Aller au contenu

le fort et le faible.


tiwi

Messages recommandés

Membre, 49ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)

Le fort et le faible n'a aucun sens en soi car ils dépendent de la moralité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Coelio
Invités, Posté(e)
Invité Coelio
Invité Coelio Invités 0 message
Posté(e)

Ils ont un sens c'est deux opposés

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nebuleuse helix
Invités, Posté(e)
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

tout depend si tu parles de la force et faiblesse physique ou mentale

on ne peut pas débattre de la meme façon alors...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Mental Membre 1 386 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

Il parle de moralité donc il s'agit de force et faiblesse mentale je pense

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 65ans Posté(e)
venus23H Membre 3 069 messages
Baby Forumeur‚ 65ans‚
Posté(e)

La moralité ne donne pas la puissance ou non de l'esprit.. elle donne juste des repères a celui ci.. celui que tu juge fort est convainquant & celui que tu juge faible est convaincu...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 49ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)

Je ne suis pas d'accord avec toi.

Si tu as besoin des autres, c'est que tu es trop faible pour faire seul. Ta force, c'est donc les autres.

Peut-être pas la moralité, disons plutôt de ses valeurs.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
Je ne suis pas d'accord avec toi.

Si tu as besoin des autres, c'est que tu es trop faible pour faire seul.

pas nécessairement : tu peux aussi avoir la force d'esprit de demander à l'autre! Le fort et le faible ont un sens de représentativité de l'esprit : on peut se sentir le faible d'un fort ou inversement mais la théorie du maître et de l'esclave remet en branle tout cela! Tu peux te sentir fort d'avoir des esclaves mais enlève les esclaves au maître il se trouvera faible devant les tâches à accomplir...tout n'est pas question de moral mais de rapport...de force!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 38ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 17 433 messages
38ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

A moins que la force ne soit de persévérer dans son système moral, indépendamment de la nature de celui-ci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 49ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)

Ce qui tendrait a dire que la force, c'est de ne pas évoluer.

Pour Danaos, la force serait de connaître ses faiblesses.

La force serait-elle l'utilisation de l'autre sans consentement mutuel ? C'est une possibilité dont l'histoire nous a prouvé qu'elle était risquée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

la force peut effectivement être utilisation de l'autre de manière implicite sans se poster comme son plus fort. Il ne s'agit en rien d'une tactique dangereuse tout au plus une manipulation des certitudes de l'autre. A partir du moment où tu demandes à autrui son consentement pour pouvoir user de ce qu'il est, pense ou fait, alors tu n'est plus dans une relation de force mais seulement dans une forme de discours consensuel ce qui ne tient jamais totalement la route dans un monde où tu dois imposer tes points de vue ou action du simple citoyen aux nations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 49ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)

Donc, pour toi, la démocratie n'a jamais éxisté.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Chercheur de ciel, 38ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 17 433 messages
38ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)
Ce qui tendrait a dire que la force, c'est de ne pas évoluer.

Non pas stagner, mais rester un minimum fidèle à ses principes. De plus c'est toi qui parlait de morale, alors je suis étonné que tu n'aies pas compris.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
Donc, pour toi, la démocratie n'a jamais éxisté.

la démocratie existe mais est un rapport de force entre celui qui a la force de persuasion par le raisonnement ou la démagogie et le faible qui se laisse convaincre ou pas...celui qui refuse d'être convaincu fait preuve d'une force d'esprit...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 46ans Posté(e)
AIE Caramba Membre 109 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)
Le fort et le faible n'a aucun sens en soi car ils dépendent de la moralité.
Aie.. déjà ça part mal... J'comprend po l'sujet... :o°
qu est que moralite? l education de se qu ons tas apris?:D
:D
Il parle de moralité donc il s'agit de force et faiblesse mentale je pense
Bon. :D
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 49ans Posté(e)
tiwi Membre 2 015 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)

Ce n'était pas une attaque car pour moi, la démocratie n'a jamais éxisté. C'est au mieux la possibilité d'exprimer son mécontentement.

Je comprends très bien ce que tu veux dire Quasi-Modo mais comment déterminer que nos principes sont des principes forts ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

quand ils se sont imposés au monde jusque le milieu des années 1980...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Maki Sard... Tsar... euh Star ! , 31ans Posté(e)
Maki Membre+ 10 092 messages
31ans‚ Maki Sard... Tsar... euh Star ! ,
Posté(e)

Je pense qu'il n'y a pas de "bonne" réponse à cette question : tout dépend de notre définition des mots Faible et Fort.

Pour moi "être fort", c'est avoir un esprit faible et tenter de le dépasser ; être faible, c'est accepter d'être faible. Mais quelqu'un qui ne réussirai pas à se surpasser, à repousser sa limite n'est pas pour autant quelqu'un de faible puisqu'il aura tenter de se surpasser.

Bien sûr, je part du principe que chaque homme à ses faiblesses. :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 42ans Posté(e)
Titsta Membre 6 714 messages
Baby Forumeur‚ 42ans‚
Posté(e)

C'est quelque chose que je vois souvent autours de moi.

Le monde se divise entre les forts et les faibles.

C'est provocateur comme idée, mais en réalité, c'est tellement plus vrai que la plupart des autres "discriminations".

Le fort, pour moi, il (se) contrôle, il (se) connait, il (s')assume, et surtout il assume le pouvoir des autres. Sais le regarder en face, et agir en conséquences.

Le fort, c'est celui qui ne perd pas de temps à se plaindre, à se morfondre, et agis.

Le fort peut agir selon une morale, selon son propre désir en fait, mais à mon avis, c'est pas la morale qui fait sa force, en tout cas moins que son désir.

La force serait-elle l'utilisation de l'autre sans consentement mutuel ?

C'est possible ça ?

Mmm j'y crois pas, à part dans des cas extrêmement particulier de lutte physique. :o°

Le fort me semblerai plutôt être celui qui sais obtenir le consentement des autres pour ce qu'il veux :D

Le faible, celui qui rêve d'obtenir ces choses sans avoir à le faire, parce qu'il n'arrive pas à le faire.

é mon avis, le faible se fait donc une idée de la force qui me semble très éloignée de ce qu'elle est réellement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Chasing Membre 2 229 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Voilà une phrase typique de faible.. Le monde marche tout autrement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×