Aller au contenu

Du Mali à la Libye, la recomposition de l’Afrique sahélo-saharienne est en cours

Messages recommandés

Constantinople Membre 15544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Au Mali, après Gao, Tombouctou, la "cité mystérieuse" qui fit tant rêver les explorateurs du XIXe siècle, semble désormais à la portée des combattants touaregs.

336551112.jpg

Sans une intervention étrangère de dernière heure, on ne voit pas comment la ville pourrait leur échapper. Toute la rive nord du fleuve Niger sera donc entre leurs mains. L’actuel conflit a débuté le 17 janvier 2012, à Menaka et dans la région de Kidal, les Touaregs revendiquant l’autodétermination et l’indépendance, leur guerre étant destinée à "libérer le peuple de l’Azawag de l’occupation malienne".

Plus à l’Est, en Libye, dans les régions de Sebha et de Koufra, les combats meurtriers entre les Toubou et les tribus arabes ont repris le 26 mars et les Toubou revendiquent désormais, eux aussi, un État indépendant. Comme la moitié de l’ethnie toubou vit au Tchad où elle est connue sous le nom de Goranes, les actuels évènements risquent d’y rallumer par contagion une autre guerre, interne celle là, entre les Toubou-Goranes et les Zaghawa qui sont au pouvoir à N’Djamena. Voilà le double résultat de l’intervention franco-otanienne en Libye. Le président tchadien Idriss Déby Itno avait vu juste quand il avait mis en garde Paris, affirmant qu’elle allait déstabiliser toute une région aux fragiles équilibres.

Face à cette situation, qu’est-il possible de faire ?

Pour le moment, au Tchad, le président Déby a la situation sous contrôle, mais il ne peut pas laisser les Toubou de Libye se faire massacrer au risque de voir les Toubou-Goranes échapper à son autorité.

Au Mali, l’alternative est simple :

- Soit nous laissons le cours de la longue histoire reprendre son déroulé et nous admettons la réalité qui est que le Mali n’a jamais existé et que les Touaregs ne veulent plus être soumis aux Noirs du Sud. Dans ce cas, nous entérinons le fait accompli séparatiste et nous veillons à ce que les Touaregs qui auront obtenu ce qu’ils demandaient deviennent nos alliés dans le combat contre Aqmi.

- Soit, de concert avec les États de l’Ouest africain, nous intervenons militairement contre les Touaregs pour reconstituer une fiction d’État malien et nous jetons ces derniers dans les bras d’Aqmi avec tous les risques de contagion qu’une telle politique implique.

Bernard LUGANt.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
nana89 Membre 902 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Embargo sur le pays. Lors du sommet, auquel ont participé une dizaine de chefs d'Etat et des représentants de l'ONU, de la France et des Etats-Unis notamment, l'organisation a également décidé d'un « embargo total » contre la junte au pouvoir à Bamako. « Toutes les mesures diplomatiques, économiques, financières et autres sont applicables dès aujourd'hui (lundi) et ne seront levées que quand l'ordre constitutionnel (sera) effectivement rétabli », a déclaré Alassane Ouattara, soulignant : «Nous avons demandé que l'embargo soit total par rapport à tous les Etats voisins du Mali ».

Source : le parisien.fr

un embargo " total " va entrainer un drame humanitaire :mef:

Et qui se soucit du peuple Malien ?

:gurp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Peut-être, mais grâce à notre intervention militaire en Libye, les Libyens aujourd’hui bénéficient de la démocratie, des droits de l’homme, et de leur pétrole.

Ou pas.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Peut-être, mais grâce à notre intervention militaire en Libye, les Libyens aujourd’hui bénéficient de la démocratie, des droits de l’homme, et de leur pétrole.

Ou pas.

plutôt pas

mais qui sont donc ces Touaregs rebelles ????

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/mali-qui-sont-les-rebelles-touareg_1100288.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2812 messages
ventoux ‚ 42ans
Posté(e)

En tout cas ,la solution penche vers une guerre contre ces rebelles touaregs (avec appui logistique de la France )!

C'est à se demandé si les putschistes ne sont que des pions ,ou plutôt à qui ça profitera ,au chef de la junte militaire ou au président renversé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Au Mali, deux guerres sont en cours :

- La première qui concerne les seuls Touaregs est menée par le MNLA. Son but est l’indépendance de l’Azawag, la terre touareg, ce qui passe par la partition du Mali.

- La seconde est menée par un petit mouvement islamiste du nom d’Ansar Dine dont l’objectif est totalement différent puisqu’il veut contrôler tout le Mali pour y instaurer la charia. Même s’il est dirigé par un Touareg Ifora, tribu qui fournit l’essentiel des troupes du MNLA, Ansar Dine est composé de sahéliens de diverses ethnies et d’abord d’Arabes sahariens comme les Chamba, les Reguibat ou les Maures. En effet, les Touaregs ne peuplent pas tout le Sahara, mais seulement sa partie centrale, tout l’ouest du désert jusqu’à l’Atlantique étant une zone arabe ou arabisée.

Tombouctou est considérée comme hors du territoire touareg, la capitale de l’Azawag étant Kidal. C’est d’ailleurs pourquoi le MNLA qui a une force militaire supérieure à celle d’Ansar Dine, a laissé la ville à ce dernier qui fait désormais tampon entre ce qui reste d’armée malienne et le territoire touareg « libéré ».L’évolution de la situation va dépendre des réponses qui seront données aux questions suivantes :

1) Depuis Tombouctou, Ansar Dine va-t’il tenter de remonter le Niger jusqu’à Mopti, Ségou et au-delà jusqu’à Bamako? Mais avec quelles troupes ? Quant aux Etats voisins, vont-ils laisser le sud du Mali passer sous la coupe d’islamistes ?

2) Combien de temps l’alliance de circonstance entre le MNLA et Ansar Dine peut-elle tenir ?

3) Ne sommes-nous pas en réalité face à une habile manœuvre d’ « enfumage » mise au point par les chefs des deux mouvements et dont le but serait d’attirer l’attention sur les islamistes afin de crédibiliser la revendication touareg?

Quoiqu’il en soit, la seule politique réaliste consiste à prendre en compte la division de l’Etat sans Nation qu’est le Mali, mais tout en évitant la contagion islamiste. Or, et je le redis une fois de plus, une telle politique passe par un appui donné aux Touaregs. Faute de quoi, acculés, ils basculeront du côté des groupes islamistes et la situation dans tout le Sahara ainsi que dans l’ensemble sahélien deviendra alors ingérable.

http://bernardlugan.blogspot.fr/

Bernard Lugan explique encore :

le règlement de la question touareg ne passait pas par des élections, mais par la prise en compte du fait que les Touaregs ne désirent plus être dominés par les sédentaires noirs du Sud au seul motif qu’ethno mathématiquement, ils sont moins nombreux qu’eux et donc, que toute solution durable doit impérativement être construite sur cette évidence.

Les hommes bleus défendez vous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 63ans
Posté(e)
Mali : "chaque acteur du conflit a ses propres intérêts"

Par Fabrice Aubert , le 04 avril 2012 à 18h03 , mis à jour le 04 avril 2012 à 18h27

DECRYPTAGE - L'alliance de circonstances entre touaregs et islamistes semble vaciller en raison de la volonté des seconds d'imposer la charia. Peut-on assister à un revirement de situation ? La crise peut-elle avoir un effet domino au Sahel ? Les réponses de TF1 News avec Pierre Jacquemot, chercheur à l'Iris.

Source

A lire pour comprendre que les solutions du genre "niaka tirer dans le tas" sont innaplicables.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

L'idéal serait que les acteurs régionaux fassent eux même ce qu'il faut, ça nous éviterait d'avoir à statuer sur la question. L'union africaine c'est un peu comme la ligue arabe vis à vis de la Syrie, y a du monde autour de la table pour bien bouffer lors de la conférence, mais en sortant on est trop ballonné pour prendre une décision, au final : qu'ils se démerdent.

Le Mali pourrait prendre la forme de la solution abordé sur le Darfour : morcellement du pays en deux. Le soucis c'est que les richesses sont au nord et les gens au sud, à terme, ça va finir en drame humanitaire pour 20 ans ces conneries.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1451 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)

le problème est que les voisins du Mali ont tous leurs problèmes et leurs priorités.

L'algérie a déja beaucoup a faire pour boucler la frontière libyenne, et est bien contente de vois aqmi chez le voisin.

le sénégal sort d'élections, ça va mettre un peu de temps pour s'organiser.

Le Niger part gentiment en vrille, et les petites forces armées ont déja du boulot a courir après les rebelles dans le nord

La mauritanie est tout juste capable de surveiller son propre carré de désert avec une aide massive de l'occident,

et quasiment tous les autres pays de la tranche sub saharienne ont des rebellions a mater, et de toute façon pas les moyens de projeter du personnel hors des frontières.

donc effectivement, ça risque de partir en sucette rapidement, et l'ONU ne bougera une oreille que quand l'épuration ethnique sera bien entamée, malheureusement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nana89 Membre 902 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

NORD DU MALI : Et le pétrole dans tout ça !

Le retournement soudain des armes libyennes contre le peuple malien reste encore inexpliqué pour beaucoup. Au-delà du décompte macabre des morts et de celui malheureux des réfugiés, au-delà des affrontements et des victoires relatives ou glorifiantes, la mise en perspective de certains faits fait converger les conclusions vers l’inquiétante question minière dont, semble-t-il, le sous-sol saharien serait très riche. Enquête.

http://maliactu.net/2012/nord-du-mali-et-le-petrole-dans-tout-ca.html

Modifié par nana89

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
milere Membre 423 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Nos stratèges à l'origine de la chute de Khadafi avaient-ils prévu que les armes stockées dans les casernes libyennes se retrouveraient au Mali? ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Ce que tu peux faire c'est aller expliquer au peuple qui s'est soulevé qu'ils n'auraient pas du le faire pour les raisons que tu invoques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
redh Membre 112 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

Au Mali, deux guerres sont en cours :

- La première qui concerne les seuls Touaregs est menée par le MNLA. Son but est l’indépendance de l’Azawag, la terre touareg, ce qui passe par la partition du Mali.

- La seconde est menée par un petit mouvement islamiste du nom d’Ansar Dine dont l’objectif est totalement différent puisqu’il veut contrôler tout le Mali pour y instaurer la charia. Même s’il est dirigé par un Touareg Ifora, tribu qui fournit l’essentiel des troupes du MNLA, Ansar Dine est composé de sahéliens de diverses ethnies et d’abord d’Arabes sahariens comme les Chamba, les Reguibat ou les Maures. En effet, les Touaregs ne peuplent pas tout le Sahara, mais seulement sa partie centrale, tout l’ouest du désert jusqu’à l’Atlantique étant une zone arabe ou arabisée.

Tombouctou est considérée comme hors du territoire touareg, la capitale de l’Azawag étant Kidal. C’est d’ailleurs pourquoi le MNLA qui a une force militaire supérieure à celle d’Ansar Dine, a laissé la ville à ce dernier qui fait désormais tampon entre ce qui reste d’armée malienne et le territoire touareg « libéré ».L’évolution de la situation va dépendre des réponses qui seront données aux questions suivantes :

1) Depuis Tombouctou, Ansar Dine va-t’il tenter de remonter le Niger jusqu’à Mopti, Ségou et au-delà jusqu’à Bamako? Mais avec quelles troupes ? Quant aux Etats voisins, vont-ils laisser le sud du Mali passer sous la coupe d’islamistes ?

2) Combien de temps l’alliance de circonstance entre le MNLA et Ansar Dine peut-elle tenir ?

3) Ne sommes-nous pas en réalité face à une habile manœuvre d’ « enfumage » mise au point par les chefs des deux mouvements et dont le but serait d’attirer l’attention sur les islamistes afin de crédibiliser la revendication touareg?

Quoiqu’il en soit, la seule politique réaliste consiste à prendre en compte la division de l’Etat sans Nation qu’est le Mali, mais tout en évitant la contagion islamiste. Or, et je le redis une fois de plus, une telle politique passe par un appui donné aux Touaregs. Faute de quoi, acculés, ils basculeront du côté des groupes islamistes et la situation dans tout le Sahara ainsi que dans l’ensemble sahélien deviendra alors ingérable.

http://bernardlugan.blogspot.fr/

Bernard Lugan explique encore :

le règlement de la question touareg ne passait pas par des élections, mais par la prise en compte du fait que les Touaregs ne désirent plus être dominés par les sédentaires noirs du Sud au seul motif qu’ethno mathématiquement, ils sont moins nombreux qu’eux et donc, que toute solution durable doit impérativement être construite sur cette évidence.

Les hommes bleus défendez vous !

Petite précision Dyhia, les maures ne sont pas des Arabes pas plus que les Touaregs d'ailleurs qui sont plutôt de dimension Berbere entièrement d'accord avec la petite phrase de Bernard Lugan: "Les hommes bleius défendez vous!!!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je sais Redh, que les Maures et les Touaregs sont des berbères.

tiens, regarde le blog de Bernard Lugan, j'aime bien ce qu'il dit sur l'Afrique. vois son dernier livre sur les Berbères, je pense qu'il est très intéressant.

http://bernardlugan.blogspot.fr/

Couverture.JPG

euh, la petite phrase que tu cites, je la revendique, si tu permets, pardon, j'aurais dû le préciser mais emportée dans le feu de l'action..

ça, ça me plait :

"Aujourd’hui, les dirigeants arabo-islamiques nord africains doivent faire face au réveil berbère si fortement exprimé en 2004 par Mohammed Chafik au travers de sa célèbre question réponse: « Au fait, pourquoi le Maghreb arabe n’arrive-t-il pas à se former ? C’est précisément parce qu’il n’est pas Arabe ». Cette phrase était incluse dans un article dont le titre explosif était : « Et si l’on décolonisait l’Afrique du Nord pour de bon ! », intitulé signifiant qu’après avoir chassé les Français, il convenait désormais pour les Berbères d’en faire de même avec les Arabes…"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Au Mali, un porte-parole du Mouvement national de libération de l'Azawad à Gao, Mohamed Ag Attaher, a déclaré que sa formation n'avait rien à voir avec cet enlèvement, qu'il a imputé aux islamistes. "Le consul et sa famille ont été enlevés ce matin à leur résidence (...) Il s'agit des islamistes, pas du MNLA. Les islamistes cherchent ainsi à saboter nos activités", a-t-il ajouté par téléphone. La ville de Gao, dans la boucle du fleuve Niger, vient de passer aux mains des rebelles séparatistes du MNLA, à prédominance targuie, qui ont chassé ces derniers jours l'armée gouvernementale du nord désertique du Mali au cours d'une offensive-éclair.

source : guysen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le MNLA touareg proclame l'indépendance du nord

Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), importante composante de la rébellion touareg malienne, a proclamé vendredi "l'indépendance de l'Azawad", le Nord du Mali, au lendemain de l'enlèvement de diplomates algériens par des islamistes, selon des témoins.Sur la chaîne France 24, le porte-parole du MNLA a déclaré, en écho à un communiqué sur le site internet du mouvement: "Nous proclamons solennellement l'indépendance de l'Azawad à compter de ce jour".

Mossa Ag Attaher, porte-parole du MNLA en France, a souligné vouloir respecter "les frontières avec les Etats limitrophes" sahariens (Algérie, Mauritanie, Niger). "L'Azawad", une région du Sahara grande comme la France et la Belgique réunies, est considérée comme le berceau naturel des Touareg.

"Nous venons de terminer un combat très important, celui de la libération", a-t-il ajouté, avant de dénoncer "les forces terroristes qui ont profité de cette situation", faisant implicitement allusion aux islamistes.

http://www.google.co...eaae6044d7c8.81

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aaltar Membre 11523 messages
Con de Sysiphe‚ 44ans
Posté(e)

Et dire que le Mali avait pour devise : un peuple, un but, une foi.

On dirait bien que ça prend l'eau... pour une zone désertique en plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spipouh Membre 3 messages
Baby Forumeur‚ 38ans
Posté(e)

pour le pétrole il ne bénéficie pas aux lybiens ni même les avoirs de kadafi qui sont toujours bloqués dans les banques occidentales ????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×