Peut-on encore critiquer le président de la République en France?

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:smile2: Qui connait Sarkozy ?

<H3 class="post-title entry-title">Sarkozy, un sous doué à l'Elysée </H3>Mais pourquoi tant de haine envers le corps enseignant en général et les chercheurs en particulier ?

Tout simplement parce que Notre Majesté souffre du complexe du cancre parvenu.

Président médiocre, il fut par le passé élève médiocre, bachelier médiocre et étudiant médiocre.

Mais aucune trace de cette médiocrité dans son curriculum vitae.

Et pour cause, il l'a customisé, l'animal.

Officiellement Notre Souverain Eclairé serait titulaire d'une maîtrise de droit privé, d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat, d'un DEA de sciences politiques obtenu avec mention et aurait fait des études à l'Institut d'Etudes politiques de Paris. Waouh !

Mais alors pourquoi est-il aussi nul ?

Tout simplement par que la plupart de ses titres universitaires sont faux. Une enquête menée par Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Nanterre le prouve. http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219

En parcourant l'annuaire des anciens élèves de Sciences Po, il a pu constater que Sarkozy de Nagy Bosca n'y figure pas, ce qui signifie qu'il n'a pas mené ses études à leur terme et ne peut donc se parer du titre d'ancien élève réservé aux seuls diplômés.

Et son DEA ? Pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ?

Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être présenté à l'épreuve écrite terminale et n'avoir pas rendu son mémoire.

Et son certificat d'aptitude à la profession d'avocat ?

Obtenu sur le fil avec la note médiocre de 20 /40 (7/20 à la première épreuve et 13/20 à la seconde)

Mais rappelons aussi, pour compléter le tableau, les notes obtenues au bac par le candidat download?mid=1%5f12899%5fANcKDNkAATY4Se2OmwO1IRsax44&pid=2.2&fid=Inbox&inline=1 " />18917 en 1973 (Jury 80, lycée20Molière) :

7/20 à l'épreuve écrite de français et 12 à l'oral (voilà pourquoi il s'exprime toujours dans un idiome approximatif),

9/20 en philo,

8/20 en maths (il a néanmoins su s'augmenter de 200 % !),

10/20 en anglais ("magnifical" s'exclama-t-il un jour en présence de la reine d'Angleterre)

11/20 en économie (on n'est pas sorti de la crise !).

Avec 142 points sur 300, le médiocre petit candidat fut recalé et fut obligé de se présenter au repêchage.

Ne nous étonnons donc plus des propos méprisants qui sortent donc de la bouche de ce vilain petit personnage médiocre et rancunier qui a tant souffert de ne jamais avoir été reconnu à sa juste valeur par ses professeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je dirai tout simplement ceci. Combien de fois Mitterrand et De Gaulle ont-ils fait virer des célébrités de la TV ou radio qui ne leur convenaient pas en raison de leurs critiques envers eux.....

C'est pas dans les années 80 qu'il y avait Kermit la grenouille (Miterrand) , le petit rapporteur et l'émission de Polack , à cette époque les sketchs des humoristes étaient moins censurés , ils pouvaient encore balancer et c'était drôle.

C'est pas à cette époque que Le Luron chantait "l'emmerdant c'est la rose" à la TV?

Je te parle d'un temps que tu n'as peut-être pas connu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

on parle de sarkozy ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
La question se pose ainsi : peut-on encore critiquer ouvertement notre président en France?

et si non, ne veut-on pas nous faire tomber dans un culte de la personnalité?

Pour alimenter le débat : la polémique a enflé ce week-end depuis la déclaration de notre président sur l'incapacité intellectuelle de Zapatero, ou encore sur le fait que MERKEL ne peut rien sans elle,etc. Ces propos ont été rapportés par des parlementaires de l'UMP à Libé qui réaffirme la véracité de son info, relayée par le Guardian qui a mené sa propre enquête.

Face à cette levée d'armes, Frédéric LEFEBVRE traite Libé de tract,ce qui équivaut à dire que ce journal fait de la propagande contre notre président de la République. Informer équivaut donc à faire de la propagande?

http://fr.news.yahoo.com/76/20090418/tpl-p...-l-894f5eb.html

Lorsque l'on voit comment la presse étrangère traite cetteinfo sans retenue, et comment elle peut en toute liberté critiquer ses dirigeants et que, dans le même temps, la presse française a une retenue par peur de se faire taper dessus par les porte flingue de l'UMP,on se demande si il est possible de critiquer la présidence???

Qu'en pensez-vous? Etes-vous sensibles à cette affaire?

PS : je ne parle pas de ROYAL et de sa déclaration d'excuse à l'Espagne, mais seulement de cette incapacité de critique...

Je pense qu'il est bon pour la démocratie de pouvoir critiquer son gouvernement et dénoncer certain scandale...

Et la presse est un des plus gros moyen de com' pour jouer ce rôle.

Mais est-ce pour autant qu'il faille lui laisser le droit de véhiculer des informations plus ou moins fausses et qui mettent en péril les relations internationales de la France?

Cette affaire sur Sarkozy et ses propos est loin de l'affaire des diamants de Bokassa qu'à pu dénoncé Le Canard enchainé...

Cela ressemble plus à de la diffamation. Qui, en plus, vise à berner l'opinion publique... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les meilleurs presidents : De Gaulle et/ou Mitterrand 70% ... loin derriere : Giscard + Sarkozy environ 30% !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)
C'est pas dans les années 80 qu'il y avait Kermit la grenouille (Miterrand) , le petit rapporteur et l'émission de Polack , à cette époque les sketchs des humoristes étaient moins censurés , ils pouvaient encore balancer et c'était drôle.

C'est pas à cette époque que Le Luron chantait "l'emmerdant c'est la rose" à la TV?

Je te parle d'un temps que tu n'as peut-être pas connu.

Excuse moi mais je ne trouve pas que c'était mieux à l'époque. Mon père qui lui a connu cette époque le confirme. On était pas plus libre de critiquer le Président à l'époque que maintenant...On peut pas dire que DeGaulle ait été un président qui est se soit laissé critiquer sans prendre des mesures radicales.

Modifié par Olivier1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanouchka47 Membre 6 379 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Devinez ...une citation que vous jugerez bien a propos. :smile2: Prémonitoire?

Citation/ de Carla Bruni. Vous connaissez?

----Il y a une chose pire que de ne pas être critiqué, c'est de ne pas s'exposer aux critiques.(Carla Bruni).

Extrait d'une interview sur EVEN F Janvier 2007.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
¿ Je vous rappelle que sarko a été élue au suffrage universelle et que par conséquence, tout ce qu'il fera est légitime car il le fait en notre nom. ¿

Non, l'élection ne donne pas une légitimité absolue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ericlagaffe Membre 739 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)
Pour ma part je crois que nous ne pouvons plus le critiquer librement, sans se faire fliquer, agresser par les porte-flingue de l'UMP...

+ 1, je suis d'accord avec toi, dans les forums, ça passe mais ouvertement, je crois que c'est de plus en plus difficile, y a qu'à voir le feuilleton du "casses toi pauvre con" qui quand lui le dit est défendu ardemment par ses troupes soumises mais qu'un citoyen moyen lui écrive sur un panneau et il va au tribunal... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ericlagaffe Membre 739 messages
Forumeur forcené‚ 51ans
Posté(e)
¿ Je vous rappelle que sarko a été élue au suffrage universelle et que par conséquence, tout ce qu'il fera est légitime car il le fait en notre nom. ¿

Alors les gueux... On ce rebelle?! :smile2:

Moui, je te rappelle qu'il n'a été élu que par 53% des vote, un peu plus de la moitié des votants, ça représente 18 983 138 Français qui ont voté pour Sarko par rapport à plus de 60 millions de Français, ça fait peu sur le plan légitimité, il est élu certes mais ça ne lui donne pas un chèque en blanc (19 millions/60 millions), ça calme...

Qu'il dise des inepties voire des idioties en notre nom est plus que critiquable, la moindre des valeurs a respecter pour un représente est d'être crédible et respectable comme le sont ceux qu'il représente...

Oui, le gueu que je suis est rebelle (même si tout le monde s'en contrefout)... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charles Martel Membre 548 messages
Forumeur forcené‚ 107ans
Posté(e)

Il est grossier, con, incompétent, un peu dictatorial sur les bords... ;) Certes! Mais il est élu, c'est ça, la démocratie, même si ça déplait à certains quand ce n'est pas leur candidate qui est élue ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Excuse moi mais je ne trouve pas que c'était mieux à l'époque. Mon père qui lui a connu cette époque le confirme. On était pas plus libre de critiquer le Président à l'époque que maintenant...On peut pas dire que DeGaulle ait été un président qui est se soit laissé critiquer sans prendre des mesures radicales.

De Gaulle non , au début de mai 68 il avait même interdit que des images soient diffusées , c'était la censure . Ensuite le mouvement a pris trop d'ampleur pour être censuré .

Mais il est faux de dire que dans les années 80 la TV et les humoristes ne pouvaient pas critiquer le président (aussi bien Mitterrrand que par la suite Chirac dans les années d'aprés)

Avec Sarko t'es pas prêt de revoir des émisions impertinentes , à part si on pense que Drucker est un impertinent ! :smile2:

Le petit rapporteur avait un succés immense , il faut dire qu'avec Martin et Desproges on pleurait pas. Polack c'était 100% brut , les gens issus de la classe moyenne le plus souvent venaient et disaient ce qu'ils avaient envie de dire , la langue de bois n'existait pas dans ce contexte.

Demande à ton pére s'il se souvient de ces émissions.

Il est grossier, con, incompétent, un peu dictatorial sur les bords... ;) Certes! Mais il est élu, c'est ça, la démocratie, même si ça déplait à certains quand ce n'est pas leur candidate qui est élue ! ;)

Etre élu n'est pas un chéque en blanc , c'est aussi ça la démocratie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)
Il est grossier, con, incompétent, un peu dictatorial sur les bords... ;) Certes! Mais il est élu, c'est ça, la démocratie, même si ça déplait à certains quand ce n'est pas leur candidate qui est élue ! :smile2:

Je conchie la vision politiquo-binair.

Dans le monde il y a deux sorte de gens, les libéraux et les socialiste...

Toi, tu creuse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mats Membre 2 395 messages
Peace & love‚ 41ans
Posté(e)

le journal libération s'est pris une volée de bois vert en titrant là dessus ce week end!

ca serait risible si ce n'était pas vrai ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doby42249 Membre 66 messages
Forumeur en herbe‚ 33ans
Posté(e)

pourquoi ne pourrions nous pas?

on est encore en démocratie encore?

oui? il me semble. non? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charles Martel Membre 548 messages
Forumeur forcené‚ 107ans
Posté(e)
Je conchie la vision politiquo-binair.

Dans le monde il y a deux sorte de gens, les libéraux et les socialiste...

Toi, tu creuse...

Au deuxième tour 2007, il y avait "ces gens là", que ça te plaise ou pas ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Etre élu n'est pas un chéque en blanc , c'est aussi ça la démocratie.

Parfaitement d'accord. Le chèque en blanc n'est pas la démocratie mais un autre régime : la monarchie élective.

Moui, je te rappelle qu'il n'a été élu que par 53% des vote, un peu plus de la moitié des votants

Pire, c'était 53% des exprimés. Cela représente 50,84% des votants et 42,69% des inscrits.

De plus, ce score n'a été fait qu'au second tour, c'est-à-dire quand on n'avait plus trop le choix. Au premier tour, quand les français avaient vraiment le choix, il étaient moins nombreux à voter Sarkozy.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
souky54 Membre 741 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
La question se pose ainsi : peut-on encore critiquer ouvertement notre président en France?

et si non, ne veut-on pas nous faire tomber dans un culte de la personnalité?

Pour alimenter le débat : la polémique a enflé ce week-end depuis la déclaration de notre président sur l'incapacité intellectuelle de Zapatero, ou encore sur le fait que MERKEL ne peut rien sans elle,etc. Ces propos ont été rapportés par des parlementaires de l'UMP à Libé qui réaffirme la véracité de son info, relayée par le Guardian qui a mené sa propre enquête.

Face à cette levée d'armes, Frédéric LEFEBVRE traite Libé de tract,ce qui équivaut à dire que ce journal fait de la propagande contre notre président de la République. Informer équivaut donc à faire de la propagande?

http://fr.news.yahoo.com/76/20090418/tpl-p...-l-894f5eb.html

Lorsque l'on voit comment la presse étrangère traite cetteinfo sans retenue, et comment elle peut en toute liberté critiquer ses dirigeants et que, dans le même temps, la presse française a une retenue par peur de se faire taper dessus par les porte flingue de l'UMP,on se demande si il est possible de critiquer la présidence???

Qu'en pensez-vous? Etes-vous sensibles à cette affaire?

PS : je ne parle pas de ROYAL et de sa déclaration d'excuse à l'Espagne, mais seulement de cette incapacité de critique...

Il existe différent niveaux de critiques :

1- les atteintes à la personne (je ne crois pas que l'image de la France ait à y gagner)

2- les critiques de son travail

En France cela se traduit par une simple contestation individuelle... jusqu'à la révolution.

Quand un président est élu ET qu'il applique son programme à la lettre, je ne crois pas que lui mettre les bâtons dans les roues à des fins d'ambitions politiques individuelles servent la France

ce serait plutôt un élément d'affaiblissement de notre image ET de notre crédibilité aux yeux du reste du monde.

Toutefois il existe des exemples de "saturations" POUR DISCRIMINATION :

- un ventre affamé français a le droit de dénoncer les injustices dont il est victime. (retraités PRIORITAIRES)

- un travailleur français a le droit à la dignité. (PRIORITAIRE)

- le droit doit être le même pour tous. (les COTISANTS français doivent être PRIORITAIRES)

- les cotisations salariales ne doivent pas être détournées de leur rôle initiales

- les sacrifices individuels ne doivent pas être redistribués au premier venu

- un français qui a tout perdu POUR LA LIBERTE DE SON PAYS ne doit pas être envahi de violences immigrés

etc... etc...

OR LES FRANCAIS ONT DES YEUX POUR OBSERVER... et COMPARER...

OR LES FRANCAIS SONT ENTRAIN DE SUBIR... CHEZ EUX...

NB : Toutes CES injustices sociales sont autant d'OPPRESSIONS sur le peuple français

et l'histoire de France nous montre comment finissent les oppressions de notre pays.

Tout ça pour dire que si nos élus continuent à "jouer" avec NOS VIES (NOS DROITS et NOS BIENS), ça finira mal : critiquer n'est qu'une étape normale de la politique

MAIS

en tant que victime, lectrice de forums ET assidue des reportages TV de toutes les chaines

je me permets de dire à nos politiciens :

attention de ne pas "pousser le bouchon" trop loin... et de ne pas déclancher une révolution FRANCAISE

à la française.

ET, (la prévention étant mieux que la démolition), j'en profite pour dire à nos présidents à venir :

Qu'on soit de gauche OU de droite (ou même du centre)... ATTENTION AUX VICTIMES FRANCAISES

les vrais français sont des être imprévisibles ET LIBRES

- qui se sont donné les moyens d'être libres,

- qui ont déjà beaucoup souffert pour l'avenir de LEUR pays

- qui VEULENT RESTER LIBRES

- et qui veulent VIVRE DANS LA DIGNITE DE LEURS EFFORTS INDIVIDUELS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alex de chasnay Membre 285 messages
Forumeur activiste‚ 71ans
Posté(e)

je pense qu'il sagit juste de "faire valoir" sur l'antenne de radio france (payée par nos impots)

ainsi on a vu des comiques de seconde zone devenir celebres pour quelques grossieretés proférées a l'antenne avec pour cible un politique de premier plan

le premier a été GUIllon quii a allumé strauss khan , pan dans la gueulle du direteur du FMi , excusez du peu..hop viré

puis rocca avec un "j'encule sarkosy "tonitruant viré et c'est normal, il cherche du boulot :yahoo:

puis le dernier loser tapes sur alliot marie.. viré again

il ne faut pas dire qu'on ne peu plus gloser sur les politiques quand on a les guignols de canal plus :rtfm::o°

qui s'en donnent a coeur joie avec mamie zinzin :D :D

mais 2 conditions , que ça soit vraiment bon, et de preference non grossier

voila , vous avez les reponses a vos questions

,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant