"La vérité sort de la bouche des enfants"

Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Pensez vous qu'il faille mentir aux enfants afin de les protéger, que ce soit en édulcorant les choses ou en les cachant, ou pensez vous qu'il faille leur dire la vérité, même crue, afin qu'ils comprennent que la vie n'est pas rose?

Faut il dire à un enfant qu'il a été adopté ou qu'il n'était pas désiré?

Faut il dire dès le départ que le père noel n'existe pas?

Faut il mentir quand il demande "comment on fait les bébés"?

Faut il expliquer les raisons d'un divorce à un enfant?

etc etc.

Dans quelle mesure faut il mentir aux enfants?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Sagara san Membre 12 453 messages
Explorateur de gaufrette‚ 43ans
Posté(e)

On ne peut employer le verbe mentir dans ces cas la, je pense que c'est un devoir de parent de preserver l'enfant et cela passe par une deformation de la realite.

Meme entre adulte il y a mensonge, alors a quoi bon anticiper ce phenomene a l'enfant, laissons les grandir, la vie leur mentira bien assez tot.

Modifié par Sagara san

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité insumisa34
Invité insumisa34 Invités 0 message
Posté(e)

toutes les verités ne sont pas bonnes à dire...surtout quand elles mettent en périls leurs

confiances en eux,en la vie...

trop de pseudo honneteté peut se revélée dangereuse pour la construction émotionnelle de l'enfant...je pense à tout les autres cas de figure que le père noel et la ptite souris...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Il y a une différence entre vérité et bourrinage. Tout dépend de la façon dont sont présentées les choses. En réalité, vivre dans un monde cotonneux et trop protégé n'est pas forcément bon non plus, parce que la claque ne sera que plus violente le jour où l'enfant sera confronté à la réalité.

De toute façon, il n'y a pas d'éducation parfaite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

"Pensez vous qu'il faille mentir aux enfants afin de les protéger, que ce soit en édulcorant les choses ou en les cachant, ou pensez vous qu'il faille leur dire la vérité, même crue, afin qu'ils comprennent que la vie n'est pas rose?"

Dire la vérité.

"Faut il dire à un enfant qu'il a été adopté ou qu'il n'était pas désiré?"

Oui.

"Faut il dire dès le départ que le père noel n'existe pas?"

Oui.

"Faut il mentir quand il demande "comment on fait les bébés?"

Non.

"Faut il expliquer les raisons d'un divorce à un enfant?"

Oui.

Etc ...

Dans quelle mesure faut il mentir aux enfants?

Aucune.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)

Je pense que nous devons la vérité aux enfants, bien entendu le discours sera adapté à son âge, ou a sa faculté de comprehension. Mais il faut, à mon avis, attendre le questionnement, et là, ne jamais se défiler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
virgule.6 Membre+ 71 350 messages
"Asilienne" de service‚ 53ans
Posté(e)

Je suis tout à fait d'accord avec Mamidu! :smile2:

Les enfants sont tout à fait capables d'entendre des vérités, il faut simplement y mettre les formes! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

D'accord avec Mamidu et Virgule :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
virgule.6 Membre+ 71 350 messages
"Asilienne" de service‚ 53ans
Posté(e)

L'expérience des mamies! :smile2: ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
L'expérience des mamies! :smile2: ;)

;) Pas encore mais bientôt ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mamandrinette
Invité mamandrinette Invités 0 message
Posté(e)

Moi aussi tout à fait d'accord avec Mamidu :smile2:

A partir du moment qu'ils se posent des questions, c'est à nous de nous montrer le plus honnête possible, avec leurs mots à eux, j'ai toujours penser que le fait de ne pas caché les choses (en mettant les formes, bien entendu) évite bien des malentendus....

Les Non-dits sont parfois pires que la vérité....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carat Membre 2 374 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Tout dépend de l'àge de l'enfant aussi , exemple du pere-noël :

On ne dira pas à un enfant de 3 ans qu'il n'existe pas ,

par contre si un enfant de 8/9 ans à un doute et demande ,

bin là oui , pas la peine de mentir et de le rendre ridicule devant les copains.

Dire à un enfant qu'il n'a pas été désiré , je n'en vois pas l'utilité ,

et puisqu'il est aimé quand même , ça n'a plus d'importance de le dire.

Moi j'ai su que ma mere voulait avorter quand elle m'a porté...

(je sais ça va en faire rire quelques uns :smile2: )

Mais j'etais le huitieme enfant et à cette periode il fallait un probleme medical pour avorter.

Bin aujourd'hui j'y pense encore , c'est assez dur à entendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité mamandrinette
Invité mamandrinette Invités 0 message
Posté(e)

oui ok, sans rentrer dans les détails, moi aussi on me l'a dit qu'on voulait me faire "sauter" j'étais la première, j'ai même eu droit aux détails :smile2: ....

Mais grâce à çà si je puis dire, j'ai pu comprendre certains "comportements.....Pas évident à vivre, mais je savais pourquoi.

Et le savoir ben c'est déjà un pas en avant pour l'affronter....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)
:smile2: Pas encore mais bientôt ;)

Bienvenue au club ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fyst Membre 319 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Le mien il s'arrange bien avec la vérité quand-même

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

"Si tu mens à un enfant, ne t'attends pas aprés que la vérité sorte de sa bouche!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Dans quelle mesure faut il mentir aux enfants?

Je pense qu'il faut dire aux enfants ce qu'ils sont en age de comprendre et d'assimiler, tout en essayant de le préserver, aussi longtemps que possible, dans une bulle de rêve et de poésie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

Je pense que tout dépend de la vérité dont il s'agit, de plus quesque la vérité ? Pour des trucs bidon genre le père noel, je pense pas que (bien qu'il y ait certitude de sa non-existance et donc mensonge :smile2: ) cela marque le gamin à vie, donc que l'on participe, ou non, à ces farces bon enfant, c'est pas très important, je pense.

Après pour des questions plus personnelle et intime, je pense qu'il vaut mieux parfois garder le silence sur ce qu'on pense être "la vérité", rester vague, du moins sur les questions genre... "pourquoi il est plus là papa ? Si tu penses.. "parce que c'est un salopard et il c'est barré avec une pétasse plus jeune, en plus il cherche même pas à te voir pfffff " ;)

Je pense qu'il vaut mieux le garder pour soi ^^'

Modifié par B_M

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Pensez vous qu'il faille mentir aux enfants afin de les protéger, que ce soit en édulcorant les choses ou en les cachant, ou pensez vous qu'il faille leur dire la vérité, même crue, afin qu'ils comprennent que la vie n'est pas rose ?

D'une, qui détient la vérité essentielle sur les choses ? Pas moi en tout cas. Et je n'essayerais pas de faire gober ça à mes enfants.

Faut-il tout dire ou mentir par omission (ou report ?) ? Je pense qu'on peut tout dire -et expliquer du mieux qu'on le peut- mais dans le bon timing et avec le tact qu'il faut.

"Ta grand-mère est morte, elle n'ira pas au paradis mais va pourrir lentement dans un cercueil. On appelle ça la nécrose." :smile2: C'est une vérité possible. On peut aussi dire que "Mamie ne reviendra pas, qu'elle est morte, mais que vu qu'on ne sait pas très bien où vont les morts... pas besoin de flipper sa race."

Par rapport à un deuil, par exemple, il ne faut pas espérer épargner la tristesse à son enfant avec des âneries du genre "mamie nous regarde d'en haut, elle ne nous a pas quitté", surtout qu'il risque de voir tous les adultes chialer.

Ensuite, il y a des conneries entre adultes auxquelles les gamins n'ont pas à être embarqués.

Faut il dire à un enfant qu'il a été adopté ou qu'il n'était pas désiré ?

Grande question. Et deux sujets différents, déjà. Tant qu'il y a de l'amour, du soutien et de la compréhension, le dire devrait passer.

Si c'est fait dans la haine, bein forcément... ;)

Mais je ne crois pas qu'il faille devancer la question. Moi, je laisserais venir...

Faut il dire dès le départ que le père noel n'existe pas ?

Pourquoi ? C'est marrant Noël !

Ou alors tu fais enquêter ton gamin (quand il commencera à avoir des doutes) pour qu'il essaye d'argumenter sur l'existence ou non du Père-Noël. Il finira par comprendre que la société l'a enculé -avec la complicité de ses parents- et développera un sens critique acéré et une haine des manipulateurs et du mensonge de masse.

Ainsi, il pourra sauver le monde futur. ;)

Faut il mentir quand il demande "comment on fait les bébés" ?

On peut partir d'un truc plutôt conceptuel pour arriver, avec l'âge, au concret de la chose. On peut aussi acheter le "Guide du zizi sexuel", de Zep. ;)

Faut il expliquer les raisons d'un divorce à un enfant ?

Un peu, je pense. Les grandes lignes, puisque sinon c'est le risque que l'enfant échafaude plein de théories, souvent culpabilisantes pour lui ("mes parents ne m'aiment plus" ;) un classique).

Et leur expliquer l'amour, surtout celui du parent envers l'enfant, qui est différent du couple.

Dans quelle mesure faut il mentir aux enfants?

Pas mentir : doser la confrontation à la réalité des choses (pour les choses dures ou compliquées).

Et la mesure des choses à dire et des choses inutile se fait au jugé.

Les Non-dits sont parfois pires que la vérité....

Oh oui, les non-dits négatifs. Mais ne pas TOUT dire, peut aussi inciter l'enfant à être curieux. On doit laisser des petites pistes, je crois.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Dolph Modérateur 56 872 messages
Nikita‚ 150ans
Posté(e)
Je pense que nous devons la vérité aux enfants, bien entendu le discours sera adapté à son âge, ou a sa faculté de comprehension. Mais il faut, à mon avis, attendre le questionnement, et là, ne jamais se défiler.

+1

je pense qu'a partir du moment ou un enfant pose une question , il est apte a recevoir la vrai réponse.

On peut partir d'un truc plutôt conceptuel pour arriver, avec l'âge, au concret de la chose. On peut aussi acheter le "Guide du zizi sexuel", de Zep. biggrin.gif

c'est pas marrant :smile2: c'est ce que j'ai fait ;) et ça répond a plein d'autres questions en plus ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant