Aller au contenu

Aubry renonce au dogme de la retraite à 60 ans


Naas

Messages recommandés

Membre, Sado coin-coin, 43ans Posté(e)
Naas Membre 3 165 messages
43ans‚ Sado coin-coin,
Posté(e)

La première secrétaire du PS propose une retraite « à la carte », mais envisage un âge légal de départ porté à 61 ou 62 ans. Les syndicats refusent de toucher à ce paramètre.

aubry-page.JPG

«Je pense qu'on doit aller, qu'on va aller très certainement vers 61 ou 62 ans.» Prononcée sur un ton d'évidence, la phrase émane de Martine Aubry, interrogée dimanche au «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI» sur un éventuel report de l'âge légal de la retraite. La première secrétaire du PS a tout de même précisé : «Je n'imagine pas qu'on aille plus loin». Mine de rien, Martine Aubry fait sauter un tabou socialiste. Un tabou qui date de plus de 27 ans, lorsque l'âge de la retraite fut abaissé de 65 à 60 ans - une des mesures symboliques du début de la présidence Mitterrand...

Suite de l'article

Source de l'article : www.lefigaro.fr

Source de l'image : www.parti-socialiste.fr

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre+, Imperoratriz à temps partiel, Posté(e)
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel,
Posté(e)

L'espérance de vie augmentant en permanence il est certain que l'âge de la retraite va être reculé de + en + , il faut savoir revenir sur des idées par rapport à l'évolution des choses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur Humaniste, 48ans Posté(e)
Enzo37 Membre 7 337 messages
48ans‚ Forumeur Humaniste,
Posté(e)

Très révélateur du manque chronique d'idées au PS, il acquièsse tel un béni oui-oui ( surnom de Jospin aux guignols...) à ce que jusque là il combattait ( faiblement...) :blush:

Constat d'impuissance plus que contreproductif en période électorale, mais les socialistes ne sont plus à une balle dans le pied près...

Au passage puisque je parle de Jospin, qu'est-ce qu'il vient fiche à la TV celui-là !?

Réponse:

Encore une fois le "retiré de la politique définitivement" démontre par sa présence( ces jours-ci quasi quotidienne dans les médias... mais aussi régulièrement qu'un coucou depuis la chute de Mme Royal à la présidentielle....) et son bouquin ( sans intérêt...) que les socialistes ne tiennent pas, voire jamais leur parole...

Pour les retraites, je l'ai déjà dit le problème est mondial, il faut opposer au dumping social ( chinois entres autres...) et contre-dumping fiscal, le jour où les produits issus de pays pratiquant le dumping seront suffisament taxé pour rééquilibré les prix avec ceux produit au sein de la CEE( la recette de la taxe finançant les déficit sociaux dont les caisses de retraites...) alors on ne sera plus obligé de faire cotiser nos ainés trop longtemps, effet bonus pour éviter la taxation( un système dégréssif les y inciterait) les pays "dumpinguants" se verront obligés de relevés le niveau de salaires et d'acquis sociaux dans leur pays.

C'est pas l'idée du siècle mais depuis que je la décris sur forumfr nul ne m'a fait de critique ( constructive ou non) du concept...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 50ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
50ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

On attend toujours des actions sur la pénibilité du travail. :blush:

De plus vu le nombre croissant de chomeurs,je ne vois pas l'interet de garder des séniors au delà de 60 ans.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 67ans Posté(e)
pic et repic Membre 14 518 messages
Maitre des forums‚ 67ans‚
Posté(e)

Bonsoir,

j'y mets un peu mon grain de sel car je trouve qu'il y a un paramètre dont on ne parle pas: je m'explique.

si l'on doit cotiser 40 et plus 41 , 42 ans, partir à 60 ans à taux plein va devenir pour toute une catégorie de personne impossible car entrant dans la vie active vers 21 22 ans ( ce ne sont pas de longues études ) avec 40 annuités à cotiser, cela fera 61 à 62 ans.Si l'on passe à 41 ou 42 ans de cotisation , cela repousse l'âge du départ à 63 ou 64 ans.

donc à part de courtes études et une entrée dans la vie active vers 18 ans , il ne restera plus personne pouvant prétendre un départ à la retraite à 60 ans ( à part le fait de ne pas partir à taux plein )

j'ai bientôt 55 ans et je me vois assez mal poursuivre jusqu'à' a 65 ans .( la pression devient très lourde )

alors que reste t'il ? . c'est la quadrature du cercle : allonger la durée , augmenter les cotisations , réduire les pensions ( déjà pas bien lourdes )

un peu des trois sans doute pour nous permettre une retraite paisible et faire de nous des consommateurs à part entière;

c'est un avis , il reflète ce que je pense.

bonne soirée et vivement mon dernier jour de travail. :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 42ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 42ans‚
Posté(e)
L'espérance de vie augmentant en permanence il est certain que l'âge de la retraite va être reculé de + en +

Ne vaudrait-il pas mieux donner du travail aux 5 millions de chômeurs en âge de travailler avant d'obliger tous ceux qui ont encore un emploi à 60 ans à travailler plus vieux ?

donc à part de courtes études et une entrée dans la vie active vers 18 ans , il ne restera plus personne pouvant prétendre un départ à la retraite à 60 ans ( à part le fait de ne pas partir à taux plein )

Pourquoi enlever le droit de partir à 60 ans aux travailleurs ayant fait leurs années de cotisation, souvent des ouvriers usés par le travail ?

alors que reste t'il ? . c'est la quadrature du cercle : allonger la durée , augmenter les cotisations , réduire les pensions ( déjà pas bien lourdes )

Il y a une quatrième option, qui a ma préférence : mettre en oeuvre le plein emploi, de façon à ce que chacun cotise.

Ensuite, et seulement ensuite, si cela n'est pas suffisant, une autre option devrait être envisagée. Il ne faut pas non plus oublier que la hausse régulière de la productivité du travail accroît mécaniquement le montant des cotisation à taux de cotisation constant, et que les gains de productivité pourraient être intégralement versé à un accroissement des cotisation, ce qui aurait pour conséquence d'en accroître le montant bien plus (trois fois plus, cf les travaux de M. Husson) qu'il n'est nécessaire sans réduire les salaires nets (et à taux de chômage constant).

Enfin, dernière remarque, l'allongement de 37.5 à 42 ans de la durée légale de cotisation n'a entraîné aucun allongement de la durée réelle de cotisation, stable à 37 ans, mais une baisse des montants des pensions (mécanisme de la décote).

En d'autres termes, l'allongement de 37.5 à 42 ans de la durée légale de cotisation et le recul de l'âge de la retraite n'a pas pour résultat (ni pour objectif) de sauver le système de retraite par répartition, mais de réduire inexorablement le montant des pensions, ce qui revient à détruire à petit feu ce système au profit de l'épargne individuelle (pour ceux qui en ont les moyens), subventionnée par l'impôt.

Le ralliement de la première secrétaire du parti « socialiste » à cette option donne la nausée. Une fois de plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, le corps sur Terre, l'esprit ailleurs , 54ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
54ans‚ le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ,
Posté(e)

La gauche se "droitise"^^ avec cette annonce

Le martelage de la durée de vie/ augmentation de la durée de cotisation est tellement bien huilé ,tellement rentré comme la seule possibilité ( on se demande pourquoi :blush: ,p'têt un peu trop martelé ,bourrage de crâne :coeur: ) ,alors qu'il est le moins raisonnable;

imaginons dans vingt ans nous arrivons à vivre comme des légumes jusqu'à ~110/120 ans ,puis dans 50 ans jusqu'à 140 ans (la on est plus qu'une grosse masse gélatineuse , un pourcentage gardé en vie justement pour asseoir cette notion sur les retraites,

devrons-nous proportionnellement travailler avec la même fonction , les mêmes postes jusqu'à 80 ans , 90 ans ?

C'est complétement irréaliste comme façon d'administrer le potentiel productif du travail ,alors que nous avons les ressources suffisantes dans le chômage ,de subvenir aux retraites;

que l'on occulte le chômage avec toutes ses cotisations non pourvus par effet ,

et comme ça était dit aussi avant , toutes les activités ne se valent pas en matière de pénibilité donc cela doit être pris en compte pour l'âge du départ à la retraite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 42ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 42ans‚
Posté(e)
La gauche se "droitise"^^ avec cette annonce

La gauche ne se limite pas au PS, si tant est qu'il en fasse encore partie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Serial shooter, 56ans Posté(e)
Mr Wolfe Membre 5 564 messages
56ans‚ Serial shooter,
Posté(e)

Tous ces chiffres -age de départ, durée de cotisation, taux de remplacement, décotes, etc- dont certains ont bien relevé le coté contradictoire de leurs interactions, car tout est lié, ne sont là que pour essayer de détourner l'objectif final de nos politiques :

Verser toujours moins aux retraités et pendant moins longtemps.

D'ailleurs, il est même prévu de baisser à moyen terme (d'ici une dizaine d'années) le niveau des pensions déjà liquidées (cf dernier rapport du COR. c'est imbuvable mais tout y est écrit noir sur blanc).

Entre le système de décote, l'allongement de la durée de cotisation, le fait que les gens commencent à travailler de plus en plus tard et la difficulté croissante d'avoir un emploi tout au long de sa vie active, il n'y a pas besoin d'être devin pour comprendre qu'à court terme, les retraites vont ressembler de plus en plus à de l'argent de poche. Et que comme c'est déjà le cas aux States (notre modèle économique), les "anciens" devront continuer à travailler même à la retraite pour pouvoir subsister (et non pas vivre grassement).

Les solutions ? incompatibles avec le modèle économique dans lequel on vit. Une entreprise n'existe aujourd'hui plus que pour produire de l'argent à ceux qui ne travaillent pas. L'intérêt social de ceux qui bossent est devenu une contrainte dont on veut absolument se passer.

On se mort la queue: d'un coté il faut toujours plus de monde pour répondre au système qui est basé sur une croissance exponentielle (et donc une démographie galopante), et de l'autre on veut supprimer toutes les charges liées à l'emploi.

La crise ? Mais ce n'est qu'un petit avant gout de ce qui nous attends d'ici peu...

Les retraites ? J'ai cotisé mais n'en verrait jamais la couleur, j'en suis absolument certain.

Que ce soit Martine, Nico, Pierre Paul ou Madeleine Charles Edouard, PERSONNE (ou peut être Hugo ?) ne remettra en cause le système économique qui gère tout ça. Il n'y a qu'à voir comment est traitée la dette des Etats envers les banques... ou comment donner l'argent public aux intérêts privés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
caroline67 Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
L'espérance de vie augmentant en permanence il est certain que l'âge de la retraite va être reculé de + en + , il faut savoir revenir sur des idées par rapport à l'évolution des choses.

:blush: je me vois mal travailler dans tous les métiers difficiles,

une canne à l'appui !!

un appareil auditif!! même au téléphone ce n'est plus possible

une vieille dans une boutique?

laissons les jeunes d'abord travailler et qu'il cotise plus étant jeune,

laissons travailler les déjà vieux de plus de 45 ans!!!

et ne faisons pas travailler les plus de 60 ans, à moins qu'ils n'aient pas de de retraite pleine à 60 ans et c'est ce qui va venir de toute façon et c'est déjà un problème !!!

le militaires cotisent aussi plus d'annuités, en campagne alors pourquoi pas les jeunes en activité, le lièvre et la tortue, il ne sert pas à courir il faut partir à temps,

étant jeune il est impératif de cotiser plus, et si on a presque attend l'âge de la retraite, on a pas de retraite minorée s'il y a un accident de la vie!!

là on pénaliserait les patrons , mais il faut quand même embaucher ces jeunes, à force de faire reculer l'àge de la retraite, l'on garde les vieux, et l'on met les jeunes dand le placard, car les vieux ont de meilleurs salaires et paient plus de cotisations et leur licenciement revient trop cher

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 50ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
50ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

Il se trouve que la solution la plus logiques, si l'on maintient la retraite à 60 ans,seraient de ponctionner les revenus du capital pour payer les retraites. Cette solution n'est par contre pas très populaire auprès des politiques en général pour des raisons faussement économiques.. en prenant " 0.001% " une taxe" des transactions boursières nous pourrions financer la sécu et la caisse de retraite mais c'est plus facile d'augmenter la TVA pour faire payer le petit peuple c'est cela le capitalisme.

Quel est le sens d'un age à la retraite plus élevé quand un salarié licencié après 45 ans a du mal à retrouver un job et un salarié de moins de 25 à en trouver un premier ? Avec 40 ans de cotisations, la retraite de ceux qui travaillent est déjà, de fait, à 65 ans.

Ceux dont la pérennité de l'emploi n'est pas menacée (les fonctionnaires par exemple)travailleront ainsi plus longtemps. Les autres chômeront avant de toucher des retraites minorées par de durées de cotisations raccourcies. L'objectif est de faire baisser le coût du travail et rien d'autre...

Pas pour améliorer la compétitivité dont on nous rabat les oreilles pour justifier restructuration, fusion,plans sociaux et autres délocalisations. Nous ne seront jamais compétitifs avec les pays d'extrême orient ou les salaires sont très bas et les conditions de travail bien plus dures que les nôtres (en attendant des progrès sociaux qui arriveront bien un jour face à ce qui est inacceptable)

L'objectif est de permettre à certains capitaines d'industrie de toucher de gros revenus.

Il est temps de ce bouger et de voter autre chose que l'UMP et le PS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur Humaniste, 48ans Posté(e)
Enzo37 Membre 7 337 messages
48ans‚ Forumeur Humaniste,
Posté(e)
On attend toujours des actions sur la pénibilité du travail. :blush:

De plus vu le nombre croissant de chomeurs,je ne vois pas l'interet de garder des séniors au delà de 60 ans.

Tout à Fait, d'ailleur ce que je propose n'empêche pas la reflexion en paralèlle sur la pénibilité et la réaffirmation du principe initier par F.Mittérand ( N'était-ce pas un Président Socialiste...!!??... :snif: ...) de limite générale et même infranchissable ( sauf exeption par demande volontaire et soumise à examen médical...) de l'âge de la retraite à 60ans.

C'est une capitulation du PS qui renie son héritage, ce dont se réjouisse les quadras du parti ( Mrs Montebourg, Valls et autres...), se joignant ainsi à Mr Fillon dans la célébration d'un constat d'echec des socialistes( et de l'UMP...) à proposer une alternative sérieuse aux pistes toujours envisagées en cas de déficits des caisses de retraites.

-soit on repousse l'âge de la retraite et donc le temps de cotisation est celà est injuste pour nos séniors.

-soit on augmente les cotisations retraites est celà est non seulement injustes pour tous les travailleurs, mais aussi dangereux en terme de pérénité de l'emploi en France puisque les salaires sont déjà ( comparativement au pays dumpinguant ) trop taxés, trop élevés( attention je ne dit pas que les salaires sont suffisant pour vivre décemment mais qu'ils sont hors de compétitivité avec les salaires chinois dans le système actuel...)

-soit on renvoit les français vers les caisses privées ceux qui veulent plus de retraites ( les plus riches s'en fichent et les plus pauvres n'y auront jamais accès, au milieu on galère...) à défaut de leur procurer un système viable ou leur retraite seraient garanties, ce qui est non seulement injuste,mais en plus d'être inégalitaires, dangeureux pour notre économie ( on connait parfaitement les effets désastreux des fond de pensions américains sur le devenir de nombreuses entreprises qui licencient massivement pour plus de rentabilités boursières....)

Bref il est temps de concevoir autrement le financement public des retraites que part la seule taxation des salaires, au passage je précise que la taxe anti-dumping ne serait pas payée par les acheteurs mais par les importateurs, quand bien même si le prix se retrouvait en hausse si il est comparable au prix des produits européens non surtaxés, ce serait un mal pour un bien...

D'ailleur, pour prendre un exemple de comparaison, le carburant en France est taxé à 80% ( à la louche tva + tipp...), les recettes de cette taxation ( 4ème ressource fiscale...) inclusent dans le budget de l'Etat nous profite indirectement ( Le sel sur les routes quand il géle... :coeur: , ben, heu, c'est un peu de notre argent de la TIPP que l'on sèment... :coeur: ... :bo: ...) et ce n'est pas souvent qu'on s'en préoccupe ( hormis en période de hausse, d'aileur je ne dis pas que le système est parfait mais que son existence prouve la possibilité d'une autre voie de financement des retraites...)

Quelques infos sur la TIPP

http://www.developpement-durable.gouv.fr/energie/petrole/textes/se_fiscalite.htm

Bien évidemment, une taxe supplémentaire est un impôt et les impôts sont mal-vus en France, mais qu'est-il à souhaiter, des produits importés toujours moins chers qui détruisent directement ou indirectement nos emplois et donc mettent en périls nos retraites ( dont le système de finacement atteint déjà ses limites...), ou alors un nouveau système de financement lié pour partie à une taxe( pour l'autre partie le système demeurrerait le même quoiqu'on pourrait envisager l'allègement des prélèvements...) qui aurait un effet provisoire sur les prix et leur hausse mais qui au niveau mondial apporterait plus de justice sociale ( et au final la concurrence sur les prix en lien avec le niveau de salaires disparaitrait....) en voilà une question, non !?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, le corps sur Terre, l'esprit ailleurs , 54ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
54ans‚ le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ,
Posté(e)
La gauche ne se limite pas au PS, si tant est qu'il en fasse encore partie.

Oui ,à qui le dis-tu :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, le corps sur Terre, l'esprit ailleurs , 54ans Posté(e)
pascalin Membre 15 340 messages
54ans‚ le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ,
Posté(e)
Tous ces chiffres -age de départ, durée de cotisation, taux de remplacement, décotes, etc- dont certains ont bien relevé le coté contradictoire de leurs interactions, car tout est lié, ne sont là que pour essayer de détourner l'objectif final de nos politiques :

Verser toujours moins aux retraités et pendant moins longtemps.

Pourquoi ? parce qu'il est plus rentable pour les entreprises et l'état d'avoir des salariés qui meurent plus tôt et qui ne profitent pas de leurs retraites ; les taux participatifs ne sont pas alloués et sont digérés ni vu ni connu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 42ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 42ans‚
Posté(e)
D'ailleurs, il est même prévu de baisser à moyen terme (d'ici une dizaine d'années) le niveau des pensions déjà liquidées (cf dernier rapport du COR. c'est imbuvable mais tout y est écrit noir sur blanc).

En réévaluant chaque année la valeur nominale des pensions d'un montant (1%) en moyenne nettement inférieure à l'inflation, les pensions sont déjà réduites d'1 ou 2% chaque année.

Les solutions ? incompatibles avec le modèle économique dans lequel on vit. Une entreprise n'existe aujourd'hui plus que pour produire de l'argent à ceux qui ne travaillent pas.

Un système qui refuse de donner aux vieux travailleurs, mais qui donne à des actionnaires qui ne sont nullement plus productifs.

Un système injuste, et pas aussi rationnel qu'on le prétend parfois.

PERSONNE (ou peut être Hugo ?) ne remettra en cause le système économique qui gère tout ça.

Le fait est que de nationalisation en nationalisation (la filiale du groupe Casino actuellement en ligne de mire), le capitalisme et sa logique reculent au Venezuela.

Quel est le sens d'un age à la retraite plus élevé quand un salarié licencié après 45 ans a du mal à retrouver un job et un salarié de moins de 25 à en trouver un premier ?

Obtenir le taux de chômage et le taux de profit les plus hauts possibles, et les pensions les plus faibles possibles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 71ans Posté(e)
Cochise 90 Membre 2 892 messages
Forumeur expérimenté‚ 71ans‚
Posté(e)
L'espérance de vie augmentant en permanence il est certain que l'âge de la retraite va être reculé de + en + , il faut savoir revenir sur des idées par rapport à l'évolution des choses.

Malheureusement ce ne sont pas les chinetoques qui vont nous les payer nos pensions ils sont plus enclins à nous plumer preuve en est la découverte récente par les ricains qu'ils exploitaient dernièrement une faille d' IExplorer pour espionner les entreprises, la mère Clinton à fait une remontrance à nos "faces de lune"......Il faudrait que les entreprises reviennent sur le territoire français et que nos jeunes aient du travail...De toute façon droite ou gauche au pouvoir ils sont tous actionnaires quelque part alors l'emploi ils en ont rien à foutre!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur Humaniste, 48ans Posté(e)
Enzo37 Membre 7 337 messages
48ans‚ Forumeur Humaniste,
Posté(e)

@ Transporteur, toutes les voies de financements sont a explorées, en tout cas tant qu'on s'éloigne de la ponction injuste sur les salaires.

D'ailleur, j'ai eu une impréssion de déjà vu en lisant ton post, il me semble que j'avais déjà parlé d'une taxation similaire à mes débuts sur FFR( je n'arrive pas à retrouver le post, alors peut-être était-ce dans la vie réelle :blush: ...), du coup serais-je de Gauche sans le savoir !!!??? :coeur:

PFF c'est malin maintenant, vu ce que je pense du PS ( que le PS ne pense pas grand chose en résumé... :snif: ...) va falloir que je choisisse entre Mrs Mélanchon et Besancenot....voire Cohn-Bendit...Pfff ma mère va hurler !!! :bo: ...

Au passage, si j'ai bien suivi, 0.001% , ça fait 1¿ pour 100 000¿, pas quand même tant que ça...mais cumulé si ça finance la justice sociale, moi je dit Banco !! :coeur:

Bon en tout cas +1 @ transporteur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 50ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
50ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)
@ Transporteur, toutes les voies de financements sont a explorées, en tout cas tant qu'on s'éloigne de la ponction injuste sur les salaires.

Il va quand même faloir changer de méthode et cesser de toujours ponctionner les classes les moins riches.La solidarité vaut pour tous,hélas ce gouvernement n'en a pas la même conception.

D'ailleur, j'ai eu une impréssion de déjà vu en lisant ton post, il me semble que j'avais déjà parlé d'une taxation similaire à mes débuts sur FFR( je n'arrive pas à retrouver le post, alors peut-être était-ce dans la vie réelle :blush: ...), du coup serais-je de Gauche sans le savoir !!!??? :coeur:

A moins qu'on ai eu cette conversation en réell sans le savoir (et ce conaitre) je ne me souviens pas d'avoir lu celà sur un post quelconque ici,toute fois carnifex ou pasdeparanoia sont comme moi trés engagé sur les questions d'égalité sociale et du partage des richesses,il est donc possible que des idées similaires navigue parci par là.

PFF c'est malin maintenant, vu ce que je pense du PS ( que le PS ne pense pas grand chose en résumé... :bo: ...) va falloir que je choisisse entre Mrs Mélanchon et Besancenot....voire Cohn-Bendit...Pfff ma mère va hurler !!! :bo: ...

Le vert étant une couleur que tu affectionne particulierement il ne te reste plus qu'a trouver la personne qui incarne cette couleur politique. :)

En ce qui me concerne mes faveurs vont au parti de gauche tant que le PS n'arrivera pas a proposer des idées inovantes en terme d'égalitées sociales et du partage des richesses.

Dis a ta mére que tu es un humaniste,au mieux elle te prendra pour un réveur au pire pour un gauchiste dans tous les cas on vis bien avec. :bo:

Au passage, si j'ai bien suivi, 0.001% , ça fait 1¿ pour 100 000¿, pas quand même tant que ça...mais cumulé si ça finance la justice sociale, moi je dit Banco !! :coeur:

Bon en tout cas +1 @ transporteur

Cette idée a été lancé par Borloo pour son grenelle de l'environement,je trouve la sauvegarde des reraites bien plus importante.L'écologie a d'autres moyens pour étre subventionné.

Merci pour ton +1. :snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines après...
Membre, 42ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 42ans‚
Posté(e)
Pourquoi faut-il défendre avec acharnement la retraite à 60 ans ?

Beaucoup de beaux esprits (à droite mais, malheureusement, aussi à gauche) nous expliquent que l'âge de la retraite n'a plus d'intérêt, maintenant que la durée de cotisation est passée à 40 et bientôt 42 annuités. En considérant que les régressions imposées par la droite font désormais parties du paysage des retraites, il est, en effet, difficile de concevoir comment un jeune qui commencerait à travailler à 25 ans et qui devrait cotiser pendant 42 ans pourrait espérer prendre sa retraite à 60 ans. Une simple addition montre qu'il ne pourrait pas prétendre à une retraite à taux plein avant 67 ans.

Mais si cela ne sert à rien de débattre de l'âge légal de la retraite, pourquoi la droite tient-elle tant à faire bouger le curseur ? Parce qu'ils savent très bien que tant que ce droit existera, tant que ce point de repère sera maintenu, les salariés pourront exiger que ce droit ne soit pas un simple droit virtuel mais que soient mises en place les modalités concrètes qui permettraient à la très grande majorité des salariés de pouvoir prendre leur retraite à taux plein à 60 ans.

Deux autres raisons militent également dans le sens du maintien du droit à la retraite à 60 ans. Plus d'un million de salariés, tout d'abord, disposent de la totalité des annuités nécessaires à une retraite à taux plein mais ne peuvent pas prendre leur retraite parce qu'ils n'ont pas encore 60 ans. Il leur faut encore travailler 2 ou 3 ans. Avec un âge légal à 62 ans, c'est 4 ou 5 ans qu'il leur faudrait rester au travail.

Ensuite, parce que le recul ou la disparition du droit à la retraite à 60 ans ferait presque automatiquement sauter le verrou des 65 ans. Or, ce verrou est essentiel. Il permet à un salarié dont la carrière est incomplète de pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein lorsqu'il atteint l'âge de 65 ans. Ce sont, aujourd'hui, surtout les femmes qui sont concernées puisque 23 % des femmes ne peuvent bénéficier d'une retraite à taux plein avant 65 ans. Si l'âge légal de la retraite disparaissait ou passait à 62 ans, le Medef utiliserait aussitôt ce recul comme levier pour imposer la disparition du butoir que constitue l'âge de 65 ans.

Jean-Jacques Chavigné et Gérard Filoche

http://www.democratie-socialisme.org/spip.php?article2077

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×