Aller au contenu

Notre enfance à t'elle une influence sur nos choix politique adulte


Promethee_Hades

Messages recommandés

Membre, Chien Fou forumeur, 88ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 25 564 messages
88ans‚ Chien Fou forumeur,
Posté(e)

"Selon une recherche menée par l’Inserm, et publiée dans la revue Evolution and Human Behavior, nos conditions de vie durant l’enfance auraient une véritable influence sur nos choix politiques plus tard. Ainsi, avoir souffert de pauvreté étant jeune est associé à une plus forte adhésion à des attitudes politiques autoritaires à l’âge adulte."

http://www.doctissimo.fr/psychologie/news/enfance-choix-politiques

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 39ans Posté(e)
Yoannbzh Membre 11 816 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)

Non, je ne le pense pas mais la vie, l'éducation et la réalité des faits, oui !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité elbaid
Invités, Posté(e)
Invité elbaid
Invité elbaid Invités 0 message
Posté(e)

ma mère a toujours ete de droite gaulliste sociale sauf rare exception en 81 et dans la rue pour l'école libre  , mon père lui a toujours voté pour sa gueule et son porte monnaie sans parti pris , le discours récurant du tous des pourris et voleurs de poules  etc etc 

moi du coups j'hésite entre Mao et Pinochet ....:mouai:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 850 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

On a tous quelque chose qui reste dans une famille avec la politique, une préférence plus qu'une autre, un lien avec les parents pour un personnage bien défini, dans ma famille , et du côté de mon père , il y avait beaucoup de militaires , c'était donc des Gaullistes pur jus, et un penchant indéniable pour la droite, je crois bien qu'il en reste quelque chose en ce qui me concerne:hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Zigbu, 74ans Posté(e)
Zigbu Membre 6 639 messages
74ans‚ Zigbu,
Posté(e)

Notre enfance a très certainement une influence tant qu'on n'est pas entré dans la vie active : Mes parents, ayant connus la guerre, étaient Gaullistes, (normal). j'étais donc plutôt de droite sans trop savoir ce que cela signifiait. Quand j'ai commencé à bosser et que j'ai découvert le maigre salaire qu'on m'accordait ainsi qu'à des millions d'autres travailleurs, je suis passé à gauche et n'en ai jamais changé.

Quand on est salarié avec des difficultés à boucler les fins de mois, comment peut on être de droite ? Et pourtant il y en a, plein, les dernières élections l'ont prouvé. C'est quelque chose qui me dépasse. Je ne comprendrai jamais cette attitude, même si la droite a mis de l'eau dans son vin pour mieux piéger les petits salariés. Certes la gauche n'a pas été à la hauteur de ce qu'elle aurait dû être, à savoir, améliorer les conditions de vie des plus démunis, mais je ne désespère pas de voir un homme, un vrai, qui saura faire ce qu'il faut. Pas un politicard qui pensera d'abord à lui et, accessoirement, à ce qui se passe en bas de l'échelle histoire de gratter des voix aux élections suivantes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 850 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 2 heures, Zigbu a dit :

 

Quand on est salarié avec des difficultés à boucler les fins de mois, comment peut on être de droite ? Et pourtant il y en a, plein, les dernières élections l'ont prouvé. C'est quelque chose qui me dépasse. Je ne comprendrai jamais cette attitude,

Pose toi la question de savoir si tu as été plus heureux avec la gauche, qui te donne d'un côté pour reprendre de l'autre, les acquis obtenus , c'est grâce aux travailleurs avec les grèves, même sous cette gauche bien pensante qui pensent qu'à ton" bonheur" avant de s'en mettre plein les poches, je vise certains syndicats qui s'en glorifient d'y appartenir, la droite on la connait , elle fait pas dans la dentelle, mais elle se tient à ses principes, le désaveu des gens envers le PS  pendant les élections en est la preuve, elle ne vaut plus un clou:hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Zigbu, 74ans Posté(e)
Zigbu Membre 6 639 messages
74ans‚ Zigbu,
Posté(e)
Il y a 3 heures, PINOCCHIO a dit :

Pose toi la question de savoir si tu as été plus heureux avec la gauche, qui te donne d'un côté pour reprendre de l'autre, les acquis obtenus , c'est grâce aux travailleurs avec les grèves, même sous cette gauche bien pensante qui pensent qu'à ton" bonheur" avant de s'en mettre plein les poches, je vise certains syndicats qui s'en glorifient d'y appartenir, la droite on la connait , elle fait pas dans la dentelle, mais elle se tient à ses principes, le désaveu des gens envers le PS  pendant les élections en est la preuve, elle ne vaut plus un clou:hehe:

C'est certain, qu'aujourd'hui "la gauche" ne donne pas l'exemple de ce qu'elle devrait être. Aux élections on a bien vu qu'elle s'en prenait plein la tronche. La droite aussi a bien souffert ! Celui qui incarne le mieux la gauche à présent est, incontestablement, J.L Mélenchon. Son programme n'est peut être pas très réaliste, mais il est de gauche. Donc, la gauche n'est pas morte, elle a trouvé une nouvelle voie. Attendons de voir ce qui va se passer aux législatives. A ce moment on pourra dire si oui ou non la gauche est morte !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Abu nuwas Membre 7 606 messages
Forumeur vétéran‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, Promethee_Hades a dit :

"Selon une recherche menée par l’Inserm, et publiée dans la revue Evolution and Human Behavior, nos conditions de vie durant l’enfance auraient une véritable influence sur nos choix politiques plus tard. Ainsi, avoir souffert de pauvreté étant jeune est associé à une plus forte adhésion à des attitudes politiques autoritaires à l’âge adulte."

http://www.doctissimo.fr/psychologie/news/enfance-choix-politiques

 

 

 

Bjr Promethee_Hades,

 

j'en doute fort, parmi ceux qui nous gouvernent combien sont-ils a avoir souffert de la pauvreté dans leur jeunesse?

 

a+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chien Fou forumeur, 88ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 25 564 messages
88ans‚ Chien Fou forumeur,
Posté(e)

Il est bon de signaler, que l'article termine ainsi: " Pour finir, les auteurs de l’étude ont demandé aux participants leur niveau d’adhésion à la phrase suivante : "je pense qu’avoir à la tête du pays un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du parlement ni des élections est une bonne chose". Et le constat reste le même : ceux ayant souffert de pauvreté pendant l’enfance adhéraient à des attitudes explicitement autoritaires, non seulement dans l’échantillon de la population française interrogé mais également sur un panel de 46 pays européens.

Au vu de ces résultats, ces travaux mettent en évidence l’importance de facteurs précoces dans la détermination des attitudes politiques, enrichissant ainsi la compréhension des dynamiques des démocraties. "

Il s'agit d'une étude des plus sérieuse, mené tant chez des enfants que chez des adultes d'origines très défavorisé, cette étude fut menés dans plusieurs pays. Elle démontre que dans des cas de pauvreté extrême dans l'enfance, devenant adulte celui ci aura tendance à opter pour un régime autoritaire non démocratique. Ceci pouvant aussi expliquer pourquoi lors des dernière élection beaucoup de jeunes votèrent pour des partis extrémiste.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chien Fou forumeur, 88ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 25 564 messages
88ans‚ Chien Fou forumeur,
Posté(e)
il y a 20 minutes, Abu nuwas a dit :

Bjr Promethee_Hades,

 

j'en doute fort, parmi ceux qui nous gouvernent combien sont-ils a avoir souffert de la pauvreté dans leur jeunesse?

 

a+

Bonjour Abus nuwas, poigne de mains

Bien il ne s'agit pas de ceux qui nous gouvernent dans le sujet , mais justement des pauvres voir des très pauvres qui adultes optent pour des choix antidémocratique, en étant favorables à des gouvernement fort voir dictatoriaux.

L'étude laisse entendre que si on cantonne le peuple dans une extrême pauvreté, chose que l'ultra libéralisme veut réaliser pour son profit, nous allons assister dans les générations suivante à une montée de mouvement extrémiste totalitaire anti démocratique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Abu nuwas Membre 7 606 messages
Forumeur vétéran‚
Posté(e)
il y a 48 minutes, Promethee_Hades a dit :

Bonjour Abus nuwas, poigne de mains

Bien il ne s'agit pas de ceux qui nous gouvernent dans le sujet , mais justement des pauvres voir des très pauvres qui adultes optent pour des choix antidémocratique, en étant favorables à des gouvernement fort voir dictatoriaux.

L'étude laisse entendre que si on cantonne le peuple dans une extrême pauvreté, chose que l'ultra libéralisme veut réaliser pour son profit, nous allons assister dans les générations suivante à une montée de mouvement extrémiste totalitaire anti démocratique.

Bjr Promethee_Hades,

J'avais bien compris le sens du sujet, j'ai juste laisser echapper que ceux qui nous gouvernent ont eu dans le passé, une jeunesse, etait t-elle pour autant pauvre, je me posais la question. Toutefois l'etude a raison, ou, dans la mesure, la pauvreté va constituer le terreau des extrémistes, qui puisent leur forces dans les couches inférieures de la société.

 

a+

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 18ans Posté(e)
metal guru Membre+ 29 701 messages
Maitre des forums‚ 18ans‚
Posté(e)

Notre enfance a une influence sur pratiquement tout ce dans quoi nous nous impliquons ! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Morfou Membre 48 586 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, Zigbu a dit :

Notre enfance a très certainement une influence tant qu'on n'est pas entré dans la vie active : Mes parents, ayant connus la guerre, étaient Gaullistes, (normal). j'étais donc plutôt de droite sans trop savoir ce que cela signifiait. Quand j'ai commencé à bosser et que j'ai découvert le maigre salaire qu'on m'accordait ainsi qu'à des millions d'autres travailleurs, je suis passé à gauche et n'en ai jamais changé.

Quand on est salarié avec des difficultés à boucler les fins de mois, comment peut on être de droite ? Et pourtant il y en a, plein, les dernières élections l'ont prouvé. C'est quelque chose qui me dépasse. Je ne comprendrai jamais cette attitude, même si la droite a mis de l'eau dans son vin pour mieux piéger les petits salariés. Certes la gauche n'a pas été à la hauteur de ce qu'elle aurait dû être, à savoir, améliorer les conditions de vie des plus démunis, mais je ne désespère pas de voir un homme, un vrai, qui saura faire ce qu'il faut. Pas un politicard qui pensera d'abord à lui et, accessoirement, à ce qui se passe en bas de l'échelle histoire de gratter des voix aux élections suivantes.

C'est juste que vous vous faites beaucoup d'illusions sur "la gauche"...et son monde des bisounours!

Les gens de droite sont beaucoup plus réalistes!

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 18ans Posté(e)
metal guru Membre+ 29 701 messages
Maitre des forums‚ 18ans‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Morfou a dit :

C'est juste que vous vous faites beaucoup d'illusions sur "la gauche"...et son monde des bisounours!

Les gens de droite sont beaucoup plus réalistes!

Ce qu'il y a de bien avec ce genre de militantisme c'est qu'il est réversible, on inverse les termes gauche et droite et c'est tout aussi invérifiable et subjectif ! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Morfou Membre 48 586 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
à l’instant, metal guru a dit :

Ce qu'il y a de bien avec ce genre de militantisme c'est qu'il est réversible, on inverse les termes gauche et droite et c'est tout aussi invérifiable et subjectif ! ;)

Pas vraiment! mais je suis bien certaine que vous le savez....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 18ans Posté(e)
metal guru Membre+ 29 701 messages
Maitre des forums‚ 18ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Morfou a dit :

Pas vraiment! mais je suis bien certaine que vous le savez....

Si ça l'est complètement selon les œillères que l'on porte, mais je suis bien certain que tu ne le sais pas !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Morfou Membre 48 586 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, metal guru a dit :

Si ça l'est complètement selon les œillères que l'on porte, mais je suis bien certain que tu ne le sais pas !

Bien entendu!

L'intelligent de gauche, c'est vous!

L'imbécile de droite, c'est moi!

CQFD!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 18ans Posté(e)
metal guru Membre+ 29 701 messages
Maitre des forums‚ 18ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Morfou a dit :

Bien entendu!

L'intelligent de gauche, c'est vous!

L'imbécile de droite, c'est moi!

CQFD!

Quand je disais que tu n'avais pas compris ! :rolle:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
LouiseAragon Membre 14 351 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Promethee_Hades a dit :

Il est bon de signaler, que l'article termine ainsi: " Pour finir, les auteurs de l’étude ont demandé aux participants leur niveau d’adhésion à la phrase suivante : "je pense qu’avoir à la tête du pays un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du parlement ni des élections est une bonne chose".

Et le constat reste le même : ceux ayant souffert de pauvreté pendant l’enfance adhéraient à des attitudes explicitement autoritaires, non seulement dans l’échantillon de la population française interrogé mais également sur un panel de 46 pays européens.

Au vu de ces résultats, ces travaux mettent en évidence l’importance de facteurs précoces dans la détermination des attitudes politiques, enrichissant ainsi la compréhension des dynamiques des démocraties. "

Il s'agit d'une étude des plus sérieuse, mené tant chez des enfants que chez des adultes d'origines très défavorisé, cette étude fut menés dans plusieurs pays. Elle démontre que dans des cas de pauvreté extrême dans l'enfance, devenant adulte celui ci aura tendance à opter pour un régime autoritaire non démocratique. Ceci pouvant aussi expliquer pourquoi lors des dernière élection beaucoup de jeunes votèrent pour des partis extrémiste.

Bonjour Prométhée !  Je suis contente de te lire ! :bisou:

Tu voulais nous faire observer qu'en période de crise, la démocratie est en danger et que le "peuple" pourrait accueillir avec plaisir 

le premier dictateur qui se présenterait !  Et on connait l'histoire, malheureusement !

Aujourd'hui, les français comme les européens d'ailleurs voient monter dangereusement ces idéologies qui mettent en scène l'homme fort, 

l'homme providentiel, l'homme qui nous demande gentiment sa confiance et ' au nom du peuple' !  :80:

On voit bien toutes les contradictions de notre monde !  On éloigne du citoyen les institutions démocratiques ! La Commune n'a plus de pouvoir, elle se perd dans les méandres d'intercommunalités gouvernées par des 'non élus", les départements se perdent dans des mégas régions au pouvoir éloigné, les citoyens boudent les élections européennes alors même qu'au parlement européen se prennent des décisions qui ont de grands pouvoir sur nos vies quotidienne ... 

On ose nous parler d'un mille feuille institutionnel incompréhensible qu'il faut "moderniser" tout en éloignant  le citoyen de ce qui était sa base proche ! 

Oui, le pouvoir en place a tendance à complexifier le discours politique qui n'a plus de sens, et le citoyen assommé laisse faire ...

'On' les laisse gouverner ... 'on' ne veut pas y penser ... les malins savent éteindre toute velléité démocratique venue de la base ...

Arf !  Porte toi bien Prométhée ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Petitpepin Membre 783 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, LouiseAragon a dit :

 

Oui, le pouvoir en place a tendance à complexifier le discours politique qui n'a plus de sens, et le citoyen assommé laisse faire ...

Il n'y a pas que le discours qui se complique, ou plutôt s'il se complique (mais cette période ne le prouve pas vraiment...) c'est parce que son objet est plus compliqué. 

Et par ailleurs quand enfin on laisse tomber la langue de bois et qu'on dit explicitement ce qui est, par exemple qu'on vend du temps de cerveau disponible, oh scandal !!!  Oh c'est inadmissible de l'avoir dit

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×