Aller au contenu

Se plaindre s'apparente-t-il à une forme de liberté?

Messages recommandés

alexdesdébats Membre 4280 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Doit-on penser qu'avoir le droit de se plaindre est une forme de liberté?

En France, nous avons le droit de manifestation car celà fait partie des droits fondamentaux de notre république.

Bien sur, certains détracteurs pensent que ceux qui manifestent ne sont pas à plaindre car ils ont beaucoup plus que d'autres dans une période trouble où les différentes classes sociales s'éloignent de plus en plus les unes des autres.

Que pensez-vous du fait de se plaindre?

(Là on peut débattre concrètement... Pour "lui" bien sur! :yahoo: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Elhyareno Membre 4313 messages
Le gremlins à lunette‚ 30ans
Posté(e)

Ben vu qu'on à le droit le droit de se plaindre, c'est une liberté.

Après je pense aussi que la notion "se plaindre" est assez subjective, parfois le simple fait d'exprimer une opinion différente est perçu comme une plainte par ceux qui ne sont pas du même avis.

A mes yeux il est donc difficile de faire la différence entre une plainte et l'expression d'une opinion. Donc je vois le droit de se plaindre comme une liberté d'expression.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danielfr40 Membre 1719 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Oui se plaindre est un droit

maintenant on a plus ou moins de raisons de le faire, surtout en comparant par rapport à d'autre sorts

mais si on se mettait à juger de qui a le droit ou n'a pas le droit, ce serait un pouvoir dont on pourrait abuser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité château
Invité château Invités 0 message
Posté(e)

je pense que se plaindre empiète sur la liberté d'autrui gravement dans la mesure où il passe alors pour un salaud...... mais c'est compensé par le fait qu'on puisse se plaindre des gens qui se plaignent, donc à partir de là.....

en même temps, paradoxalement, le culte de la plainte est né avec l'athéisme : on peut se plaindre, c'est même très bien vu, mais surtout pas rechercher des explications, mais l'on peut aussi se plaindre des idolatreurs de la plainte donc ça équilibre........

je crois qu'on ne peut rien construire sans plinthes de toute manière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nainess Membre 222 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Tout est relatif! Alors oui on a bien le droit de se plaindre, de s'exprimer sur ce qu'on ressent...Mais bon à force de le faire on ne savoure plus les bonnes choses et on risque de ne plus être très entouré :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
venus23H Membre 3069 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Si on a pas ce droit on se l'autorise .. le bébé commence par hurler pour dire qu'il existe, pas besoin de lui donner la permission de faire.. faut pas non plus s'effacer. sinon autant mourir..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4280 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je suis tout à fait d'avis que temps que l'on aura le droit de se plaindre, nous serons encore en démocratie.

C'est en dictature que l'on supprime le droit à l'expression par divers moyens tel que le terrorisme ou le harcèlement.

Le niveau de la plainte n'est que subjectif aux yeux des autres car seul le plaintif a une vision concrète de sa raison qui le pousse à s'exprimer...

La plainte est un moyen de défendre sa conviction et son opinion quelque soit le sujet abordé.

Empêcher quelqu'un de se plaindre ne résume qu'a le privé de sa liberté d'expression donc, de baffouer les valeur de la république!

En monarchie, le roi pouvait faire pendre un gars sans même lui accorder le moyen de se défendre ou s'exprimer si sa tête ne lui revenait pas.

Heureusement, notre société a évolué nous donnant à tous les mêmes droits en temps que citoyen.

En supprimant le droit de se plaindre, on supprime le droit de défendre ses convictions, on supprime la liberté d'expression, donc, on supprime les bases fondamental de notre société pronant la liberté et l'égalité.

Celà est donc un peu une forme de nazisme car on a pas vraiment demandé l'avis de ceux que l'on a envoyé en camps de travaux forcés ou autre et encore moins donné le pouvoir à ses victimes de pouvoir se défendre!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

on peut se demander l'intérêt de manifester :

- on fait du sport

- on voit des gens

- on se sent moins seul

c'est positif, mais souvent politiquement neutre comme effet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité château
Invité château Invités 0 message
Posté(e)
:yahoo: tant que c'est pas politiquement correct, ça le fait encore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4280 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Personnellement, je ne me plaint pas, j'exige ce qui m'est due!

Mais je conçois que l'on puisse se plaindre car on a le droit autant que d'exiger...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mourmène Membre 711 messages
Forumeur forcené‚ 48ans
Posté(e)

se plaindre..... manifester ouvertement ou s'arranger entre frères de principes ... voir meme ne plus se plaindre d'autrui pour recevoir des indemnités mais faire l'eloge des voisins pour les faire gagner......

la vie est faite d'action et d'equilibre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3811 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)

Ah dommage je n'avais pas vu ce topic, j'ai fait tout mon blabla sur celui de mourmène. :yahoo:

Bon je vais répondre quand même : oui c'est une des facette de la liberté d'expression, pas forcément la plus pertinente pour faire évoluer les choses.

Modifié par cricket

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1162 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Oui, se plaindre est une forme de liberté...et en France, on ne se prive pas de cette liberté là... :yahoo::rtfm::o° ... 2 jours de grêve en 3 semaines d'école, les mômes sont ravis de l'incommensurable capacité de leur profs à se plaindre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4280 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

"Ah dommage je n'avais pas vu ce topic, j'ai fait tout mon blabla sur celui de mourmène"

Je vais donc faire un peu d'hypocrisie en exprimant une autre vision pour ne pas que l'on trouve un lien quelconque qui ne serait que fortuite et involontaire de ma part... :yahoo:

Comment s'exprimer pleinement sans se plaindre?

Par exemple, un patient arrivant au urgence est obligé de se plaindre pour avoir les soins adapté... Si t'as mal à la tête, on ne va pas te guérrir en te mettant un pansement au cul non?

Se plaindre est nécessaire pour la compréhension extérieur car personne n'a la science infuse et nul ne peut lire dans les pensée.

Un monde sans plainte est un monde d'esclave!

Les plaintes divers sont plus ou moins honorables mais aucunes d'entre elles sont à ignorer!

Si on se plaint, c'est qu'il y a un problème plus ou moins grave et sans problèmes, il n'y aurait pas de plaintes!

Donc, partant de là, il y aura toujours des plaintes car le monde est imparfait et celui qui ose dire le contraire est incensé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3811 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)

Tout à fait d'accord avec ça.

La problématique se trouve surtout dans le sens qu'on donne à "se plaindre".

Si c'est se poser un victime, de façon répétitive et infondée cela ne sert pas à grand chose. Evidemment on peut toujours avoir de quoi se plaindre, mais, comme on peut toujours avoir de quoi se réjouir. C'est la vision simpliste, pessimiste et egocentrique qui est regrettable. En dehors de ça, encore heureux, qu'on a le droit de se plaindre.

Quand je dis que "ce n'est pas forcément la façon la plus pertinente de faire avancer les choses", c'est parce que mettre des mots sur les problèmes et pouvoir le soumettre à l'avis des autres est déja un grand pas, cependant, il ne faut pas confondre plaintes et jérémiades. Exprimer un problème c'est bien, essayer de le résoudre c'est mieux.

Donc pour ce qui est de ton exemple nos avis sont compatibles, rien que d'aller voir le médecin qui est apte à soigner sa douleur, le patient agis pour régler son problème, sa plainte ne servirait à rien s' il restait seul à pleurer chez lui en "attendant que ça passe".

Modifié par cricket

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4280 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

" cependant, il ne faut pas confondre plaintes et jérémiades. Exprimer un problème c'est bien, essayer de le résoudre c'est mieux."

Sans plainte, il n'y a pas d'avancé à n'importe quelle échelle...

La révolution du 14 juillet n'était quoi sinon une plainte collective d'une majorité en ayant marre d'être oppressés par une minorité?

Si l'on ne prend pas une plainte en compte et que l'on n'y prête aucunes attention, on ne peut être objectivement certain que celà est ou pas une "jérémiade".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3811 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)

Justement, "la valeur" de cette plainte doit être prise en compte par la première personne concernée, celle qui a quelque chose à reprocher. Pour moi c'est à celui qui souffre de faire ce premier travail sur la question, ne serait ce que pour savoir si s'exprimer aura une incidence positive ou non, et quels mots utiliser dans ce cas. Réussir à exprimer de façon la plus précise possible un problème, n'est pas si aisé, surtout lorsqu'on est en plein dedans.

On ne peut pas réellement classer l'importance de la douleur d'un autre puisque nous ne la ressentons pas nous même. Pour pouvoir être pris au sérieux, lorsqu'il y a un "vrai" problème encore faut il ne pas crier au loup à chaque fois. La répétition des plaintes, sans fondement pour celui qui les entend, aura tendance à provoquer, à terme, une lassitude et une décrédibilisation. Et là est bien le problème...

Modifié par cricket

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4280 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

""la valeur" de cette plainte doit être prise en compte par la première personne concernée, celle qui a quelque chose à reprocher."

Là, tu ne prends pas la plainte dans sa généralité car il n'y a pas toujours quelqu'un à l'origine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cricket Membre 3811 messages
Ne se refuse rien‚ 31ans
Posté(e)

Tu as mal compris là. :yahoo:

Il y a bien toujours quelqu'un à l'origine de la plainte, la personne qui l'exprime.

J'ai dit "celle qui a quelque chose à reprocher" et non "celle à qui on a quelque chose à reprocher"

Modifié par cricket

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité