Non à l'homoparentalité.

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
il vaudrait mieux que je ne meurs pas tout de suite....

Je ne sais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Je t'avoue ne pas considérer qu'un divorce ou qu'un veuvage ou que la non possibilité de procréer soit le fruit d'un echec.

Pourquoi le nombre ne devrait-il plus etre conditionnant sous pretexte que le genre ne l'est pas ?

Quel lien unit genre et nombre?

Il y a autres justifications que celle que tu cites qui d'ailleurs n'en est pas une.

Polygamie:

- augmentation des maladies sexuellement transmissibles

- augmentation des naissances , or la Terre est déja surpeuplée

- complication des rapport familliaux qui le sont déja assez comme cela

- augmentation des frais liées a une grossesse, en effet, si tu prones la polygamie, tu y inclues bien entendu la polyandrie, la femme enceinte d'un des hommes de son harem, devra logiquement procéder a un test de partenité pour savoir lequel des hommes est l'heureux géniteur.

Maintenant, 80% des pays sont polygames de droit, mais dans les faits, 80% des unions faites dans ces pays sont monogames. En France, la polygamie concerne moins d'un 1% des personnes. Mais te voir militer pour une infime minorité est louable.

Je n'ai rien contre la polygamie tant qu'elle est volontaire de toutes les parties et qu'elle s'accompagne d'une sécurisation renforcée des droits du conjoint du polygame et de ses enfants.

Mais entre nous, la polygamie, c'est bien un caprice de riches.

Le divorce n'est pas un échec ? Il peut sans doute être qualifié d'épanouissement complet et de réussite éclatante du couple. :smile2:

Le veuvage est pire qu'un échec : c'est la destruction irréversible du couple.

Le fait de ne pouvoir procréer pousse même certain à vouloir adopter. Dans certains cas, c'est donc considéré comme un échec.

Augmentation des maladies sexuelles ? Au contraire, une relation polygame engendre beaucoup moins d'adultère avec des personnes peu connues. L'hypocrisie de la monogamie est plutôt source de dangers sexuels. En outre, on croirait lire du kyrriluk sauf que lui il avance que l'insatiabilité sexuelle est pour les homos et que ces derniers sont porteurs de miasmes.

Les autres problèmes que tu soulèves soit n'en sont pas soit sont bien pires dans le couple monogame qui se caractérise de plus en plus par son instabilité. J'aimerais d'ailleurs que les thuriféraires de la monogamie nous expliquent combien de partenaires ils ont connu et quel est le temps maximal de leur relation monogame exclusive. ;)

Enfin, vouloir mettre fin à la règle du genre sans accepter de réfléchir à la pertinence du nombre, c'est bien avoir une pensée hémiplégique. En gros, on refuse juste les dogmes quand ils nous dérangent. Quand ils ne vont pas à l'encontre de nos préjugés, là ils ne doivent jamais être remis en cause. :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)
Je ne sais pas.

C'est une menace? je vais surveiller mes arrières (sans mauvais jeu de mot vu le sujet ;) )..... :o°

Le divorce n'est pas un échec ? Il peut sans doute être qualifié d'épanouissement complet et de réussite éclatante du couple. ;)

Le veuvage est pire qu'un échec : c'est la destruction irréversible du couple.

Le fait de ne pouvoir procréer pousse même certain à vouloir adopter. Dans certains cas, c'est donc considéré comme un échec.

Augmentation des maladies sexuelles ? Au contraire, une relation polygame engendre beaucoup moins d'adultère avec des personnes peu connues. L'hypocrisie de la monogamie est plutôt source de dangers sexuels. En outre, on croirait lire du kyrriluk sauf que lui il avance que l'insatiabilité sexuelle est pour les homos et que ces derniers sont porteurs de miasmes.

Les autres problèmes que tu soulèves soit n'en sont pas soit sont bien pires dans le couple monogame qui se caractérise de plus en plus par son instabilité. J'aimerais d'ailleurs que les thuriféraires de la monogamie nous expliquent combien de partenaires ils ont connu et quel est le temps maximal de leur relation monogame exclusive. :|

Enfin, vouloir mettre fin à la règle du genre sans accepter de réfléchir à la pertinence du nombre, c'est bien avoir une pensée hémiplégique. En gros, on refuse juste les dogmes quand ils nous dérangent. Quand ils ne vont pas à l'encontre de nos préjugés, là ils ne doivent jamais être remis en cause. :|

Est-ce que tu subodores (non, là tu affirmes en fait !!!) que les ploygames sont fidèles? :D avoir un harem ne constitue pas un gage de fidélité, il me semble, c'est même la preuve que le mâle ne peut se satisfaire !! d'où les éventuels problèmes de MST, là-dessus je rejoins Elaïs.... :smile2:

Quand à la monogamie exclusive (bref, la fidélité), elle n'est pas encore en voie de disparition, car vois-tu, l'être humain a un atout indiscutable pour le prévenir de ses instincts: la volonté !.... :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

La polygamie n'est pas un problème à partir du moment où la polyandrie est aussi autorisée. De toute façon, t'as un paquet de gens qui ont un conjoint "officiel" et qui vivent une ou plusieures autres relations "cachées" à côté, dans le genre hypocrite on ne fait pas mieux.

Cependant, je pense que les évolutions d'une loi ou d'une société se font aussi en fonction de la demande et du nombre de personnes lésées par les oublis de la loi. Je ne pense pas que la polygamie/polyandrie soit une situation réellement courante en France...gérer une famille légale c'est déjà lourd alors deux voire trois...

Bref, ça n'est pas d'actualité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
squateman Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)

Ouuuhhhh , le houleux raccourcis entre la ploygamie et les mst ixtab....

Pas beau !

Modifié par squateman

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ixtab Membre 1 162 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Je n'ai fait que reprendre l'exemple d'Elaïs, et pour tout dire c'est vrai qu'en me relisant c'est pas du meilleur effet.....je retire les MST, mais je laisse le reste :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Le divorce n'est pas un échec ? Il peut sans doute être qualifié d'épanouissement complet et de réussite éclatante du couple. :sleep:

Au contraire, il peut tout autant être réussite d'un couple epanoui et qui assume pleinement ne plus s'aimer sans considérer cela comme un échec.

L'échec réside tant dans un divorce foireux que dans un mariage foireux qui persiste par habitude, culte, sentiment que la réalité est echec par exemple, bref un couple qui persiste pour un tas de mauvaises raisons.

Le veuvage est pire qu'un échec : c'est la destruction irréversible du couple.

Ce n'est donc pas un échec.

Le fait de ne pouvoir procréer pousse même certain à vouloir adopter. Dans certains cas, c'est donc considéré comme un échec.

Dans certains cas...et souvent apres l'investigation psy menée pour l'agrément , les couples qui choississent l'adoption par frustration sont répérés et se voient l'agrément refusé. Heureusement.

En outre, on croirait lire du kyrriluk sauf que lui il avance que l'insatiabilité sexuelle est pour les homos et que ces derniers sont porteurs de miasmes.

Projection! :o°

Les autres problèmes que tu soulèves soit n'en sont pas soit sont bien pires dans le couple monogame qui se caractérise de plus en plus par son instabilité.

la polygamie est également susceptible d'instabilité, si tu ne le sais pas , c'est que tu n'en a qu'une lecture théorique, parce qu'en pratique, ca castagne dur entre les différents conjoints.

J'aimerais d'ailleurs que les thuriféraires de la monogamie nous expliquent combien de partenaires ils ont connu et quel est le temps maximal de leur relation monogame exclusive. ;)

Commence par nous donner tes chiffres :|

Enfin, vouloir mettre fin à la règle du genre sans accepter de réfléchir à la pertinence du nombre, c'est bien avoir une pensée hémiplégique.

C'est toi qui le dit.

En attendant tu n'as toujours pas demontrer en quoi genre et nombre etaient forcément liés?

En gros, on refuse juste les dogmes quand ils nous dérangent. Quand ils ne vont pas à l'encontre de nos préjugés, là ils ne doivent jamais être remis en cause. :|

C'est toi qui le dit ;)

Je n'ai fait que reprendre l'exemple d'Elaïs, et pour tout dire c'est vrai qu'en me relisant c'est pas du meilleur effet.....je retire les MST, mais je laisse le reste :D

t'as bien fait, je ne veux pas qu'un lecteur trop pressé puisse penser que nous partageons les mêmes opinions. Et le reste est ...du meilleur effet :smile2:

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
La polygamie n'est pas un problème à partir du moment où la polyandrie est aussi autorisée.

la polygamie inclue la polyandrie, sinon, on parle de polygynie :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

polygynie + polyandrie = polygamie!

merci élais, j'ai appris quelque chose aujourd'hui.

bref a part çà:

basculer de l'homoparentalité à la polygamie, on fait fort chers amis forumeurs!

m'enfin, moi je suis totalement pro-polygamie (consentante dans les deux sens evidament) et je rejette tous les contre-arguments que j'ai lu précédemment car je les trouve infondés pour les meme raison que simplicius.

cependant je m'accorde a préjuger que ce n'est pas une priorité de la société française.

d'ailleur j'ai pensé qu'au lieu de pinailler sur les lois qui font des chichi au sujet de l'homoparentalité et meme de l'homosexualité (d'un point de vue juridique et administratif) pourquoi ne pas tout simplement FAIRE UN GRAND MORATOIRE/REFERENDUM ?

après tout si c'est une vraie question de société, on sera enfin fixé sur les opinions de tout un chacun et les homosexuels sauront enfin s'il faut continuer de vivre caché pour vivre heureux non?

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dannya Membre 7 719 messages
funambulle‚ 37ans
Posté(e)
En sociologie, les couples homoparentales sont pris en compte au même titre que la mono parentalité, et finalement l'Etat aussi car ils rentrent en compte dans les chiffres.

Moi qui exercera mon futur métier à domicile, on nous apprend a apprécier ses nouveaux types de famille... je trouve ça nul qu'en 2009, ce ne soit pas encore rentrer dans les morses, pff! ;)

La mentalité collective a encore du chemin à faire, alors que dans les faits, cela existe depuis deja quelques décénies!

je ne comprend pas pourquoi ont mets autant de batons dans les roues à ses personnes qui, naturellement, ont envie d'une petite famille. Tout ça parce que chacun a sa propre representation personnel de la famille et qu'il leur est impossible de concevoir qu'elle est différente et propre à chacun.

Et pour ceux qui en ont peur...moi j'ai horreur de toutes les petites bestioles qui rampent...Détruisons tous les vers et autres asticots de la planète!! :smile2: :o°:sleep:

Juste pour le flood ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
basculer de l'homoparentalité à la polygamie, on fait fort chers amis forumeurs!

Nan nan, c'est toujours le même qui introduit un plaidoyer pro-polygamie à chaque fois qu'il peut ! Ce hippie de Simplicius ! :sleep:

m'enfin, moi je suis totalement pro-polygamie (consentante dans les deux sens evidament) et je rejette tous les contre-arguments que j'ai lu précédemment car je les trouve infondés pour les meme raison que simplicius.

Je trouve la polygamie un peu dure à appliquer.

Imagine, tu as plusieurs femmes qui elles-même ont plusieurs maris (pourquoi se priver) qui eux-mêmes ont peut-être d'autre femmes, etc.. Et des enfants un peu partout. Bonjour les téléscopages de droits, surtout si chaque conjoint prétend à avoir des droits parentaux.

Et puisqu'on est dans la totale re-création de la notion de couple-famille, la polygamie homo, ça s'appelle comment ? ;)

Bref, d'un point de vue structurel et pragmatique, appliquer la polygamie est très contestable puisque son fondement (avoir plusieurs conjoints officiels) peut autoriser des situations très embrouillées et finalement, ça reviendrait à légiférer incessamment pour quel résultat ? Comment l'organiser ? C'est l'amour libre ?

Et encore, j'ai pas parlé des divorces polygames qui seraient hautement compliqués, ainsi que des familles recomposées polygames. :smile2:

Et l'adoption polygame ?

Nan, finalement, je crois savoir pourquoi on l'a interdit ! Ce n'est pas une histoire de moeurs.

Fin du HS...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nick_Kang Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Pourquoi ne pas laisser les homosexuels adopter ? C'est pas pour ça qu'ils en feront forcément une tapette...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gjtg Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

L'état , la famille et l'homoparentalité.

La famille s'occupait jadis de l'éducation des enfants. Entre temps l'état en remplacement de son ministère de " l'instruction publique" a crée le ministère de " l'éducation nationale", dépossédant ainsi la famille de son rôle essentiel dans ce domaine. Depuis l'état donne dans ses écoles la "pilule du lendemain" aux filles, celles-ci ne pouvant ainsi que le trouver plus "sympa" que les parents. Il crée une procédure permettant aux filles d' avorter sans en avertir les parents. Il prévoit la mise à l'école des enfants dès deux ans, il prévoit de mettre en place une législation interdisant la "fessée"....

L'état infantilise les parents, les remplaçant de plus en plus dans leur rôle d'éducateur.

La famille c'est un lien juridique, le mariage, permettant de stabiliser les couples , de stabiliser leurs enfants. Cet élément juridique voit son importance diminuée par les assouplissements apportés aux cas de divorce. De plus ne peut recevoir le nom de "famille" que les couples avec enfants. Si ce nom est donné à tort et à travers; il perd de sa spécificité , de même que perd alors de sa spécificité l'institution qu'il désigne. Il n'existe pas par exemple de "famille monoparentale" , il existe des filles mère, des veufs avec enfants, des veuves avec enfants.

La famille c'est un lien biologique : un homme, une femme et leurs enfants. Ce lien est contesté lorsque l'état envisage de créer le mariage gay. Deux homos qui ont un gosse, c'est un fantasme, pas un fait biologique, deux lesbiennes qui font un gosse par insémination artificielle c'est un fantasme mis à exécution, c'est donner la vie à un gosse que l'on a programmé comme étant orphelin de père.

L' état qui envisage le mariage gay ou la reconnaissance juridique de l'homoparentalité, affaibli la portée du lien biologique, fondateur de la famille.

L' état ne cesse d'affaiblir la famille. Le mariage gay et la reconnaissance juridique de l'homoparentalité participe à faire perdre à la famille toute spécificité. Le débat actuel sur le mariage gay porte également sur la politique d'envahissement de la sphère publique et privée par l'état, et en particulier sur sa politique d'affaiblissement de la famille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

gjtg, avant de me lancer plus tard dans la contestation de tes propos, je tiens juste deja a dire que tu as au moins le mérite d'apporter un sang nouveau à la discussion.

maintenant place à la contre argumentation...

(to be continued)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Pourquoi ne pas laisser les homosexuels adopter ? C'est pas pour ça qu'ils en feront forcément une tapette...

Absolument mon chou, j'espère seulement qu'il lui épilerons les poils disgracieux sil y a lieu :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

T'es fou toi ! Les gays adorent les poils, justement ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je n'ai rien contre le mariage homo mais je suis contre l'adoption par ceux ci d'enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rott kiler Membre 1 875 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Ben voyons.............................

Je n'est rien contre les grattes ciel................. mais il ne doivent pas dépasser 1 étage :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Si Mowgli à pu grandir élévé par des loups, Tarzan par des singes, bordel, des gosses peuvent grandir élévé par des Momosexuels !!

merde !!

Pour revenir au sujet :

La vrais cranite c'est qu'un petit petit élévé par des homo en devienne un parce qu'il a pas eu l'image maternelle...

OR

Tous mes potes pédés le sont devenu alors qu'ils avaient des parents hétéros...

moralité : Christine = boudin.

moralité = un pédé c'est juste un type qui c'est fait enc*lé :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gjtg Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Je n'accepterai pas que l'on ne reconnaise pas l'homoparentalité et l'adoption par des couples homosexuels. La question a déja été de nombreuses fois débattue et étudiée, et il c'est avéré qu'aucune etudes n'est capable de demontrer les effets néfastes et déséquilibrants pour l'enfant.

Soyons francs, si ces droits sont encore aujourd hui méprisés, c'est au seul nom d' une homophobie crasse des pouvoirs publics et d'une logique de démagogie electorale des plus répugnante.

nous sommes tous homophobes.

Prenons l'exemple de notre amie Elaïs :

elle est née d'un père et d'une mère

son père a eu une mère et un père, de même sa mère

et ainsi de suite jusqu'à Cro-Magnon

aucun homo dans ses ascendants

Nous prouvons ainsi que Elaïs rejette l'homosexualité et qu'elle est homophobe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant