Aller au contenu

Le bonheur des sages, la vanité des hommes

Messages recommandés

jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Il est doux, quand la vaste mer est soulevée par les vents, d’assister du rivage à la détresse d’autrui ; non qu’on trouve si grand plaisir à regarder souffrir ; mais on se plaît à voir quels maux vous épargnent. Il est doux aussi d'assister aux grandes luttes de la guerre, de suivre les batailles rangées dans les plaines, sans prendre sa part du danger. Mais la plus grande douceur est d'occuper les hauts lieux fortifiés par la pensée des sages, ces régions sereines d’où s’aperçoit au loin le reste des hommes, qui errent ça et là en cherchant au hasard le chemin de la vie, qui luttent de génie ou se disputent la gloire de la naissance, qui s'épuisent en efforts de jour et de nuit pour s’élever au faîte des richesses ou s'emparer du pouvoir.

Ô misérables esprits des hommes, ô cœurs aveugles! Dans quelles ténèbres, parmi quels dangers, se consume ce peu d'instants qu'est la vie! Comment ne pas entendre le cri de la nature, qui ne réclame rien d'autre qu'un corps exempt de douleur, un esprit heureux, libre d’inquiétude et de crainte ?

extrait de "De Natura Rerum".

Lucrèce.

Je trouve ce texte très intéressant car il dépeint bien comment les hommes passent parfois à côté de l'essentiel (c'est-à-dire de se préoccuper d''être heureux, d'après Lucrèce).

En quoi nous pouvons nous prendre au jeu, au point de nous écarter de notre bonheur..

Pour Lucrèce, les hommes qui entraînent leur génie ou luttent pour le pouvoir (c'est donc des savants et des puissants qu'il parle), passent leur vie souvent vainement à s'amuser de tous les dangers, au lieu de se concentrer sur une vie heureuse qui est à leur portée pourtant. Vous sentez-vous concernés ?

Je pense que c'est l'ivresse de plaire aux autres, dès lors que l'on est apprécié pour son savoir ou sa puissance, qui nous pousse à faire l'impasse sur nos plaisirs, aussi essentiel qu'une vie en société réussie...

Modifié par jean ghislain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
deja-utilise Membre 4 736 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Pour plaire aux autres certainement,

Par besoin de reconnaissance aussi,

Pour assouvir ses envies ( richesse ), ses passions ( savants ,( sportifs ) ) également. Et pourquoi pas par peur de la solitude.

D'un autre coté, si personne n'osait prendre les commandes, ou investir, ou encore que chacun se préoccupe principalement de son bonheur, on risquerait une stagnation importante de nos sociétés, voir une régression patente.

Il faut de tout pour faire un monde, et comme dans un groupe chaque individu ne peut pas être au centre, à l'intérieur ou en périphérie de ce regroupement. D'ailleurs, il existe une piste économiste du Bonheur, qui stipule que ce serait principalement une notion fonctionnent par comparaison, c'est à dire que celui qui reçoit seul une augmentation, se sentira plus gai que les autres travailleurs, et si celui-ci se rend compte qu'un autre a eu aussi une augmentation, et qu'elle s'avère plus importante que lui, il sera triste, quand bien même ils ne sont que 2, à l'instar d'une compétition même au plus haut niveau, le deuxième exulte beaucoup moins de joie que le premier, et ce malgré qu'il soit le deuxième mondial de sa discipline, nous regardons plus facilement ce que nous n'avons pas, avec ce que cela implique sur le moral, plutôt que ce que nous avons! Et c'est aussi ce qui ce passe dans l'extrait de texte que tu as donné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Bonheur, qui stipule que ce serait principalement une notion fonctionnent par comparaison [...] Et c'est aussi ce qui ce passe dans l'extrait de texte que tu as donné.

Oui, c'est bien ce qui se passe, notamment au travail, ou avec les compétitions, du moment qu'on vise une juste récompense à nos efforts. Non, si le fait que Lucrèce parle d'une façon antique, où on peut faire la différence entre patricien et plèbe. Ce qui ne veut pas dire que ce ne soit pas transposable pour notre époque. Dans ce cas, on parle plus d'une "élite" dans chaque domaine (l'intelligentsia, les champions sportifs, les puissants, les possédants, etc...). A quoi le bon sens répondrait "l'argent ne fait pas le bonheur", pour dire en fait que tout le monde est dans le même galère.

Mais en fait, mon analyse portait plus sur la perte de sens que fait l'homme dès lors qu'il s'attache à vouloir à tout prix réussir, ce qui implique un certain oubli. Je ne sais pas si tu me suis ? Un exemple. Prenons un grand chercheur. Disons qu'il cherche les étoiles doubles pour les cartographier... niché sur le pic d'une montagne. Ne vit-il pas une vie de privation, puisqu'il ne redescend pas souvent de son nuage, pour jouir de la vie, dirais-je ? Et ce malgré tout l'extraordinaire de sa mission. Je soulève là un paradoxe qui, je pense correspond de façon moderne à ce que soulevait déjà Lucrèce de son temps. Les savants, les puissants, ceux qui excellent dans leur domaine (l'élite pour reprendre un vocabulaire moderne). Malgré leur grande valeur, ces gens-là ne passent-ils pas à côté de l'essentiel ? J'ai donné l'exemple du chercheur, qui me semble-t-il est assez réaliste, mais on pourrait penser à d'autres domaines. A quoi bon exceller si c'est pour avoir une vie de sacrifice, et tout autant, sinon pire que l'homme standard. Le message étant de toujours penser à jouir de la vie, malgré nos préoccupations, plus ou moins élevées. C'est cela que je voulais dire.

Modifié par jean ghislain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nietzsche.junior
Invité nietzsche.junior Invités 0 message
Posté(e)

"Je trouve ce texte très intéressant car il dépeint bien comment les hommes passent parfois à côté de l'essentiel (c'est-à-dire de se préoccuper d''être heureux, d'après Lucrèce)."

le mythe du bien etre chez Lucrèce me fait bien rire , être heureux .. on dirait un religieux qui est en train de proclamer un sois disant paradis terrestre possible , a condition de bien sur .. tant qu a faire .. , destin , notre destin serait d être heureux .. la version capitaliste , c est le bien être l état de bien etre .l hédonisme c est une forme de jouissance egoiste , soyons heureux meme si les autres crèvent a coté , Lucrèce . la bible ou l i pad tout ca c est la même chose .. qui avait dit que la religion etait l opium du peuple ? vous aimez les belles histoires c est ca ? les conte , et a la fin ils viverent heureux dans un monastère ..

vivre tout court deja c est pas mal , le problème n est pas de chercher a être heureux , ca veut rien dire etre heureux ,c est complétement abstrait carrément absurde..

c est des réflexion de bourgeois . le Je de Descartes c est un Je bourgeois qui fait pas la vaisselle qui prepare pas a bouffer ne se préoccupe de rien a part de ce ptit confort bourgeois ou le cogito ergo boom se complait dans cette luxure de l être et des méditation scholasticot , philosophie de dominant de bavard de lettré .. d heritier ? . la réalité c est pour le peuple trouver a manger survivre .. y a que les riche et les moines qui sont en quête de sentiment qu ils appellent être heureux ..ha oui y a aussi .. et puis nan !

Etre Heureux .. si on enlève la petite patte au hache ca fait .. Peureux hasard ou réalité scientifique ? linguistique je veux dire ,enfin lacanienne vous m aurez compris ...

ben voila ca fait du bien

la vanité est chez le soti disant sage , les Hommes eux sont humbles ..

Modifié par nietzsche.junior
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 309 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 48ans
Posté(e)

Au passage, je précise qu'il ne parle pas ici de ceux pour qui la situation est désespérée, à qui nous laisserons prier tranquillement leur Dieu... puisqu'il ne leur reste que ça.

C'est dommage de tout gâcher comme ça par un pique malencontreux et condescendant ..

il y a de bonnes idées mais on sent toujours une patte irritée ,un malaise latent , ça ne donne vraiment pas envie de discourir ...

Laissons Lucrèce en paix s'il te plait ;) et soyons honorable déjà entre nous , c'est un impondérable

avant de voir grand , voyons de près :)

L'essentiel n'est pas dans le superflu mais bien dans l'intention , il convient de bien lire les philosophes avant de les citer et d'en faire un exemple dans la vie de tout les jours, sinon c'est pour le fun comme dirait machin ...copiright pascalin :D

Je suis en train de me dire que je ne suis pas un vicelare et que j'omet des trucs importants et que certains vautours vont venir charogner mais bon ...

Pour ma part , j'ai eu , depuis mon enfance mon quota , nuits dissolus^^ (cris, stress,faim ,froid(glace à l'intérieur) etc..)

je ne sais pas quel est votre but ? un faire valoir ? une nécessité ? un partage véritable ? ce qui, dans cette dernière interrogation,m’enchanterer le plus à vrai dire .

Je laisse le paraitre à ceux qui ne peuvent faire sans et qui en abusent , au point de vouloir rallier un public à leur cause , fut-elle désespérée .

ce non état de l'apparence m'est etrangé , et le plaisir que je jouis n'est pas pour appartenir à un groupe , plaire et autre artifice désué .

Petit aparté:

le moment bienheureux est mal choisis pour moi ,car je suis et je vis l'arrachement , la grande perte , j'ai perdu ma seule famille , cela vous est peut être égal , tant mieux pour vous !

Ce que je constate d'après ma condition misérable , c'est que j'essaie toujours d'être à l'écoute , d'avoir un sourire , une main tendue ...

et vous ,voyez-vous le monde de loin ou l'humain de près ?

La philosophie passive ou active ? le philosophe n'est pas celui qui use de mots pour paraitre mais celui qui n'en a pas besoin pour être .

P.S : dois-je craindre un pic de plus ou bien un dialogue constructif ?se laisserait-on tenter par l'orgueil ou bien la raison ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leopardi
Invité Leopardi Invités 0 message
Posté(e)

Deux espèces de bonheur :

- le bonheur à plume : un bien à atteindre,

- le bonheur à écailles : un mal à fuir.

Peut-être l'un exclut-il l'autre ? Et pourtant l'un sans l'autre, tous deux conduisent à des impasses !

A fuir les maux, je me définis par rapport à ce qui ne va pas. Romantisme et nihilisme.

A atteindre un bien, je conduis les autres et moi-même vers des absurdités sans nom. Puritanisme.

Si tu as le secret du bonheur Jean, je suis preneur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

je suis preneur.

Déjà, rester sourd au ressentiment. Nietzsche a bien décrit la mécanique du ressentiment et du désir vengeur.

Et puis avancer sur le chemin que nous trace notre esprit. Le discernement devant servir à juger ce qui est bon pour soi, en séparant le bon et le mauvais.

Beaucoup ruminent au lieu de progresser, jugeant et maudissant le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leopardi
Invité Leopardi Invités 0 message
Posté(e)
Le discernement devant servir à juger ce qui est bon pour soi, en séparant le bon et le mauvais.

Comment s'y prend-on ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

En affinant mon goût pour ce que j'aime dans le monde.

Voilà ma réponse toute personnelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leopardi
Invité Leopardi Invités 0 message
Posté(e)

cela te suffit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

C'est la base, le reste suivant...

ça te gêne ? :smile2:

Modifié par jean ghislain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leopardi
Invité Leopardi Invités 0 message
Posté(e)

ça ne me dérange pas du tout. Mais CA n'est simplement pas suffisant pour MOI (hihi). C'est à dire que, c'est malheureux mais sans finalité, les plaisirs me lassent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jean ghislain Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Héhé Léopardi, on se la joue Shania Twain ?

hehe3.gif

Modifié par jean ghislain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 4 736 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Mais en fait, mon analyse portait plus sur la perte de sens que fait l'homme dès lors qu'il s'attache à vouloir à tout prix réussir, ce qui implique un certain oubli. Je ne sais pas si tu me suis ? Un exemple. Prenons un grand chercheur. Disons qu'il cherche les étoiles doubles pour les cartographier... niché sur le pic d'une montagne. Ne vit-il pas une vie de privation, puisqu'il ne redescend pas souvent de son nuage, pour jouir de la vie, dirais-je ? Et ce malgré tout l'extraordinaire de sa mission. Je soulève là un paradoxe qui, je pense correspond de façon moderne à ce que soulevait déjà Lucrèce de son temps. Les savants, les puissants, ceux qui excellent dans leur domaine (l'élite pour reprendre un vocabulaire moderne). Malgré leur grande valeur, ces gens-là ne passent-ils pas à côté de l'essentiel ? J'ai donné l'exemple du chercheur, qui me semble-t-il est assez réaliste, mais on pourrait penser à d'autres domaines. A quoi bon exceller si c'est pour avoir une vie de sacrifice, et tout autant, sinon pire que l'homme standard. Le message étant de toujours penser à jouir de la vie, malgré nos préoccupations, plus ou moins élevées. C'est cela que je voulais dire.

Mais n'est ce pas la démonstration justement que le savant qui part dans l'isolement pour sa passion, répond à cette envie de vivre, de profiter de ce qui le motive, ce qui lui plait, et ce qui parait un fardeau d'un oeil extérieur, n'est rien pour lui! Le boxeur volontaire serait de ce même acabit, pour nous incompréhensible de prendre des coups à qui mieux mieux, mais pour lui, cela fait sens, c'est son être qui le pousse dans cette direction.

J'irai même à dire que c'est celui qui vit dans la retenue, qui fait montre d'un détachement/désintérêt de jouir de la vie, j'envie les passionnés et qui peuvent s'assouvir!

Etre Heureux .. si on enlève la petite patte au hache ca fait .. Peureux hasard ou réalité scientifique ? linguistique je veux dire ,enfin lacanienne vous m aurez compris ...

ben voila ca fait du bien

la vanité est chez le soti disant sage , les Hommes eux sont humbles ..

Et si ce que l'on entend par être heureux était tout simplement le manque de souffrance!? Aucune connotation judéo-chrétienne.

Quel mal a rechercher ce qui est donc naturel pour chacun de nous?

2 solutions, soit s'en remettre au hasard ou assimilé, soit prendre les choses en main, soit par conviction/ressenti, soit par réflexion/analyse!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 4 736 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)

Je laisse le paraitre à ceux qui ne peuvent faire sans et qui en abusent , au point de vouloir rallier un public à leur cause , fut-elle désespérée .

ce non état de l'apparence m'est etrangé , et le plaisir que je jouis n'est pas pour appartenir à un groupe , plaire et autre artifice désué .

Ce que je constate d'après ma condition misérable , c'est que j'essaie toujours d'être à l'écoute , d'avoir un sourire , une main tendue ...

et vous ,voyez-vous le monde de loin ou l'humain de près ?

La philosophie passive ou active ? le philosophe n'est pas celui qui use de mots pour paraitre mais celui qui n'en a pas besoin pour être .

Très bien dis, on sent la force de ton propos et les aléas heureux et malheureux de l'existence.

La vision que chacun a du monde dépend de nombreux facteurs, nous ne les intégrons pas toujours dans nos propos, ce qui ne signifie pas que nous soyons ipso facto ignorant de la chose, mais ça peut arriver, nous vivons comme tous le monde, nous ne sommes pas des enarques qui ont une vision totalement déformée de la réalité du commun des mortels, ici c'est un forum philo sans prétention, tout le monde a la parole, du moment que c'est un minimum argumenté/"argumentable" à mon avis.

Tu as effectivement raison de t'inquiéter de la qualité philosophique qui ne doit pas être un jeu de règlement de comptes ou un terrain propice au sophisme.

J'avais par le passé ouvert un topic sur le Bonheur ici sur ce forum, et je pense que le tour n'a pas été fait, si tu veux tu pourrais donner ton point de vue, et ce même avec ton passé douloureux, pour moi en un certain sens la philosophie, mais pas uniquement, est aussi un exutoire à ce que je me trimbale. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Leopardi
Invité Leopardi Invités 0 message
Posté(e)

Haha excellente référence Jean. J'ai bien dansé grâce à toi ce soir, et bien fait danser... C'est déjà ça ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 309 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 48ans
Posté(e)

Déjà, rester sourd au ressentiment. Nietzsche a bien décrit la mécanique du ressentiment et du désir vengeur.

Et puis avancer sur le chemin que nous trace notre esprit. Le discernement devant servir à juger ce qui est bon pour soi, en séparant le bon et le mauvais.

Beaucoup ruminent au lieu de progresser, jugeant et maudissant le monde.

Celui qui ne voit que le ruminant ne fait que ruminer ,l'éternel soif de l'obsession ! Un obsédé en puissance ...

Nietzsche était un obsédé en puissance , parano 0....

Toujours se peser avant de vouloir évaluer les autres :cool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 309 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 48ans
Posté(e)

Très bien dis, on sent la force de ton propos et les aléas heureux et malheureux de l'existence.

La vision que chacun a du monde dépend de nombreux facteurs, nous ne les intégrons pas toujours dans nos propos, ce qui ne signifie pas que nous soyons ipso facto ignorant de la chose, mais ça peut arriver, nous vivons comme tous le monde, nous ne sommes pas des enarques qui ont une vision totalement déformée de la réalité du commun des mortels, ici c'est un forum philo sans prétention, tout le monde a la parole, du moment que c'est un minimum argumenté/"argumentable" à mon avis.

Tu as effectivement raison de t'inquiéter de la qualité philosophique qui ne doit pas être un jeu de règlement de comptes ou un terrain propice au sophisme.

J'avais par le passé ouvert un topic sur le Bonheur ici sur ce forum, et je pense que le tour n'a pas été fait, si tu veux tu pourrais donner ton point de vue, et ce même avec ton passé douloureux, pour moi en un certain sens la philosophie, mais pas uniquement, est aussi un exutoire à ce que je me trimbale. ;)

Merci de ton encouragement et de ta bienveillance à mon égard :bo:

J'apprécie vraiment beaucoup !

Je vais faire du mieux que je peux ( soucis ...) pour ton Topic sur le bonheur non sans tomber,j'espère, dans la béatitude spinozienne ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 309 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 48ans
Posté(e)

ici c'est un forum philo sans prétention, tout le monde a la parole, du moment que c'est un minimum argumenté/"argumentable" à mon avis.

Je précise que ForumFr est un forum généraliste avec une seule section philosophique et non un forum philosophique avec une seule section généraliste , il convient d'intervenir avec intelligence et en conséquence , ce n'est pas un forum spécialisé en philosophie .

Communiquer consiste d'abord à comprendre celui qui écoute ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Monkey.D.Luffy Membre 4 868 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

Le malheur des uns fait le bonheur des autres ?

"Se concentre sur une vie heureuse (qui est à leur portée pourtant) < Ça sonne bien !! C'est quoi les ingrédients ou les conseils pour mener une vie heureuse ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation