Aller au contenu

Catastrophes naturelles

 : inondations et crues de fleuves


votre-amitie

Messages recommandés

Membre, 55ans Posté(e)
votre-amitie Membre 83 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Catastrophes naturelles

:

INONDATIONS et CRUES DE FLEUVES




====

Résumé



é. Assistance aux victimes



1. Diffuser parmi la population un numéro de téléphone pour demander assistance.


2. on doit vite penser à visiter les bâtiments et les personnes à risque: 


# persones âgées


# les handicapés 


# les malades et vérifier leurs médicaments


# les hôpitaux,asiles et orphelinats, ainsi que les personnes seules.


3. il faut s'assurer de l'approvisionnement en eau potable et en nourriture et médicaments.


4.faire des analyses pour les réseaux de distribution publique d'eau et des réservoirs familiaux des eaux de pluie.


5. vérifier les installations électriques et l'état des stocks de nourriture et médicaments.



B. Prévention:


Souvent il faut tirer les leçons juste après une inondation....

suivre l'évolution sur le terrain ....

faire appel aux professionels ainsi qu'aux volontaires préinscrits....

envoyer une équipe dont la mission est de contrôler l'état des installations sanitaires et hydrauliques etc......


tracer sur une carte le parcours suivi par les eaux de ruissellement.....


ainsi qu'un relevé des points ou les égouts débordent ou sont bouchés, les sources d'eau sont infectés, s'il y a des digues ou des bâtiments qui risquent de s'écrouler...

ET surtout veiller à la sécurité électrique .....


Ainsi sur la base de cette carte on peut après la catastrophe 


1/ construire des digues pour détourner les eaux.


2/dans la mesure du possible déplacer et reloger les habitants qui sont sur le parcours des inondations.


3/ prévoir un plan de déplacement provisoire pour la saison des inondations en attendant la solution définitive.


4/ interdire tout nouveau établissement non justifié et non adapté sur le parcours des inondations. 


5/ les bâtiments qui ne peuvent être déplacés doivent être modifiés : consolidation et élévation des habitants et des biens sur un étage. 


6/ modification et maintenance des égouts etc s'ils sont inadaptés...



7/ informer la population.


Aidez nous par vos suggestions

.====



Prologue:


Un matin de mars 2010 je suis sorti me promener près de la plage sur une route en pente.Soudain une pluie orageuse commence. Abrité sous la façade d'un café dans un quartier moyen, j'ai vu comment en quelques secondes les eaux ruisselant sur les routes peuvent constituer un danger.Mais jusqu'à la fin de la pluie qui à laissé les rues et les garages plus bas qu'elle remplis d'eau, aucun représentant des services officiels n'est apparu. Aucun des habitants ne s'est gêné pour appeler les autorités. Moi même j'aurais voulu informer ou intervenir. Mais qui et comment ? .

Après on à su que toutes ces eaux ont ruisselé vers le bas , emportant les sables et poussières, remplissant les maisons des quartiers populaires de boue. Pas de victimes car notre pays ne connaît pas de très fortes pluies durant plusieurs jours.Mais pour les autres. Et même pour nous avec les changements climatiques?
 


A/ ASSISTANCE AUX VICTIMES



1/ Diffuser parmi la population un numéro de téléphone pour demander assistance.


2/ Les composantes sociales (autorités, associations, pompiers...) ayant en principe des listes préétablies de personnes vulnérables, on doit vite penser à visiter les bâtiments et les personnes à risque: 


# persones âgées


# les handicapés

# les malades et vérifier leurs médicaments


# les hôpitaux,asiles et orphelinats, ainsi que les personnes seules.


3/ il faut s'assurer de l'approvisionnement en eau potable et en nourriture et médicaments.


4/ vérifier que l'eau est saine en faisant faire des analyses pour les réseaux de distribution publique et des réservoirs familiaux des eaux de pluie s'il y en à (comme en tunisie par exemple) .


5/ vérifier les installations électriques et l'état des stocks de nourriture et médicaments.



B/ PRéVENTION:


Souvent il faut tirer les leçons juste après une inondation.Dès le commencement des pluies il faut faire circuler des équipes montées ( à cheval si possible ) pour suivre l'évolution sur le terrain .


Quand c'est vraiment l'inondation il faut faire appel aux professionels ainsi qu'aux volontaires préinscrits.


En même temps que des équipes de secours il faut envoyer une équipe dont la mission est de contrôler l'état des installations sanitaires et hydrauliques etc...
Les autorités et les associations citoyennes doivent tracer sur une carte le parcours suivi par les eaux de ruissellement qui ont inondé les zones habitées et/ou endommagé les infrastructures, ainsi qu'un relevé des points ou les égouts débordent ou sont bouchés, les sources d'eau sont infectés, s'il y a des digues ou des bâtiments qui risquent de s'écrouler... ET surtout veiller à la sécurité électrique en isolant les réseaux vulnérables ou susceptibles de le devenir.


Ainsi sur la base de cette carte on peut après la catastrophe 


1/ construire des digues pour détourner les eaux.


2/dans la mesure du possible déplacer et reloger les habitants qui sont sur le parcours des inondations.


3/ prévoir un plan de déplacement provisoire pour la saison des inondations en attendant la solution définitive.


4/ interdire tout nouveau établissement non justifié et non adapté sur le parcours des inondations. 


5/ les bâtiments qui ne peuvent être déplacés doivent être modifiés : consolidation et élévation des habitants et des biens sur un étage. 


6/ modification et maintenance des égouts etc s'ils sont inadaptés...


7/ l'information est un important moyen de prévention.il est nécessaire de montrer aux populations l'étendue et l'aspect des terres inondées, pour bien programmer leurs réactions lors d'une possible catastrophe. Exemple: montrer des images comme celles-ci

Inondation leçons amères ! Jeudi 20 mai, vue aérienne de Sandomierz en Pologne, où quelque 4000 personnes ont dû etre evacuées

Cet article à besoin de vos expériences et suggestions pour être plus complet. 




Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Artisan écriveur , 56ans Posté(e)
Bran ruz Membre 8 737 messages
56ans‚ Artisan écriveur ,
Posté(e)

Eviter de raser les haies...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
gravellegg Membre 24 565 messages
Baby Forumeur‚ 72ans‚
Posté(e)

éviter les tunnels,par mauvais temps :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Artisan écriveur , 56ans Posté(e)
Bran ruz Membre 8 737 messages
56ans‚ Artisan écriveur ,
Posté(e)

Je voulais dire que le remembrement, en supprimant les haies, a transformé des zones rurales de base en zones rurales innondables...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
votre-amitie Membre 83 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)
Eviter de raser les haies...

Merci

je l'avais oublié dans ce contexte quoique je suis fervent défenseur des haies traditionnelles

Regrdez ce bloc de ciment haut de dizaines de metres ( que sont devenues nos villes ) . il s'étend verticalement et horizontalement au delà de l'horizon.

cela n'aura pas de résultats sur le climat ? 46636244.jpg

Les "tabias" (dont ci dissous image ) sont des digues ou haies ou clotures de sable surmontées de haies de cactus.

46900248.jpg

Ce sont nos clotures traditionnelles mais spontannément elles résolvaient le probleme des eaux de ruissellements et de l'érosion et inondations causée par elles , problemes réSOLUS DANS LES VILLES bétonnées par les égouts qui deviennent vite des foyers de rats transmetteurs de maladies nombreuses.

L'image ci-dessous

46900246.jpg

montre aussi que l'édification de murs a la place des tabias a causé une accumulation des eaux de pluie. Le propriétaire a été obligé de pratiquer une ouverture dans le mur d'enceinte de sa maison, puis une tranchee dans le trottoir adjacent pour évacuer les eaux qui auparavant ne causaient pas ces problemes . MAINTENANT les eaux des pluies rencontrent les allees des maisons , les jardins souvent tapissés de pierre , les trottoirs , les routes goudronnees¿et ne sont plus bénéfiquement infiltrées dans la terre ou elles :

¿ irriguent les plantes

¿ favorisent l'humidication du sol qui contribue a regler la température surtout en été car en s'évaporant l'eau rafrichit la terre et le climat ( justement on suffoque en été dans la ville )

On peut objecter ici que en europe ils font de meme. MAIS REMARQUEZ DEUX CHOSES:

- en europe le climat n'est pas aussi chaud que chez nous au départ

- déjà en europe la canicule s'installe en été et cause des morts. possible lien avec la ville-béton.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
votre-amitie Membre 83 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)
éviter les tunnels,par mauvais temps :yahoo:

merci

visiter et protéger les tunnels aussi

mais moi je les avait oublié car on en a pas!

patriocentrisme :dev:

une autre remarque: comment mettre en place ces esquisses ?

peuvent elles servir de programme?

....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×