Aller au contenu

La volonté d'être en couple trahit-elle une peur de soi-même ?


Savonarol

Messages recommandés

Membre, Esprit de contradiction, 45ans Posté(e)
Savonarol Membre 10 346 messages
45ans‚ Esprit de contradiction,
Posté(e)

Être en couple, c'est renoncer à son individualité au profit d'une entité composé de deux personnes.

Qu'est ce qui pousse l'être humain à se fuir lui-même pour finalement se diviser en deux ? (puis en 3 à la naissance de l'enfant)

La peur de lui-même ? Un manque de confiance en soi ? D'amour propre ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 59
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, 45ans Posté(e)
trololotralala Membre 785 messages
Baby Forumeur‚ 45ans‚
Posté(e)

l'amour est génétique tous vient du code quand tu aime une personne le code génétique te pousse vert la personne qui ressemble le plus a tas famille,en suite le cerveau fait le reste c'est'a dire que le cerveau crée un produit chimique qui fait en sorte que tu prenne soins de la personne que tu aime,de plus le cerveau quand tu et amoureux crée un autre produit chimique qui lui fait en sorte que tu te sens bien avec la personne que tu aime.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Esprit de contradiction, 45ans Posté(e)
Savonarol Membre 10 346 messages
45ans‚ Esprit de contradiction,
Posté(e)

C'était pas vraiment le sens du sujet :gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 014 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

l'amour est génétique tous vient du code quand tu aime une personne le code génétique te pousse vert la personne qui ressemble le plus a tas famille,en suite le cerveau fait le reste c'est'a dire que le cerveau crée un produit chimique qui fait en sorte que tu prenne soins de la personne que tu aime,de plus le cerveau quand tu et amoureux crée un autre produit chimique qui lui fait en sorte que tu te sens bien avec la personne que tu aime.

Quelle erreur ! C'est la sexualité qui est génétique, qui est de l'instinct. L'amour est appris, non naturel. Les sages Grecs le savaient déjà qui disaient : si l'amour était naturel, tout le monde aimerait et aimerait la même chose.

Le besoin de se mettre en couple est simplement un besoin de sécurité. On est plus fort à deux. Imaginez que les premiers humains vivaient sous le régime du matriarcat. Les femmes rencontraient un homme et leur relation s'arrêtait là. La femme accouchait et élevait seule l'enfant qui était chassé dès qu'il pouvait être autonome. Mais la notion de propriété a changé tout ça, le patriarcat est advenu. La femme et la progéniture appartenaient au mâle. La copulation sauvage fut interdite. La frustration qu'elle a provoqué a généré l'amour : frustration sexuelle imposée ou voulue. L'amour fut une source de désordre dans les sociétés archaïques. Sa présence dans les relations officielles (mariage, notaire) est très récente.

Il est exact que nous sommes attirés par les personnes qui ressemblent à nos parents, puisqu'ils furent les premiers à nous satisfaire et nous donner du plaisir. C'est donc acquis et surtout pas inné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 456 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

Ce n'est pas tout le monde qui vit l’âme soeur. Donc pas besoin de "se diviser en deux" pour être en couple.

Être en couple et avoir des enfants est un devoir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 45ans Posté(e)
trololotralala Membre 785 messages
Baby Forumeur‚ 45ans‚
Posté(e)

c'est ce que je pense moi je dirait que l'amour est scientifique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 64ans Posté(e)
indolent Membre 190 messages
Baby Forumeur‚ 64ans‚
Posté(e)

Ce n'est peut être pas une fuite mais tout simplement fuir la solitude, avoir une sexualité garantie lier ses forces etc etc

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeuse acharnée, Posté(e)
querida13 Membre 40 683 messages
forumeuse acharnée,
Posté(e)

Le sens de la vie?naître ,grandir se reproduire,élever sa progéniture,mourir .Pour tous ces critères il vaut mieux être un peu accompagné que crever tout seul,cela donne plus de chances de survie à sa progéniture et parfois le savoir du groupe peut nous éviter de mourir trop vite!L'homme est un animal social!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Name Membre 2 076 messages
Forumeur Débutant‚ 31ans‚
Posté(e)

Être en couple, c'est renoncer à son individualité au profit d'une entité composé de deux personnes.

Affirmation gratuite. On peut tout aussi bien affirmer qu'être en couple, c'est additionner deux individualités. D'autre part, n'y a t-il pas contradiction entre renoncement et profit, au sens où si dans un couple chacun renonce à son individualité, comment construire cette entité composée de deux personnes? Pour qu'il y ait profit, il faut qu'il y ait apport.

Qu'est ce qui pousse l'être humain à se fuir lui-même pour finalement se diviser en deux ? (puis en 3 à la naissance de l'enfant)

L'être humain, plutôt que de se fuir, ne cherche-t-il pas à s'accomplir? Plutôt que de se diviser, ne s'additionne ou ne se multiplie t-il pas, donc évolue plutôt que régresser?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 45ans Posté(e)
trololotralala Membre 785 messages
Baby Forumeur‚ 45ans‚
Posté(e)

la mort est ce qui nous attend tous mais comment savoir comment on va mourir ?

c'est une question que tous le monde devrait ce posez.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité expresso
Invités, Posté(e)
Invité expresso
Invité expresso Invités 0 message
Posté(e)

Être en couple, c'est renoncer à son individualité au profit d'une entité composé de deux personnes.

Affirmation sans explication. Peux-tu expliquer un peu plus ton affirmation? vu que tu bases ensuite tout la dessus.

Merci ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 014 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

A partir du moment où l'homme a vécu en couple est apparue l'affection. Les échanges dans le couple ont permis l'évolution du langage. L'homme chassait et la femme glanait insectes, plantes et fruits. Elle fut la première agricultrice.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 44ans Posté(e)
titenath Animatrice 40 258 messages
44ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)

Être en couple et avoir des enfants est un devoir.

Non ce n'est sûrement pas un devoir, c'est un choix.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 456 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

Non ce n'est sûrement pas un devoir, c'est un choix.

Et travailler est quoi selon vous?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 44ans Posté(e)
titenath Animatrice 40 258 messages
44ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)

Et travailler est quoi selon vous?

C'est quoi le rapport ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 456 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

C'est quoi le rapport ?

Et bien faite que répondre!

Est-ce le travail un devoir pour ne pas que les forces du bien oblige la reproduction comme devoir?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 44ans Posté(e)
titenath Animatrice 40 258 messages
44ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)

Et bien faite que répondre!

Est-ce le travail un devoir pour ne pas que les forces du bien oblige la reproduction comme devoir?

:hu:

Tu peux me dire en quoi avoir un mari et des enfants est un devoir ? Je n'ai ni mari, ni enfants, je n'ai nullement l'intention d'en avoir et je n'ai surtout aucune obligation d'en avoir. Ca reste mon choix, ça n'est absolument pas un devoir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 456 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

:hu:

Tu peux me dire en quoi avoir un mari et des enfants est un devoir ? Je n'ai ni mari, ni enfants, je n'ai nullement l'intention d'en avoir et je n'ai surtout aucune obligation d'en avoir. Ca reste mon choix, ça n'est absolument pas un devoir.

Vous êtes d'accord pour dire que votre temps est compté par contre? Que les gens de votre genre devraient disparaître? Si les gens ne se reproduisent pas, qu'est-ce qui va arriver?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animatrice, Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade, 44ans Posté(e)
titenath Animatrice 40 258 messages
44ans‚ Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade,
Posté(e)

Vous êtes d'accord pour dire que votre temps est compté par contre? Que les gens de votre genre devraient disparaître? Si les gens ne se reproduisent pas, qu'est-ce qui va arriver?

On ne fait pas des enfants par devoir mais par désir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Esprit de contradiction, 45ans Posté(e)
Savonarol Membre 10 346 messages
45ans‚ Esprit de contradiction,
Posté(e)

Affirmation gratuite. On peut tout aussi bien affirmer qu'être en couple, c'est additionner deux individualités. [/Quote]

Et il se passe quoi quand tu additionnes ? Le chiffre initial n'existe plus, il confondu à un autre pour en donner un 3eme ( ce que je dis)

D'autre part, n'y a t-il pas contradiction entre renoncement et profit, au sens où si dans un couple chacun renonce à son individualité, comment construire cette entité composée de deux personnes? Pour qu'il y ait profit, il faut qu'il y ait apport.

A partir de ce que l'autre attend de nous et de ce qu'on attend de l'autre, autrement dit: non plus de ce qu'on attend de soi-même.

Je vois ça comme un genre de besoin de maternage, de délégation de son individualité au profit d'un embryon de groupe. Un mécanisme assez similaire à celui d'un groupe de copains qui se sent fort car plusieurs , et donc les membres obéissent à une logique collective quitte à perdre le choix de ses décisions personnelles au profit du sentiment de sécurité qu'apporte le groupe.

L'être humain, plutôt que de se fuir, ne cherche-t-il pas à s'accomplir? Plutôt que de se diviser, ne s'additionne ou ne se multiplie t-il pas, donc évolue plutôt que régresser?

Tu penses donc que perdre son individualité est un accomplissement ? J'ai plutôt l'impression que c'est une soumission à sa propre nature.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×