etre seul ou mal accompagné

Invité Marpletree
Invité Marpletree Invités 0 message
Posté(e)

Il y a aussi des moments de vie où l'on peut se sentir seul(e) même si entouré. Cela ne vient pas forcément de notre entourage. Un besoin de se replis sur soi.

Personnellement ces phases ont souvent égrenées des étapes de ma vie. :zen:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Anna Kronisme Membre 1 863 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚ 40ans
Posté(e)
il y a 30 minutes, Morfou a dit :

Il serait mort de démence, cause de son suicide?

Se référer à lui...un alcoolo et un drogué!

Ce n'est pas vraiment un être de sagesse...

Je ne me réfère pas à "lui", je me réfère à l'idée, la philosophie et même le cheminement de pensée(s) véhiculés dans cette phrase qui est effectivement de "lui". 

Si je colle cette phrase sur une image de Gandhi, tu voudras t'intéresser à l'idée ou c'est peine perdue ? 

As-tu déjà été entourée de personnes qui t'ont fait sentir seule, Morfou ? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 951 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Effectivement, la solitude peut etre pesante sur la durée, quoique on peut aussi s'y habituer, mais le pire c'est d'etre contraint de vivre avec des personnes que l'on voudrait plutot fuir, le sentiment d'etre en prison privé d'oxygéne, entravé.

C'est le sens de la formule de Sartre: " l'enfer c'est les autres"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 30 903 messages
j'ai affiché mon sourire a l'envers‚ 50ans
Posté(e)

sinon,je vous rassures hein,je suis pas déprimé! tout va bien!

c'est juste que parfois,en plus l'amitié est a sens unique

toujours moi qui appelle,qui textote,qui propose de se voir...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Anna Kronisme a dit :

Je ne me réfère pas à "lui", je me réfère à l'idée, la philosophie et même le cheminement de pensée(s) véhiculés dans cette phrase qui est effectivement de "lui". 

Si je colle cette phrase sur une image de Gandhi, tu voudras t'intéresser à l'idée ou c'est peine perdue ? 

As-tu déjà été entourée de personnes qui t'ont fait sentir seule, Morfou ? 

Non, cela ne m'est jamais arrivée!

Par contre j'ai connu une grande solitude physique et morale entre mes 15 et 16ans!

Peut-être qu'ayant touché le fond, ce ne pouvait pas être pire quoi qu'il arrive...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calvala Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚ 30ans
Posté(e)

etre seul ou mal accompagné, en général, c'est l'expression utilisée pour les situations de couple, et la je dirais : pour chaque personne c'est différent, le mieux c'est ce qui te cause le moins de peine (et l'idéal est une relation ou les deux s'entendent et se completent, se soutiennent et se supportent quand il faut, malgré les hauts et les bas du couple)

après, pour la vie de tous les jours... vivre sans personne dans son entourage n'est pas forcément une bonne chose, c'est lourd, pesant, et de toute facon les mauvaises personnes pourront toujours etre présente, autant prendre les autres comme il sont sans se pourrir la santé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Calvala a dit :

etre seul ou mal accompagné, en général, c'est l'expression utilisée pour les situations de couple, et la je dirais : pour chaque personne c'est différent, le mieux c'est ce qui te cause le moins de peine (et l'idéal est une relation ou les deux s'entendent et se completent, se soutiennent et se supportent quand il faut, malgré les hauts et les bas du couple)

après, pour la vie de tous les jours... vivre sans personne dans son entourage n'est pas forcément une bonne chose, c'est lourd, pesant, et de toute facon les mauvaises personnes pourront toujours etre présente, autant prendre les autres comme il sont sans se pourrir la santé

Oui, cela se dit pour les couples ou plutôt se disait pour les couples!

Mais la famille existait ou plutôt était présente, ce qui est de moins en moins le cas!

La solitude est le lot de plus en plus de personnes en France! de tous âges!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Calvala Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚ 30ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Morfou a dit :

Oui, cela se dit pour les couples ou plutôt se disait pour les couples!

Mais la famille existait ou plutôt était présente, ce qui est de moins en moins le cas!

La solitude est le lot de plus en plus de personnes en France! de tous âges!

un lot qu'on ne choisis pas et qui souvent est subis, quand ca concerne l'entourage en général et la famille, c'est pour ca qu'a ma connaissance c'est surtout pour les couples

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Soixante-Treize
Invité Soixante-Treize Invités 0 message
Posté(e)
Le ‎14‎/‎07‎/‎2017 à 07:00, cry baby a dit :

on dit vaut mieux etre seul que mal accompagné! qu'en pensez vous?

il est préférable de se la jouer solitaire  ou d'etre entouré de gens hyppocrites ,mais qui vous désennuie?

 

Il y a 10 heures, pep-psy a dit :

Est-ce que c'est parce que l'on veut se donner de la valeur à soi, que l'on ne fait que de chercher à s'entourer de gens qui n'ont que des qualités ?

Ce qui est utopique, puisque tout le monde à des défauts, le problème c'est que l'on dirait, dans cette société, que l'on cherche plus à trouver les défauts chez les gens que leurs qualités, normal, ensuite, que l'on ne se sente pas en bonne compagnie !

Je pense que l'on peut être bien avec n'importe qui, du moment, que l'on est ouvert aux bons moments et à la découverte de l'autre !

Alors que je constate que les gens ne cherchent qu'à former des cercles privilégiés... Dans lesquels ils se réunissent sans vraiment savoir pourquoi.

Société démocratique, individualiste, matérialiste. :bo:

Modifié par Soixante-Treize

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 529 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 20 heures, Morfou a dit :

Je ne pense pas que l'amitié soit un choix!

A différentes époques de nos vies on fait des rencontres, des gens sympas ou moins sympas mais avec qui on peut avoir des relations amicales pour une époque donnée, et qui vont disparaitre un jour sans réelles raisons...

La vie quoi...

Relation amicale, ce n'est pas la même chose que de penser avec des amis...

C'est comme si tu disais des relations non hostiles !

Le problème, je pense, est que les gens veulent ne pas s'ennuyer et comptent trop souvent sur les autres pour leur faire passer de bons moments !

Étant quelqu'un qui aime bien animer, proposer, etc... S'occuper de ce type de personnes est vite épuisant !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, pep-psy a dit :

Relation amicale, ce n'est pas la même chose que de penser avec des amis...

C'est comme si tu disais des relations non hostiles !

Le problème, je pense, est que les gens veulent ne pas s'ennuyer et comptent trop souvent sur les autres pour leur faire passer de bons moments !

Étant quelqu'un qui aime bien animer, proposer, etc... S'occuper de ce type de personnes est vite épuisant !

 

On ne devient pas ami avec une personne sans qu'il y ait eu une relation amicale à la base!

On ne tombe pas sur quelqu'un en se disant, "cuilà, il s'ra mon copain"...:D

Pour moi, il n'y a pas besoin d'animer ou de proposer, les choses se font naturellement, sinon, c'est quasi du virtuel...les relations humaines ne fonctionnent pas comme ça!

On s'accompagne, on se raconte, on fait des souhaits pour telle ou telle sortie d'après les goûts de chacun...d'ailleurs on ne fait pas forcément les choses avec tous, mais par affinité...

On ne modèle pas une personne d'après sa propre conception des loisirs, ses propres goûts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 529 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Morfou a dit :

On ne devient pas ami avec une personne sans qu'il y ait eu une relation amicale à la base!

On ne tombe pas sur quelqu'un en se disant, "cuilà, il s'ra mon copain"...:D

Pour moi, il n'y a pas besoin d'animer ou de proposer, les choses se font naturellement, sinon, c'est quasi du virtuel...les relations humaines ne fonctionnent pas comme ça!

On s'accompagne, on se raconte, on fait des souhaits pour telle ou telle sortie d'après les goûts de chacun...d'ailleurs on ne fait pas forcément les choses avec tous, mais par affinité...

On ne modèle pas une personne d'après sa propre conception des loisirs, ses propres goûts...

Tu n'as jamais fait partie d'un groupe toi ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, pep-psy a dit :

Tu n'as jamais fait partie d'un groupe toi ?!

Si, un groupe d'une cinquantaine de jeunes!

Nous avions un hangar en location, nous y faisions des bals avec tourne-disques et disques des chansons de l'époque, nous organisions des sorties communes, en car etc.

Aucune obligation pour personne! à chacun ses envies et ses goûts!

Durant les grèves de 68, nous avions loué une camionnette pour aller acheter des patates en Bretagne, des garçons ayant le permis, puisque les adultes en étaient incapables, malgré les drapeaux rouges aux balcons....

Mais à l'époque, nous disions "une bande"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 529 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Dans une bande si chacun fait comme il veut, comment avoir un projet commun et l'organiser ?

Il y a toujours des gens qui font et les autres qui en bénéficient ! TOUJOURS !

Le pire, ce sont les groupes dans lesquels les gens disent "Ouais super, génial, on le fait, d'accord, etc..."

Puis quelques jours avant la date convenue: "Ouais, ben en fait, tu vois, je ne pourrais pas... Désolé..."

La liberté pourquoi pas, mais si on compte sur une sorte d'horloge naturelle pour synchroniser un groupe ou une bande de personnes, on est mal barré !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Je n'aime pas trop ce dicton. Parce que j'ai tendance à penser qu'on ne choisis pas forcément ceux qui nous entourent mais que c'est pas un mal. Je préfère faire avec ce que j'ai sous la main plutôt que de chercher à ne m'entourer que du gratin, comme si seuls les meilleurs avaient droit de cité. je vis les rencontre comme elles viennent, je prends ce qu'il y a prendre et puis, de toutes façons, même les bonnes compagnies se quittent. Après, s'il s'agit de tisser un lien moins superficiel, bien sûr que je me fais diablement plus sélectif, parce que j'aime l'idée d'exclusivité, je ne suis pas partageur dans l'âme. :D
Et en même temps, je suis d'un naturel plutôt solitaire. Si le fait d'être entouré ne me déplait pas, l'idée de me retrouver seul m'est toujours agréable. Parce que seul, je ne m'ennuie jamais; je ne m'ennuie que lorsqu'il y a du monde autour avec qui je n'ai pas envie ou je n'arrive pas à communiquer. Parce que qui dit pluralité, dit respect des personnes, des codes de conduites, des usages, et parfois c'est bien lourd.

Il me semble qu'Aristote à dit un truc du genre, celui qui veut vivre seul est un dieu ou une brute. Du coup, c'est vrai que c'est tentant.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Out of Paprika Membre 11 774 messages
Piment doux‚ 97ans
Posté(e)
Le ‎15‎/‎07‎/‎2017 à 06:43, cry baby a dit :

j'ai pas dit que j'avais pas d'amis! sauf que je les compte sur les doigts d'une seule main

C'est pas grave, ça, du moment que tu es à l'aise avec eux ;)

L'indépendance et l'éloignement de ce qui met plus mal que bien, il n'y a que ça de vrai, certainement pas le nombre.
Bien sûr que c'est toujours sympa d'avoir des amis avec qui partager, mais trouver le juste milieu sans se sentir envahie ou obligée n'est pas si simple.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 529 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a une heure, Kégéruniku 8 a dit :

Je n'aime pas trop ce dicton. Parce que j'ai tendance à penser qu'on ne choisis pas forcément ceux qui nous entourent mais que c'est pas un mal. Je préfère faire avec ce que j'ai sous la main plutôt que de chercher à ne m'entourer que du gratin, comme si seuls les meilleurs avaient droit de cité. je vis les rencontre comme elles viennent, je prends ce qu'il y a prendre et puis, de toutes façons, même les bonnes compagnies se quittent. Après, s'il s'agit de tisser un lien moins superficiel, bien sûr que je me fais diablement plus sélectif, parce que j'aime l'idée d'exclusivité, je ne suis pas partageur dans l'âme. :D

Et en même temps, je suis d'un naturel plutôt solitaire. Si le fait d'être entouré ne me déplait pas, l'idée de me retrouver seul m'est toujours agréable.
Parce que seul, je ne m'ennuie jamais; je ne m'ennuie que lorsqu'il y a du monde autour avec qui je n'ai pas envie ou je n'arrive pas à communiquer.
Parce que qui dit pluralité, dit respect des personnes, des codes de conduites, des usages, et parfois c'est bien lourd.

Il me semble qu'Aristote à dit un truc du genre, celui qui veut vivre seul est un dieu ou une brute. Du coup, c'est vrai que c'est tentant.

C'est très vrai !

Quand on est seul, on a au moins le choix de faire ce que l'on veut... Mais pourquoi n'arrive-t-on pas à faire ce que l'on veut quand on est avec d'autres ?

Pourquoi y'a-t-il comme une force qui nous empêche d'agir comme bon nous semble ?

Mieux vaut être seul que pointé du doigt comme étant asocial ! :hum:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, pep-psy a dit :

C'est très vrai !

Quand on est seul, on a au moins le choix de faire ce que l'on veut... Mais pourquoi n'arrive-t-on pas à faire ce que l'on veut quand on est avec d'autres ?

Pourquoi y'a-t-il comme une force qui nous empêche d'agir comme bon nous semble ?

Mieux vaut être seul que pointé du doigt comme étant asocial ! :hum:

Parce que la liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres; parce que s'imposer c'est comme subir, foutrement désagréable, à mon sens du moins; parce qu'être au centre de l'attention me déplait fortement; parce que faire ce qu'on veut c'est aussi plonger dans l'intimité en dévoilant une partie de soi et que ça ne se partage pas n'importe comment; parce qu'on peut très bien ne pas vouloir communiquer avec des personnes à un instant mais fort bien s'entendre avec elles et faire ce que l'on veut aux dépends de l'instant supposément partagé pourrait nuire à cela. En fait, il y a pleins de raisons, aussi bien d'ordre générale que circonstancielles.

Paraître asocial, c'est moins faire ce que l'on veut que de rester dans son coin à ne rien faire d'ailleurs.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3 414 messages
Ne se refuse rien‚ 29ans
Posté(e)

Je ne comprends même pas le dilemme. Il faut vraiment avoir du mal à se supporter pour préférer la mauvaise compagnie à la solitude. Certains se trouvent ils si peu intéressants qu'ils ne veulent même pas se fréquenter eux même?

Quoiqu'il peut être amusant de se retrouver mal accompagné ne serait ce que pour mieux apprécier sa solitude ou faire le plein d'anecdotes gênantes, ou même pour se forcer à sortir de sa zone de confort.

En règle général, il est rare que je me trouve mal accompagnée. Je me force rarement à fréquenter des gens, et quand je le fais, trouver leur compagnie agréable ou en retirer quelque chose fait partie du défi. Quand on ne subit pas, on n'est pas mal accompagné. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 12 154 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, pep-psy a dit :

Dans une bande si chacun fait comme il veut, comment avoir un projet commun et l'organiser ?

Il y a toujours des gens qui font et les autres qui en bénéficient ! TOUJOURS !

Le pire, ce sont les groupes dans lesquels les gens disent "Ouais super, génial, on le fait, d'accord, etc..."

Puis quelques jours avant la date convenue: "Ouais, ben en fait, tu vois, je ne pourrais pas... Désolé..."

La liberté pourquoi pas, mais si on compte sur une sorte d'horloge naturelle pour synchroniser un groupe ou une bande de personnes, on est mal barré !

Quand on est aussi nombreux, il y a fatalement des affinité plus fines que d'autres!

Chacun faisait d'après ses goûts mais aussi ses disponibilités...certains étaient étudiants, d'autres apprentis, d'autres salariés..des âges bien différents, de 15 à plus de 25ans! donc des couples ou plutôt des fréquentations!

L'époque était différente aussi...

C'était beaucoup plus facile que vous ne l'imaginez! c'était juste prévu quelques temps à l'avance, normal, pas la veille pour le lendemain!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant