Pourquoi la France devient Anti-Sarko après 2 ans.

gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Lol hypocrite pourquoi ?? Gagné quoi par les grèves et les manif' ? Qu'est-ce qu'elles emmerdent Sarkozy tu peux me le dire ? Le plus hypocrite, c'est bien la plupart de ceux qui manifestent oui ! Ils étaient où quand il fallait voter ? Je rappelle le taux d'abstinence au premier tour ? 54% si je me souviens bien, le plus fort taux jamais enregistré.

Bah hey, en 2012, ils seront moins cons et ils voteront. Là c'est trop tard, vous l'avez pendant 3ans encore :sleep:

Si je vais pas faire les manif', ce n'est pas pas hypocrisie (d'ailleurs on peut ne pas y aller et soutenir non ?), moi je les soutiens pas du tout. Parce que tout n'est que pretexte pour foutre la merde.

Augmenter les salaires, c'est toujours les mêmes choses. On augmente le salaire si ce n'est que ça ok. Mais les taxes et les prix remonteront aussi secs. Et au final on gagne quoi ?

Et pourquoi pas un patron payé au smic tant qu'on y est ;) :smile2:

C'est tout à fait ça. Et à l'heure actuelle, vas dire aux petits patrons, qui tentent de maintenir leur entreprise à flot, qu'ils doivent augmenter les salaires. Le soucis est que beaucoup ne font pas le rapport entre le payant et le payé. Ils imaginent qu'en manifestant pour des augmentations de salaire, c'est l'état qui va les leur verser .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)
C'est tout à fait ça. Et à l'heure actuelle, vas dire aux petits patrons, qui tentent de maintenir leur entreprise à flot, qu'ils doivent augmenter les salaires. Le soucis est que beaucoup ne font pas le rapport entre le payant et le payé. Ils imaginent qu'en manifestant pour des augmentations de salaire, c'est l'état qui va les leur verser .

C'est un fait, quand on connait les charge patronal on ce dit que l'entreprise a intérêt a biens tourné pour que le patron puisse dégagé un beau salaire.

Mais il a deux poids et deux mesures. Il y a les PME d'un coté qui, pour certaines tentent de subsister, et de l'autre coté les multinational comme total, carrefour, géant... qui font des milliards de bénéfices.

Ce sont deux type d'entreprises ,certes, mais elles ne fonctionnent pas de la même manière.

On ne peut donc pas les comparer.

L'état doit faire pression sur les multinational qui dégagent des milliard et l'état doit aussi alléger les charges des petites entreprises pour qu'elles puissent ce développer.

A mon avis ce n'est pas total ni carrefour qui vont crée des emploie mais les artisans et les PME, encore faut il les aidés.

Modifié par pumba le hobit 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fidelio
Invité Fidelio Invités 0 message
Posté(e)

euh Sylvano...on dit abstention et non abstinence...l'abstinence est ce que voudrait le Pape en Afrique, l'abstention c'est le fait de ne pas aller voter ;)

Quant à ceux qui manifestent, ils ont leur raison et ne pensent pas aux petits patrons mais à ceux qui licencient alors qu'ils font des bénéfices et qui surfent sur la crise pour liquider! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
C'est un fait, quand on connait les charge patronal on ce dit que l'entreprise a intérêt a biens tourné pour que le patron puisse dégagé un beau salaire.

Mais il a deux poids et deux mesures. Il y a les PME d'un coté qui, pour certaines tentent de subsister, et de l'autre coté les multinational comme total, carrefour, géant... qui font des milliards de bénéfices.

Ce sont deux type d'entreprises ,certes, mais elles ne fonctionnent pas de la même manière.

On ne peut donc pas les comparer.

L'état doit faire pression sur les multinational qui dégagent des milliard et l'état doit aussi alléger les charges des petites entreprises pour qu'elles puissent ce développer.

A mon avis ce n'est pas total ni carrefour qui vont crée des emploie mais les artisans et les PME, encore faut il les aidés.

Toutes les enseignes de grande distribution se font un pognon monstre, c'est certain. En contre partie, certaines de ses enseignes ne se foutent pas de la gueule de leurs employés. Auchan et Leclerc sont des références en matière de participation et primes diverses, pouvant entrainé 17 mois de salaires payés par an. D'autres enseignes, du genre Carrefour et Géant, sont effectivement réputées pour l'inverse. A titre d'exemple, au passage aux 35 heures, les pauses payées, chez carrefour, ne l'ont plus été. Petite pirouette pour "travaillez moins donc gagnez moins !"

L'état ne peut imposer à un employeur, quel qu'il soit de payer les employés au dessus du smic. Par contre, l'état pourrait imposer aux grandes distributions l'interdiction des marges arrières et une limitation de prix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)
Toutes les enseignes de grande distribution se font un pognon monstre, c'est certain. En contre partie, certaines de ses enseignes ne se foutent pas de la gueule de leurs employés. Auchan et Leclerc sont des références en matière de participation et primes diverses, pouvant entrainé 17 mois de salaires payés par an.

Ces enseignent tirent leur compétitivité de leurs rapports aux producteurs. Leclerc a même retirer un contrat qui spécifiait a que si la concurrence baissait les prix les producteurs travaillant pour leclerc devaient répercuté cette baisse de maniere a ce que monsieur leclerc ne baisse pas sa marge. La ou certains gagnent, d'autres perdent...

L'état ne peut imposer à un employeur, quel qu'il soit de payer les employés au dessus du smic. Par contre, l'état pourrait imposer aux grandes distributions l'interdiction des marges arrières et une limitation de prix.

+1 :smile2:

Je n'aurais jamais penser que l'on pourait tomber daccord.

L'interdiction des marges arrieres permetrais une meilleurs distribution des richesses avec les employés et les producteurs, on dépaserais largement le smic sans augmenter le cout des produits.

Ma vision des chose est que je prefaire favoriser les coop de petit agriculteurs, ce qui permet a l'economie local de fonctionner, de manger des produits de qualité et frais recolté de maniere humaine et cela centralise l'offre, ce qui est le principal atout des grandes surfaces...

Je sais, je suis un brin utopiste mais j'y crois et c'est prouvé, sa fonctionne.

Modifié par pumba le hobit 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gorbag 45 Membre 221 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Ces enseignent tirent leur compétitivité de leurs rapports aux producteurs. Leclerc a même retirer un contrat qui spécifiait a que si la concurrence baissait les prix les producteurs travaillant pour leclerc devaient répercuté cette baisse de maniere a ce que monsieur leclerc ne baisse pas sa marge. La ou certains gagnent, d'autres perdent...
La, pas d'accord ! Le monsieur Leclerc en question est le seul qui justement se bat pour que les augmentations de couts de productions ne soient pas répercutés sur les prix "promis". Sais tu que des produits comme l'informatique et l'audio visuel sont vendu, quasiment à prix coutant. Une bonne raison à cela : Le client qui achète une TV, reste dans le magasin pour faire ses courses et constate comme les prix sont bas (par rapport à d'autres enseignes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)

Je ne savais pas.

Mais comme tu dit ce sont des produits d'appele, et non de consomation courante.

En revanche pour faire sa marge et proposer des prix bas leclerc joue sur le prix d'achat aux producteurs.

Le contrat que je citait plus haut a été retirer car illégal.

Ce que je voulais dire c'est que si leclerc garde son énorme marge, qu'il paye bien ces employés et qu'il proposes des prix bas, il n'y a pas de magie, ce sont les producteurs qui payent la différence.

Ce qui a pour conséquence de détruire les petites exploitations qui n'ont pas les reins asser solide, d'inciter l'Europe a subventionner l'agriculture pour qu'elle ne disparaisse pas, ainsi que de favoriser l'import de produit a la qualité douteuse cultivé avec une main d'¿uvre exploité et ayant un bilan co2 désastreux.

C'est pourquoi je dit que la maniere de procédé de leclerc n'est pas forcément meilleur même si il pratique des prix plus bas en payant biens ces employé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
La, pas d'accord ! Le monsieur Leclerc en question est le seul qui justement se bat pour que les augmentations de couts de productions ne soient pas répercutés sur les prix "promis". Sais tu que des produits comme l'informatique et l'audio visuel sont vendu, quasiment à prix coutant. Une bonne raison à cela : Le client qui achète une TV, reste dans le magasin pour faire ses courses et constate comme les prix sont bas (par rapport à d'autres enseignes).

Leclerc est un voleur comme les autres ni mieux ni pire.Il pique aux poducteurs pour augmenter ses marges,Il y a d'ailleur un article trés intéréssant là dessus dans la cannard.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)

Globalement je suis daccord mais que propose tu?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Ce que Sarko proposait la régle des 3tiers me semble juste mais le soucis c'est qu'il ne la fera jamais appliqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Ouai, ;) Bah ton liens a réussit à m'ébranler un peu :o° ...

Le truc qui m'a marqué est les précisions sur le nombre de chômeurs jeunes...Le faite que se soit un renouvellement perpétuelle (notamment du au sortie d'école plus tardive) et aussi une conséquence des petits contrats qu'ils font, viens un peu discréditer le CPE...Je te l'avoue, je ne voyait pas le nombre de chômeurs jeunes de ce point de vue là...

Si tu st ébranlé c'est déjà ça. :smile2:

C'est à dire que la crise vient d'eux! Alors copier leur système de relance là où on critique leur système tout court... ;)

Et il ne faut pas oublier que si la France va bien, c'est bien grâce à un système plus préservé que celui américain, Alors leur reprocher leur hostilité, celle qui nous a sauvé... :sleep:

Non je dis que la majeure partie des pays europeen ont rélancé investissement et conssomation de même au States.Pense tu vraiemnt qu'on est les seul a avoir raison en ne relançant que l'investissement ?.

L'investissement dans les entreprises doit avoir pour but d'augmenter leurs bénéfices! Ainsi avec une répartition des richesses entre l'état qui récupère des taxes et impôts plus important et les employés et patrons qui ont une prime plus importante et peuvent ainsi bénéficier d'une hausse des salaires basé sur la hausse des bénéfices...

Donc le relance de la conso se fait toute seule...

Mais pour cela il faut bien considérer l'entreprise comme une institution bien particulière avec des droits et des devoirs...Et la réformé dans ce sens là...

Parce que, oui, si les patrons se mettent tout dans la poche et continue leur connerie, aucune relance ne marcherait...

Sur le principe je dis pas seulement ce que tu a écrit plus haut est juste l'netreprise a des devoir envers ses salariés.

Pour continuer sur mon exemple des alcooliques, on peut très bien boire sans tomber dedans, donc oui on peut augmenter le smic sans pour autant courir à sa perte...

Mais surement pas en période de crise! Là où l'entreprise va mal et par conséquent l'emploi aussi...

Ce ne serait qu'un frein de plus à l'embauche...

Il faut alors que les profits soeint mieux répartis et que les salaires des dirigeants eux aussi soient régullé.On ne peux demander toujours aux mêmes de fournir les éfforts (surtout les plus faibles).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)

Mais est-ce que tu ne crois pas qu'un investissement dans les entreprises + une réformes de celles-ci suffirait?

Et ainsi qu'une hausse du smic n'est pas indispensable à la relance?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mr C Membre 602 messages
Forumeur forcené‚ 26ans
Posté(e)

c'est possible que ça suffise à une relance, (mais perso, j'en suis pas sûr, mais bon, je suis pas économiste ..) mais ça ne serait pas très juste,

je tient à préciser que c'est les entreprises elles-mêmes en voulant toujours plus de libéralisation dans l'économie et de capitalisation qui se sont foutues toutes seules dans la merde de la crise, et maintenant elles appellent à l'aide l'état alors qu'elles cherchaient à l'éloigner de puis un bout de temps. Et ceux qui souffrent de cette crise, ce ne sont même pas les patrons qui l'ont déclenchés, eux ils ont du fric, ils s'en foutent un peu, c'est sûr que ça leur fait un peu mal au coeur de voir leur entreprise obligée de licencier parce qu'elle va pas trop bien , mais ça ne change pas leur train de vie. Alors maintenant ce sont les salariés qui trinquent, alors je pense que pour relancer l'économie on peu bien accorder aux salariés une petite augmentation, plutôt que d'aider uniquement ceux qui nous ont foutu dans la merde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
on peu bien accorder aux salariés une petite augmentation

Une réforme des entreprises entrainerait une meilleure répartition des richesses et donc une hausse des salaires et aussi des primes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Quel genre de réformes les 3tiers ?.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
c'est possible que ça suffise à une relance, (mais perso, j'en suis pas sûr, mais bon, je suis pas économiste ..) mais ça ne serait pas très juste,

je tient à préciser que c'est les entreprises elles-mêmes en voulant toujours plus de libéralisation dans l'économie et de capitalisation qui se sont foutues toutes seules dans la merde de la crise, et maintenant elles appellent à l'aide l'état alors qu'elles cherchaient à l'éloigner de puis un bout de temps. Et ceux qui souffrent de cette crise, ce ne sont même pas les patrons qui l'ont déclenchés, eux ils ont du fric, ils s'en foutent un peu, c'est sûr que ça leur fait un peu mal au coeur de voir leur entreprise obligée de licencier parce qu'elle va pas trop bien , mais ça ne change pas leur train de vie. Alors maintenant ce sont les salariés qui trinquent, alors je pense que pour relancer l'économie on peu bien accorder aux salariés une petite augmentation, plutôt que d'aider uniquement ceux qui nous ont foutu dans la merde...

Tout a fait. :smile2:

Comme pour ton exemple de l'alcolique (l'actionaire) est habitué a boire 2 verres(les dividendes) il s'habitue petit a petit a en boire 5 il devient dépendant et demande petit a petit a boire la bouteille alors que si cette bouteille était partagé avec tous ses salariés il ne serait plus dépendant et ne mourait pas d'une syrose (la crise).

Comment obliger l'alcoolique a partager sa bouteille ? en l'envoyant voir le docteur (l'état) pour suivre sa thérapie.

Je serais pour l'ajout d'un tier les alcooliques hanonymes (syndicat,CE) pour suivre l'évolution de ce patient et l'aider a ne pas ressombrer.

La hausse du SMIC n'est pas indispensable en temps de crise si les patrons eux aussi concéde a ne pas augmenter leurs salaires.

La différence c'est que les patrons même avec un salaire qui ne bouge pas n'ont pas les problémes de pouvoir d'achat qu'ont ceux au SMIC.

Ce Smic dont la vocation est de permettre à chaque salarié d'avoir un salaire suffisant pour accéder à des conditions de vie décentes et pour bénéficier d'une participation au développement économique de la nation. Cette approche est d'ailleurs conforme à la recommandation de l'OIT accompagnant la convention 131 relative au salaire minimum, ratifiée par la France, qui précise que " la fixation des salaires minima devrait constituer l'un des éléments de toute politique destinée à lutter contre la pauvreté et à satisfaire les besoins de tous les travailleurs et de leur famille ".

le Smic est une garantie essentielle de respect de la valeur du travail dans notre pays.

L'emploi est avant tout lié à la croissance, et l'augmentation du Smic y contribue de façon significative. Pour s'opposer à la revalorisation du Smic, l'argument tiré de la concurrence internationale est tout aussi fallacieux. On sait, en effet, que les secteurs les plus concernés par le Smic ne sont pas ceux qui sont le plus exposés à la concurrence internationale, comme les services aux personnes, les cafés restaurants, ou encore les branches du commerce. Quant aux petites entreprises, là où se posent déjà des problèmes de recrutement liés aux mauvaises conditions salariales, elles ont au contraire tout intérêt à une hausse du Smic et des garanties salariales qui égalisent les conditions de la concurrence et leur permettent de faire valoir auprès de leurs dirigeants les exigences du respect du droit du travail.

Le Smic net se situe encore à moins de 1000 euros par mois. C'est nettement insuffisant.

Quand les rémunérations de certains dirigeants se comptent en dizaines de millions d'euros par an. Pour 12 dirigeants de sociétés du CAC 40 déjà en poste en 1999, on a pu calculer que la moyenne de leur salaire est passée entre 1999 et 2008 de 844 000 euros (79 fois le Smic) à 3 235 000 euros (221 fois le Smic). Les hausses qu'ils se sont octroyés sont 40 fois supérieures à celle du Smic, mais c'est pourtant la hausse du Smic qu'il faudrait freiner?.

Soyons sérieux en période de crise les éfforts doivent étre concentis par tous hors ce n'est pas la cas.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
karen20 Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

ils ont tjrs été anti sarko

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nytho_0 Membre 1 492 messages
Ambiancieur‚ 29ans
Posté(e)
Quel genre de réformes les 3tiers ?.

http://www.marianne2.fr/Les-trois-tiers,-u...es_a175262.html

Franchement, elle est à rediscuter et à ne pas mettre en générale à toute les entreprises...

Mais, ce n'est pas qu'une seule réforme qu'il faut, mais bien la considération de l'entreprise comme institution particulière et ainsi en faire découler des règles, des droits et des devoirs qui lui seront bien propre...

Entre autres, sur l'embauche (des jeunes et des vieux), la formation, la redistribution de richesse (et richesses dans tout les sens du terme: salaires, bénéfices, taxes, impôts, productions, etc...), et la responsabilisé par rapport à ses résultats mais aussi leurs conséquences, etc...

Ce serait réformé le capitalisme et le solidifier tout en le sauvant!

Tout a fait. ;)

Comme pour ton exemple de l'alcolique (l'actionaire) est habitué a boire 2 verres(les dividendes) il s'habitue petit a petit a en boire 5 il devient dépendant et demande petit a petit a boire la bouteille alors que si cette bouteille était partagé avec tous ses salariés il ne serait plus dépendant et ne mourait pas d'une syrose (la crise).

Comment obliger l'alcoolique a partager sa bouteille ? en l'envoyant voir le docteur (l'état) pour suivre sa thérapie.

Je serais pour l'ajout d'un tier les alcooliques hanonymes (syndicat,CE) pour suivre l'évolution de ce patient et l'aider a ne pas ressombrer.

Ces abus seraient limités et supprimés dans les réformes qui iront avec l'institutionnalisation de l'entreprise...

La hausse du SMIC n'est pas indispensable en temps de crise si les patrons eux aussi concéde a ne pas augmenter leurs salaires.

La différence c'est que les patrons même avec un salaire qui ne bouge pas n'ont pas les problémes de pouvoir d'achat qu'ont ceux au SMIC.

Ce Smic dont la vocation est de permettre à chaque salarié d'avoir un salaire suffisant pour accéder à des conditions de vie décentes et pour bénéficier d'une participation au développement économique de la nation. Cette approche est d'ailleurs conforme à la recommandation de l'OIT accompagnant la convention 131 relative au salaire minimum, ratifiée par la France, qui précise que " la fixation des salaires minima devrait constituer l'un des éléments de toute politique destinée à lutter contre la pauvreté et à satisfaire les besoins de tous les travailleurs et de leur famille ".

le Smic est une garantie essentielle de respect de la valeur du travail dans notre pays.

L'emploi est avant tout lié à la croissance, et l'augmentation du Smic y contribue de façon significative. Pour s'opposer à la revalorisation du Smic, l'argument tiré de la concurrence internationale est tout aussi fallacieux. On sait, en effet, que les secteurs les plus concernés par le Smic ne sont pas ceux qui sont le plus exposés à la concurrence internationale, comme les services aux personnes, les cafés restaurants, ou encore les branches du commerce. Quant aux petites entreprises, là où se posent déjà des problèmes de recrutement liés aux mauvaises conditions salariales, elles ont au contraire tout intérêt à une hausse du Smic et des garanties salariales qui égalisent les conditions de la concurrence et leur permettent de faire valoir auprès de leurs dirigeants les exigences du respect du droit du travail.

le Smic net se situe encore à moins de 1000 euros par mois. C'est nettement insuffisant.

quand les rémunérations de certains dirigeants se comptent en dizaines de millions d'euros par an. Pour 12 dirigeants de sociétés du CAC 40 déjà en poste en 1999, on a pu calculer que la moyenne de leur salaire est passée entre 1999 et 2008 de 844 000 euros (79 fois le Smic) à 3 235 000 euros (221 fois le Smic). Les hausses qu'ils se sont octroyés sont 20 fois supérieures à celle du Smic, mais c'est pourtant la hausse du Smic qu'il faudrait freiner?.

J'ai dit:

-qu'il ne fallait pas en user pendant la crise.

-qu'il ne fallait pas en abuser pendant une période normale. Et y ajouter d'autres réformes qui seraient favorables à une hausse des offres d'emplois, une limitation de l'augmentation du coup de la vie, et une protection de nos produits français et aussi des PME qui les produisent...

Parce que augmenter le smic pour augmenter les aides aux entreprises, créer une hausse des prix,etc. éa ne sert à rien! Il y a une manière de le faire pour ne pas pénalisé le pays...

Soyons sérieux en période de crise les éfforts doivent étre concentis par tous hors ce n'est pas la cas.

Je n'ai pas dit que c'était le cas :sleep:

J'ai essayer d'être clair pourtant... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)
/.../ En contre partie, certaines de ses enseignes ne se foutent pas de la gueule de leurs employés. Auchan et Leclerc sont des références en matière de participation et primes diverses, pouvant entrainé 17 mois de salaires payés par an. D'autres enseignes, du genre Carrefour et Géant, sont effectivement réputées pour l'inverse./.../

Tu parles de qui là ? Du cadre moyen ou de l'employé libre service ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
http://www.marianne2.fr/Les-trois-tiers,-u...es_a175262.html

Franchement, elle est à rediscuter et à ne pas mettre en générale à toute les entreprises...

Mais, ce n'est pas qu'une seule réforme qu'il faut, mais bien la considération de l'entreprise comme institution particulière et ainsi en faire découler des règles, des droits et des devoirs qui lui seront bien propre...

Entre autres, sur l'embauche (des jeunes et des vieux), la formation, la redistribution de richesse (et richesses dans tout les sens du terme: salaires, bénéfices, taxes, impôts, productions, etc...), et la responsabilisé par rapport à ses résultats mais aussi leurs conséquences, etc...

Ce serait réformé le capitalisme et le solidifier tout en le sauvant!

Oui tu a été clair je suis assez d'accord avec ton analyse si cette reforme ce fait mais vois tu j'ai un gros doute.L'avaidité des puissants est sans limites.La preuve:

http://www.lepoint.fr/actualites/bonus-de-...du/914/0/328677

J'éspére que celà changera et que cette fameuse réforme viendra mais en attendant si les dividendes continue a pleuvoir pourquoi ne pas augmenter le SMIC. :smile2:

Pour la régle des 3tiers ce n'était qu"un belle parole de plus de Sarko preuve en est toutes les entreprsies de l'état qui ne la pratique pas.

Je suis pour soumettre a conditions(emplois,formation,salaire) toutes déductions de charges ou aides quelconque aux entreprises.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant