Aller au contenu

Erneste

Membre
  • Compteur de contenus

    980
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    882 [ Donate ]

1 abonné

À propos de Erneste

  • Rang
    Forumeur accro
  • Date de naissance 30/03/1983

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme

Visiteurs récents du profil

9 161 visualisations du profil
  1. Erneste

    Désir de vengeance...

    Vais t'écouter, m'en vais fabriquer quelques poupées vaudous... Pas faux, merci.
  2. Erneste

    Désir de vengeance...

    Tu as sans doute raison. Avec le temps, va, tout s'en va, paraitrait-il... dsl 2 Normalement, peut-être... Chez moi, la colère, liée à une certaine forme d'injustice, me donne juste envie de faire du tort, même si je n'approuve pas vraiment ce genre d'idée, c'est plus fort que moi. Mais bon, je me retiens, j'aimerais juste réussir à passer à autre chose. Je sais bien, j'ai juste envie que ça quitte mes pensées, mais j'arrive pas à le digérer, comme si ça prenait l'ascendant sur toute réflexion logique... On va se dire que ça va passer.
  3. Ouais, j'sais, c'est mal. Ca fait quelques jours que je ressens un insubmersible désir de vengeance. J'ai beau essayer de me raisonner (mais t'es as rien à foutre de cette bande de ***, passe donc à autre chose), rien à faire, ça tourne dans mon esprit sans vouloir faire place à des sentiments plus apaisés. Comme une envie de vouloir faire du mal et l'impression que ça me soulagerais un max. L'avez-vous déjà ressenti ? Comment y faire face ? Comment le transformer en quelque chose de plus positif ?
  4. Ce doit être extrêmement violent, on ne peut que compatir... Ca va aller, tu vas t'en remettre ? Tu veux qu'on en parle ?
  5. Comme le disait l'autre: "Seuls les superstitieux prennent le hasard au sérieux..."
  6. Merci pour ton témoignage, c'est honnête et ça fait du bien de se rendre compte qu'on est pas seul à envisager les choses d'une manière "superflue" ou "déshumanisée"... Ce topic faisait suite à un reportage vu sur les guerres en Afghanistan d'une manière plutôt neutre, j'm'étais rendu compte que je voyais les choses d'un certain point de vue, bien éloigné de la réalité, des réalités... Tout à fait partial... alors j'me demandais comment les gens y réagissaient, si ça venait de moi ou... ? dommage, quand même du peu de réponses au sondage (pourtant anonyme), j'aurais aimé plus de votan
  7. Bonjour, Guerres, attentats, catastrophes naturelles, inégalités, dictatures... Que ce soit sur internet, à la télévision, dans les journaux. Nous sommes en permanence abreuvés d'informations diverses et variées, d'images violentes etc, sur ce qui se passe dans notre monde. Comment le vivez-vous ?
  8. C'est possible. Après, les fleurs, c'est peut-être légèrement trop à ce stade... Tu devrais plutôt détourner un peu la discussion, lui demander, par exemple, ce qu'elle aime faire en dehors de la coiffure et essayer d'enchaîner en lui proposant de faire un truc avec, l'air de rien. Ce sera nettement mois gênant.
  9. Erneste

    Je t'aime...

    Ah oui, y a ça aussi, le genre de truc qu'on préfère oublier le lendemain matin... Me souviens l'avoir dit à mon père, un soir de Noël, dans de pareilles circonstances (deuxième fois de ma vie que je lui disais). J'ai encore le souvenir du silence gênant qui a suivi et du "Euh... Merci... C'est gentil". Apparemment, il n'était pas assez bourré. Un réveil traumatisant: "Promis, juré, plus jamais je bois de ma vie !"
  10. Erneste

    Je t'aime...

    Y a plusieurs déclinaisons: Je t'aime... = Je te dirais bien d'aller te faire mettre mais la décence m'en empêche. Je t'aime = Tu m'aimes, hein ? Dis-moi qu'tu m'aimes, steup' Je t'aime ! = Voilà, c'est exactement ça ! Je t'aime = J'aimerais bien répondre un truc sensé, vraiment, mais là, non, y a rien qui me vient... Faut savoir décoder, en fait...
  11. Je pense que vous devriez plutôt en parler calmement et définir ce que vous attendez, l'un et l'autre, de votre couple et si ces visions sont compatibles. Sinon, à long terme, ça ne pourra pas tenir. Vous vous rendrez peut-être compte que vous n'avez rien à faire ensemble ou alors vous serez capable de plus de compréhension l'un envers l'autre, à voir... Tu as été blessée qu'il agisse ainsi et il a dû mal vivre que tu lui fasses du chantage. On s'en fout un peu, dans le fond, de savoir qui a raison et qui a tort, les choses sont rarement aussi catégoriques. Il n'y a aucune bonne ou m
  12. Bonsoir, Pour faire suite au fabuleux topic de @Professeur sur les habitudes intenables de nos proches(souvent nos chers enfants), je vous propose d'aller un peu plus loin dans l'horreur et de nous exposer les pires hontes qu'ils vous ont fait subir publiquement. Deux me reviennent en mémoire: Peu après le décès d'un membre de la famille, mon fils se posait énormément de questions sur la mort: "Et toi, tu vas bientôt mourir ? Et moi ? C'est quand qu'on est mort ? Et pis on va où quand on est mort ? Et pis, on revient ? Mais on peut encore manger ?...... " J'ai tenté de le rassur
  13. Ouais, je connais aussi tout ça... Et les cheveux dans la douche... Malheureusement... Là, elle me fait la tête et m'a dit que j'ai gâché sa journée et que je la laissais crever de faim parce que je lui ai interdit de manger un gâteau qui sortait du four... Et dire qu'un jour on regrettera tout ça.
  14. T'as sans doute pas tort, la prochaine fois j'essaierai la cave... En attendant ça fonctionne plutôt bien, l'important est sans doute plus la mise à l'écart, on fait comme on peut.
  15. Ne pas rincer les assiettes sales ou autres et les laisser sécher dans l'évier, ne pas vider les restes de nourriture avant de les rincer, ne pas être capable de mettre lesdites assiettes dans le lave-vaisselle, ou encore les mettre dans le lave-vaisselle sans les avoir rincées au préalable, je sais toujours pas quelle option est la pire... Laisser trainer des emballages vides ou mettre des emballages vides dans la poubelle alors qu'elle est clairement en train de déborder plutôt que de changer le sac. Laisser trainer ses écouteurs partout, tout le temps, entendre gueuler: "Mais sont
×