La religion rend-elle plus heureux ?

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
T'es resté sur le même truc, t'as pas compris.

J'ai pas dis qu'elle l'avait apporté les premières ! On s'en fout complètement du premier à avoir eu une idée ! ça remonte à l'âge des cavernes !!

J'ai dis qu'elles avait ¿uvré pour ça.

Est-ce que c'est vrai ? Est-ce qu'elles ont vraiment oeuvré pour cela ?

Car c'est cela l'essentiel de la question, je trouve dommage que tu considère cela comme admis, alors que c'est le centre du problème.

Premier point : L'interdit du meurtre.

Qu'est-ce que les religions ont fait contre ?

A ma connaissance, ce sont les autorités civiles qui ont lutté contre le meurtre, et pas vraiment les autorités religieuses.

On peut d'ailleurs constater que la religion n'a pas été capable de faire baisser la criminalité, ce qui montre bien son innefficacité sur ce point.

Pire, la religion a entraîné un certain nombre de meurtres, notamment des meurtres d'infidèles, d'homosexuels et aujourd'hui de pro-avortement.

Au final, la religion n'a pas découragé de meurtres, et en a fait commettre.

Sur ce point, son bilan est négatif.

Deuxième point : L'interdit du viol.

Celui a été interdit assez tôt. Qu'à fait la religion là dessus ?

En occident, pas grand chose. Cette question n'a presque pas été abordée.

Ensuite, dans le même ordre d'idée, je ne juge pas d'une ¿uvre en fonction de la perfection.

Cette idée de perfection était absente de mon message. Tu déformes mon propos, en considérant que je partage certaines de tes croyances sur les faits, par exemple tu considères que j'admets que la religion a eu un effet bénéfique sur l'interdit des meurtre, ce que je conteste.

Mais non, je ne suis pas d'accord avec toi sur ce qui s'est passé. A partir de là, toute la suite de ton message repose sur des hypothèses fausses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
L' intérêt de ces autres questions est, au mieux, secondaire.

Car toutes ces autres questions, ne peuvent se poser qu' après avoir répondu positivement à la question fondamentale :

" Dieu existe-t-il ? "

Si la réponse est négative, toutes ces autres questions n' ont plus aucun sens.

Et même pire, elles peuvent nous égarer dans une multitude de délirantes divagations.

Sinon, elles peuvent retrouver un sens dans la mesure où elles tenteraient de répondre à la question essentielle.

Ces questions sont secondaires pour toi. Précisément parce que tu n'apprécie que la surface des choses.

Je crois que c'est surtout ton absence de connaissances religieuse qui te fait dire un truc pareil. :smile2:

Qui plus est, ces questions sont importante, parce que c'est ces croyances qui influent le plus sur nos comportements. La croyance ou non en l'existence de dieu n'influe absolument pas sur nos comportement. La croyance dans le fait qu'on ira en enfer si on tue quelqu'un, ou si on ment, si. Je considère donc ces questions comme capitales.

Ensuite, beaucoup de religion sans Dieu, a commencer par le Bouddhisme, mais y en a beaucoup d'autre, parlent d'enfer.

D'autres parlent d'anges, qui sont bien autre choses de base que les angelots joufflu peuplant le paradis, ou au service de Dieu.

Je crois d'ailleurs personnellement en quelque chose que j'appelle parfois mon ange gardien, sans croire en Dieu ;)

Y a pas mal aussi de croyance monothéistes qui ne croient pas en un enfer.

Y a pas mal de croyances polythéistes aussi, (si je connais des pratiquants de religions polythéistes) qui croient en des dieux, mais ne croient pas en un Dieu unique, omniprésent et omnipotent, et se posent pas mal de questions sur ces sujets.. Le paradis du Valhala par exemple.

Mais je conçois qu'il faudrait un peu plus d'ouverture d'esprit de votre part pour que vous puissiez considérer que votre vision des religions est extrêmement réductrices, très peu pertinentes, et basé sur des préjugé, caricatures et regroupement fallacieux, ce qui vous donne une vision considérablement déformée et extrêmement éloigné de la réalité du phénomène "religion".

Est-ce que c'est vrai ? Est-ce qu'elles ont vraiment oeuvré pour cela ?

Car c'est cela l'essentiel de la question, je trouve dommage que tu considère cela comme admis, alors que c'est le centre du problème.

Je veux bien y réfléchir, mais tu n'es pas neutre dans ta démarche, et tu m'as déjà montré ne pas savoir l'être.

J'ai connu pas mal de prêtre d'un très grand nombre de religion luttant contre la violence, la haine, œuvrant pour la paix etc...

Faisant un travail de terrain dans ce domaine relativement exemplaire. (Beaucoup considérant d'ailleurs que, quel que soit notre religion, on parlait de la même choses.)

Nier ça, c'est vraiment à la limite du négationnisme (et en réalité, je me demande même de quel côté de la limite)

Je n'ai pas besoin de chercher très loin, et toi non plus je pense, pour avoir immédiatement un très grand nombre de personnalités religieuses ayant œuvré pour la paix, l'harmonie entre les Hommes, la lutte contre la pauvreté, etc... Et surtout agissant dans une démarche religieuse ! (et non pas "à côté" de leur religion)

J'ai même tendance à penser qu'il y a un peu trop de croyants qui sacrifient leur vie à cette tâche.

Et toi, tu souhaite vraiment remettre l'existence de ça en cause ?

Ouaaouu ! là tu va sacrément loin quand même !

é moins que tu ne considère les religions mais sans les croyants, sans les prêtres, sans aucune action humaine à l'intérieur...

Oui, là, effectivement, on peut difficilement dire qu'elles ont œuvrer pour l'évolution de l'humanité. Mais je ne suis plus vraiment sur de savoir de quoi tu parle, et si tu reste vraiment connecté à la réalité des choses.

Premier point : L'interdit du meurtre.

Qu'est-ce que les religions ont fait contre ?

A ma connaissance, ce sont les autorités civiles qui ont lutté contre le meurtre, et pas vraiment les autorités religieuses.

On peut d'ailleurs constater que la religion n'a pas été capable de faire baisser la criminalité, ce qui montre bien son inefficacité sur ce point.

Tu parle de quoi là ?

Les autorité civiles, à une époque où la religion et l'état n'était pas séparé, j'ai du mal à trouver ça pertinent. Et même dans un état laïc, le fait que ça soit les autorité qui soit à la fin de la chaîne, (puisqu'on va pas laisser les religions condamner les coupables dans un état laïc quand même) ne signifie pas qu'elle n'ont pas été aidé par l'état d'esprit que les religions ont apporté parmi les gens, (étant donné que la sphère d'action des religions, c'est quand même l'état d'esprit des gens) et même éventuellement subit des pressions directe de la part de religieux pour le faire.

Ensuite, ta baisse de la criminalité, tu la mesure comment, où, à quelle époque, entre quelles époques, à quel endroit...

Tu sais, je peux très bien dire aussi : les autorité civiles n'ont pas été capable de faire baisser la criminalité, ce qui montrent bien leur inefficacité sur ce point.

Pire, la religion a entraîné un certain nombre de meurtres, notamment des meurtres d'infidèles, d'homosexuels et aujourd'hui de pro-avortement.

Au final, la religion n'a pas découragé de meurtres, et en a fait commettre.

Sur ce point, son bilan est négatif.

é mon avis, elle en a empêcher bien plus qu'elle en a commis. De surcroit, attribuer à la religion les meurtres des anti-avortement, je trouve ça un peu limite ;)

Surtout après avoir renoncer à considérer les actions positives des croyants ou des prêtres comme étant provoqué par leur religion.

Les divergences politiques ont souvent pousser les gens à s'entretuer. C'est facile de dire que c'est la religion qui est à l'origine, mais il me semble plutôt que les démarche anti-avortement religieuses consistent justement à lutter contre ce qu'elles considère comme un meurtre et une atteinte à la vie.

Ensuite, c'est difficile de mesurer les "empêchements" des meurtres. En fait, par nature, les empêchement d'action ne sont pas vraiment mesurable.

Là tu expose simplement ta croyance, justifié par absolument rien qui plus est.

Je veux bien essayer de réflechir sur le sujet, mais on frôle l'absurde quand même.

Toutefois, je veux bien croire que les racines de ta lutte contre les religions est bien plus basé sur des préjugés et des croyances que sur une analyse rationnelle des choses. C'est un peu ce que je t'ai souvent dit d'ailleurs (et j'ai rien contre, par ailleurs. Chacun ses croyances, je préfèrerai seulement que ça soit assumé dans le discours, c'est tout. J'aime pas le gens qui font passer leur croyances pour de l'objectivité, voir de la science ;) )

Deuxième point : L'interdit du viol.

Celui a été interdit assez tôt. Qu'à fait la religion là dessus ?

En occident, pas grand chose. Cette question n'a presque pas été abordée.

L'idée même de n'autoriser les activités sexuelles que dans le mariage est une technique (à mon avis trop contraignante) pour éviter le viol... Mais bon, tu va me ressortir une dizaines de contre-exemples qui ne contreront certainement pas les milliards de viols qu'elles ont évité ainsi.

Pour ma part, si on parle dans le présent, je connais quelques prêtre de pas mal de religion qui luttent activement contre le viol.

Je crois même avoir entendu parler d'une organisation religieuses qui a lancé une association d'aides aux victimes des viols, qui les soutient, leur apprend à bien cerner la réelle culpabilité de l'agresseur, et les incites à porter plainte.

Là encore, je ne pense pas qu'il faille chercher bien loin pour en trouver un paquet ;)

Cette idée de perfection était absente de mon message. Tu déformes mon propos, en considérant que je partage certaines de tes croyances sur les faits, par exemple tu considères que j'admets que la religion a eu un effet bénéfique sur l'interdit des meurtre, ce que je conteste.

Cette idée de perfection est présente à chaque instant dans ton discours, puisque tu base ton argumentation sur des exemples.

(ce qui est par ailleurs au antipode d'un comportement scientifique)

Pour qu'une idéologie soit validé par ton fonctionnement, il faut qu'il n'y ai aucun exemple de meurtre, de viol de dérive quelconque... sur des millénaires d'Histoire. Ce qui s'approche très fortement de ce que je considère être la perfection absolue.

Mais non, je ne suis pas d'accord avec toi sur ce qui s'est passé. A partir de là, toute la suite de ton message repose sur des hypothèses fausses.

Précise l'hypothèse en question ?

Celles que les religions on apporté des espaces de paix : la notion de sanctuaire ?

Celles qui signale qu'elle ont beaucoup œuvré pour la paix, et l'amélioration de l'humanité, même si elles ont souvent fait des compromis et se sont souvent trompé de chemin ?

Le problème, vois tu, c'est que mes hypothèses ne sont pas totalitaires.

Donc des exemples suffisent à les valider. Il suffit d'un sanctuaire religieux pour dire que les religions ont chercher à établir des espaces de paix préservés.

Plus j'en donne, plus cette hypotèse est pertinente. (et comme il n'y a pas qu'un "sanctuaire" religieux, cette hypothèse est très pertinente, d'autant plus que dans la très grande majorité des religions, ces sanctuaires sont ouvert à tous.)

La thèse contraire, que tu tiens par simple opposition, est totalitaire. Ce qui ne peut pas se prouver par des exemples.

En fait, ta position est extrémiste, et les positions extrémistes ne sont jamais justifiable par la raison et encore moins par l'observation de cas particuliers. :|

Mais je te l'accorde, je suis plus habitué que toi à tenir une rigueur scientifique dans mes raisonnements.

Je pense tout de même qu'avec un minimum d'ouverture d'esprit, tu devrais accepter au moins la possibilité que je n'ai pas complètement tords. (Ce qui devrait pourtant être le préalable à tous débat)

Là, tu risquerai moins de t'enfoncer toi même dans des abscisses lors de tes tentatives de démonstration.

J'aimerai d'ailleurs aussi que tu réfléchisse vraiment à ce que tu essaye de démontrer.

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shifu Membre 189 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Ces questions sont secondaires pour toi. Précisément parce que tu n'apprécie que la surface des choses.

Je crois que c'est surtout ton absence de connaissances religieuse qui te fait dire un truc pareil. :smile2:

Elles le sont aussi pour toi.

Car avant de te les poser, il faut avoir répondu positivement à celle-ci :

"Dieu existe-t-il ?"

Dieu détermine tout ce qui se passe sur terre à chaque instant, ou a-t'il créé tout à l'origine et n'intervient plus depuis ?

Cette question n' a de sens qu' après avoir admis l' existence de Dieu.

Les anges existent ou non et quels sont leur rapport avec les humains ?

Qui a créer les anges ?

Tout est écrit à l'avance, ou est-ont libre de nos choix ?

Qui a écrit ?

Le paradis existe t'il et ira t'on tous ou seulement certains ? Qui ?L'enfer existe t'il ?

Qui juge ?

Qui plus est, ces questions sont importante, parce que c'est ces croyances qui influent le plus sur nos comportements.

Oui, elles peuvent être importantes mais viennent en second lieu.

La croyance ou non en l'existence de dieu n'influe absolument pas sur nos comportement.La croyance dans le fait qu'on ira en enfer si on tue quelqu'un, ou si on ment, si. Je considère donc ces questions comme capitales.

Qui juge ?

La croyance en Dieu est la base de ces autres questions que tu te poses.

Le fait que tu nis la place fondamentale de la question "Dieu existe-t-il ?" est certainement du au fait que la réponse est, pour toi, une évidence.

Et apparemment...

Je crois d'ailleurs personnellement en quelque chose que j'appelle parfois mon ange gardien, sans croire en Dieu
J'ai développé ma propre religion, mais il n'y a pas de Dieu dedans.

(et à vrai dire, quand je vois comment on se comporte vis à vis de Lui, je Le comprend parfaitement !)

ça me fait penser à une pensée que j'ai eu un jour, avant de ranger ma chambre.

"Le monde, c'est un tel bordel que quand je vois ma chambre, je me sens plus proche de Dieu. "

...une évidence inconsciente. Et une grande confusion dans ta conception des choses.

La croyance ou non en l'existence de dieu n'influe absolument pas sur nos comportement.La croyance dans le fait qu'on ira en enfer si on tue quelqu'un, ou si on ment, si. Je considère donc ces questions comme capitales.

L' interdiction de l' homicide est une loi capitale en effet.

Ce qui nous incite à la respecter n' est pas la peur d' un enfer postmortem mais la conséquence désastreuse pour notre bien-être personnel sur Terre.

Modifié par Shifu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Toi mon grand, ce qui t'empêche toi d'agir.

La question se pose différemment quand tu te retrouve engagé militairement dans un conflit, par exemple :smile2:

Ou dans des cas de légitimes défense.

Ou dans le cas d'un avortement...

Ou même dans le cas où tu dois te nourrir (pour certains, c'est tuer un animal, pas forcément un être humain)

Il y a des centaines de cas où tuer est permis par la société, et n'entraine aucune conséquences néfaste légalement, tu sais.

Et si tu regardais un peu plus loin, tu verrai que j'ai ajouté "mentir". là c'est encore plus flagrant. Il n'y a pas que tuer qui est interdit dans les religions.

(dans beaucoup de religion)

Pour mon éventuelle croyance en Dieu, quand je fais de l'humour sur Dieu, (ex de ma chambre) ça veux pas dire que je crois en lui.

Je trouvais seulement amusant le rapprochement entre moi devant le bordel de ma chambre et l'image d'un Dieu devant le bordel du monde.

Pas besoin de croire en Dieu pour être amusé devant l'idée.

L'idée de Dieu m'amuse parfois, contrairement à toi je sais que personne ne peut savoir, et je respecte aussi cette croyance chez ceux qui y croient, mais je n'y crois pas.

Le fait que je manie bien le concept ne signifie pas que j'y crois. Seulement que j'ai bien saisi le concept.

Et désolé, mais je sais très bien ce en quoi je crois et je ne crois pas.

(pas que ça soit facile, mais ça fait longtemps que je creuse la question ;) et j'ai pas mal avancé sur mon propre chemin spirituel )

Pour le chemin qui conduit en enfer.

Si je sors de chez moi, que je prend à droite, puis à gauche, je vais me retrouver à la Poste.

Je me suis donc bien retrouvé quelque part !

Quelqu'un a jugé quelque chose là dedans ???

Je crois que c'est surtout toi qui confond les concepts.

De fait, le bouddhisme est une religion où il y a des enfers, (pas qu'un) et où personne ne juge.

Qui a créé les anges ? Tu te sert bien de cuillère, non ?

Qui a créé les cuillères ? Dieu ?

Tu conçois donc que, pour toi, la question de savoir si Dieu existe est primordiale quand tu te retrouve devant une cuillère !

Si tu n'y crois pas, la cuillère ne peut pas exister bien sûr ! Et une autre croyance selon laquelle les cuillères pourrait exister sans que l'existence de Dieu ai une quelconque importance, c'est juste "pas possible".

Après, Savoir à quoi elle va te servir, c'est secondaire, bien sûr...

D'ailleurs, je pense que si tu considère qu'on ne peut aborder aucune question sans croire d'abords à Dieu, t'es mal barré, et tu t'es plutôt trompé de "camps" ^^

Ensuite, étant donné qu'on fréquente les gens, et que leur comportement à des influences directe sur nous, contrairement à Dieu (du moins, quand on n'y crois pas, ce qui semble ton cas), je trouve que les questions concernant leur comportement sont du coup bien plus importante que les questions concernant l'existence de Dieu. Qui elle n'aura aucune influence sur ta vie de tout les jours, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Tu parle de quoi là ?

Les autorité civiles, à une époque où la religion et l'état n'était pas séparé, j'ai du mal à trouver ça pertinent. Et même dans un état laïc, le fait que ça soit les autorité qui soit à la fin de la chaîne, (puisqu'on va pas laisser les religions condamner les coupables dans un état laïc quand même) ne signifie pas qu'elle n'ont pas été aidé par l'état d'esprit que les religions ont apporté parmi les gens, (étant donné que la sphère d'action des religions, c'est quand même l'état d'esprit des gens) et même éventuellement subit des pressions directe de la part de religieux pour le faire.

Les autorités civiles ont pris en main la condamnation du meurtre avant même que les religions actuelles, comme le christianisme ou l'Islam n'existe.

Ces religions n'ont fait qu'approuver l'interdit du meurtre qui leur préexistait. Et, comme le reste de la société, ils se sont opposé au meurtre. Mais il n'y a pas eu une action particulière de la religion contre les homicides.

Il n'est pas possible de juste parler sur des exemples, on trouvera toujours un prêtre pacifiste et un prêtre assassin. Il faut donc raisonner sur des statistiques.

Constate-t-on moins d'homicide dans les pays très religieux ?

Certainement pas...

Au final :

  • Tu n'apportes pas de preuves des prétendus bienfaits de la religion
  • On ne constate pas d'amélioration statistique sensible liée à la religion
  • L'interdit du meurtre et la lutte contre le meurtre sont antérieurs aux religions actuelles.

L'idée même de n'autoriser les activités sexuelles que dans le mariage est une technique (à mon avis trop contraignante) pour éviter le viol...

Technique qui a des effets pervers : une vierge violée n'est plus "bonne à marier" puisque non-vierge.

Elle ne va donc pas dénoncer ses aggresseurs :smile2:

Et c'est là le principal problème du viol, et c'est ce problème qui fera que le viol ne sera presque jamais condamné pendant la période "chrétienne" de la France.

Mais là encore, on ne peut pas raisonner sur des exemples, il nous faut percevoir la tendance générale : actuellement, en France, le viol est beaucoup plus condamné que sous la monarchie chrétienne.

Comment expliques-tu cette différence ?

France chrétienne : viol presque complètement impuni

France laïque : viol condamné

On voit bien qu'il y a eu un problème avec la religion. Je pense que la morale sexuelle étouffante du christianisme y est pour quelque chose, tout comme la notion de "péché". Considérer le viol comme un péché véniel est très dangereux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaultere Membre 81 messages
Forumeur en herbe‚ 48ans
Posté(e)

Beaucoup de guerres sont sous couvert de la religion...

Qu'est-ce que être heureux ?

Un enfant du Pérou n'a pas la même notion du "bonheur" qu'un petit français.

Je crois que le bonheur est en soi (banal).

En effet, dans la manière de chacun d'appréhender son quotidien et d'en tirer le meilleur en occultant (le + possible) ces petites choses sur lesquelles nous n'avons aucune prise...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Shifu Membre 189 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Ou dans des cas de légitimes défense.

Ou dans le cas d'un avortement...

Ou même dans le cas où tu dois te nourrir (pour certains, c'est tuer un animal, pas forcément un être humain)

Il y a des centaines de cas où tuer est permis par la société, et n'entraine aucune conséquences néfaste légalement, tu sais.

Mais j' espère bien !

Il vaut mieux cela que :

- tendre l' autre joue.

- interdire l' avortement.

- interdire la consommation de viande.

Et si tu regardais un peu plus loin, tu verrai que j'ai ajouté "mentir". là c'est encore plus flagrant. Il n'y a pas que tuer qui est interdit dans les religions.

(dans beaucoup de religion)

L' interdiction de mentir par la religion.....c' est l' hopital qui se fout de la charité.

beaucoup de religion sans Dieu, a commencer par le Bouddhisme,
De fait, le bouddhisme est une religion où il y a des enfers, (pas qu'un) et où personne ne juge.

Dans le boudhisme, contrairement à ce que tu penses, il existe de nombreuses divinités.

Par exemples :

- Yanluowang, gardien et juge de l' enfer

459323025_708fedccac.jpg

- Avalokiteshvara, Dieu de la compassion

gyin.jpg

- Manjusri, Dieu de la sagesse

manjusri.jpg

- Acala Vidyaraja, Dieu du feu et de la colère.

acala.jpeg

Pour le chemin qui conduit en enfer.

Si je sors de chez moi, que je prend à droite, puis à gauche, je vais me retrouver à la Poste.

Je me suis donc bien retrouvé quelque part !

Quelqu'un a jugé quelque chose là dedans ???

Cela dépend de la réponse à cette question :

Dieu détermine tout ce qui se passe sur terre à chaque instant, ou a-t'il créé tout à l'origine et n'intervient plus depuis ?
Qui a créé les anges ?

D' après les religions dont ils sont issus c'est le Bon Dieu.

Tu te sert bien de cuillère, non ?

Oui, pour manger du flan...

Qui a créé les cuillères ?

Ca je sais c' est Héphaïstos, le Dieu des forges !

Hephaistos%20Vulcain.jpg

Modifié par Shifu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
georgesuis Membre 5 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je pense que les religions (du moins celles que je connais) ne peuvent pas etre accusees de rendre malheureux car celui qui les suis doit en théorie devenir plus juste, donc moins injuste et moins malheureux.

Donc, à mon sens, la religion laisse indifférent (ne modifie pas) ceux qui ne la suivent pas (c'est évident), elle rend heureux celui qui la suis, mais peut-être rend-elle malheureux celui qui la suis mal et dans ce cas ce n'est pas la religion la responsable mais le mauvais interprète.

Be seeing you.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Grenouille, je vais pas te reposter mon post.

T'as pas avancé un seul argument de plus.

Tu reprends comme argument l'idée que c'est pas les religions qui ont les première donné ces notions d'interdit, sous preuve de texte ancien, alors que les religions existaient bien avant l'écriture, et qu'à cette époque reculée, la religion et l'état n'était pas différentié... Excuse moi, mais c'est complètement ridicule.

Surtout que je t'ai déjà expliqué qu'on s'en foutait du "premier".

L'important c'est qu'elle ai ¿uvré à structurer l'humanité, et à lui ériger des règles morales, des comportements respectueux et solidaires, et de la protection des faibles par les forts.

Le fait que tu nie ça est totalement de mauvaise foi. C'est du négationnisme.

Le fait que tu nie qu'aujourd'hui encore, de très nombreux prêtres ¿uvre pour la paix, ou la défense des pauvres, c'est du négationnisme.

Quand quelqu'un sort que les chambres à gaz on jamais existé, et qu'on lui sort des exemples de chambre à gaz, ça prouve qu'elles ont existé ! Les exemples peuvent être des preuves ! si !

Par contre, pour prouver l'inexistence, de quelque chose, chambre a gaz ou comportement bénéfique des religions, il faut plus que des exemples pour soutenir cette thèse !!

Bon sang, tu sort complètement de toute forme de rationalité là ! ça devient vraiment n'importe quoi !

Et tu manie un faux argumentaire pour défendre ta foi qui pue vraiment !

Je t'ai dis aussi que la mesure de la criminalité n'est pas pertinente, puisqu'on ne peut pas mesurer la criminalité qui a été évité par les religions, ou la facilité qu'elle a pu introduire dans la lutte contre la criminalité, dans les états d'esprit des gens.

Toi tu me sort des statistiques (totalement inexistantes qui plus est), ou tu compare sans état d'âme très certainement des pays dans le monde très différents, soumis à des pressions politiques très différentes, et de niveaux de vie, de pauvreté, d'éducation totalement différent... chacun de ces éléments influant considérablement sur la criminalité. Et tu me sort ça comme une preuve de quoi que ce soit ???

Tu tombe même dans la comparaison entre époques considérablement différente !

T'as pas un peu l'impression qu'il n'y a pas que la religion qui a changé entre ces époques ?

Que la situation politique, que le renforcement de l'état, de la police, de la culture et du niveau de vie des gens y sont aussi pour quelque chose ?

(Puis excuse moi, mais je reffuse de croire que tu possède les moindres statistiques fiables et comparables sur ces époques, c'est du grand n'importe quoi tes histoires !)

ça deviens du délir franchement !

ça en camoufle même la seule idée intéressante, sur le cas particulier du viol des vièrges qui empèchait la dénonciation des violeurs.

ça ne prouve en rien qu'il n'y ai pas plus de viol maintenant. Même si je conçois que ça n'aidait effectivement pas à leur dénonciation. Il n'y a pas que la dénonciation pour limiter le nombre de viols.

Mais je n'ai jamais nié qu'il y avait certainement de meilleurs manière de faire.

J'ai juste fait remarquer que les religions ont toujours essayé d'empècher ces comportements, et essayé d'¿uvrer pour les faire disparaître, c'est tout !

Et, encore une fois, je te fais remarquer que tes mesures ou statistiques ne sont en rien des preuves de quoi que ce soit !

Et qu'à ce niveau là, tu ne fais qu'exposer ta croyance en la faisant passer pour une analyse rationnelle ! Alors qu'il n'y a rien de rationel et de réfléchi dans ton comportement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
Mais j' espère bien !

Il vaut mieux cela que :

- tendre l' autre joue.

- interdire l' avortement.

- interdire la consommation de viande.

ça c'est ta croyance toute personnelle qui te dis ça.

Mais je suis pas entrain de dire que ta croyance est moins bonne que d'autres !

Je suis entrains de dire que ces questions, influant sur le comportement des gens, peuvent être aussi intéressante que celle de l'existence de Dieu.

L' interdiction de mentir par la religion.....c' est l' hopital qui se fout de la charité.

Oui, l'hopital et la charité aussi, c'est une invention religieuse.

Et le fait que tu ne crois pas dans quelque chose ne signifie pas que ceux qui y croient mentent en essayant de convaincre de leur foi. Ou alors, à ce titre tu es un (très) gros menteur.

Dans le boudhisme, contrairement à ce que tu penses, il existe de nombreuses divinités.

Il n'existe pas de Dieu (avec majuscule) juge.

Il existe un grand nombre d'enfers, et si tu veux savoir notre monde en est un.

Il existe des démons, qui ne sont pas des "dieux" dans le sens occidental du terme. Mais de toute manière ton argumentaire tombe dès qu'on ne parle plus d'un Dieu unique, omnipotent, omniscient et créateur de l'univers.

Puisque tu n'as bâtis ton argumentaire que sur cette notion de Dieu.

Déjà, si tu la revois pour les religions polythéistes, tu aura fait un sacré progrès ^^

Mais crois moi, tu va t'aventurer dans des régions dangereuse pour toi. Puisqu'il te faudra déjà admettre qu'une divinité n'est pas nécessairement un gros bonhomme barbu sur son nuage. Et n'est pas nécessairement l'entité qui a créé l'univers.

(au passage, très joli tes images !! :smile2: )

Cela dépend de la réponse à cette question :
Dieu détermine tout ce qui se passe sur terre à chaque instant, ou a-t'il créé tout à l'origine et n'intervient plus depuis ?

L'idée, je te rappel, c'était de se placer dans un monde où Dieu n'existe pas. Dans un tel monde, on peut se retrouver en enfer, même s'il n'y a pas eu de jugement de ce Dieu.

D' après les religions dont ils sont issus c'est le Bon Dieu.

D'accord, question piège : de quelle religion sont issue les anges ? ;)

(attend toi à des surprises si tu fais des recherches là dessus)

Modifié par Titsta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Tu tombe même dans la comparaison entre époques considérablement différente !

T'as pas un peu l'impression qu'il n'y a pas que la religion qui a changé entre ces époques ?

Que la situation politique, que le renforcement de l'état, de la police, de la culture et du niveau de vie des gens y sont aussi pour quelque chose ?

(Puis excuse moi, mais je reffuse de croire que tu possède les moindres statistiques fiables et comparables sur ces époques, c'est du grand n'importe quoi tes histoires !)

ça deviens du délir franchement !

Tu veux me faire croire que le viol était aussi puni que maintenant au Moyan-ége ou à la Renaissance...

A partir de là, on ne sera jamais d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Finfino Membre 764 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Je crois que non, car il y a des croyants qui continuent a se questionnée quand même, mais qui ne le disent pas. Il ne sont pas heureux même avec leurs foi. Ils cherche alors a trouver le bonheur en allant d'une religion a une autre mais sans satisfaction. Alors si toi tu a trouver le bonheur sans une religion, alors un conseil reste comme tu est et profite de la vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Netromassyl Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 25ans
Posté(e)

Certains n'ont pas la force de survivre dans la vérité, donc s'ils peuvent vivre dans la croyance, pourquoi pas... ;)

Du genre la croyence n'est tous simplement pas vrai :smile2:

ce que j'en dis c'est que la croyence n'a pas évollué, c'est toujours un TOC, la religion est un TOC , tous ça pour se rassurer , que nos actes ne sont pas inutils.

Mais à mon avis croire signifit avoir son point de vue sur le sujet , il n'est pas question de digérer tous ce qu'on nous raconte ...

mais maintenant je crois que l'homme est assés évollué, la religion lui -peut en dire - montré la voie à quoi servirait elle maintenant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

je profite du up pour le coup

C'est son but d'un point de vue humain, quant on sort des fioritures spirituel.

et que fais-tu de l'enseignement ésotérique des religions ? :smile2:

Mais ce qui montre la "grandeur" d'une religion est bien sur son nombre d'adhérent, et par cela sa domination sur le monde.

ibidem

Je n'entend pas d'avancée pour les hommes. Il n'y a pas d'avancée notable pour les hommes. Il n'y a rien changé depuis l'époque Sumérienne.

bière, whisky, universités, votes à bulletin secret, ponts, aqueducs, démocratie représentative, universités, bibliothèques et j'en oublie.

un que tu souhaites voir développer en particulier ?

Mais comme quoi?

je t'ai donné un lien

bonne lecture

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Agrenoble Membre 722 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

C'est qui qu'a créé ce topic à la con ?

Par contre, "la religion rend elle plus con" serait une formulation marrante, mais peut être légèrement orientée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
R_A_S Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

La queston n'est pa bizare

la philosophie ce comprend comme sela

si vous ne comprenez pa ce n'est pa de votre faute

Il faut prendre le temp de comprendre.

pour répondre a la kestion

oui sa rend heureux et plus fort kand on y croit vraiment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Les non drogués seraient-ils plus heureux s'ils se faisaient une ligne de coke ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité manu0406
Invité manu0406 Invités 0 message
Posté(e)

Personnellement on aurais un monde plus sur et plus naïf si tout le monde croirai et respecterais la religion car elles ont été inventer avant tout pour faire respecter des lois, si les gents partes en ''sucettes'' c'est parce que plus personne ne croient plus en rien et du coup n'ont plus rien a perdre :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité christeleon
Invité christeleon Invités 0 message
Posté(e)

Certaine personne croi en un Dieu par espoir. D'autre par persuasion.

Certain philosophe pensaient que la religion était la cause majeur de conflit , et c'est parfois le cas ( en Inde , les indous et les musulmans , et Le Massacre de la Saint-Barthélemy

Ella peut rendre heureuse dans un certain sens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant