pourquoi l'église rend t-elle tabous les rapports sexuels ?

Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

@ Konvinced : le "sauf s'ils se repentent sincèrement" est important... on peut pécher beaucoup, et pourtant se repentir sincèrement à chaque fois... et puis, quelque part, l'Eglise n'a pas à juger qui est digne d'être catholique ou pas. Tout le monde peut l'être, et elle laisse à Dieu le soin de juger. Pour ce qui est de l'homosexualité, comme pour ce qui est des divorcés remariés, l'Eglise leur demande l'abstinence. Ce qui est loin d'être facile à vivre quand on le l'a pas librement choisi. Oui, du coup, ce sont des péchés graves. Est-ce pour autant qu'il faut exclure ces personnes de l'Eglise et leur interdire de se dire catholiques ? Non, je ne le pense pas. Ce serait, quelque part, juger à la place de Dieu...

@ Kégé : les dogmes existent, oui. On est supposés les suivre, oui. Mais on n'y arrive pas toujours - c'est pas une raison pour les assouplir. Le dogme est important, même si l'esprit est plus important que la lettre. Il sert de repère... maintenant, si on s'en écarte souvent, est-ce à l'Eglise de juger si l'on peut encore se dire catholique ou pas ? Je ne pense pas.

@ Grenouille : le plaisir "pour le plaisir" est condamné, oui. Parce que la relation sexuelle, c'est pas simplement égoïste... petite remarque : le préservatif en lui-même n'est pas condamné, c'est son utilisation dans un but contraceptif qui l'est (si c'est pour des raisons médicales, comme le reste des contraceptifs, y'a pas de souci). Dans l'extrait dont je te parlais, il était question du "bien des époux"

Par l'union des époux se réalise la double fin du mariage : le bien des époux eux-mêmes et la transmission de la vie. On ne peut séparer ces deux significations ou valeurs du mariage sans altérer la vie spirituelle du couple ni compromettre les biens du mariage et l'avenir de la famille.

Il me semble que ce passage fait plus que dire que le plaisir n'est pas mauvais, et c'est ce passage qui me fait dire que l'Eglise encourage la recherche du plaisir (dans les limites d'une juste modération toutefois, blablabla) dans le couple. :smile2:

Je comprends, dans cet extrait, que l'Eglise dit qu'un couple sera plus épanoui, et quelque part plus stable si ses rapports sexuels sont source de plaisir... Et comme nous sommes appelés à être heureux, ça passe aussi par là.

Ensuite... il est vrai que la fraternité st Pie X (les "extrêmistes", quoi) trouvent que cette idée du "bien des époux" est une bêtise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Au final, dans les textes officiels du conseil pontifical de la famille, on peut lire que le préservatif dans les relations conjugales est mal car la relation sexuelle protégée ne fait que donner du plaisir aux époux.

L'Eglise catholique est donc très loin d'approuver le plaisir sexuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Non Grenouille. :smile2:

Enfin oui, c'est certainement ce qu'il est écrit... mais l'idée, c'est que le préservatif ou les contraceptifs (utilisés hors raisons médicales) empêchent de se donner complètement l'un à l'autre.

C'est ton interprétation que je ne trouve pas juste.

Si l'Eglise n'approuvait pas le plaisir, elle n'approuverait pas non plus le fait d'avoir des rapports sexuels en période non féconde pour le couple (et en le sachant). Or, elle le permet... voire, elle l'encourage.

Ce qui est condamné, quelque part, c'est vouloir le plaisir, où on veut quand on veut et sans responsabilités. Pas le plaisir en lui-même... c'est en quelque sorte une question de contexte.

Modifié par Feuille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chouchoudenantes Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚ 56ans
Posté(e)

Je dirais que la Bible a été écrite par des hommes qui disent avoir rapporter la parole de Dieu... On a aucune preuve de ça, Dieu n'étant jamais venu sur Terre pour nous le prouver... Je pense que des hommes plus instruits que les autres ont trouver une manière de manipuler d'autres hommes moins instruits et plus naïfs.

Les rapports sexuels pour la procréation ou le plaisir ?

Franchement, je pense que Dieu s'en fout ! L'important est d'être un "bon" être humain (ne pas tuer, ne pas voler, ne pas violer etc...) autant que faire se peut, et on a pas besoin que Dieu nous le dise, pour moi ça coule de source !

A mes yeux, il est bien plus grave de nuire à son prochain de quelque manière que ce soit, que de s'envoyer en l'air que pour le plaisir, du moment que c'est fait entre adultes consentants !

Mais ce n'est que mon avis...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

Faudrait savoir de quelle Bible vous parlez? Parce que là...c'est plus complexe

Depuis Latran 4 en 1215, l'Eglise a repris le dessus sur le temporel en codifiant le mariage et les relations sexuelles : par exemple en disant que seul le missionnaire est la position officielle, en condamnant l'homosexualité etc...là où je suis d'accord avec Feuille, c'est que l'objectif de l'Eglise est de s'assurer une reproduction permettant d'avoir toujours autant voire plus de fidèles...

En même temps l'Eglise dans certaines régions fermaient les yeux sur des pratiques profanes comme la lutte contre la maladie de la pierre avec culte d'un ex voto sensé redonner de la vigueur...voyez-vous...

Modifié par Fidelio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GreenGolds Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

La bible condanme les rapport sexuels en dehors du mariage pour la simple et bonne raison que notre corps, notre enveloppe charnelle nous a été prétée par Dieu que ne nous devons en prendre soin! quand une femme couche avec un homme (avec ou sans préservatif) l'homme lui laisse des choses de lui mais également de toutes les personnes avec lesquelles il a couché dans sa vie,(quand c'est pratiqué en dehors du mariage) ce sont des ondes maléfiques qui nous incite a toujours pecher c'est comme si qu'a chaque fois que tu couches avec quelqu'un, elle te laisse son CV sexuel, tout ce qu'elle a fait, c'est pour cette raison que Dieu nous demande de préserver et surtout de respecter notre corps car il est le temple du saint esprit, quand nous aimons Dieu, son esprit nous parle à travers la conscience et c'est un peu chez nous qu'il habite, mais quand nous nous livrons à l'obsenité, l'impudicité, le vice, le sexe et tous ses dérivés, nous souillons non seulement notre propre corps et Dieu ne peut plus rester en nous car il a horreur du péché mais il aime le pécheur !

c'est pour cette raison qu'il est important de se préserver un maximum pour le mariage car quand nous couchons avec une personne nous devenons une seule chair avec cette personne.

pour moi le mariage, symboliquement, c'est comme si tu avais un verre de jus de goyave et un verre de jus d'orange; quand on mélange les 2 ça fait un coktail et c'est donc indissociable, ça devient une seule et meme boisson, il en est de meme pour le mariage, normalement, divorcer c'est un péché, c'est pour cela qu'il est important de bien choisir son partenaire pour la vie car quand on divorce de quelqu'un pour épouser un autre on commet un adultère !! (Marc 10 verset 2 à 12)

C'est pour cela qu'il ne faut pas s'amuser a sortir avec des personnes et coucher avec epi quand ça marche pas, on change encore, on change et on change car c'est de la débauche qu'on soit au 21 ème siècle ou pas! (1 corinthiens 6 à partir du verset 9) et 1 corinthiens 7 (presque tout le chapitre) parle de l'importance du mariage!

je vous exhorte de tout coeur à aller lire ces chapitres meme si c'est sans conviction et ne vous en tennez pas au mot pour mot, il y a des sens figurés!! pour ceux qui on déja eu des rapport sexuels avant le mariage, c'est ok! on est des pécheur, on pêche comme on respire meme moi, mais ça ne veux pas dire qu'il faille recommencer, il faut tout faire pour s'en abstenir, les gens s'amusent a avoir des rapport sexuels, mais ça les rends malheureux dans le sens où si ça marche pas avec la personne, tu as perdu quelque chose de toi qu'a emporté l'autre pour le partager avec la prochaine personne et vice et versa, donc c'est mieux de se préserver on en est que plus heureux, le plaisir du sexe et intense et c'est l'une des plus belles choses que Dieu aie créée et surtout quand c'est fait dans les bonne conditions, c'est magnifique!! ;);)

alors on vous demande pas de vous transformer en bonne soeur ou en pretre mais limiter de tels agissement, et si vous vivez en concubinage et que vous vous aimez, bah autant vous marier, ce sera plus sain(t)!! :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
@ Konvinced : le "sauf s'ils se repentent sincèrement" est important... on peut pécher beaucoup, et pourtant se repentir sincèrement à chaque fois...

Oui et non.

A mon sens, les péchés qu'on peut être amené à répéter un bon nombre de fois en essayant vraiment de ne plus les commettre sont les moins graves - mensonge, médisance, manque d'humilité, etc... Dans ce cas, je suis d'accord, le repentir peut être sincère.

Par contre, quand il s'agit de fornication, puisque c'est de là qu'on est parti, c'est tout autre. Pour forniquer, se repentir, forniquer, se repentir, forniquer, se repentir, et ainsi de suite, il faut, je pense, se dire à chaque fois : "Tant pis, je cède à la tentation, je pèche et je me confesserai ensuite." Je ne vois pas comment forniquer à plusieurs reprises, tout en étant croyant, est possible autrement. Or, là il s'agit d'un repentir - si on peut appeler ça un repentir - hypocrite.

et puis, quelque part, l'Eglise n'a pas à juger qui est digne d'être catholique ou pas.

Il n'est pas question de juger qui est digne d'être catholique mais de qui les actes sont en accord avec la croyance catholique.

Tout le monde peut l'être, et elle laisse à Dieu le soin de juger.

L'église catholique a probablement dû lester quelques dogmes pour atteindre des sommets dans les cieux de l'hypocrisie et paraître plus séduisante...

(Avant de me faire taper, je précise que je critique l'église catholique, pas les catholiques.)

Que tout le monde puisse être catholique, je le conçois, maintenant que tout le monde puisse l'être sans abandonner quelques habitudes contraires aux dogmes catholiques, non.

J'estime qu'une religion ne se doit pas de faire un maximum d'ouailles quelconques mais de coller au maximum à ce qu'elle prétend croire et par conséquent faire un maximum d'ouailles qui la représentent bien. Qui plus est, entre se dire catholique et être reconnu comme tel par l'église catholique, il y a une marge. Alors, oui, tout le monde peut se dire catholique et en a le droit mais je trouve que l'église catholique ne devrait pas reconnaître tout le monde, autrement dit n'importe qui, comme tel.

Pour ce qui est de l'homosexualité, comme pour ce qui est des divorcés remariés, l'Eglise leur demande l'abstinence. Ce qui est loin d'être facile à vivre quand on le l'a pas librement choisi.

On ne choisit pas librement ses attirances sexuelles mais on choisit sa sexualité, on choisit avec qui on couche. Et être convaincu que Dieu peut nous aider à ne plus éprouver d'attirances sexuelles pécheresses, c'est aussi ça avoir la foi.

Oui, du coup, ce sont des péchés graves. Est-ce pour autant qu'il faut exclure ces personnes de l'Eglise et leur interdire de se dire catholiques ? Non, je ne le pense pas.

A quoi sert donc l'excommunion ? On l'a abolie avec la peine de mort ?

Comme je l'ai dit plus haut, entre se dire catholique et être reconnu comme tel par l'église, il y a une marge.

Ce serait, quelque part, juger à la place de Dieu...

Non, ce serait juger avec les critères donnés par Dieu dans sa parole, la Bible.

ps : J'ai eu le droit à "Konvinced", "Konviced" et re-"Konvinced", c'est konvicted stp. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Feuille Membre 10 893 messages
Tête en l'air‚ 33ans
Posté(e)

Désolée, Konvicted, Je ne sais pas pourquoi le "t" ne passait pas dans ma p'tite tête...

L'excommunication est une sanction qui sert à dire que la personne déconne très très gravement.

Elle est utilisée, pas forcément de manière bruyante.

Excommunication : peine empêchant de recevoir les sacrements. Ce n'est pas une exclusion de l'Eglise...

On ne choisit pas librement ses attirances sexuelles mais on choisit sa sexualité, on choisit avec qui on couche. Et être convaincu que Dieu peut nous aider à ne plus éprouver d'attirances sexuelles pécheresses, c'est aussi ça avoir la foi.

Oui. Mais ça n'empêche pas les rechutes...

Pour forniquer, se repentir, forniquer, se repentir, forniquer, se repentir, et ainsi de suite, il faut, je pense, se dire à chaque fois : "Tant pis, je cède à la tentation, je pèche et je me confesserai ensuite." Je ne vois pas comment forniquer à plusieurs reprises, tout en étant croyant, est possible autrement. Or, là il s'agit d'un repentir - si on peut appeler ça un repentir - hypocrite.

C'est pour cette raison que les personnes divorcées et remariés ne peuvent pas communier - à cause de cette hypocrisie. Mais ce n'est pas pour autant qu'elles ne sont pas dans l'Eglise...

Pour ce qui est des critères donnés par Dieu, dans la Bible : il y a aussi eu la femme adultère à qui l'on a dit "va, et ne pèche plus" au lieu de la laisser être lapidée, il y a eu Pierre qui a lâchement lâché jésus et qui se retrouve "chef" de l'Eglise... bref, difficile d'y voir des condamnations définitives.

Je n'ai pas de justification pour le moment, je la cherche dans mes textes, mais il me semble que ce n'est pas l'Eglise, mais chacun d'entre nous, qui décide d'être catholique ou pas (ie de suivre avec plus ou moins de réussite les dogmes...). Le fait que l'excommunication soit la peine la plus sévère me fait dire que non, l'Eglise n'exclut personne...

Modifié par Feuille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
Je dirais que la Bible a été écrite par des hommes qui disent avoir rapporter la parole de Dieu... On a aucune preuve de ça, Dieu n'étant jamais venu sur Terre pour nous le prouver... Je pense que des hommes plus instruits que les autres ont trouver une manière de manipuler d'autres hommes moins instruits et plus naïfs.

"Pour ceux qui croient, aucune preuve n'est nécessaire. Pour ceux qui ne croient pas, aucune preuve n'est possible." Stuart Chase

"Le c¿ur a ses raisons que la raison ne connaît pas." Blaise Pascal

La foi, c'est croire en ce qu'on ne voit pas sans preuve.

Franchement, je pense que Dieu s'en fout ! L'important est d'être un "bon" être humain (ne pas tuer, ne pas voler, ne pas violer etc...) autant que faire se peut, et on a pas besoin que Dieu nous le dise, pour moi ça coule de source !

Je serais curieux de savoir d'où tu sors ce que tu penses sur la volonté de Dieu, vu que tu ne considères pas la Bible comme sa parole. D'ailleurs, en lisant les premières phrases de ton intervention, je n'ai pas l'impression que tu croies en Dieu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

je suis pas du tout d'accord avec toi parce que tu mélangé le pouvoir temporelle de l'église le dogme la moralité catholique et les commandements de Dieu

1) l'église ne juge pas d'ou la confession c'est Dieu qui juge si tu étais sincert tu es pardonné sinon sa n'a servi a rien mais l'église elle ne te juge pas

2) n'est rejeté de l'église catholique les excommunié qui réponde a des critères précise en effet l'église précise que pour certaine chose on ne peut plus se dire catholique saufe si on ce confesse sincèrement (l'homosexualité n'est pas passible d'excommunication je suis donc bien un catholique pratiquant lool en tout cas pour l'église)

3) le jugement final est toujours remis a Dieu on peut findre d'étre cinsert mais on sera pas pardonné pour autant

4) les règles ce simplifie pour certaine chose par exemple la sexualité l'église a compris que c'était pas le péché le plus grave et elle préfère sensibilisé les chose plus grave de plsu elle a reconnue que l'ancienne vision qui stigmatise le plaisir sexuel était archaïque et donc elle a revue c'est position

pour le dernier point on vous a emmené suffisamment de témoignage et de preuve écrite pour vous convaincre j'espère

après personnellement je trouve que l'église catholique est la moins hypocrites parce quel remet le pouvoir de te pardonné a Dieu et que lors de la confession le prêtre est juste la pour t'aide a comprendre tes fautes et t'aide a t'améliorer

mais après c'est très clair pour que tu sois vraiment pardonné par Dieu il faut que tu fasse des efforts

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
L'excommunication est une sanction qui sert à dire que la personne déconne très très gravement.

Elle est utilisée, pas forcément de manière bruyante.

Excommunication : peine empêchant de recevoir les sacrements. Ce n'est pas une exclusion de l'Eglise...

"Très très gravement", je veux bien mais ça correspond à quoi, concrètement ? :smile2:

Ah ! étant donné que l'un de ces sacrements est la réconciliation, l'excommunication est-elle définitive ? ;) Je veux dire, si l'excommunié ne peut en profiter, il ne peut pas se repentir pour la(les) faute(s) qui l'ont conduit à l'excommunication.

Oui. Mais ça n'empêche pas les rechutes...

Certes, mais j'ai du mal à m'imaginer comment on peut forniquer à plusieurs reprises sans le vouloir. Avoir des relations sexuelles, ce n'est pas quelque chose qui se fait à la seconde suivant le désir, on a le temps de prendre conscience que l'on va commettre un péché si on cède à la tentation et de prendre des mesures pour ne pas y céder, non ?

Pour ce qui est des critères donnés par Dieu, dans la Bible : il y a aussi eu la femme adultère à qui l'on a dit "va, et ne pèche plus" au lieu de la laisser être lapidée, il y a eu Pierre qui a lâchement lâché jésus et qui se retrouve "chef" de l'Eglise... bref, difficile d'y voir des condamnations définitives.

Pierre a renié Jésus trois fois puis a entendu un coq chanter et s'est alors rendu compte que Jésus avait raison quand il lui avait prédit qu'il le renierait trois fois avant qu'un coq ne chante. Ensuite, il "pleura amèrement" (Matthieu 26:75) ; autrement dit, il s'est repenti sincèrement, d'où il a été pardonné. Qui plus est, ce n'est pas un péché qui lui aurait valu la désapprobation de Dieu, ni même de Jésus.

Quant à la femme adultère, j'avoue ne pas savoir, et ne pas trouver, de qui tu parles.

Sinon, il y a aussi Adam et Eve qui sont devenus mortels après le péché originel, la lignée de Caïn détruite par le déluge - d'ailleurs, ce dernier a été banni du voisinage du jardin d'éden et condamné à cultiver la terre en vain parce que son repentir émis suite à l'assassinat de son frère n'était pas sincère -, les Israëlites tués parce qu'ils se plaignaient de la manne et regrettaient les fruits et légumes d'égypte alors que Dieu les avait délivré de l'esclavage et les menait, par l'intermédiaire de Moïse, vers la Terre promise, etc... Je trouve qu'on peut faire difficilement mieux comme condamnations définitives et elles ne sont pas rares dans la Bible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)
2) n'est rejeté de l'église catholique les excommunié qui réponde a des critères précise en effet l'église précise que pour certaine chose on ne peut plus se dire catholique saufe si on ce confesse sincèrement (l'homosexualité n'est pas passible d'excommunication je suis donc bien un catholique pratiquant lool en tout cas pour l'église)

Quels critères ?

L'église ne juge pas mais doit juger de la sincérité d'une confession ?

Tiens, si j'ai bien compris ta phrase, on peut être rejeté de l'église. Feuille a dit le contraire...

4) les règles ce simplifie pour certaine chose par exemple la sexualité l'église a compris que c'était pas le péché le plus grave et elle préfère sensibilisé les chose plus grave de plsu elle a reconnue que l'ancienne vision qui stigmatise le plaisir sexuel était archaïque et donc elle a revue c'est position

Effectivement, la sexualité n'est pas un péché... Tu dois parler de la fornication.

La fornication n'est pas le péché le plus grave donc l'église se fiche d'avoir des fornicateurs parmi ses ouailles, voire parmi ses prêtres ?

D'ailleurs, c'est quoi le péché le plus grave ?

après personnellement je trouve que l'église catholique est la moins hypocrites parce quel remet le pouvoir de te pardonné a Dieu et que lors de la confession le prêtre est juste la pour t'aide a comprendre tes fautes et t'aide a t'améliorer

Au contraire, je trouve que ça montre qu'elle devient laxiste pour séduire ceux qui pourraient encore la trouver trop sévère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

le premier pécéh et le seul qui peut nous faire perdre notre ame est le péché d'orgueil d'un point de vue théologique l'église peut "rejeté" quelqu'un mais ce n'est jamais quelque chose de définitif et sa se fait dans quelque cas très grave donc oui feuille n'a pas tord il arrive très rarement que l'église rejette une personne

l'excommunication n'est jamais définitive une des raison est le sacrilège par exemple profané le saint sacrement l'église considère que si on fait sa on a plus rien a faire dans l'église sauf si on ce confesse

aprés ce sont des question de foi et de croyance l'église essaye juste de te montré un des chemins vers Dieu

l'église n'est pas figé par exemple la loi qui interdit de mangé du porc existait chez les chrétien d'origine juive mais a été abandonné parce-que l'église considérait que c'était archaïque ce n'était pas du laxisme c'est qu'il n'y avait plus de raison de conservé cette loi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Quand j'ai dit que Feuille avait dit le contraire, c'est parce qu'elle avait dit qu'on ne pouvait pas être exclus de l'église car l'excommunication est la sanction la plus lourde et qu'elle empêche seulement de recevoir les sacrements...

l'église essaye juste de te montré un des chemins vers Dieu

Parce que tu penses qu'il y en a combien ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mattaranka Membre 160 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
le premier pécéh et le seul qui peut nous faire perdre notre ame est le péché d'orgueil d'un point de vue théologique l'église peut "rejeté" quelqu'un mais ce n'est jamais quelque chose de définitif et sa se fait dans quelque cas très grave donc oui feuille n'a pas tord il arrive très rarement que l'église rejette une personne

Qui peut juger si notre ame est perdue a part Dieu, d'apres Jesus seul le blaspheme contre le Saint Esprit ne sera pas pardonne. Quelle authorite a l'Eglise pour rejeter quelqu'un? Il n'est jamais trop tard, pour demander pardon a Dieu.

l'église n'est pas figé par exemple la loi qui interdit de mangé du porc existait chez les chrétien d'origine juive mais a été abandonné parce-que l'église considérait que c'était archaïque ce n'était pas du laxisme c'est qu'il n'y avait plus de raison de conservé cette loi

Une bonne partit de ces lois juives ont ete instaures, pour proteger les gens, se laver les mains, ne pas manger de porc ect c'est purement hygienique, ca n'a pas ete abandonne par l'Eglise parceque c'etait archaique, mais parceque Jesus Christ nous enseigne que ce n'est pas ce qui entre dans le corps qui est impur mais ce qui en sort (paroles, actions, pensees).

Bref ce ne sont pas les rituels qui importent mais l'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

@mattaranka

je suis entièrement d'accord seul le sacrilège entraine une excommunication ce que appel blasphème contre le saint esprit et oui je sui d'accord on peut toujours demandé pardon

et oui les vielles règle doivent changé d'où l'importance que l'église évolue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Faut il être malheureux à ce point pour croire des conner :smile2: pareille ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

L'église, comme toutes les religions refuse le plaisir, considèrent le plaisir comme une honte. Le sexe est compris dans le lot. Les religions qui n'ont de but que d'asseoir leur pouvoir sur les êtres vivant, ont conçu cette mise à l'Index du plaisir et son corollaire la diabolisation de la femme.

Vivez pauvrement, chichement, on vous dit tout ce qu'il faut faire, le bonheur vous l'aurez après votre mort. Personne d'en étant revenu, pas de contradiction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nissard Membre 4 415 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

faudrait qu'on m'explique ce que vous en comprenez pas dans la phrase : "l'église catholique ne condamne plus le plaisir dans le sex et reconnais entièrement que le plaisir sexuel n'est pas honteux" ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant