Aller au contenu

Qui est responsable de la dette de la France ?


anhdo

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
anhdo Membre 3 481 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

"Président le plus "libéral" et le plus à droite, Nicolas Sarkozy a dépassé de loin les "performances" de tous ses prédécesseurs. En seulement 3 ans, il a réussi a faire passer l'endettement de 65% à 85% du PIB, pulvérisant les limites fixées par le "Pacte de stabilité" européen. Il laissera probablement une dette proche des 100% du PIB à la fin de sa présidence en 2012. Un tel niveau caractérise les pays du tiers monde ou... les pays en voie de tiers-mondisation."

Mon lien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 51
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, 35ans Posté(e)
getalife Membre 1 417 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

Votre raisonnement biaisé consiste à dire que Nicolas Sarkozy étant un libéral (ce qui est contestable), il a libéralisé l'économie française. Or aujourd'hui, la situation est pire qu'avant. Par conséquent, le libéralisme est mauvais.

Ce raisonnement simpliste omet (volontairement) deux choses :

- Entre 2007 et aujourd'hui, il y a eu une crise économique mondiale

- Malgré les petites réformettes de N. Sarkozy, la France est toujours un mammouth étatiste très éloigné de ce qu'on pourrait appeler un pays libéral.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anhdo Membre 3 481 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Des promesses en l'air. Il est temps qu'il soit jugé par les français ! "Si la France perd son triple A, je suis cuit !"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Chasing Membre 2 229 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Des promesses en l'air.

Comme tous les présidents depuis... depuis bien longtemps et quelque soit leur bord. -_-

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 109ans Posté(e)
oh-dae-soo Membre 802 messages
Baby Forumeur‚ 109ans‚
Posté(e)

Votre raisonnement biaisé consiste à dire que Nicolas Sarkozy étant un libéral (ce qui est contestable), il a libéralisé l'économie française. Or aujourd'hui, la situation est pire qu'avant. Par conséquent, le libéralisme est mauvais.

Ce raisonnement simpliste omet (volontairement) deux choses :

- Entre 2007 et aujourd'hui, il y a eu une crise économique mondiale

- Malgré les petites réformettes de N. Sarkozy, la France est toujours un mammouth étatiste très éloigné de ce qu'on pourrait appeler un pays libéral.

On se demande qui a un raisonnement simpliste, sarkozy a tout privatisé il a fait passer ses interêts et ceux de ses proches avant le peuple francais, il est coupable de haute trahison; il cherche a diviser encore plus les francais aujourd'hui seul moyen pour lui ou son mouvement d'esperer gagner les elections, il se revendique de De Gaulle non mais serieux laissez moi rire. Son seul but est de laisser la france ravagé et affaiblie ce type n'est meme pas francais!

Aujourd'hui le liberalisme ne peut plus etre défendu, de la même facon que vous critiquez les régimes rouges d'antan on voit que l'expression du libéralisme a outance méné par l'oligarchie mondiale est en train de détruire le monde.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
getalife Membre 1 417 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

Votre raisonnement biaisé consiste à dire que Nicolas Sarkozy étant un libéral (ce qui est contestable), il a libéralisé l'économie française. Or aujourd'hui, la situation est pire qu'avant. Par conséquent, le libéralisme est mauvais.

Ce raisonnement simpliste omet (volontairement) deux choses :

- Entre 2007 et aujourd'hui, il y a eu une crise économique mondiale

- Malgré les petites réformettes de N. Sarkozy, la France est toujours un mammouth étatiste très éloigné de ce qu'on pourrait appeler un pays libéral.

On se demande qui a un raisonnement simpliste, sarkozy a tout privatisé il a fait passer ses interêts et ceux de ses proches avant le peuple francais, il est coupable de haute trahison; il cherche a diviser encore plus les francais aujourd'hui seul moyen pour lui ou son mouvement d'esperer gagner les elections, il se revendique de De Gaulle non mais serieux laissez moi rire. Son seul but est de laisser la france ravagé et affaiblie ce type n'est meme pas francais!

Aujourd'hui le liberalisme ne peut plus etre défendu, de la même facon que vous critiquez les régimes rouges d'antan on voit que l'expression du libéralisme a outance méné par l'oligarchie mondiale est en train de détruire le monde.

Les problèmes principaux de la France sont :

- endettement excessif

- chômage

L'endettement est dû à la dépense excessive de l'état providence

Le chômage est dû aux rigidités du marché du travail

Dans les deux cas, le libéralisme n'est pas responsable des problèmes, il est la solution.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anhdo Membre 3 481 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Voici la solution ...

Mon lien

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
getalife Membre 1 417 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

ça n'a rien à voir avec le libéralisme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
framboyse Membre 46 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

ceux qui sont responsables de la dette??? ben c'est la gauche, la droite et le centre!! quelle question

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
juuken Membre 4 860 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Sarkozy et sa politique et UN des responsable, mais pas le responsable. Sarkozy ( et dans la moindre mesures ces prédécesseurs)+l'euro+l’Europe sont les responsables

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
getalife Membre 1 417 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

Pourquoi l'euro et l'Europe ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anhdo Membre 3 481 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Sarkozy est responsable de l'endettement de 1100 milliards (stabilisé et légère amélioration grâce à la gauche sous Jospin) jusqu'à 1700 milliards aujourd'hui. Soit 600 milliards. Les chiffres parlent d'eux même ! Promesses non tenues et corruptions sans précédentes. En voici l'exemple récente : Mon lien

Il y a un lien direct dans sa gestion depuis 2007

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anhdo Membre 3 481 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le budget de l'Elysée sous Chirac a été de 20 millions, aujourd'hui avec Sarkozy c'est plus de 120 millions au moins ! Soit 6 fois plus ... pour son "clan"

Voici en 2008 :

"Le budget de l'Elysée en 2009 devrait atteindre 112,3 millions d'euros, soit une hausse de 11,45% par rapport au budget 2008 initial. Une augmentation qui devrait soulever la polémique en ces temps de crise. Pour déminer - noyer? - le sujet, la présidence a envoyé un communiqué pour expliquer qu'au final le budget n'augmente que de 2%. "La présidence est exemplaire", se félicite l'Elysée. " (Mon lien)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

"Président le plus "libéral" et le plus à droite, Nicolas Sarkozy a dépassé de loin les "performances" de tous ses prédécesseurs. En seulement 3 ans, il a réussi a faire passer l'endettement de 65% à 85% du PIB

C’est vrai que les « libéraux » se présentent comme les champions de la baisse des dépenses publiques, et partant de là, de la réduction du déficit public.

En fait, quand ils sont au pouvoir, il réorientent la dépense publique plus qu’ils ne la diminuent, et ils réduisent les impôts progressifs qui frappent lourdement les riches. D’où une augmentation du déficit public.

Votre raisonnement biaisé consiste à dire que Nicolas Sarkozy étant un libéral (ce qui est contestable), il a libéralisé l'économie française. Or aujourd'hui, la situation est pire qu'avant. Par conséquent, le libéralisme est mauvais.

Ce raisonnement simpliste omet (volontairement) deux choses :

- Entre 2007 et aujourd'hui, il y a eu une crise économique mondiale

La crise économique que subissent les pays riches est le produit des politiques de libéralisation et de privatisation.

La crise n’est pas uniformément mondiale. Les pays qui ont une politique économique dirigiste, le plus gros étant la Chine, ne connaissent pas la crise.

- Malgré les petites réformettes de N. Sarkozy, la France est toujours un mammouth étatiste très éloigné de ce qu'on pourrait appeler un pays libéral.

Après 26 ans de privatisation, l’économie française est aujourd’hui très peu étatisée.

Il faut remonter au moins aux années 30 pour retrouver une économie aussi peu étatisée qu’aujourd’hui.

L'endettement est dû à la dépense excessive de l'état providence

Le chômage est dû aux rigidités du marché du travail

Dans les deux cas, le libéralisme n'est pas responsable des problèmes, il est la solution.

Ça fait 10 ans que la droite dit ce que vous dites, et fais ce que vous préconisez.

Le temps des promesses de lendemains libéraux qui chantent est passé.

L’heure est aujourd’hui au bilan de cette politique de réduction des droits sociaux et de libéralisation du marché du travail.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tu n'auras d'autre batracien devant ma face, 106ans Posté(e)
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
106ans‚ Tu n'auras d'autre batracien devant ma face,
Posté(e)

Et si les électeurs avaient leur part de responsabilité ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
anhdo Membre 3 481 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Mais oui bien sûr ... qu'ils s'en souviennent et ne plus voter pour lui ! :noel:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

Et si les électeurs avaient leur part de responsabilité ?

Ce ne sont pas les électeurs qui écrivent les lois de finances.

Ce ne sont même pas les électeurs qui les votent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Tu n'auras d'autre batracien devant ma face, 106ans Posté(e)
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
106ans‚ Tu n'auras d'autre batracien devant ma face,
Posté(e)

Lors de la dernière élection, les deux candidats qui proposaient les programme les plus couteux étaient Sarkozy et Ségolène.

Ce sont eux qui sont arrivés au second tour.

Aucun des nombreux autres partis proposant des dépenses plus raisonnables n'est arrivé au second tour.

Il y a une responsabilité de l'électeur dans le déficit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 35ans Posté(e)
getalife Membre 1 417 messages
Baby Forumeur‚ 35ans‚
Posté(e)

La crise économique que subissent les pays riches est le produit des politiques de libéralisation et de privatisation.

La crise n’est pas uniformément mondiale. Les pays qui ont une politique économique dirigiste, le plus gros étant la Chine, ne connaissent pas la crise.

Je ne pensais pas qu'on pouvait atteindre un tel niveau de fausseté dans l'analyse. Vous avez battu le record. Que fait la Chine depuis les années 80 ? Elle libéralise et elle privatise ! Si le dirigisme économique était la raison de son succès, pourquoi elle ferait ça ? Vous pensez que la Chine réussi parce qu'elle est communiste ? Le communisme a maintenu la Chine dans la misère pendant 40 ans. Elle n'a commencé à se développer qu'en libéralisant son économie. Si elle ne connait pas la crise, c'est parce qu'elle est en train de rattraper son retard technologique.

Après 26 ans de privatisation, l’économie française est aujourd’hui très peu étatisée.

Il faut remonter au moins aux années 30 pour retrouver une économie aussi peu étatisée qu’aujourd’hui.

Pourtant, le taux de prélèvement obligatoires / PIB n'a cessé d'augmenter depuis les années 30.

Ça fait 10 ans que la droite dit ce que vous dites, et fais ce que vous préconisez.

Je ne suis pas d'accord. Les mesures de Sarkozy vont dans le bon sens mais sont insuffisantes ... il faudra faire des réformes beaucoup plus dures pour nous sortir de l'ornière creusée par toutes ces années d'insouciance budgétaire et d'incompétence politique. Je ne considère pas le communiste Chirac comme un homme de droite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, j'assume ... pas toujours, 88ans Posté(e)
Crumb Membre 2 251 messages
88ans‚ j'assume ... pas toujours,
Posté(e)

La responsable de la dette de la France est l'application de l'idéologie libérale. Celle-ci interdit aux états d'emprunter à leurs banques centrales, sans intérêts, et les oblige à emprunter dans le marché privé, avec intérêts. La dette française s'élève à 81 % du PIB. Elle est principalement due au paiement des intérêts. Si la France avait emprunté à sa banque centrale, la dette serait de 9 % du PIB.

2002 dette 900 milliards euros élection de Jacques Chirac

2007 dette 1200 milliards euros élection de Nicolas Sarkozy

Janvier 2012 dette 1700 milliards d'euros

L'endettement est un moyen pour réduire inexorablement les ressources financières des états, et donc leur capacité d'action, conformément au projet "libéral" qui vise à réduire les états à l'impuissance, afin de laisser un champ d'action maximal aux entreprises.

En appauvrissant l'état, l'endettement entraîne une réduction progressive du financement des services publics et des prestations sociales (retraites, assurance-maladie, assurance chômage), dont les déficits ou inefficiente servent ensuite de prétexte pour présenter les privatisations comme une "solution".

De plus, l'accroissement de l'endettement permet d'amener le pays au bord de la faillite, afin de contraindre l'état à privatiser pour rembourser la dette, quelle que soit la couleur politique du gouvernement choisi par les électeurs. Ce n'est pas un hasard si ceux qui ont le plus endetté la France sont aussi les plus "libéraux": Edouard Balladur (avec Nicolas Sarkozy au ministère du budget) et Jean-Pierre Raffarin.

La dette de la France a dépassé en 2005 les 1100 milliards d'euros, soit 67% du PIB. Cela représente un endettement de chaque citoyen français (nouveau-nés compris) de 18.300 euros, et un remboursement de la dette qui absorbe chaque année la totalité de l'impôt sur le revenu.

Président le plus "libéral" et le plus à droite, Nicolas Sarkozy a dépassé de loin les "performances" de tous ses prédécesseurs. En seulement 3 ans, il a réussi a faire passer l'endettement de 65% à 85% du PIB, pulvérisant les limites fixées par le "Pacte de stabilité" européen. Il laissera probablement une dette proche des 100% du PIB à la fin de sa présidence en 2012. Un tel niveau caractérise les pays du tiers monde ou... les pays en voie de tiers-mondisation.

Depuis 40 ans, la droite libérale et la gauche libérale se sont relayées au pouvoir pour dilapider l'argent public et pour le détourner au bénéfice d'intérêts particuliers: corruption, subventions et allègements de charges accordés aux multinationales (qui remercient en délocalisant leur production), travaux publics inutiles au grand bénéfice des entreprises de bâtiment (et des élus politiques qui perçoivent des commissions occultes sur les marchés publics).

Des groupes de personnes et des entreprises se sont ainsi enrichies, un enrichissement financé en endettant l'état, c'est à dire la collectivité. Les citoyens vont maintenant devoir rembourser l'argent dont ont bénéficié leurs "maîtres", sans oublier les intérêts de l'emprunt. Concrètement, ce remboursement se traduira par des augmentations d'impôts, une dégradation des prestations de l'état (sauf en matière de répression), la fin de l'état-providence, et la privatisation des dernières entreprises publiques (vendues à un prix très inférieur à leur valeur pour la collectivité et à l'argent des contribuables qui y a été investi pendant des dizaines d'années).

L'endettement est aussi un cadeau offert aux banques, assurées de percevoir une rente à long terme prélevée sur chaque citoyen

Comme on le voit, l'endettement est une bonne affaire pour tout le monde, sauf pour les citoyens de base qui paieront la facture.

Une petite vidéo expliquant comment la dette n'est que le résultat de l'obligation de recourir aux emprunts privés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×