Pour ou contre l'avortement

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
c'est juste une question de vision,

pour toi c'est le produit de ton viol , tu ne le vois pas autrement cet enfant...

pour moi c'et un enfant que tu aurais porté, un enfant de ta chair, de ton sang,

un enfant qui mérite ton amour, car il est en grande partie de toi : il se nourrit de ce que tu manges,

saigne de ton sang, boit ton lait, et mérite ton amour.

c'est ainsi que je le perçois.

mais chacun son avis

Personnellement, je ne voudrais certainement pas garder un enfant issu d'un viol, quelle horreur! c'est toujours facile pour un mec d'avoir ce genre de réaction : même si tu te faisais violer (que le ciel t'en préserve), tu n'aurais pas à porter d'enfant en toi... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Pour ce qui est des conditions exceptionnelles :

le viol, je sais c'est désolant tous ces viols, et je sais aussi qu'un grand nombres de filles violées tombent enceintes de leur violeur...

Cependant bien que l'enfant etant l'enfant du violeur, il est aussi l'enfant de la fille violée;

En effet il fait partie de son coprs, de song sang, de ses cellules,

et ce n'est pas parceque c'est un enfant issu d'un viol, qu'il sera comme son père.

Tout être qui nait, dans quelles que soient les circonstances ont droit à la vie, et ce malgré que leur père soit un violeur ou pas, eux ils n'ont rien a voir là dedans...

Mettez vous à sa place, de l'enfant : si aujourd'hui vous saviez que votre mère a hésité a avorter de vous, car votre père l'avait violée et que donc vous n'étiez pas un enfant voulu ...

En gros, tu cautionnes le fait que le violeur puisse imposer une descendante à la femme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
intell2007 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)

je viens d'arriver donc je vais juste dire mon avis sur l'avortement : il est bien quand une femme se fait violer et qu'elle ne veux pas garder l'enfant. Après certain se tournent vers la religion, d'autre sur leurs traditionts ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cocominette Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 46ans
Posté(e)
Pour ce qui est des conditions exceptionnelles :

le viol, je sais c'est désolant tous ces viols, et je sais aussi qu'un grand nombres de filles violées tombent enceintes de leur violeur...

Cependant bien que l'enfant etant l'enfant du violeur, il est aussi l'enfant de la fille violée;

En effet il fait partie de son coprs, de song sang, de ses cellules,

et ce n'est pas parceque c'est un enfant issu d'un viol, qu'il sera comme son père.

Tout être qui nait, dans quelles que soient les circonstances ont droit à la vie, et ce malgré que leur père soit un violeur ou pas, eux ils n'ont rien a voir là dedans...

Mettez vous à sa place, de l'enfant : si aujourd'hui vous saviez que votre mère a hésité a avorter de vous, car votre père l'avait violée et que donc vous n'étiez pas un enfant voulu ...

Oui, le viol, c'est "désolant"...

Tu es naÏf ou quoi ? tu t'imagines que parce que l'enfant issu d'un viol est un enfant, à chaque fois que sa mère le regardera, elle n'aura pas l'image du violeur et le drame de son viol qui reviendront en boucle ?

"Mettez vous à la place de l'enfant" ??? On voit bien que toi, tu ne te mets pas à la place de la femme violée en tout cas.

Parce que tu n'as certainement pas pensé que elle, elle s'y est sûrement mise à la place de cet enfant, et que sa décision est aussi liée au fait que justement, étant incapable d'aimer cet enfant, non pas à cause de lui, mais à cause de ce qu'il représente, elle n'a pas voulu lui offrir cette vie, (merveilleuse pourtant !! : un père violeur et une maman sans amour !!!).

Il faut arrêter ce genre de discours moralisateur et gnan gnan, ça me fait sortir de mes gonds (désolée), non, un enfant d'un viol n'est pas un enfant de l'amour, et le simple fait qu'il grandisse dans le ventre de la femme, c'est comme si le violeur y était encore. Mais évidemment, difficile à comprendre pour un homme.

Enfin, essaie un peu quand même....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mr C Membre 602 messages
Forumeur forcené‚ 26ans
Posté(e)

à mon avis, la majorité des femmes qui se font avorter le vive mal, c'est toujours dur. Alors il ne faut pas en plus les culpabiliser. Si une femme se fait avorter, c'esr qu'elle ne veut pas de son enfant, cet enfant aurait donc eu une mère qui ne veut pas de lui, il aurait été malheureux. Mais un avortement n'est pas un acte leger, il vaut mieux favoriser la contrception, et toujours faire attention.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
monde.jpg

L'Eglise catholique condamne l'avortement d'une gamine de 11 ans violée par son beau-père


samedi 2 septembre 2006

Un responsable du Vatican a déclaré que l'Eglise catholique excommuniera une équipe médicale...



Un responsable du Vatican a déclaré que l'Eglise catholique excommuniera une équipe médicale, qui a effectué le premier avortement légal en Colombie, sur une gamine de 11 ans, enceinte de huit semaines après avoir été violée par son beau-père.

Le cardinal Alfonso Lopez Trujillo, président du Conseil pontifical du Vatican pour la famille, a dit aussi aux médecins et aux infirmières que la mesure pouvait s'appliquer aux « proches, politiciens, et législateurs », qu'il a appelés « les protagonistes de ce crime abominable ».

La fillette, dont l'identité n'a pas été révélée, est « tombée aux mains de personnages infâmes », a dit le cardinal lors d'une interview de la TV locale, mardi.



[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: Sisyphe


Note : Le vatican a tenu a préciser par la suite qu'il s'agisait d'une excomunication latae sentenciae (comme le précise le cathéchisme de l'église catholique), c'est à dire qu'il n'y a pas besoin de décret d'excommunication, que l'excommunication est effective sans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groseille Membre 206 messages
Forumeur activiste‚ 38ans
Posté(e)

La réaction de l'eglise catholique est tout bonnement lamentable. J;imagine a peine ce qu'a du vivre cette pauvre petite fille... C'est immonde! Et dire qu'ils preferaient la voir enceinte a 11 de son beau pere qui abuse d'elle depuis ses 7ans. C'est.. Aaaarg, je n'ai aucun mot assez fort mon exprimer mon sentiment... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gogodancer Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Pour, mais il faudra informer des enfants des un assez jeune age sur les relations sexuelles, la famille, pour demystifier un peu pas seulement le sex, mais le relations que exist entre etres humaines: le sexe, l'amour, l'amitie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Qui ne condamnerait pas cette situation ?

Il faudrait commencer par couper les co........ au bargeot qui a osé "tuer" la vie de cette gamine !!

Qu'on aille pas dire que l'Eglise réprouve le fait que la petite gamine doive avorter.

Grenouille vérifie bien tes sources jusqu'au fond.

Les éclésiastiques ne sont pas plus cons que les autres individus, donc ne dérape pas dans l'anticléricanisme. On ne laisse pas une fillette de onze ans enceinte, de surcroît après un viol. Je connais suffisamment de religieux, prêtres et autres, pour me rendre compte qu'ils savent bien répondre à la détresse des gens, hommes et femmes, qui viennent les voir dans des situations qu'on n'imagine même pas.

Et cela ne date pas d'aujourd'hui.

Je connais suffisamment l'Eglise pour savoir que les anticléricaux font feu de tout bois pour assouvir leur rancune.

Je me permets cette parenthèse pour dire à ceux qui cherchent un soulagement ou un réconfort dans de telle situation, qu'ils peuvent en trouver partout : chez des religieux(ses), chez des laïcs, il y a des gens à l'écoute, et d'autres qui sont là pour partager leur vécu.

C'est pas dans des doctrines ou les idées reçues et toutes faites que l'on trouve des réponses et des solutions. Nous sommes tous des êtres humains.

Modifié par yves-1902

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Qui ne condamnerait pas cette situation ?

Il faudrait commencer par couper les co........ au bargeot qui a osé "tuer" la vie de cette gamine !!

Qu'on aille pas dire que l'Eglise réprouve le fait que la petite gamine doive avorter.

C'est pourtant un fait. J'ai déjà donné une source là dessus.

En voilà d'autres :

http://www.guardian.co.uk/colombia/story/0,,1861532,00.html

http://www.cyberpresse.ca/apps/pbcs.dll/ar...art&print=1

Hector Lemus, le directeur de l'hôpital Simon Bolivar à Bogota qui a autorisé l'intervention, a répliqué qu'il avait "la conscience tranquille" et qu'il assumait "la responsabilité de ses actes".

Ce médecin qui se proclame "bon catholique" a demandé que la mesure d'excommunication soit uniquement prise à son encontre et "ne frappe pas ses fonctionnaires".

Quelque 21 directeurs d'hôpitaux publics ont dans un communiqué assuré M. Lemus de leur soutien et indiqué qu'ils ne "partageaient pas l'opinion de l'église". Ils ont qualifié les déclarations du prélat "d'excessives et radicales".

Cette position est l'application directe du catéchisme de l'Eglise catholique. Cette excommunication n'a donc rien de surprenant : l'Eglise n'a jamais caché son jeu sur cette question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

à propos de l'âge de la fille, 11 ans, malgré le fait qu'elle puisse concevoir, est dangereux pour sa santé, il n'est pas certain que son corps puisse supporter une grossesse...

(j'ai lu il y a quelques temps quelquechose de ressemblant avec des jeunes chinoises qui tombaient enceintes dès leurs premières règles ou presque; elles avaient été mariées de force avec des hommes qui avaient 30ans de + qu'elles... c'était juste pour l'anecdote, ça doit dater d'un siècle ou 2 ^^)

c'est pas avec Benoît XVI que ça va s'arranger, il est trèèèèèèèèèèèèèèèès conservateur :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quiz Membre 580 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

Je répond à la question de l'avortement...

J'ai été pour l'avortement jusqu'au jour ou j'ai du le faire pratiquer... c'était mon choix, je l'ai assumé mais je le regrette aujourd'hui..

Mais c'était y'a pas mal de temps... Et j'étais encore gamine à cette époque la...

Je vous jure que c'est tendu à supporter... J'y repense parfois...

Modifié par Quiz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

comme je l'ai déjà dit, je suis pour le droit à l'avortement

quand la loi Veille a été mise en place, il y avait 200 000 avortements par an en france.

aujourd'hui, il y en a....200 000, 30 ans plus tard.

il est donc faux de dire qu'il y a de plus en plus d'avortements.

ensuite, bien sûr que certaines femmes abusent, et se font avorter 6, 7 fois, mais ce sont des exceptions.

avez vous regardé le reportage d'envoyé spécial la semaine derniere sur l'avortement en france?

et bien sachez que les expériences de groseille et de cocominette n'ont hélas rien d'exceptionnelles.

la plupart des hopitaux français ne respectent pas la loi de 2001 qui fixe la limite à 14 semaines, et n'avortent pas les femmes au delà de 12 semaines.

tous est fait pour faire culpabiliser les femmes au maximum, comme par exemple les hospitaliser à la maternité....

les délais d'attente peuvent être de plusieurs semaines !!!! :o

de plus, beaucoup de praticiens refusent tout simplement de pratiquer l'avortement.

ceux qui acceptent encore le font par conviction, mais si un jour il n'y en a plus....

Mettez vous à sa place, de l'enfant : si aujourd'hui vous saviez que votre mère a hésité a avorter de vous, et que donc vous n'étiez pas un enfant voulu ...

tu peux te mettre à la place d'un foetus, mais pas à celle d'une femme?

personnellement, je sais que m'a mère aurait avorté de moi, si cela avait été légal à l'époque, comme beaucoup de gens de mon âge je suppose, car elle est tombée enceinte aussitôt après avoir accouché de ma soeur

cela ne nous empêche pas d'avoir d'excellent rapport aujourd'hui, et je la comprend.

j'ai moi même avorté une fois

Modifié par lateth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
à propos de l'âge de la fille, 11 ans, malgré le fait qu'elle puisse concevoir, est dangereux pour sa santé, il n'est pas certain que son corps puisse supporter une grossesse...

(j'ai lu il y a quelques temps quelquechose de ressemblant avec des jeunes chinoises qui tombaient enceintes dès leurs premières règles ou presque; elles avaient été mariées de force avec des hommes qui avaient 30ans de + qu'elles... c'était juste pour l'anecdote, ça doit dater d'un siècle ou 2 ^^)

c'est pas avec Benoît XVI que ça va s'arranger, il est trèèèèèèèèèèèèèèèès conservateur :o

En effet, à 11 ans ça peut être assez dangereux.

Il y a eu aussi le cas, récemment d'une femme polonaise qui n'a pas pu avorter, et qui du coup souffre de séquelles graves (le risque médical était connu à l'avane).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

j'avais lu qu'il était question de perforation du colon, permettant la rencontre du colon et du vagin à cause du poids du bébé... et de d'autres choses aussi réjouissantes... m'enfin, ça c'e

était sans soins...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
comme je l'ai déjà dit, je suis pour le droit à l'avortement

quand la loi Veille a été mise en place, il y avait 200 000 avortements par an en france.

aujourd'hui, il y en a....200 000, 30 ans plus tard.

il est donc faux de dire qu'il y a de plus en plus d'avortements.

Ta première phrase est une phrase clé qui recadre bien le sujet dans sa nuance.

Ce n'est, en effet, pas pareil de dire dire : " je suis pour l'avortement" ou de dire :" je suis pour le droit à l'avortement"

Au fond, qui est POUR ? quelle femme souhaite se voir tomber enceinte alors qu'elle ne l'a pas souhaité ? Aucune fille ou femme n'est vraiment ravie d'être ammenée à se poser la question : "est-ce que je le garde" ou "comment faire pour m'en débarasser"

C'est plus loin que se situe le débat, que la femme puisse prendre sa décision sans avoir à se demander si elle a le "DROIT", absurdité de ce mot pour une telle question, mais qu'elle détermine son choix en se retournant sur elle-même et en s'aidant dans sa décision vers des gens qui peuvent l'éclairer et l'aider à préparer sa conscience à la solution qu'elle aura choisie.

Comme on a pu le lire dans de nombreux posts précédents, il n'y a pas que le traumatisme physique, ou physiologique chez la femme, il faut prendre en compte le traumatisme psychologique sur les conséquences qu'une telle décision engendrent avant et après.

Et la-dessus, je dirais, Grenouille, que les tirades verbales entre le Vatican et les toubibs colombiens ne sont d'aucun intérêts. L'Eglise n'interdit rien, elle n'a pas de prison, même morale comme on voudrait le faire croire. elle n'a que des enseignements qu'elle propose de suivre ou de s'en rapprocher. (Elle condamne aussi le viol, l'abus sexuel...)

Moi aussi je suis pour le respect et l'intégrité de l'être humain dès sa conception. Pour moi un bébé nait dès qu'un couple désire avoir un enfant, et sa déception est réèlle (même si elle n'est pas comparable à la perte d'un enfant) lorsque les fécondations échouent.

Mais il faut pas être fanatique, quand je soutiens l'intégrité de l'être humain en tant qu'embryon et foetus, cette intégrité commence aussi chez la mère et dans la façon avec laquelle la grossesse est survenue, et elle seule supporte ce cas de conscience et elle seule prend sa décision, ce n'est pas la peine d'aller en rajouter davantage pour lui accabler encore plus le moral, au contraire. Si on écoute certains fanatiques, on penserait que l'avortement serait un meurtre avec préméditation...c'est toujours le problème des débats où les extrêmes répondent aux extrêmes, alors que ni l'un ni l'autre n'apportent de vraies solutions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
p0dman Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Belle Tof mais je n'ai mieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bergére Membre 1 message
Baby Forumeur‚ 54ans
Posté(e)

bonjour pourquoi se poser une question si generale

personne n a envie de tuer quelqu'un

avorter est un acte tellement intime pour une femme que toute les réponses generales ne doivent pas intervenir ni culturelle ni religion

je ne pense pas que l' on doit etre pour ou contre c est au moment du choix que ses propres pensees doivent intervenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jessica1974 Membre 110 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

quand on passe à l'acte c'est dur alors c'est une chance que maintenant on ne soit pas obligé de rajouter des souffrances inutiles...la légalisation enlève un poids. pour celles qui abusent et bien c'est leur problème quand on assume pas, qu'on assure pas et bien c'est tant pis! l'avortement c'est vraiment quelque chose de personnel et il ne faut pas juger celle qui le fait! ce n'est pas une fête!

ceux qui sont contre n'ont qu'une chose à faire: no comment et s'occuper de leur progéniture!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant