maman , ma tante m'a tapée !

Nephalion Modérateur 27 874 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)
mais bien sur que non!! mais pourquoi parles-tu de laxisme?? tu ne peux donc pas imaginer une éducation sans coups (je ne sais plus quels tèrmes il faut choisir pour ne pas choquer...)? automatiquement, si on ne tape pas, on est laxiste??.... :smile2:

C'est pas une histoire de choquer. C'est juste une histoire d'exagération.

Quand tu dis non à ton enfant, c'est du harcèlement moral ?

Quand tu le punie de dessert, c'est l'affamer ?

Bien sur qu'on ne doit pas martyriser un gosse.

Mais une tape sur les mains n'a jamais transformé un adorable bambin en psychopathe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
C'est pas une histoire de choquer. C'est juste une histoire d'exagération.

Quand tu dis non à ton enfant, c'est du harcèlement moral ?

Quand tu le punie de dessert, c'est l'affamer ?

Bien sur qu'on ne doit pas martyriser un gosse.

Mais une tape sur les mains n'a jamais transformé un adorable bambin en psychopathe.

parce que ça, c'est peut-être pas exagérer hein?...

je n'ai évidemment, jamais dit ça. Mais le fait est que taper son enfant pour l'éduquer, lui apprend :

que l'on tape pour se faire obéir/comprendre

que l'on peut taper un plus petit que soi

qu'on peut faire mal pour son bien

...

de plus, un enfant qui arrète de faire une bêtise parce qu' il a reçu une tape, ne la refera peut-être pas en effet...tant que l'adulte est là! mais si il n'a plus peur d'en recevoir une, il retentera sa bêtise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nephalion Modérateur 27 874 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)
parce que ça, c'est peut-être pas exagérer hein?...

je n'ai évidemment, jamais dit ça. Mais le fait est que taper son enfant pour l'éduquer, lui apprend :

que l'on tape pour se faire obéir/comprendre

que l'on peut taper un plus petit que soi

qu'on peut faire mal pour son bien

...

de plus, un enfant qui arrète de faire une bêtise parce qu' il a reçu une tape, ne la refera peut-être pas en effet...tant que l'adulte est là! mais si il n'a plus peur d'en recevoir une, il retentera sa bêtise.

c'est aussi comprendre la portée de ses actes:

- frapper un autre fait mal, et personne n'aime avoir mal.

- il y a des règles à ne pas enfreindre

- il y a une hiérarchie dans les règles (la tape sur les mains n'intervient pas pour un gateau pris sans la permission parentale)

Un enfant qui arrête de faire une bêtise car on lui a dit c'est pas bien, ne la refera peut-être pas en effet...tant que l'adulte est là! mais si il se rend compte que les menaces ne sont jamais suivies d'actes, il retentera sa bêtise.

La tape sur la main n'est pas la solution à tous les problèmes d'éducation.

C'est une réponse possible à un cas de figure donné.

Et bien évidement il ne s'agit pas d'utiliser sa force d'adulte.

Comme pour tout, le dosage est nécessaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
acceptez vous que votre enfant soit tappé par un autre membre de la famille ( oncle , tante , grands parents )  s'il commet une bétise ? si vous refusez , comment vous l'exprimez ? 

je n'accepte pas que l'on frappe un enfant. Dans mon entourage, tout le monde le sait, donc personne ne se serait permis de frapper mes enfants.

Un jour, une instit s'est permise une "petite claque" à ma fille. Je lui ai expliqué que si elle avait un soucis avec ma fille, il fallait m'en parler, mais qu'en aucun cas je ne l'autorisais à lever la main sur elle. Le lendemain, l'instit était en arrêt maladie pour dépression nerveuse. A cause de ma remarque ou pas ? Je n'en sais rien mais elle ne m'a pas manqué.

C'est pas une histoire de choquer. C'est juste une histoire d'exagération.

Quand tu dis non à ton enfant, c'est du harcèlement moral ?

Quand tu le punie de dessert, c'est l'affamer ?

Bien sur qu'on ne doit pas martyriser un gosse.

Mais une tape sur les mains n'a jamais transformé un adorable bambin en psychopathe.

Et pourquoi une tape sur la main ? On te frappe toi quand tu ne fais pas les choses comme il le faut ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ull Membre 44 messages
Forumeur balbutiant‚ 37ans
Posté(e)
Je ne l'accepte pas!

Je ne frappe pas mes enfants alors il n'est pas question que d'autres le fasse. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai mis un temps fou à confier mes enfants à mes parents parceque je savais que pour eux les fessées et les tapes étaient des punitions normales.

Il existe des tas d'autres moyens d'éduquer des enfants sans passer par l'escalade de la violence inévitable quand on commence comme ça surtout quand on a des gamins aux caractères bien trempés.

Désolé de "quoter" mais en même temps la bonne vieille méthode de la fessée reste un grand classique efficace ... un jour tu retrouveras ton enfant plus grand qui te dira " tu n'as pas le droit de me frapper" et te menaceras de porter ça devant les services sociaux tant les gamins sont super bien informés aujourd'hui.

pourquoi ?

Parce que le problème ( et le sujet a été traité il me semble ici ) est que nous sommes dans l'ère de l'enfant-roi. Si mon gosse fait une énorme boulette et qu'il y a défiance ou non reconnaissance de la faute, une bonne fessée ne fait pas de mal et si c'est une personne de ma famille ou proche qui s'y colle cela ne posera aucun problème connaissant comment ils sont.

La faute à qui ?

Des parents qui se sont mis en tête de laisser leurs enfants faire n'importe quoi et surtout qui n'ont jamais osé lever la main le jour J. Un gamin imprime très vite et finit par se fixer ses propres limites qui dépassent souvent les règles fixées à la maison mais qu'en a t-il à faire ? Il sait qu'il est tranquille et après ça finit dans "confessions intimes" ou "Pascal le grand frère" sur Tf1 , ça se couvre de honte ( parce que bon sans vouloir être médisant Tf1 c'est quand même un bonne chaîne "bofesque" ) et on se dit " purée c'est la société d'aujourd'hui ?"

Que faire ?

Ca a été dit ici même et le mot premier à mettre en avant est "respect".

Respect de l'adulte, de soi, du matériel et des autres. Un enfant dont l'éducation est basé là dessus ne pourra que partir dans le bon sens (sauf cas extrêmes ou traumatismes de jeunesse). Alors si une bonne fessée peut remettre les idées en place alors tant mieux et ce n'est pas de la violence. S'il n'en a jamais besoin alors c'est juste le must.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

je suis désolé de faire devier le sujet mais je pense que de toute facons la question initiale était déjà mal tournée.

donc je me permets de penser que la question de savoir quel est la limite entre "taper" et "punir" trouve sa réponse dans le cas par cas contextuel:

exemple volontairement simpliste:

_ situation initiale; l'enfant fait une betise

>>cas de figure numero 1:

vous expliquez à l'enfant que ce n'est pas bien ce qu'il a fait, qu'il ne doit plus jamais recommencer.

*conséquence A:

l'enfant le comprend tres bien, il s'excuse et ne recommence plus! (tant mieux)

*conséquence B:

l'enfant se dit qu'après tout il n'y a pas de drame, il se fiche pas mal de ce que vous venez de dire et qu'il ne risque rien de "marquant et grave" à recommencer. (probleme)

>>cas de figure numero 2:

vous dites a votre enfant qu'il a mal agit et qu'il vas être puni physiquement pour ca.

*conséquence C:

l'enfant trouve votre chatiment corporelle trop injuste et en devient négativement "marqué" par la suite. (problème)

*conséquence D:

l'enfant retient que à tel bétise correspond tel sanction et se fixe donc les limites que vous lui imposer. (tant mieux)

Conclusion: TOUT DEPEND DE L'ENFANT AUQUEL VOUS VOUS ADDRESSEZ.

il n'existe pas à l'instar de l'amour de recette toute faite pour bien punir son enfant.

Conseil: à vous donc de vous adapter au mieux pour n'etre ni laxiste ni tortionnaire. il en sera de même pour les personnes à qui vous pourrez confier vos enfants!

:smile2:

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Désolé de "quoter" mais en même temps la bonne vieille méthode de la fessée reste un grand classique efficace ... un jour tu retrouveras ton enfant plus grand qui te dira " tu n'as pas le droit de me frapper" et te menaceras de porter ça devant les services sociaux tant les gamins sont super bien informés aujourd'hui.

pourquoi ?

Parce que le problème ( et le sujet a été traité il me semble ici ) est que nous sommes dans l'ère de l'enfant-roi. Si mon gosse fait une énorme boulette et qu'il y a défiance ou non reconnaissance de la faute, une bonne fessée ne fait pas de mal et si c'est une personne de ma famille ou proche qui s'y colle cela ne posera aucun problème connaissant comment ils sont.

La faute à qui ?

Des parents qui se sont mis en tête de laisser leurs enfants faire n'importe quoi et surtout qui n'ont jamais osé lever la main le jour J. Un gamin imprime très vite et finit par se fixer ses propres limites qui dépassent souvent les règles fixées à la maison mais qu'en a t-il à faire ? Il sait qu'il est tranquille et après ça finit dans "confessions intimes" ou "Pascal le grand frère" sur Tf1 , ça se couvre de honte ( parce que bon sans vouloir être médisant Tf1 c'est quand même un bonne chaîne "bofesque" ) et on se dit " purée c'est la société d'aujourd'hui ?"

Que faire ?

Ca a été dit ici même et le mot premier à mettre en avant est "respect".

Respect de l'adulte, de soi, du matériel et des autres. Un enfant dont l'éducation est basé là dessus ne pourra que partir dans le bon sens (sauf cas extrêmes ou traumatismes de jeunesse). Alors si une bonne fessée peut remettre les idées en place alors tant mieux et ce n'est pas de la violence. S'il n'en a jamais besoin alors c'est juste le must.

Finalement il faut que l'enfant te respecte... respecte les adultes, ses camarades et le matériel alors que toi tu ne le respectes pas et tu t'attaques à son intégrité physique....

Comme tu dis le mot à mettre en avant est le respect... mais le respect se gagne ou se mérite... si tu n'en fais pas preuve envers ton enfant ne t'étonne pas qu'ensuite il ne te respecte pas..... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ull Membre 44 messages
Forumeur balbutiant‚ 37ans
Posté(e)
Finalement il faut que l'enfant te respecte... respecte les adultes, ses camarades et le matériel alors que toi tu ne le respectes pas et tu t'attaques à son intégrité physique....

Comme tu dis le mot à mettre en avant est le respect... mais le respect se gagne ou se mérite... si tu n'en fais pas preuve envers ton enfant ne t'étonne pas qu'ensuite il ne te respecte pas..... :smile2:

;) Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, on a été enfant avant d'être adulte donc le raisonnement est logique. Evidemment que tu respectes ton enfant O_o !!! (enfin pas tous les parents)

(un peu comme la chaîne de l'amitié, les valeurs de l'éducation se passent comme le bon vieux pain à ta voisine qui te passe des tomates etc etc etc ... de génération en génération )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Oui ben c'est pas une surprise on sait depuis longtemps que les enfant les plus violents sont ceux qui recoivent des "corrections" ... La violence n'est pas la solution.. de plus comment être cohérent... interdire aux enfants d'user de la violence quand les adultes l'utilisent....
fais voir tes sources

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
fais voir tes sources

Marylia tous les serials killers ont été élevés dans le respect et l'amour... sans aucun éléments traumatisants ni aucune violence...... ;)

Il arrive que ni l'enfant ni l'auteur d'un acte de violence ne voient rien d'inhabituel ou de répréhensible dans le fait que l'enfant fasse l'objet d'actes de violence. Pour eux, un acte de violence peut ne pas ressortir le moins du monde à la violence et être considéré comme une punition justifiée et nécessaire. L'enfant qui en est victime peut se sentir honteux ou coupable, et croire que la violence était méritée. Il arrive donc souvent que l'enfant ne soit pas disposé à en parler. La violence est omniprésente dans la société où les enfants grandissent. Ils la voient dans les médias. Elle est intégrée aux normes économiques, culturelles et sociétales dont est pétri l'environnement de l'enfant. Elle plonge ses racines dans des problèmes tels que les rapports de domination associés à l'appartenance sexuelle, à l'exclusion, à l'absence de famille immédiate et à des normes sociétales qui ne protègent ni ne respectent les enfants...La violence peut avoir de graves répercussions sur le développement des enfants. Dans les cas les plus graves, elle peut causer leur mort ou leur infliger des blessures. Toutefois, elle peut aussi nuire à leur santé, diminuer leur capacité d'apprentissage, voire amoindrir leur volonté même d'aller à l'école. Elle peut inciter les enfants à fuir leur foyer, ce qui les expose à d'autres risques. Par ailleurs, la violence détruit la confiance des enfants en eux-mêmes et peut compromettre leur aptitude à être eux-mêmes plus tard de bons parents.

http://www.unicef.org/french/protection/index_violence.html

Y'a qu'à voir les réponses dans ce topic Marylia.... j'ai été frappé (gifles, fessées... j'en suis pas mort donc je reproduis..... ) d'un autre côté si ils étaient morts ils ne reproduiraient pas ce cycle.... :smile2:

Lorsqu'ils vivent dans un milieu familial où la violence est tolérée, les enfants apprennent que la violence est un comportement acceptable et une façon de régler des conflits. Ils apprennent que l'agresseur n'est jamais responsable des conséquences de ses actes.Les enfants victimes de violence sont plus susceptibles de développer des comportements violents. ...

http://www.maisonlefar.ca/violence_conjuga...sions_violence/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
c'est aussi comprendre la portée de ses actes:

- frapper un autre fait mal, et personne n'aime avoir mal.

- il y a des règles à ne pas enfreindre

- il y a une hiérarchie dans les règles (la tape sur les mains n'intervient pas pour un gateau pris sans la permission parentale)

Un enfant qui arrête de faire une bêtise car on lui a dit c'est pas bien, ne la refera peut-être pas en effet...tant que l'adulte est là! mais si il se rend compte que les menaces ne sont jamais suivies d'actes, il retentera sa bêtise.

La tape sur la main n'est pas la solution à tous les problèmes d'éducation.

C'est une réponse possible à un cas de figure donné.

Et bien évidement il ne s'agit pas d'utiliser sa force d'adulte.

Comme pour tout, le dosage est nécessaire.

même quand ça ne fait pas mal (ça arrive mais souvent quand même, c'est pas une ptite pichnette hein), c'est le geste qui n'est pas acceptable

Désolé de "quoter" mais en même temps la bonne vieille méthode de la fessée reste un grand classique efficace ... un jour tu retrouveras ton enfant plus grand qui te dira " tu n'as pas le droit de me frapper" et te menaceras de porter ça devant les services sociaux tant les gamins sont super bien informés aujourd'hui.

pourquoi ?

Parce que le problème ( et le sujet a été traité il me semble ici ) est que nous sommes dans l'ère de l'enfant-roi. Si mon gosse fait une énorme boulette et qu'il y a défiance ou non reconnaissance de la faute, une bonne fessée ne fait pas de mal et si c'est une personne de ma famille ou proche qui s'y colle cela ne posera aucun problème connaissant comment ils sont.

La faute à qui ?

Des parents qui se sont mis en tête de laisser leurs enfants faire n'importe quoi et surtout qui n'ont jamais osé lever la main le jour J. Un gamin imprime très vite et finit par se fixer ses propres limites qui dépassent souvent les règles fixées à la maison mais qu'en a t-il à faire ? Il sait qu'il est tranquille et après ça finit dans "confessions intimes" ou "Pascal le grand frère" sur Tf1 , ça se couvre de honte ( parce que bon sans vouloir être médisant Tf1 c'est quand même un bonne chaîne "bofesque" ) et on se dit " purée c'est la société d'aujourd'hui ?"

Que faire ?

Ca a été dit ici même et le mot premier à mettre en avant est "respect".

Respect de l'adulte, de soi, du matériel et des autres. Un enfant dont l'éducation est basé là dessus ne pourra que partir dans le bon sens (sauf cas extrêmes ou traumatismes de jeunesse). Alors si une bonne fessée peut remettre les idées en place alors tant mieux et ce n'est pas de la violence. S'il n'en a jamais besoin alors c'est juste le must.

je repose encore la question (désolée mais j'ai toujours pas compris votre raisonnement...)

POURQUOI QUAND ON ELEVE NOTRE ENFANT SANS LE FRAPPER, ON EST LAXISTE???

Ou est le rapport???

Il n'a jamais été question de tout laisser faire :smile2:

n'en déplaise à certains, il est tout à fait possible de mettre des limites et des interdictions sans frapper!!

je suis désolé de faire devier le sujet mais je pense que de toute facons la question initiale était déjà mal tournée.

donc je me permets de penser que la question de savoir quel est la limite entre "taper" et "punir" trouve sa réponse dans le cas par cas contextuel:

exemple volontairement simpliste:

_ situation initiale; l'enfant fait une betise

>>cas de figure numero 1:

vous expliquez à l'enfant que ce n'est pas bien ce qu'il a fait, qu'il ne doit plus jamais recommencer.

*conséquence A:

l'enfant le comprend tres bien, il s'excuse et ne recommence plus! (tant mieux)

*conséquence B:

l'enfant se dit qu'après tout il n'y a pas de drame, il se fiche pas mal de ce que vous venez de dire et qu'il ne risque rien de "marquant et grave" à recommencer. (probleme)

>>cas de figure numero 2:

vous dites a votre enfant qu'il a mal agit et qu'il vas être puni physiquement pour ca.

*conséquence C:

l'enfant trouve votre chatiment corporelle trop injuste et en devient négativement "marqué" par la suite. (problème)

*conséquence D:

l'enfant retient que à tel bétise correspond tel sanction et se fixe donc les limites que vous lui imposer. (tant mieux)

Conclusion: TOUT DEPEND DE L'ENFANT AUQUEL VOUS VOUS ADDRESSEZ.

il n'existe pas à l'instar de l'amour de recette toute faite pour bien punir son enfant.

Conseil: à vous donc de vous adapter au mieux pour n'etre ni laxiste ni tortionnaire. il en sera de même pour les personnes à qui vous pourrez confier vos enfants!

;)

en effet, c'est très simpliste comme exemple....Quel âge a l'enfant? quelle est la bêtise en question?

:sleep: Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, on a été enfant avant d'être adulte donc le raisonnement est logique. Evidemment que tu respectes ton enfant O_o !!! (enfin pas tous les parents)

(un peu comme la chaîne de l'amitié, les valeurs de l'éducation se passent comme le bon vieux pain à ta voisine qui te passe des tomates etc etc etc ... de génération en génération )

euh alors là, va falloir un peu plus pour être convaincant parce que je ne vois pas du tout en quoi c'est logique!!

fais voir tes sources

moi aussi, j'aimerais bien voir les sources de ceux qui pronent la fessée. Montrez-moi la preuve qu'elle est un bon moyen éducatif et autre chose que vos simples réflexions sur la questions hein...

Je voulais rajouter que pour moi, le but de l'education que je donne à mon enfant est qu'il fasse les choses parce qu'il les a compris et non pas par peur du "baton".

Je vous retourne la question. Est-ce que vous respectez la loi par peur du gendarme ou parce que vous êtes conscient de l'intéret de celle-ci pour le bien-être de tous, étant donné que l'on vit en société?....

A "petite échelle", c'est la même chose. Je ne veux pas que mon enfant m'obéisse au doigt et à l'oeil parce que JE l'ai décidé, je veux qu'il intègre pourquoi c'est interdit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Je ne veux pas que mon enfant m'obéisse au doigt et à l'oeil parce que JE l'ai décidé, je veux qu'il intègre pourquoi c'est interdit.

dans LA vie il n'y a pas toujours de pourquoi.

comprenne qui pourra! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je ne veux pas que mon enfant m'obéisse au doigt et à l'oeil parce que JE l'ai décidé, je veux qu'il intègre pourquoi c'est interdit.

dans LA vie il n'y a pas toujours de pourquoi.

comprenne qui pourra! :smile2:

C'est un mélange des deux, l'éducation. Entre la capacité de compréhension de l'enfant et la menace de la sanction.

L'enfant saura se raisonner sur certains points, fera aussi des bêtises par maladresse. Et il en fera en toute connaissance de cause ! C'est là que la punition (quand l'enfant dépasse consciemment l'interdit) est nécessaire.

Après, le choix de la punition, c'est chacun sa tambouille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
dans LA vie il n'y a pas toujours de pourquoi.

comprenne qui pourra! :smile2:

C'est un mélange des deux, l'éducation. Entre la capacité de compréhension de l'enfant et la menace de la sanction.

L'enfant saura se raisonner sur certains points, fera aussi des bêtises par maladresse. Et il en fera en toute connaissance de cause ! C'est là que la punition (quand l'enfant dépasse consciemment l'interdit) est nécessaire.

Après, le choix de la punition, c'est chacun sa tambouille.

j'ai mis en gras le mot "consciemment" car c'est là où est le souci.

Ma fille a 11 mois. Je vois (lis) beaucoup de parents qui, dès cet age là, commence les tapes sur la main car l'enfant continue de faire quelque chose que l'adulte a interdit. La question est justement de savoir si il le fait consciemment (dans le but de désobéir). A cet age là, l'enfant n'enfreint pas les règles par plaisir de défier le parent, ni pour l'emmerder, ni pour désobéir ou je ne sais quoi. Il le fait car c'est nécessaire à sa construction. Il a besoin de découvrir le monde qui l'entoure, et cette soif de découverte est beaauuucoup plus importante à cette âge que les limitations parentales!

ça ne veut pas dire qu'il faut laisser tout faire sous pretexte qu'il a envie de découvrir son environnement! il faut répeter l'interdit autant de fois que nécessaire, c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
_ situation initiale; l'enfant fait une betise

vous dites a votre enfant qu'il a mal agit et qu'il vas être puni physiquement pour ca.

Il devient menteur et quand ses parents lui diront qu'il ne faut pas être violent, ils ne seront pas crédibles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Désolé de "quoter" mais en même temps la bonne vieille méthode de la fessée reste un grand classique efficace ... un jour tu retrouveras ton enfant plus grand qui te dira " tu n'as pas le droit de me frapper" et te menaceras de porter ça devant les services sociaux tant les gamins sont super bien informés aujourd'hui.

pourquoi ?

Parce que le problème ( et le sujet a été traité il me semble ici ) est que nous sommes dans l'ère de l'enfant-roi. Si mon gosse fait une énorme boulette et qu'il y a défiance ou non reconnaissance de la faute, une bonne fessée ne fait pas de mal et si c'est une personne de ma famille ou proche qui s'y colle cela ne posera aucun problème connaissant comment ils sont.

La faute à qui ?

Des parents qui se sont mis en tête de laisser leurs enfants faire n'importe quoi et surtout qui n'ont jamais osé lever la main le jour J. Un gamin imprime très vite et finit par se fixer ses propres limites qui dépassent souvent les règles fixées à la maison mais qu'en a t-il à faire ? Il sait qu'il est tranquille et après ça finit dans "confessions intimes" ou "Pascal le grand frère" sur Tf1 , ça se couvre de honte ( parce que bon sans vouloir être médisant Tf1 c'est quand même un bonne chaîne "bofesque" ) et on se dit " purée c'est la société d'aujourd'hui ?"

Que faire ?

Ca a été dit ici même et le mot premier à mettre en avant est "respect".

Respect de l'adulte, de soi, du matériel et des autres. Un enfant dont l'éducation est basé là dessus ne pourra que partir dans le bon sens (sauf cas extrêmes ou traumatismes de jeunesse). Alors si une bonne fessée peut remettre les idées en place alors tant mieux et ce n'est pas de la violence. S'il n'en a jamais besoin alors c'est juste le must.

Je n'ai jamais frappé mes enfants et ce ne sont pas des enfants rois, ils ne sont pas délinquants et me respectent. Ne pas frapper un enfant ne veut pas dire ne pas l'éduquer.

Frapper un enfant, c'est une solution de facilité et je trouve ça honteux; Comment peut on faire du mal aux êtres que l'on aime ?

Finalement il faut que l'enfant te respecte... respecte les adultes, ses camarades et le matériel alors que toi tu ne le respectes pas et tu t'attaques à son intégrité physique....

Comme tu dis le mot à mettre en avant est le respect... mais le respect se gagne ou se mérite... si tu n'en fais pas preuve envers ton enfant ne t'étonne pas qu'ensuite il ne te respecte pas..... :smile2:

3d-bravo.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)
Finalement il faut que l'enfant te respecte... respecte les adultes, ses camarades et le matériel alors que toi tu ne le respectes pas et tu t'attaques à son intégrité physique....

Comme tu dis le mot à mettre en avant est le respect... mais le respect se gagne ou se mérite... si tu n'en fais pas preuve envers ton enfant ne t'étonne pas qu'ensuite il ne te respecte pas.....

je trouve ca en effet beau mais si creux.

je ne pense pas du tout que dans la pratique le respect s'obtient TOUJOURS par les mots.

et c'est bien là le noeud du problème:

certains d'entre nous pense que la diplomatie verbale peut etre la solution de TOUS les maux d'education et d'autres (comme moi) pensent que non.

qui dit mieux?

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
je trouve ca en effet beau mais si creux.

je ne pense pas du tout que dans la pratique le respect s'obtient TOUJOURS par les mots.

et c'est bien là le noeud du problème:

certains d'entre nous pense que la diplomatie verbale peut etre la solution de TOUS les maux d'education et d'autres (comme moi) pensent que non.

qui dit mieux?

Tu as du être beaucoup frappé pour réagir comme ça. Les enfants frappés frappent leurs enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
spheanie1987 Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

STEPHANIE-MOI JE SUIS JEUNE MAMAN ET JE REFUSE TOUT TYPE DE VIOLENCE ENVERS LES ENFANTS

ça ne résouds pas les problèmes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
je trouve ca en effet beau mais si creux.

je ne pense pas du tout que dans la pratique le respect s'obtient TOUJOURS par les mots.

et c'est bien là le noeud du problème:

certains d'entre nous pense que la diplomatie verbale peut etre la solution de TOUS les maux d'education et d'autres (comme moi) pensent que non.

qui dit mieux?

Ma fille ne fait pas ce qu'elle veut... elle est aussi punie et n'a pas le droit de tout faire.... mais elle ne sait pas ce qu'est une fessée. On peut être ferme et ne pas être violent.

Il y'a deux écoles le renforcement positif et le renforcement négatif..... de nos jours les personnes pratiquent toujours le négatif avec des sanctions voir des coups mais disent rarement quand l'enfant fait bien les choses.... je dis très souvent à ma fille que je suis fière d'elle.... que c'est très bien ce qu'elle fait.... et bizarrement elle a tendance à préférer les compliments que les enguelades..... Oui des fois je ruse.... il est arrivé que je met 10 minutes de plus en passant par un jeu pour qu'elle aille à son bain en rigolant plutôt que d'employer la force.... mais c'est un choix... j'aurais pu lui mettre deux claques en lui disant qu'elle n'avait pas le choix.... mais l'adulte c'est moi et je préfère d'autres méthodes.

je trouve ca en effet beau mais si creux.

je ne pense pas du tout que dans la pratique le respect s'obtient TOUJOURS par les mots.

et c'est bien là le noeud du problème:

Il va falloir que toutes les autorités (juges, policiers, gendarmes, instituteurs etc.... ) s'arment de fouets pour faire comprendre à tous qui est le maitre...... Je ne pense pas que l'autorité ou le respect s'obtiennent par la violence physique. C'est peut être ce qui nous différencie de l'animal, le fait de communiquer et de raisonner (enfin pour certains :smile2: )

Modifié par Bronca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant