Aller au contenu

caloli

Membre
  • Contenus

    2221
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de caloli

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 1 janvier

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    trifouilli
  • Intérêts
    La chasse à l'ours
  1. La première est très réussie. Dommage que le cadrage ait trop coupé l'arbre au premier plan.
  2. Et encore, les marchés publics, ce n'est pas le plus gros problème. Ce qui fait vraiment flipper les acteurs économiques, c'est la remise en place de taxes d'importation pour leurs produits
  3. Tu penses pas, oui effectivement, tu ne penses pas beaucoup. La Suisse fait 60% de ses exportations en UE. Alors oui, la Suisse en a quelque chose à faire de ce que pense l'UE. Preuve en est, c'est que tous les acteurs économiques, sociaux et politiques ont milité pour le rejet de cette initiative de merde. Seul l'UDC et son argumentaire moisi anti-UE et anti-métèques de manière plus générale soutenait ce texte.
  4. Certains sont tout à fait racistes, clairement. C'est particulièrement marqué dans les cantons ruraux. Ils arrivent même à être racistes envers les personnes qui viennent d'un autre canton. Dans les cantons urbains, c'est plus ouvert, et plus cosmopolite. Ce qui n'empêche pas le MCG, parti notoirement xénophobe, de faire de très bons scores à Genève.
  5. J'y travaille depuis 13 ans, mon mignon
  6. T'es bouché à l'émeri, ou tu fais exprès ? Le choix des Suisses est respecté. S'ils décident de tourner le dos à l'Europe, personne ne leur refuse cela. Quant à commercer avec d'autres, t'es bien mignon, mais les milieux économiques sont loin de trouver ça si évident. La Suisse réalise 60% de ses exportations vers l'UE, tu crois que ça se remplace comme ça d'un claquement de doigts ? Juste parce que 3 nazillons de base se chient dessus à la vue d'un étranger ?
  7. La France est membre de l'UE, même un membre fondateur. A ce titre, elle a le droit de donner son avis, et de faire en sorte de construire une UE qui correspond à ses besoins. La Suisse n'est pas un membre de l'UE. Elle n'a donc pas d'avis à donner sur ce que l'UE devrait ou ne devrait pas être. Elle accepte de collaborer avec l'UE, ou est refuse, c'est aussi simple que ça. Personne ne refuse à la Suisse le droit de faire les choses dans son coin, et de monter des partenariats avec les Etats Unis, la Russie, ou n'importe qui d'autre. Si elle veut accès au marché commun aux mêmes conditions que les membres de l'UE, elle accepte la libre circulation des personnes. Si elle la refuse, elle n'a plus accès au marché commun. Il n'y a rien de choquant la dedans, c'est comme ça. Maintenant, si elle a envie d'une UE qui corresponde à ses souhaits, c'est pas compliqué, elle adhère, et elle va plaider sa cause au parlement européen. Et accessoirement, elle convainc les 28 autres états membres.
  8. C'est clair, je comprends même pas pourquoi ça fait débat. L'UE, on en accepte tout ou on en accepte rien, c'est pas un truc à la carte.
  9. Ce vote était lamentable, mais il faut raison garder. Il ne s'agit pas de fermer les frontières, mais de réguler les entrées. La libre circulation étant un des piliers de l'UE, si la Suisse refuse d'y adhérer, je suis d'accord avec toi, il est logique qu'elle soit exclue des autres programmes d'échanges. C'est bien mon poulet
  10. C'est quoi le sens de ton commentaire ??? Entre nous, t'es un peu à la ramasse, ça a été annoncé il y a presque 2 semaines Considérer la Suisse que sous l'angle du paradis fiscal, c'est plus que réducteur. En plus, le plus pourri des paradis fiscaux, je sais pas sur quoi tu te bases, mais je pense que la Suisse n'a rien à envier aux îles anglo-normandes, à Monaco, aux Bermudes, au Delaware et j'en passe.
  11. Geler les échanges universitaires, c'est une mesure débile. Et ça changera rien, les étudiants européens continueront à se battre pour rentrer dans les universités suisses. Et ils comptent faire quoi ensuite ? Démonter le LHC ?
  12. C'est tout à fait exact. Je ressens un énorme schisme actuellement. Tous les romands que je côtoie sont vraiment ecoeurés du résultat du vote. Et même parmi les gens qui ont voté oui, les motivations sont assez différentes. En tout cas, les premières conséquences du résultat du week-end passé commencent déjà à arriver : l'UE a gelé les négociations pour la participation de la Suisse aux échanges universitaires Erasmus et aux programmes de recherche Horizon 2020.
  13. Ils sont dans un positionnement de principe. Ils vont pas s'amuser à lire ce qui est écrit, et essayer de comprendre comment est la Suisse au delà des clichés
×