Aller au contenu

Les apports du communisme en France

Messages recommandés

Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Voilà, les caricatures pleuvent. Présentant les communistes comme si c'étaient les pires monstre de l'univers.

Alors, je ne suis pas communiste et aucun candidat ni de près ni de loin n'est communistes.

Mais je voulais rappeler ce qu'en France, dans un pays véritablement démocratique, les communistes au pouvoir ont apportés.

Histoire quand même de leur "rendre ce qu'on leur doit" (ce que ne devrait renier un type de droite dans le principe…)

 

1) Les congés payés.

Mesure impensable ! ça allait couler les entreprise… ça pleurait des larmes de crocodiles à en vider le nil. Quoi ? payer des employés à ne rien faire ? Et puis quoi encore ?
ça faisait tellement peur que, Feu mon grand père qui a connu cette époque, entendait ces types de droites dans les rues scander les slogans "plutôt Hitler que le front populaire"

 

2) La semaine de 40h (au lieu de 48) Et la journée de 8 h 

 

3) Les conventions collectives.

Et surtout l'idée que les syndicats pouvaient négocier globalement, pour l'ensemble d'une branche, des mesures.
Afin d'éviter que les problèmes de concurrences obligent à éliminer les avantages obtenus.

 

4) La création de la SNCF 

Car oui, les communistes aussi créent des entreprises.
Elle proposait à l'époque des billets réduit pour partir en week-end, et profiter de ses congés payés.

 

5) la Sécurité sociale

Dont le principe a été entièrement inventé et conçu par un soudeur… excusez du peu.
Juste histoire de rappeler au passage que les gens de la base ne sont pas forcément des crétins un peu bêta, et non cultivés.

( ce qui est encore plus vraie à notre époque )

 

6) La retraite. Et notemment la retraite par répartition.

"L’ambition est d’assurer le bien-être de tous, de la naissance à la mort. De faire enfin de la vie autre chose qu’une charge ou un calvaire…"
Croizat à l’Assemblée, le 20 mars 1946

 

Une véritable "ruine", quelque chose d'infinnançable selon les avis des gens de droites de l'époque. Qui affirmaient et se récriaient corps et âme qu'il fallait cesser de faire du sentiment pour rester réaliste.
( Toute ressemblance est indépendante de ma volonté, fortuites, et le simple fruit du hasard )

 

Voilà voilà, une petite page d'histoire pour rappeler que les "ruines" apportés par les communistes...

Bien finalement, on les a absolument toutes conservée. Sans aucune exception. Et il ne me semble pas qu'elles aient apporté la ruine de notre société.

Comme quoi, dans une véritable démocratie, les communistes savent faire des propositions solide et stable.

 

:)

 

PS :

Je cite (presque) de mémoire, si vous avez d'autres idées de choses apportées par les communistes, n'hésitez pas.

 

 

Modifié par Titsta
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pila Membre 12 179 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Je trouve que les Réactionnaires ne devraient pas profiter des acquis obtenus par les luttes du Peuple ou accordés par le Général de Gaulle.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
itsmeagain Membre 3 509 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Titsta a dit :

Voilà, les caricatures pleuvent. Présentant les communistes comme si c'étaient les pires monstre de l'univers.

Alors, je ne suis pas communiste et aucun candidat ni de près ni de loin n'est communistes.

Mais je voulais rappeler ce qu'en France, dans un pays véritablement démocratique, les communistes au pouvoir ont apportés.

Histoire quand même de leur "rendre ce qu'on leur doit" (ce que ne devrait renier un type de droite dans le principe…)

 

1) Les congés payés.

Mesure impensable ! ça allait couler les entreprise… ça pleurait des larmes de crocodiles à en vider le nil. Quoi ? payer des employés à ne rien faire ? Et puis quoi encore ?
ça faisait tellement peur que, Feu mon grand père qui a connu cette époque, entendait ces types de droites dans les rues scander les slogans "plutôt Hitler que le front populaire"

 

2) La semaine de 40h (au lieu de 48) Et la journée de 8 h 

 

3) Les conventions collectives.

Et surtout l'idée que les syndicats pouvaient négocier globalement, pour l'ensemble d'une branche, des mesures.
Afin d'éviter que les problèmes de concurrences obligent à éliminer les avantages obtenus.

 

4) La création de la SNCF 

Car oui, les communistes aussi créent des entreprises.
Elle proposait à l'époque des billets réduit pour partir en week-end, et profiter de ses congés payés.

 

5) la Sécurité sociale

Dont le principe a été entièrement inventé et conçu par un soudeur… excusez du peu.
Juste histoire de rappeler au passage que les gens de la base ne sont pas forcément des crétins un peu bêta, et non cultivés.

( ce qui est encore plus vraie à notre époque )

 

6) La retraite. Et notemment la retraite par répartition.

"L’ambition est d’assurer le bien-être de tous, de la naissance à la mort. De faire enfin de la vie autre chose qu’une charge ou un calvaire…"
Croizat à l’Assemblée, le 20 mars 1946

 

Une véritable "ruine", quelque chose d'infinnançable selon les avis des gens de droites de l'époque. Qui affirmaient et se récriaient corps et âme qu'il fallait cesser de faire du sentiment pour rester réaliste.
( Toute ressemblance est indépendante de ma volonté, fortuites, et le simple fruit du hasard )

 

Voilà voilà, une petite page d'histoire pour rappeler que les "ruines" apportés par les communistes...

Bien finalement, on les a absolument toutes conservée. Sans aucune exception. Et il ne me semble pas qu'elles aient apporté la ruine de notre société.

Comme quoi, dans une véritable démocratie, les communistes savent faire des propositions solide et stable.

 

:)

 

PS :

Je cite (presque) de mémoire, si vous avez d'autres idées de choses apportées par les communistes, n'hésitez pas.

 

 

et quand les communistes soutenaient Hitler , c etait moins derangeant ?

 

le probleme aussi c est que dans beaucoup de pays communistes encore actuellement , toutes ses belles idées n ont pas cours !!!!

  • Like 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 29 590 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Titsta a dit :

Voilà, les caricatures pleuvent. Présentant les communistes comme si c'étaient les pires monstre de l'univers.

Alors, je ne suis pas communiste et aucun candidat ni de près ni de loin n'est communistes.

Mais je voulais rappeler ce qu'en France, dans un pays véritablement démocratique, les communistes au pouvoir ont apportés.

Histoire quand même de leur "rendre ce qu'on leur doit" (ce que ne devrait renier un type de droite dans le principe…)

 

1) Les congés payés.

Mesure impensable ! ça allait couler les entreprise… ça pleurait des larmes de crocodiles à en vider le nil. Quoi ? payer des employés à ne rien faire ? Et puis quoi encore ?
ça faisait tellement peur que, Feu mon grand père qui a connu cette époque, entendait ces types de droites dans les rues scander les slogans "plutôt Hitler que le front populaire"

 

2) La semaine de 40h (au lieu de 48) Et la journée de 8 h 

 

3) Les conventions collectives.

Et surtout l'idée que les syndicats pouvaient négocier globalement, pour l'ensemble d'une branche, des mesures.
Afin d'éviter que les problèmes de concurrences obligent à éliminer les avantages obtenus.

 

4) La création de la SNCF 

Car oui, les communistes aussi créent des entreprises.
Elle proposait à l'époque des billets réduit pour partir en week-end, et profiter de ses congés payés.

 

5) la Sécurité sociale

Dont le principe a été entièrement inventé et conçu par un soudeur… excusez du peu.
Juste histoire de rappeler au passage que les gens de la base ne sont pas forcément des crétins un peu bêta, et non cultivés.

( ce qui est encore plus vraie à notre époque )

 

6) La retraite. Et notemment la retraite par répartition.

"L’ambition est d’assurer le bien-être de tous, de la naissance à la mort. De faire enfin de la vie autre chose qu’une charge ou un calvaire…"
Croizat à l’Assemblée, le 20 mars 1946

 

Une véritable "ruine", quelque chose d'infinnançable selon les avis des gens de droites de l'époque. Qui affirmaient et se récriaient corps et âme qu'il fallait cesser de faire du sentiment pour rester réaliste.
( Toute ressemblance est indépendante de ma volonté, fortuites, et le simple fruit du hasard )

 

Voilà voilà, une petite page d'histoire pour rappeler que les "ruines" apportés par les communistes...

Bien finalement, on les a absolument toutes conservée. Sans aucune exception. Et il ne me semble pas qu'elles aient apporté la ruine de notre société.

Comme quoi, dans une véritable démocratie, les communistes savent faire des propositions solide et stable.

 

:)

 

PS :

Je cite (presque) de mémoire, si vous avez d'autres idées de choses apportées par les communistes, n'hésitez pas.

 

 

Arthaud se présente quand même sous l' étiquette communiste!

Mais à la question :

au second tour si elle voterait Macron, elle ne répond pas et pour cause!

Qui ne dit rien consent.

Communiste mais qui préfère Macron....:)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Et quand le seul état à financer, entretenir, former, équiper la résistance en France était communiste, c'était dérangeant ?

Quand le seul espoir dans ces périodes sombres, c'était le front Russe qui empêchait les Nazi de s'occuper vraiment de notre territoire, c'était dérangeant ?

Les russes sont morts en masses pour sauver la France de la dictature nazie sombre ignorant. Sans eux, jamais les Américains n'auraient pris le moindre risque, ils ont attendu bien longtemps d'ailleurs. Préférant profiter du commerce le plus longtemps possible.

 

Le sujet c'est ce qu'on apportés les communistes en France. Lorsqu'ils se trouvent dans une véritable démocratie.

 

Modifié par Titsta
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 003 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, Titsta a dit :

1) Les congés payés.

Mesure impensable ! ça allait couler les entreprise… ça pleurait des larmes de crocodiles à en vider le nil. Quoi ? payer des employés à ne rien faire ? Et puis quoi encore ?
ça faisait tellement peur que, Feu mon grand père qui a connu cette époque, entendait ces types de droites dans les rues scander les slogans "plutôt Hitler que le front populaire"

 

Ceci est faux: la vérité c'est qu'il s'agit plutôt d'une coalition de la plusieurs partis dont les cocos connu sous le nom de Front Populaire, pas "des communistes au pouvoir".

Il y a 7 heures, Titsta a dit :

 

2) La semaine de 40h (au lieu de 48) Et la journée de 8 h 

Quand ça ?

Encore une fois, il s'agit du Front Populaire, pas "des communistes au pouvoir".

Il y a 7 heures, Titsta a dit :

3) Les conventions collectives.

Et surtout l'idée que les syndicats pouvaient négocier globalement, pour l'ensemble d'une branche, des mesures.
Afin d'éviter que les problèmes de concurrences obligent à éliminer les avantages obtenus.

Ceci est encore une fois faux: évidemment que non les conventions collectives n'ont jamais été un apport "des communistes au pouvoir".

Il y a 7 heures, Titsta a dit :

4) La création de la SNCF 

Car oui, les communistes aussi créent des entreprises.
Elle proposait à l'époque des billets réduit pour partir en week-end, et profiter de ses congés payés.

Encore faux. Parce que le PCF n'a JAMAIS été au pouvoir.

Il y a 7 heures, Titsta a dit :

5) la Sécurité sociale

Dont le principe a été entièrement inventé et conçu par un soudeur… excusez du peu.
Juste histoire de rappeler au passage que les gens de la base ne sont pas forcément des crétins un peu bêta, et non cultivés.

( ce qui est encore plus vraie à notre époque )

Faux !

La SS a été créé par le conseil national de la résistance et le gouvernement provisoire de de Gaulle, pas par "les communistes au pouvoir".

Il y a 7 heures, Titsta a dit :

6) La retraite. Et notemment la retraite par répartition.

"L’ambition est d’assurer le bien-être de tous, de la naissance à la mort. De faire enfin de la vie autre chose qu’une charge ou un calvaire…"
Croizat à l’Assemblée, le 20 mars 1946

Le système des retraites existaient avant même que le communisme existe.

Il y a 7 heures, Titsta a dit :

Une véritable "ruine", quelque chose d'infinnançable selon les avis des gens de droites de l'époque. Qui affirmaient et se récriaient corps et âme qu'il fallait cesser de faire du sentiment pour rester réaliste.
( Toute ressemblance est indépendante de ma volonté, fortuites, et le simple fruit du hasard )

 

Voilà voilà, une petite page d'histoire pour rappeler que les "ruines" apportés par les communistes...

Bien finalement, on les a absolument toutes conservée. Sans aucune exception. Et il ne me semble pas qu'elles aient apporté la ruine de notre société.

Comme quoi, dans une véritable démocratie, les communistes savent faire des propositions solide et stable.

La différence est que, contrairement à ce que tu as écrit: les communistes n'ont JAMAIS été au pouvoir en France.

Puisque tu cites surtout la période 1936-1938, Léon Blum n'a jamais été communiste.

 

Modifié par Maxence22
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garlaban Membre 1 806 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, Titsta a dit :

Voilà, les caricatures pleuvent. Présentant les communistes comme si c'étaient les pires monstre de l'univers.

Alors, je ne suis pas communiste et aucun candidat ni de près ni de loin n'est communistes.

Mais je voulais rappeler ce qu'en France, dans un pays véritablement démocratique, les communistes au pouvoir ont apportés.

Histoire quand même de leur "rendre ce qu'on leur doit" (ce que ne devrait renier un type de droite dans le principe…)

Très réducteur, frôlant la mauvaise foi et l'ignorance que d'attribuer cela aux communistes ... S'il faut attribuer des mérites à l'établissement de la Sécurité Sociale et des retraites c'est plutôt du coté de Bismarck qu'il faudrait regarder. Dès le XIXe siècle, le chancelier allemand a été en effet le véritable initiateur de tout cela. En Europe tous les régimes y compris fascistes comme l'Italie mussolinienne bien avant la France n'ont fait qu'appliquer la même recette bismarckienne.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Garlaban Membre 1 806 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 44 minutes, Titsta a dit :

Et quand le seul état à financer, entretenir, former, équiper la résistance en France était communiste, c'était dérangeant ?

 

Les communistes français étaient avant tout soviétiques ... En fonction des intérêts de Staline et de l'URSS ils ont été tour à tour réfractaires, déserteurs, saboteurs voire collaborateurs (Jacques Duclos 1er collaborateur français) puis résistants toujours à la demande de Staline après la rupture du pacte germano-soviétique.

Ils ont été d'autre part les relais serviles de toutes les ignominies qui se déroulaient en URSS - Il faut relire à ce sujet les articles calomnieux de l'Huma qui relayait les pires propos orduriers envers tous ceux qui osaient dénoncer les crimes de Staline, les purges, le Goulag, Soljénitsine et ceci jusqu'au coeur des années 80..

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Maxence… les communistes n'ont jamais élu de président. ça ne veux pas dire qu'ils n'ont jamais été au pouvoir.

 

La sécurité sociale a été inventé et fondé par un ministre communiste. (et un soudeur…)

Certes, le front populaire était une coalition qui incluait le partit communiste. Donc, bien sûr que si, il a été au pouvoir.

Si tu restes de bonne foie, les congés payés… c'était les communistes qui la portaient. Les 40h par semaine, les 8h par jour aussi.

On n'avait jamais été aussi loin dans les mesures sociales, donc c'est effectivement toutes les mesures communistes qui sont passé. Les autres partis ont rejoint les communistes mais n'ont été que des suiveurs.

Il y a eu beaucoup de mesures qui n'étaient pas communiste que ce gouvernement à passé, mais c'est pas celles là qu'on a retenue. Et le rôle des partis de gauches non communiste dans ce gouvernement a surtout été de freiner les communistes pour qu'ils n'aillent pas trop loin, rien d'autre.

Mais je te concèderai la création de la SNCF… même si en réalité tu semble ignorer très fortement le soucis et l'implication du communisme de l'époque dans le développement de grandes industries d'état.

 

En revanche, c'est fou à quel point d'un seul coup, la notion de "communiste" devient nettement plus précise dans le débat.

Marant :D

 

La notion de retraite existe depuis le moyen âge si tu va par là.

Poser un pécule de côté pour ses vieux jour, c'est pas les communistes qui l'ont inventé, et c'est la seule chose qu'on avait à l'époque, avec la mendicité et de vagues organisation de la charité pour les plus désespérés d'entre eux.

Le SYSTÈME des retraites par contre. Par répartition, solidaire, s'appliquant à tous, basée sur des mutuelles où ont vote démocratiquement. Bah manque de bol, si, il a été inventé et mis en place par un ministre communiste.

La mauvaise foi et la propagande révisionniste, quand ça nous tiens. >_<

 

 

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 003 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Titsta a dit :

Maxence… les communistes n'ont jamais élu de président. ça ne veux pas dire qu'ils n'ont jamais été au pouvoir.

Les communistes n'ont jamais été au pouvoir en France... fort heureusement pour nous. Aucun président du conseil n'a jamais été à la tête du gouvernement.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anonymous Membre 1 769 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Titsta a dit :

Voilà, les caricatures pleuvent. Présentant les communistes comme si c'étaient les pires monstre de l'univers.

Alors, je ne suis pas communiste et aucun candidat ni de près ni de loin n'est communistes.

Mais je voulais rappeler ce qu'en France, dans un pays véritablement démocratique, les communistes au pouvoir ont apportés.

Histoire quand même de leur "rendre ce qu'on leur doit" (ce que ne devrait renier un type de droite dans le principe…)

 

1) Les congés payés.

Mesure impensable ! ça allait couler les entreprise… ça pleurait des larmes de crocodiles à en vider le nil. Quoi ? payer des employés à ne rien faire ? Et puis quoi encore ?
ça faisait tellement peur que, Feu mon grand père qui a connu cette époque, entendait ces types de droites dans les rues scander les slogans "plutôt Hitler que le front populaire"

 

2) La semaine de 40h (au lieu de 48) Et la journée de 8 h 

 

3) Les conventions collectives.

Et surtout l'idée que les syndicats pouvaient négocier globalement, pour l'ensemble d'une branche, des mesures.
Afin d'éviter que les problèmes de concurrences obligent à éliminer les avantages obtenus.

 

4) La création de la SNCF 

Car oui, les communistes aussi créent des entreprises.
Elle proposait à l'époque des billets réduit pour partir en week-end, et profiter de ses congés payés.

 

5) la Sécurité sociale

Dont le principe a été entièrement inventé et conçu par un soudeur… excusez du peu.
Juste histoire de rappeler au passage que les gens de la base ne sont pas forcément des crétins un peu bêta, et non cultivés.

( ce qui est encore plus vraie à notre époque )

 

6) La retraite. Et notemment la retraite par répartition.

"L’ambition est d’assurer le bien-être de tous, de la naissance à la mort. De faire enfin de la vie autre chose qu’une charge ou un calvaire…"
Croizat à l’Assemblée, le 20 mars 1946

 

Une véritable "ruine", quelque chose d'infinnançable selon les avis des gens de droites de l'époque. Qui affirmaient et se récriaient corps et âme qu'il fallait cesser de faire du sentiment pour rester réaliste.
( Toute ressemblance est indépendante de ma volonté, fortuites, et le simple fruit du hasard )

 

Voilà voilà, une petite page d'histoire pour rappeler que les "ruines" apportés par les communistes...

Bien finalement, on les a absolument toutes conservée. Sans aucune exception. Et il ne me semble pas qu'elles aient apporté la ruine de notre société.

Comme quoi, dans une véritable démocratie, les communistes savent faire des propositions solide et stable.

 

:)

 

PS :

Je cite (presque) de mémoire, si vous avez d'autres idées de choses apportées par les communistes, n'hésitez pas.

 

 

 

 

 

Les communistes Français n’ont pas de sang sur les mains 

Citez moi une seule victime des communistes en France depuis 1920 ?

Moi je peux vous citer des quantités de noms de personnes qui ont été assassinés par l'extreme droite en France depuis les années 20 ( dont d'ailleurs beaucoup ont leur nom sur un plaque de rue ). rappelez nous combien de militants de l'extreme droite ont eu une rue portant leur nom en France ?
Pas de rue Pétain 
Pas de rue Darnand 
Pas de rue Mauras
Pas de rue Léon Daudet 
Pas de rue Laval 
Pas de rue Henriot 
Pas de rue Déat 
Pas de rue Doriot etc..etc ..

Par contre voici quelques uns des communistes assassinés par l'extrême droite dont une rue ou une place porte le nom :


Gabriel Péri 
Danielle Casanova 
Guy Mocquet 
Colonel Fabien ( Pierre Georges )
Jean - Pierre Timbaud
Ceux de l'affiche rouge et du groupe Manoukian


Etc..etc et tous les anonymes militants PCF assassinés dans leur régions.


Tous les déportés pour appartenance au PCF dont Marie - Claude Vaillant -Couturier reconnue unanimement pour son courage lors du procès de Nuremberg .

Non les communistes Français n'ont pas de sang sur les mains !

Ceux qui ont du sang sur les mains sont ceux figurant sur la première liste de noms !
 
 
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 003 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 25 minutes, Anonymous a dit :

Non les communistes Français n'ont pas de sang sur les mains !

Ils ont les innombrables victimes des procès sans jugement en 1944-45 dont une énorme partie ont ensuite été innocentés. De plus, le PCF en 1939- juin 1941 est responsable de nombreux attentats et militantisme en soutien du pacte germano-soviétique.

Donc évidemment que le PCF a du sang sur les mains.

Modifié par Maxence22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anonymous Membre 1 769 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Maxence22 a dit :

Ils ont les innombrables victimes des procès sans jugement en 1944-45 dont une énorme parti ont ensuite été innocentés. De plus, le PCF en 1939- juin 1941 est responsable de nombreux attentats et militantisme en soutien du pacte germano-soviétique.

Donc évidemment que le PCF a du sang sur les mains.

 

 

 

 

Merci de me donner raison en vous classant dans le camp de ceux qui , eux, ont du sang sur les mains.  Vous ne prouvez rien, vous affirmez.  Où sont vos preuves, vérifiables ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 003 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 12 minutes, Anonymous a dit :

Vous ne prouvez rien, vous affirmez.  Où sont vos preuves, vérifiables ?

Je n'ai pas besoin d'affirmer, j'ai une bibliothèque proche de chez moi et j'ai la possibilité de commander des livres d'histoire et de voir des dizaine de documentaires historiques. Il ne suffit pas de se contenter de la propagande communiste.

Au petit jeu des morts: le communisme est champion du monde avec plus de 100 millions de morts. Et comme je m'attends à l'habituel "mais ce n'est pas les Français"... rappelons que le PCF, jusqu’à les années 60, refusaient de reconnaître les horreurs commises par Staline (en accusant de Gaulle de pétainiste... le comble). Il y avait aussi des camps de concentrations sous les régimes communistes (il y en a encore aujourd'hui en Corée du Nord d'ailleurs).

Modifié par Maxence22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 13 720 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 10 minutes, Maxence22 a dit :

Ils ont les innombrables victimes des procès sans jugement en 1944-45 dont une énorme partie ont ensuite été innocentés. De plus, le PCF en 1939- juin 1941 est responsable de nombreux attentats et militantisme en soutien du pacte germano-soviétique.

Donc évidemment que le PCF a du sang sur les mains.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Catégorie:Résistant_communiste_français page 1

Résistants communistes français 

 

https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Catégorie:Résistant_communiste_français&pagefrom=Schloss%2C+Simone Simone+Schloss#mw-pages  page 2

:o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 003 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 8 minutes, LouiseAragon a dit :

Le PCF n'est entrée en résistance en juin 1941... quand Hitler attaque l'Union soviétique :o°

Ceci démontre donc l'affiliation entre les deux. Les résistants communistes ne sont qu'une partie des dizaine de milliers de résistants non communistes.

Modifié par Maxence22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 13 720 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Juste quelques exemples !

 

Un des premiers actes de résistance dans Paris occupé: le 11 novembre 1940, les lycéens et étudiants bravent l’interdit et manifestent pour commémorer la victoire de la France contre l’Allemagne en 1918. Parmi eux, beaucoup sont venus à l’appel de l’UEC.

Un des premiers actes de résistance dans Paris occupé: le 11 novembre 1940, les lycéens et étudiants bravent l’interdit et manifestent pour commémorer la victoire de la France contre l’Allemagne en 1918. Parmi eux, beaucoup sont venus à l’appel de l’UEC.

Nous sommes en 1940. Marcel Delattre, jeune militant, est arrêté à Bègles (Gironde) suite à une distribution de tracts du Parti communiste clandestin. Interné au camp de Mérignac, il est fusillé le 21 octobre 1941 au camp de Souge.

148 communistes sont arrêtés dans la région bordelaise le 22 novembre 1940. La plupart seront fusillés…

Jean Lemoine vit à Romainville (Seine-Saint-Denis). Le 26 avril 1941, il y est interpellé par des policiers français pour « activités de propagande communiste ». Il est condamné à dix ans de travaux forcés, transféré à la prison de Caen (Calvados).

Le 11 mai 1942, il est désigné pour faire partie du contingent d’otages exécutés en représailles d ’une action de la Résistance en Seine-Maritime. Recherché pour « menées communistes » et pour avoir participé à la grande grève des 100 000 mineurs du Nord et Pas-de-Calais de mai-juin 1941,

Léon Bailleux est fusillé le 14 avril 1942 au fort du Vert-Galant, à Wambrechies (Pas-de-Calais).

Ouvrier tourneur chez Hispano-Suiza, Georges Vigor est interpellé à son domicile le 20 janvier 1941 par des policiers de Gentilly (Val-de-Marne), étant considéré comme un « meneur très actif et dangereux ».

Fin septembre 1940, la mairie avait informé le commissariat que l’ouvrier était susceptible de s’occuper d’impression et de distribution de tracts communistes clandestins. Il est fusillé le 15 décembre 1941 à Châteaubriant (Loire-Atlantique)

 Ces vies retirées par l’occupant nazi avec l’aide active de l’État vichyssois que l’on retrouve parmi les milliers de biographies de fusillés dans le dictionnaire qui vient de paraître à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la Libération  illustrent tragiquement à quel point l’engagement des communistes est considéré comme une menace à anéantir aux premières heures de l’Occupation. Les militants du PCF qui s’organisent dans les premiers réseaux clandestins se voient sévèrement réprimés. Emprisonnés dès 1940, nombreux sont internés. Certains sont exécutés.

D’autres, dont de nombreuses femmes, sont déportés…

Par dizaines, ils participent ou sont à l’initiative des premières manifestations antinazies et actes de sabotage, comme le note la Gestapo le 21 février 1941. Les communistes pour leur part sont constitués en force clandestine, capable de mener des campagnes de distribution de tracts, de journaux et des attentats.

Au niveau national : Charles Tillon, futur responsable des FTP, lance un appel le 17 juin 1940, les deux dirigeants politiques du PCF Maurice Thorez et Jacques Duclos le 10 juillet 1940.

À la Libération, l’OS est reconnue « unité combattante à partir d’octobre 1940 ». On en retrouve les acteurs, pour la plupart fusillés entre 1941 et 1942. La liste des noms est trop longue pour qu’ils soient tous énumérés, citons Gaston Carré, Raymond Losserand, Antonin Revéreault, Louis Coquillet, Louis Marchandise, Marcel Viaud… Autres organisations ayant joué un rôle important dans la lutte armée, les FTPF et les FTP-MOI combattent à partir de mai 1941. En zone occupée ou « libre », les militants dans leur entreprise, leur ville ou village, les anciens des Brigades internationales ayant combattu en Espagne, les étrangers, juifs, Arméniens, antifascistes italiens, ceux de l’Affiche rouge… Là encore, leurs biographies jalonnent le dictionnaire et sont éloquentes. Une preuve irréfutable. Les communistes, par milliers, ont pris une part conséquente à la lutte contre l’occupant et ont subi la répression nazie à partir de 1940 et jusqu’aux dernières heures de la Libération.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anonymous Membre 1 769 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Maxence22 a dit :

Le PCF n'est entrée en résistance en juin 1941... quand Hitler attaque l'Union soviétique :o°

Ceci démontre donc l'affiliation entre les deux. Les résistants communistes ne sont qu'une partie des dizaine de milliers de résistants non communistes.

L’Appel longtemps « oublié » de Charles Tillon

charles_tillon.jpg

 

Charles Tillon est né en Juillet 1897. Mobilisé en 1916 dans la marine, il est l’un des dirigeants de la mutinerie de la mer Noire en juin 1919, ce qui lui vaut d’être condamné à cinq ans de bagne au Maroc. Il adhère au PCF et à la CGTU, devient membre du Comité central du Parti Communiste en1932. En 1936 il est élu Député d’Aubervilliers.

 

En décembre 1939 Benoît Frachon au nom de la direction du Parti communiste, l’envoie à Bordeaux où dans la clandestinité il prend pour le PCF, la responsabilité de la région. Le 17 juin 1940, alors que les allemands sont entrés dans Paris, Philippe Pétain accède au Pouvoir. « C’est le cœur serré, annonce t-il dans un discours radiodiffusé, que je vous dis qu’il faut cesser le combat. »

 

C’est ce même jour, après avoir entendu l’appel de Pétain à la capitulation, que Charles Tillon rédige un appel intitulé selon certains : « Peuple de France » et dont le soir même il entreprend la diffusion. Charles Tillon sera l’un des principaux organisateurs de la Résistance communiste et sera le chef du Comité militaire National des Francs- Tireurs et Partisans auquel, participa également Laurent Casanova en tant que représentant du Front National. *

 

L’appel lancé par Charles Tillon le 17 juin 1940, est un appel à la résistance sur le territoire national. C’est explicitement un appel au combat anti-fasciste et pour la reconquête de l’indépendance nationale. … « Cet appel n’est pas une initiative purement personnelle. Lorsqu’il le rédige, Charles Tillon est mandaté par le Comité central pour réorganiser le parti communiste dans tout le Sud-Ouest de la France… » Lire ci-dessous, la présentation de l’appel rédigée par Antoine Porcu. L’Huma 4 mars 2006.

 

Charles Tillon et d’autres prestigieux dirigeants communistes de la Résistance, tels Laurent Casanova, Marcel Servin, Pierre Hervé (membre du CNR), Maurice Kriegel-Valrimont, Jean Pronteau, Jean Pierre Vigier, Georges Guingouin…ont été démis de leurs responsabilités à la direction du PCF et le plus souvent, exclus du Parti.

 

Ce fut une erreur stratégique fondamentale aux conséquences euro-atlantiques toujours actuelles. L’Histoire montre que pour nous communistes, d’hier et d’aujourd’hui, une autre stratégie, que celle qui allait mener au pouvoir un pétainiste reconverti dans l’euro –atlantisme , pour installer la dictature maastrischienne, était et reste possible.

 

Après plus de 60 ans d’errance stratégique, il est bien tard, mais d’autant plus urgent de revenir à l’esprit de la Résistance et du rassemblement populaire autour du programme réactualisé du CNR.

 

* Le Front National dont il est question n’est pas celui des Le Pen mais un large rassemblement anti-fasciste et patriotique de la Résistance, créé à l’initiative des communistes et tout particuliérement de Pierre Villon.

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article124

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maxence22 Membre 8 003 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Là tu parles de communistes qui agissent indépendamment du parti tout comme l'on fait des milliers d'autres résistants affiliés à d'autres partis ou indépendamment de parti politique.

Tien ça me rappelle le groupe de résistants dans une petite ville qui a organisé un défilé le 11 novembre 1943.

Modifié par Maxence22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 662 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a une heure, Maxence22 a dit :

Ils ont les innombrables victimes des procès sans jugement en 1944-45 dont une énorme partie ont ensuite été innocentés. De plus, le PCF en 1939- juin 1941 est responsable de nombreux attentats et militantisme en soutien du pacte germano-soviétique.

Donc évidemment que le PCF a du sang sur les mains.

Tu n'es quand même pas entrain de considérer que les règlements de comptes barbares qui ont eu lieu à la libération sont du fait d'un partit politique organisé ?

Les êtres humains sont ce qu'ils sont. Il y a eu assez de tensions et de drame sous l'occupation nazie pour comprendre (sans excuser) que ces règlements de comptes sont des actes individuels isolés.

Très souvent exercés d'ailleurs par des colabo voulant se racheter une conduite comme résistant de la dernière heure.

 

Et il y a une différence entre juger les êtres humains de base, et les responsables politiques.

 

Pour ce qui est des "attentat" en 1941…  t'es sérieux ? Tu es au courant que la deuxième guerre mondiale à commencé en 39 et que la France est occupé par les nazi en mai-juin 1940 ?

T'es entrain de parler de quoi là ? Des actes de résistances contre les nazis ? :o

Oué… vu comme ça, les communistes ont du sang sur les mains… on est d'accord… On parles d'une guerre quand même…

Là tu m'inquiète sérieusement :mef2:

Je commence à comprendre la teneur de la haine anti-communistes d'un coup… ça me rassure pas du tout.

 

 

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité