Aller au contenu

la psychologie du metal et du rock


trololotralala

Messages recommandés

Membre, 44ans Posté(e)
trololotralala Membre 785 messages
Baby Forumeur‚ 44ans‚
Posté(e)

bonjours a tous il y a pas mal de temps que je me pose la question,

quelle mentalité on les groupes de rock et quelle mentalité on les groupes de metal aux nivaux psychologie ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 58ans Posté(e)
BadKarma Membre 11 701 messages
58ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

Selon le saint tryptique convenu, celà se passera au niveau du sex, de la drogue & etc..., jusqu' à ce que mort s' en suive (pour les puristes tout du moins)...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
trololotralala Membre 785 messages
Baby Forumeur‚ 44ans‚
Posté(e)

pas de politique ou religion ?

les groupes de metal sont-il plus pour la politique que les groupes de rock ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Jedi pas oui, jedi pas no, 28ans Posté(e)
Jedino Membre 47 925 messages
28ans‚ Jedi pas oui, jedi pas no,
Posté(e)

Tu y vois quelle(s) différence(s), toi ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité montecristo
Invités, Posté(e)
Invité montecristo
Invité montecristo Invités 0 message
Posté(e)

Au départ -je peux me tromper- le concept consistait à exprimer à l'oral des choses inexplicables à l'écrit. A partir du concept d'âme.

Ensuite, âme et amis se sont confondus, le rap est resté dans les vers et les rimes -encore heureux- tandis que le rock et Johnny se sont confondus.

Au final, rien ne vaut le blues, label par les vrais connaisseurs de l'humanité, c'est à dire les anciens esclaves.

Les tentatives de renouvellement, c'est rythmé et tout, mais le message c'est pas ça.

De la part d'un puriste.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 103ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 103ans‚
Posté(e)

J'ai toujours cru qu'il y avait quelque chose d'autodestructif dans le métal , comme un suicide par overdose de son .

Du point de vu politique, je l'assimile au chaos social, à l'anarchie, à la soumission des plus faibles à une minorité qui règne par la terreur .

Ensuite, et je vais en faire hurler beaucoup, du point de vu ' religieux ' , il m'a toujours semblé que les personnes qui si adonnent totalement mettent en place dans leur esprit une soumission tacite parfois inconsciente à Satan , à des forces négatives , du moins à tout ce qui peut réduire à néant l'espoir et la volonté de survivre.

Je ne suis pas metalleux ... c'est donc une vision de l'extérieur!

Pour le rock , au contraire, je l'identifie comme un sursaut de la jeunesse ou de l'esprit jeune pour échapper aux dictats d'une société manipulatrice , de dirigeant dépassés qui défendent simplement leurs intérêts archaïque et surtout ceux de l'argent . Je ne mettrait pas de connotation religieuse dans le rock car il est un moyen de s'affranchir des règles et doctrines ainsi que des dogmes par opposition au métal qui me semble plus asservissant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

VIP, Gonade Absolutrice, Posté(e)
yop! VIP 20 446 messages
Gonade Absolutrice,
Posté(e)

Ça dépend des groupes...

En général, il y a une notion de transgression d'une norme molle dans la violence des textes ou du son. Les groupes les plus extrêmes du genre Emperor font du son une transgression en lui-même. Il y a eu d'autres transgressions comme le rock psychédélique et ses longs solos hypnotiques. Du rock au métal, il y a cette filiation.

Après, nos oreilles se sont habituées au rock et du coup, ça a normalisé cette approche du son. Le rock ou le heavy metal peuvent simplement se résumer à une musique festive, aux contours libertaires parfois débauchés (sexe, drogue, alcool, fête). Des groupes comme Kiss, Aerosmith ou Motörhead,...

Certains groupes sont engagés "politiquement" dans leurs textes (Lofofora), d'autres semblent vraiment dans leur trip anti-religion (Deicide) même s'il y a beaucoup de folklore.

On ne peut pas vraiment réduire la variété du rock et du metal à un profilage grossier. Chaque groupe véhicule ses trucs, ses thématiques. On n'est pas obligé de tout aimer ou tout cautionner sous prétexte qu'on aime ces genres.

Le rock me semble plus normalisé que le metal, qui paraît encore un peu bizarre au grand public, mais ce sont devenus des industries.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Jedi pas oui, jedi pas no, 28ans Posté(e)
Jedino Membre 47 925 messages
28ans‚ Jedi pas oui, jedi pas no,
Posté(e)

pas de politique ou religion ?

les groupes de metal sont-il plus pour la politique que les groupes de rock ?

Pas davantage politique que le rock, en effet. Hormis les groupes influencés par le punk, donc le punk hardcore (qui n'est qu'une mise à l'extrême du punk rock).

Pour la religion, c'est la même chose. L'essentiel des groupes s'en amuse ou n'en parle pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Jedi pas oui, jedi pas no, 28ans Posté(e)
Jedino Membre 47 925 messages
28ans‚ Jedi pas oui, jedi pas no,
Posté(e)

J'ai toujours cru qu'il y avait quelque chose d'autodestructif dans le métal , comme un suicide par overdose de son .

Du point de vu politique, je l'assimile au chaos social, à l'anarchie, à la soumission des plus faibles à une minorité qui règne par la terreur .

Ensuite, et je vais en faire hurler beaucoup, du point de vu ' religieux ' , il m'a toujours semblé que les personnes qui si adonnent totalement mettent en place dans leur esprit une soumission tacite parfois inconsciente à Satan , à des forces négatives , du moins à tout ce qui peut réduire à néant l'espoir et la volonté de survivre.

Je ne suis pas metalleux ... c'est donc une vision de l'extérieur!

Pour le rock , au contraire, je l'identifie comme un sursaut de la jeunesse ou de l'esprit jeune pour échapper aux dictats d'une société manipulatrice , de dirigeant dépassés qui défendent simplement leurs intérêts archaïque et surtout ceux de l'argent . Je ne mettrait pas de connotation religieuse dans le rock car il est un moyen de s'affranchir des règles et doctrines ainsi que des dogmes par opposition au métal qui me semble plus asservissant !

Le metal en soi est très vaste. Il l'est d'autant plus que durant les dernières décennies il a intégré des éléments de tous les autres genres musicaux pouvant exister, donnant naissance à des groupes de folk metal/rap metal/metal industriel/etc.

C'est une musique violente (quoi que pas toujours, mais je n'ai pas forcément le même référentiel sur la question), dont les thèmes principaux sont effectivement tout ce qui est noir et sombre. Comme dirait un chanteur d'un groupe de grindcore qu'est Inhumate, c'est une façon d'exprimer et d'extérioriser en quelque sorte sa "bestialité". Et en effet, c'est une musique qui pour ma part m'apaise, quoi qu'on puisse en penser.

Politiquement, la seule chose que souhaite un metalleux, c'est qu'on lui foute la paix. Je parle là de l'essentiel des groupes et du public de ce genre de groupes, je ne parle pas, comme je l'ai dit plus haut, de groupes aux influences punk par exemple, ou bien de groupes qui sont politisés et qui l'affirment (mais qui sont en général à la marge).

Je risque de te choquer alors, mais 99,9% des groupes que je connais, et j'en connais un certain nombre, ne parlent pas d'un Satan, et 90% ne parlent pas de religion tout court. Et parmi ceux-là, l'essentiel le font par pure provocation. Par contre, je trouve très curieux de parler d'une musique de soumission alors qu'elle pousse les gens à se déchainer (cf, les concerts) et à extérioriser leur énergie.

En réalité, c'est un peu plus complexe que ça. Le rock est apparu avant le metal et a rendu la guitare (électrique) audible. Avec le temps a été exploré tout le potentiel de l'instrument et permet l'émergence d'un rock plus dur aboutissant au heavy. A partir de là, on est à la grande époque des groupes quasi-mythiques qu'on connait en général de nom au moins. Sauf que le rock a repris le dessus quelques temps via le grunge et Nirvana en particulier, avant de s'éteindre avec ce même groupe et d'ouvrir sur une période très différente pour le metal qui va commencer à s'ouvrir davantage, et ceci, via l'influence d'autres genres musicaux.

Ce que je trouve beau avec le metal, c'est qu'il ne se borne à rien : si tu veux y mettre du rap, tu mets du rap. Si tu veux chanter, tu chantes. Si tu veux "gueuler", tu gueules. Si tu veux une mise en scène de malade, tu en prendras une et ça passera pour génial. Bref, tu n'as aucune limite, si ce n'est ta capacité à imaginer. Comme le dit yop!, rock comme metal sont depuis un moment maintenant sortis du placard des musiques "anarchistes" pour passer au monde commercial et à un public plus large, en tout cas pour les groupes les moins extrêmes (musicalement).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité brendan12
Invités, Posté(e)
Invité brendan12
Invité brendan12 Invités 0 message
Posté(e)

Je huuuuuuuuuuuurle comme un louuuuuuuuup !.....:zen: :D (Bon, tu avoues ne pas être metalleux et t'as tout à fait le droit ! Pas de panique ! ;))

Pour répondre au sujet :

Ben Jedino et Yop ont presque tout dit, mais je répondrais à ces questions par une simple réponse : ça dépend.

En fait, effectivement, il ne faut pas mettre tous les groupes de metal dans un même panier. Les groupes satanistes, prônant la violence et la décapitation des poulets de ferme, ça existe mais ce n'est pas ce qui le plus répandu. La majorité des groupes de metal ont simplement une volonté d'exprimer leur art, puisqu'à la base la musique est un art, c'est à dire un moyen d'exprimer ses sentiments. (Je prends des raccourcis ! :o°)

Leur "psychologie" dépend donc de ce qu'ils veulent exprimer par cette musique : les groupes de viking metal parlent de leurs ancêtres les Vikings pour éviter l'oubli de ceux-ci (Amon Amarth, Turisas...), les groupes de metal symphonique peuvent parler de tout, les groupes de pirate metal veulent juste faire la fiesta à coup de rhum...

Pour ce qui est du rock, je dirai que c'est presque la même chose ! Le but premier de la musique est d'exprimer ses sentiments personnels en évoquant des sujets variés. Mais je suis d'accord avec certains pour dire que le rock est devenu, pour certains groupes, plus "commercial (même si je n'aime pas ce mot...), donc qui veut seulement du fric et rien d'autre !

Bon, c'est peut-être bancal tout ce que je dis là, mais ce sont mes pensées d'un lendemain de réveillon ! :D

J'ai toujours cru qu'il y avait quelque chose d'autodestructif dans le métal , comme un suicide par overdose de son .

Du point de vu politique, je l'assimile au chaos social, à l'anarchie, à la soumission des plus faibles à une minorité qui règne par la terreur .

Ensuite, et je vais en faire hurler beaucoup, du point de vu ' religieux ' , il m'a toujours semblé que les personnes qui si adonnent totalement mettent en place dans leur esprit une soumission tacite parfois inconsciente à Satan , à des forces négatives , du moins à tout ce qui peut réduire à néant l'espoir et la volonté de survivre.

Je ne suis pas metalleux ... c'est donc une vision de l'extérieur!

Pour le rock , au contraire, je l'identifie comme un sursaut de la jeunesse ou de l'esprit jeune pour échapper aux dictats d'une société manipulatrice , de dirigeant dépassés qui défendent simplement leurs intérêts archaïque et surtout ceux de l'argent . Je ne mettrait pas de connotation religieuse dans le rock car il est un moyen de s'affranchir des règles et doctrines ainsi que des dogmes par opposition au métal qui me semble plus asservissant !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 103ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 103ans‚
Posté(e)

Je ne sais pas si c'est notre différence d'âge qui fait que nous avons une vision différente .

Notre ' culture musicale' , nos bases sont aussi différentes .

Les rockeurs des années 50' étaient considérés comme des rebelles à la société puritaine américaine , tout comme les Beatles en leur temps étaient de dangereux jeunes qui détournaient la jeunesse du droit chemin . Il faut se replacer dans le contexte politico-social de l'époque aux sortirs de la guerre . Boogie- Boogies et autres Twist ont initié et contribué à ce qui aboutira aux révoltes estudiantines de 1968 tout comme le Power of love des Hippies.

Je me souviens de me faire montrer du doigt par les adultes de mon entourage parce que j'écoutais du Queen à ses débuts ! je passais pour quelqu'un de dégoutant et de tordu !

Quant au Métal, le satanisme y était souvent ratttaché. Le groupe AC/DC en était l'exemple parfait puisque pour la majorité ce là signifiait Anti Christ / Death Christ ( anti christ - mort au Christ. Les Kiss, avec leurs peintures sur les visages, suscitaient plus que le la répugnance pour les parents formatés par la politique pompidolienne ( Georges Pompidou) elle même issue des années De Gaulle et maintenue par Giscard D'Estain qui a néanmoins pris conscience de l' aire moderne en tirant leçon des messages emis par les jeunes et les mouvements féministes naissants .

Je pense que beaucoup de nos jours ont oubliés ces visions qu'avait la société sur le Rock et le Métal .

A ses débuts , Johnny Haliday n'était qu'un petit ' yéyé ' de pas grand chose poussé devant la télévision naissante. Aujourd'hui, on en fait tout un plat ... alors qu'il n'arrivait même pas à la cheville d'un Cloclo ( Claude François) question de flair musical, vision de l'évolution de la musique populaire, développement de l'industrie musicale ( Usines de disques vynil, Scoopitons ancêtres du vidéo-clip, revues spécialisées pour les jeunes, tournées et radio-crochets, spectacles télévisuels avec grands effets etc etc etc )

Voilà comment j'essaye de vous expliquer mon point de vue ! Celui d'un gosse qui a grandi en même temps que tous ces groupes !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 103ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 103ans‚
Posté(e)

Une dernière chose qui me semble importante, mais qui ne parait pas évidente au premier abord, est que les groupes metalleux ont émergé assez fortement dans l'Allemagne des années 70 . Dans l'inconscient, je pense que ce là à du jouer dans la perception de ces groupes et dans l'image ' mortifère' qu'ils véhiculent !

Combien Nina Hagen a été décriée en son temps !!! Les jeunes d'aujourd'hui la prendraient pour une gentille rockeuse de variété ... mais à l'époque ...ce n'était pas la même histoire pour la faire accepter par les parents !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 103ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 103ans‚
Posté(e)

La société , dans les années 60' , c'était ce là dans les classes moyennes !

196010.jpg

Ceci explique peut-être celà !

aaa10.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité O)))
Invités, Posté(e)
Invité O)))
Invité O))) Invités 0 message
Posté(e)

Il n'y a pas une mentalité propre à un mouvement musical.

Le metal (ou le rock), c'est d'abord une esthétique musicale. Après, on peut y coller des textes et un visuel si on en a envie - car c'est pas obligatoire - et les sujets traités sont légion.

Quant à savoir dans quel état d'esprit a été, est et sera tel ou tel groupe, faudrait déjà se poser la question à l'échelle de l'individu, car tout le monde ne pense pas pareil au sein d'un même groupe.

C'est bien pour ça d'ailleurs qu'il y a des splits, des divergences, des prises de tête, des changements de direction artistique, etc..

Comme dirait un chanteur d'un groupe de grindcore qu'est Inhumate, c'est une façon d'exprimer et d'extérioriser en quelque sorte sa "bestialité". Et en effet, c'est une musique qui pour ma part m'apaise, quoi qu'on puisse en penser.

Citer Inhumate, joli! ;)

Hop, c'est l'occaz de se réécouter un petit "Life" d'ailleurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre, Posté(e)
Redhood454 Membre 31 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pour moi le metal surtout le Heavy et un apaisement au milieu de toute ces caricatures d’être humain. "Dieu" et "Satan" ne sont que de la poudre au yeux pour nous divisé, le vrais metal ne ce trouve pas dans un putain de magasine. Il est personnel et chacun s'en nourrit différemment. C'est un truc féroce et puissant contre tous ce qui peut nous formater et nous divisés, celui qui sait l'écouter peut découvrir le secret du métal. Peu importe d’où tu viens le métal est le chants des insoumis, notre signe est la mano cornuta et il sert a repousser le mauvais. Quitte a choisir je choisit le Diable car dieu condamne a l'inaction, la bêtes et l'agneau ne font qu'un.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité brendan12
Invités, Posté(e)
Invité brendan12
Invité brendan12 Invités 0 message
Posté(e)

Hum...Là j'entends la voix d'un vrai métalleux, mais un vrai de vrai ! :gurp:

Fais quand même attention à tes propos religieux : ça peut heurter l'opinion publique...:o°:hu:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Redhood454 Membre 31 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Desoler j'ai essayer d'étre le plus light possible. Le metal n'as pas de couleur, ni religion c'est ce que j'ai voulu dire car comme la dit Black Sabbath "We're lost children of the sea".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×