Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Gifler ses enfants, et s'excuser ?


Messages recommandés

January Animatrice 49457 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Après 15 pages de topic sur "gifler ou ne pas gifler", une autre question :

Vous avez déjà perdu patience avec votre enfant et vous l'avez frappé.

Vous-êtes vous excusé de l'avoir fait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Heavy_Sixtine Membre 2156 messages
Squatte le bar !‚ 29ans
Posté(e)

Une fois ma mère s'est excusée après m'avoir collé une gifle, elle était belle cette rouste. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elais Membre 807 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Non cela ne m'est jamais arrivé pour le moment de gifler mes enfants. Mais si un jour, je le fais, il est tout a fait probable que je leur présente ensuite mes excuses. Présenter ses excuses quand on deconne, c'est la moindre des choses.

dernièrement, ma mere m'a mal parlé, je le lui ai fait remarqué. dès le lendemain, elle m'a présenté ses excuses. Que j'ai accepté et apprécié. je pense que si elle ne s'etait pas excusé, que cela serait resté comme une ombre entre nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caloli Membre 2221 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je n'ai jamais frappé mes enfants.

Par contre, ça m'est déjà arrivé de les engueuler à tord, parce que j'avais pas compris un truc, ou parce que j'étais tout simplement de mauvais poil.

Je me suis systématiquement excusé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mike02 Membre+ 4307 messages
On dit Monsieur Mike maintenant !!‚ 40ans
Posté(e)

Comme le dis Caloli, quand c'est à tort, oui bien sur que des excuses sont nécessaires.

Sinon non.

J'ai pris une gifle plus jeune par mon père (ouais une grosse baffe :D ).

Elle était amplement méritée donc voila.

Il n'y a jamais eu d'excuses de sa part. Et d'ailleurs je n'aurais pas compris s'il s'était excusé pour tout dire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9387 messages
X-Banni-X‚ 39ans
Posté(e)

Bonjour,

il m'arrive rarement de gifler mes enfants depuis que j'ai retrouvé un certain équilibre familial.

Avant, en mère célibataire, j'avais la main leste. :blush:

Depuis que je suis avec mon conjoint, je n'ai plus "besoin" de fessée ou de gifle. Par contre la menace du "tu arrêtes tout de suite sinon tu prends une gifle" fonctionne à merveille. :D

Il m'arrive de m'excuser après une gifle, notamment lorsque j'ai eu peur. Par exemple quand mon garçon de 5 ans a manqué de se faire renverser par une voiture, j'ai eu le réflexe de le gifler pour ensuite fondre en larmes et m'excuser.

Mais si ma fille de 7 ans me répond mal et me prend pour sa copine d'école, elle mange une bonne vieille fessée de derrière les fagots, et elle ne recommence pas. Il n'y a pas lieu que je m'excuse à ce moment là. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Super Man Membre 281 messages
Forumeur activiste‚ 25ans
Posté(e)

Mais arrêté vos conneries quoi.. gifler n'est pas frapper ! Evidemment c'est occasionnel et que lors des vraies conneries !

Pour répondre à ta question si les parents ont fait ça c'est qu'il y a une raison donc pas d'excuses sauf si évidemment c'est à tort donc la excuse et je dirai même qu'il est obligatoire d'offrir un cadeau ! whistling1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49457 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

J'ai beau chercher, mettre une gifle c'est frapper je ne trouve pas d'autre mot. Taper ? Lever la main sur ? Non rien à faire je ne trouve pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

d'autant que c'est le visage, on reçoit une gifle quand on est face à face (en général) c'est donc un contact visuel important

donc c'est violent, c'est frapper, c'est être déraper

après il peut arriver qu'on sorte de ses gonds, dans ce cas, s'excuser est la moindre des choses

c'est dérapé, pas être déraper :smile2: désolée

déraper, pfiou, décidément

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
notarial62 Membre 331 messages
Forumeur survitaminé‚ 48ans
Posté(e)

Et si on dit "pardon mais je vais te gifler " whistling1.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fredodido Membre 39 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Gifler son enfant n'est pas dramatique tant que cela ne devient pas systématique. Excédé un adulte peut perdre son sang-froid, et ne pas trouver d'autres moyens. Mieux vaut une bonne baffe plutôt que de laisser un enfant faire la loi par peur du regard d'autrui.

Si vous vous êtes excusée parce que c'était un coup de sang et injustifié, alors c'est plutôt bien. Je dis plutôt car cela dépend de quelle manière vous vous êtes excusée.

1- " Je me suis emporter. Tu méritais d'être recadrer, mais mon geste n'était pas approprié. As-tu néanmoins compris pourquoi je me suis mise en pétard?"

D'un coté, vous lui montrer qu'on ne règle pas les problèmes par de la violence, de l'autre vous montrez qu'il a sa part de responsabilité et ne cédez pas sur ce point.

2-" Maman a fait une erreur. Je suis désolé je n'aurai pas dû te mettre une gifle", non seulement vous perdez le "bénéfice" (marquer physiquement la limite) de cette gifle, mais en plus il testera de nouveau cette limite, qui peut lui sembler plus fragile qu'elle ne paraissait.

Une gifle c'est le dernier rempart. Derrière ce rempart, il y a le désordre, la violence morale et physique. Donc, il y a l'excès.

Ne soyez pas inquiète si vous êtes dans le cas 2. Votre enfant vous testera de nouveau. Soyez ferme et il comprendra qu'il existe une limite bien avant ce dernier rempart.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne giffle pas mes filles mais j'ai déjà donné des fessées.Bon j'ai remarqué que la menace du privé de tv ou de console, marchait pas mal :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chouki Membre 972 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

pour ma part s'excuser auprès d'enfants si on pense qu'on a mal réagi ne peut être que bénéfique à l’enfant car ainsi il sera plus facile pour nous de lui demander pardon quand celui ci a mal agi ou nous a mal parlé. J'ai toujours appliqué ceci à mon enfant : ne jamais lui demander de faire ce que moi même ne ferait pas et il n'y a qui m’énerve le plus de voir des parents demander à leurs enfants de dire s'il vous plait, bonjour etc alors qu'eux même ne le font jamais, comme c'est parents qui veulent que leurs mômes ne disent pas de gros mots alors qu'eux même en emploient et pire quand ils sont plus grand ne pas fumer alors que soi même on fume..

S'excuser n'est pas un acte de faiblesse mais un acte de grandeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
miq75 Membre 2862 messages
90°‚ 44ans
Posté(e)

Gifler, c'est frapper, et c'est intolérable.

Je ne l'ai jamais fait volontairement, mais il m'est arrivé une fois ou deux de rabrouer mes enfants physiquement, en les secouant un peu, sous le coup de la colère. Et si je me rends compte que je suis trop violent, physiquement comme verbalement, je m'excuse systématiquement, en expliquant en quoi ma réponse n'était pas appropriée, mais en indiquant également l'erreur de la part de l'enfant qui a provoquée ma réaction. Et j'ai toujours parlé à mes enfants comme je parlerais à des adultes, parce qu'ils comprennent de ce qu'on dit bien plus que ce qu'on pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 49457 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Je suis tout à fait d'accord avec toi Chouki.

Sans excuses la gilfe marque. J'en ai encore eu la preuve il y a très peu en assistant à une conversation entre une maman et sa fille. Elle n'a pris qu'une gifle, une. Sa maman ne l'a frappée qu'une seule fois en 22 ans, elle avait 13 ans. La gifle était pour insolence. La jeune fille a évoqué cela en disant : je ne t'ai jamais pardonnée de m'avoir giflée devant tout le monde (repas de famille).

La maman dit alors : "mais tu ne l'avais pas volée !", la jeune fille s'est mise à pleurer en répondant : moi je dois m'excuser de ne pas avoir toujours compris tes absences et ta maladie, je dois comprendre, mais toi tu ne t'excuseras jamais de m'avoir humiliée en public et moi je trouve ça plus grave.

Tout le monde s'est tu. Le contentieux suit son cours entre la mère et la fille. La maman aurait juste dit à ce moment là que oui, elle n'aurait pas du faire ça, je pense sincèrement qu'il y aurait eu une amélioration nette de la communication entre elles...

Evidemment vous vous doutez que le "terrain" est lourd derrière. Mais n'empêche : UNE. Une seule gifle.

Voilà pourquoi dans un autre topic je dis : Non. Pas de gifle.Pour des gifles comme celles-là. Et pourtant...Ca a l'air justifié hein ? Ca n'a pas l'air bien grave.. Mais voilà...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×