Est-ce encore très difficile d'être une femme?

Invité Filou75
Invité Filou75 Invités 0 message
Posté(e)

n'empêche qu'à choisir, je préfère mener la vie d'un homme :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je vais sortir, mais toi vas lire :smile2: et des bouquins sérieux! histoire de pas rester un guignol de service. @lapinkilled

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

et toi reflechi plus loin que ton cul :smile2:

non mais oh,

je suis loin d'etre un guignol....

et lire des livres ici ne sert à rien...

faut juste savoir prendre du recul sur la societe d'aujourd'hui...

Modifié par Lapinkiller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
elais sort de chez toi, tu reste bloquée sur des choses vieille de plusieurs dizianes d'années... on est pas en 1980, mais en2009...

C'est tout le probleme. On en est pratiquement en 2009, au point ou nous en etions dans les années 80.

S'il y a eu de grandes et bonnes avancées entre 1950 et 1980, il y a une stagnation importante a compter des années 90.

j'ia l'impressionq ue tu croiq u'etre un homme c'est super facile, qu'on a aucun probleme etc....

masi qu'etre une femme c'est enfer...

Si tu avais lu l'intégralité de ma contribution a ce topic, tu n'aurais pas écrit cela, car c'est faux.

les emploi précaire, les hommes sont aussi concernés

des homme se font battre par leur femme, et ca personne en parle

Oui les hommes sont concernés: mais moins que les femmes.

On a déja traité ici la problématique des hommes battus: 15 % des victimes de violences conjugales, les 85 autres pourcents sont pour les femmes.

et en effet faut arreter de rejeter la faute que sur les hommes...

;) c'est donc de la fautes des femmes si elles se font matraquer la tronche par leur conjoint? elles ont cherchés hein? hahaha lalal les salooooopppessssssssssss ! ;)

et aussi arreter de vous plaindre sans arret...

;);):| :smile2: on est pénible hein depuis qu'on s'exprime :|

faut juste savoir prendre du recul sur la societe d'aujourd'hui...

faut pas la regarder de trop loin non plus hein, sinon on voit plus rien :|

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)
C'est tout le probleme. On en est pratiquement en 2009 au point ou nous en etions dans les années 80.

S'il y a eu de grandes et bonnes avancées entre 1950 et 1980, il y a une stagnation importante a compter des années 90.

tu te trompe, c'est pas du tout pareil entre les année 90 et maintenant...

Si tu avais lu l'intégralité de ma contribution a ce topic, tu n'aurais pas écrit cela, car c'est faux.

désolé, masi j'ia autre chose à faire que lire les 21pages lol

Oui les hommes sont concernés: mais moins que les femmes.

On a déja traité ici la problématique des hommes battus: 15 % des victimes de violences conjugales, les 85 autres pourcents sont pour les femmes.

je vais faire une métaphore par rapport à ce que tu as dit : seuls qques pourcent de la population sont atteints du cancer,donc pourquoi les soigner ?

:smile2: c'est donc de la fautes des femmes si elles se font matraquer la tronche par leur conjoint? elles ont cherchés hein? hahaha lalal les salooooopppessssssssssss ! ;)

et tu crois que les homme on mérité d'etre battus par leur femme ?

tu ne parle que de problème qu'on arrete pas de parler (et ca en devient soulant (je parle pas que pour oti)) mais bon, les femmes se font battre etc, on en parle totu le temps, et si je parle des homme qui se font battre, c'est parce qu'on en parle jamais, n'est ce pas de la discrimination là aussi ?

pour le peu de nombre de femme à la tete d'entreprise, ce n'est pas parce qu'on empeche les femmes de monter, mais simplement que pour etre chef d'entreprise, faut avori les épaules solides, et ca pour l'isntant les hommes y arrive mieux en général, car les femmes, (pas toutes bien sur) n'ont pas les capacité de diriger une entreprise...)

c'est ps du sexisme que je fais, c'est juste une observation, il faut prendre en compte qu'il y a 100ans, les femmes restaient à la maison, les hommes eux, ca fait des centaines d'années qu'il travaillent, donc par expérience, les hommes sont plus aptes à ca, mais depusi que les femmes travaillent, les tendance change doucement, mais ca va pas changer du jour au lendemain

pareil en, politique, si y'a peu de femme, c'est parce que peu de femmes veulent en faire... (yen a qui en font, donc c'est la preuve que les femme sont acceptées en politique)

etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
tu te trompes, c'est pas du tout pareil entre les année 90 et maintenant...

je prendrais le temps ( demain ou dimanche) de te chercher une source qui t'informeras objectivement sur cet état de fait.

désolé, masi j'ia autre chose à faire que lire les 21pages lol

Alors ne vient pas l'ouvrir sur le sujet en m'insultant et en me pretant des propos que je n'ai pas dis.

je vais faire une métaphore par rapport à ce que tu as dit : seuls qques pourcent de la population sont atteints du cancer,donc pourquoi les soigner ?

Non bien sur, c'est bien pour cela que si tu m'avais lu avant d'imaginer les propos que j'aurais pu voir, tu aurais constaté que d'une part, je prends en considération ces hommes et que d'autre part je ne les envisage pas comme des souffrants négligeables.

tu ne parle que de problème qu'on arrete pas de parler (et ca en devient soulant (je parle pas que pour oti)) mais bon, les femmes se font battre etc, on en parle totu le temps, et si je parle des homme qui se font battre, c'est parce qu'on en parle jamais, n'est ce pas de la discrimination là aussi ?

Si tout a fait. On a d'ailleurs dit,et il m'a semblé que nous etions tous d'accord,que ces hommes etaient victimes de violence certes, mais aussi , paradoxalement, de machisme.

Mais je t'invite a faire l'effort de relire les passages que tu n'as pas suivis si tu veux intégrer sereinement et constructivement la discussion afin d éviter les redites et afin d'eviter de te fourvoyer.

pour le peu de nombre de femme à la tete d'entreprise, ce n'est pas parce qu'on empeche les femmes de monter, mais simplement que pour etre chef d'entreprise, faut avori les épaules solides, et ca pour l'isntant les hommes y arrive mieux en général, car les femmes, (pas toutes bien sur) n'ont pas les capacité de diriger une entreprise...)

c'est ps du sexisme que je fais,

Et bien, c'est sans doute indépendant de ta volonté, mais tu viens de faire du sexisme, c'est meme le sexisme dans toute sa splendeur ;)

J'ai une question ( fin j'en ai plusieurs mais bon d'abord celle la ):

Pourquoi une femme n'a t elle pas les capacités de diriger une entreprise?

c'est juste une observation, il faut prendre en compte qu'il y a 100ans, les femmes restaient à la maison, les hommes eux, ca fait des centaines d'années qu'il travaillent, donc par expérience, les hommes sont plus aptes à ca, mais depusi que les femmes travaillent, les tendance change doucement, mais ca va pas changer du jour au lendemain

C'est peut etre ta réponse a ma question?

Tu penses vraiment que les femmes n'ont jamais travaillé avant il y a 100 ans ? :smile2:

Les femmes ont toujours travaillé. Que ce soit aux champs, aux halles...que sais-je encore.

Le plus vieux métier du monde n'a-t-il d'ailleurs pas été pratiqué par une femme? ;)

Fair la menage, la bouffe, eduquer les enfants, nettoyer le linge de toute la maisonné, soigner les malades ect ...tout cela, ce n'est pas du travail pour toi ? surtout qu'on parle d'un temps la ou la machine a laver existait pas, la voiture non plus et qu'on allait au lavoir

pareil en, politique, si y'a peu de femme, c'est parce que peu de femmes veulent en faire... (yen a qui en font, donc c'est la preuve que les femme sont acceptées en politique)

Y'a aussi quelque arabes qui travaillent en France, est-ce la preuve qu'il n'y pas de discrimination a l'embauche???

et c'est moi que tu invitais a sortir un peu ? ;)

Le pouvoir politique est un des pouvoirs les plus fort, pouvoir qui a ete traditionnellement tenu par des hommes, ne peut on pas envisager sans tomber dans la paranoia qu'il y ai une forme de resistance des hommes politiques et des electeurs a ceder une parcelle de ce pouvoir a une femme ( surtout si on pense qu'une femme ne peut avoir les epaules solides que part un coup du hasard ) ?

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

j'aimerai qu'au bout de 21pages on tire les choses quand meme au clair:

est ce encore tres difficile d'etre une femme? (en france)

il y a eu du progrès et des avancées mais en général il apparait que statistiquement les femmes continuent d'avoir une situation déplorable.

ATTENTION NOTA BENE:

On peut quantifier la misère mais il est indélicat de la comparer.

la nuance est ici exactement:

il est faux de dire

<< moi je suis une femme donc je vais souffrir plus que si j'etais un homme >>

il est correct de dire

<< si je suis une femme j'ai plus de chance de souffrir d'injustice qu'un homme >>

doit on alors empecher les femmes d'exprimer leur mauvaise situation?

personnellement je ne pense pas que geuler et raler fasse bouger les choses et les mentalités.

je trouve qu'il serait plus judicieux de s'interroger sur les injustices pour mieux les résoudre:

pourquoi prefere t-on mieux payé un homme qu'une femme à métier et fonction égals?pourquoi tant de femmes sont battus par leur mari et ne retrouve t-on pas autant de mari battus?

franchement et sincèrement penchons nous sur ces deux exemples et trouvons des raisons autres que "c'est comme ca et puis c'est tout!" ou que " elles ont affaire à des cons et puis c'est tout".

je suis sur que là il y aurait a débattre!

qu'en pensez vous?

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)

Ouah, je croyais que le topic avait disparu vu que je le voyais jamais et en fait c'est juste que je suis aveugle. ;)

On demande aussi a la femme d'etre féminine, de travailler aussi car les hommes ne gagnent plus assez pour faire vivre décéemment un foyer a lui tout seul. On demande aussi aux femmes de protéger la nation :| des femmes flic et militaires cela existe. Et en temps de guerre, la part des femmes, meme si l' Histoire officielle les oublie dans les livres ( l histoire doit etre rédigée par les hommes) n'est pas négligeable.

On demande à la femme d'être féminine alors qu'on demande à l'homme d'être viril et qu'il assume sa féminité. Mais s'il doit assumer sa féminité, il ne doit cependant pas trop la montrer non plus sinon il n'est plus un homme. ;);)

Euh...oui, on demande à la femme de travailler mais à l'homme aussi. :|

On demande à l'homme de défendre la nation pas à la femme. La femme peut le faire si elle le veut, mais on ne lui demande rien. Alors que l'homme est éduqué dans ce sens, notammant avec les petits soldats et autres jouets du genre, qui sont des jouets que l'on dit pour garçons.

J'aimerai savoir où l'Histoire officielle oublie la part des femmes. :|

Ou alors si. Bien évidemment, aucune femme n'a sur les mains le sang des indiens d'Amérique, des Incas, des Juifs et j'en passe.

Dès qu'il y a violence, ça ne peut être que l'homme et si des femmes particpent, on les oublie.

Sinon, bien sûr on connait plus de personnages historiques masculins que féminins, mais c'est simplement parce que plus d'hommes ont marqué l'histoire. Ce qui dans le contexte culturel est logique vu qu'autrefois, la femme n'avait pas les mêmes droits et la même éducation que l'homme.

C'est un donnée que je ne connaissais pas, mais je ne m aventurerai pas à en conclure que c'est parce que la vie des femmes est plus facile :smile2:

Interprétation.

Je n'ai pas dis que cela signifiait que la vie des femmes étaient plus facile, et vu le moment où j'ai écris cette phrase, je ne l'ai même pas sous entendu.

Ce que je sous entends, c'est que ce fait est peut être du au fait que le statut de l'homme est bien plu stric que celui de la femme.

Une fillette qui joue avec des jouets de garçons on ne lui dit trop rien. Une fille qui joue avec des voitures ce n'est pas un soucis, une fille qui joue avec des petits soldats n'est pas vraiment raillée. Une fille garçonne c'est possible.

Un garçon qui joue à la poupée, on va tout de suite penser qu'il a un problème. Il sera largement moqué aussi bien par les garçons que les filles, et de ce fait aura plus de chance de se sentir mal dans sa peau de garçon.

Pareil dans l'adolescence, une jeune femme qui fait du sport c'est normal. Un jeune homme qui fait de la coiffure, du stylisme ou de la danse classique non. Ou alors il sera fiché comme étant gay.

En gros, la femme peut être l'égale de l'homme, mais l'homme ne peut pas être l'égal de la femme. ;)

Mouais...instinctivement , ca me parrait faux. Je ne vois pas comment a statut inégal, il ne peut y avoir de différence. Par contre, quant a savoir laquelle des deux est la pire ou la mieux, j'en sais rien.

Le fait qu'il y ait des différences n'empêche pas qu'il y ait égalité. ça empêche l'équité et c'est normal, mais pas l'égalité. Ou alors l'égalité n'existe aucunement et il n'y a plus raison de revendiquer quoique ce soit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bel68 Membre 873 messages
Forumeur accro‚ 55ans
Posté(e)
Le féminisme par définition est absurde comme tous les "-ismes".

Il faut juste comprendre que notre condition (c'est à dire ce que nous sommes, et la façon dont la nature nous fait), n'est pas entièrement conciliable avec ce à quoi les féministes aspirent. Il y a entre l'enfant et la femme un lien plus fort qu'entre l'homme et l'enfant, c'est là une inégalité que tu ne rompras jamais. Tu peux la nier, mais pas la faire disparaitre.

En réalité l'attitude féministe n'accepte pas la différence, et c'est pourquoi elle veut les détruire, pour qu'il n'y ait plus ni homme ni femme mais simplement un "individu" (qui travaille).

Il y aurait donc un lien plus fort entre la mère et l'enfant qu'avec le père !!!

Interessant..

Si cela me parait évident dans les premières années de la vie de l'enfant, cela ne se vérifie pas par a suite, tout dépend des liens affectifs qui se développent par la suite....l'inverse est souvent vrai également..

Contrairement à ce que tu affirme sur le féminISME, tu semle bien féministe dans tes théses prônant la supériorité de la femme-mère sur l'homme-père.

Quand à ramener femmes et hommes à de simples individus indiférenciés, c'est effectivement une erreur fondamentale....mais là encore, le féminISME, n'est pas à une erreur près...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
:smile2: c'est donc de la fautes des femmes si elles se font matraquer la tronche par leur conjoint? elles ont cherchés hein? hahaha lalal les salooooopppessssssssssss ! ;)

(Sexisme accru)

;) L'homme est donc un gros couillon qui se met à frapper sa femme sans aucune raison ? Ha ! Ha ! Ha ! L'enculé !!! ;)

Enfin bref, ta réplique fait passer la femme pour un ange exsangue de tout reproche. Faudrait peut-être vous remettre en question aussi.

faut pas la regarder de trop loin non plus hein, sinon on voit plus rien ;)

Lol ! Pourquoi est-ce que je ressent quand tu vises le mieux... ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
tu ne parle que de problème qu'on arrete pas de parler (et ca en devient soulant (je parle pas que pour oti)) mais bon, les femmes se font battre etc, on en parle totu le temps, et si je parle des homme qui se font battre, c'est parce qu'on en parle jamais, n'est ce pas de la discrimination là aussi ?

On en parle aussi, enfin sur ce topic en tout cas. Mais hélas, il faut lire les 21 pages... :|

pour le peu de nombre de femme à la tete d'entreprise, ce n'est pas parce qu'on empeche les femmes de monter, mais simplement que pour etre chef d'entreprise, faut avori les épaules solides, et ca pour l'isntant les hommes y arrive mieux en général, car les femmes, (pas toutes bien sur) n'ont pas les capacité de diriger une entreprise...)

Ah bon, il faut porter des cartons? :|

Je me demande vraiment comment ça se fait que les entreprises dirigées par des femmes ne coulent pas tout de suite. ;)

c'est ps du sexisme que je fais, c'est juste une observation, il faut prendre en compte qu'il y a 100ans, les femmes restaient à la maison, les hommes eux, ca fait des centaines d'années qu'il travaillent, donc par expérience, les hommes sont plus aptes à ca, mais depusi que les femmes travaillent, les tendance change doucement, mais ca va pas changer du jour au lendemain

Tu as dû louper des cours d'histoire. Le mot "travail" vient de tripalium, "instrument de torture" ; ce n'est pas parce que ce n'est pas rémunéré que ce n'est pas du travail. Et la rémunération n'a pas toujours été faite en pièces sonnantes et trébuchantes, par chèque ou par virement. Comme l'a fait remarqué Elaïs, les femmes travaillaient aux champs comme les hommes, faisaient la lessive (en l'hiver dans l'eau gelée du lavoir qu'il fallait casser à coup de pique, ça devait pas être rigolo), etc. Même des enfants travaillaient dans les mines autrefois.

Donc elles ne restaient pas à la maison (et puis il y a des hommes qui restaient à la maison, faut voir les différentes couches sociales aussi).

Je pense que ton "recul sur la société" mériterait quelques connaissances de base aussi.

il est faux de dire

<< moi je suis une femme donc je vais souffrir plus que si j'etais un homme >>

il est correct de dire

<< si je suis une femme j'ai plus de chance de souffrir d'injustice qu'un homme >>

Parfaitement d'accord. :D

(bien que je n'aime pas trop la formulation "avoir plus de chance de", là je préfère "courir plus de risques de" :D )

doit on alors empecher les femmes d'exprimer leur mauvaise situation?

personnellement je ne pense pas que geuler et raler fasse bouger les choses et les mentalités.

je trouve qu'il serait plus judicieux de s'interroger sur les injustices pour mieux les résoudre:

pourquoi prefere t-on mieux payé un homme qu'une femme à métier et fonction égals?pourquoi tant de femmes sont battus par leur mari et ne retrouve t-on pas autant de mari battus?

franchement et sincèrement penchons nous sur ces deux exemples et trouvons des raisons autres que "c'est comme ca et puis c'est tout!" ou que " elles ont affaire à des cons et puis c'est tout".

je suis sur que là il y aurait a débattre!

qu'en pensez vous?

Je ne pense pas qu'on râle et qu'on gueule sur ce topic. On essaie effectivement de s'interroger. Mais c'est bien de recentrer le débat.

- sur le plan de l'embauche, ce qui pose problème c'est encore l'image du congé de maternité et de ses conséquences pour l'entreprise. Comme chacun sait, je ne suis pas partisane du raccourcissement du congé maternité de donjuan :| , non pas parce qu'en tant que femme ça ne m'arrange pas, mais parce que concrètement, on ne peut pas faire un congé maternité de huit jours et que par conséquent, même plus court, il posera encore problème aux entreprises. La seule solution que je verrai, c'est un congé paternité égal en durée et obligatoire. Pour le salaire, ben honnêtement je n'ai pas les compétences requises, mais pourquoi pas des grilles de salaire plus précises à respecter sous peine de poursuites? Cela suppose plus de conventions collectives ou au moins d'accords de branche ; cela suppose plus de représentations des salariés dans les PME. Mais cela suppose surtout de la bonne volonté de la part de chacun et là, c'est pas gagné. :|

- sur le plan de la violence conjugale, il y a une part d'éducation, il me semble (et cela suppose donc également des efforts de la part des femmes) pour faire en sorte que la violence ne soit pas ressenti comme le dernier recours (voire le premier) pour assoir son pouvoir ou avoir le dernier mot. La preuve en est que le nombre de violents qui ont été battus eux-mêmes dans leur enfance est important.

On demande à la femme d'être féminine alors qu'on demande à l'homme d'être viril et qu'il assume sa féminité. Mais s'il doit assumer sa féminité, il ne doit cependant pas trop la montrer non plus sinon il n'est plus un homme. ;);)

Donc c'est la même obligation pour les deux sexes finalement: être femme et pas "hommasse", être un homme viril mais pas macho.

Euh...oui, on demande à la femme de travailler mais à l'homme aussi. :D

On ne demande rien à personne, en fait. C'est juste qu'à de rares exceptions près, il faut travailler pour vivre. Quand ce n'est pas le cas, on ne le fait pas. La proportion de classes aisées se réduisant, le nombre de travailleurs s'accroit pour permettre au foyer de vivre, et cela suppose une participation des deux sexes.

On demande à l'homme de défendre la nation pas à la femme. La femme peut le faire si elle le veut, mais on ne lui demande rien.

Il me semble que ce n'est plus vrai depuis que le service militaire a été supprimé. Après, la proportion d'hommes dans l'armée dépend d'autre chose qu'une demande explicite (je pense à ton argument sur les jeux par exemple).

Alors que l'homme est éduqué dans ce sens, notammant avec les petits soldats et autres jouets du genre, qui sont des jouets que l'on dit pour garçons.

J'abonde dans ton sens. Il y a une nette différenciation sexuelle dans l'éducation de l'enfant et même si ça a un peu changé, même quand on croit faire des efforts pour modifier le schéma, on le répercute encore... ou les autres le font pour nous.

J'aimerai savoir où l'Histoire officielle oublie la part des femmes. :D

Ou alors si. Bien évidemment, aucune femme n'a sur les mains le sang des indiens d'Amérique, des Incas, des Juifs et j'en passe.

Dès qu'il y a violence, ça ne peut être que l'homme et si des femmes particpent, on les oublie.

Sinon, bien sûr on connait plus de personnages historiques masculins que féminins, mais c'est simplement parce que plus d'hommes ont marqué l'histoire. Ce qui dans le contexte culturel est logique vu qu'autrefois, la femme n'avait pas les mêmes droits et la même éducation que l'homme.

L'histoire est écrite par des historiens et cela ne fait qu'un siècle qu'il commence à y avoir des historiennes. Mais ça ne fait pas tout. Il est indéniable que la femme a rarement eu de pouvoir politique avec toutes les conséquences qui en découlent. Il est de la responsabilité des femmes de ne pas avoir oeuvré avant pour avoir des droits comme il en est des hommes de ne pas leur avoir accordés.

Je suis persuadée qu'il y a une propension plus masculine que féminine à la violence, mais je vais me mettre en quête de sources pour pouvoir appuyer mon point de vue avant de me faire lyncher :D .

Interprétation.

Je n'ai pas dis que cela signifiait que la vie des femmes étaient plus facile, et vu le moment où j'ai écris cette phrase, je ne l'ai même pas sous entendu.

Ce que je sous entends, c'est que ce fait est peut être du au fait que le statut de l'homme est bien plu stric que celui de la femme.

J'aimerais bien que tu développes ce point, je ne le comprends pas.

Une fillette qui joue avec des jouets de garçons on ne lui dit trop rien. Une fille qui joue avec des voitures ce n'est pas un soucis, une fille qui joue avec des petits soldats n'est pas vraiment raillée. Une fille garçonne c'est possible.

Un garçon qui joue à la poupée, on va tout de suite penser qu'il a un problème. Il sera largement moqué aussi bien par les garçons que les filles, et de ce fait aura plus de chance de se sentir mal dans sa peau de garçon.

Je suis d'accord avec cela, comme c'est dit plus haut.

Pareil dans l'adolescence, une jeune femme qui fait du sport c'est normal. Un jeune homme qui fait de la coiffure, du stylisme ou de la danse classique non. Ou alors il sera fiché comme étant gay.

Il ne me semblait pas qu'on en était encore là, mais c'est fort possible et c'est bien dommage.

En gros, la femme peut être l'égale de l'homme, mais l'homme ne peut pas être l'égal de la femme. ;)

Personne sur ce topic n'a dit cela. Il faudrait en débattre plutôt sur le sujet "Est-ce encore très difficile d'être un homme?" :smile2:

http://www.forumfr.com/sujet273483-est-ce-...e-un-homme.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
En gros, la femme peut être l'égale de l'homme, mais l'homme ne peut pas être l'égal de la femme. :smile2:

... ;) ... C'est ridicule. Si la femme peut être l'égal de l'homme, alors les deux sont égaux. Si l'homme ne peut être l'égal de la femme, la femme ne peut être l'égal de l'homme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

lily, tu ne prend que des extrait de ce que je di alors forcément ca perd de son sens...

j'arrete de débattre là parce que c'est inutile, la plupart des filles sont bornées lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Non c'est faux, être peut etre facile pour certains et difficile voir impossible pour d'autres ( cf: le suicude).

Le suicude ? :| Connais pas ! :|

Non, faux egalement. Dans la globalité, la condition de la femme dans le monde est à chier.

En France , cela tend a s'egaliser mais cela ne l'est pas encore.

Mais la condition des hommes aussi est à chier ! Celle des enfants l'est aussi ! En fait, la condition humaine n'est facile que pour certains privilégiés.

La majorité subit des contraintes de vie de plus en plus difficiles. Certes, dans des sociétés encore patriarcale ou même d'un simple point de vue physique, la femme est une cible privilégiée.

Le système est encore nourrit d'injustices morales (envers les femmes et autres...), d'inégalités de traitement, de non-application de la loi, etc...

Bref, oui, comme Femzi, je ne comprends pas ce débat comparatif. Je comprends par contre la volonté d'analyser la condition générale de la femme à l'aide de chiffres parlants et fiables.

Seulement il y a aussi une évolution des mentalités, qui ne se traduit pas forcément en actes mais qui existe bel et bien. Par exemple, il n'y a pas de stat' sur les remarques machiste qu'une femme lambda peu entendre dans la rue en une journée.

Et pourtant, l'usure mentale existe et a un impact sur la vie de tous les jours et le confort psychologique de la femme qui les subit.

Et il n'y a pas non plus de stat' sur le degré d'agacement des hommes comme moi qui en ont ras-le-cul de se voir reprocher la condition féminine actuelle, d'être présenté comme élément masculin cause de la misère féminine...

De plus, femmes entre elles et hommes entre eux se pourrissent assez bien l'existence.

Tu en as de nombreuses sur le site de l'observatoire des inégalités, sur le site de la HALDE, sur le site de l'ONU , celui d'amnesty International ... et j'en passe.

Mais demande a ta femme de tes les apporter, on ne sait jamais... ;):|

Nan, je voulais dire "une analyse pertinente et fiable au sein de ce débat forumique". ;)

Mais je suis content, il y a de bons posts des deux côtés. Surtout dans celui de ma femme !

Oui, c'est bien pour cela que l'on discute de données générales, globales. Faire du cas par cas dans un debat est totalement stérile et pour ma part, ininterressant.

On doit absolument prendre en compte les deux. Et encore beaucoup d'autres facteurs comme : la perception de l'évolution de la condition féminine au sein des hommes, dans quelle mesure les changements ont-ils été digérés et adopter (dans les deux sexes), quelles proportions d'hommes machistes,...

Un homme qui tape sa femme et ses enfants ne le fait pas forcément par machisme. Il y a des névroses bien plus grave et le fait que la femme soit généralement la première victime à tomber sous la main n'éclaire pas tout.

Les conséquences : la femme morfle.

Les causes... hmm... il y a encore du boulot pour faire la part des choses et se lancer dans des essais d'analyse. Car ce n'est justement pas dans les chiffres.

Il y a une part de l'humain qui n'est saissable qu'au cas par cas, pour nuancer et affiner l'analyse globale.

Ps : C'était de l'ironie, ma tirade sur l'enfantement ! :D

et toi reflechi plus loin que ton cul ;)

non mais oh,

je suis loin d'etre un guignol....

et lire des livres ici ne sert à rien...

faut juste savoir prendre du recul sur la societe d'aujourd'hui...

J'admire ta réflexion et ton recul, Lapinkiller ! ;)

C'est tout le probleme. On en est pratiquement en 2009, au point ou nous en etions dans les années 80.

S'il y a eu de grandes et bonnes avancées entre 1950 et 1980, il y a une stagnation importante a compter des années 90.

On parle de chiffres ?

Puisqu'au niveau des mentalités masculines, je dois dire que je connais très peu de machistes salauds et phallocrate, tyrannique et misogynes.

Y'a des stat' sur les hommes qui déclarent considérer les femmes comme inférieures ?

Parce que les mentalités ont bel et bien évolué depuis les années 80 (en tout cas, sur tout ce que je peux en voir de mon petit regard non-absolu) dans le monde "globalement". Si ça ne se traduit pas par des chiffres, c'est peut-être que la condition féminine est soumise à d'autres carcans que le simple "machisme général".

Changer des systèmes en profondeur prend du temps mais on y arrive petit à petit. éa n'excuse en rien ce qui peut se passer tous les jours, mais justement : les femmes battues, la société s'en alarme alors qu'il y a quelques décennies, on en parlait relativement confidentiellement.

:| c'est donc de la fautes des femmes si elles se font matraquer la tronche par leur conjoint? elles ont cherchés hein? hahaha lalal les salooooopppessssssssssss ! :D

A force de nous dire (à tort) qu'on est des gros cons dominants et que c'est de notre faute si vous souffrez, ne vous étonnez pas de vous choper un aller-retour manuel sur vos joues de princesses ! :D (<= humour :smile2: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)
A force de nous dire (à tort) qu'on est des gros cons dominants et que c'est de notre faute si vous souffrez, ne vous étonnez pas de vous choper un aller-retour manuel sur vos joues de princesses ! ;) (<= humour :smile2: )

;)

tout à fait d'accord

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alienore Membre 233 messages
Forumeur activiste‚ 50ans
Posté(e)

Bien, restons calme.

Pourquoi beaucoup de femmes continuent de ruminer sur leurs conditions de vie.

Parceque depuis la nuit des temps, les hommes nous ont dominé et dans le souvenir collectif féminin, dans nos gênes féminin, dans nos instincts féminin, vous êtes nos prédateurs direct.

Il y a encore des femmes traitées au delà du supportable humainement sur cette planète, et en France il y a encore bien des femmes en vie pour nous conter leur déboires.

Les descendants d'esclave peuvent nous mettre en garde contre l'esclavagisme

Les descendants des Juifs peuvent nous mettre en garde contre le nazisme

Les femmes peuvent nous mettre en garde contre le machisme, la misogynie

Alors oui ça peut paraître redondant des nos jours en France, mais c'est comme ça, des siècles de maltraitance ne seront pas oubliés parceque depuis 50 ans cela s'ameliore, surtout si l'on sait que l'histoire est un éternel recommencement

Et comme des images parlent mieux que tous les commentaires

Femme afghanne en 1960

1960g.jpg

femme afghanne de nos jours

femme-kaboul.jpg

Modifié par Alienore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Les descendants d'esclave peuvent nous mettre en garde contre l'esclavagisme

Les descendants des Juifs peuvent nous mettre en garde contre le nazisme

Les femmes peuvent nous mettre en garde contre le machisme, la misogynie

Alors oui ça peut paraître redondant des nos jours en France, mais c'est comme ça, des siècles de maltraitance ne seront pas oubliés parceque depuis 50 ans cela s'ameliore, surtout si l'on sait que l'histoire est un éternel recommencement

+1

mais tout est question de forme et de manière et là dessus selon moi les feministes s'y prennent tres mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alienore Membre 233 messages
Forumeur activiste‚ 50ans
Posté(e)

Quelque soit la forme et la manière, l'indulgence est, à mon avis, de mise tant qu'on sortira pas avec des mitraillettes pour tirer dans le tas

Le passif et l'actif sont trop lourd pour que tout se passe sereinement en permanence

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité B_M
Invité B_M Invités 0 message
Posté(e)

Bon, je sais pas ça dépend de quoi on parle, niveau salaires etc... y'a pas à dire avoir un zozio étrangement est un atout ;) en ce qui concerne les relations, étrangement les filles ont plus de facilité (pas les timides, mais c'est pareil pour les zoizos ;)) , du moins cest mon avis :smile2:

Ouais c'est nul et j'ai honte , mais ça m'a fait rire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lumillia Membre 6 320 messages
mum's de cyphillis‚ 51ans
Posté(e)

Depuis un siècle en France les conditions humaines ont pas mal évolués aussi bien pour les hommes, les enfants et les femmes. Certes il reste encore d'énormes pogrès à faire.

Je me sens bien d'en mon corps de femme.

Je dirais que ce sont les préjugés qui nous pourrissent la vie, aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Tant qu'il y aura des biscottesbeurrées il y aura du pain sur la planche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant