Fusillade dans une école en Allemagne: au moins dix morts, le tireur e


Yoannbzh Membre 11 667 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

<h2 id="mna-titre" class="mna-titre">Fusillade dans une école en Allemagne: au moins dix morts, le tireur est en fuite</h2> Créé le 11.03.09 à 10h49 | Mis à jour le 11.03.09 à 11h36

FAIT DIVERS - Le meurtrier pourrait être un ancien écolier de 17 ans connu des services de police et dont les parents étaient en possession légale d'une arme...

Le drame s'est produit au collège professionnel Albert Zeller Realschule, à Winnenden, une cité de 27.000 habitants à 20 kilomètres de Stuttgart, dans le sud-ouest du pays. L'établissement, qui accueille près de 1.000 écoliers, a été évacué.

«Le tireur a simplement tiré autour de lui», déclare le porte-parole de la police au Spiegel Online. Plusieurs personnes ont été blessée, le tireur, vêtu d'une tenue de combat noire, est en fuite dans le centre ville. On demande aux voitures de ne pas prendre d'autostoppeurs et le meurtrier pourrait être un ancien écolier de 17 ans connu des services de police et dont les parents étaient en possession légale d'une arme selon www.RTL.de. Pour Suddeutsche.de, il aurait cependant 20 ans.

Il est arrivé avec une arme à 9h30 dans l'établissement. Médecins et psychologues prennent les écoliers en charge.

Le quotidien local Winnender Zeitung conseille aux gens de rester chez eux.

Programmes de prévention

Cette tuerie ravive une plaie ouverte en Allemagne, en proie à la psychose des fusillades depuis plusieurs années.

En novembre 2007, la découverte d'un projet de tuerie dans un lycée de Cologne avait relancé le débat sur la prévention des violences à main armée dans les écoles. Des régions avaient ensuite lancé des programmes de prévention et la police avait alors créé un groupe de travail.

Deux cas récents

Le 18 novembre de cette année-là, la police avait annoncé avoir déjoué de justesse une attaque de deux lycéens de 17 et 18 ans, Rolf B. et Robin G. Elle était prévue pour le jour anniversaire de la fusillade d'Emsdetten, survenue le 20 novembre 2006.

Emsdetten, un nom gravé dans la mémoire collective allemande. Avant de passer à l'acte et de blesser 27 personnes, Stephan Bosse avait annoncé sur Internet sa volonté de se suicider de manière spectaculaire. Il disait ne trouver aucun sens à la vie, et écrivait sa rancoeur envers l'école: «Tout ce que j'y ai appris, c'est que je suis un perdant.» Le tout agrémenté de photos en tenue de baroudeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yoannbzh Membre 11 667 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

<h2 id="mna-titre" class="mna-titre">Fusillade dans une école en Allemagne: au moins seize morts, dont le tireur</h2> Créé le 11.03.09 à 10h49 | Mis à jour le 11.03.09 à 15h11

article_winnengen.jpg Des policiers allemands sur les lieux de la tuerie, au collège technique de Winnenden, près de Stuttgart, le 11 mars 2009./M. LATZ / DDP / AFP FAIT DIVERS - Le drame a eu lieu à Winnenden, près de Stuttgart. Le meurtrier était un ancien écolier de 17 ans connu des services de police et dont les parents étaient en possession légale de 18 armes...

Le tireur fou, a été tué par la police sur le parking du centre commercial de Wendlingen selon bild.de. Deux civils ont été tués et deux policiers blessés dans l'échange de tirs final.

Il avait détourné une Volkswagen Sharan, pris en otage le chauffeur et forcé plusieurs barrages, filant sur l'autoroute en direction de Stuttgart sur près de 40 kilomètres, avant de libérer son otage.

Un porte-parole de la police a aussi expliqué que dans sa fuite, il était passé par la clinique psychiatrique de Winnenden et a tiré cinq à six fois. Il a tué un passant.

Un lourd bilan

Au total, il aurait tué au moins quinze personnes. Le tireur s'est introduit dans le collège professionnel Albertville Realschule, à Winnenden, une cité de 27.000 habitants à 20 kilomètres de Stuttgart, dans le sud-ouest du pays.

Neuf des victimes sont des élèves du lycée, âgés de 16 à 17 ans, selon le ministre de l'Intérieur Heribert Rech. Trois enseignants ont été tués. Au moins deux autres personnes sont grièvement blessées, a ajouté la police.

Selon une porte-parole du ministère de l'Intérieur du Bade-Württemberg, le bilan pourrait être plus lourd encore.

Le meurtrier est un ancien élève du collège où s'est déroulée la fusillade, qu'il a quitté en 2007. Agé de17 ans, il était connu des services de police et ses parents étaient en possession légale de près de 18 armes selon rtl.de et Bild.de.

Il a «simplement tiré autour de lui»

L'établissement, qui accueille près de 1.000 écoliers, a été évacué. Médecins et psychologues prennent les élèves en charge. Des photos du collège et du dispositif d'urgence ici.

«Le tireur a simplement tiré autour de lui», déclare le porte-parole de la police au Spiegel Online. Il est arrivé avec une arme à 9h30 dans l'établissement et «a ouvert le feu sans un mot». Plusieurs personnes ont été blessées, le tireur, vêtu d'une tenue de combat noire, était ensuite en fuite dans le centre ville, provoquant un grand émoi. Le quotidien local Winnender Zeitung a conseillé aux gens de rester chez eux, et les autorités avaient demandé aux voitures de ne pas prendre d'autostoppeurs.

Programmes de prévention

Cette tuerie ravive une plaie ouverte en Allemagne, en proie à la psychose des fusillades depuis plusieurs années.

En novembre 2007, la découverte d'un projet de tuerie dans un lycée de Cologne avait relancé le débat sur la prévention des violences à main armée dans les écoles. Des régions avaient ensuite lancé des programmes de prévention et la police avait alors créé un groupe de travail.

Deux cas récents

Le 18 novembre de cette année-là, la police avait annoncé avoir déjoué de justesse une attaque de deux lycéens de 17 et 18 ans, Rolf B. et Robin G. Elle était prévue pour le jour anniversaire de la fusillade d'Emsdetten, survenue le 20 novembre 2006.

Avant de passer à l'acte à Emsdetten et de blesser 27 personnes avec une arme à feu et des grenades, Bastian Bosse avait annoncé sur Internet sa volonté de se suicider de manière spectaculaire. Il disait ne trouver aucun sens à la vie, et écrivait sa rancoeur envers l'école: «Tout ce que j'y ai appris, c'est que je suis un perdant.» Le tout agrémenté de photos en tenue de baroudeur.

C'est une autre tuerie qui reste gravée dans la mémoire collective allemande. Le 26 avril 2002, seize personnes (douze profs, une secrétaire, deux étudiants et un policier) avaient été tuées dans un lycée d'Erfurt par un ancien élève de 19 ans, Robert Steinhaeuser, qui s'était ensuite donné la mort.

M.Gr. et P.A. avec agence

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Et après le lobby des armes va nous dire que les armes à feu n'y sont pour rien :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anna23 Membre 1 267 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Bastian Bosse avait annoncé sur Internet sa volonté de se suicider de manière spectaculaire. Il disait ne trouver aucun sens à la vie, et écrivait sa rancoeur envers l'école: «Tout ce que j'y ai appris, c'est que je suis un perdant

quel souffrance!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Et après le lobby des armes va nous dire que les armes à feu n'y sont pour rien ;)

Absolument l'arme n'y est pour rien :smile2:

ce n'est qu'un bout de métal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité L'ancienne
Invité L'ancienne Invités 0 message
Posté(e)

"Avec ce père membre d'un club de tir, il partageait une passion pour les armes à feux. La plupart des fusils et revolvers étaient entreposés dans un coffre-fort. Mais l'arme du bain de sang, un pistolet Beretta, était dans la chambre des parents. Un de ses jeux favoris: "tirer avec un pistolet à air comprimé dans la cave de sa maison sur des cibles"

Armes à feux facile d'accès!!!

Et Jeux très rigolo (tirer avec un pistolet à air comprimé dans la cave de sa maison sur des cibles) alors que c'est interdit en Allemagne!!

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Bah là, j'ai franchement halluciné quand j'ai vu ça. L'arme à feu facile d'accès y est pour quelque chose quand même, mais le collègien de 17ans tout simplement abruti et malade dans sa tête...

J'espère ne jamais apprendre que ce genre de psychopathe retrouve la liberté au bout de 10ans...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité L'ancienne
Invité L'ancienne Invités 0 message
Posté(e)
Bah là, j'ai franchement halluciné quand j'ai vu ça. L'arme à feu facile d'accès y est pour quelque chose quand même, mais le collègien de 17ans tout simplement abruti et malade dans sa tête...

J'espère ne jamais apprendre que ce genre de psychopathe retrouve la liberté au bout de 10ans...

Les psychopathe de ce genre n'attendent pas de se faire arréter ils se suicident (tout simplement) :smile2:

Modifié par L'ancienne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Je pense que le vrai problème, c'est d'autoriser les gens à avoir des armes chez eux. C'est beaucoup trop dangereux. Une arme à feu, un coup de folie, et on bute toute sa famille pour se suicider après.

Ya que la police, les militaires et les gendarmes qui à mon sens, sont habilités à se servir d'une arme à feu. Parce que là, le souci, c'est que ce genre de folie commence à être "à la mode", c'est pas la première fois que j'entends parler de massacre dans une école. Si maintenant, on doit avoir peur quand on va à l'école ou d'envoyer ses gamins en cour, où va-t-on ??

Modifié par Sylvano

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyphilis Membre 2 595 messages
Davs <3 ‚ 24ans
Posté(e)
Merde j'ai oublié qu'il s'était suicidé :sleep: Bah c'est pas grave, on le ressucite, puis on le rebute après, juste pour le plaisir de le buter !

C'est encore plus sadique :smile2:

La faute des parents se n'est pas d'avoir laissé des armes à la porté de leur fils mais plutôt de ne pas avoir vue sa détresse psycologique !!

Encore un qui c'est pris beaucoup de féssées ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Peut être qu'il a manqué d'amour. Mais attends, t'imagine si tous les gosses en manque d'écoute ou d'amour réagisse comme ça ?

Non l'erreur c'est bien d'avoir laissé l'arme à portée de main. Ca soulève des tentations, surtout quand on est désespéré. Sans arme à feu, on peut dire qu'il se serait emparé d'un couteau (probablement), mais il aurait fait moins de victimes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité L'ancienne
Invité L'ancienne Invités 0 message
Posté(e)
C'est encore plus sadique :smile2:

La faute des parents se n'est pas d'avoir laissé des armes à la porté de leur fils mais plutôt de ne pas avoir vue sa détresse psycologique !!

Encore un qui c'est pris beaucoup de féssées ;)

Tu n'as pas tort!! mais laisser des armes à la porté de leur fils est aussi une faute!!

Ses amis ( même s'ils en avaient très peu) parlaient d'une "déception amoureuse" :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyphilis Membre 2 595 messages
Davs <3 ‚ 24ans
Posté(e)

Pas forcement de nos jour c'est facille de se procurer une arme à feu . Je sais très bien que si j'en veu une je me procure de l'argent , et je dessend au coin de la rue (sans exagération) .

Le gosse il ne parle pas de manque d'amour de la part de ses parents mais aparament d'un probleme due à l'école .

A carement pour une deseption amoureuse :smile2: .

Modifié par Cyphilis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)
Pas forcement de nos jour c'est facille de se procurer une arme à feu . Je sais très bien que si j'en veu une je me procure de l'argent , et je dessend au coin de la rue (sans exagération) .

Le gosse il ne parle pas de manque d'amour de la part de ses parents mais aparament d'un probleme due à l'école .

Plus difficilement quand même. Je sais qu'on peut, mais faut connaître des gens dans le milieu, c'est quand même plus dangereux que ce soit légal !

A moins d'être professionnel, t'as rien à faire avec une arme chez toi... En plus, c'est pas aussi simple que ça de tirer avec une arme à feu.

A carement pour une deseption amoureuse :smile2: .

A ce moment là, buter sa copine je comprends, mais pourquoi avoir tirer sur les autres ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité L'ancienne
Invité L'ancienne Invités 0 message
Posté(e)

«Une double identité»

Un autre témoigne : «Il ne parlait pas beaucoup. C'était un garçon calme. C'est incroyable qu'il ait pu commettre un tel massacre». Un autre, Michael, le décrit comme « frustré qui avait été largué par sa copine. On le surnommait entre nous le "loser" ».

On le décrit comme Un garçon sans relief et sans saveur. Même ses copains d'école le décrivent comme un passe-muraille. Coupe de cheveux banale, visage rond et lunettes, du classique. Sur le profil de son réseau social sur internet, à la question «qu'est-ce que tu aimes en toi?», il répond «rien». «Qu'est-ce que tu détestes en toi? Rien». «Loisirs?Films d'horreur.» «Profession? Malheureusement encore écolier.» Un écolier médiocre. Il a quitté l'établissement professionnel Albertville en 3e sans avoir réussi son examen final. C'était l'an dernier. Cette année, il tentait sa chance dans un autre collège d'apprentissage. Il avait quand même un don pour un sport: le tennis de table, qui lui avait valu de remporter quelques tournois locaux et d'être décoré deux fois par le maire de son village. Tim pratiquait de moins en moins. «Il avait beaucoup grossi ces derniers temps», raconte Justin, un de ses voisins.

Modifié par L'ancienne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cyphilis Membre 2 595 messages
Davs <3 ‚ 24ans
Posté(e)
A moins d'être professionnel, t'as rien à faire avec une arme chez toi... En plus, c'est pas aussi simple que ça de tirer avec une arme à feu.

Si j'ai bien lue aparament ses parents avaient cette arme de fasson légal après c'est sur qu'ils auraient du mieux la garder :sleep:

A ce moment là, buter sa copine je comprends, mais pourquoi avoir tirer sur les autres ? :o°

J'y ai pensé aussi :smile2: . Pour la simple et bonne raison que quand quelqu'un nous quitte c'est toujours la faute des autres pas de la notre ;)

On le décrit comme Un garçon sans relief et sans saveur. Même ses copains d'école le décrivent comme un passe-muraille. Coupe de cheveux banale, visage rond et lunettes, du classique. Sur le profil de son réseau social sur internet, à la question «qu'est-ce que tu aimes en toi?», il répond «rien». «Qu'est-ce que tu détestes en toi? Rien». «Loisirs?Films d'horreur.» «Profession? Malheureusement encore écolier.» Un écolier médiocre. Il a quitté l'établissement professionnel Albertville en 3e sans avoir réussi son examen final. C'était l'an dernier. Cette année, il tentait sa chance dans un autre collège d'apprentissage. Il avait quand même un don pour un sport: le tennis de table, qui lui avait valu de remporter quelques tournois locaux et d'être décoré deux fois par le maire de son village. Tim pratiquait de moins en moins. «Il avait beaucoup grossi ces derniers temps», raconte Justin, un de ses voisins.

Bon je crois que je vais devoir me faire psycanaliser ;)

Modifié par Cyphilis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant