Aller au contenu

Ne pas tout mélanger

Messages recommandés

Maroudiji Membre 3 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

Au sujet des Indo-Européens

ob_6e94a9_apocalypse-guerrier-2.jpg

« Mon gros non seulement cela ne justifie pas tes précédents propos car il s'agit seulement de certains de nos ancêtres, mais en plus c'est oublier que Mongols, Arabes, Bantous, Turcs, etc, etc... ont tous conquis massacrer, génocider, pratiquer massivement l'esclavage et j'en passe, les Européens ne sont pas une exception historique en la matière, mais la norme. »

Nous sommes dans la rubrique Science, et le gros c’est moi.

Surtout ne jamais user du terme « démoniaque » dans une discussion avec des français pour qualifier des atrocités, même si ces actes sont d’une intensité infernale sans nom. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, grâce à la bonne copine du très grand philosophe tant admiré des français, Martin Heidegger, un chouia nazi sur les bords, Hannah Arendt a décrété que l’horreur perpétrée par les maudits allemands qui ont brulé les juifs dans les camps de la mort, était banal. Donc, rien de démoniaque. En tout cas, ça ne se dit plus. Zombis et démons, n’existent que dans l’imaginaire. Il ne faut pas tout mélanger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Anna Kronisme Membre 2 090 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Utiliser le terme "démoniaque" peut également donner la responsabilité de ces atrocités à une créature (démon) qui ne serait pas humaine.

Or, s'il s'agit bien d'humains, pourquoi attribuer "ces actes d’une intensité infernale sans nom" à quoi d'autre ?

Banalité ou pas, le pardon peut être donné mais, il faut que la responsabilité soit préalablement admise.

Humains coupables = humains punis = pardon possible.

L'émotion des mots dans les maux des émotions... ça, c'est d'un banal ! Héhé !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

(1) Ce topic aurait éventuellement plus sa place en Philosophie, sauf à être un énième dégueulis de haine incompréhensible de la part de notre cher Ahmed (=Maroudiji) contre les abominables Européens blancs qu'il semble vomir par tous les pores.

(2) Arendt n'a jamais dit ce que tu lui fais dire. Ou du moins, tu ne l'as jamais lue lorsqu'elle parle de "Banalität des Bösen", et tu ne l'as jamais compris non plus.

http://www.raison-pu...article606.html

Extrait:

La « banalité du mal » désigne d’abord la propension d’Eichmann à ne parler que par clichés. Il ne s’approprie pas ce qu’il dit et les règles de langage inventées par les nazis contribuent à le priver de la conscience de ses actes. Tout ce qui concerne l’extermination est exprimé par des euphémismes : « solution finale », « traitement spécial », comptabilisation des « pièces », « regroupement », « changement de domicile », etc. Ces règles de langage ont constitué des facteurs qui ont permis le « maintien de l’ordre et de l’équilibre mental dans les nombreux services spécialisés dans les fonctions les plus diverses dont la coopération était indispensable en la matière » [5]. Victor Klemperer explique que « le nazisme s’insinua dans la chair et le sang du grand nombre à travers des expressions isolées, des tournures, des formes syntaxiques qui s’imposaient à des millions d’exemplaires et qui furent adoptées de façon mécanique et inconsciente » [6]. L’avocat d’Eichmann, Servatius, laissa lui-même échapper l’expression « procédé médical » pour parler des chambres à gaz.

La « banalité du mal » se caractérise par l’incapacité d’être affecté par ce que l’on fait et le refus de juger. Elle révèle une absence d’imagination, cette aptitude à se mettre à la place d’autrui. Lors de son interrogatoire à Jérusalem, Eichmann explique pendant des mois à l’officier de police qui l’interroge (un Juif allemand) la terrible injustice qu’il a subie en ne dépassant jamais le grade de lieutenant-colonel, avec la certitude d’éveiller chez lui une légitime sympathie. Cette inaptitude à se représenter les autres est décrite en ces termes par Arendt : « Plus on l’écoutait, plus on se rendait à l’évidence que son incapacité à parler était étroitement liée à son incapacité à penser — à penser notamment du point de vue de quelqu’un d’autre. Il était impossible de communiquer avec lui, non parce qu’il mentait, mais parce qu’il s’entourait du plus efficace des mécanismes de défense contre les mots et la présence des autres et, partant, contre la réalité en tant que telle. » [7]

Modifié par Zelig
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 12 603 messages
Obsédé textuel‚ 66ans
Posté(e)

J'ai rien compris au discours de Maroudiji, sauf qu'Hanna Arendt était nazie puisque son pote Heidegger l'était aussi. C'est du révisionnisme qui n'ose pas dire son nom, et qui donc emprunte des chemins tellement détournés que le propos en devient totalement incohérent. Bref, de la m... Il n'a pas sa place en rubrique Philosophie, il a juste sa place en rubrique poubelle. :mef:

Modifié par Gouderien
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il n'a pas sa place en rubrique Philosophie, il a juste sa place en rubrique poubelle. :mef:

C'est également une possibilité que je n'ai pas la prétention d'exclure... whistling1.gif

Que Maroudiji souffre de maladie mentale ne peut constituer une excuse perpétuelle aux messages délirants et provocateurs qu'il signe un peu partout sur la toile.

Modifié par Zelig
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna Kronisme Membre 2 090 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Gouderien et Zelig, vous ne pourriez pas simplement vous abstenir de participer à ses posts, si vous ne l'aimez pas ?

Je ne lis pas Maroudiji sur d'autres sujets mais celui-ci n'a rien de déconnant donc, vous passez :

- au mieux : pour des pauvres trolls frustrés

- au pire : pour des utilisateurs à bannir pour non respect des CGU

C'est agaçant, ces enfantillages...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

De quoi s'agit-il ?

De savoir s'il y a des peuples plus ou moins "humains" que d'autres ?

L'expérience de Milgram montre bien comment on peut déshumaniser assez facilement un etre humain, le déresponsabiliser ou l'endoctriner afin de lui faire commettre les pires atrocités.

C'est juste une question de résistance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

Gouderien et Zelig, vous ne pourriez pas simplement vous abstenir de participer à ses posts, si vous ne l'aimez pas ?

Je ne lis pas Maroudiji sur d'autres sujets mais celui-ci n'a rien de déconnant donc, vous passez :

- au mieux : pour des pauvres trolls frustrés

- au pire : pour des utilisateurs à bannir pour non respect des CGU

C'est agaçant, ces enfantillages...

Waouh, je suis vraiment étonné positivement de ta réaction Ça devient rare en ce monde.

je te tire mon chapeau !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité elaine
Invité elaine Invités 0 message
Posté(e)

L'expérience de Milgram montre bien comment on peut déshumaniser assez facilement un etre humain, le déresponsabiliser ou l'endoctriner afin de lui faire commettre les pires atrocités.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

Utiliser le terme "démoniaque" peut également donner la responsabilité de ces atrocités à une créature (démon) qui ne serait pas humaine.

Or, s'il s'agit bien d'humains, pourquoi attribuer "ces actes d’une intensité infernale sans nom" à quoi d'autre ?

Banalité ou pas, le pardon peut être donné mais, il faut que la responsabilité soit préalablement admise.

Humains coupables = humains punis = pardon possible.

L'émotion des mots dans les maux des émotions... ça, c'est d'un banal ! Héhé !

Ah, je vois que tu as commenté. Il faudra que je relise, et je te répondrai le cas échéant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASCOU Membre 27 379 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mais même dans l'horreur la banalité existe .

La banalité ne minimise rien, elle peut être démoniaque.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Gouderien et Zelig, vous ne pourriez pas simplement vous abstenir de participer à ses posts, si vous ne l'aimez pas ?

Je ne lis pas Maroudiji sur d'autres sujets mais celui-ci n'a rien de déconnant donc, vous passez :

- au mieux : pour des pauvres trolls frustrés

- au pire : pour des utilisateurs à bannir pour non respect des CGU

C'est agaçant, ces enfantillages...

Je crois surtout que tu n'as simplement aucune idée du contexte raciste et ultra-provocateur d'où sont extraits les bases même de ce "topic", les mots mêmes cités par Maroudiji (pour lui, c'est une vendetta tirée d'un topic qui s'est justement arrêté à cause de ses provocations). Pour lui, TOUS les "Blancs" sont des DEMONS.

On a affaire à quelqu'un marqué par des troubles mentaux très sévères, et tu ne l'aides pas en le défendant. Cela fait quinze ans au moins qu'il erre au hasard sur la toile, et refuse de tenter de se soigner en agressant au hasard tous ceux qui ont le malheur de lui avoir un jour répondu.

Je souffre moi-même d'un syndrome neurologique (Asperger), mais le minimum que je puisse faire, c'est néanmoins d'apprendre de mes interactions et de vous éviter le pire.

Modifié par Zelig
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

---

Il y a plus récent, basé sur le même principe. Époustouflant et effrayant.

80 % des participants de ce jeu télévisé iront jusqu'au bout, pour se conformer à l'autorité. Le public, lui, l'audience, ressemble à celui des jeux romains : si on lui demande son avis pour la poursuite ou l'arrêt du spectacle, sans hésitation il lève le pouce. Ici (cela date de 2009) les spectateurs agissent de la même façon. On a guère évolué... Heureusement, le jeu est fake. Mais l'expérience est révélatrice

Modifié par Maroudiji

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Waouh, je suis vraiment étonné positivement de ta réaction Ça devient rare en ce monde.

je te tire mon chapeau !

En effet, c'est sans doute la seule et la dernière.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

Utiliser le terme "démoniaque" peut également donner la responsabilité de ces atrocités à une créature (démon) qui ne serait pas humaine.

---

L'émotion des mots dans les maux des émotions... ça, c'est d'un banal ! Héhé !

Pour la première partie de ton message, je répondrai que c'est trop puéril, il n'y a que les individus qui pratiquent le vaudou ou quelques pratiques ésotériques de mauvais aloi qui s'imaginent ce genre d'entités jouant un rôle dans nos sociétés, ou que sais-je ? Je n'ai aucun intérêt pour ce type d'occupation.

Pour l'émotion, les mots et les maux, t'es en plein dans le mille.

C'est vraiment bizarre ces gens qui réagissent ainsi. Pourtant, n'importe qui avec un peu de culture et qui lit de la littérature, sait que ce mot est employé au sens figuré et non pas littéralement. :noel:

Je suis allé sur mon dictionnaire virtuel préféré (cnrtl) et j'ai lu ceci :

B.− (Celui, celle) qui se croit, qui est réputé être possédé du (des) démon(s) :

3. ... après en avoir établi les lois, Lambert avait rendu compte d'une foule de phénomènes qui jusqu'à lui passaient à juste titre pour incompréhensibles. Ainsi les sorciers, les possédés, les gens à seconde vue et les démoniaques de toute espèce, ces victimes du moyen-âge étaient l'objet d'explications si naturelles, que souvent leur simplicité me parut être le cachet de la vérité. Balzac, Louis Lambert,1832, p. 94.

:plus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna Kronisme Membre 2 090 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Waouh, je suis vraiment étonné positivement de ta réaction Ça devient rare en ce monde.

je te tire mon chapeau !

Je ne comprends pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna Kronisme Membre 2 090 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Je crois surtout que tu n'as simplement aucune idée du contexte raciste et ultra-provocateur d'où sont extraits les bases même de ce "topic", les mots mêmes cités par Maroudiji (pour lui, c'est une vendetta tirée d'un topic qui s'est justement arrêté à cause de ses provocations). Pour lui, TOUS les "Blancs" sont des DEMONS.

On a affaire à quelqu'un marqué par des troubles mentaux très sévères, et tu ne l'aides pas en le défendant. Cela fait quinze ans au moins qu'il erre au hasard sur la toile, et refuse de tenter de se soigner en agressant au hasard tous ceux qui ont le malheur de lui avoir un jour répondu.

Je souffre moi-même d'un syndrome neurologique (Asperger), mais le minimum que je puisse faire, c'est néanmoins d'apprendre de mes interactions et de vous éviter le pire.

Je ne l'ai pas défendu. Ce que je défends ici, c'est ma tranquillité. Je suis dérangée par les interventions agressives qui ramènent à d'autres topics auxquels je n'ai jamais participé et qui n'ont rien à voir avec le sujet.

J'aurais peut-être l'occasion d'avoir le même avis que toi concernant Maroudiji mais, pour l'heure, je souhaite rester en dehors de vos discordes personnelles et ne pas en savoir plus afin de conserver mon libre-arbitre.

Ceci étant dit, je te félicite de parvenir à te maîtriser, compte tenu de ton syndrome, et je t'encourage vivement à entendre que cette capacité n'est pas à la portée de tous. Tu as probablement une plus grande volonté que d'autres, ici, qu'ils soient "malades" ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna Kronisme Membre 2 090 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Pour la première partie de ton message, je répondrai que c'est trop puéril, il n'y a que les individus qui pratiquent le vaudou ou quelques pratiques ésotériques de mauvais aloi qui s'imaginent ce genre d'entités jouant un rôle dans nos sociétés, ou que sais-je ? Je n'ai aucun intérêt pour ce type d'occupation.

Pour l'émotion, les mots et les maux, t'es en plein dans le mille.

C'est vraiment bizarre ces gens qui réagissent ainsi. Pourtant, n'importe qui avec un peu de culture et qui lit de la littérature, sait que ce mot est employé au sens figuré et non pas littéralement. :noel:

Je suis allé sur mon dictionnaire virtuel préféré (cnrtl) et j'ai lu ceci :

:plus:

Bien sûr que le terme est au sens figuré mais, il n'empêche pas moins de laisser penser que l'humain agissant de façon démoniaque serait irresponsable... D'ailleurs, la langue française regorge d'expressions, outre "démoniaque", permettant de libérer certains actes de leur humanité. Nous entendons "pris d'un coup de folie", "il n'était plus lui-même", "déconnecté de la réalité", "comme possédé", etc. Certains avocats s'en servent même pour amoindrir les faits et gestes de certains de leurs clients.

Nous ne voulons pas admettre que l'humanité soit capable d'atrocités...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jacky29 Membre 6 703 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)

Utiliser le terme "démoniaque" peut également donner la responsabilité de ces atrocités à une créature (démon) qui ne serait pas humaine.

Or, s'il s'agit bien d'humains, pourquoi attribuer "ces actes d’une intensité infernale sans nom" à quoi d'autre ?

Banalité ou pas, le pardon peut être donné mais, il faut que la responsabilité soit préalablement admise.

Humains coupables = humains punis = pardon possible.

L'émotion des mots dans les maux des émotions... ça, c'est d'un banal ! Héhé !

pour qu'il y ait pardon, il faut que l'auteur d'atrocités accepte ce qu'il est et le fasse savoir... sinon, c'est comme pisser dans un stradivarius! et pour ma part, je ne pardonne jamais rien. bonne journée, anna! jacky.

Au sujet des Indo-Européens

ob_6e94a9_apocalypse-guerrier-2.jpg

« Mon gros non seulement cela ne justifie pas tes précédents propos car il s'agit seulement de certains de nos ancêtres, mais en plus c'est oublier que Mongols, Arabes, Bantous, Turcs, etc, etc... ont tous conquis massacrer, génocider, pratiquer massivement l'esclavage et j'en passe, les Européens ne sont pas une exception historique en la matière, mais la norme. »

Nous sommes dans la rubrique Science, et le gros c’est moi.

Surtout ne jamais user du terme « démoniaque » dans une discussion avec des français pour qualifier des atrocités, même si ces actes sont d’une intensité infernale sans nom. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, grâce à la bonne copine du très grand philosophe tant admiré des français, Martin Heidegger, un chouia nazi sur les bords, Hannah Arendt a décrété que l’horreur perpétrée par les maudits allemands qui ont brulé les juifs dans les camps de la mort, était banal. Donc, rien de démoniaque. En tout cas, ça ne se dit plus. Zombis et démons, n’existent que dans l’imaginaire. Il ne faut pas tout mélanger.

il n'y a rien de "démoniaque" à brûler des corps, ce n'est pas l'action qui révulse, c'est le pourquoi, maroudji... le pourquoi. jacky.

pour anna

dis bonjour à notre "husky"... qui nous fit ce beau film de "la guerre du feu". jacky.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité