Aller au contenu

Le Harcèlement au travail..


miss5701

Messages recommandés

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

:blush:Bonjour,

J'aimerai savoir comment faire qu'on a subi un harcèlement sexuel verbal ou non et moral a son travail...

Comment on se remet de cela????... car je trouve qu'il est tellement difficile d'en parler et pourtant cela nous ronge comme une maladie a l'intérieur de nous et on se sent tellement coupable d'une chose qu'on a pas fait..

:mouai:

Bonne Année 2012 a tous en passant!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 72
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

Bonjour Miss,

tous mes voeux pour une année (plus) sereine!

il existe des associations, il ne faut en tout cas pas rester seule et subir ces agressions

Mon lien une assoc

Mon lien

comme tu dis, ça ronge!

bon courage, ne te laisse pas submerger par ces horreurs!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Par question d'anonymat je peux pas tout détailler.

C'est réel c'est pas une attaque pour faire peur aux employeurs mais j'arrive pas a savoir a qui en parler car a chaque fois je me sens tellement coupable et j'ai toujours besoin d'on me croive et j'en souffre beaucoup sans le montrer..:gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

c'est souvent ce qui arrive aux victimes:

se sentir coupables...

c'est pourquoi prendre contact avec une association peut apporter un soutien précieux

ne détaille rien, ce que tu as écrit est suffisamment clair

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour miss,

Tout d'abord tout dépend de ton lieu de travail, dans certains lieux de travail, il y a des psychologues (tenus au secret professionnel) qui peuvent te recevoir et t'écouter. Tu peux également prendre rendez-vous avec le médecin du travail (lui aussi tenu au secret professionnel) cette solution à l'avantage, que si tu n'es pas la seule (et il fort à parier que d'autres en sont victimes aussi) le médecin peut regrouper les données et lui même demander une enquête. Tu peux aussi en parler à ton médecin traitant.

ça c'est pour la partie, pouvoir te confier à quelqu'un.

Si tu souhaites "agir", on entre dans les procédures. N'hésites pas si tu as d'autres questions.

Je sais que cette situation est insupportable, bon courage à toi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Merci de ton aide.

Je suis ecoeurée car j'avais un emploi que je cherchais depuis longtemps, un CDI en essai et je me trouve a recherche ailleurs avec une partie de moi non guérie et prête à repasser dans le monde du travail..

En temps normal j'exprime mes sentiments; pleures, colère et la rien sort..

:snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur alchimiste/Honey, Posté(e)
Nightwish Membre 10 322 messages
forumeur alchimiste/Honey,
Posté(e)

tu as quitté cet emploi qui te tenait à coeur?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Merci Fuel il s'agit d'une boite de disons 5personnes donc je sais pas si il existe des gens qui peuvent m'aider :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est normal, le harcelement quelque soit sa nature (mais je pense que la dimension sexuelle agrave les choses) est une situation particulièrement traumatisante parce qu'elle se situe dans une relation hiérarchique.

Donc la victime se retrouve obligée de subir. Souvent le harcelement menace ou dit des trucs du style "personne ne vous croira"... et menace évidemment de licenciement, il utilise son "autorité" à des fins de "soumission". Cela provoque chez la victime des sentiments de peur, de honte et de culpabilité, c'est cela qui fait qu'aujourd'hui tu as tu mal à en parler. La colère, les pleures viendront plus tard, lorsque la situation va se débloquer.

Il est important que tu n'oublies pas ceci. Tu es la victime, ton harceleur est hors la loi et il est coupable.

Tu n'as rien fait de mal

Tu n'as rien fait pour provoquer cette situation

Avec le temps, et peut être lorsque tu auras changé de lieu de travail tu pourras commencer à en parler autour de toi, à tes proches, à tes amis... cela t'aideras à dépasser ce traumatisme.

Tu dis que tu es en CDI, saches qu'en dehors de la démission, tu as aussi la rupture conventionnée de contrat, qui est disons un accord entre le salarié et l'employeur pour mettre fin au contrat et que cette procédure te permet de toucher les allocations chomage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Etant donné que je n'ai pas travaillé depuis longtemps, j'ai quitté un autre emploi pour celui ci je cumule pas assez d'heures pour avoir le droit de toucher le chômage.

Le patron avait refusé de me licencier ou la rupture conventionnelle j'ai malheureusement dut démissionner ou choisir a continuer de subir.

On m'a soutenu pour que je parte et je le prends très très mal..

Mes 2 Emplois n'était pas en France, le premier en Allemagne et le dernier au Lux..

Cela ne pose aucun soucis a Pôle emploi le soucis reste: j'ai pas assez d'heures bossé ET JE suis partie donc bon cela m'aide pas a tourner la page..

Je continue de me sentir en faute.. :sleep:

J'ai subit un temps JUSTE car j'avais un contrat et un salaire, POINT!

Rien me retenait a part ces 2 critères!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je ne comprends pas cette phrase, est-ce que tu peux me l'expliquer ?

On m'a soutenu pour que je parte et je le prends très très mal..

Alors, je n'ai pas compris, actuellement, tu es toujours dans ce lieu de travail ou tu en es partie ?

Et si tu es toujours en poste là-bas ? subies tu encore ce harcelement ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Mon entourage (conjoint, famille) m'ont poussé a partir suite à ce que je leur ai dit en détails donc j'ai démissionné car ils ont refusé de me licencier et de faire une rupture a l'amiable.

J'avais le choix entre rester et que ca empire car ca devenait très grave et loin ou partir de moi même..

Je le prends mal car en partant je me sens toujours coupable..:blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

d'accord je comprends mieux.

Ton entourage a voulu de protéger en "urgence". Il craignait pour toi et ta santé. Et je pense qu'ils ont eu raison. Il faut que tu saches que les démarches pour prouver le harcelement au travail sont longues et très difficiles. Cela est très éprouvant à vivre. Et si en plus tu es seule sur le lieu professionnel pour entreprendre la démarche, les autres ont tendance pour se protéger à te mettre de coté, ce qui ajoute à la souffrance du harcèlement.

Il faudra sans doute encore du temps pour que ton sentiment de culpabilité disparaisse. Peut être peux-tu envisager d'en discuter avec un psy pendant quelques séances ? Lorsqu'on subit un traumatisme en parler à un tiers aide beaucoup, cela permet de l'évacuer en quelque sorte. Cela pourrait te permettre de te sentir mieux.

:)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Gardiane Membre 1 068 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Pour avoir vécu plusieurs fois la situation, quand il s'agit d'un harcèlement venant d'un supérieur, il faut garder la tête froide autant que possible et surtout : tout noter, tout garder, tout consigner. S'il y a des dirigeants au dessus du harceleur , leur faire part du problème. S'ils n'y a pas de réaction : courrier détaillant les faits avec preuves si possible et indiquant que tu es prête à engager une procédure sans réaction de leur part ( rappeler dans le courrier que le problème a déjà été signalé par oral tel jour dans telle situation ). Ca peut les faire réagir, pour ma part ça avait fonctionné.

Quand le harcélement vient de collègues situés à égalité c'est plus difficile car le harcèlement moral se base souvent sur le problème hiérarchique. J'ai eu des problèmes avec deux collègues qui m'en ont fait bavé pendant deux ans. Le problème a été signalé mais l'une des deux collègues était imbougeable et comme elles se tenaient les coudes ça coinçait. J'étais très destabilisée et j'avais vraiment l'impression d'être en faute. Sur les conseils de mes proches, j'ai noté l'ensemble des événements , ça m'a déjà permis de constater qu'entre les faits réels et les blablas de couloirs, il y avait une sacrée différence.

Après, j'ai pris sur moi, je me suis concentrée sur le travail pour être le plus irréprochable possible. La chance a tourné et la collègue la plus virulente a été renvoyée pour vol, l'autre a fini par s'apercevoir que je faisais bien mon boulot et finalement nous sommes parvenu à nous entendre ( et puis, pour être honnête avec la situation, elle s'est trouvée de nouvelles collègues à détester donc elle me fiche la paix de ce côté ).

Quitter son travail, c'est parfois moralement le seul moyen de se mettre à l'abri mais dans cette situation , tu paies deux fois : on t'a harcelée et ensuite tu es dans la merde car tu as perdu tous tes droits. En prime, tu garde ce sentiment amer de ne pas avoir eu gain de cause...et quelque part, tu te sens coupable parce qu'il n'a pas été établi que tu étais bien victime de la situation. Dans l'idéal, il faudrait ne pas prendre le temps de trop ruminer et rebondir de suite vers un nouveau boulot pour éviter de transformer ce sentiment en phobie du travail. J'espère que tu retrouveras vite un emploi où la situation sera plus saine.

Il y a malheureusement beaucoup de situation où ça ne se finit pas bien et, étant donné la situation de l'emploi , beaucoup en profitent pour confondre travail et esclavage...comme si le fait de verser un salaire pour un travail rendu n'était pas suffisant. Ce n'est pas soi que l'on vend, c'est notre force de travail. Il ne faut jamais l'oublier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 50ans Posté(e)
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Baby Forumeur‚ 50ans‚
Posté(e)

d'accord je comprends mieux.

Ton entourage a voulu de protéger en "urgence". Il craignait pour toi et ta santé. Et je pense qu'ils ont eu raison. Il faut que tu saches que les démarches pour prouver le harcelement au travail sont longues et très difficiles. Cela est très éprouvant à vivre. Et si en plus tu es seule sur le lieu professionnel pour entreprendre la démarche, les autres ont tendance pour se protéger à te mettre de coté, ce qui ajoute à la souffrance du harcèlement.

Il faudra sans doute encore du temps pour que ton sentiment de culpabilité disparaisse. Peut être peux-tu envisager d'en discuter avec un psy pendant quelques séances ? Lorsqu'on subit un traumatisme en parler à un tiers aide beaucoup, cela permet de l'évacuer en quelque sorte. Cela pourrait te permettre de te sentir mieux.

:)

Tout à fait d'accord avec ça.

Le plus important était de te couper du contexte anxiogène pour te préserver, tant pis si cela crée des dommages supplémentaires, au moins le plus grave est derrière toi.

Essaie de trouver quelqu'un sur qui t'appuyer, de ne pas te remettre en cause et d'aller de l'avant. C'est plus facile à dire qu'à faire.

Pour ma part j'ai fait une dépression suite à un harcèlement moral en 2008. Je vais mieux, mais vois-tu, il me reste des séquelles encore aujourd'hui... J'ai perdu énormément confiance en moi, notamment. Mais j'ai pu rebondir professionnellement. Cela prendra le temps que ça prendra, mais je tournerai la page, je me reconstruirai. J'ai abandonné des poursuites judiciaires, qui m'auraient fait du bien à ce moment-là, mais qui sont beaucoup trop longues. J'ai vu plusieurs psys qui n'ont pas convenu. Ce sont mes proches qui m'ont aidée à tenir puis à m'en sortir. Tu sembles bien entourée, c'est ce qu'il faut.

Bon courage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

:coeur: Je vous remercie a tous de vos messages de compréhension.

Pour ma part il s’agissait de harcèlement moral de certains et sexuel verbal et non de la part d'une en particulier.

Je ne pense pas aux poursuites car en effet c'est long, dur car il faut revoir des gens qui m'effraient et je préfère trouver vite un emploi ailleurs et trouver très vite une paix pour oublier toute cette histoire; je postule chaque jour avec quelques pistes mais c'est pas facile.

J'ai du mal a en parler et surtout l'impression que personne ne comprends, que certains proches prennent celà trop a la légère comme si j'avais dramatisé.

Merci de vos conseils. :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Et bien ici, les gens t'écoutent et te prennent très au sérieux, donc n'hésites pas à venir nous parler, tu trouveras toujours une oreille attentive. Mon mp t'es ouvert également.

Je te souhaite de vite trouver un poste qui te rende heureuse. Prends bien soin de toi.

:)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

:blush: C'est super gentil de ta part Fuel.

C'est affreux car je me sens vraiment en tort car comme je suis partie je me sens responsable et comme une personne l'a dit plus haut, comme il ne " paie " pas ca augmente le fait que je me sente pas mieux :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Fuel4Life Membre 10 926 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je t'en prie, ce n'est rien. C'est normal qu'on te soutienne dans cette épreuve.

C'est vrai que le fait qu'il ne soit pas poursuivi ajoute à ton sentiment de culpabilité. Il faudra du temps pour que ça passe. C'est important que tu puisses en parler, les gens te soutiendront. Ce que tu as vécu est inadmissible, les procédures devraient être simplifiées pour aider les victimes d'harcelement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
miss5701 Membre 2 168 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

Oui mais les employeurs ont peur de cela car pour eux forcément les salariés abusent pour chaque truc qui ne va pas du harcèlement comme raison..

:o° Oui il y a des gens qui profitent mais quand ca vous arrive vraiment et que finalement faut faire tellement de procédures que l'on préfère se taire je trouve cela bien triste non? :mef:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×