Un député réclame une commission d'enquête sur la burqa

steli Membre 149 messages
Forumeur inspiré‚ 40ans
Posté(e)
LA burqa ce n'est pas un signe religieux ,on arrête pas de le répéter .La burqa c'est plutôt un vêtement traditionnel impose par les maris .

La burqa dans les rues de Paris ,de Roubaix, c'est l'entrée en force d'un autre monde, dans un autre univers. Celles qui la portent volontairement , sont de nationalité Française le plus souvent..

c'est clair que ce sont en majorité des filles de nationalité francaise puisqu'elles sont francaises par les papiers ou nées ici. Mais elles restent musulmanes

Et effectivement ce n'est pas un signe de religion contrairement à ce qu'elles croient toutes betement.

Et comme je le disais, bien souvent c'est pour se créer une identité qu'elles n'ont pas en tant que filles "paumées"

de toute facon a religion a toujours servie a diriger les gens et à leur faire croire n'importe quoi

La différence, c'est que certains ont su evoluer d'autres continuent à suivre comme des moutons et regresser.

Mais bon de toute facon, tant qu'on imposera pas des choses "sec et net" en france il y aura des debordements.

Et ca finira par tellement de haine qu'on s'entretuera!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
c'est clair que ce sont en majorité des filles de nationalité francaise puisqu'elles sont francaises par les papiers ou nées ici. Mais elles restent musulmanes

En effet, mais religion et nationalité sont deux choses différentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La burqa a déjà une conséquence sur ce forum : la radicalisation des idées qu'on soit pour tolérer son port ou contre.

2 camps se dessinent , décidemment , on avait déjà les racistes ordinaires , voilà qu'en plus la burqa améne une division y compris dans les rangs de ceux qui ne sont pas racistes car l'extrêmisme est au delà de l'ethnie , il la transcende pour se décliner dans toutes les couleurs , les religions , les politiques.

La question plus générale et dont la burqa ne cesse de parler c'est : faut-il tolérer l'extrêmisme ? Quels risques ? La liberté d'expression (religieuse , politique , etc...) peut-elle être en danger par trop de tolérance de tous les extrêmismes ?

Si on tolére u extr$emisme religieux , pourquoi ne pas tolérer les autres ? Au nom de quoi l'un est-il plus acceptable que l'autre ?

Y a t-il un nombre de personnes extrêmistes acceptables au delà duquel y'a danger ? Et combien dans ce cas ?

Bref , y'a peut-être un corrigé du bac philo qui a traité la question et résumé ainsi toutes nos interventions :smile2:

Car on ne cesse de parler de ça , on a fait la thése (ceux qui tolérent) et l'antithése (ceux qui ne tolérent pas l'extrêmisme )

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Je comprends parfaitement qu'on puisse s'indigner et lutter contre la burqa, au nom de la liberté, du libre choix.

Cependant, ce qui m'énerve, c'est qu'on ne lutte que contre certaines contraintes vestimentaires, et que ceux qui luttent contre la burqa refusent d'ouvrir les yeux sur les autres contraintes.

Croire qu'on peut juste lutter contre la burqa en laissant toutes les autres contraintes vestimentaires est une illusion, c'est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. En plus, quel intérêt de lutter contre une contrainte vestimentaire si c'est pour laisser toutes les autres ?

En plus, les pro-burqa vont trouver injuste qu'on s'attaque uniquement à leur cas, et pas aux autres.

Je pense que l problème central est la liberté vestimentaire. Tant qu'elle ne sera pas rétablit de fait, il y aura des débordements de type burqa.

Un exemple tout simple : dans les entreprises françaises, vous ne pouvez pas vous habiller comme vous voulez, vous avez énormément de contraintes (il n'y a qu'à regarder les gens qui sortent du boulot...).

Si bpartout, on apprend qu'il est normal qu'il y ai des contraintes vestimentaires, il ne faut pas s'étonner des problèmes de burqa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
ce n'est pas dans leur pays qu'ils se foutent de notre gueule! c'est ici!!! (bien que dan leurs pays ca doit etre pas mal aussi...)

Maintenant tu suppute? Comment peut tu croire que l'ensemble des ses pays on l'exacte même mentalité? il ne me semble pas que les européens aient la même mentalité, la même histoire, les même problèmes. Hors c'est pareil pour les pays musulmans... et même pour l'ensemble des pays du monde entier.

Et plus simplement. Comment peut tu savoir que tout les musulmans, arabes, noirs, enfin je en sais pas trop a qui tu pense en disant ça, pensent le même chose?

concenant ce que je subi ce n'est pas une question de vision etriquée comme tu dis mais de liberté de povoir vivre comme il se doit en france, et non de subir la culture derangeante des autres.

Mais en quoi est-ce dérangeant pour toi dans les faits? Une femme en burqa, en quoi ça te dérange?

Il ne s'agit en aucun cas de fantasme (mort de rire les gens comme toi) mais simplement d'une expression de mon ras le bol. De Je constate que les choses ont beaucoup trop regressée, sont bcp trop parti en vrille depuis ne serait-ce qu'une dizaine d'années.

Les gens comme moi? C'est ta dire? Tu a un autre stéréotype a m'apposé?

Et d'où sort tu ce "une dizaine d'années"? A tu une source?

Et personnellement, comme enormement de francais, jen ai marre de voir tout ca.

Et alors? ? Norme ne veut pas dire normaliser. Si la majorité des français ( la encore d'ou sort tu cette affirmation?) sautaient par dessus les ponts tu ferais pareille? ;)

De plus tu dit en on mare? De quoi? Il faudrait être plus précise.

il ne s'agit en aucun cas d'un fantasme puisque j'a écue l'évolution negative (et changement) des choses.

Tu a vécue? En banlieue c'est ça? Et? LA france est elle une banlieue géante? De plus tu dit que toutes les banlieue ne sont pas pareil... tu te contredit.

Et pout finir tu vois tu fais partie de ces gens qui s'emballe sans lire. Je n'ai en aucun cas generalisé pays musulmans (certains sont très evolué!!) je n'ai en aucun cas parlé de l'arabe (pour reprendre tes termes) du coin et en aucun cas l'ai comparé avec celui de taza ou autre.

Mais tu dit dans leurs pays. ce sont tes mots exactes. Ce n'est pas moi qui lit trop vite mais toi qui écrit de façons trop évasif (pour cacher une ignorance flagrante du monde?) Mais évidement que tu compare l'arabe français avec celui du Maroc, ou de l'Algérie, ou de l'irak, puisque tu dit dans elru pays c'est pareil qu'ici. Sans omettre le faite que tu dis qu'ils pensent tous pareilles, c'est a dire qu'ils se foutent de nous. ;)

Je ne fait que répété ce que tu dit.

Je parle du (des) probleme(s) qui derange de + en + de francais c'est tout.

Mais quelle problème?

Pourrait tu une fois pour toute, arrêtée de tourner autour du pot en te justifiant en disant que d'autres son dans le même cas? Je m'en fout des autres, je parle a toi.

Maintenant c'est tellement plus simple pour des gens comme toi de comprendre ce qu'ils veulent, de se limiter a leur hysterie, de se sentir persécuté et s'arreter à un "il est raciste". Plutot que d'aller voir sur le terrain ce qu'il se passe.

Mais je ne t'es jamais traiter de raciste ;) Et quelle gens comme moi?

C'est tellement facile quand on ne vit pas les choses au quotidien...

Mais quelle chose? La banlieue?

Tu vit en banlieue et après tu parle des pays arabes. Ce que tu dit est plein de contradiction.

Mais bon je l'ai bien compris donc ca va!

Je pense que tu ne comprend pas grand chose, heleas! Même ce que tu dit tu ne le comprend pas :smile2:

Sur ce, je te laisse dans ton ignorance

Bonne soirée

Ciao!

Mais tu est complètement folle ;) Je te pose des questions te tu est incapable d'argumenter. Tu te contente de paroles évasif, contradictoires, de justifications, d'accusation calomnieuse vis a vis de moi et à la fin tu m'insulte. Si les débats sont trop difficile pour toi il faudrait aire une pause.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Il t'en faut combien en pourcentage pour que ça ne te fasse plus rire ?

300 000 , un million ? C'est une histoire de grandeurs de chiffres pour toi ?

Ttst St Thomas, allons, allons, c'est toi qui fait une fixette sur les chiffres, c'est toi qui en a parlé pour montrer é combien c'etait énOOOrme les femmes en burqa en France. :smile2:

J'ai juste donné un autre angle de vue à tes chiffres: 30 000 femmes, c'est 0.046% de la Population française.

Ce qui ne peut manquer de faire s'interroger sur le pourquoi se met on a parlé de ces 0.046% de femmes maintenant, alors qu'il n 'y a aucun fait divers particulier relatif a ses 0.046% de femmes, dans un contexte politique et economique tout à fait particulier ou on parle de 8 000 000 de chomeurs soit 12,6% de la population, mais nan faut faire maintenant une loi, tout de suite, sur les 0.046% ;) alors oui, c'est vrai que je ricanne doucement sous... voile ;)

Les cathos en régle général ont du recul vois tu : ils ne prennent pas tout ce que dit le pape pour argent comptant (le préservatif notamment) , et le recul c'est la liberté de conscience.

Mouais heu..ben non rien en fait ;) il y a un moment dans ce debat où tu m'as dis que tu trouvais mon raisonnement sidérant, je t'avoue la, te retourner le compliment, mais faut dire que tu cherches!

Ces arrêtés municipaux ne risqueraient rien si la loi les qualifiait spécifiquement d'actes de gouvernement, par conséquent insusceptibles de recours.

Donc ce ne serait plus des arrêtés municipaux, mais des actes de gouvernement.

Je doute que cela soit une possibilité envisageable, les actes de gouvernement étant séparés en 2 catégories distinctes :

- actes sur les rapports entre pouvoirs publics constitutionnels

- actes concernant les rapports de l état français avec les états étrangers et organisations internationales

De plus, en imaginant pouvoir faire rentrer cette décision dans la catégorie acte de gouvernement au regard du juge, je ne pense pas que la CEDH laisse passer cela sur le fondement du droit effectif au recours. Puis , au moment même ou la France vient juste de transposer la directive « recours » en matière de contrats, cela ferait un peu tache d'huile d' édicter un acte insusceptible de l'être dans une autre branche.

Mais même en imaginant l'acte de gouvernement passer au travers toutes ses barrières, la théorie de l'acte détachable permettra au juge de le rendre inefficient.

En revanche Il peut également être songé de restaurer les conseils de préfecture en lieu et place des tribunaux administratifs afin de s'assurer d'une décision conforme à l'intérêt de l'Etat.

Cela devient tarabiscotté d'interdire la burqa quand meme. Décidément, ce n'est vraiment pas sur le terrain du droit que cela est possible. ;)

Je trouve pour ma part qu'Acharon soulève (comme souvent) un point important qui est : Qu'est-ce qu'être Français ? Je crois, tout comme lui, que cela va au-delà d'un simple respect de la loi, ce qui somme toute ne serait que l'aboutissement d'une Société post historique. étre Français ne se résume à respecter bon an mal an la Déclaration de 1789 en gommant tout aspect culturel. Il est évident qu'un minimum de valeurs culturelles communes est nécessaire pour la cohésion du vivre ensemble. En France, cela passe notamment par une méfiance envers ce qui parait être trop inféodé à une religion non maîtrisée par l'Etat (le vieux fond gallican qui remonte au moins à Philippe le Bel). D'où d'ailleurs l'interdiction du port de signes religieux de la part d'agents publics. S'il est considéré qu'un serviteur de l'Etat ne saurait manifester un prosélytisme religieux extravagant, cela subodore bien qu'un Français qui le fait est suspect de convictions pas très orthodoxes et potentiellement inapte à remplir le service public et donc à incarner l'Etat. Or, dans le pays qui vénère le plus au monde l'Etat, qu'est-ce qu'un citoyen incompatible avec le service de l'Etat ? Un Français inachevé, non intégré à la sphère philosophico-culturelle qui baigne la Société.

Autant, je trouve en effet que la burqua se traite plus sous l'angle, social et philosophique que juridique ( vu que la y'a pas moyen), autant je ne souscris pas à cette amorce de définition de l' »être français » (D'ailleurs, est-ce définissable ?) et à la conlusion estimant qu'un français affichant sa croyance est inapte à remplir le service public.

D'ailleurs, le droit, celui voté par les représentants du peuple, et représentant ainsi l'expression de la volonté générale française, et donc, sans estimer aller trop loin, concourrant à l'expression de valeurs culturelles communes, n'est pas d'accord avec cela non plus, puisque le devoir de ne pas faire apparaître sa religion pour un serviteur de l'etat ne lui est imposé que durant ses heures de service ( sauf devoir de réserve bien sur mais devoir de reserve qui n'est aps incompatible avec le fait religieu) , et le refus par l'état d'intégrer au sein de son corps une personne en raison de sa religion ou convictions politiques peut être sanctionnée par le juge.

La liberté d'opinion des agents de l'état au cours de leur carrière est constante( arrêt Barrel, Guille, tessier &co) .

Je module donc tres fortement ta conclusion sur l'incompatibilité du citoyen a servir l'état du fait de sa foi.

De plus, si nous sommes dans un des pays vénérant le plus au monde l'Etat, estimer que respecter les principes constitutionnels n'est pas suffisant pour être un français « orthodoxe » me parait contradictoire puisque la république est elle-même assujettie à ces principes.

Ces textes étant le ciment de notre société actuelle, je me demande si partir de ceux-ci pour tenter de definir ce qu'est la culture française actuelle n'est pas la base la plus objective et la plus réaliste, puisque ces textes ont été construits par le peuple et d'ou vient la culture française si n'est du peuple qui la compose?

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
c'est clair que ce sont en majorité des filles de nationalité francaise puisqu'elles sont francaises par les papiers ou nées ici. Mais elles restent musulmanes

;) ? Et? Musulman n'est pas un nationalité tu sait? L'un n'empêche en aucun cas l'autre

Et comme je le disais, bien souvent c'est pour se créer une identité qu'elles n'ont pas en tant que filles "paumées"

Et ça t'étonne!? Après que tu est dit qu'elles sont avant tout musulmanes avant d'être françaises?

Tu est décidément pleine de contradiction. Tu crée les problème, tu y participe et après tu t'en plein ;)

de toute facon a religion a toujours servie a diriger les gens et à leur faire croire n'importe quoi

La différence, c'est que certains ont su evoluer d'autres continuent à suivre comme des moutons et regresser.

C'est pas faux sauf que chez les chrétiens ou les musulmans il y a une très grande parti qui le sont sans trop l'être, c'est a dire qu'ils s'en foutent. Le monde ne se résume pas a ta petite cité. Tu devrais descendre de ton immeuble de temps en temps :smile2:

Et ca finira par tellement de haine qu'on s'entretuera!

Et oui, comme en Allemagne en 34 avec les juifs qu'on racialisait, qu'on considérait comme juif avant d'être allemand.

Mais avis que si il y a génocide, vus le faible nombre de muslims en France, il va y avoir de la viande Halal fumé au déjeuner ;) Qui a parlé de Sarajevo?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Je comprends parfaitement qu'on puisse s'indigner et lutter contre la burqa, au nom de la liberté, du libre choix.

Cependant, ce qui m'énerve, c'est qu'on ne lutte que contre certaines contraintes vestimentaires, et que ceux qui luttent contre la burqa refusent d'ouvrir les yeux sur les autres contraintes.

Croire qu'on peut juste lutter contre la burqa en laissant toutes les autres contraintes vestimentaires est une illusion, c'est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. En plus, quel intérêt de lutter contre une contrainte vestimentaire si c'est pour laisser toutes les autres ?

En plus, les pro-burqa vont trouver injuste qu'on s'attaque uniquement à leur cas, et pas aux autres.

Je pense que l problème central est la liberté vestimentaire. Tant qu'elle ne sera pas rétablit de fait, il y aura des débordements de type burqa.

Un exemple tout simple : dans les entreprises françaises, vous ne pouvez pas vous habiller comme vous voulez, vous avez énormément de contraintes (il n'y a qu'à regarder les gens qui sortent du boulot...).

Si bpartout, on apprend qu'il est normal qu'il y ai des contraintes vestimentaires, il ne faut pas s'étonner des problèmes de burqa.

Il m'a fallut lire plusieurs fois pour comprendre mais ayé je crois que c'est fait.

C'est une piste. Mais certaines contraintes vestimentaires sont des contraintes sécuritaires, comment les lever?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
La burqa a déjà une conséquence sur ce forum : la radicalisation des idées qu'on soit pour tolérer son port ou contre.

2 camps se dessinent , décidemment , on avait déjà les racistes ordinaires , voilà qu'en plus la burqa améne une division y compris dans les rangs de ceux qui ne sont pas racistes car l'extrêmisme est au delà de l'ethnie , il la transcende pour se décliner dans toutes les couleurs , les religions , les politiques.

La question plus générale et dont la burqa ne cesse de parler c'est : faut-il tolérer l'extrêmisme ? Quels risques ? La liberté d'expression (religieuse , politique , etc...) peut-elle être en danger par trop de tolérance de tous les extrêmismes ?

Si on tolére u extr$emisme religieux , pourquoi ne pas tolérer les autres ? Au nom de quoi l'un est-il plus acceptable que l'autre ?

Y a t-il un nombre de personnes extrêmistes acceptables au delà duquel y'a danger ? Et combien dans ce cas ?

Bref , y'a peut-être un corrigé du bac philo qui a traité la question et résumé ainsi toutes nos interventions :smile2:

Car on ne cesse de parler de ça , on a fait la thése (ceux qui tolérent) et l'antithése (ceux qui ne tolérent pas l'extrêmisme )

Je me fais la même réflexion ,l'autoritarisme amène avec lui une disgrace ,c'est soit oui ou... oui ; une dictature déguisé en pseudo-liberté mais sauf que là ,on est pas en train de passer le bac et qu'il y a une victime depuis des lustres qui souffre ,qui doit fermer sa gueule , qui doit dire ""amen"" et j'en ai marre que ce soit la femme qui trinque pour le pauv' pécore de macho sado et j'en passe ;

Le port de la burqa est méprisant pour la femme , il est dégradant ,c'est une insulte à la femme et à toute l'humanité !

POurquoi pas les mecs en burka alors ?

Car ,après analyse , je constate que la religion extrémiste,j'insiste bien sur le mot extrémiste , car c'est de cela dont il s'agit ,c'est une gangrène qui veut se propager ,outrager le corps dont elle est issu ,à savoir l'humanité .

Ce que je ne supporte pas ,c'est le mal fait au femmes sous prétexte de ...de rien mise à part le contrôle ,l'abaissement d'un humain par rapport à l'autre,en clair le pouvoir et la domination d'un humain homme sur un humain femme ,je le fais basique mais c'est fait exprès (pour voir les réac ;) ); mais au fait ,qu'est-ce que cela représente que la femme se voile de la tête au pied ?

J'ai déjà posé la question ,jamais eu de réponse ? bizarre ,bizarre ...

Je comprends parfaitement qu'on puisse s'indigner et lutter contre la burqa, au nom de la liberté, du libre choix.

Cependant, ce qui m'énerve, c'est qu'on ne lutte que contre certaines contraintes vestimentaires, et que ceux qui luttent contre la burqa refusent d'ouvrir les yeux sur les autres contraintes.

Croire qu'on peut juste lutter contre la burqa en laissant toutes les autres contraintes vestimentaires est une illusion, c'est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. En plus, quel intérêt de lutter contre une contrainte vestimentaire si c'est pour laisser toutes les autres ?

En plus, les pro-burqa vont trouver injuste qu'on s'attaque uniquement à leur cas, et pas aux autres.

Je pense que l problème central est la liberté vestimentaire. Tant qu'elle ne sera pas rétablit de fait, il y aura des débordements de type burqa.

Un exemple tout simple : dans les entreprises françaises, vous ne pouvez pas vous habiller comme vous voulez, vous avez énormément de contraintes (il n'y a qu'à regarder les gens qui sortent du boulot...).

Si bpartout, on apprend qu'il est normal qu'il y ai des contraintes vestimentaires, il ne faut pas s'étonner des problèmes de burqa.

Tout nu et tout bronzé ,lalala lalala tralalilalère ;)

Ne le prend pas mal , mais le port vestimentaire est à la base pour réduire les conflits (sic) et les gaules (sic sic) ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Pourquoi tous tes amis sont au FN ?. ;)

Hélas aucun :smile2: ................. mais j'aimerais bien connaitre une personne de ce parti politique

Par contre j'en ais qui vont à la mosquée ;) des "vrais".............. pas des vestes retournées ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
Je me fais la même réflexion ,l'autoritarisme amène avec lui une disgrace ,c'est soit oui ou... oui ; une dictature déguisé en pseudo-liberté mais sauf que là ,on est pas en train de passer le bac et qu'il y a une victime depuis des lustres qui souffre ,qui doit fermer sa gueule , qui doit dire ""amen"" et j'en ai marre que ce soit la femme qui trinque pour le pauv' pécore de macho sado et j'en passe ;

..... ça commençait bien. Une recherche intellectuel... et puis l'impatience, l'envie d'action. Ha! jeunesse fougueuse! ;)

Ce que je ne supporte pas ,c'est le mal fait au femmes sous prétexte de ...de rien mise à part le contrôle ,l'abaissement d'un humain par rapport à l'autre,en clair le pouvoir et la domination d'un humain homme sur un humain femme ,je le fais basique mais c'est fait exprès (pour voir les réac ;) ); mais au fait ,qu'est-ce que cela représente que la femme se voile de la tête au pied ?

C'est la garanti de la survie de la religion. Si tu contrôle les femmes, tu contrôle les enfants, et donc tu contrôle leur religions. C'est aussi simple que ça.

Par contre j'en ais qui vont à la mosquée ;) des "vrais".............. pas des vestes retournées ;)

Tu doit avoir des discutions très intéressantes avec tes "amis" :smile2: Il doit y avoir de l'action autour d'une petite mousse... ah bien non, je susi con. Ils peuvents pas :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Je comprends parfaitement qu'on puisse s'indigner et lutter contre la burqa, au nom de la liberté, du libre choix.

Cependant, ce qui m'énerve, c'est qu'on ne lutte que contre certaines contraintes vestimentaires, et que ceux qui luttent contre la burqa refusent d'ouvrir les yeux sur les autres contraintes.

Croire qu'on peut juste lutter contre la burqa en laissant toutes les autres contraintes vestimentaires est une illusion, c'est prendre le problème par le petit bout de la lorgnette. En plus, quel intérêt de lutter contre une contrainte vestimentaire si c'est pour laisser toutes les autres ?

En plus, les pro-burqa vont trouver injuste qu'on s'attaque uniquement à leur cas, et pas aux autres.

Je pense que l problème central est la liberté vestimentaire. Tant qu'elle ne sera pas rétablit de fait, il y aura des débordements de type burqa.

Un exemple tout simple : dans les entreprises françaises, vous ne pouvez pas vous habiller comme vous voulez, vous avez énormément de contraintes (il n'y a qu'à regarder les gens qui sortent du boulot...).

Si bpartout, on apprend qu'il est normal qu'il y ai des contraintes vestimentaires, il ne faut pas s'étonner des problèmes de burqa.

ces fameuses contrainte vestimentaire sont justement révélatrice d'un état d'esprit, et pour ma part, je ne supporte pas de voir une femme emprisonnée dans cette camisole ou seul une ouverture lui permet de voir ou elle mets les pieds. C'est terriblement choquant, c'est contraire à notre culture, c'est provocateur et c'est dans ce but que la femme l'utilise. C'est une façon indirecte de nous imposer une culture qui n'est pas la nôtre. C'est une façon détournée de s'imposer et si on laisse passer cela jusqu'ou cela menera ? Il faut mettre des limites là ou notre culture n'est plus en harmonie avec celle que nous avons revendiquée concernant la liberté de la femme.

le problème central n'est pas la liberté vestimentaire, le problème central est lorsque j'entre dans un pays, je m'adapte à celui-ci et non "adaptez vous à notre culture"....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Tu sait que les "arabes" de ton immeuble n'ont rien a voir avec ceux habitant Taza? ou ailleurs

A part le tissus de connerie ci dessus (effacé ;) )

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
ces fameuses contrainte vestimentaire sont justement révélatrice d'un état d'esprit, et pour ma part, je ne supporte pas de voir une femme emprisonnée dans cette camisole ou seul une ouverture lui permet de voir ou elle mets les pieds. C'est terriblement choquant, c'est contraire à notre culture, c'est provocateur et c'est dans ce but que la femme l'utilise. C'est une façon indirecte de nous imposer une culture qui n'est pas la nôtre. C'est une façon détournée de s'imposer et si on laisse passer cela jusqu'ou cela menera ? Il faut mettre des limites là ou notre culture n'est plus en harmonie avec celle que nous avons revendiquée concernant la liberté de la femme.

le problème central n'est pas la liberté vestimentaire, le problème central est lorsque j'entre dans un pays, je m'adapte à celui-ci et non "adaptez vous à notre culture"....

Et si ont a déjà un loyé dans ce pays? ;)

Il est aussi révélateur que de voir que forcement il s'agit d'étranger pour certains. Alors qu'en réalité c'est un majorité de françaises.

Il y a dix ans ça n'existai pas! Les femmes immigrés ne portait pas cette engeance!

Que c'est il passé? Et bien a force d'entendre de sois disant spécialiste de la culture française dire a leur goses qu'ils éétaient étrangers, isl ont bien du chercher un substitu. Et la les gentisl salafistes qui comptrenaient leru problem leur on paroté une jolie solution: le cloisonnement.

Ou l'art de participer au probleme et d'ensuite joué les donneurs de leçons.

A part le tissus de connerie ci dessus (effacé ;) )

:smile2:

Quelle tissu de connerie? De dire à Steli que son discours n'a aucun sens et qu'elle ne sait visiblement pas de quoi elle parle?

Il est inutile de me cité si c'est pour faire étalage de ta mauvaise fois.

De plus tu court le risque de te faire insulter d'anti raciste par Steli. Ce serait assez étargne pour toi d'etre de l'autre coté de la barriere ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Qu'est-ce qu'un "suivi pédagogique" de personnes adultes et qui plus est fanatisées ? Le combat rhétorique ne peut être remporté que si les protagonistes ne se situent pas sur des niveaux d'existence différents.

Face à la com (car le "suivi pédagogique", en gros, ce sont des campagnes marketing) vantant la libération de la femme, je pense que les salafistes répondront par l'obéissance à Dieu. C'est donc par avance un dialogue de sourd.

Changer une situation impose des mesures coercitives comme Ataturk en prit en Turquie dans les années 20. Le soft power ne peut que suivre s'il ne veut pas passer pour une simple capitulation.

C'est aux associations d'éduquer les gens. Il y a Ni putes, ni soumises et bien d'autres pour ça. Que les subventions servent à quelquechose. Quitte à créer des postes spéciaux, des formations, au sein de l'assistance sociale.

Croire que l'interdiction muette de la burqa va résoudre tout seul le conflit plus grave de perpétuation de pratiques sectaires, les tensions que ça provoque, la montée du racisme et des fractures ethniques, c'est vraiment être naïf.

On a besoin d'une interdiction, oui, mais surtout de dialogue. Un discours infiltrant la barrière sectaire. Et les musulmans en France ont un rôle à jouer dans ce processus pédagogique.

Les tenants de l'autorisation de la burqua expliquent que si les femmes la portant se sentent brimés, elles disposent de l'arsenal juridique pour faire cesser ce scandale. C'est oublier le conditionnement culturel imposé depuis la petite enfance et le chantage affectif développé dans tout mouvement sectaire. Obliger les femmes à se remuer toutes seules les condamne à ne jamais sortir du carcan. Une mesure d'interdiction ne laisserait aucune possibilité de persuasion perverse et d'enfermement sectaire aussi fort. Il est du devoir de l'Etat de protéger les majeurs vulnérables. On peut appeler ça une quasi mise sous tutelle. C'est parfois nécessaire.

Se contenter de palabrer sous l'arbre ne revient qu'à demeurer parfaitement passif.

Oui, l'interdiction aurait ce rôle de tutelle... et si des moyens humains sont mis pour garder le contact entre ces femmes (et hommes, enfants) et la société et ne pas laisser se former des ghettos urbains encore plus radicaux.

On n'a pas le droit de se passer de pédagogie.

Bon sinon, oui je suis pour une grosse interdiction ... exactement la même que poru le voile à l'école ... ne t'en déplaise ... et avec moi des millions de français ... une large majorité même à en voir les sondages. ;)

Je ne me suis donc pas trompé sur la position que tu tiens. Réaction primaire, coupure du dialogue social.

Tu n'envisages même pas les conséquences néfastes que pourraient avoir une interdiction sans communication autour, avant pendant et après.

Déjà, elle ne serait pas respectée, de deux elle exacerberait le sectarisme salafiste et affiliés. Donc, il faut être partisan d'une "fine" interdiction, bien amenée.

Si on veut réellement améliorer la cohabitation en France. Si on veut faire la guerre, on fait comme eux : on impose, on crache, on méprise, on se plaint, etc...

Arrete tu vas passer pour un facho! ;)

c'est tellement plus facile et petit d'esprit de traiter la moindre personne qui dit "non" de raciste

Je n'ai traité personne de raciste. J'ai juste relevé que certains propos flirtaient avec la xénophobie.

Et j'ai réagi à la réaction simpliste de Spymax qui croit prétendre que le problème est simple et qu'il suffit de dire non.

excusez nous de vouloir defendre notre pays!

C'est marrants quand sont sont les musulmans qui le font dans leur pays, qui interdisent certaines choses aux etrangers, ils sont pas racistes EUX...

C'est bien ce que je dis vous etes petits d'esprit

Je rêve ou tu es en train de faire dériver le discours et de laisser parler tes fantasmes ? Ce qui se passe dans les pays étrangers, il y a des choses bien, des choses tristes, des choses abjectes... ne les vivant pas, je les laisse loin.

Qu'on interdise des choses ou qu'on commette des exactions envers des personnes, je trouve ça minable.

Mais quel rapport avec la burqa en France ?

venez vivre dans nos banlieues!! Venez vivre ce que l'on vit chaque jour et apres, seulement après vous pourrez parler de choses que vous connaissez.

Désolé spymax je me suis servi de ta reponse pour repondre à tous ces pauvres gens si petit d'esprit.

quoi qu'il en soit, TU AS RAISON!! :smile2:

Spymax ne peut pas avoir raison : il ne propose rien qu'une interdiction, un gros fuck à la burqa.

Toi qui prétends vivre dans une banlieue où les extrémistes pullulent, tu vas voir comment on va te traiter de sale français quand cette mesure passera. Tu devrais être la première à mesurer les conséquence d'une mesure légale posée comme un parpaing dans la mare.

C'est pour ça qu'il faudrait d'abord lancer une campagne de sensibilisation, de dialogue et limite faire un "plan burqa". On a des experts sociologues pour ça. Nos impôts payent bien des élites, des polytechniciens, des experts en tout... qu'est-ce qu'ils branlent ?

Sinon, on peut se contenter d'empiler les lois... et laisser les gens dans les banlieues éponger le tout. Ce qui est le cas depuis des années. Et qui ne change quasiment rien.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
..... ça commençait bien. Une recherche intellectuel... et puis l'impatience, l'envie d'action. Ha! jeunesse fougueuse! :|

Une envie de gourouatisation ? ça y'est ,tu la fait AG.. oups pardon ,je t'ai pris pour quelqu'un d'autre mais sans dec' ,tu la fait ta carte sur le drap ? c'était bon? :|

Ah cette jeunesse ! que jeunesse ce passe ... ce sera des vieux en plus ;)

C'est la garanti de la survie de la religion. Si tu contrôle les femmes, tu contrôle les enfants, et donc tu contrôle leur religions. C'est aussi simple que ça.

ça c'est de la liberté ,y 'a pas de doute ;)

Vraiment petit ,mais alors vraiment petit le binz du contrôle des humains , des petits joueurs les gonzs :|

Ils sont malhonnetes avec eux mêmes ,mais bordel ,comment la mouise peut pas s'y foutre dans ce foutoir ?

Et je ne parle pas du respect devant Dieu ;) quelle honte !

mais bon y'a le gourou qui veille ,hein ? hihihi :smile2:

au fait t'es barbu de partout ou c'est juste pour l'occas' ;)

Nan , je déconn' , un peu ,beaucoup ,passionement ,à la folie et ... et ... et et un peu plus loin et ... et héhé tu l'as cru ,tu l'as vu ?

Hé gourou quand tu le verras , tu pourras lui dire que le service du gourou laisse à désirer :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Tu doit avoir des discutions très intéressantes avec tes "amis" :smile2:

Il se trouve que j'en ai................... des amis.....(moi) ;)

Il doit y avoir de l'action autour d'une petite mousse

Quelques fois (en cachette bien sur) le problème du communautarisme

... ah bien non, je suis con. Ils peuvent pas :|

si tu le dit (c'est vrais que tu connait tout ;) )

Citation (Rott kiler @ jeudi 25 juin 2009 à 22h30) post_snapback.gifPar contre j'en ais qui vont à la mosquée :| des "vrais".............. pas des vestes retournées ;)

Euhhhhhh rien pour la deuxième parti ;)

Modifié par Rott kiler

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

je rebondis sur les propos de yop!

c'est effectivement aussi par égard pour l'ordre public qu'il ne faut pas stigmatiser ces personnes.

et je rappelle à titre informatif que nous sommes déjà pourvus de dispositifs censés garantir la liberté de culte ou de non culte:

l'article 31 de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat, punissant " de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 5ème classe et d'un emprisonnement de dix jours à un mois, ou de l'une de ces deux peines seulement, ceux qui, soit par voies de fait, violences ou menaces contre un individu, soit en lui faisant craindre de perdre son emploi ou d'exposer à un dommage sa personne, sa famille ou sa fortune, l'auront déterminé à exercer ou à s'abstenir d'exercer un culte, à faire partie ou à cesser de faire partie d'une association cultuelle, à contribuer ou à s'abstenir de contribuer aux frais d'un culte. "

ma chère et tendre loi que je ne veux pas voir disparaître :smile2:

celle qui me permet, celle qui vous permet, de ne pratiquer aucune religion si vous le désirez...

il est impossible de légiférer autrement sans commettre une grave erreur.

Il conviendrait plutôt de s'appuyer sur celle-ci et de lui donner les moyens d'agir.

Voici ce que proposait déjà l'assemblée nationale en 1995 au sujet des sectes, cela me semble particulièrement adapté :

  1. Informer les jeunes par l'éducation nationale
  2. Organiser une campagne d'information du grand public, notamment par le canal des chaînes de télévision publiques
  3. étendre et perfectionner la formation des personnes qui, dans le cadre de leurs activités professionnelles, notamment les fonctionnaires, sont confrontées aux problèmes posés par les sectes

voici sa conclusion :

L'Etat ne peut, à l'évidence, laisser se développer en son sein ce qui, à beaucoup d'égards, s'apparente à un véritable fléau. Rester passif serait, en effet, non seulement irresponsable à l'égard des personnes touchées ou susceptibles de l'être, mais dangereux pour les principes démocratiques sur lesquels est fondée notre République.

Votre Commission estime donc indispensable de réagir. Cela étant, il lui est apparu que la meilleure façon de riposter au développement des sectes dangereuses n'est sûrement pas la plus spectaculaire, sous la forme d'une législation anti-sectes que l'ampleur de notre arsenal juridique ne rend pas nécessaire et qui risquerait d'être utilisée un jour dans un esprit de restriction de la liberté de pensée. L'essentiel, selon elle, est bien d'utiliser pleinement les dispositions existantes, leur application systématique et rigoureuse devant permettre de lutter efficacement contre les dérives sectaires. Pour y parvenir, il est d'abord nécessaire de mieux connaître- ce que permettrait la création d'un observatoire ad hoc - et, surtout, de mieux faire connaître le phénomène et les dangers qu'il peut recéler. D'autre part, il faut s'attacher à ce que les institutions chargées d'appliquer le droit dans ce domaine y soient sensibilisées. En outre, certains aménagements à la législation existante paraissent souhaitables pour mieux tenir compte de l'évolution des associations sectaires. Enfin, il est important que les anciens adeptes puissent être aidés à se réinsérer dans la société. Toutes mesures qui, selon votre Commission, devraient être mises en oeuvre dans les meilleurs délais . Nous ne nous sentons pas en France menacés par une tragédie de type Waco, voire un attentat du genre de celui perpétré par la secte Aoum dans le métro de Tokyo au printemps dernier. Mais les germes de tels drames existent sur notre territoire, et la prévention s'impose.

Cela dit, il faut être lucide : les mesures proposées ici ne suffiront probablement pas à elles seules à faire disparaître ces dangers. Reflet des difficultés du monde actuel, symptôme d'un profond malaise social, image d'une crise morale autant que civique, le phénomène sectaire appelle aussi, en effet, une réponse globale à l'ensemble des grands problèmes de l'époque contemporaine.

amen.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanouchka47 Membre 6 379 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Cet habit vestimentaire qu'est la burqa fait peur.

Il se dégage d'ailleurs de l'allure des femmes qui la portent un halo fantomatique qui explique d'ailleurs pourquoi elles sont souvent comparées a -Belphegor-.

Cette commission qui sera vote , ne fera que renforcer leur plaisir de la porter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carat Membre 2 374 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Cette commission qui sera vote , ne fera que renforcer leur plaisir de la porter.

Et le plaisir de nous faire chier :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant