Spécial 11 septembre 2001

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Spécial 11 septembre 2001 - Ils croient encore au complot

Dix ans après les attentats, des dizaines de milliers de personnes n'adhèrent toujours pas à la version officielle des faits.

300328attentats11septembrebush383993jpg252532.jpg

Tout est question de vocabulaire. Leurs détracteurs les appellent les "conspirationnistes", ou les "complotistes". Eux, regroupés dans d'innombrables organisations plus ou moins structurées, se qualifient plus volontiers de "truthers", un néologisme formé à partir de l'anglais "truth" (vérité). Leur credo ? L'administration Bush n'a pas dit toute la vérité sur les attentats du 11 septembre 2001. Les arguments sont connus : la démolition des tours du World Trade Center a été planifiée ; aucun avion ne s'est encastré dans le Pentagone ; le vol UA93 qui s'est écrasé en Pennsylvanie a été abattu par un missile de l'armée américaine... Autant d'hypothèses médiatisées dès 2002 avec le succès du livre controversé du Français Thierry Meyssan, L'effroyable imposture (1). Dix ans plus tard, l'auteur, qui n'a pas donné suite à nos multiples sollicitations, a emporté l'adhésion d'un public de plus en plus large. En 2008, une étude conduite par l'université du Maryland à l'échelle internationale a ainsi montré que seules 46 % des personnes interrogées pensaient que ces attentats étaient effectivement l'oeuvre d'al-Qaida...

Tous les sceptiques ne s'accordent toutefois pas sur le type de complot qui aurait été mis en oeuvre. Comme l'explique Mehdi Ba, journaliste indépendant et auteur de 11 questions sur le 11 Septembre (2), la théorie du complot se décline en deux variantes principales : la théorie du laisser-faire délibéré (ou Lihop, pour "let it happen on purpose"), selon laquelle des individus au sein de l'administration américaine auraient laissé commettre à dessein des attentats organisés par al-Qaida dont ils étaient préalablement informés ; et la théorie dite du déclenchement délibéré (ou Mihop, pour "make it happen on purpose"), qui postule que des Américains auraient organisé eux-mêmes les attentats. Mais, comme le souligne Mehdi Ba, "ces deux théories s'appuient pour l'essentiel sur des interprétations, des déductions, des extrapolations ou des raisonnements par analogie". Et, à la clef, aucun élément concret ne permet de documenter un éventuel complot, quel qu'il soit.

Lire la suite (Le Point)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
economic dream Membre 3 028 messages
Forumeur alchimiste‚ 24ans
Posté(e)

Peut-etre que la vérité a été dite mais l'administration Bush a quand meme utilisé ces attentats pour déclencher des guerres du pétrole.

La guerre du terrorisme est une vaste exagération par rapport au vrai danger.

C'est justement en déstabilisant des régimes et semant la pauvreté par la guerre que l'islamisme est renforcé.

Ben Laden, qui est peut-etre une création médiatique pour désigner un coupable, aurait dépensé 500 000 dollars pour les attentats.

Les Etats-Unis ont dépensé des centaines de milliards pour les guerres

Vous voyez la disproportion?

PS: Pour ceux qui ont lu "la ferme des animaux" d'Orwell(qui a écrit 1984)

Ben Laden me fait penser à Boule de Neige, le cochon qu'on accusait de tous les maux et qui était l'ennemi du peuple, alors que rien ne prouve son existence.

Modifié par economic dream

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité gilles 25200
Invité gilles 25200 Invités 0 message
Posté(e)

et faut pas oublier que ben laden a travaillé pour la cia hein!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pere_vert Membre 3 856 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

ni la troisième tour qui s'est effondrée

ni le fait que les trois effondrements ont eu lieu quasiment à la vitesse de la chute libre

Modifié par pere_vert

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sudiste13 Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

A voir !!!! et vous comprendrez pourquoi personne n'adhère à la théorie officielle américaine :

http://www.youtube.c...feature=related

Preuve aussi qu'un avion ne s'est pas craché sur le pentagone !! C'est un missile tomawack américain !

http://www.youtube.com/watch?v=_MOKHBYk6JU&feature=player_embedded

Modifié par Sudiste13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

- sans oublier les passeport indestructible, le feu fait fondre les poutre d'acier mais le passeport résiste au choc de l'avion sur la tour et au feu et reste nikel :smile2: sont fort ces américains.

- les 3/4 des terroristes présumés sont encore vivant et ont appris qu'ils étaient mort en martyr. :o°

- les terroristes on fait des séjours dans des bases militaires, avaient des contacts avec des membres de la CIA

- les explosions dans les deux tours repris par de nombreux pompiers et témoins

- l'explosion dans le sous sol du WTC.

etc....

Modifié par juuken
4 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antalus Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

- sans oublier les passeport indestructible, le feu fait fondre les poutre d'acier mais le passeport résiste au choc de l'avion sur la tour et au feu et reste nikel :smile2: sont fort ces américains.

- les 3/4 des terroristes présumés sont encore vivant et ont appris qu'ils étaient mort en martyr. :o°

- les terroristes on fait des séjours dans des bases militaires, avaient des contacts avec des membres de la CIA

- les explosions dans les deux tours repris par de nombreux pompiers et témoins

- l'explosion dans le sous sol du WTC.

etc....

En effet...

ce qui m'a laissé un souvenir marquant personnellement, c'était les explications sur le comment du crash de l'avion sur le pentagone par un officiel du gouvernement de l'époque qui allaient quasiment à l'encontre du sens... bon vu que c'est des souvenirs datant de 10 ans, je ne peux pas vraiment détailler, mais bon... Je n'ai plus accordé de crédit à la thése officielle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

ce qui m'a laissé un souvenir marquant personnellement, c'était les explications sur le comment du crash de l'avion sur le pentagone par un officiel du gouvernement de l'époque qui allaient quasiment à l'encontre du sens... bon vu que c'est des souvenirs datant de 10 ans, je ne peux pas vraiment détailler, mais bon... Je n'ai plus accordé de crédit à la thése officielle

Concernant le Pentagone :

_ il y a des témoins qui ont vu l'avion... tu leur accordes quel crédit à ceux-là ? Tu crois que la CIA a lancé des ondes dans leurs têtes pour leur faire avoir des hallucinations ?

_ il manque un avion... celui quis s'est écrasé sur le pentagone justement :D

_ le pentagone est le batiment de la défense, il est donc assez solide pour pulvériser les ailes (en fait fragiles) d'un avion qui viendrait s'y écraser à 1000 km/h.

_ l'intérieur du pentagone est constitué d'un système très serré de pilier en béton armé ; en pénétrant dans la structure, l'avion s'est peu à peu désintégrant à mesure qu'il heurtait chaque pilier.

Après, je me demande si tout le monde a conscience qu'un avion n'a pas vocation à être aussi solide que l'acier et à laisser une empreinte identique à sa forme initiale dans le cas où il s'écraserait ? :o° Un avion, c'est très fragile, le moindre pet dans le fuselage et ça se disloque une fois arrivé à 10 000 m d'altitude. Un avion est conçu pour résister à des conditions extrêmes, pas pour être à l'épreuve des balles ou je ne sais quel obstacle/projectile. Alors, les thèses complotistes émise par des personnes sans aucune compétence en science et technique, Et qui ne prennent même pas la peine d'interroger les témoins directs dans le cas du Pentagone, dehors (quoi ? Je vise le réseau Voltaire ? Mais pas du tout... :dev: )

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sudiste13 Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

ce qui m'a laissé un souvenir marquant personnellement, c'était les explications sur le comment du crash de l'avion sur le pentagone par un officiel du gouvernement de l'époque qui allaient quasiment à l'encontre du sens... bon vu que c'est des souvenirs datant de 10 ans, je ne peux pas vraiment détailler, mais bon... Je n'ai plus accordé de crédit à la thése officielle

Concernant le Pentagone :

_ il y a des témoins qui ont vu l'avion... tu leur accordes quel crédit à ceux-là ? Tu crois que la CIA a lancé des ondes dans leurs têtes pour leur faire avoir des hallucinations ?

_ il manque un avion... celui quis s'est écrasé sur le pentagone justement :D

_ le pentagone est le batiment de la défense, il est donc assez solide pour pulvériser les ailes (en fait fragiles) d'un avion qui viendrait s'y écraser à 1000 km/h.

_ l'intérieur du pentagone est constitué d'un système très serré de pilier en béton armé ; en pénétrant dans la structure, l'avion s'est peu à peu désintégrant à mesure qu'il heurtait chaque pilier.

Après, je me demande si tout le monde a conscience qu'un avion n'a pas vocation à être aussi solide que l'acier et à laisser une empreinte identique à sa forme initiale dans le cas où il s'écraserait ? :o° Un avion, c'est très fragile, le moindre pet dans le fuselage et ça se disloque une fois arrivé à 10 000 m d'altitude. Un avion est conçu pour résister à des conditions extrêmes, pas pour être à l'épreuve des balles ou je ne sais quel obstacle/projectile. Alors, les thèses complotistes émise par des personnes sans aucune compétence en science et technique, Et qui ne prennent même pas la peine d'interroger les témoins directs dans le cas du Pentagone, dehors (quoi ? Je vise le réseau Voltaire ? Mais pas du tout... :dev: )

La preuve que tu as tord par image : http://www.youtube.com/watch?v=_MOKHBYk6JU&feature=player_embedded

C'est un missile tomahawk pas un avion qui s'est abattu sur le Pentagone !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
AAlors, les thèses complotistes émise par des personnes sans aucune compétence en science et technique, Et qui ne prennent même pas la peine d'interroger les témoins directs dans le cas du Pentagone, dehors (quoi ? Je vise le réseau Voltaire ? Mais pas du tout... dev.gif )

de nombreux spécialistes réfutent la thèse officiel.

quelque zone d'ombres:

-comment se fait il que certaines des présumés pirates et fait des séjours dans des bases militaires Us et avaient des contact avec des agents de la CIA ?

-comment un feu de carburant peut il arriver a atteindre des temérature si élevées ( acier fondu) mêmes après plusieurs jours.

-comment expliquer les explosions dans le sous sol du WTC ( au rez de chaussée c'est carrément des bloc de marbres qui se sont encastrer dans des murs) ainsi que les explosions dans les deux tours a différents étages repris par de nombreux pompiers et témoins

- pourquoi pour le pentagon l'avion ai fait un demi tour très dur a réaliser de l'avis de pilote pour frapper une zone en travaux alors qu'en continuant sur sa route il aurait frapper le bureau de Rumsfeld

- comment le wtc a pu s'effronder a la vertical a quasi la chute libre, alors qu'il n'a été que peut toucher par les debris des 2 tours et qu'il n'y avait qu'un feu maitrisable.

etc...

La preuve que tu as tord par image : http://www.youtube.c...player_embedded

C'est un missile tomahawk pas un avion qui s'est abattu sur le Pentagone !

non la fumée blanche vient d'un réacteur, mais il ya a des interrogations car l'appreil n'a pas la taille d'un boeing, mais aussi pourquoi il ne dévoile que cette video ou l'on ne voit quasiment rien alors que les enregistrement de nombreuse caméra tout autour du pentagon ont été confisquées

Modifié par juuken

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kevinklein Membre 827 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Rappelons que ces guignols ont pris des cours de pilotage aux states,en stipulant que le volet décollage -atterrissage ne leur etait d'aucune utilité ,ceci sans éveiller le moindre soupçon dans un pays de paranoïaques.Si on rajoute à ça toutes les autres interrogations restées sans réponses ,il n'est pas étonnant de demeurer septique devant la version officielle .

Une chose quand à elle est certaine ...jamais les états unis n'auraient pu attaquer l'Irak pour lui piquer son pétrole sans les "événements " du 11 septembre.Âpres chacun se forge sa propre opinion en attendant que la vérité éclate ,c'est à dire au bas mots dans cinquante ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

La preuve que tu as tord par image : http://www.youtube.c...player_embedded

C'est un missile tomahawk pas un avion qui s'est abattu sur le Pentagone !

Tu vois un missile dessus ?????

La caméra ne film pas à 24 images par seconde, et l'avion allait à environ 280 mètre/seconde.

L'avion a raccroché toute une rangée de lampadaires sur les bords de l'autoroute passant à proximité du pentagone. T'as une explication pour ça ? Et les témoins directs ? Et l'avion, où il est ? En zone 51 ?

- pourquoi pour le pentagon l'avion ai fait un demi tour très dur a réaliser de l'avis de pilote pour frapper une zone en travaux alors qu'en continuant sur sa route il aurait frapper le bureau de Rumsfeld

Le terroriste était déctenteur d'une licence pilote commercial :o° Et le virage exécuté n'avait rien de difficile : il a été effectué à vitesse réduite ; le kamikaze n'a atteint sa vitesse maximale que dans les trente dernières seconde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le terroriste était déctenteur d'une licence pilote commercial whistling1.gif

hani hanjour n'était meme pas apte a piloter un cesna 172 comme l'ont dit ces instructeurs, il n'a jamais piloter de gros porteurs, il a seulement fait quelques heures de simulation d'un boeing 737 qui est bien différent d'un 757

Et le virage exécuté n'avait rien de difficile : il a été effectué à vitesse réduite ; le kamikaze n'a atteint sa vitesse maximale que dans les trente dernières seconde.

non il a effectué un virage de 270 ° entre 530 et 850 km/h ce qui est une manœuvre difficile et dangereuse

Modifié par juuken

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

hani hanjour n'était meme pas apte a piloter un cesna 172

Ben alors pourquoi ces mêmes instructeurs lui ont donné la licence de pilote commercial :hu: C'est comme qui dirait pas très logique...

non il a effectué un virage de 270 ° entre 530 et 850 km/h ce qui est une manœuvre difficile et dangereuse

Les boites noires affirment au contraire que la vitesse était réduite lors de la manoeuvre, et qu'il n'a poussé les moteurs qu'après. Ce qui relègue ce demi-tour en exercice de routine.

Mais bien sûr, tu vas me dire que c'est une boîte noire déposée par la CIA (ou le mossad, sait-on jamais) sur les lieux du drame :o°

Et au risque de me répéter, quid des lampadaires sectionnés et des témoins visuels ?

Modifié par Long Nao

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ben alors pourquoi ces mêmes instructeurs lui ont donné la licence de pilote commercial huh7re.gif C'est comme qui dirait pas très logique...
Bien qu’il soit vrai que Hanjour s’entraîna dans diverses écoles d’aviation américaines, les preuves montrent qu’il était un éternel débutant. Hanjour abandonna sa première école, la Sierra Academy of Aeronautics à Oalkland, après n’avoir assisté qu’à quelques cours. Ensuite, il s’inscrivit à Cockpit Resource Management (CRM), une école de pilotage à Scottsdale en Arizona. Mais ses performances d’étudiant au CRM étaient loin d’être suffisantes. Duncan K.M. Hastie, propriétaire de l’école, a décrit Hanjour comme un « élève médiocre » qui « gaspillait nos ressources ».[3]

Après plusieurs semaines, Hanjour abandonna les cours, puis en 1997 il revint pour une nouvelle courte période d’instruction. Ce type de comportement velléitaire était typique du bonhomme. Hastie dit que durant les trois années qui suivirent, Hanjour l’avait appelé au moins deux fois par an et à chaque fois c’était pour revenir se former. À ce moment-là, il était devenu évident à Hastie que son ancien étudiant n’avait rien à faire dans un cockpit. Hastie refusa de laisser Hanjour revenir. « Je reconnaissais sa voix », a dit Hastie. « Il était toujours en train de réclamer plus de formation. Oui, il voulait devenir pilote de ligne. C’était son objectif déclaré. C’est pourquoi je ne l’ai pas autorisé à revenir. Je pensais ‘Tu n’y arriveras jamais’. »[4]

Rejeté par la CRM, Hanjour s’inscrit à l’école voisine Sawyer Aviation, également située dans la zone de Phoenix. Wes Fults, un ancien instructeur à Sawyer, la décrivit plus tard comme l’école de la dernière chance. Il dit : c’était une vérité communément admise que si vous échouiez partout ailleurs, vous alliez à Sawyer. » Fults se souvient d’avoir entrainé Hanjour, qu’il décrivait comme un « néophyte ». Il déclare qu’Hani « était déboussolé par les instruments de vol » dans le simulateur de vol de l’école. « Il n’avait qu’une compréhension minimale de ce à quoi pouvaient servir les instruments ». « Il [Hanjour] utilisa le simulateur 3 ou 4 fois, puis il disparut comme dans un brouillard. »[5]. Je dois insister auprès du lecteur sur le fait que je n’invente rien de tout cela. D’autres comptes-rendus par Newsday, le New York Times, de même que la FOX, confirment tous que Hani Hanjour était au mieux un pilote débutant.

Awsumb est la porte-parole du syndicat des Professional Airways Systems Specialists (PASS), qui représente plus de 11,000 employés de la FAA et du ministère de la Défense. Elle souligna que la FAA n’avait de loin pas suffisamment de personnel pour contrôler les 20,000 inspecteurs désignés, tous ayant un intérêt financier à certifier le plus de pilotes possible. Il semble que Hanjour a contourné l’exigence de la langue en trouvant un examinateur prêt à ignorer la règle. Awsumb affirme qu’ « ils reçoivent entre 200 et 300$ pour chaque examen de vol. S’ils ont la réputation d’être trop sévères, ils ne pourront pas faire du business. » Selon Awsumb, le système actuel permet de vendre la sécurité au moins offrant. » [7] Plus tard, l’horrible anglais de Hanjour incita une école d’aviation, la Jet Tech à remettre en question l’authenticité de son brevet de pilote délivré par la FAA. Jet Tech était une autre école dans la région de Phoenix dans laquelle Hanjour chercha à poursuivre son instruction. Peggy Chevrette, directrice des opérations à Jet Tech, rapporta plus tard à Fox news : « Je ne pouvais pas croire qu’il avait pu obtenir une licence avec les compétences qu’il avait » [8] Elle expliqua que l’anglais de Hanjour était si mauvais qu’il lui a fallu cinq heures pour venir à bout d’un examen oral qui aurait du en durer deux.

Les boites noires affirment au contraire que la vitesse était réduite lors de la manoeuvre, et qu'il n'a poussé les moteurs qu'après. Ce qui relègue ce demi-tour en exercice de routine.

il a fait un 330° ( je croyais que c'était 270 mais non c'est bien 330) en phase descendante a 540 km/h

Parmi les impossibilités figure le fait que l'utilisation du "pilote automatique" n'est pas possible aux vitesses excessives telles qu'elles ont été indiquées, bien en dehors du "domaine de vol". Le pilotage "à la main" de telles trajectoires n'est pas à la portée d'un pilote amateur et difficile pour un pilote expert. Je me souviens de la remarque d'un de mes amis Pilote d'Essai qui a essayé d'effectuer une trajectoire d'impact sur les Tours Jumelles au simulateur de vol dans les jours qui ont suivi l'attentat et qui qualifiait la manoeuvre de "pas évidente". Calibrer un virage à des vitesses très élevées sur un gros avion pour terminer "en plein dans le mille" n'est pas à la portée d'un pilote inexpérimenté.

par michel carpentier instructeur de vol et pilote de ligne retraité ( 13 000 h de vol) sur long courrier.

Modifié par juuken

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

Et sinon, à part le copier-coller, qu'as-tu à proposer ?

Je répète, quid des lampadaires sectionnés, des témoins visuels, des données des boites noires (un demi-tour à 500 km/h, c'est possible, c'est grosso-modo la vitesse d'un avion une minute après son décollage (un avion décollant à environ 300 km/h) donc au moment de toutes les manoeuvres à effectuer pour se positionner sur la trajectoire prévue)) et quid des pièces d'avion retrouvées dans le pentagone ??????:rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juuken Membre 4 860 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Et sinon, à part le copier-coller, qu'as-tu à proposer ?

cela montre qu'hani hanjour était un pilote debutant dans l'incapacité d'effectuer ces manoeuvre

Je répète, quid des lampadaires sectionnés, des témoins visuels,

ou ai je nié le fait des lampadaires et des témoin ? :sleep:

des données des boites noires (un demi-tour à 500 km/h, c'est possible, c'est grosso-modo la vitesse d'un avion une minute après son décollage (un avion décollant à environ 300 km/h) donc au moment de toutes les manoeuvres à effectuer pour se positionner sur la trajectoire prévue)) et quid des pièces d'avion retrouvées dans le pentagone ??????

:gurp: l'avion a fait 330° en phase descendante a 540 km/h tout en accélérent puis a fait un raz motte a environ 70 cm du sol au niveau des réacteur sans endommagé l'herbe tout cela à 850km/h, tout cela fait par un débutant.

j'ai mis le lien de l'avis d'un expert et toi tu me sors une comparaison foireuse avec un décollage :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

ou ai je nié le fait des lampadaires et des témoin ? :sleep:

T'as raison, continue à ne pas en parler dans tes argumentaires, ce sera plus facile que d'essayer de trouver une parade à ce que montrent ces éléments : un avion s'est écrasé sur le pentagone.

:gurp: l'avion a fait 330° en phase descendante a 540 km/h tout en accélérent puis a fait un raz motte a environ 70 cm du sol au niveau des réacteur sans endommagé l'herbe tout cela à 850km/h, tout cela fait par un débutant.

j'ai mis le lien de l'avis d'un expert et toi tu me sors une comparaison foireuse avec un décollage :sleep:

Il n'a pas volé en rase motte. D'après les boîtes noires, à quatre seconde de sa cible, l'avion était à 80 m du sol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant