Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

la loi de 1973

Messages recommandés

tricephale Membre 1650 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

il faut bien le reconnaître avant la crise peu de politiciens parlaient avec danger de la dette et très peu de citoyens se rappelaient de 1973

qu'a-t-on appris avec la crise ?

une loi de 1973 ( votée par un gouvernement de droite, grrrrrr ......) interdit à la banque de france de prêter de l'argent pour combler les déficits du budget de l'état ( qui étaient soit inexistants soit minimes )

sur le fond cette loi se voulait vertueuse ( et n'a pas été remise en cause par les présidents suivants, les Miterrand, Chirac and co, re grrrrrr ...... )

or

après 1973, aucun gouvernement n'a voté un budget en équilibre ( la dépense sociale du toujours plus) et pour combler le déficit on a donc emprunté aux marchés, c'était le but recherché

d'où la constitution d'année en année d'une dette qui est devenu colossale en 2012

en passant on a déjà remboursé aux marchés 1200 milliards ( imaginez cette somme investie dans l'économie du pays ! )

ce qui devait être vertueux, est devenu vicieux et n'a pas été un cadeau pour les générations à venir après 1973 ( quelle irresponsabilité et manque de hauteur de vue ! )

on se disait la France est un pays riche qui exporte, empoche de l'argent et paye ses dettes

ce fut le cas pendant un temps mais de crise en crise, on en arrive à ne plus avoir d'argent pour payer ni la dette ni les dépenses, donc un immense problème à résoudre

surtout que depuis l'euro, c'est assez flagrant, la balance commerciale est négative, on exporte moins qu'on importe

comment expliquez-vous qu'une loi de 1973 sensée maintenir un budget en équilibre à entraîner dans les faits à des déséquilibres budgétaires constants ?

comment nos " grands homme politiques " et leur cour de conseillers sortis tous de grandes écoles ont-ils pu se tromper aussi lourdement ?

comment expliquer cet aveuglement et la persistance dans l'erreur ? ( si ce n'est pas une grosse difficulté d'un ego qui ne veut pas reconnaître son tort )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
transporteur Membre 23297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 47ans
Posté(e)

Si mes souvenirs son bon c'est depuis Pompidou qui était lui même banquier que cette loi a été modifié.:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)

:dort:

fut une époque aussi on avait l'équivalent du P I B en lingots d'or palpables et brillants

:dort:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tricephale Membre 1650 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

merci pour ton lien

il y avait quelque chose qui m'avait échappé , c'est l'inflation : quand on emprunte à la banque centrale ,selon la loi qui fait que : plus on imprime de billets déconnectés de l'économie plus ceux-ci ont moins de valeur donc plus les prix montent

on voulait éviter le vice de l'inflation, on a eu le vice de l'endettement , en passant, en engraissant les marchés

à la rigueur ce truc aurait pu marcher sans les dépenses sociales

on a eu donc conjonction entre emprunt et dépense inconsidérée

encore une fois c'est théoriquement faisable avec une économie forte qui rapporte de l'argent

or

en 30 ans, d'année en année si on fait une courbe de l'industrie, ça doit baisser, ça doit être la tendance générale

d'où le hic monumental

bref on y est dans la ...........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 11408 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)

Une dette ça ne veut rien dire.

Si j'emprunte pour acheter un logement et par ailleurs j'assume mes besoins quotidiens, je ne suis pas surendetté .

Si j'emprunte parceque mes revenus me suffisent pour vivre, dans ce cas je risque le surendettement.

Dans un cas c'est une dette saine qui fait marcher l'economie, dans l'autre cas je me mets en danger.

C'est idem pour l’État.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 47ans
Posté(e)

L’austérité aggravera la récession et augmentera au final la dette. C'est le paradoxe du moment : l'austérité réclamée à tort et à cris par les marchés est la plus mauvaise solution contre la dette. Et d’ailleurs les marchés sanctionnent les pays qui appliquent les mesures d’austérité pourtant prévues pour les rassurer. C’est très exactement ce qui est arrivé au Portugal et la Grèce où la dette est passée de 125 à 160% du PIB au fil des sept plans d'austérité successifs.Mélanchon expliquait que le Japon a une dette publique égale à 200% de sa production annuelle. Personne ne lui cherche noise. Il est à un niveau plafond pour les Etats-Unis et pour l’Islande (plus de 100% du PIB). Les Etats unis n’en font qu’à leur tête et les Islandais ont décidé de ne pas payer.! En fait tout dépend en réalité de qui détient la dette et du rapport de force du pays endetté avec ceux qui lui prêtent.:sleep:

Nous oncompare un stock de dettes qui courent sur plusieurs années avec un flux annuel de richesses produites (le PIB). C’estcomme si on mesurait votre solvabilité personnelle en rapportant le total de vos dettes (voiture, appartement etc.) à vos revenus d’une seule année. Absurde.

Le banquier vous prête en fonction de la charge de vos traites, chaque mois, rapportée à votre revenu mensuel. Avec l’Etat c’est l’inverse.

Pour être honnête et comparer ce qui est comparable, il faudrait plutôt rapporter le stock de dette au PIB, en tenant compte de la durée de vie de la dette. Selon la statistique du Trésor Public, les titres de la dette française sont en moyenne de 7 années et 31 jours. Donc on doit rapporter les 1640 milliards de dette totale aux 14 000 milliards d'euros environ que produira le pays en sept ans ! Dans ces conditions, le stock de dette représente 12% du PIB cumulé pendant 7 ans. C’est donc tout autre chose, non ? Ce stock de dette n'est donc pas un réel problème.:sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donny Membre 621 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

merci pour ton lien

il y avait quelque chose qui m'avait échappé , c'est l'inflation : quand on emprunte à la banque centrale ,selon la loi qui fait que : plus on imprime de billets déconnectés de l'économie plus ceux-ci ont moins de valeur donc plus les prix montent

Oui, auf que tu oublie une chose : http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_multiplicateur_du_crédit

C'est principalement le système bancaire qui provoque l'inflation dans le cas d'un Etat qui se finance par sa banque centrale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5710 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

après 1973, aucun gouvernement n'a voté un budget en équilibre ( la dépense sociale du toujours plus)

La dépense sociale n’est en aucune manière la cause de la dette.

Le déficit de la sécu est ridicule comparé au déficit de l’État. C’est le déficit de l’État qui a creusé la dette. Ce déficit, depuis 30 ans, est le fait d’une baisse des recettes (privatisations, baisse d’impôt), et en aucune manière d’une hausse des dépenses.

comment expliquez-vous qu'une loi de 1973 sensée maintenir un budget en équilibre à entraîner dans les faits à des déséquilibres budgétaires constants ?

comment nos " grands homme politiques " et leur cour de conseillers sortis tous de grandes écoles ont-ils pu se tromper aussi lourdement ?

comment expliquer cet aveuglement et la persistance dans l'erreur ? ( si ce n'est pas une grosse difficulté d'un ego qui ne veut pas reconnaître son tort )

Ce n’est pas une question d’ego.

L’endettement de l’État n’est pas une catastrophe pour tout le monde. C’est une opportunité de placement, et une source de revenus, pour ceux qui ont de l’argent à ne pas savoir quoi en faire.

C’est aussi un bon prétexte pour accuser de soi-disant dépenses sociales excessives et rogner ensuite peu à peu le droit à la retraite etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

merci pour ton lien

il y avait quelque chose qui m'avait échappé , c'est l'inflation : quand on emprunte à la banque centrale ,selon la loi qui fait que : plus on imprime de billets déconnectés de l'économie plus ceux-ci ont moins de valeur donc plus les prix montent

on voulait éviter le vice de l'inflation, on a eu le vice de l'endettement , en passant, en engraissant les marchés

à la rigueur ce truc aurait pu marcher sans les dépenses sociales

on a eu donc conjonction entre emprunt et dépense inconsidérée

encore une fois c'est théoriquement faisable avec une économie forte qui rapporte de l'argent

or

en 30 ans, d'année en année si on fait une courbe de l'industrie, ça doit baisser, ça doit être la tendance générale

d'où le hic monumental

bref on y est dans la ...........

Un emprunt est une création d'argent en fait ( = inflation monétaire).

Ainsi il suffit aux banques d'avoir 7 euros en caisse pour en preter 100. Il va sans dire que les 93 euros n'existent pas et sont crées lors d'un pret.

Et en plus, les banques demandent des interets sur de l'argent qu'elles n'ont jamais possédée ! Les interets sont donc illégitimes.

Mais surtout ils rendent toute dette exponentielle: lorsque les interets sont élevés, il faudra réemprunter pour payer les interets et donc les interets vont encore monter...( effet boule de neige).

90 % de notre dette provient des interets qu'on a paié aux banques! Soit 1200 milliards au total!

On nous vend cette loi comme anti-inflationniste mais depuis le secteur privé crée l'argent et meme cette inflation n'est pas maitrisée.

95 % de la création monétaire est privée.

Et puis de toute façon les 1200 milliards nous coutent beaucoup plus que la baisse hypothétique de l'inflation: c'est une mauvaise affaire en somme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donny Membre 621 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Ainsi il suffit aux banques d'avoir 7 euros en caisse pour en preter 100. Il va sans dire que les 93 euros n'existent pas et sont crées lors d'un pret.

Et en plus, les banques demandent des interets sur de l'argent qu'elles n'ont jamais possédée ! Les interets sont donc illégitimes.

Mais surtout ils rendent toute dette exponentielle: lorsque les interets sont élevés, il faudra réemprunter pour payer les interets et donc les interets vont encore monter...( effet boule de neige).

En fait c'est bien plus compliqué que ça. Pour un dépôt de 100 €, la banque a le droit de prêter 98 € et de garder 2€ de réserves auprès de la banque centrale. 2% de réserves obligatoires en zone-euro, maintenant 1% depuis quelques jours ! Le problème c'est que la banque doit toujours 100 € à son déposant, or elle n'a plus que 2€. La banque possède l'argent qu'on lui dépose, et de manière légale elle en fait se qu'elle veut, elle a seulement une dette envers son déposant.

Maintenant c'est le système bancaire dans son ensemble qui provoque l'inflation. La banque prête 98 €, et ces 98 € vont atterrir dans une autre banque, qui prêtera 98% de cette somme... et ainsi de suite. C'est ce qu'on appelle l'effet multiplicateur du crédit .

1028_multiplicateur.jpg

Dans le dessin, pour un devoir de réserve de 10%, le système bancaire multiplie par 10 la masse monétaire. En prenant un exemple très simple. Imaginons que l'Etat utilise la planche à billet à hauteur de 90 Milliards. Théoriquement cela provoquerait une inflation de 1% (notre masse monétaire est de 9000 Milliards). Mais avec le système bancaire actuel (1% réserves obligatoire => multiplication par 100), ces 90 Milliards se multiplierons pour donner 9000 Milliards, soit une inflation de 100% ! C'est en gros ce qui c'est passé lors de quasi toutes les hyper-inflations du siècle dernier.

Pour que tes dires soient exacts, il faut que tu remplace les banques par le système bancaire. Une banque prise seule prête de l'argent qu'elle "a", même si c'est discutable puisque la grande majorité des déposants n'ont pas conscience que leur argent ne leur appartient plus et que les banques font n'importe quoi avec. C'est le système bancaire dans son ensemble qui prête de l'argent qu'il n'a pas, en réutilisant une somme plusieurs fois pour gonfler artificiellement la masse monétaire.

Ainsi 86% de l'argent circulant est du flan créé par le système bancaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 11408 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)

Et comment expliquez vous le risque déflationniste actuel ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Donny Membre 621 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

C'est très simple, une partie de cet argent fictif disparait, par éclatement de bulles (défaut de paiement, actions qui plongent). Et vu les dettes des états, ce n'est pas des petites sommes qui risquent de disparaitre. Au revoir les assurances vie, et tout les fonds qui ont dans leurs portefeuilles des obligations ou des actions. C'est comme en 1929 aux Etats Unis : la masse monétaire est passée de 27 Milliards à 20 Milliards en 6 semaines. Sur les 27 Milliards, il y en avait 4 Milliards qui était de l'argent réel (M0). Sur les 20 Milliards, il y en avait 5 qui était réel (=ruée sur les banques), mais 40% de la masse monétaire issue du crédit (M1 à M3) avait tout simplement disparue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pere_vert Membre 3856 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

ça sera une question du débat du 2nd tour?

rien n'est moins sûr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Avec le social-libéral Hollande ça m'étonnerait.

Selon lui, il ne faudrait surtout pas remettre la Banque de France sous controle public et renationaliser la création monétaire.

Ah non ça, c'est nuire aux banques et aux banquiers, copainsd'Hollande.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caprepublic Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 61ans
Posté(e)

L’endettement de l’État n’est pas une catastrophe pour tout le monde. C’est une opportunité de placement, et une source de revenus, pour ceux qui ont de l’argent à ne pas savoir quoi en faire.

C’est aussi un bon prétexte pour accuser de soi-disant dépenses sociales excessives et rogner ensuite peu à peu le droit à la retraite etc.

Que l'Etat s'endette aupres des marchés financiers est un choix délibéré surtout que ,comme Mirisme me l'a rappelédans cette loi existe un article qui permet à l'état de se financer aupres de la banque centrale

Article 19 (abrogé au 1 janvier 1994) En savoir plus sur cet article...

Les conditions dans lesquelles l'Etat peut obtenir de la Banque des avances et des prêts sont fixées par des conventions passées entre le ministre de l'économie et des finances et le gouverneur, autorisé par délibération du conseil général. Ces conventions doivent être approuvées par le Parlement.

Il a été abrogé pour se mettre en conformité avec la traité de Maastricht

Il n'a pas été utilisé pour financer l'état

  • soit les politiques ne voulaient pas passer par le parlement et cacher ainsi leur gestion désastreuse
  • soit les politiques voulaient avantager les banques
  • soit les politiques se sont laisser berner par les banques

Au résultat ils ont endettés le pays en empruntant pour rembourser les emprunts antérieurs comme les consommateurs qui prennent des crédits revolving

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FFL Membre 269 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Combien devons nous déjà ? ah oui :1.800.000.000 et l'intégralité de l’impôt sur le revenu rembourse les intérêts de la dette !

Bravo !

Et le hollandais va creuser la tombe.........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Simurgh Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je ne vois pas pourquoi "le hollandais" comme vous l'appelez creuserait la tombe plus que ne l'a fait Sarkozy durant son quinquennat ( et ne me justifiez pas cette inflation d'endettement par la crise)

sans compter que la dette est aussi pour partie due au fait de l'allègement des recettes.

Cette explication de dire que "les riches" s'ils sont moins taxés réinvestissent dans l'économie est fausse, ils accumulent et en plus, planquent leurs sous dans les paradis fiscaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
FFL Membre 269 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Et pourtant on ne peut passer cette crise sous silence.

Je vous rappelle que les dépenses de l'état ont diminué sous son mandat.

Quand je dis qu'il faut être responsable et adopter des budgets en équilibre sous peine de catastrophe économique qui sera bien entendu fatale aux plus faibles, je dis aussi que ce n'est pas à eux d'en payer les conséquences mais aux "élites".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×