plus de cette haine ... 

Et bien tu sais comme moi que deux exemples d'injures courantes envers les extrêmes ont été exprimées juste avant : nazisme et stalinisme. Mais il y en a d'autres encore.

Par ailleurs, si dans les cas que tu cites il y a bien volonté d'humilier, déstabiliser ou nuire à la réputation, ça n'est pas en bonne et due forme une injure ni une diffamation.

Sinon bien sûr je partage le constat de la hausse des violences de type politique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 3 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Quasi-Modo a dit :

Et bien tu sais comme moi que deux exemples d'injures courantes envers les extrêmes ont été exprimées juste avant : nazisme et stalinisme. Mais il y en a d'autres encore.

Par ailleurs, si dans les cas que tu cites il y a bien volonté d'humilier, déstabiliser ou nuire à la réputation, ça n'est pas en bonne et due forme une injure ni une diffamation.

Sinon bien sûr je partage le constat de la hausse des violences de type politique.

La hausse des injures n'est pas que politique, on la remarque à tous les niveaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Vintage a dit :

La hausse des injures n'est pas que politique, on la remarque à tous les niveaux.

Certes, mais comment l'expliquer? Est-ce un problème plus général d'éducation (ce que je n'exclus pas)?

Finalement le problème s'est aggravé en politique depuis le développement des communautarismes victimaires (féminisme, LGBT, antiracisme, etc.. etc..)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 3 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Quasi-Modo a dit :

Certes, mais comment l'expliquer? Est-ce un problème plus général d'éducation (ce que je n'exclus pas)?

Finalement le problème s'est aggravé en politique depuis le développement des communautarismes victimaires (féminisme, LGBT, antiracisme, etc.. etc..)

Chacun veut vivre à sa manière sans se préoccuper du quand dira t on.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
itsmeagain Membre 3 172 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

question a tout le mone : qui peut pretendre donner des lecons sur ce sujet ????

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 7 032 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

"Président d'assassins; me donneras-tu la parole ?!!!"

Robespierre au Président de la Convention Nationale. 27 juillet 1794 (jour de sa chute).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 6 438 messages
Macrocéphale bossu‚ 32ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Vintage a dit :

Chacun veut vivre à sa manière sans se préoccuper du quand dira t on.

Sans doute mais c'est paradoxal pour le coup, que cette volonté de "jouir sans entraves" (pour reprendre le vieux slogan 68-ard :p) débouche au contraire sur un problème comme "L'enfer c'est les autres."

il y a 1 minute, itsmeagain a dit :

question a tout le mone : qui peut pretendre donner des lecons sur ce sujet ????

Nous avons tous déjà dérapé, y compris sur ce forum. Certains plus souvent que d'autres quand même ... ;)

L'essentiel est de ne pas entrer dans une discussion avec l'esprit conflictuel et, si d'aventure un problème avait lieu, de pouvoir se remettre en question et rediscuter avec ledit membre ensuite (sauf si bien sûr il s'entête et décide de vous ignorer).

Selon moi les "ignore list" sont franchement puériles, et principalement le fait de personnes butées qui refusent la remise en question, en étant incapables de distinguer entre l'idée et la personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aldegonde Membre 1 326 messages
Lonesome cowgirl‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, Quasi-Modo a dit :

L'injure ou la diffamation en politique est quand même grave quand elle est à ce points là systématique, puisque le dialogue est le meilleur moyen de préserver la paix sociale et de trouver des compromis. La violence c'est presque exclusivement le fruit d'une absence ou d'un échec du dialogue.

Qu'est-ce qui est le plus simple en politique: Exposer clairement ses idées et essayer de prouver en quoi elles sont meilleures que celles des autres, ou tirer à vue non stop sur les autres dans le seul et unique but d'essayer de prouver qu'ils sont plus pourris que vous ? Je suis convaincue que si la campagne présidentielle s'était déroulée dans le cadre de la première option (exposer ses idées etc.), les français s'y seraient peut-être plus intéressés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant